RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Articles tennistiques 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Mer 1 Sep 2010 - 9:45


Monfils au bout de lui-même

Le 30/08/2010 à 22:13

Après 3h19' de match, Gaël Monfils s'impose (3-6, 6-3, 6-4, 6-7 [5], 6-4) contre Robert Kendrick. Au deuxième tour, il affrontera Igor Andreev.


Gaël Monfils salue le public du court n°11. Et semble presque s'excuser...(EQ)

Entre les cyprès, les fans regardent sous la bâche. Sur le court n°11 pris d'assaut, ils ne cherchent pas seulement l'ombre, ils attendent l'exploit de Robert Kendrick. Issu des qualifications, l'Américain vient de breaker à 1-1 dans le cinquième set contre Gaël Monfils. Avec sa casquette retournée et ses airs de surfeur californien, le 148e mondial bouscule très sérieusement le 19e mondial qui se bat contre deux adversaires, Robert Kendrick et lui-même. Avec la confiance engrangée lors de ses trois tours de qualifications, le trentenaire prend sa chance sur chaque frappe et se montre beaucoup plus opportuniste que le Français. Quatre occasions, quatre breakes pour Robert Kendrick. Seize occasions, six breakes pour Gaël Monfils...

Quand la réussite fuit et le doute s'invite, il reste le courage et la volonté. Sous un soleil de plomb, la tête de série n°17 fait prévaloir sa condition physique pour finir sur un passing gagnant de revers face à un adversaire, fatigué et touché à l'adducteur droit. Le protégé de Roger Rasheed peut souffler. Avant le tournoi, il avait prévenu : «Cela se joue beaucoup dans ma tête. Demain, je peux arriver, gagner l'US Open et cela ne fera rire personne. Je peux aussi arriver demain, perdre sur un qualifié en faisant un match pourri. J'ai du mal à me contrôler et à me dire en me levant le matin, je vais gagner l'US Open. Je suis capable de tout, du pire comme du meilleur.» Il avait vu juste. Le pire, c'est son manque de réalisme et de lucidité aux momens importants. Le meilleur, c'est sa capacité à rebondir et à tenir malgré un niveau de jeu moyen. Le pire, c'est son inconstance. Le meilleur, c'est sa révolte au cinquième set.

«J'ai essayé de me mettre un coup de pied dans le cul et de bouger»

A 1-2, il passe sa frustration sur ses raquettes. Il en fait du petit bois et débreake dans la foulée après avoir été mené (40-0). Il joue plus long et empêche l'Américain de déclencher ses grandes frappes de coup droit décroisées. Il varie avec quelques amorties, il n'hésite pas à suivre au filet (30 points sur 37 montées) et se montre un peu plus agressif. Mais cette victoire ne se résume pas aux points gagnants (58) ou aux fautes directes (43), il faudrait mesurer son quotient émotionnel pour comprendre. «C'était à l'ancienne. J'ai essayé de me mettre un coup de pied dans le cul et de bouger. C'est pénible. Quand on commence à cogiter un peu, cela devient vraiment dur, explique la tête de série n°17. J'ai essayé de faire preuve de force de caractère.» Il se fait violence parce que c'est un Grand Chelem, parce qu'il est compétiteur, mais il n'est pas dupe.

Le soulagement ne peut combler le vide. La bagarre ne peut occulter le niveau et ses sensations enfouies. «Cela me fait même du mal, car je n'ai pas l'impression d'avoir mérité le match. J'ai eu beaucoup de réussite. J'aime bien gagner mes matches clairement avec un bon niveau de jeu et une bonne attitude. Là, j'ai des hauts et des bas dans l'attitude. Je me bats, mais bon. Je prends vachement de risques. Je suis mou, puis je bouge les jambes. C'est lourd. Le plus frustrant dans tout ça, c'est que je le sais, mais pour le faire, c'est hyper dur. C'est l'enfer.» Alors il fait avec les moyens du bord et se fait violence. Contre Igor Andreev au prochain tour, il assène avec certitude : «Je suis outsider. Je ne m'attends pas à un super match. Il faut que je me mette un petit coup de pied dans le cul.» A l'ancienne. Toutes les méthodes sont bonnes pour se vider la tête.

www.lequipe.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daykhalid


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Masculin Localisation : Maroc/Tétouan

Membre n° : 599
Nombre de messages : 1733
Inscription : 10/07/2010


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Mer 1 Sep 2010 - 22:53


Monfils convaincant
02/09/2010

Gaël Monfils (n°17), qui a fêté ses 24 ans ce mercredi, s'est offert un beau cadeau avec une qualification aisée pour le 3e tour de l'US Open aux dépens d'Igor Andreev (6-3, 6-4, 6-3 en 1h52'). Le Parisien retrouvera Janko Tipsarevic ou Andy Roddick (n°9) pour une place en huitièmes de finale.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daykhalid


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Masculin Localisation : Maroc/Tétouan

Membre n° : 599
Nombre de messages : 1733
Inscription : 10/07/2010


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Jeu 2 Sep 2010 - 0:27


Monfils à la fête

02/09/2010



Après un match très solide (6-3, 6-4, 6-3) contre Igor Andreev, Gaël Monfils se qualifie pour le troisième tour où il pourrait retrouver Andy Roddick.

Avant un dîner entre amis, il souffle les bougies imaginaires de son anniversaire sur le Grandstand pour célébrer sa victoire (6-3, 6-4, 6-3 en 1h52') contre Igor Andreev. Entre son premier et son deuxième tour, Gaël Monfils a changé de visage. Face à Robert Kendrick, il souffre. Face à Igor Andreev, il souffle... ses 24 bougies avec une belle assurance. « Je suis le premier surpris d'avoir si bien joué avec de la constance du début à la fin, avoue le Tricolore après avoir regardé ses dizaines de SMS. Je suis très content de ma performance aujourd'hui.»

Pourquoi et comment ce changement à 180 degrés ? Des réponses, il n'en a pas vraiment. « Il y a des jours comme ça où ça me réussit et tout va bien, constate la Monf' après avoir pris les journalistes en photo en conférence de presse. C'est un peu la magie de Gaël entre guillemets. Je tape très bien la balle, c'est vraiment dans la tête. » Depuis quelques mois, le Français ne se cache pas. Son problème est mental et il cherche à se comprendre pour mieux expliquer son jeu.

A chaque jour, sa réponse. Ce mercredi sur le Grandstand, c'est le Gaël Monfils des bons jours. « J'ai mis une mite de coup droit d'entrée, sourit le Français. Je sens bien la balle, mais je n'arrive pas à expliquer ce qui me fait agir comme ça. » Sa balle part bien, ses jambes bougent bien et sa tête suit. Le Russe ne trouve pas de solution et arrose avec 36 fautes directes. Très apprécié aux Etats-Unis, la tête de série n°17 peut faire un peu de spectacle. Pas assez à son goût. Mais c'est déjà pas mal...

Le 19e mondial a le bon feeling. Alors il tente, se montre agressif (36 points gagnants) et n'hésite pas à venir à la volée avec 33 montées et 61% de réussite au filet. « Je voulais vraiment tenir ma ligne et être très agressif, souligne le protégé de Roger Rasheed. Aujourd'hui, je me sentais vraiment bien, j'ai donc tenté des choses que je tente rarement, j'avais de la réussite. J'étais content de réussir deux ou trois volées spectaculaires.» Il ne veut pas se projeter, mais il vient de se prouver qu'il peut bien jouer et rester concentré tout un match. Il cherche le déclic, il ne l'a pas encore trouvé, mais il s'est mis « sur de bons rails ». Et si Andy Roddick, « un joueur qu'il admire et qu'il respecte dans l'ombre», vient croiser sa route samedi après-midi, cela peut devenir un super Saturday avec une semaine d'avance.

www.lequipe.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Jeu 2 Sep 2010 - 7:06


US Open - Monfils, ça se fête !



Gaël Monfils a fêté ses 24 ans en se qualifiant le premier pour le 3e tour de l'US Open, grâce une victoire sur le Russe Igor Andreev 6-3, 6-4, 6-3. Cerise sur le gâteau pour le Français, il évitera l'Américain Andy Roddick, tête de série n°9, battu à la surprise générale par le Serbe Tipsarevic.

US OPEN - 2e tour messieurs

Gaël Monfils (FRA/N.17)
bat Igor Andreev (RUS) 6-3, 6-4, 6-3.

Prochain adversaire: Tipsarevic

Après sa victoire en moins de deux heures, Gaël Monfils, dont la cote de popularité est toujours aussi grande à New York, a fait semblant de souffler les bougies d'un gâteau d'anniversaire posé sur sa raquette. Une facétie digne du Français, tête de série N.17, pour fêter sa victoire nette et sans bavure face à Igor Andreev, faisant de lui le premier qualifié pour le 3e tour de l'US Open. "Je me suis vraiment bien senti, j'ai tenté des choses que je ne tente jamais. Je volleyais pas mal alors je me suis dit que j'allais continuer. Je suis très content de ma performance", a-t-il dit. Deux jours après une mauvaise entrée en matière face à l'Américain Robert Kendrick, le numéro 2 tricolore a montré un tout autre visage contre un joueur qui lui avait rarement réussi (4-1) mais redescendu à 121e place mondiale après une série de blessures depuis deux ans.

Gaël Monfils, auteur de 11 aces, n'a jamais perdu son service et son match a été des plus tranquilles, à l'exception de ces trois balles de débreak qu'il a dû s'employer à sauver à 4-2 en sa faveur dans le dernier set. "Je suis le premier surpris d'avoir si bien joué, de cette constance, ça me met sur de bons rails", a dit le Parisien, qui ne comprend pas comment il a pu enchaîner deux matches aussi différent. "On sait tous que c'est dans la tête que ça se passe. C'est facile de se rendre compte du problème mais c'est difficile de le régler. J'essaie de trouver les moyens d'être plus stable" avoue le joueur qui est allé gagné 20 points au filet (sur 33 montées). Au prochain tour, Monfils affrontera Janko Tipsarevic, vainqueur surprise d'Andy Roddick. "Gaël est, après Nadal, le joueur qui bouge le mieux sur le court. Mais si je joue comme aujourd'hui, j'ai une chance de gagner", a dit le Serbe. Monfils est prévenu.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/02092010/70/us-open-monfils-ca-se-fete.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daykhalid


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Masculin Localisation : Maroc/Tétouan

Membre n° : 599
Nombre de messages : 1733
Inscription : 10/07/2010


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Dim 5 Sep 2010 - 4:13


Monfils à la bagarre

04/09/2010



Après un long bras de fer de 3h42' dans des conditions très ventées, Gaël Monfils domine (7-6, 6-7, 6-2, 6-4) Janko Tipsarevic. Il s'offre un choc franco-français contre Richard Gasquet en huitièmes.

Gaël Monfils se bat contre trois adversaires : Janko Tipsarevic, lui-même et le vent très violent. Dans des conditions difficiles, le Français finit par s'imposer (7-6 [4], 6-7 [4], 6-4, 6-4 en 3h42') contre le Serbe dans un long bras de fer un peu décousu. «C'était des conditions difficiles avec beaucoup de vent et une luminosité changeante. J'ai réussi à m'en sortir. Je suis satisfait d'avoir gagné, tout simplement. L'attitude était bonne parce que j'ai réussi à être compétitif, le tennis était moins bon aujourd'hui, explique le Tricolore. J'ai eu plus de mal à imposer mon jeu et plus de mal à m'adapter aux conditions. L'attitude m'a beaucoup aidé.» Comme souvent, le 19e mondial se retrouve pris dans la tenaille de l'équilibre entre l'attaque et la défense. Et le tombeur d'Andy Roddick ne l'aide pas paradoxalement avec ses douleurs à la cuisse au moment de servir pour la deuxième set à 5-4 et son changement de tactique. Le 44e mondial joue son va-tout, prend la balle plus tôt et suit au filet (22 montées au deuxième set sur 68 au total). L'agressé devient agresseur et distille le doute. Le Serbe n'a plus le choix, le Français a trop de choix...

Le chouchou du Grandstand hésite. Dois-je faire courir mon adversaire ? Ou faut-il l'agresser ? «C'était un peu bizarre. Il avait un peu mal et je me suis un peu tendu dans le tie-break, j'ai voulu faire des amorties pensant qu'il avait mal, relate la tête de série n°17. En fait, il n'avait pas mal (sourires). Il a mieux géré le tie-break que moi.» Quand les questions se posent, la réponse se traduit souvent par l'hésitation, l'approximation et la perte de la deuxième manche sur une amortie mal venue à quatre points partout. Si la Monf' n'a pas toutes les réponses, il possède une force : son physique et sa volonté. Il aime la bagarre et engage le bras de fer. En s'appuyant sur une première balle plus régulière au fil du match (17 aces, 61% de premières balles), un coup droit toujours aussi dévastateur (20 coups droits gagnants sur 56 points gagnants) et une couverture de terrain incroyable, il se bat. «Aujourd'hui, j'avais de moins bonnes sensations à cause des conditions, j'ai joué avec mon physique», souligne avec honnêteté le Tricolore.

Glissades, passings en bout de course et défense de martien enthousiasment le public et détruisent deux paires de chaussures ! Il use ses semelles et son adversaire qui baisse pavillon au troisième set (17 fautes directes, 45 au total). «Ma tactique était super simple : mettre la balle dans le terrain et courir, résume le Parisien. Roger (Rasheed, son entraîneur) me dit de vous dire qu'il est très content de mon match de paddle tennis.» Mais le 44e mondial veut prouver qu'il n'est pas l'homme d'un jour. Après son exploit contre Andy Roddick, il souhaite confirmer et il profite d'une petite passivité adverse pour reprendre sa marche en avant avec un break à 2-1 au quatrième set. Sur un petit passing de revers en glissant, le protégé de Roger Rasheed remet les choses au point le jeu suivant.

Plus agressif (19 points gagnants au 4e set, 56 au total), il enfonce Janko Tipsarevic qui craque à 4-4. Pour finir, un ace donne le ton, un deuxième rassure et une attaque de coup droit achève le travail. La Monf' dodeline de la tête, s'offre une belle accolade avec son adversaire et savoure l'ovation du public. Plus les tours passent, plus il oublie ses interrogations. Son physique prend le pas sur sa tête. Avec une bonne suée, Gaël Monfils occulte ses soucis et vit l'instant présent. C'est toujours bon signe. L'an dernier, il est arrivé le moral en berne à Bercy, il en est reparti le sourire aux lèvres... Comme toujours, tout est possible avec la Monf' et il prend les choses «au jour le jour». Et le prochain tour contre Richard Gasquet lui offre un parfum d'enfance : «Mon premier souvenir de Richard remonte à Bressuire, on avait 9 ou 10 ans et Gilou (Simon) avait trois balles de match contre lui.» Depuis, Gilou est devenu papa, Richard a vécu des déboires et Gaël se cherche, mais ils sont bien là. -

www.lequipe.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bibouille


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Belmesnil

Nombre de messages : 6275
Inscription : 30/12/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Lun 6 Sep 2010 - 19:41


US Open > SH - Monfils très costaud !

Par Pauline Dahlem, lundi 06 septembre 2010 à 19:58

Gaël Monfils a dominé Richard Gasquet en trois manches (6/4 7/5 7/5). La Monf a sauvé des balles de set dans la seconde et la troisième manche, se montrant très costaud sur les points importants. Il a, de loin, joué son meilleur match du tournoi et se propulse ainsi en quarts de finale de l'US Open où il affrontera Novak Djokovic ou Mardy Fish.

www.welovetennis.fr


_________________
Porque será mi héroe todavía y para siempre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bibouille


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Belmesnil

Nombre de messages : 6275
Inscription : 30/12/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Lun 6 Sep 2010 - 19:42


US Open > Monfils tient son quart !

Par Pauline Dahlem, lundi 06 septembre 2010 à 20:02

Gaël Monfils a dominé Richard Gasquet en trois manches (6/4 7/5 7/5) en huitièmes de finale de l'US Open. Dans l'ensemble très solide, le Parisien a su gagner les points importants pour s'imposer en trois manches seulement. Il a, de loin, joué son meilleur match du tournoi et se propulse ainsi en quarts de finale de l'US Open où il affrontera Novak Djokovic ou Mardy Fish.

Richard Gasquet a mis du temps à trouver la bonne carburation. Beaucoup de temps. Bloqué dans la diagonale revers par les balles lourdes liftées de Monfils qui usait à souhait du décalage coup droit, le Biterrois accepte de s'engager dans de longs échanges, domaine de prédilection de son adversaire. S'il parvient à trouver des angles avec son revers, Gasquet ne trouve pas la solution pour déborder Monfils. La sentence ne se fait pas attendre et Gaël se détache rapidement menant un set, un break. Mais Richie ne lâche pas, commence à mieux lire le service de Monfils, et recolle à 4 partout. Il obtient même une balle de set deux jeu suivant, sans la convertir. Gaël, lui, ne laisse pas passer l'occasion de breaker à 5-5 et d'empocher du même coup la manche dès le jeu suivant (7/5).

Mené deux sets zéro, Gasquet n'a plus le choix. Le Biterrois change de tactique, se rapproche de sa ligne de fond, varie énormément. Balles liftées, chopées, bombées, raccourcies, l'ex-numéro 1 français essaie de brouiller les cartes d'un Monfils hyper présent en fond de court. Il tente plus en attaque, frappe plus fort et monte au filet. En bref, Gasquet opte pour la solution maxi offensive. Et la recette finit par payer. Sauvant bon nombres de balles de break en début de set, Gasquet prend petit à petit le dessus et ravit le service de Monfils à 3-2. Les points spectaculaires s'enchaînent, les volées amorties, passings designed by Monfils et revers gasquiens font vibrer le public du Louis Armstrong, qui voudrait bien voir ce match continuer un peu plus longtemps. Mais Monfils n'est pas de cet avis. Profitant d'un mauvais jeu de service de Gasquet à 5-3, la Monf recolle à 5 partout. Cette fois, le coup derrière la tête est de trop. Richard cède mentalement et Monfils conclut sans trembler (7/5). Deux bises claquées au filet mettent un terme à ce match de belle qualité. Battu mais pas abattu, Richard embête son pote lors de l'interview post match en lui jetant la serviette sur la tête. La défaite ne semble pas trop dure à avaler...

Dans l'ensemble, Gaël Monfils se sera montré bien plus solide que son adversaire. 14 aces, 3 double-fautes, cela contraste nettement avec les 7 doubles pour 3 aces de Gasquet. Le Parisien a également frappé 40 points gagnants pour 28 fautes directes. Une balance nettement positive donc, à l'inverse de son adversaire qui a commis 41 erreurs pour 39 winners. Très juste tactiquement et surtout indébordable sur sa ligne, Monfils a poussé Gasquet à la faute. Impressionnant en défense, Gaël a également pu compter sur son service, arme qui lui a souvent permis de se sortir de jeux compliqués. La clé du match aura sans conteste été la gestion des moments chauds et Gaël a quasiment gagné tous les points importants lors du Money Time. En témoigne ces trois balles de set sauvées dans les deuxième et troisième sets...

Voilà donc Gaël Monfils qualifié pour les quarts de finale de l'US Open. C'est la première fois de sa carrière que le Parisien parvient à dépasser le stade des huitièmes à Flushing Meadows. Alors pourquoi ne pas voir loin, très loin même ? Au prochain tour, Monfils affrontera Novak Djokovic, facile vainqueur de Mardy Fish. Pas simple, surtout quand on sait que Gaël ne l'a jamais battu en 4 confrontations. Mais après tout, pourquoi pas ?

www.welovetennis.fr


_________________
Porque será mi héroe todavía y para siempre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Jeu 9 Sep 2010 - 12:21


Monfils rend les armes

Créé le 09/09/2010 à 00:18
Par Régis AUMONT
De Sports.fr

Gaël Monfils n'est pas devenu, mercredi, le deuxième joueur français de l'ère Open après Cédric Pioline à se hisser dans le dernier carré de l'US Open. Le Parisien, malgré une bonne entame de match, n'a pas pu rivaliser avec un excellent Novak Djokovic, vainqueur en trois manches (7-6, 6-1, 6-2). Très défensif, le n°2 tricolore s'est vite retrouvé sans solution pour contrer le Serbe.


Gaël Monfils a énormément subi face à Djokovic. (Reuters)

Cédric Pioline demeure le seul joueur français à avoir réussi, et ce à deux reprises (1993, 1999), à s'immiscer dans le dernier carré de l'US Open depuis 1968 et le début de l'ère Open. Sixième joueur tricolore à tenter le coup, Gaël Monfils n'a pas fait mieux, mercredi, que Yannick Noah, Henri Leconte, Nicolas Escudé et Arnaud Clément avant lui. Pour son premier match de la quinzaine new-yorkaise contre un joueur mieux classé que lui, Novak Djokovic n°3 mondial, Monfils n'a pas réussi à créer la surprise et a cédé en trois manches (7-6, 6-1, 6-2). Une défaite logique compte-tenu de la supériorité du Serbe, véritablement capable de soulever le trophée dimanche prochain s'il peut reproduire ce niveau de jeu.

Monfils est pourtant mieux entré dans la partie. Dans son schéma habituel de défenseur marathonien, il a été le premier à réussir un break, dès le troisième jeu, en poussant à la faute son adversaire. A 4-2, il s'est même procuré une balle de double break. Plus jamais après cela, le Français ne se sera retrouvé en position de force dans ce match difficile à négocier par les deux acteurs tant le vent soufflait sur Flushing Meadows. Il faut dire que Djokovic, après avoir mis quelques balles hors des limites, s'est rapidement réglé pour devenir le patron sur le court. Monfils a bien réussi à tenir jusqu'au tie-break de la première manche, perdu 7 points à 2, mais a ensuite vu les jeux défiler sous ses yeux (6-7).

Djokovic: "Le premier set a été le tournant du match"

Très souvent pris de vitesse, et pas assez efficace au service - 3 aces seulement -, le Tricolore a subi le jeu, en atteste son très faible nombre de coups gagnants (17 contre 38 au Serbe !) que celui des fautes directes (37 contre 50) n'a pas contrebalancé. La deuxième manche, durant laquelle Monfils n'a pas remporté un seul de ses jeux de service, a tourné court (1-6). La suivante, malgré quelques opportunités gâchées de revenir en fin de set, presque autant (2-6). Djokovic s'est montré quelque peu fébrile à de rares occasions, notamment à la volée où son déchet fut grand. Mais ses attaques du fond du court ont souvent fait mouche face à un joueur parfois trop fantasque - on pense notamment à ce coup entre les jambes tenté de face dans le premier set quand il pouvait pourtant effectuer un coup droit classique- pour rivaliser contre le Serbe dans un grand jour.

Finalement, des regrets, Monfils n'en nourrira pas trop tant la supériorité du finaliste de l'US Open 2007 fut criante sur le Central Arthur-Ashe. Djokovic, qui retrouvera en demi-finale Roger Federer, expliquera néanmoins dès après sa victoire que "le premier set a été le tournant du match. Je me suis débrouillé pour revenir après sa balle de double break. Je suis content de m'en être sorti malgré ces conditions de jeu difficiles." Monfils, logiquement frustré par les bourrasques, a pu une nouvelle fois mesurer ce qui le sépare encore des tout meilleurs joueurs du monde. Sa capacité à faire progresser son jeu vers l'avant sera l'une des clés s'il veut un jour pouvoir espérer aller au bout dans un tournoi du Grand Chelem. En attendant, il va devoir, après quelques jours de repos, s'acclimater à la surface rapide du Palais des Sports de Gerland où il a rendez-vous la semaine prochaine avec l'équipe de France de Coupe Davis. Voilà qui ne lui laissera pas trop le temps de ruminer son élimination en quarts de finale de l'US Open, ce qui constitue déjà une belle performance.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201036/us-open-monfils-elimine-en-quarts-de-finale_304693.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Jeu 23 Sep 2010 - 7:52


Monfils forfait

Touché aux abdominaux, Gaël Monfils a déclaré forfait pour l'Open de Moselle.

Gaël Monfils ne défendra pas son titre à Metz. Le Français, tête de série n°2, a déclaré forfait en raison de douleurs aux abdominaux. Il sera remplacé par Nicolas Mahut dans le tableau.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Ven 24 Sep 2010 - 17:01


Gaël Monfils forfait

Tennis - ATP - Metz

Vainqueur à Metz l'année dernière, Gaël Monfils ne défendra pas son titre. Touché aux abdominaux, il a déclaré forfait mercredi. «Depuis le match de Coupe Davis, j'ai mal aux abdominaux sur le service, a confié Monfils. J'ai vu avec le docteur et j'ai pris un peu de repos. Je pensais que cela suffirait mais ce n'est pas le cas. J'arrive à courir mais j'ai mal dès que je commence à servir, que je mets un peu d'intensité. Maintenant, je vais m'arrêter quelques jours car il n'y a que le repos pour les abdominaux, puis je repasserai une échographie.» Tête de série n°2, Gaël Monfils est remplacé par Nicolas Mahut. (Avec AFP)

Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Mar 5 Oct 2010 - 14:05


Monfils passe

Tennis - ATP - Tokyo

Pour son retour à la compétition, Gaël Monfils a souffert pour battre (7-6 [10], 6-4 en 1h52') le Japonais Go Soeda, bénéficiaire d'une invitation. Breaké d'entrée puis mené 1-3 au premier set, il enchaîne quatre jeux d'affilée avant de connaître un nouveau trou d'air. Plus le match avance, plus son jeu se solidifie et il réalise le break à 4-4 pour conclure sur son service et attendre le nom de son prochain adversaire, Ivan Dodig ou Andreas Seppi.

Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daykhalid


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Masculin Localisation : Maroc/Tétouan

Membre n° : 599
Nombre de messages : 1733
Inscription : 10/07/2010


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Jeu 7 Oct 2010 - 13:24


Monfils qualifié
7/10 10h55

Gaël Monfils s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Tokyo.

Pas trop de soucis pour Gaël Monfils au deuxième tour du tournoi de Tokyo. Le Français, tête de série numéro 5, a disposé de l'Italien Andreas Seppi en deux sets : 6/4 6/4. Monfils retrouvera Andy Roddick au prochain tour.


www.sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daykhalid


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Masculin Localisation : Maroc/Tétouan

Membre n° : 599
Nombre de messages : 1733
Inscription : 10/07/2010


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Jeu 7 Oct 2010 - 16:42


Monfils rejoint Roddick
07/10/2010



Gaël Monfils (n°5) s'est qualifié jeudi pour les quarts de finale aux dépens d'Andreas Seppi (6-4, 6-4 en 1h17'). Il y retrouvera Andy Roddick (n°2), tombeur (6-4, 7-6 [4]) de Jérémy Chardy.

Gaël Monfils retrouve des sensations. Après un premier match poussif, pour son retour de blessure (abdominaux), face au modeste Japonais Go Soeda, 104e et titulaire d'une invitation (7-6 [10], 6-4), le Parisien s'est rassuré contre l'imprévisible Andreas Seppi (58e mais 27e en juillet 2008). Plus mobile et plus incisif, le Tricolore, qui arbore un nouveau look - dreadlocks - depuis le début de la semaine, s'offre deux balles de break d'entrée mais doit attendre le cinquième jeu pour s'emparer du service adverse (3-2). Un avantage de courte durée puisqu'il cède le sien - son seul du match - dans la foulée sur une volée de revers dans le filet. Saute de concentration, recherche de repères.

Un deuxième break (à 4 partout) lui assure pourtant le gain du premier set (6-4 en 35 minutes). Un dernier, dans le "fameux" septième jeu de la seconde manche, le place sur la voie royale. A l'aise au service (85% de premières balles, 7 aces) et dans ses déplacements, "Sliderman" se permet même un smash dunké en plein échange. Le show, toujours. Beaucoup plus constant que son adversaire, le protégé de Roger Rasheed, en contrôle d'un bout à l'autre du match, conclut sans trembler d'un service gagnant. Une belle impression à confirmer face à Andy Roddick (n°2), tombeur de Jérémy Chardy, pour assurer une présence française dans le dernier carré.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Ven 8 Oct 2010 - 7:19


Monfils se paie Roddick

Gaël Monfils a sorti Andy Roddick en quarts de finale du tournoi de Tokyo (7/6 4/6 7/6).

Belle perf' pour Gaël Monfils à Tokyo. Tête de série n°5, le Français s'est offert le scalp d'Andy Roddick en trois sets (7/6 4/6 7/6). En demies, il retrouvera Radek Stepanek, qui a profité de l'abandon de Jarkko Nieminen un peu plus tôt dans la journée.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Ven 8 Oct 2010 - 9:06


Le bon coup de Monfils



Gaël Monfils a réussi un match plein pour se hisser en demi-finale du tournoi de Tokyo aux dépens d'Andy Roddick, vendredi. Le Français a sauvé une balle de match avant de s'imposer en trois manches (7-6, 4-6, 7-6). Au prochain tour, il affrontera Stepanek qui a bénéficié du forfait de Nieminen.

ATP 500 Tokyo - Quart de finale

Gaël Monfils (FRA/N.5)
bat Andy Roddick (USA/N.2) 7-6 (7/5), 4-6, 7-6 (8/6)
Prochain adversaire : Stepanek

Sur la lancée de sa demi-finale de Coupe Davis réussie, Gaël Monfils finit la saison comme un boulet de canon. A Tokyo, le Français vient de s'offrir son premier top 10 de la saison avec une victoire convaincante sur Andy Roddick en un peu moins de trois heures de jeu. Certes, le Tricolore, avec sa nouvelle coupe de cheveux rasta, n'est certainement pas suffisamment monté à la volée comme Roger Rasheed lui avait demandé face à Andreas Seppi au tour précédent. Mais Monfils s'est montré solide, bien aidé en cela pour un gros service [16 aces à 8] et un pourcentage de points remporté sur son premier service au delà des 80%.

Lors de leur dernier face à face à Roland Garros en 2009, Gaël Monfils n'avait fait qu'une bouchée d'un Andy Roddick en perdition pour gagner en trois sets secs (6-4, 6-2, 6-3). Vendredi à Tokyo, c'est un tout autre match que les deux hommes ont livré. A l'occasion de leur 8e confrontation, le Français a pris le meilleur sur l'Américain au terme d'un match où chacun a eu l'occasion de s'imposer.

La première manche était très équilibrée et aucun des deux joueurs ne lâchait son jeu de service. Au jeu décisif, Monfils faisait la différence pour virer en tête. Loin de lâcher l'affaire, son adversaire parvenait à réaliser le seul break du match pour remettre les compteurs à zéro dans la deuxième manche. Tout allait finalement se jouer dans le 3e set et même au jeu décisif pour la 2e fois de la partie.

Monfils a eu une première occasion de conclure à 5-4, lorsqu'il s'est offert 3 balles de match sur le service de son adversaire. Mais ce dernier les écartait sans sourciller. Dans le jeu décisif, c'était au tour de l'Américain de s'offrir une chance de plier l'affaire. Cette fois, c'était au tour de Monfils de l'effacer d'un 16e ace avant de conclure dans la foulée. Au prochain tour, il retrouvera le Tchèque Radek Stepanek contre lequel il reste sur une défaite au même stade de la compétition à Brisbane en début de saison (6-2, 6-1). L'occasion pour le Français de prendre sa revanche et franchir un pas supplémentaire après s'être arrêté en demi-finale l'an passé dans la cité japonaise.

www.eurosport.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Ven 8 Oct 2010 - 17:43


ATP - Tokyo > Monfils se plait au Japon

Par Pauline Dahlem, vendredi 08 octobre 2010 à 17:40

Gael Monfils va disputer sa 4e demi-finale de l'année à Tokyo après Brisbane, Johannesburg et Stuttgart. C'est également la deuxième année d'affilée que le Français atteint le dernier carré au Japon. L'an passé, il s'était incliné face à Jo-Wilfried Tsonga, futur vainqueur du tournoi.

www.welovetennis.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Sam 9 Oct 2010 - 7:42


Monfils en finale



Gaël Monfils (N.5) s'est qualifié samedi pour la finale du tournoi ATP 500 de Tokyo en battant Radek Stepanek, 6-3, 6-3. Le Français va suivre l'autre demi-finale pour connaître son adversaire. Il s'agira du N.1 mondial espagnol Rafael Nadal ou du Serbe Viktor Troicki.

ATP TOKYO - Demi-finales

Gaël Monfils (FRA/N.5) bat Radek Stepanek (TCH) 6-3, 6-3. Prochain adversaire: Nadal ou Troicki

Gaël Monfils est en forme ascensionnelle. Cette semaine, le Français avait attaqué le tournoi ATP 500 de Tokyo en battant l'invité japonais Go Soeda puis l'Italien Andreas Seppi sans perdre un set. Il avait poursuivi de façon plus probante en mettant fin à une série de huit défaites contre des joueurs du Top 10 en éliminant en 1/4 de finale l'Etasunien Andy Roddick (N.2), non sans avoir sauvé une balle de match. Samedi, le N.5 dans la hiérarchie du tournoi s'est qualifié pour la finale en balayant le Tchèque Radek Stepanek, 6-3, 6-3, en 1 heure et 9 minutes.

Une affaire rondement menée à hauteur de 83% de réussite au service sur ses premières balles, avec 76% de conclusions favorables. Il y a eu peu de déchet sur les enjeux : Monfils a commis la seule double-faute de la partie. Par ailleurs, il a converti trois de ses cinq balles de break et a annulé la seule opportunité laissée à son adversaire, dans la première manche. Monfils, 24 ans et N.15 à l'ATP, l'a donc emporté pour la quatrième fois en six confrontations depuis 2005 contre Stepanek, 31 ans et actuel N.37 mondial. Il attend à présent l'identité de celui qu'il défie pour le titre. Il s'agira du N.1 mondial espagnol Rafael Nadal ou du Serbe Viktor Troicki.

www.eurosport.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Daykhalid


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Masculin Localisation : Maroc/Tétouan

Membre n° : 599
Nombre de messages : 1733
Inscription : 10/07/2010


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Sam 30 Oct 2010 - 0:17


Monfils sort Isner
29/10 17h33

Gaël Monfils est venu à bout de Jonh Isner en trois sets (3/6 6/4 6/4) en quarts de finale à Montpellier.

Impuissant lors de la première manche, Gaël Monfils a su attendre son heure face à John Isner pour s'imposer en trois sets en quarts de finale à Montpellier (3/6 6/4 6/4). Au prochain tour, le Parisien affrontera un compatriote : soit Gilles Simon, soit Jo-Wilfried Tsonga.

www.sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Dim 31 Oct 2010 - 15:27



Montpellier - Monfils gagne le duel

Le 30/10/2010 à 17:41

Gaël Monfils domine Jo-Wilfried Tsonga pour la première fois (7-6[2], 2-6, 6-4) et retrouvera désormais le Croate Ivan Ljubicic en finale.

« Aujourd'hui, il joue plus près de sa ligne et il est beaucoup plus dur à manoeuvrer.» Jo-Wilfried Tsonga a l'oeil et il ne s'est pas trompé. Le nouveau Gaël Monfils n'hésite plus à entrer dans le court et à venir conclure au filet. Le résultat : une premier victoire (7-6 [2], 2-6, 6-4 en 1h46') contre le 13e mondial sous le regard de Laurent Blanc, venu en voisin avec ses enfants. Le nouveau Gaël Monfils utilise mieux ses forces et gère mieux ses émotions. Le premier set est un modèle du genre. Sobriété et efficacité. Avec son coup droit et son service, il fait mal et en profite pour suivre au filet avec des montées à contretemps bien senti et des volées bien touchées (19 points gagnants sur 24 montées).

« Cela dépend du service de Jo. Il vaut toujours mieux jouer Jo quand il joue bien du fond mais qu'il ne sert pas bien que l'inverse. » Gilles Simon a l'oeil et ne s'est pas trompé. Au deuxième set, Jo-Wilfried Tsonga sert beaucoup mieux (79% de premières balles, 66% au total pour seulement 4 aces) et met beaucoup plus d'intensité dans le jeu. Le premier jeu de cette manche est un modèle du genre. Le protégé de Roger Rasheed mène 0-40, le 13e mondial en sauve deux et le 15e mondial rate un retour facile sur une seconde balle. Gaël Monfils commence à parler entre les points et sa concentration s'évapore. Le verdict est immédiat.

Mais les certitudes n'existent pas au tennis et personne n'a pu anticiper l'état physique de Jo-Wilfried Tsonga. Au troisième set, le Manceau souffre et sa douleur au genou semble le gêner. Simple alerte ou vraie inquiétude ? Le silence est d'or dans une course contre-la-montre avant la finale de Coupe Davis. Et surtout le fair-play est d'or dans une confrontation avec un copain. « Gaël a mérité de gagner. J'ai fait ce que je devais faire avec les moyens d'aujourd'hui, souffle le Manceau qui veut à tout prix éviter les fausses excuses. Contre d'autres joueurs, cela aurait pu passer. Contre Gaël, cela ne passe pas. » Il va donc rentrer passer des examens à Paris, puis il devrait aller disputer le tournoi de Valence. Comme il le résume parfaitement, le « tennis est un sport d'adaptation ». Alors il s'adapte et Gaël Monfils grandit avec de nouvelles certitudes sur ses forces. - S.D., à Montpellier

L'Equipe


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Janne


Numéro 2 mondial
Numéro 2 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Genève, SUISSE

Membre n° : 226
Nombre de messages : 2970
Inscription : 04/06/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Mer 3 Nov 2010 - 12:53


Coupe Davis - Monfils, c’est le patron

MMa | RMC.fr | 01/11/2010



Victorieux à Montpellier de son troisième tournoi, Gaël Monfils, désormais 14e joueur mondial,
s’affirme à un mois de la finale de la Coupe Davis comme le chef de file de l’équipe de France de tennis.


À une semaine du Masters 1000 de Paris-Bercy et un mois de la Coupe Davis, le timing est parfait. Vainqueur du Croate Ivan Ljubicic en finale du tournoi de Montpellier (6/2, 5/7, 6/1), Gaël Monfils est, sur sa forme actuelle, le nouveau boss du tennis français. Un statut que le joueur tricolore préfère éluder : « Pourquoi serais-je le plus affûté ? Parce que j’ai gagné ? Pas forcément. On est une bande de six ou sept à être dans l'équipe. On forme un groupe et c'est ce groupe qui a emmené l'équipe de France en finale. Etre numéro 1 ou 7, peu importe. Ce qui nous importe, c'est gagner. »

N’empêche : le Français pointe depuis ce lundi à la 14e place mondiale. Juste derrière Jo-Wilfried Tsonga, toujours n°1 français, mais de nouveau blessé pour une période indéterminée. Et la semaine passée, c’est Monfils qui a impressionné. Car après une longue période de doutes et de blessures, il s’est non seulement offert son premier tournoi français, mais il y a surtout mis la manière. Fini les glissades et les points offerts gratuitement, la Monf’ a troqué son tennis-spectacle pour un jeu plus tactique. Et donc plus efficace. À l’origine de ce changement, le travail mental. « Je dois continuer à bosser le tennis, mais me concernant, c’est aussi et surtout mental, commentait Monfils après son succès. Il faut que je concilie ma vie d’homme et de tennisman. Je le fais de mieux en mieux. On verra maintenant où tout cela me mène ».

Tout droit vers la finale de la Coupe Davis à Belgrade, du 3 au 5 décembre prochains. Avec en ligne de mire, un duel en simple contre Novak Djokovic, un joueur qu’il n’a jamais battu en cinq confrontations. Pour Patrice Dominguez, ex-DTN du tennis français et consultant RMC Sport, cela ne fait pourtant aucun doute : « Gaël Monfils jouera la finale de la Coupe Davis et jouera contre Djokovic. Le problème sera de savoir s’il est n°1 français ATP au moment du tirage au sort. » Tout devrait se décider la semaine prochaine au Masters 1000 de Bercy. L’année dernière, le Parisien était parvenu en finale avant de s’incliner face… à Novak Djokovic. Décidément…

Source

_________________

Rafa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Sam 6 Nov 2010 - 15:51


Monfils à la trappe

5/11 19h30 - Tennis, Valence

Gaël Monfils a été éliminé par Robin Söderling en quarts de finale du tournoi de Valence (3/6 2/6).

Gaël Monfils ne rejoindra pas Gilles Simon en demi-finales du tournoi de Valence. Le Français a été balayé en deux manches par Robin Söderling (6/3 6/2), qui jouera sa place en finale contre Ferrer ou Starace.

www.sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Ven 12 Nov 2010 - 16:19


Monfils, l'accroche-coeur

Tennis - ATP - Bercy

Après avoir sauvé deux balles de match, Gaël Monfils se qualifie (6-7 [4], 7-6 [2], 7-5) pour les quarts aux dépens de Fernando Verdasco.

« Je m'accroche. » La volonté de Gaël Monfils supplante sa fatigue, une douleur au genou et Fernando Verdasco (6-7 [4], 7-6 [2], 7-5 en 2h45'). A Paris, devant sa famille et ses copains, La Monf' ne veut pas perdre. « Quand j'arrive à Paris, je trouve d'autres ressources grâce au public et à mon clan. Je suis mort, mais j'arrive à oublier quand je vois les yeux de ma mère qui me regarde en me disant : bats-toi, raconte le Parisien. Je pense à tous les efforts qu'elle a dû faire pour m'emmener là et tout le bonheur que je peux lui procurer. Cela me donne un peu plus d'énergie.»

Même au bout du rouleau. Même avec la perspective d'une finale de Coupe Davis. Même avec un niveau de jeu moyen. «Je n'ai pas produit un beau tennis. Mon but était de mettre la balle dans le terrain. Mon plan tactique était de jouer croisé et mettre la balle dans le terrain. Merci, merci Fernando qui donnait beaucoup de points, constate sobrement le 14e mondial. Je n'avais pas la force pour prendre la balle plus tôt, je ne sais pas comment je m'en sors. » Il ne lâche pas. Quand il se frappe sur le coeur pour célébrer sa qualification en quart de finale, il résume bien la rencontre. Le coeur et le mental compensent le besoin de repos.

«Quand j'arrive à Paris, je trouve d'autres ressources grâce au public et à mon clan.»

Alors il s'accroche. Il encaisse les coups. Le premier coup dur : la perte du premier set. Il mène 5-3, sert pour le set à 5-4, mène quatre points à deux au tie-break avant d'encaisser cinq points consécutifs. Le deuxième coup dur : le break à 1-1 dans la deuxième manche. Il apparaît alors groggy. Mais Fernando Verdasco l'aide en multipliant les fautes. Gaël Monfils tangue mais tient jusqu'au tie-break. A deux points partout, l'Espagnol possède un coup droit penalty, il frappe fort au centre, le Français renvoie un lob réflexe et le 9e mondial rate son smash. «Merci, merci Fernando», peut souffler La Monf'.

Le troisième coup dur : les deux balles de match à sauver à 5-4 au troisième set. Et là, il agit en champion et prend ses responsabilités. Sur la première balle de match, il croit à l'ace extérieur à 211 km/h, la vidéo lui annonce OUT. Sur sa deuxième balle, il sert alors la ligne pour toucher le revers adverse. Lors de la deuxième balle de match, il récidive avec un service gagnant intelligent en slice. Gaël Monfils est un affectif et à Bercy, il ressent des «ondes positives» qu'il lui donne un supplément d'âme. - S.D., au POPB

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Sam 13 Nov 2010 - 15:17


Monfils, l'homme de Paris

Tennis - ATP - Bercy

Après le courage et le mental, Gaël Monfils ajoute la qualité de jeu pour dominer (6-2, 2-6, 6-3 en 1h48') Andy Murray et rejoindre Roger Federer en demi-finale.

«Paris sera toujours Paris. Qu'est-ce que tu veux qu'il fasse d'autre ?» Andy Murray peut s'attribuer cette citation de Frédéric Dard. A Paris, Gaël Monfils n'est plus le même et Andy Murray revit la même histoire. En cinq confrontations, il vient d'encaisser sa deuxième défaite : la première à Roland-Garros 2006, la deuxième à Bercy 2010. Chez lui, devant son public, ses copains et sa famille, le Parisien ajoute un supplément d'âme.

Et à chaque match, il pimente sa recette pour se galvaniser et enthousiasmer le POPB archi-comble. Il s'adapte au niveau de son adversaire. Contre Benjamin Becker et Fernando Verdasco, son courage et son mental lui servent de rempart. Pour passer l'étage supérieur, Andy Murray, il ajoute la qualité de jeu. « Les deux premiers matches n'étaient pas terribles tennistiquement. Je me suis battu, je m'en sors ric-rac hier (jeudi), vraiment au courage. Aujourd'hui, j'ai bien joué, j'ai montré un nouveau visage, plus agressif, plus solide et plus sûr dans mes coups, se réjouit le Tricolore. Je jouais moins en reculant, j'essayais d'avancer davantage.» Dès le début, il donne le ton. Il suffit d'écouter. Sa frappe est lourde et résonne. Il tape chaque balle avec intensité pour prendre de vitesse l'Ecossais et n'hésite pas à venir finir les points au filet (14 points sur 20 montées).

Monfils, la prime à l'offensive

Ballotté et étonné, le 4e mondial craque sous les coups (25 fautes directes). Il perd le bras de fer et change donc de stratégie en retrouvant sa vraie nature. Fin tacticien et remarquable contreur, il lit de mieux en mieux le service de La Monf', casse le rythme avec des slices de revers et perturbe le Français. Le finaliste de l'an dernier s'empale sur ses balles cotonneuses, mais il ne se frustre pas.

Gaël Monfils est dans sa bulle malgré la perte du deuxième set et impose de nouveau le combat physique. «J'ai arrêté de le regarder jouer, de rentrer dans ses changements de rythme, d'imposer les miens et de continuer à être agressif», explique le 14e mondial, arrivé avec des poches de glace sur son coude droit et son genou gauche en conférence de presse. Le visage d'Andy Murray se creuse et il finit par lâcher prise lors du cinquième jeu. Et c'est bien là que le protégé de Roger Rasheed a progressé : aucune excitation et une concentration extrême. Il protège ses mises en jeu avec des grosses premières balles et achève son grand match par deux passings. «Sorry, good game», pourrait lancer La Monf' à l'instar des rugbymen britanniques. - S.D., au POPB

UN RECORD POUR LES FRANCAIS

Pour la première fois de son histoire, le tournoi de Bercy voit deux Français, Michaël Llodra et Gaël Monfils, en demi-finales. Dans l'histoire des Masters 1000, c'est arrivé à deux reprises à Madrid en 2002 (Grosjean et Santoro) et à Hambourg en 1990 (Leconte et Forget).

Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Dim 14 Nov 2010 - 8:55


Monfils comme un grand

Tennis - ATP - Bercy

Après avoir sauvé cinq balles de match, Gaël Monfils bat (7-6[7], 6-7[1], 7-6[4]) Roger Federer et rejoint Robin Söderling pour sa deuxième finale d'affilée à Bercy.

Quel est le point commun entre Roger Federer et Michaël Llodra ? Un cauchemar de coup droit sur une balle de match. « Cela m'a fait penser au coup droit de Llodra. On a tout le court ouvert, mais on n'arrive pas à la mettre. Parfois, cela se passe comme ça », souligne le Suisse, fataliste après sa défaite (7-6 [7], 6-7 [1], 7-6 [4] en 2h41') contre Gaël Monfils. Le fatalisme n'empêche pas la digestion difficile de cinq balles de match ratées à 6-5 au troisième set...

Quel est le point commun entre Gaël Monfils et Robin Söderling ? Ils prennent leur destin en main. Mené 4-1 au troisième set, le 14e mondial y « croit » et ose. Et le tournant se situe à 4-2 (40-40). La Monf' balance un énorme coup droit en décalage à 171 km/h. « C'est le moment clé, avoue le Tricolore, arrivé encore avec des poches de glace sur son genou gauche et son coude droit. J'y suis allé, je me suis décalé. Avant, je n'y serai jamais allé.» Près de sa ligne, il se montre agressif, reste au contact dans la bataille de services et met de l'intensité dans chaque frappe pour contrer la fluidité adverse. Irréprochable dans l'attitude, il reste dans sa bulle et évite toute dispersion, synonyme de déperdition d'énergie.

«Il s'est fait violence et il a progressé dans beaucoup de domaines. Se retrouver ici en finale pour la deuxième fois n'est pas un hasard.» Guy Forget

Comme le Suédois, il provoque la chance. Lui continue à parler de réussite, mais le tennis relève rarement du hasard. «Il était un peu moribond en début de tournoi. Il bat Andy Murray et Roger Federer en sauvant des balles de match. Il va chercher son match en étant agressif sur la fin. Il fait le match parfait, se réjouit Guy Forget. Il s'est fait violence et il a progressé dans beaucoup de domaines. Se retrouver ici en finale pour la deuxième fois n'est pas un hasard. »

Comme pour éloigner le mauvais sort, il préfère évoquer une part de chance. Mais ses quinze points gagnants sur 25 montées au filet (deux sur des balles de match) ne sortent pas d'un jeu de loterie. «Je pense que l'acquisition d'expérience et de la gestion d'événement font qu'il progresse, souligne Patrick Chamagne, son homme de confiance. La Coupe Davis lui a fait énormément de bien : vivre en groupe et être responsable. Gaël est en train de se responsabiliser.» Il est responsable de son jeu, de son attitude, donc aussi de ses résultats. On ne devient pas champion par hasard. - S.D., au POPB

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   Dim 14 Nov 2010 - 19:01


Monfils, la malédiction finale

Créé le 14/11/2010 à 16:39
Par Régis AUMONT
De Sports.fr, à Paris-Bercy

Gaël Monfils n'a pas tenu le rythme, trop émoussé pour contrarier Robin Söderling, facile vainqueur ce dimanche de la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy (6-1, 7-6). Le Suédois brise le rêve du Français, qui concède sa dixième défaite en treize finales sur le circuit et bien sûr sa deuxième de suite sur la dernière marche au POPB.


Gaël Monfils termine sa semaine à Bercy par une défaite en finale, pour la deuxième année d'affilée (Reuters).

On peut battre Roger Federer et Andy Murray dans la même semaine et ne pas gagner le tournoi. Gaël Monfils en a fait l'amère expérience à Bercy où, dimanche, il a coincé pour la deuxième année de rang en finale du Masters 1000 parisien. Son tombeur, Robin Söderling, sait ce que c'est que de perdre deux fois de suite dans un grand rendez-vous, lui qui fut finaliste malheureux des deux dernières éditions de Roland-Garros. Mais cette fois-ci le Suédois n'a pas failli au moment de conclure, se montrant tout simplement trop fort pour le Français dans une enceinte pourtant pleine à craquer et toute acquise à sa cause. Alors que les demi-finales avaient hier frôler les trois heures de jeu, les spectateurs ont dû se contenter d'une heure et dix-sept minutes d'échanges cet après-midi.

Monfils voulait rester agressif pour tenter de faire dérailler le rouleau-compresseur scandinave. Il n'a quasiment jamais pu le faire tant le 5e joueur mondial a allié puissance et précision. Ses rares incursions au filet ont rarement été couronnées de succès, comme sur la première balle de set convertie par Söderling d'un passing croisé court de revers. Une première manche à sens unique où les premières balles claquées du Suédois, souvent au-delà des 220 km/heure, ont plombé l'atmosphère. En vingt-six minutes, la "Monf" concédait un 6-1 qui, forcément, lui rappelait sa déconvenue de la semaine dernière à Valence face au même adversaire (6-3, 6-2, ndlr).

Aucune balle de break pour Monfils

Le deuxième set, plus accroché, ne laissait pas pour autant la place au grand jeu. Les deux hommes, solides sur leurs mises en jeu, engrangeaient les points derrières leurs engagements. Le Français poussait son adversaire au jeu décisif sans d'être procuré une seule balle de break du match. Et dans ce moment-clé, lui qui en avait disputé trois la veille face à Federer, Monfils subissait de trop pour espérer trouver une issue favorable. D'autant plus que Söderling servait à nouveau le feu. Et c'est à la volée, derrière un nouveau service canon, qu'il venait conclure en beauté son premier succès dans un Masters 1000 (6-7 [1]). Devenant également le cinquième joueur de l'année à remporter un titre après avoir écarté au moins une balle de match dans le tournoi, en l'occurrence trois en demi-finales contre Michaël Llodra.

Pour Monfils, ce deuxième échec consécutif en finale à domicile est forcément une immense déception qu'il lui faudra vite surmonter dans l'optique de la Coupe Davis. Mais à moins de deux semaines du grand rendez-vous de cette fin d'année, il a, tout comme Llodra, engrangé une bonne dose de confiance qui pourrait lui servir à Belgrade. Pour enfin réussir à remporter un grand titre, lui qui, à 24 ans, affiche désormais un ratio de trois victoires pour dix défaites en finale.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201045/monfils-s-incline-contre-soderling-en-finale-du-masters-1000-de-paris-bercy_316431.html?covertennis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2010   

Revenir en haut Aller en bas
 

Articles tennistiques 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Gaël Monfils -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit