RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Dim 14 Aoû 2011 - 16:50


Tsonga: "Il était sage d'arrêter"

Créé le 14/08/2011 à 09:31, modifié le 14/08/2011 à 12:41
Propos recueillis par Jean-Baptiste BARETTA
Pour Sports.fr, à Montréal

Handicapé par un bras droit douloureux, Jo-Wilfried Tsonga a dû abandonner alors qu'il était mené 6-4, 3-0 par Novak Djokovic en demi-finale du Masters 1000 de Montréal. Face au n°1 mondial, toujours aussi impressionnant, le Français n'avait pas démérité lors du 1er set. Il espère désormais être rétabli pour le Masters 1000 de Cincinnati.


Le Manceau revient sur son abandon face à Djokovic à Montréal. (Reuters) Le Manceau revient sur son abandon face à Djokovic à Montréal. (Reuters)

Jo-Wilfried, quelle est la raison de votre abandon ?
J'ai mal au bras depuis deux ou trois jours, au biceps. A 1-0 au deuxième set, c'est devenu très difficile de bien frapper la balle et suffisamment fort. C'est pourquoi j'ai pris cette décision. Je joue beaucoup en ce moment, avec le double en plus du simple, et du coup, mon bras s'est beaucoup fatigué. Il était donc sage d'arrêter, car il n'y avait aucun espoir que je gagne ce match avec un bras dans cet état là.

Est-ce inquiétant à court terme ? Pour la semaine prochaine ?
Je préfèrerais bien sûr ne rien avoir, et avoir pu finir ce match. Mais j'ai immédiatement fait une échographie et je n'ai pas de déchirure, rien, seulement de la fatigue. Autrement dit, c'est une contracture, qui nécessite du repos avant le début de Cincinnati. C'est un peu inquiétant car il y a la possibilité de ne pas avoir totalement récupéré avant le début de Cincinnati. Mais ce n'est pas suffisamment grave pour m'arrêter complètement.

Y a-t-il un traitement particulier ?
Oui, de la glace, des anti-inflammatoires et prendre soin de mon bras.

Vous aviez pourtant joué à un niveau très élevé au premier set.
Je me sentais bien, je jouais bien. Il ne m'a pas manqué grand-chose pour gagner ce premier set. J'avais l'expérience de jouer contre Novak, et je savais que si je n'étais pas à 100%, je n'avais aucune chance de gagner. J'ai joué à un niveau élevé mais je pense que je peux être encore plus solide sur certains points. Je ne suis pas loin, je dois continuer à travailler.

Pourquoi avoir tout de même joué en double vendredi soir (avec Stanislas Wawrinka) ?
J'avais mal, mais quand je m'engage à faire quelque chose, je me donne à fond. Le simple est important pour moi, mais si je joue en double, c'est pour le jouer jusqu'au bout. Bien sûr, quand je ne peux plus, je ne peux plus, et contre Novak, ça n'était pas possible pour moi de continuer.

"Il n'a pas de faille"

Jusqu'à votre abandon, Novak Djokovic jouait de manière formidable. Est-il surhumain ?
Il joue très très bien. Ce qu'il fait est incroyable, mais il n'est pas surhumain. Ce n'est pas ça. Il fait tout mieux que les autres. Il ne frappe pas plus fort, ni plus tôt. Mais il est toujours là, il bouge extrêmement bien. C'est épuisant. Il n'a pas les meilleurs retours du circuit, mais il retourne toujours bien, c'est sa régularité qui fait sa force. Il n'a pas de faille.

Si ce match avait été une demi-finale de Grand Chelem, auriez-vous aussi abandonné ?
Oui. J'aurais été à 6-3, 3-0, sans pouvoir frapper la balle et je n'aurais eu aucune chance de gagner, comme aujourd'hui.

Vous parlez de trois jours. N'avez-vous pas senti la douleur, ne vous a-t-elle pas empêché de jouer ?
Je sens cette douleur depuis trois jours, mais elle s'est intensifiée progressivement, avec les heures passées sur le court. Je n'ai pas la prétention de battre Novak sans mon bras (rires) !

Beaucoup de spectateurs ont sifflé lorsque vous avez abandonné. Comprenez-vous cette réaction ?
Je pense que c'est une bonne chose qu'ils aient sifflé car cela montre qu'ils appréciaient le spectacle, c'est tout (sourire). Ils étaient déçus parce qu'ils en voulaient encore. Pour moi, c'était un compliment.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 17 Aoû 2011 - 16:34


Tsonga : « Mon bras va beaucoup mieux »

J.-B. B. | rmcsport.fr | 17/08/2011

Après son abandon face à Novak Djokovic la semaine passée en demi-finale du Masters 1000 de Montréal (Canada), le Manceau s’est rassuré en dominant le Croate Martin Cilic (6-3, 6-4) au premier tour de Cincinnati (Etats-Unis). « L’appréhension est encore un peu là, a confié Jo-Wilfried Tsonga. J’ai eu ces deux jours pour récupérer. Mais mon bras va beaucoup mieux. J’espère que ça va aller de mieux en mieux. »

www.rmc.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 2 Sep 2011 - 16:07


Tsonga : «Bien pour la suite»

Tennis - US Open

Jo-Wilfried Tsonga a bien géré (6-3, 7-5, 6-2) son deuxième tour contre Sergei Bubka. Il s'attend à un troisième tour « au couteau » contre Fernando Verdasco.


La joie du travail bien fait de Jo-Wilfried Tsonga.(REUT)

« Jo-Wilfried Tsonga, comment avez-vous vécu ce deuxième tour ?
Il n'y avait pas trop de frayeurs. J'aurais pu faire plus court dans le deuxième set. Dans l'ensemble, cela s'est bien passé. J'ai breaké au bon moment dans le premier set et j'ai bien géré mon match. Je n'ai pas laissé trop d'énergie. C'est bien pour la suite car la suite s'annonce difficile.

Quel bilan tirez-vous après ces deux matches ?
C'est de mieux en mieux. Au premier tour, j'étais un peu tendu. Sur ce match, je me suis un peu plus lâché dans les frappes même si j'étais un peu en-dessous au service. Je sentais que j'avais un peu de marge, je préfère donc laisser mon bras et mes abdos tranquilles pour l'instant et les utiliser quand il y en aura besoin.

« Le revers à une main est un plaisir. C'est comme le petit chocolat du soir. »

Vous étiez encore en gestion sur ce match ?

J'étais en gestion sur certains coups. Sur d'autres, je suis à fond, notamment en fond de court où j'avais envie de bien faire car c'est un joueur très puissant. Je trouve que je l'ai bien neutralisé. J'ai beaucoup varié, j'ai fait de nouvelles choses et je sentais encore mieux la balle. Par exemple, j'ai retourné slicé et j'ai varié davantage.

Vous utilisez de plus en plus le revers à une main, est-ce un plaisir ?
Oui, c'est un plaisir. C'est comme le petit chocolat du soir (sourires). J'en fais de plus en plus parce que c'est naturel. Je ne le force pas. J'aime bien.

Que pensez-vous de votre prochain tour contre Fernando Verdasco ?
Ce sera un match au couteau. Il faudra que je sois agressif. C'est un joueur puissant qui frappe très fort. Ce sera un match compliqué. Je pense que mon retour sera une des clés de la rencontre. Si je l'embête sur son service, ce sera tout bénef pour moi. »
Recueilli par S.D., à New York

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Dim 4 Sep 2011 - 11:16


US Open: Tsonga "sent que ça va bien"

(AFP) – Il y a 3 heures

NEW YORK — Le Français Jo-Wilfried Tsonga, 11e mondial, confie qu'il "sent que ça va bien" avant d'affronter lundi le "joueur de l'été", l'Américain Mardy Fish (N.8 mondial), pour une place en quarts de finale de l'US Open, un stade de la compétition qu'il n'a jamais atteint à Flushing Meadows.

Q: Vous aviez l'air particulièrement content après votre victoire sur Fernando Verdasco samedi au 3e tour...


R: "Oui, j'étais heureux, je ne l'avais jamais battu. Depuis quelque temps, je +manage+ (sic) bien mon truc et je sens que ça va bien. J'ai géré ce match comme il le fallait, j'ai su serrer le jeu quand il le fallait et en plus je n'ai pas laissé trop de forces sur le terrain. C'est bon pour la suite. Même breaké au 3e set, je ne panique pas car je ne suis pas fatigué, je sens que j'en ai encore sous le capot et que je peux jouer encore un bon moment."

Q: On vous sent dans votre bulle sur le terrain...

R:" Je m'applique et je travaille beaucoup sur mon attitude et c'est très bien que ça se ressente. Si vous (les journalistes) le ressentez, ça veut dire que mon adversaire le ressent aussi. C'est en étant posé comme ça que je joue mon meilleur tennis alors j'essaie de reproduire le plus possible ce schéma."

Q: Que pensez-vous de votre prochain adversaire, Mardy Fish ?

R: "C'est un adversaire coriace, c'est peut-être le joueur de l'été. Il est super bon, il a fait quasiment toutes les finales (des tournois qu'il a joués cet été, ndlr). J'aime beaucoup le voir jouer, c'est un joueur agressif, qui sert très bien, qui retourne bien, qui volleye bien, qui contre bien et il est ici sur la surface qui colle le mieux à son jeu. Il fait beaucoup de choses très bien mais ce n'est pas celui qui bouge le mieux. C'est peut-être son seul défaut. Je pense que ça va se jouer à celui qui va mettre le plus de pression sur l'autre. C'est celui qui sera dans le terrain qui va l'emporter. J'espère que ça va être un match sympa, ça va se jouer sur un grand court et le public va l'encourager mais je vais faire abstraction de tout ça, je vais faire le +job+, rester dans ma petite bulle et jouer mon meilleur tennis."

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 7 Sep 2011 - 10:22


Tsonga : «Solide dans ma tête»

Tennis - US Open

Après sa victoire contre Mardy Fish, Jo-Wilfried Tsonga met l'accent sur le physique et le mental. Sa qualification est aussi le fruit de son travail sur son attitude.


Jo-Wilfried Tsonga s'est montré lucide, calme et physique pour faire tomber Mardy Fish.(REUT)

« Jo-Wilfried Tsonga, que ressentez-vous après cette victoire ?

Je suis super heureux. C'est ma première victoire sur ce court, cela fait du bien d'ouvrir le compteur. Ce n'était pas facile. J'étais mené, mais j'ai tenu le coup. J'ai fait du bon boulot, je me suis montré solide dans ma tête car les conditions étaient vraiment difficiles.

Comment analysez-vous votre match ?
Aujourd'hui, je savais que ce serait compliqué d'aller de l'avant. Je me disais qu'il fallait le faire travailler, le faire jouer. Il est beaucoup venu au filet, il a fait beaucoup service-volée et c'est un jeu qui demande beaucoup d'efforts. Je pense que je gagne là-dessus. Pendant qu'il était à fond pour pouvoir prendre le filet, je distribuais en slice à droite et à gauche. Au bout du compte, cela a payé. A la fin, je suis plus frais que lui. Je vois qu'il n'est pas bien, qu'il appelle le kiné (Ndlr : adducteurs à deux sets partout), je vois qu'il est un peu plus lent sur certaines courses. Il commence à rater des volées, il arrive moins vite au filet.

«Il y a quelques mois, j'aurais perdu ce genre de match. Mon travail sur l'attitude m'a permis de contrôler et de ne pas partir en vrille.»

Pensez-vous avoir récolté les fruits de votre travail sur votre attitude ?

C'est certain. Il y a quelques mois, j'aurais perdu ce genre de match. A la 30e faute directe alors qu'il ne se passe rien, le vent commence à rendre un peu fou. Le but était justement de se contrôler, de rester lucide et de ne rien lâcher malgré ces conditions difficiles. Aujourd'hui, je n'avais pas une attitude parfaite toute la rencontre. Mais pendant deux sets, j'avais une super attitude. Ensuite, cela a commencé à me peser un peu. Mon travail m'a permis de contrôler et de ne pas partir en vrille. Mes progrès dans ce domaine m'ont beaucoup aidé aujourd'hui.

Est-ce naturel ?
Au début, ce n'est pas naturel. On me l'a souvent répété, mais ces derniers temps, j'ai trouvé les clés pour passer au-dessus de ça. J'avais les infos, mais je n'avais pas la clé pour ouvrir la bonne porte. C'est une prise de conscience de ma part et mon entourage y est certainement pour quelque chose. Au tennis, on a juste des habitudes. A ce niveau-là, j'avais pris de mauvaises habitudes et j'essaie de changer ses habitudes pour en acquérir de nouvelles.

En quoi un match en cinq sets devient-il un autre sport ?
Le physique rentre vraiment en compte. C'est très bien d'avoir un beau tennis, mais cela devient tellement difficile que le coeur parle à un moment donné. Le joueur qui a plus envie et qui a le mieux managé son match s'impose. En deux sets, on ne gère rien, il faut s'accrocher sur tous les points. En trois sets gagnants, on peut faire le calcul et se dire : je perds les points mais mon adversaire court plus que moi et à la fin, ça va payer. »
Recueilli par S.D., à New York

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mer 7 Sep 2011 - 10:24


Tsonga : «Roger reste un mythe»

Tennis-US Open

Pour la 8e fois de sa carrière (3-4), Jo-Wilfried Tsonga va affronter Roger Federer. Il reste sur deux victoires contre le Suisse mais ne s'emballe pas : «Cela reste Roger et il reste un mythe.»


«Je n'arrive même pas à gagner un Grand Chelem, Roger en a seize» rappelle Jo-Wilfried Tsonga. (REUT)

«Jo-Wilfried Tsonga, pensez-vous que Roger Federer peut faire un début de complexe après deux défaites contre vous ?

Non (sourires). Pour le faire complexer, ce n'est pas facile (rires). J'ai super bien joué lors de notre dernier match à Montréal. A Wimbledon, il était un peu surpris. Mais ce n'est pas encore quelque chose de fixé. Ce sera encore plus dur. Comme à Wimbledon, c'est une de ses surfaces préférées ici. Mais cette fois, il est averti que je peux aller le chercher si je suis en grande forme. Il va forcément essayer d'élever son niveau de jeu.

«Je n'arrive même pas à gagner un Grand Chelem, il en a seize (sourires). Que voulez-vous que je lui dise ? Il a toujours la même aura pour moi.»

Qu'est-ce que cela change pour vous de l'avoir battu lors des deux dernières confrontations ?

Je sais que je suis capable de le faire et je peux arriver sur le match avec encore plus de certitudes. Mais cela reste Roger et il reste un mythe. Mais je n'aurai rien à perdre. Je peux aller chercher un super résultat et me rapprocher du Masters. J'ai tout à gagner : une demi-finale à l'US Open, peut-être ma place au Masters et une victoire sur Roger dans un Grand Chelem. Je vais arriver sur le terrain en étant agressif et en donnant tout ce que j'ai. On verra bien le résultat.

A-t-il toujours la même aura ?

Oui. Je n'arrive même pas à gagner un Grand Chelem, il en a seize (sourires). Que voulez-vous que je lui dise ? (rires) Il a toujours la même aura pour moi.»

Recueilli par S.D., à New York

FEDERER : «IMPATIENT DE L'AFFRONTER»
«Honnêtement, je suis impatient de l'affronter. C'est un joueur sympa à voir jouer et à affronter. Ce sera très intéressant. Je vis pour ces gros matches et j'aime affronter des joueurs explosifs. A Wimbledon, nous avions réalisé un grand match que j'avais malheureusement perdu. J'avais pratiqué un grand tennis mais il avait été bon et était bien revenu. C'était un match équilibré qui s'était joué sur quelques points où il avait été meilleur que moi. A Montréal, il a prouvé qu'il jouait vraiment bien. Il est sur une bonne série. J'espère que je vais le stopper.»

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Sam 10 Sep 2011 - 12:05

Federer "nettement au-dessus"

09/09/2011 - 07:44 - Mis à jour le 09/09/2011 - 07:46

Jo-Wilfried Tsonga a affiché sa "déception" en conférence de presse après son élimination en quarts de finale de l'US Open contre Roger Federer. Mais le Français, lucide sur sa performance, a reconnu la nette supériorité du Suisse.

Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.11, éliminé en quarts de finale): "C'est une déception car ce n'est jamais agréable de perdre. Je n'étais pas dans mon assiette. Je n'ai pas fait un bon match. Je n'ai pas bien joué, pas bien bougé, pas assez utilisé mon coup droit. J'ai été breaké d'entrée mais je sentais pourtant que je commençais à rentrer dans le match et malheureusement, la coupure (à cause de la pluie) est arrivée et au retour, je bougeais moins bien, ça a été plus difficile. J'ai mis quelques passings mais c'était un peu chanceux car j'étais dans les cordes. Il a été nettement au-dessus de moi. Il y a un peu d'impuissance. Il aurait fallu que je fasse un match extraordinaire et je ne l'ai pas fait. Le but du jeu est d'être le plus constant possible mais je n'ai pas réussi à le faire. Lui a pu hausser son niveau de jeu par moments."

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Sam 24 Sep 2011 - 8:27

Tsonga: ''Une revanche à prendre sur Dolgopolov''

Samedi 24 Septembre 2011, 09:08

Qualifié pour les demi-finales du Moselle Open 2011 après une victoire difficile sur Nicolas Mahut, Jo-Wilfried Tsonga y affrontera Alexandr Dolgopolov. Le Français a expliqué qu'il voulait prendre sa revanche sur l'Ukrainien contre qui il a perdu ses deux derniers matchs.

J. Tsonga: "J'ai eu du mal à mettre la machine en route. C'est normal avec la répétition des écéhances. J'ai fait ensuite mon match. J'ai été solide dans les points importants et j'ai fini par gagner. Maintenant, j'ai une revanche à prendre sur Dolgopolov, qui m'a battu deux fois."

www.TennisTemple.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 7 Oct 2011 - 15:24

Tsonga: "Beaucoup à gagner"

07/10/2011 - 17:01 - Mis à jour le 07/10/2011 - 17:05

En demi-finales du tournoi de Pékin, Jo-Wilfried Tsonga aura un gros match samedi à jouer face à Tomas Berdych, concurrent direct pour une qualification en Masters Cup. "Nous avons beaucoup à gagner samedi. Nous devons tous les deux gagner. Je pense que ça va être un bon match".


Le Français, N.7 mondial, compte 250 points d'avance au classement sur l'année 2011 sur Berdych, son dernier poursuivant encore en lice à Pékin après les éliminations de Nicolas Almagro et de Gilles Simon, et avec le forfait de Gaël Monfils.

"Je suis surpris d'avoir joué de la sorte", a apprécié Tsonga qui s'est défait facilement de Juan Carlos Ferrero en quart de finale (6-3, 6-4). "C'était juste incroyable. Tout fonctionnait. Je suis juste content d'être passé, parce que ce n'est jamais facile de le jouer".

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 11 Nov 2011 - 10:16


Tsonga : «Un aboutissement»

Tennis - ATP-Bercy

Jo-Wilfried Tsonga vit sa qualification pour le Masters de Londres comme «l'aboutissement d'une belle année et de beaucoup d'efforts».






kitd.html5loader("flash_kplayer_iLyROoaf2CCl");

Tennis - Bercy : Tsonga ne craint pas le Joker

« Jo-Wilfried Tsonga, comment analysez-vous votre match ?
C'était un match assez complet. Je suis content parce que je ne me suis pas fait breaker. J'ai été solide jusqu'au bout et j'ai gardé mon avantage quand j'ai breaké. J'ai eu la chance de très bien servir, il y a eu quelques petits moments chauds, mais j'étais assez serein et cela m'a permis de surmonter ces moments difficiles. Par rapport aux balles, c'était mieux aujourd'hui, il faut que j'adapte mon jeu en me montrant plus patient et que j'essaie de traverser la balle avec tout mon corps. J'espère que je vais m'habituer et jouer de mieux en mieux.

Vous êtes qualifié pour le Masters. Que représente cette qualification ?
C'est une surprise, mais je savais qu'en faisant des changements et surtout en étant bien physiquement, j'étais capable d'y aller. C'est l'aboutissement d'une belle année et de beaucoup d'efforts. Cela permet de dire qu'on est allé au Masters (sourires). Quand j'étais plus jeune, je regardais ça avec envie, aujourd'hui, j'y suis. Le Masters, c'est quand même le top du tennis mondial. Ca fait plaisir de se retrouver avec tous ces bons joueurs et d'avoir une chance de se qualifier pour des demi-finales ou pourquoi pas d'une finale d'un play-off du tennis.

«C'est l'aboutissement d'une belle année et de beaucoup d'efforts. Quand j'étais plus jeune, je regardais ça avec envie, aujourd'hui, j'y suis. »

À partir de quel moment de l'année, avez-vous commencé à croire à ce Masters ?

À partir du moment où j'ai bien joué à Wimbledon. Je me disais tout simplement que ça me faisait revenir à une place correcte au classement mondial. Et puis l'année dernière, je n'avais pas joué en cette deuxième partie de saison, je savais donc que je pouvais engranger les points. Cela m'a permis d'avoir des objectifs bien précis et d'aller décrocher cette place au Masters.

Qu'est-ce qui est le plus sympa au Masters ?
Les salles sont magnifiques et on est traités comme des rois. On doit mettre un costume, cela nous change (rires). Il y a plein de choses qui font que c'est assez prestigieux. Cela reste quelque chose d'extraordinaire. C'est comme Roland-Garros, Wimbledon, etc. » - Recueilli par S.D., au POPB

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Dim 13 Nov 2011 - 14:22


Tsonga : «Un match référence»

Tennis - Bercy

Après sa victoire contre John Isner, Jo-Wilfried Tsonga estime que cette demi-finale restera comme «un des matches références de [s]a carrière».







kitd.html5loader("flash_kplayer_iLyROoaf2ibs");

Tennis - Bercy : Tsonga la voulait

«Jo-Wilfried Tsonga, quel sentiment prédomine après un tel match ?

Je suis super heureux. J'ai fait un super match malgré des débuts timides. Je suis passé au-delà de la frustration. Au premier set, je n'étais pas à l'aise. Ensuite, j'ai été très solide. J'ai été porté par plus de 15.000 personnes. Sans eux, cela aurait été compliqué, ils m'ont porté jusqu'au bout. Cela restera un des matches références de ma carrière. J'espère que demain (Ndlr : dimanche à 15 heures), je vais livrer une grande bataille et qu'il y aura au bout un nouveau trophée.

Comment vous en êtes-vous sorti ?
On ne réfléchit pas trop. Dans le premier set, je ne jouais pas très bien. A la fin du premier set, je me suis dit : "Allez Jo, il faut que tu te la kiffes, que tu prennes ton pied sur ce terrain, quitte à perdre. Il faut que tu joues ton jeu et que cela reste un moment privilégié. Personne ne t'oblige à gagner". A partir de là, j'étais un peu mieux et j'ai essayé de me faire plaisir dans les retours en avançant davantage, quitte à prendre des aces. Je m'y suis mis à fond et cela a fini par payer. Il y a eu un super scénario (sourires).

A quoi pensiez-vous au moment des trois balles de match contre vous ?
Je n'avais rien dans ma tête en fait. J'essayais simplement de me dire des choses positives. Rien d'autre. Dans ces cas-là, on joue, on ne pense pas à grand-chose. On joue et on voit ce qui se passe.

«J'ai fait un super match malgré des débuts timides. Je suis passé au-delà de la frustration.»

Est-ce que le fait que tout le monde vous attende en finale face à Roger Federer et oublie John Isner vous a mis de la pression avant le match ?

Je sais pertinemment que c'est le genre de joueur que je n'aime pas affronter. Il sert très bien, met la pression au retour et il est difficile à breaker. En rentrant sur le terrain, je savais que ce serait compliqué. Jusque-là, je n'avais pas fait de très bons matches contre ce genre de joueur, j'étais donc un peu tendu et je ne savais pas trop comment aborder le truc.

Votre état de fatigue après trois heures de match va-t-il jouer en finale ?
Certainement. Tout ce qui passe avant a une incidence sur la suite. Est-ce que cela va jouer en ma défaveur ? Je ne sais pas. Passer du temps sur le terrain, c'est bien car on prend des repères au-delà de la fatigue. Par exemple, ne pas avoir joué hier (Ndlr : vendredi en raison du forfait de Novak Djokovic), c'était difficile. Jouer contre John Isner sans avoir de match avant était un peu compliqué. Contre John, je ne joue pas beaucoup de frappes. Alors je ne sais pas pour la finale.» - Recueilli par S.D., au POPB

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Dim 13 Nov 2011 - 20:18


Tsonga se tourne vers Londres

Tennis - Bercy

Après sa défaite en finale à Bercy, contre Roger Federer, Jo-Wilfried Tsonga se tourne déjà vers le Masters de Londres. Le nouveau 6e mondial veut y glaner des points importants en vue du top 5.






kitd.html5loader("flash_kplayer_iLyROoaf2i7o");

Tennis - Bercy : Tsonga, un début de match raté

«Jo-Wilfried Tsonga, comment analysez-vous votre match ?

Aujourd'hui, il a été meilleur que moi. Je n'ai pas fait mon meilleur match contre lui, mais il m'a privé un peu de temps et il a fait un super match. Aujourd'hui, je vais me contenter d'être finaliste et on va repartir au boulot avec le Masters. Je vais essayer de rebondir là-bas.

Qu'est-ce qui était le plus compliqué ?
C'est mon adversaire qui me poussait à jouer un tennis parfait tout le temps. Toute la semaine, je n'ai pas été très bien en revers. Les matches précédents, ça allait car c'était face à des joueurs qui prenaient la balle plus tard et j'avais le temps de tourner autour de mon coup droit. Contre Roger, il n'y a pas le temps. Il prend la balle très tôt et il change tout le temps de direction.

En mai, vous étiez 22e mondial et lundi, vous retrouvez votre meilleur classement, 6e mondial. A quoi attribuez-vous cette remontée ?
Mon niveau de jeu a toujours été bon. Les années précédentes, je finissais souvent numéro 10 ou 11 en jouant la moitié de la saison avec toujours des petites douleurs quelque part. Même en 2008, je jouais un super tennis, mais je n'ai pas joué la moitié de la saison. Cette année, c'est la première fois où je joue vraiment une saison sans pépins, à l'exception du début d'année avec mon hernie inguinale. J'avais le niveau de jeu, mais je ne pouvais pas courir, c'était compliqué (sourires). Cette année, je suis content car je me fais plaisir et je n'ai pas de douleur particulière.

«Le Masters est un vrai objectif car c'est l'occasion de marquer des points importants pour la saison prochaine et essayer d'atteindre le top 5 l'an prochain.»

Comment allez-vous préparer le Masters ?

Je vais avoir la chance de pouvoir récupérer pendant quelques jours. Je pense que cela va passer tranquillement et que je vais pouvoir arriver en bonne forme pour le Masters. Cette semaine, je me suis quand même entraîné physiquement. Je compte arriver avec pas mal de fraîcheur et une bonne caisse physique.

Roger Federer est-il le favori du Masters après cette victoire ?
Ils sont tous favoris car ils sont tous extraordinaires. On ne sait jamais à quoi s'attendre, cela reste ouvert.

Ce Masters est-il un gros objectif ?

Oui, c'est un vrai objectif car c'est l'occasion de marquer des points importants pour la saison prochaine, essayer d'être tête de série ou atteindre le top 5 l'an prochain. Ce sont des objectifs à court terme assez excitants.» - Recueilli par S.D., au POPB

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mar 15 Nov 2011 - 20:09


Tsonga : «Tout est au vert»

Tennis - ATP - Masters

Jo-Wilfried Tsonga aborde avec optimisme le Masters, qui le verra affronter Roger Federer, Rafael Nadal et Mardy Fish, à partir de dimanche à Londres.






kitd.html5loader("flash_kplayer_iLyROoaf2LVI");

Tennis - Masters : Comme on se retrouve

«Comment jugez-vous le groupe dont vous avez hérité ?
C'est un groupe très bien. Je suis content de rencontrer à nouveau Roger (Federer). Je joue "Rafa" (Nadal) sur une surface qui me convient très bien. Et il n'aura pas beaucoup de matches dans les jambes. Le match où j'aurai plus la pression, c'est contre (Mardy) Fish. Ce n'est pas évident, mais c'est un groupe qui me convient bien.

Quel sera votre objectif ?
Dans un premier temps, je vais essayer de me qualifier pour les demi-finales. Et si j'y arrive, j'essaierai d'aller au bout.

Que pensez-vous de l'autre groupe ?

Tout dépendra du niveau de Novak (Djokovic). C'est un peu le baromètre. S'il est bien, ce sera difficile d'aller le chercher. Sinon, ce sera très ouvert.

«L'aboutissement d'une saison»

Que représente pour vous le Masters, par comparaison avec les tournois du Grand Chelem ?

C'est complètement différent. Certes, c'est un peu moins prestigieux ces dernières années, mais ça reste un grand truc. Tous les joueurs ne peuvent pas prétendre y participer. Donc, je suis très heureux d'y être pour la seconde fois. C'est l'aboutissement d'une saison, la concrétisation de pas mal d'efforts pour arriver à ce niveau-là.

Justement, quels enseignements avez-vous tirés de votre première participation en 2008 à Shanghai ?
Ca va m'aider, car je ne vais pas regarder tout ce qui se passe autour, comme en 2008. Ca faisait à peine un an que j'étais dans les cent premiers (au classement ATP, ndlr). C'était nouveau, tout beau, tout brillant. Maintenant, je commence à connaître. L'état d'esprit est un peu différent. Cette année, je suis plus là pour faire quelque chose que pour participer.

Quel image forte gardez-vous de cette première expérience ?
La photo en costard avec les autres joueurs. Ca avait été l'occasion de discuter avec eux et surtout avec Roger, que je ne connaissais pas très bien.

«A Bercy, je n'ai pas spécialement puisé dans mes ressources»

Connaissez-vous la O2 Arena de Londres, où a lieu le Masters ?

Oui, j'y étais comme remplaçant il y a deux ans. J'allais là-bas de 9 heures du matin à 21 heures le soir, je passais mon temps à attendre dans les tribunes, donc je connais. Je devais être prêt à tout moment à remplacer un joueur qui se serait blessé. Je ne pouvais pas faire grand-chose.

Comment vous sentez-vous physiquement après votre finale à Bercy ?
Tout est au vert. Je n'ai rien fait d'extraordinaire à Bercy, si ce n'est battre des joueurs que j'étais censé battre. Je n'ai pas spécialement puisé dans mes ressources. J'espère être en forme et si c'est le cas, je pense sincèrement pouvoir faire quelque chose dans cette poule.

Que vous manque-t-il pour pouvoir intégrer le "Big Four" ?
Physiquement, ce n'est pas facile. Il ne manque que ça. Quand je suis au top physiquement, je suis capable d'aller les chercher. Le problème, c'est d'être capable d'enchaîner. Cette année, je n'ai pas eu trop de pépins physiques. Depuis que j'ai commencé à travailler avec Michel (Franco), j'ai évité pas mal de blessures.»

AFP

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Lun 21 Nov 2011 - 8:15


Masters - Les regrets de Tsonga

Le 20/11/2011 à 16:57 | Mis à jour le 20/11/2011 à 20:04

Jo-Wilfried Tsonga n'était pas si loin mais le Français s'est incliné face à Roger Federer lors de ce premier match de la poule B (6-2, 2-6, 6-4).


Jo-Wilfried Tsonga a quitté le court de l'O2 Arena avec énormément de regrets pour son premier match du Masters. Le Français n'a d'ailleurs pas traîné en route vers la sortie. Comme en finale de Bercy, il s'est ainsi incliné face à Roger Federer. Mais cette fois, il a poussé le Suisse à la manche décisive (6-2, 2-6, 6-4) avant de totalement craquer à 4-5 sur son service et de subir un coup de patte et de chance du n°4 mondial en retour de revers amorti sur la deuxième balle de match, ponctué d'un passing de revers d'école. Rideau.

Une colère froide. Tsonga a en effet de quoi s'en vouloir car il y avait de la place dans ce troisième set pour l'exploit. Il doit sans doute avoir une impression de ''tout ça pour ça''. Parti de très loin après un premier set à l'envers où il a enchaîné fautes et mauvais choix ainsi qu'un vide absolu en retour de service, le 6e mondial s'est révolté. «De toute manière soit je jouais un peu mieux soit j'allais être ridicule. Je me fais breaker d'entrée bêtement et voilà... Je sais que je peux jouer tout le temps comme dans les deux derniers sets alors ça m'agace d'avoir raté mon départ. Ensuite j'ai tapé plus fort, j'étais plus mobile et sur la fin j'ai l'impression que j'avais pris le dessus», a ainsi confié Tsonga. Federer, lui, est allé en sens inverse : un début en trombe en mode patron et puis ce jeu décousu offert par son adversaire l'a un peu fait sortir du match. Mené 4-2 dans le deuxième set, il semblait même se demander comment il en était arrivé là. Un coup droit décroisé dans le couloir sur balle de premier break avait pourtant suffi à relancer Tsonga. Mais le tenant du titre a très bien joué le money-time. Comme à Bercy, décidément.

Ou plutôt pire qu'à Bercy, car la concentration envolée de Federer dans le deuxième set puis ses - discrètes - marques d'énervement jusqu'au milieu du troisième set ont donné plus d'ouvertures à Tsonga. Seulement, dos au mur, le Français s'est transformé en Père Noël : une volée de coup droit toute faite dans le filet suivie d'une double faute et la fin du match a défilé sans qu'il puisse se reprendre. «C'est allé trop vite. Sur la balle de match, il la joue avec le cadre... Je suis en colère car je refais le même début de match qu'à Bercy et parce que je rate ce jeu à 5-4. Ce match me rend assez fou en fait. Généralement j'oublie vite les défaites mais là je sens que non. J'espère que je vais rebondir et donner quelque chose de meilleur. De toute manière je n'ai plus le choix, il faut gagner», a ainsi confié le seul Français de ce Masters dont le regard noir, ce dimanche, en disait long sur la rage contenue.

A lui de s'en servir comme d'un moteur pour poursuivire l'aventure londonienne. Federer, qui a pu compter sur la présence de son ami Thierry Henry en tribune, n'a sans doute pas joué à son meilleur niveau mais, pour un premier match, le Suisse a été solide et régulier. Lâchant les chevaux quand le danger se rapprochait, sortant quelques coups de patte dont il a le secret, il a gagné le droit d'aborder avec une victoire dans la poche son prochain match. C'était bien la principale mission du jour.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mar 22 Nov 2011 - 19:24


Masters - «Tous mes efforts paient»

Par Rédaction Le Figaro, 25-11-2011

Qualifié pour les demi-finales du Masters à Londres grâce à sa victoire contre Rafael Nadal, Jo-Wilfried Tsonga a rempli son premier objectif.

Jo, êtes-vous satisfait de ce résultat ?

Jo-Wilfried Tsonga : J’ai fait un bon match. Cela pourrait être mieux en termes de comportement, du jeu également. Au niveau de fond jeu de fond de court, je peux être plus agressif. Mais tout le reste était juste parfait. C’est mon meilleur match depuis un petit moment. Je suis super heureux, parce que le but du jeu c’est d’aller le plus loin possible. Avant le tournoi, j’avais dit que mon premier objectif était de me qualifier pour les demi-finales. Et que le deuxième était la victoire. Maintenant je vais tout donner pour essayer d’aller chercher une finale ici.

Votre clan était à fond derrière vous, est-ce important pour vous ?

Jo-Wilfried Tsonga : C’est génial de sentir que l’on est supporté. Mais j’ai beaucoup travaillé pour essayer de sortir de cela. Avant j’avais tendance à demander à mon clan de m’aider alors qu’ils ne peuvent pas faire grand-chose pour moi. Aujourd’hui je suis un peu retombé dans mes travers, mais je me suis bien repris dans le troisième set. J’espère que je vais continuer m’améliorer et faire de bonnes choses.

Placez-vous cette victoire au même niveau que lorsque vous avez éliminé Roger Federer à Wimbledon ?
Jo-Wilfried Tsonga : Je la mets un peu en dessous de celle contre Federer, parce que c’est quand même un match de poules. Mais je suis super heureux. Durant cette saison j’ai eu des hauts et des bas mais je me suis accroché, je n’ai rien lâché. J’ai vraiment pensé à ma carrière, à ce que je devais faire pour m’améliorer. Je me rends compte que tous ses efforts paient et cela fait du bien.

Votre volée semble s’être améliorée, avez-vous un secret ?
Jo-Wilfried Tsonga : En fait, j’ai changé de cordage juste avant le tournoi. Je suis passé d’un cordage synthétique à un mixte, un mono filament croisé avec un boyau alors qu’avant je ne jouais qu’avec du mono filament.

Vous semblez en pleine phase de transformation, pouvez-vous en parler ?

Jo-Wilfried Tsonga : Hier (jeudi), j’ai voulu comparer mes matchs d’ici (à Londres) avec ce que je faisais il y a quelques années. En les visionnant, je me suis dit : «C’est incroyable, je frappe moins bien dans la balle, je suis moins bon physiquement, mon revers est moins bon, je ne volleye pas mieux». Mais ce que je n’avais pas, c’est que j’étais fou à cette époque. Je gagnais un match je demandais à tout le monde de faire la hola. Sur chaque point je donnais tout ce que j’avais. Je dépensais une énergie folle. Aujourd’hui, tout est plus mesuré. J’ai pris de la maturité. J’ai appris à gérer le score. J’ai appris à gérer un peu mieux mes émotions. Par contre, j’ai perdu sur beaucoup de choses, alors il va être l’heure de se remettre au boulot pour essayer d’avoir un peu tout en même temps en 2012.

Propos recueillis par Cécile Soler, notre envoyée spéciale à Londres

www.sport24.com


Dernière édition par Flavie le Ven 25 Nov 2011 - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Ven 25 Nov 2011 - 11:41


Tsonga: "Un tennis éblouissant"

25/11/2011 - 08:53 - Mis à jour le 25/11/2011 - 11:39

Jo-Wilfried Tsonga a signé une victoire qui marquera sa carrière en écartant Rafael Nadal jeudi soir à Londres. Le voilà en demi-finales du Masters. Et si Nadal était loin de son meilleur niveau, le Français, lui, estime avoir produit du grand tennis. Il le fallait face à un tel joueur.

Dans une carrière, il y a des victoires qui comptent plus que d'autres. De par le prestige de la victime. De par les implications de cette victoire. Ou les deux. Se qualifier pour les demi-finales du Masters, ce n'est pas rien. Le faire en battant Rafael Nadal, c'est encore mieux. On nous expliquera que ce n'était pas le grand Nadal et on aura raison. Il n'en reste pas moins que venir à bout du champion de Manacor, peu importe les circonstances, c'est toujours un exploit en soi. "Je ne sais pas si Rafa a joué à son meilleur niveau (NDLR: ce qui est une façon de dire qu'il le sait très bien) mais il s'est battu car c'est ce que les champions font", souligne d'ailleurs le numéro un français.

Pour décrire sa performance, Tsonga ne prend pas de détour. "J'ai vraiment fait un très bon match. J'ai joué un tennis éblouissant", estime-t-il. Ce fut parfois le cas, même s'il a encore du mal à se départir à certains moments du match de cette inconstance dont Roger Federer disait récemment qu'elle faisait "tout son charme". Tsonga avait sans doute les moyens de plier l'affaire en deux sets face à un Nadal beaucoup moins tranchant que d'habitude. "Ça pourrait encore être mieux en termes de comportement, de jeu de fond de court aussi", a-t-il d'ailleurs concédé. Mais globalement, il avait toutes les raisons d'être satisfait. Notamment parce qu'il a produit le match qu'il souhaitait faire.

"Bien meilleur que tout ce que j'ai fait ces derniers temps "

La clé, Tsonga le savait, était d'étouffer Nadal. Bien sûr, il fallait être efficace au service, afficher un gros pourcentage de premières balles. Mais pour terrasser l'Espagnol, il fallait surtout ne pas le lâcher. A aucun moment. "J'avais décidé de monter au filet, d’être agressif, de lui mettre beaucoup de pression, explique-t-il. Je suis rentré sur le terrain dans cet état d'esprit. Dès le début du match, j'ai su le faire. Ça m’a permis de le tenir jusqu’au bout et de le faire un peu craquer sur la fin. Je suis très content de mon niveau de jeu aujourd'hui (hier). C'est bien meilleur que tout ce que j'ai fait ces derniers temps." Même quand il a donné des signes de fragilité, comme lorsqu'il a commis trois doubles fautes à l'heure de servir pour le match à 5-2 dans le troisième set, Tsonga a voulu y voir un signe positif. "Je fais certes trois doubles mais c'est parce que j'attaque, que je veux gagner le match en allant le chercher."

Pas le match parfait, donc, mais le match qu'il fallait pour écarter Nadal de sa route. Sans doute une des plus belles victoires de sa carrière, la plus significative de la saison avec son quart de finale face à Federer à Wimbledon. "Je la mets quand même un peu en dessous de celle contre Federer, précise-t-il, parce que c’est quand même un match de poules. Mais je suis super heureux." Un match de poules, oui et non, car il s'agissait en réalité d'un véritable quart de finale, sans calcul et sans échappatoire. La porte pour le perdant, le dernier carré pour le vainqueur. Mais battre Federer en cinq sets, à Wimbledon, après avoir été mené deux manches à rien, c'est effectivement plus fort que tout.

En tout cas, Jo-Wilfried Tsonga devrait peut-être songer à s'installer du côté de Londres. La capitale anglaise lui réussit merveilleusement cette année. En trois tournois (Queen's, Wimbledon, Masters), il y a désormais signé 11 victoires en 14 matches, dont trois face à Nadal et Federer, et a toujours atteint au moins le dernier carré. En attendant de connaître le nom de son adversaire samedi pour ces demi-finales, il veut d'abord goûter pleinement sa dernière victoire, légitimement. "Là je veux juste me reposer et savourer. On verra demain (vendredi) pour se projeter sur les demi-finales. A chaque jour suffit sa peine." Et son bonheur.

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Dim 27 Nov 2011 - 8:56


Masters - Tsonga : «J'ai eu peur»

Le 27/11/2011 à 02:37 | Mis à jour le 27/11/2011 à 08:12

Jo-Wilfried Tsonga savoure évidemment sa qualification pour sa première finale de Masters. Le Français a eu du mal à gérer son stress face à Tomas Berdych mais il sait qu'il fera bien mieux contre Federer.


«Jo-Wilfried Tsonga, le principal a été assuré : vous voilà en finale du Masters pour la première fois.
J'étais très tendu pendant le match, j'avais les bras qui tremblaient. Quand j'ai su que je jouais Berdych et pas Ferrer, j'étais défait car j'ai toujours du mal face aux joueurs puissants alors que face à Ferrer j'aurais eu plus l'occasion de poser mon jeu. Au final je ne fais pas un bon match aujourd'hui (samedi), je me suis même trouvé plutôt mauvais mais je m'en suis sorti et c'est bien le principal. Nous étions tous les deux très nerveux à cause de l'enjeu mais je crois que pour lui ça a été encore pire que moi. J'ai su prendre mes responsabilités même si j'étais en panique totale. J'ai eu peur comme jamais ça ne m'est arrivé depuis un bon moment.

Comment abordez-vous vos retrouvailles avec Roger Federer demain (dimanche) en finale après la défaite amère du premier match de poule ?
Je sais que je vais faire mon match car je serai en position de l'outsider qui n'aura rien à perdre. Je peux tout donner sur ce dernier match, car personne lundi ne va me dire d'aller m'entraîner ou de ne pas manger ce carré de chocolat (rires). Après la finale demain c'est repos donc pour mon dernier match de la saison il faudra lâcher les chevaux, bien rentrer dans la balle et me montrer agressif sur les jeux de retour. Si je dois me casser les deux chevilles pour gagner ce match, je le ferai sans hésiter (rires). Jouer Roger c'est toujours fantastique mais demain ce sera forcément très spécial et l'atmosphère sera au rendez-vous. Je sais que je vais jouer mon meilleur tennis. En le battant cette saison, j'ai appris que je pouvais le faire. C'est le meilleur en ce moment en indoor mais sur un match je peux le rejoindre.

Que signifierait pour vous le fait de gagner le titre ici ?

Une victoire ici, ce serait déjà encore meilleur que le match gagné contre Federer à Wimbledon parce que cette fois il y aurait un titre au bout. Les huit meilleurs joueurs du monde étaient présents ici alors m'imposer voudrait dire réaliser quelque chose de grand parce que sur le trophée il y a le nom de tous ces grands champions. Y ajouter le mien serait incroyable.

Recueilli par Carole BOUCHARD, à Londres

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Lun 28 Nov 2011 - 10:23


Tsonga : «J'ai tout donné»

Tennis - ATP - Masters

Bien que déçu, Jo-Wilfried Tsonga a tenté de voir le bon côté des choses après sa défaite en finale contre Roger Federer : il a tout donné, a perdu contre meilleur que lui mais les voyants sont au vert pour 2012.






kitd.html5loader("flash_kplayer_iLyROoaf2oJ5");

Tennis - Masters : Tsonga, j'ai tout donné

«Jo-Wilfried Tsonga, quel sentiment prédomine après cette rencontre. Le même énervement que dimanche dernier après le match de poule ou c'est différent ?
Oui c'est différent parce que je me suis battu autant que j'ai pu, parce que j'ai tout donné et que j'ai su revenir d'une situation très compromise. Il a été meilleur que moi, j'ai su être opportuniste à la fin du deuxième set mais au final il était le plus fort. Cela ne sert à rien de bien jouer sur les points qui ne comptent pas, lui il joue bien ceux qui comptent. Il a su me mettre la pression sur mes jeux de service, alors que moi je n'ai pas réussi sur ses jeux de retour même à 15-30 ou 30A. Maintenant, c'est quand même un peu dur à digérer mais je suis peut-être moins abattu parce que là tout est terminé. Si j'avais encore un match à jouer demain, si ça se trouve je serais encore plus énervé que dimanche dernier (sourire). Là il est temps de se reposer un peu.

«Depuis que j'ai commencé à jouer, je rêve de gagner un tournoi du Grand Chelem et la Coupe Davis, ça n'a pas changé.»

Quels enseignements tirez-vous de cette semaine mais également de cette saison : que vous pouvez aller chercher ce "Big 4" ?

Oui, je peux défier les meilleurs, et si Federer n'était pas là j'aurais quelques titres en plus dans mon palmarès (rires). Mais ça passe surtout par une progression globale de mon jeu : je dois retrouver une meilleure condition physique et travailler également techniquement. Aujourd'hui, c'est quand même encourageant et ça me pousse à vouloir gagner les grands titres. Il faut déjà que je récupère de cette saison, d'ailleurs me dire que je n'ai que dix jours sans entraînement ça me fatigue à l'avance (rires). Mais après je vais tout faire pour progresser, c'est là que ça se joue. Si j'arrive à être, entre autres, un peu plus rapide sur le court, je pourrai avoir encore de meilleurs résultats. Cette saison, ma plus grande réussite a été d'être constant et solide mentalement. Depuis que j'ai commencé à jouer, je rêve de gagner un tournoi du Grand Chelem et la Coupe Davis, ça n'a pas changé.

A votre avis, que peut-on attendre de Roger Federer la saison prochaine ?
Je pense qu'il peut encore décrocher de grands titres évidemment. Je pense aussi que ça doit l'ennuyer de voir que Rafael Nadal a quasiment plus de grands titres que lui puisqu'il a remporté la Coupe Davis et aussi l'or Olympique, alors oui si j'étais lui ça me pousserait pour en faire de même en 2012. Il le veut certainement.»

Recueilli par Carole BOUCHARD, à Londres

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Lun 28 Nov 2011 - 12:14


Tsonga: "Il était meilleur"

Battu en finale du Masters par Roger Federer ce dimanche (6-3, 6-7, 6-3), Jo-Wilfried Tsonga a reconnu la supériorité de son adversaire, mais il estime avec les qualités pour titiller les meilleurs joueurs du circuit en progressant encore. Le Français se tourne déjà vers la saison 2012. Ses objectifs sont de remporter la Coupe Davis et un tournoi du Grand Chelem.


Jo-Wilfried Tsonga est déçu de sa défaite en finale du Masters. (Reuters) Jo-Wilfried Tsonga est déçu de sa défaite en finale du Masters. (Reuters)

Jo-Wilfried, quels sentiments vous laisse cette finale ?
J'ai le sentiment d'avoir été moins fort que mon adversaire. Il a tout simplement été meilleur que moi ces trois derniers dimanches. Mais j'ai tout donné, j'ai essayé de brouiller les cartes. Sur ma première balle de set, j'ai été opportuniste. J'ai fait tout ce que j'ai pu pour essayer de gagner ce match. Malheureusement, il était meilleur. Mais c'est clair que cela m'encourage pour la suite, à continuer à travailler afin de remporter ce genre d'événements.

Dans le premier set, vous sembliez devant...
Le tennis, c'est comme ça. Il faut savoir gérer le score. Cela ne sert à rien de bien jouer les points qui ne comptent pas, il faut surtout bien jouer sur les points importants. Et c'est ce que fait très bien Roger !

Dans la deuxième manche, lorsque vous égalisez, vous dites-vous que c'est faisable ?
Bien sûr ! Je me dis que si je suis capable de refaire la même chose, ça peut marcher... Oui, je me dis que c'est faisable à un set partout. On est à égalité et cela continue. Je me dis donc que c'est possible. Malheureusement, j'ai finalement perdu dans ce troisième set. C'est dommage mais c'est comme ça.

Avez-vous le sentiment d'avoir franchi un cap ?
J'ai l'impression que je peux aller chercher les tous meilleurs. Bon, il est sûr que si Roger n'était pas là, j'aurais quelques titres de plus à mon palmarès ! Je ne suis pas loin et je suis sûr que si je continue à progresser, je peux peut-être être meilleur l'année prochaine. Cela passe par beaucoup de choses. Etre fort physiquement, c'est bien, et j'en ai besoin, mais j'ai aussi besoin de travailler techniquement. J'ai besoin de progresser pour être à la hauteur d'un joueur comme Roger.

En quoi, concrètement, a-t-il été meilleur que vous aujourd'hui ?
Il a su me mettre davantage de pression sur mes jeux de service, quand il en avait l'occasion. De mon côté, je n'ai pas su bien retourner quand je menais sur ses propres jeux de service. Je ne l'ai pas fait assez jouer.

Quels sont vos objectifs pour l'année prochaine ?
Mon objectif depuis que je joue, depuis que j'ai commencé sur le circuit, est de gagner un titre en Grand Chelem ou la Coupe Davis. Je dis "ou" mais c'est plutôt "et" ! Si ça pouvait être le cas, ce serait top. Cela fait partie de mes rêves, mais je ne sais pas si l'on peut parler d'objectifs bien définis. L'objectif, c'est simplement de gagner les plus gros tournois.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Lun 28 Nov 2011 - 12:17


Tsonga : « J’ai tout donné »

ES | rmcsport.fr | 28/11/2011

Finaliste malheureux des Masters, le numéro un français est satisfait de sa saison : « C’est allé loin, confie Jo-Wilfried Tsonga. Mais depuis que je joue au tennis, j’ai toujours essayé d’être le plus haut possible. Beaucoup de gens pourraient penser que c’est de la prétention d’afficher ses ambitions. Moi, je ne pense pas. J’estime que, pour arriver à son top, il faut viser le plus haut possible. Au tennis, c’est la place de n°1 mondial. C’est valable pour tout dans la vie. Plus on vise haut, plus on va loin. »

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Sam 14 Jan 2012 - 12:58


Tsonga se méfie

14/01 11h50 - Tennis, Open Australie

Sur son site, Jo-Wilfried Tsonga a évoqué son entrée en matière à l'Open d'Australie, contre l’Ouzbek Denis Istomin : «Je l’ai déjà rencontré deux fois, une fois à Johannesburg et une autre à Eastbourne. C’est un joueur dangereux, on en a eu la preuve cette semaine à Sydney où il ne s’est arrêté qu’en demi-finales, après avoir battu Richard Gasquet. Ce sera à moi de faire un match solide.»

www.sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Sam 14 Jan 2012 - 16:06


Tsonga, serein et prêt

Tennis - AUS

Fort de son titre à Doha et surtout de son physique au beau fixe, Jo-Wilfried Tsonga affiche sérénité et confiance avant d'affronter mardi Denis Istomin.


«J'ai envie d'aller un peu plus loin» annonce Jo-Wilfried Tsonga. (REUT)

A Melbourne, Jo-Wilfried Tsonga a ses petites habitudes : son restaurant, son hôtel, son vestiaire... Bref, il se sent bien. Arrivé de Doha lundi soir, il a enchaîné les entraînements entrecoupés de deux matches lors de l'exhibition à Kooyong et a digéré le fameux décalage horaire. Bref, tous les voyants sont au vert. « Je commence à bien récupérer du voyage qui n'est pas évident. Je me suis bien entraîné, j'ai fait un bon tournoi à Doha, je pense que je suis prêt. Vivement que cela commence», annonce le 6e mondial qui affronte mardi Denis Istomin au premier tour.

De son titre à Doha, il n'en fait pas tout un fromage. « C'est la continuité de ma saison dernière et de ma carrière, souligne le Manceau. Je n'ai pas fait un exploit de folie. » De son sentiment actuel de plénitude, il n'en fait pas un roman. « Je me sens bien sur le terrain et en dehors. » Quant à la maturité, il pense l'atteindre « à [s]on dernier souffle ». Il est zen et ose simplement afficher ses ambitions. Oui, il veut un grand titre. Et alors ! « Quand on est 6e mondial, la règle du jeu est d'essayer d'aller un peu plus loin. Je dis juste que j'ai envie d'aller un peu plus loin et il n'y a rien de plus normal. »

« Je me sens super bien en ce moment. Je suis sur la continuité de ce que je faisais la saison dernière. »

Cette normalité, Jo-Wilfried Tsonga l'a longtemps cherchée. Alors il peut se poser sur un physique solide. Comme tous les joueurs en confiance, les choses sont simples. « Je me sens super bien en ce moment. Je suis sur la continuité de ce que je faisais la saison dernière. » Le pourquoi du comment lui échappe un peu : « La confiance est aussi liée à un niveau de performance à l'entraînement. Ce n'est pas forcément la manière de jouer mais surtout comment on se sent physiquement. » Bref, il se sent bien. - S.D., à Melbourne

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Mar 17 Jan 2012 - 15:29


Tsonga : «Un mal pour un bien»

Tennis - AUS

Après sa victoire (6-4, 3-6, 6-2, 7-5) contre Denis Istomin, Jo-Wilfried Tsonga est soulagé d'avoir évité le piège et estime son tournoi vraiment lancé.


Tsonga s'en sort face à Istomin

« Jo-Wilfried Tsonga, comment avez-vous vécu ce match piège ?
C'était un match compliqué contre un joueur en forme. Même au premier set, je m'en sors bien. Il était assez surprenant, notamment en revers. Il arrivait à jouer long de ligne et à m'empêcher de développer mon jeu. Il m'a posé beaucoup de problèmes. Mais je m'y attendais un peu, j'étais préparé pour un gros match. C'est pour cela que je ne me suis pas affolé lors de la perte du deuxième set.

Quel sentiment prédomine après ce premier tour ?
Je suis content car j'ai su réagir. Cela me donne pas mal de certitudes sur mon état physique. C'était un match assez difficile et je sors sans être trop émoussé. Cela me conforte aussi dans mon tennis car j'ai fait un bon match dans l'ensemble malgré quelques petites choses à améliorer.

Un match difficile permet-il de mieux rentrer dans le tournoi ?
C'est plutôt pas mal parce que cela permet d'être dans le rythme du tournoi. J'ai fait le job même si je me suis fait une toute petite frayeur. C'est plutôt un mal pour un bien. Le plus important était de passer pour se lancer dans ce tournoi. C'était un premier tour piège car il a bien joué la semaine dernière avec une victoire contre Richard (Ndlr : Gasquet à Sydney). Je suis content d'être passé.

Des premiers tours toujours compliqués

Vous sembliez parfois un peu agacé. A quoi attribuez-vous cette petite nervosité ?

C'est le fait d'être au premier tour face à un adversaire pas évident. Il y avait un peu de tension, l'envie de bien faire et de gagner surtout. Pour moi, les premiers tours sont toujours assez compliqués. Au fur et à mesure, je vais réussir à bien me rel,cher.

Pourquoi ces premiers tours sont-ils si difficiles ?
Bien sûr, cela dépend de l'adversaire. Si je gagne (6-2, 6-2, 6-2), je n'ai pas vraiment le temps d'être tendu. Face à un joueur avec du répondant, c'est un peu compliqué car je n'ai pas mes repères sur le court. Même si j'ai joué des points à l'entraînement, ce n'est jamais pareil qu'en match. Par exemple, je me demande si j'ai fait le bon choix pour la tension de ma raquette. Plein de questions arrivent sur le terrain et deviennent stressantes (sourires). Je me demande si je suis prêt physiquement. Il y a la tension du premier tour. Comme je suis un peu plus stressé, je vais grignoter dans les réserves. Beaucoup de choses rentrent en compte. Une fois cette étape passée, je me pose de moins en moins de questions.

A combien de questions avez-vous répondu aujourd'hui ?
Pas mal de questions (sourires). Je sais que je suis présent physiquement. Dans la tête, j'ai été solide dans les moments importants. Mon tennis est là. Mon cordage (Ndlr : il est passé au boyau) va toujours aussi bien. » - Recueilli par Sophie DORGAN, à Melbourne

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Lun 23 Jan 2012 - 19:49


Australie Tsonga: "Je savais qu'il allait faire son cinéma"

Créé le 23/01/2012 - 10:58

Battu, de manière quelque peu surprenante, par Kei Nishokori (2-6, 6-2, 6-1, 2-6, 6-3) ce lundi à Melbourne, Jo-Wilfried Tsonga ne pouvait se satisfaire de son niveau de jeu. "C'était un match très difficile, je ne contrôlais pas bien la balle, qui volait beaucoup en raison de la chaleur, a fait savoir le Manceau. Je n'ai pas joué un très bon tennis, j'ai fait 70 fautes directes, c'est énorme. Je ne prenais pas de plaisir. Il m'a attendu, attendu, attendu... et je ratais car je ne contrôlais pas la balle." S'il a aussi rendu hommage à son adversaire, qualifié pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, "Jo" lui a aussi envoyé un petit pic. "Je savais qu'il allait courir partout, explique-t-il, qu'il allait casser le rythme, faire son cinéma en appelant le kiné et en faisant croire qu'il était à l'article de la mort, alors que pas du tout. Je m'attendais à tout ça, donc ça ne m'a pas étonné ni perturbé. Je n'ai pas été bon, c'est tout. Il a été meilleur."

www.sports.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   Jeu 23 Fév 2012 - 10:39


Tsonga : «Marseille, une priorité»

Tennis - ATP

Tête de série numéro 1, Jo-Wilfried Tsonga a parfaitement lancé sa semaine avec un large succès sur Nicolas Mahut, mercredi, au 2e tour (6-3, 6-2). Il retrouvera un autre Français, Edouard Roger-Vasselin, en quarts.


«Marseille fait partie des tournois que je coche dans mon calendrier, simplement parce que c'est en France.» (L'Equipe)

« Jo-Wilfried Tsonga, vous n'avez jamais semblé inquiété sur cette rencontre...
J'ai très bien joué. J'ai réussi une bonne entame, ce qui m'a permis d'être assez serein sur l'ensemble du match. Je n'ai pas passé trop de temps sur le terrain, c'est bien.

Les tournois français restent forcément une priorité...
Marseille fait partie des tournois que je coche dans mon calendrier, simplement parce que c'est en France. J'essaie au maximum de disputer les événements qui se déroulent dans mon pays. Montpellier, je n'y suis pas allé parce que je voulais préparer la Coupe Davis du mieux possible. Tous les tournois tricolores, Marseille y compris, font partie de mes priorités, comme la Coupe Davis ou les Grands Chelems. Les Masters 1000 viennent juste après. C'est important pour nous, joueurs français, de disputer des matches à domicile. Voilà pourquoi je m'investis pour pouvoir jouer assez souvent devant mon public. Et j'espère pouvoir le faire jusqu'à ma retraite. Je suis d'ailleurs content de pouvoir aider Jean-François (Caujolle, directeur de l'Open 13, ndlr) à faire un bon tournoi.

«Je suis prêt à jouer sur terre battue, sur gazon et pourquoi pas sur l'eau !»

Vous retrouverez Edouard Roger-Vasselin pour une place dans le dernier carré. Vous ne vous êtes jamais rencontrés sur le grand circuit mais il vous a toujours battu chez les jeunes ou en matches par équipes. Vous en souvenez-vous ?

Euh, oui, oui. (Il réfléchit) Certainement. Je vais être favori sur ce match, je suis dans le Top 10 depuis un petit moment maintenant. Je n'ai pas grand-chose à lui envier au niveau des résultats. Je vais faire mon match comme je l'ai fait aujourd'hui (mercredi) en essayant de le prendre très au sérieux. Celui qui en sortira vainqueur pourra dire que, sur cette journée, il a été meilleur.

Un petit mot sur la Coupe Davis. Michaël Llodra opte pour la terre battue extérieure. Se dirige-t-on vers un consensus ?
Je ne sais pas. Pour l'instant, ce n'est pas entériné. Je ne préfère pas en parler, je laisse Mika le faire. C'est lui notre... Comment on dit ça ? Attaché de presse, c'est ça ! (sourire)

Sur quelle surface se porte votre choix ?
La terre battue pourrait être un très bon choix mais c'est compliqué. On ne sait jamais si l'on doit jouer sur les faiblesses de l'adversaire ou sur nos propres forces. Et notre force, c'est tout de même le dur intérieur. On ne sait donc pas trop. Notre attaché de presse vous donnera un peu plus de détails prochainement (rire). Dans tous les cas, il n'y a pas de souci. Je suis prêt à jouer sur terre battue, sur gazon et pourquoi pas sur l'eau ! (sourire) »
Julien GIOVANELLA, à Marseille

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 14 Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Jo-Wilfried Tsonga -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit