RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Monte Carlo 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 14:51


Nadal pasa por encima de Nieminen en su debut

EUROPA PRESS 13/04/11 - 16:02

El manacorí supero al tenista finlandés en dos sets por 6-2 y 6-1

El tenista español Rafa Nadal ha iniciado la conquista de su séptimo entorchado consecutivo en Montecarlo, tercer Masters 1.000 de la temporada y primero sobre tierra batida, con una cómoda victoria ante Jarkko Nieminen.

El número uno del mundo hizo gala de su condición de 'príncipe' de Mónaco, donde tratará de seguir aumentando su leyenda esta semana, y doblegó con autoridad al finlandés Jarkko Nieminen, al que superó por un doble 6-2 en una hora y diez minutos de juego.

El manacorí no acusó el cambio de superficie, después de casi un año alejado de la arcilla, y saltó a la cancha muy agresivo y con un resto muy eficaz que le permitió quebrar a su adversario de inicio (1-0) y ampliar distancias en el quinto juego (4-1).

Muy sólido con su saque --85 por ciento de acierto con el primer servicio-- cerró el parcial ganando sus dos siguientes servicios en blanco. El segundo set fue por los mismos derroteros, Nadal aprovechó una doble falta de su rival para sellar su primera ventaja (1-0).

Nieminen no era capaz de replicar, encajó un nuevo 'break' en el quinto juego (4-1) y terminó despidiéndose por un doble 6-2 ante el mallorquín, que presenta un increíble balance de 35 victorias en 36 choques en tierras monegascas.

En tercera ronda, Nadal se cruzará con el francés Richard Gasquet, verdugo del también español Guillermo García-López (6-2, 6-1), ante el que presenta un contundente 7-0 en los duelos precedentes.

www.marca.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 17:44


Rafael Nadal: «Heureux pour Richard»

Monte Carlo, Monaco
par ATP Staff | 13.04.2011

Après une entrée en matière aisée –une victoire 6-2, 6-2 sur Jarkko Nieminen- Rafael Nadal affronte en huitièmes de finale Richard Gasquet. Un joueur que le n°1 mondial connaît bien, sur le court et en dehors. Interview.

«Cette entrée en matière s’est plutôt bien passée…

C’était mon premier match sur terre battue, donc c’est certain qu’il s’agit d’une victoire importante car c’es toujours mieux de commencer en gagnant. Mais on verra pour la suite, parce que je ne me suis pas autant entraîné que d’habitude la semaine précédant le tournoi. J’ai besoin de matches sur terre. Ce qu’il y a de positif, c’est que je trouve que j’ai mieux joué que lors de mes entraînements de ces jours-ci. Je suis plutôt satisfait de mon coup droit et de mon service. En revers, en revanche, il faudra que je sois un peu plus agressif et que je commette un peu moins de fautes.

Le Monte-Carlo Rolex Masters et tous les autres tournois sur terre sont importants à vos yeux, bien sûr, mais pensez-vous déjà dans un coin de votre tête à Roland Garros ? Pensez-vous à ne pas être en forme trop tôt?
(sourire) Non, c’est impossible d’avoir le contrôle là-dessus ! Moi, chaque semaine, je donne tout et j’essaie de gagner. Je suis incapable de vous dire comment arriver à Roland Garros dans les meilleures conditions. Et puis le Monte-Carlo Rolex Masters est très, très important à mes yeux. J’essaie d’être à 100% à chaque endroit où je joue.

Ce jeudi, en huitièmes de finale, vous affrontez Richard Gasquet. Vous souvenez-vous de votre match contre lui ici, en 2005?
Bien sûr ! C’était un match très difficile (6-7, 6-4, 6-3, ndlr). Il avait eu pas mal d’occasions et je me rappelle qu’il avait très, très bien joué. Je ne me souviens pas de tous les points dans le détail mais, honnêtement, je me souviens que cela avait été très disputé.

À quel genre de match vous attendez-vous cette fois-ci?
Très difficile, également. Il revient et je suis très heureux pour lui. Je suis content de le revoir bien jouer. Il a traversé une période compliquée et ce n’est jamais évident de se remettre d’une telle situation. Et là, je trouve qu’il revient bien. C’est quelqu’un de bien, une personne fantastique et son retour au premier plan est positif pour le tennis. D’ailleurs, tous les joueurs sont heureux de voir Richard revenir.»

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 18:54

cheers Et demain. smokin
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 19:53


Nadal sans sourciller

Créé le 13/04/2011 à 15:32, modifié le 13/04/2011 à 16:41
Par François TESSON
De Sports.fr

Invaincu sur terre battue depuis juin 2009, Rafael Nadal a parfaitement négocié son premier match de la saison sur sa surface fétiche. Au 2e tour du Masters 1000 de Monte-Carlo, le n°1 mondial s'est imposé contre le Finlandais Jarkko Nieminen (6-2, 6-2), et rejoint Richard Gasquet en huitièmes de finale. Côté français, Gaël Monfils et Gilles Simon seront également au 3e tour.


Le n°1 mondial affrontera Richard Gasquet en huitièmes de finale. (Reuters)

Pour les rares qui s'inquiétaient pour Rafael Nadal, après ses défaites en finale à Indian Wells et Miami face à Novak Djokovic, le n°1 mondial va bien, merci pour lui. Et à vrai dire, on se demande comment il pourrait en être autrement puisque l'Espagnol démarrait ce mercredi sa saison de terre battue, sur laquelle il est invaincu depuis son quart de finale perdu contre Robin Söderling à Roland-Garros en 2009. Sous le soleil, le sextuple tenant du titre a entamé sans souci la défense de ses couronnes à Monte-Carlo.

L'Espagnol, qui n'a perdu qu'une seule fois en Principauté, en 2003 contre Guillermo Coria, a aligné un 33e succès de rang sur le Rocher aux dépens de Jarkko Nieminen. Le Finlandais n'a jamais battu Nadal, en six confrontations désormais, et n'a évidemment pas pesé bien lourd face à l'ogre Nadal (6-2, 6-2). Pourtant, s'il n'a marqué que quatre jeux, on jurerait que Nieminen, 59e joueur mondial, a réalisé un bon match ce mercredi. Plusieurs fois, on l'a vu jouer très juste, être bien installé dans l'échange, avant de céder face à la formidable défense du Majorquin.

Très en jambes, malgré un service pas encore à son maximum, Nadal s'est fait un plaisir de pilonner son adversaire de coups droits pour démolir le Finlandais en un peu plus d'une heure (1h09'). "Je me suis senti de mieux en mieux au fil du match", a expliqué l'Espagnol à sa sortie du court. Le n°1 mondial est reparti grosso modo sur le même rythme que l'an passé, lorsqu'il n'avait concédé que 14 jeux en 5 matches à Monte-Carlo, dont un seul en finale contre Verdasco (6-0, 6-1 !). Son prochain adversaire, Richard Gasquet, sait à quoi s'attendre.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201115/nadal-pour-gasquet_345201.html?featurestennis


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 19:55


Nadal rejoint Gasquet


Rafael Nadal Rafael Nadal n'a pas forcé pour son entrée en lice à Monte-Carlo (Panoramic)

Véritable rouleau compresseur face à Jarkko Nieminen, Rafael Nadal n’a eu besoin que d’1h09 pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Le duel attendu contre Richard Gasquet aura bien lieu. Tout comme celui qui opposera Gilles Simon à Andy Murray, enfin sorti de sa disette.

par Nicolas Cerbelle, le 13-04-2011

Prince de Monte-Carlo, où il est sextuple tenant du titre, Rafael Nadal a débuté son tournoi par une victoire convaincante sur Jarkko Nieminen (6/2 6/2), qu’il avait déjà battu lors de leurs cinq premières rencontres.

Deux sets identiques
Fort de cette confiance, le n°1 mondial empochait les huit premiers points de la partie (2/0). Le Finlandais avait beau envoyer des parpaings, il voyait ses balles revenir aussi vite qu’il les avait envoyées. Il cédait le premier set sur un jeu blanc (6/2). Même scénario dans la deuxième manche. Nadal faisait le break d’entrée sur une double-faute de son adversaire, sanctionné d’une faute de pied. Caracolant en tête, il s’offrait deux premières balles de match sur le service de Nieminen (5/1, 15-40) avant de conclure sur le jeu suivant (6/2). Les retrouvailles avec Richard Gasquet seront particulièrement attendues par le public monégasque.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 19:56


Monte-Carlo : Nadal répond présent

Mercredi 13 avril 2011 - 17:25

L'Espagnol Rafael Nadal a réussi sa rentrée sur terre battue mercredi face au Finlandais Jarkko Nieminen (6-2, 6-2) pour atteindre les 8e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo où il retrouvera le Français Richard Gasquet jeudi.

Invaincu sur la surface depuis sa défaite choc contre le Suédois Robin Soderling à Roland-Garros en 2009, le N.1 mondial n'a connu aucune frayeur face à Nieminen, même s'il est resté en-deçà de sa moyenne de l'an dernier, où il avait laissé moins de trois jeux en moyenne à ses cinq adversaires.

Sextuple tenant du titre sur le Rocher, le Majorquin s'est déclaré satisfait de son service et de son coup droit mais doit retrouver son "agressivité en revers et une meilleure qualité de déplacement."

"C'était un match de reprise donc il reste pas mal de choses à travailler. J'ai encore besoin de quelques matches. Mais c'était déjà mieux que lors des derniers jours à l'entraînement, donc c'est plutôt positif", a-t-il précisé.

Quant à ses retrouvailles avec Gasquet, il s'est rappelé de leur dernière rencontre sur le Rocher, en demi-finale en 2005. "Ca avait été très serré, il avait été tout près de me battre", a déclaré Nadal qui estime que Gasquet, "un garçon fantastique", a les moyens de revenir dans le Top 10.

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 20:18


An interview with Rafael Nadal

R.Nadal - 13.04.2011
Nadal d. Nieminen 62 62


Q. You seemed to have a good start of the tournament for you today. How were you feeling?
RAFAEL NADAL: Good. Is just the first match on clay, so is important victory for me for sure start winning.
But we will see, no? I didn't practice perfect as usual the week before because I need matches on clay. So today was a positive start. I think I played better that what I practiced the last days, so that's always positive. For sure was a good victory, I think.

Q. Obviously this tournament, the upcoming ones, are important to you. At this stage, do you already have one eye on Roland Garros? Do you try not to peak too soon?
RAFAEL NADAL: No, that's impossible to have the control of this. If you are playing well now, I try my best every week, no? I don't know the way how to be at perfect conditions in Roland Garros. That's a first answer.
The second is, for me Monte‑Carlo is very, very important. I try to be at my hundred percent in every place that I play, so...

Q. What do you expect with Federer on clay this season?
RAFAEL NADAL: About what?

Q. With the rivalry with you. What do you think?
RAFAEL NADAL: He is doing well. He played two semifinals, semifinals in Australia, final in Dubai, champion in Doha. He's playing well.
I expect always his top level. He played three finals here, I think. Three finals of Roland Garros, one title. He won in Madrid. He won a lot of times in Hamburg. Playing two finals in Rome. Expectations must be always very high, I think.

Q. Did you have all your sensations back on clay today?
RAFAEL NADAL: I think I needed a few more days. Is just the first match. Is positive the way how I played with the forehand. Was positive the way that my serve worked. It wasn't bad. I have to play a little bit more aggressive with the backhand. I have to move better, have few less mistakes that I had today. That's all.

Q. What do you remember from your semifinal here against Richard six years ago?
RAFAEL NADAL: It was very tough match. He had good chances at that match. I think he played very, very well.
Well, I don't remember exactly all the match. But, seriously, I remember was a very, very difficult match, and he was close to beat me.

Q. He said from since then, you won six titles here, he only won six matches in the tournament, and now there is a huge difference between the two of you. How do you imagine the match tomorrow?
RAFAEL NADAL: Very difficult. He's coming back better. I'm very happy for him. I'm very happy to see him another time playing very well. Was very tough for him, what happened a few years ago. Is not easy to come back from that situation.
He's doing great. He's a fantastic guy, fantastic person, I think. That's positive for tennis. For sure, all the players are happy to see Richard back.

Q. When you say he's coming back, do you think he can get back to the level he was three or four years ago, beating Roddick at Wimbledon, be a top 5 player?
RAFAEL NADAL: What is his ranking right now?

Q. 18.
RAFAEL NADAL: Why not? He is there. When you are 18, when you are 15, 14, be top 10 or not depends on one tournament. If you play very well one tournament, and if is a Grand Slam or Masters 1000, you have the right week there, you win that match that you can lose or you can win, you win that match, you can get the top 10. That's the difference of the ranking, no?
Exactly for me, if I win these kind of matches, I going to have my chances to be in the top positions. If you lose these matches of semifinals, quarterfinals or finals, you're going to have less chances to be in the top.

Q. What is your attitude to records, to numbers? Do you give importance to them or not that much? You know you won six tournaments here in Monte‑Carlo; you won 30 matches without losing a set; 33 in a row; 72 sets. Nobody has done more than 70, except Muster and Nastase. Are these numbers somehow important or you don't really care that much?
RAFAEL NADAL: Is difficult to think about numbers when you are playing, no? For sure I love the history of tennis. I care about the records.
I always answer the same, but that's what I think: We will see when I finish my career where I am. Right now I am playing. I am trying my best every day. I think think about records will be a big mistake at this moment.

Q. Jarkko hit the net cord today in the match, but you still won the point. Do you feel sometimes that when you win such points, that your opponents, you're breaking their will or they're losing confidence or...
RAFAEL NADAL: I don't know. I fight every point. I played like this all my life. Sometimes on clay that works well. Sometimes on hard was not the same.
But, anyway, that's part of the game. I try my best. Some days I am playing well and I can arrive to these balls and I can come back from difficult situations. Other times, you don't have this luck, you're playing worse, and you don't have these chances, no?
I don't know what is the answer.

Q. Is it more difficult to find your serve on clay?
RAFAEL NADAL: No. My serve? I don't know which is my serve (laughter). For me is less difficult because is less important when you play on hard. I know I have to serve really well when I play on clay. The serve always is still important, but is a little bit less.

Q. About Gasquet, do you think he will be a permanent top 5, top 10 player in the next few years?
RAFAEL NADAL: If I say he gonna be top 5? I never say that. I don't know. I know exactly the same than you, so...

Q. It's not fact, but do you think he can get back there regularly?
RAFAEL NADAL: But he wasn't regularly in top 5 in the past, no?

Q. But can he?
RAFAEL NADAL: He was there in the past? No. So he's not come back there. When I say 'to come back,' he came back close to the top 10. He played one Masters. He was No. 8 that year, No. 7 maximum. So he can come back there.
Can he come back to top 5? Never was in top 5. He can do it maybe if he plays really well. But you know the level of the players sometimes can change during the years.
You see Blake, he was there later on his career. Ljubicic did later on his career. Why not Richard can do it? I don't know.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Mer 13 Avr 2011 - 20:36


Masters Monte Carlo - Nadal "positif"

Eurosport | mer 13 avr, 17h 55

Sans s'extasier sur son niveau de jeu pour son match de reprise sur terre battue, Rafael Nadal a réussi sa rentrée face au Finlandais Jarkko Nieminen (6-2, 6-2) pour atteindre les 8e de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le N.1 et sextuple tenant du titre attend maintenant Richard Gasquet.

"C'était un match de reprise donc il reste pas mal de choses à travailler. J'ai encore besoin de quelques matches. Mais c'était déjà mieux que lors des derniers jours à l'entraînement, donc c'est plutôt positif", a-t-il précisé.

Quant à ses retrouvailles avec Gasquet, il s'est rappelé de leur dernière rencontre sur le Rocher, en demi-finale en 2005. "Ca avait été très serré, il avait été tout près de me battre", a déclaré Nadal qui estime que Gasquet, "un garçon fantastique", a les moyens de revenir dans le Top 10.

www.eurosport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Jeu 14 Avr 2011 - 13:12


Nadal poursuit sa route

14/04/2011 - 13:58 - Mis à jour le 14/04/2011 - 14:28

Comme prévu, Rafael Nadal n'a pas eu trop de difficultés pour dominer Richard Gasquet au 3e tour du Masters de Monte-Carlo (6-2, 6-4). Le N.1 mondial, sextuple tenant du titre, affrontera le Croate Ivan Ljubicic en 1/4. Gaël Monfils joue face à Frederico Gil. Gilles Simon défiera Andy Murray.

Le dernier joueur à avoir battu Rafael Nadal sur terre battue est Robin Söderling à Roland-Garros en 2009. Autant dire que la tâche était tout sauf simple pour Richard Gasquet face au N.1 mondial qui est, en plus, sextuple vainqueur à Monte-Carlo. Ce jeudi, le Biterrois a eu beau montrer un visage séduisant, cela n'a pas empêché le N.1 mondial de filer, pour la 7e fois de suite, en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Battu 6-2, 6-4, le Français n'a pas grand-chose à se reprocher, lui qui encaisse pourtant une huitième défaite en huit matches face à l'Espagnol.

Attaquant à souhait le revers adverse, Gasquet a su répondre présent à l'échange, lâchant quelques jolis coups et variant souvent son jeu, mais ses moindres approximations ont été payées cash face au maître des lieux. Sans occasion de break à se mettre sous la dent tout au long de la partie, jusqu'à l'antépénultième jeu de la partie, le Biterrois n'a jamais décroché psychologiquement. Signe que le 18e mondial continue sa progression sur une pente ascendante. Le Biterrois passera N.2 français la semaine prochaine, à la place de Tsonga.

"C'était un bon match, on a joué tous les deux à un très bon niveau, j'ai joué bien mieux qu'hier (mercredi), je suis très satisfait", a commenté le Majorquin après un match au scénario inexorable. Il retrouvera en quarts de finale le Croate Ivan Ljubicic qui, après avoir éliminé Jo-Wilfried Tsonga, a sorti le Tchèque Tomas Berdych 6-4, 6-2. Deux autres Français doivent jouer leur huitième de finale ce jour avec Gaël Monfils, opposé au Portugais Frederico Gil, et Gilles Simon face au Britannique Andy Murray.

www.eurosport.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Jeu 14 Avr 2011 - 15:14


Nadal a «mieux joué»

Tennis - Monte-Carlo

Rafael Nadal (qualifié pour les quarts de finale) : «J'ai bien mieux joué que lors de mon premier match. Les premiers jeux étaient difficiles mais je les ai gagnés et cela m'a mis en confiance. Quand mon coup droit fonctionne bien, tout devient plus simple pour contrôler les points. (Son quart de finale) Ljubicic joue de manière fantastique en ce moment et je vais devoir être aussi bon qu'aujourd'hui si je veux le battre.» - C. B., à Monte-Carlo

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Jeu 14 Avr 2011 - 18:10


Gasquet a fait ce qu'il a pu

Créé le 14/04/2011 à 13:54, modifié le 14/04/2011 à 16:33
Par Régis AUMONT
De Sports.fr

Il n'y a pas eu de miracle pour Richard Gasquet jeudi à Monte-Carlo. Malgré une prestation honorable et quelques éclairs de génie, le Biterrois a mordu la poussière face au maître des lieux, Rafael Nadal, vainqueur en deux sets (6-2, 6-4) pour se hisser en quarts de finale du premier Masters 1000 de la saison sur terre battue. Et l'Espagnol sera encore très dur à battre cette année sur le Rocher.


Beaucoup de respect entre les deux joueurs. (Reuters)

Il n'a même pas eu le temps d'y croire, Richard Gasquet. Rafael Nadal, comme à son habitude, a démarré au quart de tour leur huitième confrontation chez les professionnels ce jeudi à Monte-Carlo. Un break d'entrée qui a donné le ton d'un match maîtrisé par l'Espagnol, même si le score (6-2, 6-4), du moins surtout celui de la première manche, reflète assez mal la résistance que le Français a offert dans cette opposition. A l'arrivée, la différence entre les deux jeunes hommes de 24 ans demeure tout de même évidente, et le n°1 mondial poursuit donc sa route vers un septième titre consécutif dans la Principauté monégasque.

Terre de ses premiers exploits, Monte-Carlo, où il n'a perdu qu'un match en 2003 (contre Guillermo Coria en huitièmes de finale, ndlr), reste l'un des terrains de jeu favori de Nadal. Contre un Gasquet arrivé sur le court plein de bonne volonté, notamment celle de jouer vers l'avant, le Majorquin a très vite trouvé la parade. Les quelques coups de génie de "Richie", en revers mais aussi, et c'est plus rare, en coup droit, n'ont pas déboussolé le sextuple tenant du titre. Lancé à plein régime, le gaucher de Manacor a donc chipé la mise en jeu du Français d'emblée pour ensuite faire la course en tête durant toute la première manche. Un deuxième break réussi par l'Ibère au septième jeu et le premier set s'achevait sur un score peu flatteur (2-6) pour le n°3 français vu le temps déjà passé sur le court (44 minutes).

Nadal: "Un match de haut niveau"

En déclarant la veille au soir que Nadal "ne fera pas l'erreur de ne pas (le) prendre au sérieux", Gasquet ne s'était pas trompé. Car l'Espagnol a sorti du très bon tennis de sa raquette pendant 1h33. Sa couverture du terrain a été, comme d'habitude, exceptionnelle. Mais son jeu offensif s'est mis au niveau de sa défense, en atteste son total de 33 coups gagnants, pour seulement 16 fautes directes. S'il s'est montré un peu plus poussif dans la seconde manche, "Rafa" n'a jamais paniqué. Cela aurait pu être le cas quand le Biterrois l'a debreaké pour recoller à 4 partout. L'effet fut inverse puisqu'il eut le don de rebooster le n°1 mondial qui pliait l'affaire deux jeux plus tard (4-6).

Tout sourire avant de sortir du court, Nadal, qui en est désormais à 35 victoires de rang à Monte-Carlo, se réjouissait de sa performance devant les caméras de Canal+ Sport. "C'était un beau match, avec de très beaux échanges, a-t-il jugé. J'ai bien mieux joué qu'hier (contre Nieminen, ndlr). C'était un match de haut niveau. Richard a vraiment bien joué." Toujours très poli, l'Espagnol peut désormais mettre le cap sur Ivan Ljubicic, tombeur de Tomas Berdych ce jour (6-4, 6-2). Pour Gasquet, la saison sur terre battue n'a pas trop mal débuté. Il peut espérer ne pas tomber à chaque fois sur Nadal dès le troisième tour.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201115/nadal-trop-fort-pour-gasquet_345401.html?vignettestennis


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Jeu 14 Avr 2011 - 18:11


Monte-Carlo : Nadal satisfait

Rédaction Sport365

jeudi 14 avril 2011 - 14h35

Le numéro un mondial Rafael Nadal, vainqueur de son match face à Richard Gasquet (6/2, 6/4) en huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo, était satisfait de la qualité de son jeu.

« Je suis content de mon match réalisé aujourd'hui, avouait Rafaël Nadal au micro de Canal + après sa victoire 6-2, 6-4 face à Richard Gasquet. Je suis très heureux de mon niveau de jeu développé, qui était meilleur qu'au tour précédent. J'ai mieux joué, et il le fallait face au bon joueur qu'est Richard Gasquet. » Au prochain tour, le Majorquin affrontera le Croate Ivan Ljubicic. Nadal a observé le jeu de son futur adversaire : « J'ai été impressionné par Ljubicic, il sert très bien et il va falloir bien servir et être le meilleur possible pour le battre. » a-t-il déclaré.

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Jeu 14 Avr 2011 - 18:14


An interview with Rafael Nadal

14-04-2011
RAFAEL NADAL d. Richard Gasquet
6-2 6-4


Q. What is your feeling about the match of today? The end of the second set, more tight, but a strong start.
RAFAEL NADAL: No, I think always was tough games at the beginning, but I won both. Was the break the first game, so that was very important for the confidence. And in general I think I played a very solid match, no?
I'm very happy how I played today. I think I played better than yesterday, easier. I think I play much better than yesterday is what I felt, no?
In general, I think was a very positive victory against a very difficult opponent.

Q. Richard said when the ball is on your forehand, for him it's like the point is nearly over. Did you feel the same when you were going for your forehand?
RAFAEL NADAL: For sure, no. I feel when I'm playing well with the forehand, is very important shot for me. So I can have the control of the point most of the time with the forehand. That's my style always, no?
When I am playing well with the forehand, everything is a little bit less difficult, the rest of the shots.

Q. Yesterday and also the day before you played around the club and the restaurant. Today there was construction. Can you hear that? Does that disturb you?
RAFAEL NADAL: No. Nothing, no.

Q. Did the conditions of the court at first seem a little more wet when you started the match? Did that make a difference throughout the game?
RAFAEL NADAL: I didn't feel no one difference, no. I think the court is good, like usual. Everything is perfect. I think no problems.

Q. And what about your next opponent, Ljubicic?
RAFAEL NADAL: He's a very experienced player. He played well against Berdych. I saw him play in the locker room. It's going to be a really difficult match tomorrow. I have to play like today if I want to have chances, and that's what I'm going to try.

Q. Do you think your preparation for the clay season is totally the same as the previous years or are you planning to change something? Every year it looks like you play better and better, new shots. Do you plan to change something in your preparation?
RAFAEL NADAL: I don't know which preparation.

Q. For the clay.
RAFAEL NADAL: But what preparation? I practiced three days, so is nothing that you can prepare for the clay season. You arrive from Miami on Tuesday, I practiced Wednesday, so just try to adapt a little bit to the surface. You can't prepare one shot. You can't prepare nothing. The only thing you can try is adapt to the court, run, the movements.
A lot of things you have to change from hard to clay to play well. Is no time to try to do something different. Always is the same. If we compare today from 2006, for example, I am sure I play more aggressive than before. I'm playing more inside and running sometimes less than before because I'm not defending all the time. But that's a change. But that's happened in all the surfaces, not only on clay.
Is the game, global game, is changing, not something specific on clay I think.

Q. On clay do you change your tactics against a player like Djokovic? After Miami, do you feel more of a challenge against him? Would you use different tactics than you did before?
RAFAEL NADAL: No. I think everybody try his best, and you can't change a lot of tactics because you have your style. You can make some adjustments. But big changes is impossible because I don't want to do serve and volley because I don't know how to do it.
That's the way. That's my style. You can play more aggressive, a little bit less aggressive, I don't know. But, seriously, I was two points away from the title in Miami and I was very close in Indian Wells in that second set. Seems like I didn't play bad.
I don't have to change a lot of things to try to win the next match, just play a little bit better than what I did in those two matches. I wasn't far.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Ven 15 Avr 2011 - 15:40


Nadal sur sa terre

Tennis - Monte-Carlo

Sextuple vainqueur à Monaco, Rafael Nadal se montre toujours impérial et écarte (6-1, 6-3) Ivan Ljubicic pour rejoindre les demi-finales.


Rafael Nadal n'a toujours pas perdu un set à Monte-Carlo. En quart, il a corrigé Ivan Ljubicic.(EQ)

Ne réglez pas vos télés ! A Monaco, Rafael Nadal joue en accéléré et ce n'est pas un montage vidéo. Tout paraît trop rapide pour ses adversaires. Et Ivan Ljubicic ne dépareille pas avec une défaite (6-1, 6-3) en 1h20'. Comme le vent tourbillonnant, le Croate existe par petites rafales... Lors des trois premiers jeux du match, il tient le choc. Le Majorquin prend ses marques et dompte le vent.

Avec son jeu de jambes exceptionnel, il s'ajuste à merveille et son lift détruit la fluidité de l'ancien 3e mondial. Le Mistral tourne la tête du grand chauve qui ne trouve aucune solution. Rien n'affecte la filière de jeu du numéro 1 mondial. Totalement impuissant, le protégé de Riccardo Piatti force et multiplie les fautes directes (18 au premier set, 32 au total). Même son service, une de ses armes, ne gêne pas l'Espagnol (12% de points gagnés derrière sa première balle dans la première manche, 41% au total). Ses montées sont trop courtes pour inquiéter Rafael Nadal, ses variations se transforment en offrandes et les jeux défilent.

Nadal, deux temps d'avance


Ce match résume l'histoire de l'Espagnol avec le tournoi de Monte-Carlo. Rien ne lui résiste. Seul Guillermo Coria l'a vaincu en... 2003, mais il n'avait pas encore 17 ans. Alors le vent et le jeu atypique d'Ivan Ljubicic n'ébranlent aucune de ses certitudes monégasques. Formé sur terre battue, Rafael Nadal s'acclimate le plus vite à la surface. Intouchable sur l'ocre, il ajoute cette faculté d'adaptation supérieure.

Que reste-il à ses adversaires ? Pas grand-chose. Depuis 2007, il n'a perdu qu'un set, c'était en finale 2009 contre Novak Djokovic. Attaquant, défenseur, ils se cassent tous les dents sur le Nadal monégasque. Sur terre, Rafael Nadal a un tempsd ?avance sur tous ses adversaires. Sur la terre de Monte-Carlo, il possède deux temps d'avance sur tout le circuit. Le vent et Ivan Ljubicic n'ont réussi à lui commettre que 10 fautes directes en 1h20'. Qui peut le battre ? Un joueur sur un nuage.- S.D.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Ven 15 Avr 2011 - 18:26


Nadal: "Je suis battable..."

Créé le 15/04/2011 - 15:58

Encore une fois impressionnant ce vendredi à Monte-Carlo, où il a battu Ivan Ljubicic en deux petits sets (6-1, 6-3) pour rallier le dernier carré, Rafael Nadal, interrogé devant les caméras de Canal+ Sport, refuse de se considérer imbattable sur terre battue. "Je suis battable sur cette surface même si c'est peu arrivé ces dernières années, a-t-il expliqué. Sur un court de tennis tout le monde peut perdre un match, je ne suis pas une exception." Par ailleurs, l'Espagnol se satisfait de ses trois premiers matches disputés sur le Rocher. "C'est très important pour moi d'atteindre les demi-finales dès le début de la saison sur terre battue. Aujourd'hui ça a été très difficile de bien jouer en raison du vent. Mais j'ai réussi à ne pas faire trop de fautes et c'est passé. Je suis content de mon jeu." Prochain adversaire à se frotter à son gros lift de gaucher: Andy Murray ou Frederico Gil.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 7:36


Emporté par la rafale

Créé le 15/04/2011 à 15:51
Par François QUIVORON
De Sports.fr

Il n'y a pas eu de match entre Rafael Nadal et Ivan Ljubicic ce vendredi en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le n°1 mondial a tranquillement validé son billet pour le dernier carré grâce à sa victoire en deux sets secs (6-1, 6-3). Mais c'est plutôt l'attitude du Croate qui a déçu, comme s'il avait déjà perdu avant de débuter la rencontre. Tant pis pour le spectacle...


Rafael Nadal s'est facilement qualifié pour les demies. (Reuters)

C'était peut-être l'heure de la sieste. En tout cas, Rafael Nadal et Ivan Ljubicic n'ont pas offert un match très excitant pour leur quart de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Sans surprise, l'Espagnol s'est facilement imposé en deux manches (6-1, 6-3), aidé il est vrai par la prestation complètement ratée de son adversaire. Figé derrière sa ligne de fond de court, alors que son jeu lui impose de prendre le filet plus souvent, le Croate s'est tout simplement sabordé en commettant un nombre de fautes directes incalculable et en se complaisant presque dans le renoncement. Du pain béni pour Nadal qui n'avait plus qu'à cueillir l'ancien n°3 mondial, sans puiser dans ses réserves.

Blessé à la cheville en février à Dubaï, Ljubicic a ensuite enchaîné avec cinq défaites d'affilée au premier tour avant de débarquer à Monte-Carlo. Le protégé de Riccardo Piatti, coach qu'il partage avec Richard Gasquet, n'en menait donc pas large à l'heure de débuter l'épreuve monégasque. Le Croate, ancien n°3 mondial, s'est tout de même revigoré en battant successivement Jérémy Chardy, Jo-Wilfried Tsonga et Tomas Berdych aux tours précédents. Une série de victoires qui redonne confiance, mais contre le maître des lieux, ce n'est pas suffisant. Les fortes rafales de vent qui soufflaient sur le court central ne l'ont sans doute pas aidé. Mais de là à quasiment abdiquer dès les premiers jeux, il y a une marge. Celle-ci allégrement franchie au regard de ses stats affligeantes du premier set: Ljubicic n'a pas gagné une fois son service et n'a surtout pas marqué un seul point sur ses trois derniers engagements de la première manche.

Nadal: "Je ne suis pas une exception"

Sans arme, comment lutter contre Nadal qui n'a plus perdu en Principauté depuis 2003 (défaite au 3e tour contre Coria, absent en 2004) ? Et bien, Ljubicic n'a pas lutté. La grand chauve s'est taillé lui-même un short sur un court qu'il connait par coeur puisqu'il vit et s'entraîne à Monaco. Bon, pour sa défense, il y a eu un léger mieux dans le deuxième set, même si le sort de la rencontre était déjà scellé. Avec un break en poche, obtenu très tôt, l'Espagnol a tranquillement assuré sur sa mise en jeu. Cette victoire facile symbolise en tout cas l'état psychologique de certains joueurs lorsqu'ils affrontent Nadal. Pourtant, Ljubicic avait remporté leur dernière confrontation, en demi-finales à Indian Wells en 2010, avant de gagner le tournoi. Mais vendredi, aucune réminiscence de son exploit californien.

Nadal, lui, atteint le dernier carré à Monte-Carlo pour la septième fois d'affilée et reste donc en course pour un septième sacre consécutif, ce qui constituerait un record dans une épreuve du circuit ATP. L'Espagnol peut-il perdre sur le Rocher ? "Je suis battable sur cette surface même si c'est peu arrivé ces dernières années, a-t-il répondu devant la caméra de Canal+ Sport. Sur un court de tennis tout le monde peut perdre un match, je ne suis pas une exception." Pour le moment, si. A Andy Murray ou Frederico Gil d'infirmer la règle.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201115/nadal-corrige-ljubicic-a-monte-carlo_345635.html?vignettestennis


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 7:38


Nadal n’a même pas tremblé


Rafael Nadal Monte Carlo Rafael Nadal, très facile contre Ivan Ljubicic (Reuters)

Rafael Nadal s’est aisément qualifié pour les demi-finales à Monte Carlo en disposant d’Ivan Ljubicic (6/1 6/3). L’Espagnol retrouvera Andy Murray au tour suivant.

par Rédaction Sport24.com, le 15-04-2011

Difficile de voir qui pourrait contrarier un 7e sacre de Rafael Nadal à Monte Carlo. L’Espagnol n’a pas vraiment eu à forcer son jeu pour mater très sèchement Ivan Ljubicic en quarts de finale (6/1 6/3). Absolument pas perturbé par les conditions de jeu très ventées des bords de la Méditerranée, l’Ibère a démontré une assurance tout risque qui devrait le conduire vers une nouvelle victoire finale, dimanche.

Le vent pour seul ennemi
Avec un pourcentage de première balle remarquable (70%), 75% des points gagnés derrière ladite première balle, 5 balles de break converties sur 7, le numéro 1 mondial a laminé le Croate, bien en peine pour trouver une quelconque solution. Pire, Ljubicic a souvent trop forcé (18 fautes directes dans le premier acte) pour tenter de sauver la face. Sans succès. Le deuxième set était un peu meilleur, notamment grâce à un service plus performant, mais le tombeur de Berdych et Tsonga ne parvenait à concrétiser aucune de ses 4 opportunités de prendre le service adverse. Nadal bouclait finalement l’affaire après 1h20 de jeu (6/1 6/3), sans avoir trop forcé, et peut attendre très sereinement Andy Murray.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 7:40


«Pas eu de supers sensations»


Rafael Nadal Monte Carlo Rafael Nadal s'est aisément qualifié pour les demi-finales à Monte Carlo (Panoramic)

Satisfait d'avoir gagné sa place en demi-finales à Monte Carlo, Rafael Nadal reconnait néanmoins avoir eu du mal à bien se sentir sur le court, notamment en raison des conditions de jeu...
par Krystel Roche, le 16-04-2011

Envoyée spéciale à Monte Carlo

Rafael, il y a eu dans ce match quelques jeux assez serrés, mais dans l’ensemble, vous avez livré une performance très solide...
Rafael Nadal : Les conditions étaient aujourd’hui très difficiles pour jouer au tennis. Il y avait beaucoup de vent, et le vent tourbillonnait, changeait de direction en permanence. Cette victoire est bien sûr positive pour moi. J’ai dû beaucoup ajuster mes coups aujourd’hui. Mais c’était difficile, très difficile. Après les deux premiers jeux, je n’ai pas commis de faute, jusqu’au 2e set. Donc dans l’ensemble, c’est un résultat très positif, non ? Je n’ai fait que quelques fautes en coup droit à 3-1. Le reste du match, je crois que c’était parfait. Un jour comme aujourd’hui, le plus important est bien de gagner. C’est ce que j’ai fait, donc je suis très heureux.

Avez-vous été surpris par la défaite de Roger Federer ?
Rafael Nadal : Lorsque Roger perd, c’est toujours une surprise. Ce qu’il a accompli dans ce sport, c’est juste incroyable... Mais comme je vous le disais, c’était une journée où les conditions étaient vraiment délicates. Cela ne l’a probablement pas aidé. De son côté, Melzer a fait un bon match, et Roger a certainement commis plus d’erreurs que d’ordinaire. C’est le sport… Vous pouvez aussi bien gagner que perdre. Tout le monde peut gagner, et tout le monde peut perdre, à tout moment.

Roger déclarait après son match que hormis vous, il n’avait plus perdu face à un gaucher depuis 7 ou 8 ans. Quel élément l’a, à votre avis, le plus perturbé aujourd’hui ? Le fait que Melzer soit gaucher, ou le vent ?
Rafael Nadal : Lui avez-vous posé la question ? Parce que moi, je ne sais pas. Mais si vous dites qu’il a perdu face à un gaucher, parce que je l’ai battu quelquefois sur terre, mon style de jeu et le style de jeu de Jurgen sont radicalement différents. Il n’y a pas de comparaison possible. Je pense qu’aujourd’hui, il a perdu parce qu’il n’a pas joué à son meilleur niveau, qu’il avait face à lui un rude adversaire et que les conditions de jeu étaient loin d’être confortables.

A 15-40, alors que vous servez pour le match, vous vous en sortez plutôt bien… Êtes-vous satisfait de la façon dont vous écarté le danger ?
Rafael Nadal : J’ai joué trop défensif au début de ce jeu. Après ça, à 15-40, c’est vrai, j’ai fait deux bons points. A égalité, j’ai fait un très bon point. J’ai changé de direction, en terminant sur un coup gagnant long de ligne. Ça a été le meilleur point du jeu. Un jour comme aujourd’hui, les balles de break sont décisives. Le vent est dangereux, l’adversaire également, car à la fin du match, il servait de mieux en mieux. Si j’avais perdu ce jeu de 5-4, je me serais retrouvé à devoir disputer les deux jeux suivants contre le vent, donc j’aurai été en difficulté, c’est sûr. Il était très important de sauver ces points-là.

Lorsqu’il y a autant de vent, il est bien évidemment compliqué de jouer, pour tout le monde. Mais est-il plus difficile de jouer pour les joueurs qui jouent à plat que pour vous ?
Rafael Nadal : Non. Peu importe que tu joues à plat ou que tu mettes beaucoup d’effet dans ta balle. A vrai dire, c’est plus simple pour les joueurs qui se déplacent bien. Lorsqu’il y a autant de vent que ça, le plus important est de tenir sur ses jambes, de ne pas arrêter de courir. Pour les joueurs qui ont un jeu plus statique, je pense que c’est plus délicat.

Vous sentez- vous plus fort de jour en jour ?
Rafael Nadal : Hier, j’ai très bien joué je pense. Aujourd’hui… C'est difficile de vraiment analyser mon jeu. Je pense avoir fait ce que j’avais à faire, ne pas avoir commis trop de fautes. Mais je n’ai pas eu de supers sensations, car il était tout simplement impossible d’avoir de bonnes sensations dans de telles conditions ! Sincèrement, je suis très satisfait de cette victoire. Gagner (6/1 6/3) face à un joueur aussi difficile à battre, qui a bien joué depuis le début du tournoi, c’est une très bonne chose. Alors Ivan (Ljubicic) n’a pas bien joué, il n’était pas dans son meilleur jour, certes. Mais je le répète, aujourd’hui, c’était très compliqué.

Quelques mots sur Jurgen Melzer ?
Rafael Nadal : Il jouait bien l’an dernier, mais je ne sais pas trop comment il a démarré cette saison 2011. Être en demi-finales, c’est un bon résultat. Son jeu peut parfois être très bon, mais à d’autres moments, irrégulier. Après, lorsqu’il joue bien, il est dangereux car il joue vite, s’appuie sur un bon service, joue très à plat, peut monter au filet, faire des amorties. On verra ce qu’il se passe.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 7:41


Nadal déroule


© panoramic TENNIS / MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO : Nadal déroule

Rédaction Sport365

vendredi 15 avril 2011 - 17h49

Rafael Nadal continue son sans faute sur la terre battue du Masters 1000 de Monte-Carlo. Vendredi, l'Espagnol s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi monégasque en dominant le Croate Ivan Ljubicic (6-1, 6-3). En revanche, c'est fini pour Roger Federer.

Jurgen Melzer n'est plus Fanny face à Federer. Alors qu'il n'avait jamais battu le Suisse en trois confrontations - toutes disputées, aussi étonnant que cela puisse paraître entre deux anciens du circuit, en 2010 - et s'était montré incapable de lui prendre le moindre set, l'Autrichien s'est offert pour la première fois le scalp de l'ancien n°1 mondial vendredi en quarts de finale. Suffisamment solide sur son engagement pour écarter les sept balles de break que s'est procurée son adversaire, Melzer a réussi un break par set pour finalement s'imposer logiquement en 1h44 (6-4, 6-4) face à un Bâlois incapable d'accélérer dans les moments importants. Résultat, les doutes sur la capacité du n°3 mondial à encore lutter pour les titres majeurs s'épaississent pendant que Melzer continue son ascension tardive. Voilà en effet le n°9 mondial, qui n'avait passé qu'un tour (l'an dernier) à Monte-Carlo en quatre participations, en demi-finales d'un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière. A bientôt 30 ans…

Samedi, la tâche s'annonce encore plus ardue pour Melzer. Soigné aux omoplates après seulement un jeu face à Federer, il devra sortir le grand jeu et des grands coups contre David Ferrer. De nouveau impressionnant en quarts face à Troicki (6-3, 6-3), l'Espagnol n'a toujours pas perdu un seul set dans le tournoi et s'avance sereinement vers sa deuxième demi-finale de suite sur le Rocher. Il reste cependant sur deux défaites de suite contre l'Autrichien (mais 3-2 [2-1 sur terre battue] pour l'Ibère au bilan des duels entre les deux hommes), dont une au troisième tour de Roland-Garros l'an dernier.

Dans l'autre moitié de tableau du tournoi, il n'y aura pas eu de miracle pour Ivan Ljubicic. Opposé à Rafael Nadal, le Croate s'est logiquement icliné face au numéro un mondial en deux sets et 1h19 de jeu (6-1, 6-3). Le 40eme joueur mondial n'a jamais paru en mesure d'inquiéter le Majorquin sur l'ocre monégasque. Multipliant les fautes directes (32 au total), Ljubicic a été lâché par son service, pourtant son point fort. Domptant le vent, le sextuple vainqueur du tournoi continue son parcours parfait puisqu'il n'a toujours pas perdu le moindre set. Les Espagnols semblent donc une fois de plus intouchables sur terre battue.

Dans le dernier match de ces quarts de finale, l'Ecossais Andy Murray n'a fait qu'une bouchée de Frederico Gil (6-2, 6-1). Contrairement à Gaël Monfils au tour précédent, Andy Murray ne s'est pas fait surprendre et confirme sa bonne période actuelle sur l'ocre monégasque, qui n'est pourtant pas sa surface de prédilection. Plus conquérant, Murray ne doute plus, varie ses coups et distille coups droits et revers. Le Portugais, issu des qualifications, ne possédait pas les armes pour espérer gêner le n°4 mondial. Murray défiera donc Rafael Nadal pour une place en finale.

sport365.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 7:42


Monte-Carlo : Nadal satisfait

Rédaction Sport365

vendredi 15 avril 2011 - 16h58

Rafael Nadal, numéro un mondial, s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo en domianant le Croate Ivan Ljubicic (6/1, 6/3). Au terme d'une match plus difficile qu'il n'en paraît, l'Espagnol espère avoir « marqué les esprits ».

La suprématie de Rafael Nadal sur terre battue n’est pas prête de s’arrêter. Vainqueur facile d’Ivan Ljubicic (6/1, 6/3), le numéro un mondial a cependant admis au micro de Canal + que le match n’avait pas été aiss facile que ça : « Les personnes pensent que je suis invincible alors que non, même si je n’ai pas perdu beaucoup ces temps-ci. Ce n’était pas simple, notamment avec le vent. J’ai réalisé du beau jeu et j’espère avoir marquer les esprits. » En demi-finale, le Majorquin affrontera le vainqueur du match opposant le Portugais Frederico Gil à l’Ecossais Andy Murray.

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 7:56


An interview with Rafael Nadal

15-04-2011
R. Nadal b. I. Ljubicic
61 63


Q. There were some close games there, but overall it was a very solid performance from you.
RAFAEL NADAL: It was a very difficult day to play tennis. A lot of wind, changing directions the wind all the time.
No, sure was a positive victory for me. I did adjust a lot the shots today. But it was difficult to do it, very difficult. In general, I didn't have mistakes. After the two first games, especially after the second one, I didn't have mistakes until the second set.
So, in general, very positive victory, no? I only had few mistake with the forehand with 3 1, serving for the match. For the rest of the match, I think was perfect.
Days like today, the most important thing is win, and that's what I did, so very happy.

Q. Were you surprised about Federer losing?
RAFAEL NADAL: Well, always a surprise when Roger lose, no, because he's unbelievable what he did in this sport. But, you know, the day was difficult, I said before. That probably didn't help him a lot. The plan was good. Melzer play a good match. He probably had more mistakes than usual.
That's sport. You win, you lose. Everybody can win and everybody can lose.

Q. He said it was almost seven years he was not losing to any left handers, apart from you. Do you think this has something to do with his defeat today or just the wind? Melzer is left handed.
RAFAEL NADAL: I don't understand all the question.

Q. I'm asking if you think the fact that Melzer is left handed had something to do with the defeat of Federer today, or if the wind was probably more important?
RAFAEL NADAL: Did you ask him? Because I don't know. I don't know. But I think if you said he lost against a lefty, because I beat him a few times on clay in the past, I think is completely different style of game, Melzer or me. So is not comparation [sic]. I think he lost because he didn't play his best today and his opponent played well, and the day was difficult.

Q. 15 40, when you were serving for the match, you got out of trouble very well. Were you pleased with the way you managed to get out of that?
RAFAEL NADAL: I played too defensive at the beginning of that game. After that, with 15 40, it's true, I played two good points. With deuce, I played a very good point. Changing directions, finishing with a winner down the line with a forehand, that was the best point of the game. Positive save this. The breakpoints are decisive in a day like today. The wind is dangerous, and the opponent is dangerous, too, because he started to serve better and better at the end of the match. If I lost that game 5 4, I had to play the next two games against the wind, so I would be in trouble for sure. So was very important to save.

Q. When it's windy, it's difficult for everybody to play. Do you think it's more difficult for people that have a flat game than your type of game?
RAFAEL NADAL: No. It's easier for the players who has better movements, I think, no? Because when the wind goes crazy, the most important thing is don't to stop the legs. For the players who play a more static game I think is more difficult. Doesn't matter play flat or with topspin because with the topspin, when you move too quick, the hand is very dangerous the wind. When you play flat, doesn't affect that much the wind. That's what I think.

Q. Do you feel stronger every day?
RAFAEL NADAL: Yesterday I played well, I think very well. Today is difficult to analyze a lot the game. I think I did what I had to do, so I didn't have mistakes. But seriously, I didn't had fantastic feeling because it was impossible to have fantastic feeling.
But I'm very happy about the victory. That's the true. Winning 6 1, 6 3 against a difficult player, he was playing well during all this tournament, is a positive result. He didn't play well. That's for sure. Ivan didn't have his best day. As I say, today was very difficult.

Q. Can you tell us something about Melzer? You lost to him last year. What is your opinion on him and on his way of playing?
RAFAEL NADAL: I don't know. I think he played well last year. I don't know how he started this year. The semifinals is a positive result. We will see. We will see what's going on.
But his game sometimes can be really good and other times is not regular. But when he's playing well, he's dangerous because he play fast, he play with good serve, and very flat shots. Dangerous, no? He can go to the net. He can do dropshots always. Not easy to play against him, that's the true always.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 17:20


Nadal, l'extra-terrien

Tennis - Monte-Carlo

Après un magnifique combat, Rafael Nadal domine (6-4, 2-6, 6-1) Andy Murray et rejoint David Ferrer en finale, pour disputer son 7e titre d'affilée à Monte-Carlo.


Après un énorme combat contre Andy Murray, Rafael Nadal se qualifie pour sa 7e finale d'affilée à Monte-Carlo.(EQ)

Prendre un set à Rafael Nadal sur terre battue, c'est un petit événement. Prendre un set à Rafael Nadal à Monte-Carlo, c'est une petite victoire. Le battre dans la Principauté relève de l'exploit. Andy Murray le sait. « Si je veux gagner, je dois réaliser un des meilleurs matches de ma vie », reconnaît l'Ecossais. Incertain avant la demi-finale en raison d'une douleur au coude, le Britannique réussit un grand match, mais ce n'est pas suffisant avec une défaite (6-4, 2-6, 6-1 en 2h58'). La Principauté va rouler les r pour la septième saison d'affilée avec le Majorquin au rendez-vous de son grand oral annuel.

Chaque point est un combat. Chaque jeu est une lutte de tranchée. Un exemple ? A 6-4, 1-2, les deux joueurs se livrent un combat dantesque. Andy Murray sauve cinq balles de break pour remporter son service après huit égalités et 19 minutes de jeu. Puis il enchaîne avec un double break, remporté de haute lutte en dix minutes. En une demi-heure, il vient d'empocher... deux jeux. Le temps d'un set pour le commun des joueurs. Quand l'horloge affiche deux heures de jeu, Rafael Nadal sert à 6-4, 1-3 (15-15)... Le temps d'un match en trois sets pour le commun des joueurs. Mais le temps nadalien n'est pas le temps ordinaire...

Nadal à l'usure

Andy Murray se transforme en horloge de Dali et fond au fil des minutes. Pourtant pendant deux sets, il tient le choc. Le lift de l'Espagnol sur son revers ne le gêne pas et ses qualités de contre et de variations avec des amorties bien touchées déstabilisent le numéro 1 mondial. Le Britannique bouscule l'Espagnol en enchaînant à la volée (15 points sur 29 montées) et en attaquant les deuxièmes balles.

Rafal Nadal force, se précipite (un peu) et commet des fautes (33 fautes directes au total). Mais il ne panique jamais. Après la perte de la deuxième manche, il remet de l'intensité au moment où son adversaire a besoin de souffler. En deux temps, trois mouvements, il se détache 4-0, Andy Murray fait appel au kiné pour masser son coude. Prendre un set à Rafael Nadal sur terre, c'est un combat de tous les instants. Et le 4e mondial n'en peut plus. Sur une 47e faute directe, il offre la 36e victoire d'affilée à Monaco à l'extra-terrien. - Sophie DORGAN

MURRAY : «HEUREUX ET DÉÇU»

« J'ai vécu une journée compliquée avec ce problème au coude. Jamais je n'ai eu de douleur au coude mais hier (vendredi) dans le deuxième set j'ai senti que quelque chose n'allait pas. J'ai fait des examens aujourd'hui (samedi) et il y a comme un petit bout de cartilage qui s'est décroché et se promène. Les médecins m'ont dit que je pouvais jouer alors j'ai tenté. Pour la première fois de ma vie, j'ai reçu une injection de cortisone, c'était un peu flippant. Au final, ça a calmé la douleur, mais on verra demain dimanche). A 15 heures, je ne savais pas encore si j'allais pouvoir jouer. Je suis donc très heureux de m'être battu comme ça, mais aussi très déçu parce que j'ai vu que je n'étais pas loin, que je jouais bien. J'ai été patient, j'ai attaqué chaque balle courte, j'ai bien joué les angles. Face à lui, c'est terrible car il faut jouer chaque point à fond, on ne peut rien lui donner. Et tout ça pendant des heures. Il n'est pas le meilleur du monde pour rien. Alors oui c'est bon signe pour moi d'avoir été capable de jouer à son niveau, mais je sais aussi qu'il va encore monter en puissance lors des prochaines semaines. A moi d'en faire autant.» - C.B., à Monte-Carlo

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 17:23


Masters Monte Carlo - Nadal gagne le bras de fer



Rafael Nadal jouera sa 7e finale consécutive à Monte-Carlo. Le N.1 mondial a gagné sa 38e victoire face à un Andy Murray courageux, diminué par une blessure au coude et parfois brillant (6-4, 2-6, 6-1). Ferrer, qui a sorti Jürgen Melzer (6-3 6-2), jouera sa première finale.

"Pensiez-vous que ce joueur qui n'avait pas gagné un set depuis janvier avant le début du tournoi et qui souffrait d'une douleur au coude avant la finale, allait battre Rafael Nadal ?", c'est ainsi qu'un "twittos" (@Lynnlovetennis) ironisait en plein match ce samedi.

En effet, si Andy Murray a réussi son tournoi et sa finale, offrant une belle résistance au N.1 mondial, il faut toujours remonter au 3e tour de l'édition 2003 pour voir une défaite de Rafael Nadal a Monaco. Au total cela fait 38 victoires consécutives pour le Majorquin. C'est incroyable mais c'est acquis à la force du bras : cette demi-finale inédite a duré près de 3h00. Et un peu plus si on comptabilise la petite demi-heure de retard accordée à Murray suite à une injection de cortisone avant le match.



Nadal perd un set !

Chaque jeu a été une vraie bataille. Capable de trouver de la profondeur et de répondre aux variations de Nadal, Murray a prouvé qu'il avait largement les épaules d'un très bon joueur de terre battue. Certes aujourd'hui, il lui a manqué un peu d'huile de coude pour défendre ses chances dans le dernier set. Il peut toutefois être fier d'avoir fait jeu égal avec le Majorquin pendant deux sets.

Cinq breaks et un set, ce sont les trophées que Murray emmènera chez lui ce samedi soir. Faibles consolations, mais d'authentiques exploits : Nadal n'avait perdu qu'un set depuis 2007 sur ce court. L'Ecossais, qui n'a rien montré de ses douleurs au début de la rencontre, a même poussé le lèse-majesté jusqu'à faire craquer à plusieurs reprises Nadal sur des longs échanges. Seul problème, son service n'a été à la hauteur de ses efforts qu'au deuxième set. Les images d'entraînements diffusées par Canal+Sport avant la rencontre, où il n'arrivait pas à servir, peuvent expliquer ces difficultés.

Murray fait l'effort et puis s'écroule

Mené 1-4, Murray a fait l'effort pour revenir à 4-4. Mené un set à rien, Murray a fait l'effort pour revenir à un set partout après une manche magnifique, ponctuée de points qui ont régalé les amateurs de terre battue. Variations, profondeur et puissance, amorties, contre-amorties et des glissades interminables. Même la chevelure version Tootsie de Murray évoquait les belles épopées de années 70 sur ce court...

Plus sérieusement, après deux heures et demi de combat, Murray a finalement cédé, d'où le score au troisième set. Un scénario classique face à Nadal : il faut tout donner pour avoir une chance de jouer un set décisif. Murray, qui cherchait désespérément de la confiance, peut être comblé. Pour venir prendre une victoire dans les maisons secondaires de Rafa, il faudra passer un peu plus que 54% de premières balles. "J'ai commis trop de fautes et j'ai joué trop court", a relativisé le sextuple tenant du titre à la fin du match. Imaginez quand il jouera mieux, à Roland-Garros...

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/16042011/70/masters-monte-carlo-nadal-gagne-le-bras-de-fer.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 17:26


Nadal s'est fait très mal

Créé le 16/04/2011 à 18:33
Par Régis AUMONT
De Sports.fr

Rafael Nadal sera dimanche en lice pour soulever la coupe du Masters 1000 de Monte-Carlo comme il en a pris l'habitude depuis six ans. Mais que la victoire fut difficile à obtenir pour le n°1 mondial, samedi, devant Andy Murray. Face à la résistance héroïque de l'Ecossais, l'Espagnol a dû puiser dans ses réserves pour s'imposer au terme d'un marathon de près de trois heures (6-4, 2-6, 6-1). La finale sera donc 100% espagnole puisqu'un peu plus tôt David Ferrer avait soufflé Jürgen Melzer (6-3, 6-2).


Fait rarissime, Rafael Nadal a laissé filer un set sur terre battue. (Reuters)

"Je ne suis pas imbattable sur terre battue", avait prévenu Rafael Nadal à sa sortie du court après une nouvelle démonstration faite devant Ivan Ljubicic en quarts de finale. Samedi, face à Andy Murray, l'Espagnol n'est pas passé tout près de la défaite, mais l'héroïque résistance de l'Ecossais a donné un peu de consistance à des propos que l'on aurait aisément pu mettre sur le compte de la modestie du n°1 mondial. Imaginez, Nadal, l'imbattable sur l'ocre, a eu besoin de 2 heures et 59 minutes pour se débarrasser d'un joueur que l'on ne soupçonnait pas capable, sur sa forme du moment et sur ses facultés à apprivoiser cette surface, d'inquiéter le n°1 mondial à Monte-Carlo. Et pourtant, Murray a donné beaucoup, beaucoup de fil à retordre au sextuple tenant du titre.

La durée de la partie, deux heures et cinquante-neuf minutes, montre à quel point cette 14e opposition entre les deux hommes (9-4 en faveur de Nadal avant cette demi-finale, ndlr) a été âpre. Le début du match, malgré un break réussi d'entrée par le Britannique, ne le laissait pas trop entendre. Toujours aussi précis, le Majorquin semblait évoluer un léger ton au-dessus de son adversaire. Mais à 4-1 en faveur du gaucher de Manacor, alors que d'autres auraient déjà lâché mentalement face à un tel adversaire, Murray s'est rebellé, s'appliquant à remettre inlassablement la balle dans le court, sans prise de risques inutiles. Au terme d'un huitième jeu interminable, sa stratégie, contre un Nadal sans trop de solutions, se révélait définitivement payante puisque le n°4 mondial recollait à 4 jeux partout. Mais au terme d'un nouveau rallye, l'Ecossais voyait la première manche lui échapper (4-6).

Un jeu de 19 minutes !

Cela faisait déjà 1h09 que les deux champions se renvoyaient inlassablement la balle. Mais le meilleur était à venir, un deuxième set d'une durée de 1h12 pour seulement huit jeux disputés ! Alors que Murray, faut-il le rappeler, en cruel manque de confiance avant de se rendre sur le Rocher, aurait pu s'écrouler, c'est l'inverse qui se produisit. Héroïque en défense, contre un Nadal pas assez agressif et avec des trajectoires de balle plus courtes que d'accoutumée, le finaliste malheureux du dernier Open d'Australie causait un petit tremblement de terre en collant un 6-2 au maître des lieux. Avec au passage un jeu, le quatrième de la manche, long de 19 minutes ! Nadal l'invincible à Monte-Carlo allait-il tomber de son nuage ?

Sa réponse fut claquante. Alors que Murray commençait à se plaindre de douleurs au coude droit, l'Espagnol, rarement autant menacé sur ses terres, alignait les quatre premiers jeux du set décisif pour se mettre à l'abri. Si Murray réussissait dans la foulée son cinquième break de l'après-midi, Nadal mettait fin à ses souffrances quelques instants plus tard (6-1). "Ce fut un match très dur", concédait l'homme qui vient d'aligner une 38e victoire consécutive sur les courts de la Principauté. "Andy a vraiment très bien défendu et j'aurais dû jouer plus à l'intérieur du court. Je n'ai pas été toujours très agressif." David Ferrer, vainqueur beaucoup plus facilement de Jürgen Melzer (6-3, 6-2) en début d'après-midi, a sans doute apprécié la dépense d'énergie de son compatriote. Un petit avantage qui ne sera pas de trop pour lui demain en finale.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/scanner/tennis/index.html?popup


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 17:28


Nadal a tremblé sur terre


Rafael Nadal Rafael Nadal a eu peur contre Andy Murray (Panoramic)

Il aura fallu près de trois heures (2h59) à Rafael Nadal pour dominer Andy Murray, pourtant diminué par un coude droit douloureux, en demi-finales du Masters 1000 de Monte-Carlo. Le courage de l’Ecossais a permis au public monégasque d’assister au plus beau match de la semaine.

par Nicolas Cerbelle, le 16-04-2011

Le public de Monte-Carlo attendait ce choc avec impatience. On a pourtant cru qu’il n’aurait jamais lieu, la participation d’Andy Murray ayant été un temps remise en cause, ce dernier s’étant blessé au coude droit le matin même à l’entraînement. Bénéficiant d’un rab de préparation (ce qui aurait pu le disqualifier au regard du règlement) afin qu’il puisse subir des infiltrations, l’Ecossais pénétrait finalement sur le court à 15h20, au lieu de 15h00, suivi de Rafael Nadal.

20 minutes de retard

La patience des supporters allait être récompensée, les deux joueurs se livrant un combat époustouflant. Peut-être décomplexé par sa gêne au coude, Murray attaquait la partie sans pression et breakait d’entrée. Malheureusement pour lui, ses difficultés au service (48% de première balle dans le premier set) ne lui permettaient pas de confirmer son avantage. Sa résistance à l’échange impressionnait en revanche, sa capacité à déborder Nadal côté coup droit lui permettant de combler un break de retard après un jeu interminable (4/4). C’est cependant le n°1 mondial, quasiment invincible à Monte-Carlo (35 victoires de suite, 1 seule défaite en huit éditions, 2011 comprises), qui empochait le set (6/4) après 1h09 de lutte.

La douleur de Murray se réveille

Le début du deuxième set était toujours aussi intense. Auteur d’un nouveau break précoce, Murray confirmait son avantage après un jeu d’une durée de 19 minutes conclu par un revers croisé supersonique (3/1). Gaspillant ses six premières balles de break de la manche, Nadal ne parvenait pas à revenir et finissait par concéder son premier set sur le Rocher depuis sa finale gagnée contre Novak Djokovic en 2009 (2/6). En tribunes, l’oncle Toni était inquiet. Pourtant, Murray commençait logiquement à faiblir. Incapable de marquer le moindre point sur le service de Nadal, il perdait le sien en début de troisième acte (3/0). L’appel au kiné pendant le changement de côtés (massage du coude) n’y changeait rien. Tout juste l’occasion de sauver l’honneur (6/1). Mais quel match… Dimanche, Nadal retrouvera son compatriote David Ferrer. Un septième titre consécutif est en jeu.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Monte Carlo 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit