RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Articles tennistiques 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Dim 16 Sep 2007 - 17:46

Simon décroche le titre



Gilles Simon a remporté le tournoi de Bucarest en battant Victor Hanescu en finale (4/6 6/3 6/2).

Gilles Simon finit fort la saison. Le Français, dont la terre battue est la surface favorite, a remporté le tournoi de Bucarest en battant en finale le Roumain Victor Hanescu (4/6 6/3 6/2). Il s’agit du deuxième titre de sa carrière après celui décroché à Marseille en début de saison.

Résultat de la finale, Bucarest :
Simon (Fra, 6) - Hanescu (Rou, wc) 4/6 6/3 6/2


sport24.com
picture : sports.yahoo.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LaRa


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


USA
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 2
Nombre de messages : 6113
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Dim 16 Sep 2007 - 18:00

c ma pote miru qui va etre contente !
il est possible que je récupère de la petite photo en exclu ... si j'ai je posterai ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Dim 16 Sep 2007 - 18:04

C'est gentil :smile:
_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Lun 17 Sep 2007 - 17:02

Posté par Arabem

Simon à plus d’un titre

Le troisième Français du classement ATP
a remporté hier son deuxième tournoi de l’année
et de sa carrière.



Dimanche matin, Gilles Simon s’est fait peur : « Mon genou gauche
me faisait mal depuis deux jours, j’avais réussi à m’en sortir, mais, là, je
pouvais à peine bouger la jambe ! Je me suis demandé si j’allais arriver à jouer la finale. »
Une discussion avec son entraîneur, Thierry Tulasne, le convainquit pourtant
très vite de tenter le coup : une victoire à Bucarest lui assurerait l’entrée dans le top 30. Un bon bandage, un bon massage, et Simon décida
de jouer sachant qu’il n’avait pas de tournoi au programme la semaine suivante.
Il fut récompensé de son effort par ce deuxième titre dans sa carrière et de la saison, après celui remporté à Marseille en février. L’affaire ne fut pas aisée car, soutenu par son public et armé d’un grand service, le Roumain
Victor Hanescu, 151e ATP lui posa assez de problèmes pour remporter le premier set : « Dès le premier point, j’ai compris que ça ne serait pas comme à Marseille, s’amusait le Français après sa victoire. Il l’a gagné sur une amortie. Ç’a fait un de ces boucans ! Je savais qu’ils ne me feraient pas de cadeau. »
Deuxième problème, le service de Hanescu, 1,98 m, qui dégringole de haut. Le Français ne parvenait pas à le lire. Il suffit d’un break réalisé par le Roumain à 3-3 pour assurer à ce dernier le gain du premier set. « Mais je n’étais pas inquiet, assure Simon. Je jouais bien. D’ailleurs, j’ai eu un super niveau pendant toute la semaine. Et puis j’ai eu une bonne attitude. J’ai été un bon guerrier. » Alors, sans s’affoler, le Français s’appliqua au retour. Une fois trouvée la clef du jeu du Roumain, tout alla mieux : « J’ai commencé à retourner presque à tous les coups, et lui a eu un peu plus de mal à me gêner. » Plus solide en fond de court, plus mobile, Simon se dirigea ensuite vers une victoire sans nuages (4-6, 6-3, 6-2).

Le top 20 en point de mire, Ce succès revêt toutefois une saveur bien différente de celle de son premier titre, à Marseille.
En Provence, Simon avait dominé successivement Hewitt, Björkman, Söderling et Baghdatis, tous classés mieux que lui. Il n’avait rien eu à perdre.

À Bucarest, les noms de ses victimes (Garcia-Lopez, Korolev, Armando, Berlocq et Hanescu) n’inspirent pas le même respect même si le Roumain émargeait au 35e rang mondial avant de se blesser au dos. Aucune d’entre elles n’était classée à moins de trente places derrière le Français (42e ATP). C’est précisément ce qui réjouit son entraîneur, Thierry Tulasne : « Dès le deuxième tour, avec les défaites de toutes les têtes de série, Gilles s’est retrouvé favori du tournoi. Ça n’est jamais facile. » Connu pour sa tendance à la présomption, Simon paraissait en effet très exposé au syndrome de la grosse tête, celui qui rend malades les favoris trop fragiles. Il n’en fut rien. « Il a gagné la finale et la demi-finale après avoir perdu le premier set, souligne Tulasne. Or, il n’y arrivait pas souvent avant. » Rassuré côté tête, le Français a deux semaines devant lui pour se rassurer côté genou : « On avait prévu une semaine de repos, puis une semaine d’entraînement, précise-t-il. Ça devrait donc aller. » La reprise est prévue pour la première semaine d’octobre à Metz. Devraient suivre quatre autres épreuves avant la fin de l’année : Stockholm, Madrid, Lyon et Paris. Avec un objectif revu à la hausse. « Avec Thierry, on visait le top 30 avant la fin de l’année, explique Simon. Ça devrait être fait dès aujourd’hui. Alors je vais viser le top 20. J’ai la possibilité de gagner pas mal de points d’ici à la fin de l’année car, l’an dernier, j’ai enchaîné les premiers tours. Mais, comme j’ai presque fait le plein des points que je peux gagner dans les petits tournois, l’objectif sera de bien jouer surtout à Madrid et à Bercy. » L’autre objectif sera l’an prochain de passer le deuxième tour dans des tournois du Grand Chelem contrairement à cette année. Un dossard inférieur au numéro 30 lui garantira déjà de faire partie des têtes de série du prochain Open d’Australie, le mettant à l’abri des mauvais coups prématurés.

PHILIPPE BOUIN

l'équipe.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

arabem


Top 50
Top 50
avatar

• Profil •


France
Masculin Localisation : Paris

Membre n° : 45
Nombre de messages : 568
Inscription : 05/09/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Mer 24 Oct 2007 - 11:01

Simon se positionne

Vainqueur du Roumain Pavel, le n°3 français s’est placé comme prétendant pour intégrer l’équipe de Coupe Davis.


GILLES SIMON observe du coin
de l’oeil le combat qui oppose
Sébastien De Chaunac à Juan
Monaco. Il va disputer le match
suivant contre le vétéran roumain,
Andreï Pavel (33 ans), mais on ne
sent aucune tension chez le Français,
nouveau résident suisse.
Beaucoup de joueurs dans son cas
restent dans leur coin. Lui, il discute,
il plaisante avec son amie et
son coach, Thierry Tulasne. À
vingt-deux ans, il s’assume tel qu’il
est. À la question : « Comment
s’est passée votre entrevue avec
Christian Bîmes à propos de la
Coupe Davis ? » – on sait que le
Président a rencontré la plupart
des joueurs « sélectionnables » –
Simon répond : « Très bien, même
s’il ne m’était pas facile de donner
mon avis dans le sens où je n’ai
jamais joué en Coupe Davis ! »
Tulasne souligne : « Le président
voulait le féliciter pour sa victoire à
Bucarest », en septembre, son
deuxième titre de l’année, après
celui de Marseille en février.
« C’était pour que je sache à quoi
m’attendre au cas où, dit le 32e
joueur mondial, soit le troisième
homme de la hiérarchie française à
l’ATP, derrière Richard Gasquet et
Paul-Henri Mathieu. Je lui ai dit
que j’accordais toutema confiance
à Guy Forget. »
Avec un bémol toutefois : « Je
pense que c’est un super capitaine,
personne ne s’est jamais plaint de
l’avoir sur la chaise. Entre lui et
moi, il y a eu quelques trucs qui ne
m’ont pas plu, mais c’était plus sur
la forme que sur le fond. J’aimerais
qu’il se sente plus concerné par ce
que nous, les joueurs, vivons toute
l’année sur le circuit. » Du coup, se
pose le problème de l’entraîneur de
l’équipe de France. On sait que la
place de Patrice Hagelauer à ce poste est menacée. L’intéressé luimême
n’en fait pas mystère. Plusieurs
noms circulent à l’heure de
lui trouver un remplaçant, dont
celui de Thierry Tulasne. Lequel
répond évasivement : « C’est possible
que ce soitmoi dans le sensoù
tout est possible. » Sur le sujet,
Simon est partagé : « Il vaudrait
mieux avoir un entraîneur neutre,
mais qui est mieux placé qu’un
coach de joueur pour voir le plus de
matches dans l’année ? » Et de
lancer avant d’entrer sur le court :
« En tout cas, moi, la Coupe Davis,
ça me stimule. »
« Je suis
moins médiatique »
Quelques minutes plus tard, Gilles
Simon entrait sur le court, très
concentré. « Un des courts indoor
les plus rapides du circuit avec
Zagreb, jugea-t-il ensuite, mais j’ai
les armes pour bien jouer dessus. »
Il marqua les esprits en battant
Pavel (6-2, 2-6, 6-1), comme il
l’avait fait à Nottingham en juillet
sur gazon. Ajoutez sa victoire sur
Hanescu en finale du tournoi de
Bucarest, sur terre battue, autant
dire que Simon est un joueur multisurface
et qu’à lui seul, il a décimé
toute l’équipe de Roumanie, prochain
adversaire de la France en
Coupe Davis en février 2008. « J’ai
de bonnes stats contre eux, confirma
Simon après sa victoire. Et je
peux vous dire que c’était plus
agréable ici qu’à Bucarest ! »
D’autant plus agréable que le nouveau
« magicien » du tennis français
(digne successeur de Santoro)
relevait de blessure, touché au tendon
rotulien pendant le tournoi de
Metz : « J’ai voulu jouer quand
même et je n’ai joué qu’à moitié.
Alors, j’ai renoncé à disputer le
Masters Series de Madrid (un
crève-coeur pour un garçon en
quête de points pour passer le cap
du top 30, voire du top 20) et j’ai
mis le paquet sur les deux derniers
tournois, en France, Lyon et Bercy.
Je suis fier d’avoir gagné ma place
à Bercy par moi-même (sans avoir
recours à une wild-card). »
C’est que le garçon est un petit peu
vexé que son talent ne soit pas
reconnu à sa juste valeur. Même
s’il assène : « Moi, jem’en tape ! »
Et d’expliquer son point de vue :
« Depuis que je suis 30/2, j’ai eu la
progression la plus régulière qui
soit. Mais je suismoins médiatique
que certains qui font plus de bruit,
parce que j’étais en dessous en
juniors, d’où part la notoriété. Il y a
des avantages et des inconvénients
à cela. Je n’ai pas envie de
m’étaler, mais ça peut être frustrant.
J’ai compris que la médiatisation,
ça viendra ; il me manque
un gros truc, soit à Roland-Garros,
soit en Coupe Davis. Petit à petit, je
me familiarise avec les situations à
risques, et j’essaie de rassurer, de
faire passer le message qu’on peut
compter sur moi, et que si l’on
m’appelle, je viendrai avec grand
plaisir. »Mais tout cela est encore
bien loin : « Déjà, il va falloir battre
“Bennet” (Julien Benneteau). Je
l’ai battu une fois en challenger
alors qu’il était favori, mais il
s’étaitmis un peu trop de pression.
Je vais essayer de jouer mon jeu, si
j’y vais à fond, que je joue bien, ça
passera ; sinon, non. » Et puis à
plus long terme, il y a l’assurance
d’être tête de série à l’Open d’Australie
en janvier prochain :
« J’essaierai d’optimiser au mieux
cet avantage, en fonction de ce que
l’on me mettra sur la route »,
conclut-il avec l’assurance du
joueur sûr des atouts qu’il a dans la
main.
DOMINIQUE BONNOT

Source: l'equipe
_________________
TSONGA-GASQUET-FEDERER-FISTON-MURRAY-NALBANDIAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Ven 7 Déc 2007 - 9:40


Simon, "Poussin" dans la grande cour



Gilles Simon est N.3 français. En 2007, le Niçois a remporté ses deux premiers titres sur le circuit et atteint le top 30 malgré des échecs cuisants en Grand Chelem. Suivi par Thiery Tulasne, sa marge de progression est encore importante. Il a déjà battu Davydenko et Robredo.

L'ANNEE 2007 EN REVUE : Gilles Simon

SON CLASSEMENT : 29e (ATP technique), 29e (ATP Race)

SA SAISON :

Vous aviez aimé Gilles Simon en 2006, vous avez dû adorer Gilles Simon en 2007. Espoir tricolore à la frappe aussi sèche que son physique longiligne, imprévisible et nonchalant, deux fois tombeur de Tomas Berdych, Simon a connu un deuxième semestre délicat l'année dernière. Une fois ses esprits retrouvés, rejoint par son ancien coach Thierry Tulasne, il a su faire évoluer son tennis. En panne sèche pendant près de six mois, depuis le second semestre 2006, Simon va soudainement se réveiller à Marseille. Après un parcours remarquable, celui que l'on surnommait "Poussin" y remporte le premier titre de sa carrière.

A partir de là, quelques blessures exceptées, il se montrera solide et régulier tout au long de la saison, plafonnant logiquement aux abords du top 30 en fin d'année. A l'instar de la plupart de ses compatriotes, il se soumet lui-même à une énorme pression et n'arrive pas à enchaîner les perfs. Tout au long de la saison, il a décroché des perfs de haut rang, mais sans lendemain : Nikolay Davydenko en a fait les frais avec deux défaites sur terre (Umag) puis sur dur (New Haven). Tommy Robredo ou Guillermo Cañas aussi. Reste la question des Grand Chelem. La pression devient atmosphérique et le Niçois en perd toute la fluidité de son bras : trois victoires en sept matches et un tour maximum passé sur les tournois majeurs. Sa victoire à Bucarest en fin d'année, deux ans après Florent Serra compensera ces absences au classement.

LE MATCH :

ATP Marseille - Finale

Gilles Simon (FRA) bat Marcos Baghdatis (CYP/N.7) 6-4, 7-6 (7/3)

De septembre 2006 à février 2007, Gilles Simon n'avait gagné qu'un seul match à Adélaïde. Dans ces conditions, sa performance à Marseille, où il a remporté le titre en dominant à tour de rôle Lleyton Hewitt, Jonas Bjorkman, Robin Soderling et Marcos Baghdatis, a représenté un déclic pour sa saison et pour sa carrière. Il s'agit non seulement d'une première victoire sur le circuit, mais aussi d'un match intense. Le Niçois a su garder son sang-froid, et maîtriser sa peur en fin de match. S'il avait tendance à abuser des ses "coups de patte" par le passé, ce match lui a permis de prouver qu'il était également capable de contrôler un match face à un top 20.

SES DECLARATIONS :

Avant Roland-Garros : "Quand mon jeu est en place, je n'ai peur de personne".

"Je vais essayer cette année une tactique différente : me faire plaisir et être plus décontracté et convaincant."

LEUR AVIS :

Thierry Tulasne (son entraîneur): "C'est un joueur physique, qui court vite et longtemps. Il a en outre une très bonne main et est capable de faire mal jouer ses adversaires. Grâce, notamment, à son revers." Selon le technicien, interrogé par L'Indépendant lors du stage d'intersaison, Simon, qui n'a "que 22 ans", "doit améliorer son service. De même que son jeu à partir de ce service, donc la volée."

EN 2008 :

"Les dernières marches sont toujours les plus difficiles à gravir", expliquait aussi Thierry Tulasne, conscient du défi qui attend Gilles Simon cette saison. Fini l'effet surprise des deux dernières saisons. Le N.29 mondial doit confirmer sur la durée, et progresser, notamment en Grand Chelem. Il voulait se rapprocher du top 20, il devra "muscler " son jeu pour y rentrer.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/07122007/70/atp-tour-simon-poussin-dans-la-grande-cour.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mamacita


Top 10
Top 10
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris-Casa-Barcelona

Membre n° : 11
Nombre de messages : 938
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   Ven 7 Déc 2007 - 16:38

aaargf je supporte pas ce joueur tennistiquement parlant disturbed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 

Articles tennistiques 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Gilles Simon -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit