RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 10 Aoû 2011 - 20:00


Simon, ça coince

Tennis - ATP - Montréal

Eliminé au 1er tour par Philipp Petzschner, mardi, à Montréal, Gilles Simon (n°9) s'est plaint de problèmes au cou en conférence de presse. «J'ai fait du mieux que j'ai pu. Mon cou s'est raidi durant l'échauffement et je n'ai pas pu jouer comme je le voulais. J'avais peur de frapper. J'avais peur que la douleur revienne, a déclaré le Niçois, contraint à l'abandon pour les mêmes raisons face à Roger Federer, en mars, à Miami. J'essaierai d'être prêt pour Cincinnati (qui débute dimanche, ndlr). Si la douleur s'en va, ça ira. Sinon, je serai contraint d'attendre l'US Open (29 août - 11 septembre) pour rejouer.» L'élève de Thierry Tulasne s'est néanmoins aligné en double, dans la foulée, aux côtés de Richard Gasquet. Plutôt bon signe ?

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 17 Aoû 2011 - 16:32

Toujours des soucis pour Gilou. bof


Simon : « J’ai un dos en carton »

J.-B. B. | rmcsport.fr | 17/08/2011

Le Français avait la mine des mauvais jours après sa victoire face à l’Autrichien Jürgen Melzer (6-7, 6-3, 7-5) au premier tour du Masters 1000 de Cincinnati. La faute à des problèmes physiques qui ne lui permettent pas de se lâcher complétement. « Je ne peux pas joue libéré, peste Gilles Simon. Ça fout les boules. J’ai un dos en carton donc je suis toujours sur la défensive. J’ai besoin de me sentir bien pour bien joué. J’ai besoin de sentir que je peux frapper et m’engager à 100%, que je peux aller faire un grand écart s’il faut à un moment important. Quand je vois que je ne peux pas faire ça, je suis nettement moins bon. Ça donne le match de la semaine dernière (élimination dès le premier tour du Masters 1000 de Toronto par l’Allemand Philipp Petzschner) et ça donne le match d’aujourd’hui (face à Melzer). Je joue à 60%. Je joue les balles sans réussir à accélérer.»

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bibouille


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Belmesnil

Nombre de messages : 6275
Inscription : 30/12/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 18 Aoû 2011 - 8:03


Simon rejoint Ferrer

Gilles Simon (n°10), tombeur de Janko Tipsarevic dans la nuit de mercredi à jeudi (6-7 [3], 6-2, 6-3), retrouvera David Ferrer (n°5) pour une place en quarts de finale.

Breaké à 2 partout par le récent demi-finaliste de Montréal, le Niçois rattrape son service de retard dans la foulée (3-3). Avant de tenir le choc dans un neuvième jeu interminable. Frustré, le Serbe en jette sa raquette de rage mais vire finalement en tête au jeu décisif.

Devant dans la deuxième manche (2-0), le 20e joueur mondial, touché à la cuisse, encaisse alors six jeux de rang. Agacé - il écopera même d'un avertissement -, Janko Tipsarevic se disperse, perd son engagement d'entrée de set décisif et laisse le protégé de Thierry Tulasne, pourtant gêné par des douleurs au dos, rejoindre David Ferrer (n°5). En jeu : une place pour les quarts.

«C'est surtout lui qui ne joue pas bien à la fin. Il avait tout pour gagner : il menait un set à rien et 2-0 et il a mal géré. Il m'a trop montré qu'il avait mal à la jambe, il s'énervait et faisait des fautes. Contre un joueur plus malin, j'aurais pu prendre une valise, reconnaît Gilles Simon. Je sais que je peux faire quinze fois mieux que ça mais à l'intérieur, ça ne va pas. Je n'arrive pas à mettre plus d'intensité, à varier le jeu.»

www.lequipe.fr


_________________
Porque será mi héroe todavía y para siempre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 18 Aoû 2011 - 17:38


Simon : « Aucune chance que je sois fatigué »

RMC Sport | rmcsport.fr | 18/08/2011

Gilles Simon est au troisième tour du tournoi de Cincinnati après sa victoire sur Janko Tipsarevic (6-2, 6-3). Le Niçois a quand même passé près de 5 heures pour deux matches avant d’être confronté à David Ferrer. Il se sent en pleine forme : « J’en tire de la satisfaction. Cela me permet de prendre 90 points au classement, d’être encore là et d’avoir une chance de passer le tour suivant. Ça reste positif. Tout ne va pas comme je veux mais je suis toujours là. Je suis prêt à relever le défi physique de David Ferrer car je n’ai pas dépensé trop d’énergie sur le terrain. Même si j’ai passé plus de 5 heures sur le court en deux jours, il n’y a aucune chance que je sois fatigué. »

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 19 Aoû 2011 - 9:38


Simon : « Ça a été très dur »

RMC Sport | rmcsport.fr | 19/08/2011

Gilles Simon s’est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati après une rude bataille de plus de trois heures de jeu face à l’Espagnol David Ferrer (6-4, 6-7, 6-4). Le Niçois a notamment laissé filer cinq balles de match. « Ça a été très dur, j’ai géré le match pour essayer de finir en deux sets, a expliqué Simon. Ce n’est pas passé loin, et ensuite c’est devenu beaucoup plus compliqué. Ça finit souvent mal quand on laisse passer autant d’occasions. Heureusement j’ai bien réagi. » En quarts, Simon retrouvera le Britannique Andy Murray.

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mar 30 Aoû 2011 - 9:10


TASTE OF TENNIS: I asked, they answered


Gilles Simon:

I was just talking to Tommy Haas earlier about being a new father and you are a new father as well. What is it like in terms of your career? Does it affect your career? How much of a challenge is it to balance it?


I thought I was ready to be a father very soon also because of my wife, I know she would be a good mother so it helped a lot. And she is actually. It’s not changing anything about the tennis just on the tournament I just try to do my thing. I feel like tennis and my private life are totally separate. Just that I feel better outside.

I have some bad moments as all the players on the tour. Arrived in Montreal three weeks ago, hurt my neck in the bad moment, lost the first round. And then when you lose of course it’s easier when you have your family, your baby smiling outside the court.

So that’s the biggest difference, to have that outside support.

It’s better outside, doesn’t change anything on the court. Still have to fight, still difficult. I feel that the result doesn’t affect me that much now because you leave one month you really want to win, because if you lose three times first round you have the impression you’ve lost some time and it was a terrible month. Now I just try to do the maximum, as usual. I know I can win, I know I can lose also and when I lose it’s easier because I can enjoy the family.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mar 30 Aoû 2011 - 9:13


18 crumbs from taste of tennis



Our leading man, Gilles Simon, above, worked the green carpet longer than anyone else, happily obliging to speak with every single reporter and blogger (and there were plenty of us!) along his way.

TSF: What’s been the most surprising thing about year one of fatherhood? Hardest?

Gilles Simon: Well, it’s not surprising because I wanted it. [Smiling.] The mother, she is fabulous. When I have a match and the baby is crying in the night, I don’t wake up, she will always do that. For me, I just have the good things during a tournament: I get to enjoy him and when I don’t win a match he makes me smile because he is always happy to see [me]. I tend to forget about tennis around him.

TSF: Are you guys always traveling as a unit?
GS: We are not always together. But when we are, the mother helps me a lot — she is very patient. I try to have them with me as much as possible, of course.

TSF: What’s one thing you love about coming to New York?
GS: I am from Paris so shopping is not a big deal here. [Smiling.] It’s just being here. You cannot see this city anywhere else in the world. Nothing is the same. At night, sometimes it is too much for me, but it’s only two weeks. I can do that. I really enjoy traveling in different parts of the world. New York? You can’t find it anywhere else.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 1 Sep 2011 - 18:14


Simon : «Un travail sur l'orgueil»

Tennis - US Open

Diminué par des douleurs au dos et au cou, Gilles Simon s'en sort (3-6, 6-3, 6-4, 3-6, 6-4) contre Ricardo Mello. Mais la frustration domine.


Gilles Simon a connu toutes les peines du monde face à Ricardo Mello.(REUT)

« Gilles Simon, comment avez-vous vécu ce match ?
C'était difficile. Il ne donnait pas beaucoup de points, ne mettait pas beaucoup de rythme et il m'a fait courir. J'avais beaucoup de mal à aller vers l'avant et on s'est dirigé vers un match très long (3h32',ndlr). Comme souvent, j'ai bien couru. Le dernier jeu me fait du bien car j'étais bien mort de mon côté. Ces matches sont toujours particuliers, mais ce n'est pas mon premier match long et je sais que je peux le tenir. Cela m'aide à garder confiance quand je commence à fatiguer.

Où en êtes-vous physiquement ?
Je me débrouille. Aujourd'hui, j'ai été courageux car ce n'était pas joyeux en terme de sensations. Cela ne jouait pas bien. Alors c'est bien d'être en vie et de se laisser une chance de faire mieux dans deux jours. Cela fait un mois que je me bats et que je ne prends pas énormément de plaisir à jouer. J'essaie de rester concentré sur la victoire. Je suis dans le dur... C'est une tournée très pénible. Je me bats, j'essaie de faire ce que je peux. Lundi avant mon match à Montréal, je me bloque le dos, le vendredi, je me bloque le cou. Et là vendredi avant le tournoi, je me bloque encore le cou. Heureusement je n'étais pas dans la partie programmée lundi, je ne pouvais pas jouer. Je suis déjà très content d'être sur le terrain.

Arrivez-vous à faire abstraction de vos douleurs au cou et au dos ?

Non. C'est dur. Je suis comme tout le monde, cela va avec le score. Quand mon adversaire me fait quatre services sur le coup droit à 15-40 et que je retourne à 23km/h, c'est plus difficile de prendre sur soi.

«J'essaie de ne pas m'énerver mais je travaille l'orgueil car il y a des moments compliqués.»

Vous vous battez contre vous-même sur ce match ?

Sur tous les matches. La semaine dernière était une semaine très intéressante. Quand on rentre sur le terrain, on connaît souvent les forces et les faiblesses de nos adversaires et on ne prend pas toujours le temps de voir ce qu'ils font bien ce jour-là. Là je suis obligé de regarder davantage l'adversaire. Aujourd'hui, je n'ai pas fait des milliers de points gagnants (41 au total, ndlr), je suis obligé de faire rater mon adversaire (75 fautes directes pour son adversaire, ndlr). Mais une petite accélération de temps en temps ne me ferait pas de mal. J'essaie de ne pas m'énerver mais je travaille l'orgueil car il y a des moments compliqués.

La douleur peut-elle partir ?
Il y a plus de chances pour le cou que pour le dos. Le dos met plus de temps. Cela se coince. Ces derniers jours, j'allais mieux et avec la tension du match, je me bloque. Je ne peux pas bouger comme je voudrais. J'essaie de jouer et d'oublier. Sur certains coups, cela me gêne. Je fais ce que je peux, je me bats.

Ces douleurs vous gênent-elles aussi dans la vie de tous les jours ?
C'est le pire. Mon dos, c'est un cauchemar. Quand je me lève, je vérifie pour savoir comment je vais, je ne porte rien. Je fais attention à tout. Je me sens mal tout le temps. Quand je peux aller sur le terrain, je suis déjà content. Je suis tout le temps de mauvaise humeur. »
Recueilli par Sophie DORGAN, à New York

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 15 Sep 2011 - 20:42


Simon : «Pas un cadeau»

Tennis - Davis

Gilles Simon sait que son match contre David Ferrer est capital. Le Français veut s'appuyer sur sa récente victoire contre l'Espagnol à Cincinnati, mais il connaît l'ampleur de la tâche, vendredi.



Gilles Simon se méfie de David Ferrer, costaud sur terre battue.(EQ)

«Gilles Simon, votre match contre David Ferrer s'annonce-t-il comme un point clé ?
On sait que c'est plus jouable de gagner contre Ferrer que contre Nadal sur terre. Pour autant, c'est très loin d'être un cadeau. Je sais que le match est important. On sait qu'on n'a pas le droit à l'erreur sur la rencontre. Il faudra prendre tout ce qu'on peut prendre. Effectivement c'est ce match qui est le plus prenable. Mais sur terre battue, Ferrer est vraiment très, très bon. Il n'a perdu que contre de grands joueurs. Il va donc falloir réussir un gros match pour gagner. Sur le format d'un match en cinq sets, ce sera très difficile mentalement et physiquement. En venant ici, on savait de toute façon que ce serait très compliqué. Si on est simplement bon, ça ne passera pas. On sait ce qu'on doit faire. C'est clair dans la tête. Maintenant, cela reste toujours très difficile à mettre en pratique sur le terrain.

Quelles sont les forces de David Ferrer ?
Sur terre, j'ai pris cinq jeux en deux matches contre lui (sourires) sur terre (Ndlr : En 2007, défaites (6-1, 6-0) à Bastad et (6-3, 6-1) à Monte-Carlo). Cela m'a fait du bien de le battre cet été même si ce n'était pas un grand match des deux côtés. C'est quand même important. Il met beaucoup de rythme, il ne rate pas, il imprime un gros rythme pendant longtemps et il essaie de te faire beaucoup bouger. Sans avoir des coups vraiment décisifs, il te fait beaucoup travailler. Il faut prendre la mesure de son jeu, ce sera à moi de bien le tenir.

«On sait que c'est plus jouable de gagner contre Ferrer que contre Nadal sur terre. Pour autant, c'est très loin d'être un cadeau.»

Sur quoi allez-vous vous appuyer ?

Même si contre lui j'ai disputé deux matches très compliqués sur terre battu, il y a quelques années, je reste quand même sur une victoire remportée récemment face à lui. C'est très important. C'était un match très dur, très long, à Cincinnati (NDLR : victoire de Simon 6-4 6-7 6-4). Et déjà là-bas, il faisait très chaud. Même si c'était sur ciment, et pas sur terre battue, c'était une physionomie de match dans laquelle on pourrait se retrouver vendredi. C'était un gros combat physique, et ce jour-là, je l'ai gagné. Je sais que j'en suis capable. Cela fait du bien en rentrant sur le terrain. Maintenant, je sais à quel point ce fut difficile de gagner ce match. Il faudra que je sois bon pour revivre une telle situation.

Etes-vous surpris par la présence de Nadal ?
Non, cela ne me surprend pas. Sur terre battue, il est capable de s'adapter à une vitesse incroyable. Chaque année, lorsqu'il arrive à Monte-Carlo pour son premier tournoi sur terre battue de l'année, on est assez curieux de voir comment il va jouer. Et dès le début, c'est à chaque fois impressionnant. Sur terre battue, il progresse très vite. Pour Nadal, l'enchaînement ciment-terre battue est difficile, mais il l'est également pour nous. Il ne faut pas oublier qu'avec Jo (Tsonga), nous étions encore en fin de semaine dernière à New York. C'est dur pour tout le monde, mais on sait à quel point Nadal est un grand champion.»

Recueilli par S.D., à Cordoue

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mar 29 Nov 2011 - 9:13


Simon : «Des matches sans pression»

Tennis

Mais que fait Gilles Simon aux Interclubs ? C'est simple : le 12e mondial prend du plaisir à jouer avec ses copains du Tennis Club de Paris.


Gilles Simon a disputé les trois premières journées des Interclubs et sera présent lors de la phase finale.(EQ)

«Gilles Simon, pourquoi disputez-vous les matches par équipes ?
C'est bien de jouer les Interclubs. Cette compétition n'est pas assez valorisée. C'est quand même un championnat de France par équipes dans un sport qui est très médiatique en France. Il n'y a pas assez de gens qui regardent les matches. Il y a quelques années, j'ai joué à Jean-Bouin contre Gaël (Monfils) et il n'y avait pas grand-monde. C'est dommage. Les gens aiment bien venir nous voir jouer partout et là, c'est gratuit et pas loin. J'aime bien cette compétition. Depuis que je suis tout jeune, je la dispute.

Tous les joueurs parlent de saison surchargée. Vous n'aviez pas besoin de repos ?
Bien sûr. Mais ce qui est difficile dans la saison, c'est d'être au top physiquement et mentalement à chaque match. Quand je joue les Interclubs, j'ai envie de gagner mais si je perds, je vais m'en remettre. Ce n'est pas un objectif. Là (Ndlr : les semaines du 14 au 27 novembre), je me repose, je suis peinard en Suisse, je suis bien. Mais les Interclubs me changent un peu, cela me permet de disputer des matches sans pression. C'est juste jouer en décompression.

«Cela ne vaut pas le repos, mais j'aime bien mon club, je sais que cela lui rend service et cela ne me prend pas une énergie démesurée.»

Ce sont finalement des matches d'entraînement ?

Je ne suis pas encore dans un mode d'appliquer en match ce que je fais à l'entraînement. Je veux juste jouer et prendre du plaisir. Je m'entends bien avec tous les mecs de l'équipe (Ndlr : le Tennis Club de Paris), on est très content de se retrouver dans une super ambiance. Quand on fait 3-3 à Bondy, on se marre bien quand même. Je passe une bonne journée avec des gens que j'aime bien et avec des joueurs que je ne vois pas beaucoup. Cela ne vaut pas le repos, mais j'aime bien mon club, je sais que cela lui rend service et cela ne me prend pas une énergie démesurée. Quand j'arrive en match le samedi, j'ai tapé une fois le vendredi. Cela ne me sert pas pour mes entraînements. Pour les matches d'entraînement, je ferai une exhib en Espagne les 17 et 18 décembre face aux Espagnols. Contre Almagro ou Ferrer, ce seront des vrais tests. Là, j'aurais repris l'entraînement depuis deux ou trois semaines et je pourrais essayer de mettre des choses en place dans des matches qui ne sont pas encore officiels.

Quel est votre programme d'entraînement ?

Je vais reprendre la semaine précédant la phase finale des matches par équipes (Ndlr : les 9 et 10 décembre au centre de Ligue des Flandres à Marcq-en-Baroeul). Et la semaine d'avant, je reprendrai l'entraînement physique. » - Recueilli par Sophie DORGAN
LES FINALISTES SONT CONNUS

Après la quatrième journée, les quatre finalistes sont déjà connus : le TC Lillois, le Lagardère Paris Racing, le TC Paris et la Villa Primrose de Bordeaux.

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 9 Déc 2011 - 10:04


Gilles Simon : « Les gens ne le comprennent pas forcément, mais on prend toujours un réel plaisir à jouer les interclubs »

jeudi 08.12.2011, 05:31 - RECUEILLI PAR DAVID DELPORTE

Le stade de la ligue de Marcq-en-Baroeul, fraîchement rénové, accueillera pendant trois ans la phase finale des interclubs première division hommes et femmes. Pour la grande première, demain et samedi, le public nordiste est gâté puisque le plateau sera de qualité (1) avec notamment la présence du numéro douze mondial, Gilles Simon.

- Qu'est-ce qui pousse un joueur de votre niveau à disputer les interclubs ?


« Déjà, c'est la plus haute division, c'est l'élite du pays donc je trouve normal que les meilleurs joueurs français soient présents quand ils le peuvent. Les gens ne le comprennent pas forcément mais on prend toujours un réel plaisir à jouer les interclubs. J'y participe souvent, même si ça n'a pas été le cas les trois dernières années à cause de ma participation au Masters, d'une blessure et de la finale de la Coupe Davis. »

- Qu'est-ce qui vous plaît dans ce type de compétitions ?

« Déjà, c'est le plaisir de se retrouver avec des copains. Au TC Paris, on se connaît tous très bien. C'est aussi l'occasion de jouer des rencontres dans un format différent de celui que l'on connaît toute la saison. Là, tu peux perdre ton match et gagner quand même la rencontre et inversement, tout ne se joue pas sur une seule rencontre. »

- Avez-vous des souvenirs marquants d'interclubs ?

« Je me souviens d'un match à Metz alors que je jouais encore avec le Lagardère Paris Racing. à l'époque, il y avait cinq simples et deux doubles. Nous étions à 3-3 et c'était donc le double décisif. J'étais associé à Nicolas Renavand, nous menions un set zéro et nous étions à 6-6 dans le tie-break du second, à seulement deux points de la victoire, quand les plombs ont sauté dans la salle. On s'est retrouvés dans l'obscurité et le temps que la lumière revienne, il y a eu une énorme attente. Je ne suis pas près d'oublier cette coupure de courant, même si on a fini par gagner. »

- La façon d'appréhender les matchs en interclubs est-elle la même que sur le circuit ?

« On reste des compétiteurs donc quand on rentre sur le terrain, c'est pour gagner. Même s'il n'y a pas les mêmes enjeux, même s'il n'y a pas de points ATP à perdre ou à gagner, on a quand même les boules quand on perd. On vient d'ailleurs avec une belle équipe du TC Paris pour remporter le titre. »

- Vous avez joué des matchs de poule puis coupé un peu. Où en êtes-vous ?

« Tout va bien. Je ne me prépare pas spécialement pour ces interclubs, mais cette compétition fait partie de ma programmation. »

- L'heure est propice au bilan, que retenez-vous de 2011 ?

« Du positif. Après ma blessure, je suis bien revenu, il ne m'a pas manqué beaucoup de points pour revenir top 10. En améliorant quelques petites choses dans mon jeu, j'espère que ce sera bon pour 2012. »

- Que vous manque-t-il, justement, pour franchir le cap qui vous sépare encore des Djokovic, Nadal ou Federer ?

« Ce sont beaucoup de petites choses. On sait que dans un bon jour, ils sont plus forts mais quand ils sont dans un jour moins bon, il faut savoir saisir sa chance. à nous de leur faire sentir que s'ils ne sont pas au mieux de leur potentiel, on est là ! »

1. Des joueurs comme Benneteau, Mahut, Gicquel (TCP), Llodra, Chardy, Paire (Villa Primrose) ou encore O. Rochus, Becker (TCL) sont annoncés.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Lun 2 Jan 2012 - 19:05


Simon est satisfait

2/01 19h27 - Tennis, Brisbane

Après son succès face à Ryan Sweeting au 1er tour à Brisbane, Gilles Simon a fait part de sa satisfaction. «Pour un premier match cette saison, je pense avoir joué un bon tennis. Les conditions météo étaient vraiment difficiles, avec un soleil très bas. Sans parler du bruit. C'était compliqué de se concentrer. Je me suis senti de mieux en mieux tout au long du match et je n'ai pas eu de problèmes jusqu'à ce que je défende cette balle de break à la toute fin. J'ai été très constant en fond de court.»

www.sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 4 Jan 2012 - 17:02


Simon : «Un match compliqué»

4/01 10h17 - Tennis, Brisbane

Vainqueur de James Duckworth au deuxième tour du tournoi de Brisbane (6/3 7/5), Gilles Simon expliquait avoir vécu un match étrange. «Je pense avoir fait un bon match. Il a un jeu étrange avec un service difficile à lire et il se précipite au filet. C'était très surprenant car il alterne le très bon et le très mauvais. Je ne savais donc jamais quoi faire, c’est pourquoi le match a été compliqué», a déclaré le Niçois.

www.sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Sam 7 Avr 2012 - 20:31


Simon : «Je me suis rassuré»

Tennis - Davis

Pour la première fois de sa carrière, Gilles Simon va disputer un simple à enjeu en France. Appelé à la dernière minute, le Français se voit proposer un défi de taille d'entrée avec John Isner.


Gilles Simon va disputer un simple à enjeu en France face à John Isner. (L'Equipe)

« Gilles Simon, quel bilan dressez-vous de ces deux jours de préparation ?
Pour deux jours de préparation, je me sens vraiment bien. J'ai joué plus que ce que je l'aurais fait si j'avais bénéficié de plus de temps. J'aurais pris un peu moins de risques. Là, j'ai dû forcer à l'entraînement pour être à bloc tout de suite. La bonne nouvelle est que cela s'est bien passé. J'ai fait quatre heures d'entraînement hier (mercredi). C'est bien passé physiquement, je n'ai connu aucun problème et aucune douleur. J'ai retrouvé le déplacement. Forcément, je ne cracherai pas sur deux ou trois jours de plus (sourires), mais je me suis bien rassuré.

La tournée sur terre battue en Amérique du Sud en février vous aide-t-elle ?
C'est une tournée que j'aimerais oublier car elle a été très douloureuse (Ndlr : blessure au dos). Mais elle m'a aidée car j'ai passé du temps sur terre battue même si je ne pouvais pas m'entraîner comme je le souhaitais. J'ai retrouvé les échanges longs, les trajectoires, l'esprit de la terre battue et c'était il n'y a pas si longtemps.

«C'est difficile de trouver son rythme contre lui, c'est l'enjeu du match. Contre lui, j'ai toujours fini par le trouver, j'espère que j'arriverai à le trouver le plus tôt possible.»

Vous avez affronté récemment à deux reprises John Isner. Allez-vous vous appuyer sur ces deux matches ou la terre battue change-t-elle complètement la donne ?

Cela va me servir. Indépendamment de la surface, c'est un joueur qui propose le même style de jeu. Je ne pense pas qu'il va chercher à allonger l'échange sur terre. Les objectifs seront les mêmes. C'est bien de l'avoir affronté, cela aurait été encore mieux de l'avoir battu. J'avais beaucoup d'occasions à l'US (Ndlr : défaite en 8es de finale 7-6 [2], 3-6, 7-6 [2], 7-6 [4]) ), c'est un match qui m'a fait assez mal. A Indian Wells (Ndlr : défaite 6-3, 1-6, 7-5), j'ai eu un peu moins d'occasions même si c'était accroché. Mais sur ces deux matches, je lui ai montré que ce serait dur de me battre, qu'il fallait y passer du temps et y laisser de l'énergie. C'est ce que je m'appliquerai encore une fois à faire. J'espère lui poser des problèmes dès le début du match pour lui montrer encore une fois que ce sera très difficile de gagner.

Parlez nous de son fameux service.

C'est une arme redoutable. C'est le premier coup de l'échange, cela lui permet d'aborder ses jeux de service assez tranquillement et surtout cela lui permet de mettre énormément de pression sur ses jeux de retour. Quand il met quatre retours dehors, ce n'est pas si grave car la fois suivante, s'il en réussit deux, il s'appliquera à mettre plus de pression. C'est difficile de trouver son rythme contre lui, c'est l'enjeu du match. Contre lui, j'ai toujours fini par le trouver, j'espère que j'arriverai à le trouver le plus tôt possible.

Vous n'avez pas beaucoup gagné en Coupe Davis. Avez-vous besoin de prouver ?
On est dans un sport où l'on a toujours besoin de prouver. C'est parfois un peu triste quand on voit Federer qui a gagné seize Grands Chelems et qu'on entend : Oh, il n'arrive pas à gagner le 17e (sourires). Il y a toujours quelque chose de plus à faire. En Coupe Davis, je n'ai gagné qu'un seul match, mais j'ai toujours disputé des matches extrêmement compliqués face à des top 10 chez eux. Là ce sera encore un top 10, mais ce sera la première fois que je jouerai à la maison. J'espère que cela fera la différence. »
Recueilli par S.D., à Monte-Carlo

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 19 Avr 2012 - 17:47


Interview de Gilles SIMON

Gilles Simon Dimanche Conference de Presse
Monte-Carlo, Monaco par ATP Staff | 15.04.2012

G. SIMON/B. Balleret
6/3, 6/2


Q. Il a eu deux balles de double break au premier set, comment l’expliques-tu?
R. Je me sentais prêt aujourd’hui après ce bon match que j’ai joué contre Harrisson, même s’il ne comptait pas. Mais j’ai fait trois fautes directes avec mon coup droit, c’est allé vite. J’avais très envie de jouer sur la lancée de mes bons matches ici, mais les conditions étaient beaucoup plus dures, car il fait froid. J’ai eu du mal à être à fond physiquement au début, mais une fois que j’y suis arrivé, j’ai bien joué, c’était un bon match.

Q. Tu as mieux joué qu’en junior contre lui!
R. Oui, il y a eu du chemin de parcouru depuis. Il a un jeu solide et une très bonne première balle, je savais que je devais faire attention. J’ai sans doute voulu en trop en faire au début. Il faisait froid et j’ai eu du mal à trouver mon rythme.

Q. Qu’as-tu fais après la Coupe Davis?

R. je suis resté trois jours à Nice et je suis venu m’entrainer ici. Je me sentais prêt aujourd’hui même si nous n’avons pas pu nous entrainer hier.

Q. La Coupe Davis a-t-elle été une bonne préparation, malgré la déception ?
R. Je joue toujours bien après une rencontre de Coupe Davis, elle m’a souvent aidé. J’ai bien joué à Stuttgart après Hambourg, j’ai gagné à Metz après Lyon… Ces rencontres représentent 10 jours d’entrainement. C’est toujours précieux avant la terre battue, car on essaie d’être prêt le plus tôt possible.

http://fr.monte-carlorolexmasters.com


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Dim 22 Avr 2012 - 16:28


Simon : «Un match plein»

Le 19/04/2012 à 20:03:00 | Mis à jour le 19/04/2012 20:12:58

Après sa victoire (6-0, 4-6, 6-1) contre Janko Tipsarevic, Gilles Simon évoque un « match plein, quasiment du premier au dernier point ». En quart, il retrouvera Jo-Wilfried Tsonga qui joue « très bien sur terre » malgré ce que certains pensent.

« Gilles Simon, comment analysez-vous votre victoire contre Janko Tipsarevic ?
J'ai fait un très bon match. C'était très dur. Même le 6-0 et le 6-1 sont difficiles. J'ai réussi un vrai match plein, quasiment du premier au dernier point. Je suis content d'avoir été aussi régulier. C'était un match plus physique que tactique. Ce sont des conditions bien lourdes, bien lentes que j'aime bien. Je ne pensais pas qu'il partirait sur des échanges longs, sur des rallyes. Cela m'a arrangé car je me sens bien dans cette filière. Mais c'était dur car c'était difficile de faire les points.

Vous semblez avoir trouvé le bon équilibre entre l'attaque et la défense ?
C'est vrai qu'il y a trois étapes. En défense, je suis toujours bien. En contre, cela dépend et en attaque, c'est moins souvent le cas (sourires). Quand il y a des échanges longs, cela me détend et me relâche. Je sens qu'il ne peut pas trop me déborder, je suis bien à l'aise, je vois bien le jeu, je ne panique pas. D'une manière générale, je joue très relâché et je ne dépense donc pas tant d'énergie. Mon bras part bien, c'est pour cela que j'arrive à faire des points gagnants même si les conditions sont lourdes. J'arrive à jouer relâché.

Vos problèmes au dos sont-ils terminés ?

Le dos, ce n'est jamais terminé et c'est bien le problème. Pour que je progresse et mette mon jeu en place, il faut que je puisse jouer plusieurs tournois de suite sans avoir mal ou sans arrêter sur un dos bloqué. Je sens que mon jeu progresse quand je peux le faire. Aujourd'hui, je viens finir pas mal de points au filet sur des points importants. Pour cela, il faut que je puisse m'entraîner la semaine précédente et que je trouve un rythme. Mes trois dernières défaites sont trois défaites où je n'ai pas d'excuse. C'est juste que mon adversaire a mieux joué que moi. Cela m'encourage et je me dis qu'il faut que je progresse sur tel ou tel aspect.

Que pensez-vous de votre quart de finale face à Jo-Wilfried Tsonga ?

Je m'attends à un match dur parce qu'il joue très bien. On dit toujours qu'il ne joue pas bien sur terre alors qu'il joue très bien. Il faut toujours rester dans le relatif (sourires). Son jeu est très gênant sur terre comme ailleurs. Je dois faire le même type de match qu'aujourd'hui. Il faut lui montrer que ce sera dur tout le temps et que je serai là s'il peut avoir des petits creux. Quand il est bien, il est pénible. Je préfère évidemment le jouer ici qu'à Wimbledon (sourires), mais cela reste relatif. »

www.lequipe.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 11 Mai 2012 - 7:31


ATP - Madrid > Simon: "L'impression de préparer Wimbledon"

Par Vincent Grethen, vendredi 11 mai 2012 à 09:00

Gilles Simon doit s'incliner pour la première fois de sa carrière face à Tipsarevic. Dommage pour le Français qui était vraiment en forme sur la terre battue depuis Monte Carlo. Espérons qu'il reparte de plus belle, dès Rome.

"J’espère surtout que ça ne va pas arrêter ma lancée de ‘vraie’ terre battue. Parce que là j’ai quand même plus eu l’impression de préparer Wimbledon que Roland-Garros. C'est un vrai problème. Je pense quand même que là les directeurs du tournoi ont compris qu’il y avait un gros souci et qu’ils feront le nécessaire pour qu’il y ait un meilleur terrain l’année prochaine. Et qu’ils se recentreront sur la priorité qui aurait dû être la leur, c’est à dire plutôt que changer la couleur, rendre ces courts meilleurs, moins dangereux."

www.welovetennis.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 16 Mai 2012 - 12:11


Simon : « Je n’étais pas en grande forme »

E.S. | rmcsport.fr | 15/05/2012

Gilles Simon, vainqueur ce mardi face à l’Américain Donald Young (6-2, 7-5), est revenu sur sa performance, qu’il juge en demi-teinte, en raison de sa méforme du jour. « Ça a été difficile aujourd’hui parce qu’il y a des conditions de jeu extrêmement difficiles avec le vent, les ombres, les lumières et le bordel qui a tout autour, regrette le Niçois. Ça n’a pas été évident de trouver son rythme mais je savais que j’avais un adversaire qui était à ma portée. Je n’étais pas en grande forme mais j’ai assuré l’essentiel »

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 16 Mai 2012 - 18:41


Simon n’arrivait plus à « gagner un seul jeu »

E.S. | rmcsport.fr | 16/05/2012

Gilles Simon a su renverser une situation mal embarquée face à Guillermo Garcia-Lopez (6-4, 2-6, 6-4), ce mercredi au Masters 1000 de Rome. Le Français se voyait même sortir du tournoi. « Il y avait 6-4, 2-1, donc ça allait encore pas mal et après j’ai perdu tous les jeux. Je n’arrivais plus à en gagner un seul, regrette « Gilou ». Ce jeu à 4-0 me fait très mal. Là, je me suis dit que ça allait être très compliqué. Il y avait plus de chances que ça se finisse en 6-0 pour lui qu’en 6-4 pour moi. Après, j’ai repris le dessus sur lui car il a commencé un peu à fatiguer. Sur la fin, j’étais beaucoup plus à l’aise que lui ».

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 30 Mai 2012 - 9:16


Tennis - Roland Garros : Simon, Nadal et le Chatrier

Après sa victoire au forceps contre Ryan Harrison, Gilles Simon a confié à la presse que même s'il adorait jouer sur le court Philippe Chatrier du fait du poids de l'histoire, les conditions de jeu y étaient très compliquées : «Il y a du vent, ça tourne tout le temps et jamais de manière régulière. Il est affreux, vraiment un court dur à jouer mais en même temps il est mythique et m'a toujours fait rêver. Rafa (ndlr : Rafael Nadal) qui y a gagné six fois m'a d'ailleurs dit que c'était le court central qu'il aimait le moins». Petite confidence lâchée l'air de rien par le Tricolore...

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MK9


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Meudon

Membre n° : 158
Nombre de messages : 4151
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 31 Mai 2012 - 9:03


Roland-Garros Simon: "Un match très difficile"

Gilles Simon a souffert, mercredi, pour écarter Brian Baker (6-4, 6-1, 6-7, 1-6, 6-0) et se hisser au troisième tour à Roland-Garros. "C'était un match très difficile, a avoué le Niçois pour qui tout avait pourtant bien commencé. Je me sentais bien sur le court. A 2 sets 0, je jouais un bon niveau de tennis et puis, tout d'un coup, il s'est mis à très bien jouer, il a sorti des coups extraordinaires. Au début du cinquième, c'était difficile. J'ai commencé à mieux jouer, lui a raté quelques coups. J'ai fait le break au premier jeu, ce qui s'est révélé crucial." Au prochain tour, Simon passera un test face à Stanislas Wawrinka. "Je l'ai battu à Indian Wells, mais je pense que j'aurai un autre Wawrinka en face dans deux jours. Il a vraiment fait une belle tournée sur terre battue. J'ai regardé ses matches, et à chaque fois qu'il a perdu, c'était contre un joueur qui a sorti un gros match. Je l'ai trouvé assez impressionnant." Par notre envoyé spécial, à Paris.

Créé le 30/05/2012 - 21:10
www.sports

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 1 Juin 2012 - 19:17


Tennis - Roland Garros (H) : Simon : «Ça fait mal»

Eliminé au 3e tour par Stanislas Wawrinka en cinq sets, Gilles Simon regrette surtout d'avoir, encore une fois, perdu en Grand Chelem un match qu'il aurait pu gagner.

«Gilles Simon, qu'est-ce qui vous déçoit le plus : d'avoir mené dans les quatre premiers sets, ou l'écroulement de la fin du match ?
Ce qui me déçoit le plus, c'est de ne pas avoir été meilleur, c'est aussi simple que ça. C'était un match difficile mais un très bon match, avec une défaite au bout qui fait mal. C'est le cas lors de mes trois derniers Grands Chelems, c'est un peu le bal des occasions manquées à chaque fois. Mais bon j'en gagne aussi des très serrés. Aujourd'hui, j'ai servi pour le gain du premier set, j'ai mené deux sets à un, 3-1 dans le quatrième, avec des balles de double-break... Forcément c'est décevant. Cela dit, si on regarde bien, les deuxième et troisième manches, je peux les perdre aussi quelque part. Il faut voir que lui aussi a fait un match énorme. Bravo à lui !

Que s'est-il passé sur la fin : la défaillance était surtout physique ?
Toujours un peu, oui. Je n'arrivais plus à avancer comme au troisième set. Le seul endroit où je baisse vraiment, c'est au service. Du coup je n'avais plus le contrôle de l'échange sur mes mises en jeu. Et lui commence à bien servir. Il prend la balle tôt, il frappe fort, il était difficile à jouer.

«Qu'est-ce qui fait qu'une panenka c'est génial ou c'est de l'enflammage (sic) ? Le fait qu'elle rentre ou pas.»

Vous ne pensez pas ne pas avoir pris assez de risques par moment ?

Sur le terrain, on fait des choix en permanence. J'ai dû en faire mille aujourd'hui. Et c'est ce qui restera éternellement le plus difficile pour nous. Et vous, les journalistes ou les gens en général, vous ne retenez que le résultat. A 3-1 au quatrième, sur la première balle de break, je le fais jouer, et il fait une attaque qui flirte avec la bande. Sur la deuxième, je prends ma chance, je frappe fort et moi je reste dans la bande. Qu'est-ce qui fait qu'une panenka c'est génial ou c'est de l'enflammage (sic) ? Le fait qu'elle rentre ou pas.

Cela commence à faire plusieurs matches très serrés que vous perdez en Grand Chelem...
Ce match me fait penser à celui contre Benneteau en Australie cette année (défaite au 2e tour : 7-5, 7-6 (Cool, 1-6, 3-6, 6-2) ou Isner à l'US Open 2011 (défaite en 8es : 7-6 (2), 3-6, 7-6 (2), 7-6 (4)). Les matches en cinq sets c'est toujours dur, mais bon, j'en ai gagnés aussi. Quand tu sors comme ça sur un Grand Chelem, qui est tout de même le tournoi où tu as envie de bien jouer, c'est très décevant. Je préfère largement un Open d'Australie 2011 où je perds contre Federer (6-2, 6-3, 4-6, 4-6, 6-3) mais où je ne peux rien faire, ou le Roland-Garros de l'année dernière où je prends une rouste en huitièmes (6-2, 6-3, 7-6 (5) face à Söderling), ça laisse moins de regrets... Là, ça commence à faire beaucoup.»
Recueilli par F. B., à Roland-Garros

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 14 Juin 2012 - 7:01


Tennis-ATP-Queen's : Simon : «Sur gazon, c'est dur»

Gilles Simon (FRA, battu par l'Italien Simone Bolelli) : «C'est un tournoi difficile pour moi, j'ai dû y gagner un seul match. Je suis un des rares joueurs qui doit adapter son jeu à chaque changement de surface. Sur gazon, c'est dur, surtout au niveau du déplacement. Mais c'était quand même un bon match et il a très bien joué. J'arriverai encore à Wimbledon sans victoire (sur gazon) mais je ne m'affole pas car j'ai toujours bien joué là-bas.»
AFP

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 28 Juin 2012 - 18:59


Tennis - Wim (H) : Simon s'est expliqué

Gilles Simon, battu par Xavier Malisse, a été abreuvé de questions sur l'égalité salariale hommes-femmes dans le sport. Il ne s'est pas échappé.


Gilles Simon s'est expliqué. (L'Equipe)

En temps normal, après une défaite en trois sets au deuxième tour, Gilles Simon n'aurait jamais atterri dans la grande salle d'interview de Wimbledon. Jamais. Mais depuis qu'il a déclenché la polémique en se prononçant contre l'égalité des revenus hommes-femmes dans le sport, le Niçois devait se douter qu'il serait attendu. Il l'était. Par la presse américaine, par la presse anglaise... Juste avant lui, Maria Sharapova et Serena Williams s'étaient succédées sur cette estrade. Et chacune, girl power oblige, y était allée de son coup d'ongle contre le méchant macho. « Je suis certaine qu'il y a plus de gens qui viennent voir mes matches que les siens », attaqua la Russe. «Maria a raison : elle est définitivement plus attractive que Simon», enchaîna Serena. Sous le feu des questions, Simon assuma tout, n'esquiva rien et fit même preuve d'humour.

« Gilles Simon, est-ce que les commentaires très sévères suite à votre prise de position vous ont perturbé avant votre match ?
- Perturbé ? Pas du tout. Je me suis entraîné comme d'habitude, j'ai joué comme d'habitude. Mais si vous voulez, je peux clarifier certains choses.

Allez-y...
- Je n'ai jamais demandé que les filles jouent au meilleur des cinq sets. La durée n'est pas le problème. J'ai juste dit que, comme dans toute l'industrie du spectacle, on devrait payer en proportion de ce que le public paye. Shakira gagne beaucoup plus d'argent que la plupart des chanteurs parce qu'elle remplit des salles énormes et qu'elle vend dix fois plus de disques qu'eux (*). C'est logique. On sait tous qu'une place pour une finale femmes de Grand Chelem coûte bien moins qu'une place pour une finale hommes. Tout est dit. En ce moment, le tennis féminin est moins attractif. Et je ne vois pas pourquoi on pratiquerait l'égalité des prix alors qu'aucun autre sport la pratique.

Est-ce que vous avez trouvé votre match contre Malisse (défaite 6-4, 6-4, 7-6) attractif ?
Non, mais je m'en fous. C'est pas ça le débat. Je sais bien que j'ai touché un sujet sensible. C'est dommage de se heurter à cette démagogie, à cette « bien-pensance »... D'autant que je suis persuadé d'avoir raison.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans L'Equipe de vendredi
F. Be, à Wimbledon

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Gilles Simon -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit