RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Australian Open 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Auteur Message

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 16:58


Nadal : "Cela fait partie du sport"



Battu par David Ferrer en quarts de finale de l'Open d'Australie (6-4, 6-2, 6-3), Rafael Nadal n'a pas cherché d'excuse. Eludant la question de la blessure, l'Espagnol s'est montré beau joueur pour ne rien retirer au succès de son compatriote. "Il faut que je l'accepte, que je continue à travailler et que je fasse de mon mieux pour le prochain tournoi."

QUESTION: Quelle est la nature de votre blessure ?
REPONSE: "Je ne peux rien dire sur ma blessure. Sérieusement, je préfère ne pas en parler. Tout d'abord parce que ce soir, je n'en sais rien. Ensuite, par respect pour mon adversaire qui est aussi un ami, je préfère parler du match. Je pense qu'il a joué à un très bon niveau. Je veux le féliciter et lui souhaiter le meilleur pour les demi-finales. Il fait un tournoi fantastique. S'il continue à jouer comme cela, je pense qu'il a de bonnes chances."

Q: A quel point ce moment est-il dur pour vous ?
R: "C'est un jour difficile pour moi. J'ai encore perdu en quarts de finale. Mais j'ai fait de mon mieux. Je ne pouvais pas en faire plus. Je ne me sentais pas au mieux. J'ai eu un problème au tout début du match. Après cela, le match était presque fini."

Q: Ne voulez-vous vraiment pas donner quelques indications sur votre blessure ?
R: "Vous savez, c'est difficile pour moi de venir parler. A Doha (en début d'année), j'ai eu des problèmes de santé. Aujourd'hui, j'ai un autre problème. On dirait que j'ai tout le temps des problèmes quand je perds et ce n'est pas l'image que je veux donner. Donc je préfère ne pas en parler."

Q: Vous étiez près de réaliser un Grand Chelem à cheval sur deux saisons, cela doit être un crève-coeur pour vous...
R: "Dans une carrière, vous avez des hauts et des bas. Je n'ai quasiment eu que des bons, des très bons moments. Cela fait partie du sport. L'année dernière, j'ai été chanceux, j'ai été en bonne santé presque toute l'année. J'ai joué incroyablement bien. Cette saison, je pense que j'ai fait le nécessaire pour très bien commencer. Il faut que je l'accepte, que je continue à travailler et que je fasse de mon mieux pour le prochain tournoi."

Q: Vous sentiez-vous prêt pour ce match ?
R: "J'étais content de ma première semaine car je m'étais qualifié sans que cela soit parfait. J'ai commencé ma deuxième semaine par un très bon match contre Cilic et mon niveau s'améliorait de jour en jour. Je m'entraînais bien mieux qu'au début du tournoi et je me sentais prêt pour les quarts de finale. Mais ce n'était pas le jour."

Q: Si vous étiez blessé, pourquoi ne pas avoir abandonné ?
R: Je déteste abandonner donc je n'allais pas le faire aujourd'hui. Je l'ai fait l'an dernier et je déteste ce moment. Je ne voulais pas le revivre.

Q: Etes-vous inquiet pour la suite de la saison ?
R: "Je n'ai rien d'important. Ca ne me préoccupe pas. Je ne connais pas encore le diagnostic exact. Je me suis fait une petite déchirure musculaire."

www.sport.francetv.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 18:57

C'est dommage pour Rafa, il n'avait vraiment pas l'air bien :(
J'espère qu'il va bien se soigner et se reposer pour bien guérir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:03

J'espère aussi c'est vraiment pas de bol. bof

Bon y'a pas de tournois dans l'immédiat donc il va avoir le temps de guérir mais l'AO quoi. bof
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:14

Et le "Rafa Slam" surtout. disturbed Il serait rentré encore plus dans l'histoire qu'il n'y est déjà. Et ça même Federer n'a pas réussi à le faire.

Mais si c'est vraiment une déchirure musculaire il paraît qu'il faut bien dix semaines d'arrêt et son prochain tournoi n'est qu'en début mars. Donc d'un autre côté sa blessure est "bien tombée" dans le sens où c'est pas tombé dans la saison sur terre battue où là il a pleins de tournois à enchaîner. Là il loupe rien. A part l'AO bien sûr. :laugh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:21


Nadal : «Je déteste abandonner»

Le 26/01/2011 à 14:16

Effondré mais digne, Rafael Nadal ne veut pas évoquer sa blessure pour ne pas dévaloriser la performance de David Ferrer. Il dit ne pas en connaître la nature.


«Je ne peux rien dire sur la blessure. Je préfèrerais ne pas en parler» a réagi Rafael Nadal.(EQ)

« Rafael Nadal, pouvez-vous nous parler de votre blessure ?
Je ne peux rien dire sur la blessure. Je préfèrerais ne pas en parler. Premièrement, je ne sais rien ce soir (mercredi). Deuxièmement, par respect pour le vainqueur et mon ami, je préfère parler du match. Il a joué à un très haut niveau et je veux le féliciter et lui souhaiter le meilleur pour sa demi-finale. Il fait un tournoi fantastique. S'il continue à jouer comme ça, il a de bonnes chances.

Pouvez-vous néanmoins expliquer vos difficultés pour vous déplacer ?
Je n'ai pas à dire ce que je ressens sur le court parce que j'ai essayé de faire de mon mieux tout le temps. Mais je ne me sentais pas au mieux. J'ai connu un problème en tout début de match. Après ça, c'était presque fini. C'est tout ce que je peux dire. Pour moi, c'est difficile de venir ici et de parler de ça. A Doha, j'ai été malade. Aujourd'hui (mercredi), j'ai un autre problème. Je ne veux pas donner l'image de celui qui a toujours un problème quand il perd. Je préfère ne pas parler de ça aujourd'hui. Ce serait gentil de votre part de respecter cette chose-là. Merci.

«Je déteste les abandons, ce n'était pas le jour. Je l'ai fait l'an dernier et j'ai détesté ce moment. Je ne voulais pas le répéter.»

Si vous n'aviez pas affronté un ami, auriez-vous continué le match ?

Je déteste les abandons, ce n'était pas le jour. Je l'ai fait l'an dernier et j'ai détesté ce moment. Je ne voulais pas le répéter.

Vous sembliez bien contre Marin Cilic. Avez-vous senti quelque chose de particulier ces deux derniers jours ?
Je me sentais fantastiquement bien. Hier (mardi), je me suis très bien entraîné. Avant le match, mon échauffement s'est très bien passé. Tout était positif. J'ai commencé la deuxième semaine en me sentant de mieux en mieux : la santé, la transpiration, le niveau de jeu. Tout allait de mieux en mieux.

Que ressentez-vous par rapport à votre abandon, l'an dernier ?
C'est différent car c'étaient les genoux l'an dernier. J'avais un gros problème avec mes genoux. Je ne voyais pas de solution. Là, ce n'est pas le cas. J'ai gagné trois Grands Chelems de plus, quelques Masters 1000 et d'autres tournois. Je ne peux rien dire de mauvais car j'ai vécu une saison fantastique. Ce n'est pas possible d'être toujours à 100%. Ce n'est pas possible d'avoir tous les signaux au vert tout le temps pour gagner le tournoi. Cette année commence encore avec un peu de malchance. Je vais travailler dur pour revenir et avoir une chance d'être compétitif contre les meilleurs. J'adore jouer au tennis. J'adore la compétition. Et en général, j'adore les moments difficiles parce que tu peux inverser la tendance en travaillant dur chaque jour. »

www.lequipe.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:23


«Le respect de Nadal»

Le 26/01/2011 à 14:12

Rodolphe Gilbert revient sur le fait marquant de la quinzaine, la défaite d'un Rafael Nadal blessé face à David Ferrer, en quarts, mais aussi sur l'alléchante demie Djokovic-Federer.



«Contre la plupart des joueurs, et ailleurs qu'en Grand Chelem, Rafael Nadal aurait abandonné», estime Rodolphe Gilbert.(EQ)

«Nadal peut en avoir pour dix semaines d'arrêt»

«Contre la plupart des joueurs, et ailleurs qu'en Grand Chelem, Rafael Nadal aurait abandonné. Il n'était pas capable de défendre ses chances, il est allé au bout par respect pour son ami. C'est une marque de respect. Si sa blessure aux ischio-jambiers est confirmée, il en a au moins pour dix semaines d'arrêt. Ça prouve aussi que ça n'arrive pas seulement à nos Français, qu'on ne cesse de critiquer à ce sujet. En Australie, les conditions climatiques sont difficiles parce qu'elles sont très changeantes : il y a tour à tour de la pluie, du froid, du soleil, du vent... Et puis, cette rencontre entre les deux Espagnols est partie à 100 à l'heure, notamment le deuxième jeu qui a duré pas mal de temps.

Est-ce qu'il se fait mal au troisième jeu ? On ne le sait pas. Ce match contre David Ferrer, c'était en tout cas son premier gros test parce qu'en huitièmes, Marin Cilic, épuisé par son marathon face à John Isner, n'était pas en mesure de tenir le coup. Après une bonne fin de saison, Ferrer, qui est un véritable métronome, a enchaîné avec un titre à Auckland en ce début d'année. Il est donc invaincu. Dès qu'il a réussi à le bouger, on sentait bien que ce n'était plus possible pour Nadal. Les blessures font partie de la vie des sportifs. Le seul qui passe au travers, c'est Roger Federer. C'est décevant de perdre quand on ne peut pas défendre ses chances, d'autant qu'il pouvait réussir son fameux "Rafa Slam". Andy Murray, pour sa part, partira largement favori en demi-finales.

www.lequipe.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:25


Nadal élude la blessure

Le 26/01/2011 à 13:30

Comme sur le court, Rafael Nadal agit avec classe. Il ne veut parler de blessure pour ne pas dévaloriser la performance de son ami, David Ferrer.


Rafael Nadal, la classe d'un champion.(EQ)

Le visage fermé, il arrive en conférence de presse, triture ses pansements sur ses doigts et lance un « Hello » aux journalistes. Les appareils photo crépitent et le suspense ne dure qu'une question. Rafael Nadal ne veut pas entendre parler de blessure, donc d'excuse potentielle : «Je ne peux rien dire sur la blessure. Je préférerais ne pas parler de ma blessure. Premièrement, je ne sais rien ce soir. Deuxièmement, par respect pour le vainqueur et mon ami, je préfère parler du match. Il a joué à un très haut niveau et je veux le féliciter et lui souhaiter le meilleur pour sa demi-finale. Il fait un tournoi fantastique. S'il continue à jouer comme ça, il a de bonnes chances.»

Quand les questions deviennent plus insistantes sur sa blessure, il répond gentiment mais fermement : « Vous ne m'avez pas écouté ?» La nature de sa blessure ? « Je ne sais pas, c'est ma réponse. » Il sourit et glisse simplement : « J'ai fait de mon mieux. C'est un jour difficile pour moi. » L'abandon ? « Je déteste abandonner. » Puis il insiste sur la performance de David Ferrer. A la fin, il remercie l'assistance en triturant ses pansements. En ami, il ne veut pas dévaloriser la victoire de son grand copain. En champion, il agit avec classe.

www.lequipe.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:34


Nadal trahi par son physique


Rafael Nadal Blessé, Rafael Nadal n'a rien pu faire contre David Ferrer (Reuters)

Blessé à la cuisse gauche, Rafael Nadal s’est incliné en trois sets secs devant son compatriote David Ferrer. C’est la première défaite en Grand Chelem du n°1 mondial depuis un an.

par Nicolas Cerbelle, le 26-01-2011

Rafael Nadal ne gagnera pas les quatre tournois du Grand Chelem consécutivement. Titré à Roland Garros, Wimbledon et l’US Open en 2010, le n°1 mondial a échoué dans sa quête du «Rafa Slam», battu en quarts de finale de l’Open d’Australie (6/4 6/2 6/3) par David Ferrer, mais surtout par une déchirure aux ischio-jambiers de la cuisse gauche, qui le contraignit à demander un temps-mort médical dès le premier changement de côtés du match.

Touché dès le début…

Nadal venait alors de débreaker (1/2) après avoir cédé son engagement au terme d’un jeu de plus d’un quart d’heure. Courageux, le Majorquin n’avait pourtant montré jusque-là aucun signe annonciateur, se battant comme d’habitude sur toutes les balles. Le mal était pourtant bien profond et Ferrer en profitait pour réaliser un nouveau break (3/1) suite à un magnifique revers long de ligne qui laissait Nadal très loin de la balle… Visiblement perturbé par la mésaventure de son rival (mais néanmoins ami), Ferrer ne parvenait cependant pas à conclure le set à 5/3. A terre, le Taureau de Manacor n’était pas encore mort. Lâchant totalement son bras afin de raccourcir les échanges, il écartait notamment une balle de set avec un service chronométré à 207 km/h, mais finissait quand même par craquer après un premier set d’1h10 (4/6) !

… Nadal refuse d’abandonner

S’il breakait rapidement dans la deuxième manche (2/1), Nadal ne pouvait plus tenir la cadence et encaissait cinq jeux de suite (2/6). Malgré une situation fortement compromise, le n°1 mondial refusait d’abandonner, par égard pour Ferrer qui, lui, ne faisait plus de sentiments. Dès lors, le scénario du troisième acte, remporté 6/3 par la tête de série n°7, était écrit d’avance, même si la mise à mort était un peu plus longue que prévue. Il y a un an, jour pour jour, le 26 janvier 2010, date de l’Australian Day (fête nationale), Nadal, blessé au genou droit, avait déjà été trahi par son corps face à Andy Murray. Attendue au stade des demi-finales cette année, la revanche contre l’Ecossais n’aura donc pas lieu. C’est Ferrer qui défendra les couleurs espagnoles vendredi.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:35


«Je ne pouvais pas faire plus»


Rafael Nadal Rafael Nadal s'est fait éliminer par David Ferrer à l'Open d'Australie (Panoramic)

Abattu après sa défaite face à David Ferrer, Rafael Nadal n’a pas cherché d’excuses même s’il admet accumuler les problèmes de santé depuis le début de la saison.

par Krystel Roche, le 26-01-2011

Rafael, que pouvez- vous nous dire au sujet de votre blessure ? Et quels mots avez-vous échangés avec David lors de la poignée de mains ?
Rafael Nadal : Je ne peux rien dire à propos de la blessure. Franchement, je préfèrerais que l’on n’en parle pas trop… Premièrement, ce soir (Ndlr : mercredi), je n’ai aucune info. Deuxièmement, par respect pour le vainqueur (un ami, par la même occasion), je préfère parler du match. Je pense que David a joué à un très haut niveau. Je l’ai simplement félicité et lui ai souhaité le meilleur pour la demie. Il réalise un tournoi fantastique. S’il continue à jouer comme ça, il a de bonnes chances pour la suite. Quant à ce qu’il m’a dit au filet, cela ne regarde que moi.

Etait-ce un moment particulièrement émouvant pour vous ?
Rafael Nadal : Oui. C’est une journée difficile pour moi. Je perds à nouveau en quart de finale. J’ai fait de mon mieux, je ne pouvais pas faire plus. Je pense avoir eu face à moi un adversaire redoutable, et je n’ai pas été ce soir en mesure de lutter contre lui.

Vous sembliez avoir des difficultés à vous déplacer.
Rafael Nadal : Vous avez vu le match ?

Oui…
Rafael Nadal : Donc vous avez de quoi écrire. Je n’ai pas à vous dire comment je me sentais sur le court, car j’ai vraiment fait de mon mieux, du début à la fin. Mais il semble évident que je n’étais pas au top de ma forme. J’ai eu un problème durant le match, au tout début de la partie. Après ça, le match était presque plié. Je ne peux pas vous dire grand-chose de plus. C’est difficile pour moi de venir ici, en conférence de presse, et de parler de tout ça. A Doha, je n’étais pas en bonne santé. Aujourd’hui, j’ai un autre problème. Comme s’il fallait toujours que j’aie un problème, chaque fois que je perds. Or je ne veux pas donner cette image-là. Je préfère donc ne pas parler de ça ce soir. Si vous pouviez respecter ça, ce serait très gentil pour moi. Merci.

A quel point cette situation est-elle délicate à vivre ?
Rafael Nadal : Vous savez, dans une carrière, il y a des hauts et des bas. J’ai vécu énormément de moments heureux. L’an dernier, j’ai été très chanceux, j’ai été en bonne santé la plupart de la saison, et j’ai joué de façon incroyable. Cette année, je pense avoir fait tout ce qu’il fallait pour démarrer la saison de la meilleure des façons. Les problèmes sont arrivés après Abu Dhabi. Ça a été un mois difficile pour moi… Mais cela fait partie du sport. Accepter. Continuer à travailler. Et faire de mon mieux sur les prochains tournois. Voilà ce que je dois faire. La saison 2011 débute tout juste. En 2010, j’ai aussi eu des problèmes en début d’année, et au final, ça a été la saison la plus incroyable de toute ma carrière. Je pense qu’il est quasi impossible de reproduire ça. Après, il me reste quand même encore beaucoup de beaux (comme de mauvais) moments à vivre. Celui-là en est un mauvais. J’estime être un sportif extrêmement chanceux d’avoir une telle carrière. Je dois vivre et accepter avec autant de calme les moments agréables que ceux où je peux avoir des problèmes. Si je suis prêt à accepter les deux cas de figure, alors je pourrai revenir et retrouver mon meilleur tennis.

Quelles chances donnez-vous à David en demi-finale (face à Andy Murray, ndlr) ?
Rafael Nadal : Il joue un tennis fantastique. Mais il n’est pas favori sur ce match. Si il continue comme ça, je pense qu’il a de bonnes chances de se qualifier pour la finale, voire de gagner le tournoi. J’adorerais que ce soit le cas. David est un mec super, un très bon ami à moi. Je lui souhaite le meilleur, sincèrement. Andy joue très bien, Davis évolue lui aussi à très haut niveau… S’il est capable de maintenir ce niveau-là, il aura de bonnes chances. Je l’espère en tout cas.

Après votre défaite à Doha, sentiez-vous que vous ne remporteriez pas l’open d’Australie cette année ?
Rafael Nadal : J’ai fait de mon mieux à Doha. Ça a été une semaine délicate pour moi. Jusqu’au match de ce soir, je sentais que je jouais bien mieux, que j’étais en forme et que je n’avais pas de problème. J’étais heureux de ma 1ère semaine, heureux d’être encore là même si tout n’avait pas été parfait. J’ai démarré cette 2e semaine avec un très bon match face à Cilic, et je sentais que mon niveau s’élevait de jour en jour. A l’entraînement, j’étais bien mieux qu’au début de la quinzaine, et je me sentais prêt à disputer ce quart de finale. Mais ce n’était pas le jour.

Votre huitième de finale contre Marin Cilic a montré que vous étiez remis. Avez-vous ressenti quoi que ce soit d’étrange ces derniers jours ?
Rafael Nadal : Je me sentais parfaitement bien, me suis vraiment bien entraîné hier, me suis très bien échauffé aujourd’hui avant la rencontre. Tous les clignotants étaient au vert, tout allait de mieux en mieux : la santé, la transpiration (moindre), mon niveau de jeu. Tout.

Quel sera votre prochain tournoi ?
Rafael Nadal : Je ne sais pas encore. Je dois réfléchir à tout ça et nous verrons bien comment les choses se passent ces prochaines semaines.

Si votre adversaire du jour n’avait pas été David (un ami), auriez vous lutté jusqu’au dernier point, ou auriez-vous peut-être jeté l’éponge plus tôt ?
Rafael Nadal : Je déteste les abandons. Ce n’était pas le jour. Abandonner : je l’ai fait l’an passé. J’ai détesté ce moment, et je ne veux pas revivre ça.

Andy Murray déclarait il y a quelques jours à peine que les membres du «top ten» étaient tous capables de se battre les uns les autres. Au regard de votre saison 2010, pensez vous que les attentes vous concernant soient encore plus importantes ?
Rafael Nadal : Pour moi, les joueurs capables de battre n’importe qui sont bien plus nombreux que ça. Après, je ne sais pas quelles sont vos attentes par rapport à moi. J’ai mes propres attentes. Mes propres objectifs. Nous voyons certainement les choses de manière légèrement différente, vous ne croyez pas ? Je vis tous les jours… avec moi-même. Vous voyez tout de l’extérieur. Pour gagner, vous devez être dans des conditions optimales. Le calendrier est complètement fou, la saison tellement longue… Vous ne pouvez pas prendre le temps de vous reposer et de revenir vous préparer parfaitement pour la saison suivante. Seuls les meilleurs joueurs, les mieux préparés physiquement et mentalement sont prêt à être là, et à occuper le haut du classement, longtemps. Mes attentes ? Comme je l’ai dit avant de coup d’envoi de la saison : profiter, et m’entraîner dur tous les jours avec la même envie, la même humilité et la même motivation que je n’ai pu le faire tout au long de ma carrière. Aujourd’hui, je me suis incliné en quart de finale. On verra ce qui se passe au prochain tournoi. Je travaillerai dur pour être prêt.

Que ressentez-vous actuellement, comparé au soir de votre abandon l’an passé ?
Rafael Nadal : C’est différent. L’an dernier, c’était à cause de mes genoux. Ça avait été dur pour moi d’avoir à nouveau ce problème-là. J’étais arrivé ici après 6 ou 7 mois de galères physiques et de pépins, de manière générale. Ce n’était pas évident. Cette année, tout est différent. J’ai 3 trophées du Grand Chelem de plus à la maison, quelques Masters 1000 ou encore quelques autres tournois de plus à mon palmarès. Je ne peux vraiment pas me plaindre, car j’ai vécu une saison 2010 fantastique. Mais il est impossible d’être tout le temps à 100%. Impossible d’avoir chaque fois tous les facteurs réunis pour l’emporter. Si l’année passée a été incroyable, cette saison-là démarre avec un peu de malchance. Je vais continuer à travailler pour revenir, jouer contre les meilleurs et me maintenir en haut du classement.

Avez-vous pris suffisamment de vacances à l’intersaison ?
Rafael Nadal : Non, ce n’est jamais assez. Dans ce sport, vous n’avez jamais assez de repos. C’est l’un des facteurs qui rendent la saison encore plus dure. Comme je l’ai dit, le seul problème aujourd’hui, c’était le manque de chance. J’avais attrapé un virus. Et quand tu as un virus, ton corps se défend un peu moins bien, tu es plus vulnérable et tu as plus de risques de te faire quelque chose. C’est probablement ce qui s’est passé. Tout simplement. Je dois l’accepter… Et travailler, pour réaliser de nouveau une belle saison.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:38


Open d’Australie - Le Rafa Slam n'aura pas lieu



Rafael Nadal ne réalisera pas le Grand Chelem sur deux saisons. David Ferrer a eu raison du N.1 mondial en quarts de finale de l'Open d'Australie (6-4, 6-2, 6-3). L'Espagnol a, semble-t-il, craqué physiquement dès le premier set où un problème aux ischio-jambiers serait à l'origine de son naufrage.

26 janvier, Melbourne. L'association de cette date et de ce lieu ne semblent pas porter bonheur à Rafael Nadal. En 2010, le Majorquin avait été contraint à l'abandon en quarts de finale de l'Open d'Australie face à Andy Murray. Un an plus tard, jour pour jour, il a disparu au même stade de la compétition, face à David Ferrer. Et s'il n'a pas abandonné cette fois, sans doute en grande partie par respect pour son compatriote, Nadal, diminué par une blessure aux ischio-jambiers, n'a pas pu défendre pleinement ses chances. Battu en trois sets, il voit sa série de victoires en Grand Chelem s'arrêter à 25. Il ne réussira donc pas le Grand Chelem sur deux saisons. Appelez-le Grand Chelem ou Rafa Sam, ou comme vous voulez, il n'aura de toute façon pas lieu. Pas cette année en tout cas.

Mais s'il a été trahi par son corps, le numéro un mondial a aussi été victime du tennis remarquable de David Ferrer. Invaincu cette année et en pleine confiance, le Valencian a abordé le match avec agressivité et détermination. Dès le deuxième jeu, long de 20 minutes, la manière dont il a pris Nadal à la gorge pour réussir le premier d'une longue série de breaks a prouvé qu'il n'avait pas l'intention de nourrir le moindre complexe. Et à cet instant, personne ne savait que Nadal était blessé. C'est juste après, au terme du troisième jeu, que le champion de Manacor a fait pour la première fois appel au docteur. Il s'est ensuite accroché jusqu'au bout, pendant 2h30, mais il a constamment subi le jeu.

"La situation n'était pas facile"



Rafael Nadal ne réalisera pas le Grand Chelem sur deux saisons. David Ferrer a eu raison du N.1 mondial en quarts de finale (6-4, 6-2, 6-3). - 2 Le patron, sur le court, c'était Ferrer. Il a tout fait. Les points et les fautes. Chaque fois que Nadal a eu un soupçon d'espoir dans cette rencontre, c'est quand son adversaire a eu des sautes d'humeur, comme lorsqu'il a servi pour le gain de la première manche à 5-3, avant de commettre quatre fautes directes. Mais dans la foulée, il a aussitôt remis la tête de Nadal sous l'eau pour conclure cette première manche en 1h10. La suite ne fut qu'une longue agonie pour le plus jeune des deux Espagnols. Quand Ferrer a remporté 8 jeux d'affilée à cheval sur les deuxième et troisième sets pour mener 6-4, 6-2, 3-0, le sort du match été scellé pour de bon.

Pas dupe du contexte, David Ferrer est apparu presque gêné après sa victoire au micro de Jim Courier. "La situation n'était pas facile, a-t-il admis. J'ai bien vu qu'il avait du mal à courir, qu'il était diminué. Mais je devais me concentrer sur mon jeu et je suis content de m'en être sorti." Mais Ferrer n'a pas à s'excuser. Il a fait son match et on sait à quel point il est compliqué de gérer un match face à un adversaire diminué, surtout quand cet adversaire est un compatriote, un ami. Son grand mérite est de ne pas avoir perdu le fil de son jeu. Pour la deuxième fois de sa carrière, le voilà dans le dernier carré d'un tournoi majeur. La dernière fois, c'était en 2007, à l'US Open, et il avait déjà écarté Nadal de son chemin. Des quatre demi-finalistes, il n'est pas celui qui a le plus la cote, mais Andy Murray aurait tout intérêt à ne pas le sous-estimer.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/26012011/70/open-d-australie-le-rafa-slam-n-aura-pas-lieu.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:39


Open d'Australie - Nadal, sportif fataliste



Pour la deuxième année de suite, l'Open d'Australie n'a pas souri à Rafael Nadal. Sauf que cette fois, une déchirure musculaire l'a privé d'un Grand Chelem sur deux saisons. Un exploit évanoui sur lequel il ne veut pas s'apesantir, voulant laisser la part belle à son bourreau du jour, David Ferrer.

Réussir un Grand Chelem, sur une année ou deux, ne se réalise pas les doigts dans le nez, même quand un joueur est pétri de talents. Pete Sampras et Roger Federer, qui ont tenté de leur chance avant Rafael Nadal, en savent quelque chose. Après avoir remporté Roland-Garros, Wimbledon et l'US Open l'an dernier, l'Espagnol avait la possibilité de s'adjuger le quatrième tournoi majeur du circuit à la suite, ce que seul Rod Laver a accompli depuis le début de l'ère Open, en 1969. Mais David Ferrer et une blessure musculaire en ont décidé autrement.

Le comble est que Nadal avait lui-même privé à deux reprises Roger Federer d'un tel exploit, en battant le Suisse à Roland-Garros en 2006 et 2007. Cette année, il est dans le rôle du battu, à l'Open d'Australie où il s'est déjà imposé en 2009, et c'est son ami valencian qui a mis fin à ce rêve un peu fou, auquel lui-même avait bien du mal à croire en arrivant à Melbourne. L'humilité, c'est ce qui le caractérise le plus. Après sa défaite qui ne fait l'objet d'aucune contestation (6-4, 6-2, 6-3), tant Ferrer a joué un tennis efficace, Nadal n'a pas voulu jouer la carte de la blessure comme l'an passé, jour pour jour, lorsqu'il avait été contraint à l'abandon face à Andy Murray, déjà en quarts de finale.

"Par respect pour le gagnant"



Dès le début de sa conférence de presse, le N.1 mondial a admis ne pas s'être senti "au mieux" durant son match, mais a refusé de donner des précisions sur ce mal qui a contraint le champion espagnol à baisser pavillon en trois sets et à trois victoires d'un titre qui serait resté dans les annales. D'abord par ignorance : certaines rumeurs disent que, après le genou, ce seraient les ischio-jambiers qui ont joué un mauvais tour au Majorquin. Ensuite, et surtout, "par respect pour le gagnant". "C'est un jour difficile pour moi. J'ai encore perdu en quarts de finale. Mais j'ai fait de mon mieux. Je ne pouvais pas en faire plus."

Pour la seconde année de suite, Melbourne n'a pas souri à Rafael Nadal. Après le genou, une déchirure musculaire l'a privé du Rafa Slam. - 2 "Je ne peux rien dire sur cette blessure, a insisté Nadal. Je préfère ne pas en parler. Quand je perds, on dit toujours que j'ai eu un problème et je ne veux pas donner cette image. J'ai fait tout ce que j'ai pu, a-t-il assuré, précisant avoir été touché au tout début de la rencontre. Après, le match était presque fini." Ses grimaces répétées vers Toni Nadal, l'agitation dans le box de son clan et les allées et venues incessantes du médecin de l'Open d'Australie après un premier set très intense n'ont été que des signes avant-coureurs de sa défaite. David Ferrer, s'apercevant bien qu'il y avait un problème, jetait des regards pleins d'interrogation de l'autre côté du filet, guettant un éventuel abandon de son adversaire à chaque changement de côté. C'était sans compter sur la combativité du N.1 mondial qui a tenu à aller au bout du match. Pour ne pas dire la sportivité.

"Dans une carrière, vous avez des hauts et des bas. Je n'ai quasiment eu que des bons, des très bons moments. Cela fait partie du sport. L'année dernière, j'ai été chanceux, j'ai été en bonne santé presque toute l'année. J'ai joué incroyablement bien. Cette saison, je pense que j'ai fait le nécessaire pour très bien commencer. Il faut que je l'accepte, que je continue à travailler et que je fasse de mon mieux pour le prochain tournoi." L'an passé, on le disait presque fini pour le tennis, avant que Nadal ne sorte invaincu de la saison sur terre battue et enquille trois titres du Grand Chelem. L'Espagnol, amoindri par un virus à Dubaï début janvier, sait que son corps n'est pas prêt de le laisser tranquille toute une saison. Admettant la fatalité, il n'a plus qu'à prendre son mal en patience. Encore une fois. Avant de revenir plus fort encore ?

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/26012011/70/open-d-australie-nadal-sportif-fataliste.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:40


Nadal sans ressort et sans énergie



Mercredi 26 janvier 2011 - 12:34

Blessé, Rafael Nadal est éliminé de l'Open d'Australie en quart de finale par son compatriote David Ferrer, vainqueur en 3 sets 6-4, 6-2, 6-3.

Rafael Nadal ne réalisera pas le Grand Chelem. Le N.1 mondial ne remportera pas l'Open d'Australie après avoir gagné, en 2010, Roland Garros, Wimbledon et l'US Open. L'Espagnol, qui n'avait pas encore concédé un seul set depuis le début du tournoi en a perdu trois devant David Ferrer, vainqueur 6-4, 6-2, 6-3.

L'histoire se répète pour Nadal. Il échoue pour la deuxième fois d'affilée en quarts de finale à Melbourne, après son abandon l'an dernier face à Andy Murray pour une lésion au genou droit. Il a traversé comme une ombre son quarts de finale. Ferrer, 7e mondial, a parfaitement exploité le manque de rythme et d'allant de Nadal, qui a dû s'absenter pour subir des soins au début du premier set et portait au retour un bandage en haut de la cuisse gauche. Les premiers jeux avaient donné le ton. Ferrer remportait sa mise en jeu initiale et Nadal bataillait ensuite pour sauver la sienne, finalement préservée après un bon quart d'heure de lutte. Affichant la mine des mauvais jours, il partait ensuite aux soins. A son retour, Ferrer, très agressif, mettait constamment la pression sur le service de son compatriote et creusait l'écart. Si Nadal comblait son retard, il finissait par céder la manche sur son service, après 1h10.

Le Majorquin semblait se traîner sur le court, peut-être encore insuffisamment remis du virus grippal contracté à Doha. Il parvenait toutefois à prendre le service de Ferrer en début de deuxième manche, mais son adversaire revenait dans la foulée. Efficace à la volée (7/7), Ferrer se détachait de nouveau à 4-2 et empochait la manche. Le N.7 mondial conservait la même intensité lors du 3e set et Nadal ne parvenait plus à suivre, malgré quelques sursauts d'orgueil, non concrétisés au tableau d'affichage. Le Majorquin s'inclinait finalement après 2h32 de jeu.

En demi-finale, Ferrer rencontrera Andy Murray. Le Valencian se hisse pour la deuxième fois de sa carrière à ce stade la compétition dans un tournoi du Grand Chelem, après l'US Open 2007. Il s'était mis en confiance avant d'arriver en Australie, remportant le tournoi d'Auckland. Contre Murray, N.5 mondial, le bilan comptable des confrontations est favorable à l'Espagnol : 3 à 2. Mais les trois victoires de Ferrer ont été acquises sur terre battue, les deux de l'Ecossais sur dur.

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:41


Nadal refuse d'en dire plus

Mercredi 26 janvier 2011 - 13:44

Eliminé prématurément de l'Open d'Australie, Rafael Nadal s'est réfugié dans le mutisme après sa défaite en quart de finale devant David Ferrer. Une attitude inhabituelle chez le N.1 mondial. Nadal a admis ne pas s'être senti "au mieux" durant son match, refusant toutefois de donner des précisions par ignorance et "par respect pour le gagnant".

Soigné hors du court après les trois premiers jeux de la partie, perdue 6-4, 6-2, 6-3, le Majorquin est revenu sur le terrain avec un bandage en haut de la cuisse gauche, peut-être touché aux ischio-jambiers. "Je ne me suis pas senti au mieux. Mais je ne peux rien dire sur cette blessure, a-t-il déclaré. Je préfère ne pas en parler, d'abord parce que je n'en sais pas plus. Par respect pour le gagnant qui est aussi un ami, je préfère parler du match."

"Quand je perds, on dit toujours que j'ai eu un problème et je ne veux pas donner cette image", a-t-il affirmé, félicitant son adversaire. "J'ai fait tout ce que j'ai pu, a-t-il assuré, précisant avoir été touché au tout début de la rencontre. Après, le match était presque fini."

Nadal avait déjà dû abandonner en quarts de finale à Melbourne l'an dernier, pour une blessure au genou droit.

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:42


Abierto de Australia | Toni Nadal
"Rafa sufre rotura de fibras"

"Rafa me dijo en la pista que no podía correr y también que tenía una rotura de fibras en los isquiotibiales", aseguró el tío del número uno del mundo, que decidió acabar su partido contra Ferrer.

EFE | 26/01/2011

Toni Nadal, tío y preparador de Rafael Nadal, que perdió ante David Ferrer el encuentro de cuartos de final del Abierto de Australia, confirmó que el número uno del mundo padece "una rotura de fibras en su muslo izquierdo", de la que se percató durante el choque porque el jugador le dijo en la pista que no podía correr.

"Rafa me dijo en la pista que no podía correr y también que tenía una rotura de fibras en los isquiotibiales", indicó Toni Nadal.

"Rafael está triste. Ya le pasó esto el año pasado aquí, en el partido contra Murray", continuó el preparador, que desveló que se produjo la dolencia "en el segundo juego del partido, al intentar alcanzar un revés cruzado de Ferrer", explicó.

Toni Nadal dijo que el número uno del mundo no se había retirado "porque ya abandonó aquí el año pasado. Esto es un Grand Slam. Pero no podía seguir. Es una pena pero es así", añadió.

El preparador del tenista español lamentó el infortunio que acompaña a su sobrino en este inicio de curso. "Creo que la gripe o el virus que cogió en Doha le ha podido hacer más propenso a este tipo de contratiempos musculares. Le ha podido afectar", concluyó Toni Nadal.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Mer 26 Jan 2011 - 20:47


Australie (H) : L'explication de Nadal

Rédaction Sport365
mercredi 26 janvier 2011 - 16h10

Vraisemblablement blessé aux ischio-jambiers, le n°1 mondial Rafael Nadal est revenu en conférence de presse sur les raisons de son élimination face à son compatriote, David Ferrer, lors des quarts de finale de l'Open d'Australie. Le Majorquin a également expliqué pourquoi il n'a pas jeté l'éponge.

« Je me sentais très bien ces derniers jours. Mon entraînement d'hier (mardi) était très bon. Mon échauffement avant le match l'était tout autant. Tout allait de mieux en mieux, a déclaré Rafael Nadal en conférence de presse après sa défaite en quarts de finale de l'Open d'Australie, mercredi (6-4, 6-2, 6-3). Mon seul problème est d'avoir été malchanceux. J'ai été malade. Quand vous avez un virus, votre corps vous lâche et vous prenez plus de risques. C'est probablement ce qui est arrivé. »

« Je déteste abandonner, et puis ce n'était pas le jour. J'y avais été contraint l'année dernière. Je hais ce moment. Je ne veux plus jamais avoir à le faire », a-t-il avancé pour expliquer son refus de quitter le court alors qu'il n'était pas au meilleur de sa forme.

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Jeu 27 Jan 2011 - 19:06


Nadal dejará Melburne el jueves por la noche

EFE

Rafael Nadal, eliminado del Abierto de Australia por el también español David Ferrer, se marchará de Australia en un vuelo que partirá de Melburne el jueves por la noche con destino a España.

El tenista balear, que se someterá a diversas pruebas para conocer el alcance de la dolencia que le condicionó en el encuentro de cuartos de final del primer Grand Slam del curso, tenía previsto disfrutar de un período de descanso y formar parte del equipo de Copa Davis que se enfrentará a Bélgica en Charleroi del 4 al 6 de marzo.

Nadal, que señaló que padece una rotura de fibras en los músculos isquiotibiales de la pierna izquierda, mantiene su planificación, "a no ser que las pruebas dictaminen otra cosa".

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Australian Open 2011   Jeu 27 Jan 2011 - 19:07


NADAL SE HARA ESTUDIOS EN ESPAÑA PARA CONOCER GRADO DE SU LESION

Melbourne, 27 de enero (Télam).- El español Rafael Nadal, número uno del tenis mundial, llegará en las próximas horas a Madrid donde se someterá a una serie de estudios médicos para conocer el alcance de la lesión que sufrió en el abierto de Australia, donde no se efectuó análisis clínicos.

"Rafa no se hizo ningún tipo de estudios en Australia, recién lo hará en España", informó hoy a la agencia DPA el jefe de prensa del tenista mallorquín, su compatriota Benito Pérez Barbadillo.

Pérez Barbadillo contradijo de esta manera la información que circuló en varios medios de prensa sobre que Nadal iba a estar un mes sin jugar por una la lesión que sufrió en Australia, donde perdió en los cuartos de final y en tres sets corridos con su compatriota David Ferrer.

La derrota impidió a Nadal conquistar su cuarto título de Grand Slam en forma consecutiva, tras haberse coronado el año pasado en Roland Garros, Wimbledon y el US Open.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Australian Open 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Australian Open 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com