RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Monte Carlo 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 17:29


Nadal rejoint Ferrer en finale sur le Rocher



Samedi 16 avril 2011 - 18:49

L'Espagnol Rafael Nadal a rejoint son compatriote David Ferrer en finale du Masters 1000 de Monte-Carlo en battant le Britannique Andy Murray en trois sets 6-4, 2-6, 6-1 samedi.

Sextuple tenant du titre, le N.1 mondial visera dimanche un septième sacre de suite, une série jamais réalisée, et partira encore grandissime favori d'une finale 100% espagnole, comme celle de l'an dernier face à Fernando Verdasco.

Mais, après avoir déroulé lors de ses trois premiers matches, il a reçu une sérieuse riposte de la part de Murray contre qui il a perdu son premier set sur le Rocher depuis sa finale gagnée face à Novak Djokovic en 2009 sur un score pratiquement identique (6-3, 2-6, 6-1).

Samedi, le bras de fer entre les deux hommes a duré 2 h 58 min, dont 2 h 20 min pour les deux premiers sets, aux scores pourtant limpides. Sauf que la majorité des jeux ont été très disputés, à l'image des deux du milieu du deuxième set où Murray a eu besoin de pas moins de 29 minutes pour passer de 2-1 à 4-1.

L'Ecossais, N.4 mondial, a fini par craquer dans le troisième set où Nadal, pas à son meilleur niveau dans les deux premières manches (16 fautes en coup droit), a su durcir le jeu pour gagner son 36e match de suite à Monte-Carlo.

Rien n'aurait pu laisser envisager un tel match en début d'après-midi où on craignait même à un moment que Murray déclare forfait, lorsqu'il a fait retarder le coup d'envoi de la partie d'une vingtaine de minutes, un événement rarissime, à cause d'une douleur au coude droit.

Mais il a commencé la partie sans gêne visible, prenant même d'entrée le service de Nadal et a tenu le choc pendant plus de deux heures. Il a fini par faire venir un soigneur à 3-0 contre lui au troisième set pour se faire masser le bras, après avoir participé au meilleur match de la semaine.

Il s'agit pour Nadal de la 180e victoire sur terre battue en 186 matches depuis début 2005, un bilan fantastique que David Ferrer, vainqueur 6-3, 6-2 de l'Autrichien Jürgen Melzer dans la première demi-finale, tentera de contre-balancer dimanche en finale.

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Sam 16 Avr 2011 - 17:30


Nadal rejoint Ferrer


© TENNIS-ATP / MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO : Nadal rejoint Ferrer

Julien AUGUY

samedi 16 avril 2011 - 18h30

Rafael Nadal s'est qualifié pour la septième fois consécutive en finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Mais l'Espagnol a souffert vendredi pour venir à bout d'Andy Murray. Le numéro un mondial s'impose finalement en trois sets (6-4, 2-6, 6-1) et retrouvera son compatriote David Ferrer dimanche.

Rafael Nadal s'en va donc retrouver une nouvelle fois la finale de Monte Carlo et tentera dimanche de briguer un septième titre consécutif sur le Rocher. Roi incontesté de le terre battue, l'Espagnol a tout de même souffert face à un Andy Murray qui n'a jamais paru aussi bon sur l'ocre que depuis la fin de sa collaboration avec Alex Corretja. Bien en jambe dans le premier set, le n°1 mondial vient à bout d'un Ecossais combatif mais un ton en dessous. On pense alors Nadal en route pour une victoire en deux sets mais le numéro 4 mondial surprend tout le monde en breakant trois fois l'Espagnol dans une deuxième manche de très haut niveau. Les deux joueurs se rendent coup pour coup, faisant même durer le quatrième jeu durant vingt minutes et Murray remporte finalement le deuxième acte (6-2). Alors que l'on pense le match totalement relancé, le finaliste du dernier Open d'Australie apparaît à bout physiquement pour débuter le troisième set (après déjà 2h20 de jeu). « Rafa », lui, est à peine touché par le revers essuyé lors de la manche pérécdente et ne fera qu'une bouchée d'Andy Murray en lui infligeant un sévère 6-1, avec notamment trois jeux et un break blancs. « Je suis très content, c'est une victoire très importante pour moi. Aujourd'hui c'était un match difficile contre Andy mais je m'y attendais. J'ai trouvé a un moment que je ne jouais pas mon meilleur tennis, je jouais trop court, pas assez agressif, mais je suis parvenu à y remédier et du coup je suis très heureux de m'en sortir en finale. Une finale ici, une nouvelle fois, c'est incroyable, c'est un rêve », a confié Rafael Nadal au micro de Canal +.

L'Espagnol retrouvera son compatriote David Ferrer en finale. En effet, Jurgen Melzer n'aura pas réussi à réitérer son exploit de la veille puisque l'Autrichien n'a rien pu faire face au n°6 mondial. Pourtant bien en jambes en début de chaque set, le n°9 au classement ATP a réussi à breaker deux fois l'Espagnol. Mais David Ferrer a de la ressource et n'a pas mis longtemps à le démontrer, en sauvant quatre balles de break dans chaque manche. L'Espagnol a ensuite déroulé son jeu en étant agressif et n'a plus vraiment laissé d'espoirs à son adversaire et s'impose logique 6-3 6-2. Après sa finale à Rome en 2010 (perdue face à Nadal), c'est la deuxième fois que Ferrer atteint une finale de Masters 1000, et en attendant de connaître son adversaire, le Valencian savoure. « J'ai été concentré tout le match. Il a très bien joué et a commencé sans faire d'erreurs, mais j'ai joué un bon jeu, j'ai été agressif, je n'ai pas fais trop d'erreurs. C'est très bien pour moi, c'est une seconde finale dans un Masters 1000 », a-t-il déclaré au micro de Canal+Sport. Il peut désormais attendre tranquillement de connaître l'identité de son adversaire : Rafael Nadal ou Andy Murray.

sport365.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 8:10


Nadal : «Un bon résultat, mais..»

Tennis - ATP

Rafael Nadal s'est montré soulagé de s'être sorti des griffes d'Andy Murray. S'il estime qu'il aurait pu mieux jouer, il s'est réjoui de ce bon départ sur terre battue et s'attend à une dure bataille contre David Ferrer.


L'Espagnol a reconnu que ce match contre Murray lui avait beaucoup coûté physiquement.(EQ)

«Rafael Nadal, vous avez dû batailler pour atteindre cette finale. A quel point êtes-vous soulagé de vous en être sorti ?
J'ai eu en face de moi un adversaire très difficile et je suis très heureux de pouvoir de nouveau disputer la finale à Monte-Carlo. Commencer ma saison sur terre battue en atteignant une finale est évidemment un très bon signe pour moi. Le résultat est bon, mais dans le jeu je pense que je joue encore trop court et aujourd'hui j'ai aussi commis un peu plus de fautes que d'habitude. J'ai aussi manqué d'un peu de réussite dans le deuxième set avec ces balles de break manquées. J'ai aussi commencé à fatiguer après, mais lui aussi, alors je me suis battu. Il y a eu quelques jeux très longs et ce match m'a beaucoup demandé physiquement.

Qu'avez-vous cherché à modifier dans votre jeu au moment d'attaquer ce troisième set ?
Je me suis dit qu'il fallait déjà essayer de se détendre. Et puis il a raté un peu au début et moi j'ai commencé à me montrer plus agressif, à jouer plus dans le court. J'ai réussi à m'ouvrir le court en m'efforçant de changer au maximum les directions parce qu'il est vraiment dur à manoeuvrer. Il peut jouer très loin de sa ligne et quand même remettre encore et encore. Après cinq ou six frappes tu te rends compte que tu en es toujours au même point, que tu n'as pas fait la différene et ça ce n'est pas une bonne nouvelle. Tu commences à raccourcir et là il peut utiliser son fantastique revers court-croisé. Je devais changer quelque chose, même si on était tous les deux très fatigués. Il fallait tenter, et surtout retrouver ma qualité de coup droit comme dans le dernier jeu en jouant plus long et en allant chercher les lignes. Je suis un compétiteur, je veux gagner alors je ne lâche rien mais si je ne joue pas tout le temps comme dans les derniers jeux alors oui, je vais avoir des matches très compliqués.

Comment avez-vous géré le fait que le match a été repoussé suite à la blessure d'Andy ?
J'ai attendu, il n'y avait rien d'autre à faire. On ne m'a pas laissé le choix, mais même si on me l'avait laissé j'aurais dit d'accord donc il n'y a pas de problème. Je ne connais pas bien cette règle mais je sais que parfois on peut repousser un match de quinze minutes.

Avez-vous été surpris de voir Murray de nouveau si bien jouer ?
Il a eu une très mauvaise partie de saison aux Etats-Unis et il sait bien que s'il veut rester avec les meilleurs il ne peut plus se permettre d'autres erreurs. Il a commencé la saison de manière exceptionnelle mais c'est toujours dangereux de commencer à perdre trop de matches à la suite comme ça. Il a un potentiel incroyable et est très bon sur toutes les surfaces. Il n'y a aucune raison qu'il ne joue pas bien sur terre battue : il bouge très bien, il maîtrise tous les effets, son revers est très fort. Il va réussir et il le sait. En plus il a très faim de victoires.

Un mot sur David Ferrer, votre prochain adversaire en finale...
Il a gagné tous ses matches très facilement, a réalisé un très bon début de saison avec en plus un titre sur terre battue à Acapulco et maintenant le voilà en finale ici. Il m'a battu en Australie, c'est un joueur très dangereux. Je vais devoir très bien jouer et c'est bien ce que je vais essayer de faire (sourire)»

Recueilli par Carole BOUCHARD, à Monte-Carlo

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 9:13


Masters Monte Carlo - Nadal: "C'est un rêve"



Rafael Nadal va disputer dimanche sa septième finale consécutive à Monte-Carlo. Une série à laquelle le Majorquin lui-même a du mal à croire. Pour gagner le droit de viser un 7e titre, face à son compatriote David Ferrer, le numéro un mondial a toutefois dû cravacher pour battre Andy Murray samedi.

Vous voilà en finale pour la 7e année consécutive à Monte-Carlo. Mais vous avez dû batailler face à Murray pour y parvenir...


R.F. : Oui, c'est une victoire fantastique. Je n'ai probablement pas joué mon meilleur tennis sur terre battue mais c'est bien de continuer cette série de victoires ici. C'est encore plus important de savoir gagner quand vous ne jouez pas votre meilleur tennis que quand vous êtes sur un nuage. J'ai commis plus de fautes que d'habitude. Mais pouvoir jouer une septième finale consécutive à Monte-Carlo, c'est un rêve.

Que s'est-il passé au deuxième set?

R.F. : Par moments, je pense que j'ai joué trop court. J'ai aussi manqué un peu de réussite dans le quatrième jeu, à 2-1. J'ai eu cinq ou six balles de break et il a réussi à s'en sortir avec des coups gagnants dans des positions difficiles. A ce moment là, je me suis dit qu'il valait peut-être mieux oublier ce deuxième set et me concentrer sur le troisième.

Qu'avez-vous changé entre le deuxième et le troisième set dans votre jeu?

R.F. : Il fallait que je sois plus agressif et que je joue plus long. J'ai essayé de rentrer davantage à l'intérieur du court. Je crois que j'ai réussi à le faire. Ce n'était pas parfait, mais c'était quand même mieux que dans le deuxième set.

Physiquement, vous avez semblé prendre le dessus...

R.F. : J'étais fatigué, mais tout le monde sur le circuit est fatigué. On s'entraîne plusieurs heures par jour. C'est plus le mental qui fait la différence aujourd'hui. C'était un match très dur, très long, et il fallait tenir la distance physiquement mais aussi mentalement. J'étais plus frais et ça a compté sur les points importants. Lui a été un peu plus fatigué au troisième set, même si je l'étais pas mal non plus.

Ne craignez-vous pas d'être entamé par ce match dans l'optique de votre finale?

R.F. : Je ne sais pas à quelle heure est la finale, mais ce n'est pas l'idéal de passer trois heures sur le court avant de jouer un match comme celui qui m'attend. J'espère que je vais être prêt pour affronter David dans les meilleures dispositions.

Comment voyez-vous cette finale face à David Ferrer?

R.F. : Il n'a pas encore perdu sur terre battue cette année, réussit un bon début de saison, et m'a battu à l'Open d'Australie. C'est un adversaire très dangereux.

Globalement, êtes-vous satisfait de votre niveau de jeu?

R.F. : En ce qui concerne le match face à Murray, je suis satisfait de ma fin de match. Mais il n'y a vraiment que dans le dernier jeu, à 5-1, que j'ai joué comme je veux le faire. J'ai réussi à jouer plus près des lignes et plus long, en coup droit notamment. C'est ce que je dois réussir à faire dimanche et lors du reste de la saison sur terre battue. Sinon, je resterai compétitif, bien sûr, mais je risque d'avoir beaucoup de matches difficiles cette année.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/16042011/70/masters-monte-carlo-nadal-c-est-un-reve.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 9:14


La passe de sept ?


© TENNIS-ATP / MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO : La passe de sept ?

Julien AUGUY

samedi 16 avril 2011 - 18h30

Rafael Nadal s'est qualifié pour la septième fois consécutive en finale du Masters 1000 de Monte-Carlo. Mais l'Espagnol a souffert vendredi pour venir à bout d'Andy Murray. Le numéro un mondial s'impose finalement en trois sets (6-4, 2-6, 6-1) et retrouvera son compatriote David Ferrer dimanche.

Rafael Nadal s'en va donc retrouver une nouvelle fois la finale de Monte Carlo et tentera dimanche de briguer un septième titre consécutif sur le Rocher. Roi incontesté de le terre battue, l'Espagnol a tout de même souffert face à un Andy Murray qui n'a jamais paru aussi bon sur l'ocre que depuis la fin de sa collaboration avec Alex Corretja. Bien en jambe dans le premier set, le n°1 mondial vient à bout d'un Ecossais combatif mais un ton en dessous. On pense alors Nadal en route pour une victoire en deux sets mais le numéro 4 mondial surprend tout le monde en breakant trois fois l'Espagnol dans une deuxième manche de très haut niveau. Les deux joueurs se rendent coup pour coup, faisant même durer le quatrième jeu durant vingt minutes et Murray remporte finalement le deuxième acte (6-2). Alors que l'on pense le match totalement relancé, le finaliste du dernier Open d'Australie apparaît à bout physiquement pour débuter le troisième set (après déjà 2h20 de jeu). « Rafa », lui, est à peine touché par le revers essuyé lors de la manche pérécdente et ne fera qu'une bouchée d'Andy Murray en lui infligeant un sévère 6-1, avec notamment trois jeux et un break blancs. « Je suis très content, c'est une victoire très importante pour moi. Aujourd'hui c'était un match difficile contre Andy mais je m'y attendais. J'ai trouvé a un moment que je ne jouais pas mon meilleur tennis, je jouais trop court, pas assez agressif, mais je suis parvenu à y remédier et du coup je suis très heureux de m'en sortir en finale. Une finale ici, une nouvelle fois, c'est incroyable, c'est un rêve », a confié Rafael Nadal au micro de Canal +.

L'Espagnol retrouvera son compatriote David Ferrer en finale. En effet, Jurgen Melzer n'aura pas réussi à réitérer son exploit de la veille puisque l'Autrichien n'a rien pu faire face au n°6 mondial. Pourtant bien en jambes en début de chaque set, le n°9 au classement ATP a réussi à breaker deux fois l'Espagnol. Mais David Ferrer a de la ressource et n'a pas mis longtemps à le démontrer, en sauvant quatre balles de break dans chaque manche. L'Espagnol a ensuite déroulé son jeu en étant agressif et n'a plus vraiment laissé d'espoirs à son adversaire et s'impose logique 6-3 6-2. Après sa finale à Rome en 2010 (perdue face à Nadal), c'est la deuxième fois que Ferrer atteint une finale de Masters 1000, et en attendant de connaître son adversaire, le Valencian savoure. « J'ai été concentré tout le match. Il a très bien joué et a commencé sans faire d'erreurs, mais j'ai joué un bon jeu, j'ai été agressif, je n'ai pas fais trop d'erreurs. C'est très bien pour moi, c'est une seconde finale dans un Masters 1000 », a-t-il déclaré au micro de Canal+Sport. Il peut désormais attendre tranquillement de connaître l'identité de son adversaire : Rafael Nadal ou Andy Murray.

sport365.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 15:07


Jeu, sept et match, Nadal

Tennis - Monte-Carlo

Pour la septième saison d'affilée, Rafael Nadal remporte le tournoi de Monte-Carlo. Le numéro 1 domine (6-4, 7-5) David Ferrer.


Rafael Nadal est invaincu depuis 2003 à Monte-Carlo et décroche son 7e titre dans la Principauté.(EQ)

Pendant les tournois, Rafael Nadal et David Ferrer sont souvent côte à côte. Joystick en main, ils se battent... à la Playstation. Et Rafa choisit Roger Federer comme joueur virtuel pour défier son compatriote. Sur le court, les deux copains sont face à face. Raquette en main, ils se battent... à la régulière. Et Rafa fait du Rafa. A Monte-Carlo, cela fait sept ans que cela dure et cela marche à chaque fois. En Principauté, il est seul au monde. Il peut fermer les yeux, lever les bras et aller féciliter le vaincu. C'est toujours le même refrain.

Quand il voit le Rocher monégasque, sa confiance se décuple et son jeu devient irrésistible. Pour ce septième titre, le numéro 1 mondial joue une partition classique pour dominer (6-4, 7-5 en 2h16') David Ferrer. C'est l'heure espagnole de Ravel avec tambours et trompettes ! Sous le soleil, ça cogne.Le Majorquin ne change rien malgré la fatigue de sa demi-finale. Il engage le bras de fer. Après une heure de jeu, le tableau d'affichage annonce 4-3 et les statistiques relèvent déjà quatre breaks...

Nadal trop puissant

Les deux hommes se connaissent par coeur. Chacun essaie de déstabiliser l'autre. David Ferrer tente de prendre la balle plus tôt et de venir au filet. Rafael Nadal fait claquer ses gifles de coup droit et brise les velléités de son adversaire sous le poids de son lift. Sa puissance use l'abnégation et il n'hésite pas à faire fructifier cette puissance en venant conclure à la volée. Sur cette surface, il dispose également d'un vrai ascendant psychologique sur le Valencien à l'image du break concédé sur une double faute et une erreur en coup droit à 6-4, 5-5 ou des occasions manquées (2 balles de break converties sur 7).

Mais son froncement de sourcils illustre un soupçon d'insatisfaction... Le Majorquin ne joue pas aussi bien que l'an dernier. A 6-4, 4-2, il ne tue pas le match. Sa longueur de balles laisse parfois à désirer et son quota de fautes directes n'est pas à la hauteur de son exigence. En bon perfectionniste, le numéro 1 mondial ne peut se satisfaire de la seule victoire. Il veut toujours plus. Il a déjà beaucoup avec 30 titres sur terre battue comme Björn Borg ou Manuel Orantes, 37 succès consécutifs sur cette surface et un nouveau record de titres à Monaco. Pour un champion, ce n'est jamais assez et c'est toute sa force. Et il n'a que 24 ans. - Sophie DORGAN

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 15:44


Masters Monte Carlo - Nadal, sept incroyable



Personne n'avait remporté 7 fois de suite le même tournoi. Et pourtant Rafael Nadal l'a fait. Le Majorquin, N.1 mondial, a décroché un 7e titre consécutif à Monte-Carlo en battant David Ferrer (6-4, 7-5) en finale, signant sa 37e victoire de suite sur le Rocher. C'est son premier titre en 2011.

Quoi de mieux que la terre battue pour étoffer le palmarès de Rafael Nadal ? Monte-Carlo est une valeur sûre pour lui depuis 2005. En 2011, la Principauté est encore restée le bastion du Majorquin. Comme en 2008 et l'an dernier, le N.1 mondial a lancé sa saison sur le Rocher en étoffant son palmarès d'un titre supplémentaire. Bredouille depuis Tokyo en octobre 2010, le N.1 mondial y décroche un 7e succès de suite et le 44e titre ATP de sa carrière. Ou pour être plus précis, un 19e titre en Masters 1000, soit deux de mieux que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue le record absolu dans cette catégorie de tournois. A bientôt 25 ans, c'est énorme.

Sept succès de suite dans un tournoi, c'est tout simplement du jamais vu dans l'ère Open. Il faut remonter à plus d'un siècle, dans les années 1880, pour voir l'Américain Richard Sears remporter sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui. Vainqueur de son 37e match de suite sur le Rocher, Nadal n'a perdu que six sets en sept éditions à Monte-Carlo depuis 2005. Sachant qu'il n'était pas présent en 2004, le seul joueur à l'avoir battu ici reste l'Argentin Guillermo Coria, au 3e tour en 2003.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/17042011/70/masters-monte-carlo-nadal-sept-incroyable.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 15:45


Nadal au septième ciel


Rafael Nadal Rafael Nadal reste intouchable à Monte-Carlo (Panoramic)

Malgré une belle résistance, David Ferrer n’a pu empêcher Rafael Nadal d’empocher son septième sacre consécutif à Monte-Carlo.

par Nicolas Cerbelle, le 17-04-2011

Rafael Nadal continue de construire sa légende. Jamais dans l’Histoire un joueur n’avait gagné un tournoi sept fois consécutivement. Dimanche, le n°1 mondial a réalisé cet exploit à Monte-Carlo, empochant au passage son 19e Masters 1000 (un autre record).

Ferrer tient sa diagonale

David Ferrer, très régulier depuis le début du tournoi monégasque, a pourtant tout tenté. Profitant peut-être de l’usure subie par son rival la veille contre Andy Murray, il rivalisait en fond de court et notamment dans la diagonale, où son revers à deux mains renvoyait les coups droits de Nadal. Le bras de fer était somptueux, les jeux durant parfois plus de dix minutes. S’il cédait un engagement, Nadal chipait celui de Ferrer à deux reprises (4/2) et malgré les efforts du Valencian, très adroit à la volée, il bouclait le premier set en 1h15 (6/4).

Sur terre, Nadal gagne toujours à la fin

Désireux d’en finir au plus vite, Nadal manquait de peu de réussir le break d’entrée de deuxième manche mais gaspillait quatre occasions ; ou plutôt, Ferrer écartait le danger avec maestria. Ce dernier finissait quand même par céder dans le troisième jeu (2/1), tandis que Nadal ne perdait quasiment plus un point sur son service (seulement deux lors de ses trois premiers engagements). Mais au moment où l’on s’y attendait le moins, la tête de série n°3 sortait de sa boîte, n’hésitant pas à venir à nouveau au filet pour combler son retard (4/4). Il ne pouvait cependant pas tenir la distance jusqu’au bout et se faisait breaker à 5/5. Dans la foulée, Nadal concluait la partie sur sa deuxième balle de match et un passing dans les pieds adverses.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 15:46


Monte-Carlo: Nadal boucle son septennat



Dimanche 17 avril 2011 - 17:14

Rafael Nadal a remporté l'Open de Monte-Carlo pour la 7e année consécutive ! L'Espagnol a battu cette année en finale son compatriote David Ferrer en deux manches, 6-4, 7-5. C'est le 19e Masters 1000 qu'il remporte en carrière. Avec Rafa, les records les plus insensés sont en danger !

Rafael Nadal n'a eu besoin que de deux sets pour venir à bout de David Ferrer en finale de l'Open de Monte-Carlo, dimanche (6-4, 7-5). Il s'agit de la première victoire de l'année pour l'Espagnol. Son dernier succès remontait à Tokyo, en octobre 2010. Rafa avait toutefois conservé depuis lors sa place de n°1 mondial. Une place conforté par cette nouvelle victoire sur la terre battue monégasque. La 7e d'affilée !

Nadal remporte sa 37e victoire d'affilée sur le Rocher. C'est tout simplement unique dans l'histoire de l'ensemble des tournois de tennis du monde. Il faut remonter aux années 1880 pour trouver trace d'un Américain, Richard Sears, qui avait remporté le titre de champion des Etats-Unis sept années de suite... Mais à l'époque, le tenant du titre était directement qualifié pour la finale de l'édition suivante !

Seulement 6 défaites en 7 ans sur terre battue

Nadal enlève son 44e titre en carrière, le 30e sur sa surface favorite, la terre battue. Sur cette surface, l'Espagnol n'a concédé que 6 matches depuis 2005. Une statistique époustouflante.

Le n°1 mondial accroche aussi un 19e Masters 1000 à son palmarès, confortant son record sur ce points (Federer et Agassi en totalisent deux de moins).

Nadal sera évidemment le grandissime favori du prochain Roland Garros, tournoi qu'il a déjà remporté à 5 reprises. Le tout a seulement 24 ans, on a tendance à l'oublier !

Paradoxalement, ce n'est pas un Nadal des grands jours qui s'est imposé dimanche à Monte-Carlo. Loin de son tournoi impérial de la saison dernière, l'Espagnol a concédé 34 jeux cette année sur le Rocher, souffrant notamment en demi-finale face à Murray. En finale, Nadal n'a guère brillé mais Ferrer n'avait pas le niveau pour contrecarrer ses plans. Pas de quoi rougir : aucun joueur n'a véritablement les moyens de rivaliser avec le Majorquin sur terre battue. Et cela fait 7 ans que ça dure...

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Russie
Masculin Localisation : Belgique

Nombre de messages : 1802
Inscription : 04/03/2011


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 15:48

love1 love1 love1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:00


Nadal, fidèle à ses habitudes

Créé le 17/04/2011 à 16:50
Par Yannick SAGORIN
De Sports.fr

Pour la septième année consécutive, Rafael Nadal s'est imposé dimanche sur la terre battue de Monte-Carlo. Bien qu'émoussé, le Majorquin a eu raison de son compatriote David Ferrer en deux sets (6-4, 7-5), remportant là son premier tournoi de l'année 2011. Et le n°1 mondial d'amorcer avec autorité sa saison sur la surface ocre.


Rafael Nadal reste invincible sur la terre de Monte-Carlo. (Reuters)

11-4 et même 8-1 sur la seule surface ocre, le bilan des confrontations entre les deux hommes ne laissait guère de doute quant à l'issue de cette finale. Jamais plus depuis leur premier rendez-vous en 2004 David Ferrer n'avait dominé Rafael Nadal sur terre battue. Une rengaine qui a trouvé son prolongement ce dimanche à Monte-Carlo, où le second s'est imposé pour la septième année consécutive. Non sans avoir bataillé. Que ce soit samedi en demi-finale contre Andy Murray ou aujourd'hui...

Au lendemain de son marathon britannique, le Majorquin n'a pas eu la partie facile devant un joueur qui restait sur neuf victoires - en autant de sorties - cette saison sur la brique pilée. Vainqueur sur la terre d'Acapulco en février dernier, David Ferrer venait de franchir quatre tours sans sourciller sur le Rocher, encaissant tout juste 17 jeux. A titre de comparaison, Rafael Nadal, le sextuple tenant du trophée, avait concédé huit jeux de plus pour en arriver à ce même stade ultime. Une différence qui n'a pas manqué de se faire sentir ce dimanche.

S'il a eu tôt fait de breaker dans ce match, à 1-1 pour mener 2-1, le prince des lieux n'a pas su imprimer son rythme dans l'échange comme il en a l'habitude. Débreaké dans la foulée, il a tout simplement profité de la première balle défaillante de son adversaire (30% dans le premier set) pour continuer à faire la course en tête (3-2). Mené 0-40 sur sa mise en jeu suivante, le natif de Manacor s'est davantage appuyé sur son mental et les largesses de Ferrer pour passer entre les gouttes quand la fraîcheur physique lui faisait défaut. Une influence suffisante en tout cas pour empocher le premier set après 1h12 d'un âpre combat (6-4).

Un premier trophée depuis octobre 2010

Dans la deuxième manche, David Ferrer commence à son tour à montrer des signes de fatigue. Nadal breake de nouveau à 1-1, enfonçant le clou d'un jeu blanc pour porter le score de 2-1 à 3-1. A 4-2 néanmoins, le n°1 mondial peinant à trouver la longueur qui fait tant souffrir ses challengers sur terre battue, le lauréat de la Masters Cup 2007 s'offre un sursis, revenant à 4-4 puis poussant son compatriote à 5-5. Un baroud d'honneur, ni plus ni moins. Après 2h15 d'échanges, Rafael Nadal sert pour le match, conclut (7-5) et renoue avec une victoire qui le fuyait sur le circuit depuis le 10 octobre dernier et un triomphe modeste à Tokyo.

Battu par Roger Federer en finale des Masters l'an passé, éclipsé par Novak Djokovic à Indian Wells et Miami cette saison, le Majorquin s'est imposé cette semaine avec l'autorité d'un n°1 mondial, sans être forcément brillant. Le voilà crédité de 44 titres, dont 30 décrochés sur le revêtement ocre. Et à l'échelle des Masters 1000, ce sont 19 lignes - soit deux de plus que Federer - qui complètent son palmarès. Sa marge restant insondable cette saison sur la surface, les tournois de Madrid et de Rome qui se profilent en mai pourraient bien l'aider à s'affirmer davantage, juste avant Roland-Garros. Comme en 2010.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201115/masters-1000-monte-carlo-jeu-sept-et-match-nadal-_346063.html?covertennis


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:12


Nadal toujours invaincu à Monte-Carlo



Dimanche 17 avril 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

MONTE CARLO - L'Espagnol Rafael Nadal a remporté le tournoi de Monte-Carlo pour la septième année consécutive en battant son compatriote David Ferrer en deux manches 6-4, 7-5, dimanche en finale.

C'est le premier titre depuis sa victoire à Tokyo en octobre pour le numéro un mondial qui est venu rappeler dès le premier grand rendez-vous de la saison sur terre battue que c'était lui le grand patron du tennis sur surface ocre.

Il a remporté face à Ferrer sa 37e victoire de suite et son 7e sacre d'affilée sur le Rocher, une série extraordinaire qui ne trouve pas d'équivalent dans l'histoire plus que centenaire du tennis.

Il y a plus d'un siècle, dans les années 1880, l'Américain Richard Sears a certes remporté sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui.

A Monte-Carlo, Nadal a remporté le 44e titre de sa carrière, le 30e sur terre battue où il n'a perdu que six matches en 187 rencontres depuis début 2005.

C'est sa 19e victoire dans un Masters 1000, soit deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue un record absolu dans cette catégorie de tournois venant juste après ceux du Grand Chelem.

Il s'annonce d'ores et déjà comme l'immense favori du prochain Roland-Garros où il visera un sixième titre qui serait son dixième en Grand Chelem.

Le Majorquin de 24 ans a réussi tout ça sans jouer son meilleur tennis à Monte-Carlo. L'année dernière, il y avait frôlé la perfection en ne laissant que 14 malheureux jeux à ses cinq adversaires.

Cette année, il a eu plus de mal, perdant 34 jeux au total et lâchant même son premier set depuis deux ans face à Andy Murray en demi-finale samedi. Il a encore eu du mal à se défaire de David Ferrer qui, après Rome l'année dernière, a également perdu sa deuxième finale dans un Masters 1000 face à Nadal.

La finale, qui ne restera pas dans les annales, a duré 2 h 16 min. Nadal a de nouveau connu des difficultés en service et sur son point fort, le coup droit (14 fautes directes), et a joué plus court que lors de son parcours 2010.

Il a même laissé fondre une avance de 4-2 dans le deuxième set pour offrir une petite rallonge aux spectateurs. Mais au final, le résultat est encore et toujours le même et l'impression laissée celle d'une implacable domination.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:13


Nadal, toujours Nadal

Par Victor Dhollande-Monnier
Publié le 17 avril 2011 à 17h48 Mis à jour le 17 avril 2011 à 17h48


Jeu, sept et match pour "Rafa". Septième titre consécutif à Monaco. © REUTERS

TENNIS - L’Espagnol a remporté le tournoi de Monte-Carlo pour la septième fois consécutive.

Le tennis se joue à un contre un, souvent sur terre battue, et c’est toujours Rafael Nadal qui gagne à la fin. Après une demi-finale accrochée contre l’Ecossais Andy Murray, "Rafa" a eu plus de facilité pour battre son compatriote, David Ferrer en finale (6-4, 7-5). Nouvelle victoire, nouveau titre et nouveau record. Nadal est une machine imbattable.

Machine quasi-parfaite


Le propre d’une machine, c’est de coincer à certains moments. Parfois, la mécanique s’enraye, ça se détraque, ça rouille, ça coince. Nadal n’est pas une exception. A chaque match, il commet quelques erreurs. En finale de Monte-Carlo, il a donné des points à David Ferrer. Trop peu pour ne pas s’adjuger un septième titre d’affilée sur le Rocher.

Le Majorquin avait annoncé la couleur avant le début des hostilités sur terre battue. S’il était en difficulté, "Rafa" avait prévenu qu’il ferait ce qu’il fait le mieux : "je vais me battre sur toutes les balles, comme je l’ai fait toute ma vie". Contre son compatriote David Ferrer, Nadal a souvent été balloté dans l’échange. Des très bons enchaînements de son adversaire l’ont repoussé hors des limites. Mais Nadal a toujours le dernier mot. Toujours un dernier coup de raquette qui fait la différence.

Toujours le même scénario


Le discours est toujours le même. Bien huilé : "merci à tout le monde pour leur soutien, le public, les ramasseurs de balle,…", a déclaré Rafael Nadal au micro de Canal + à la fin du match. Difficile dans ces cas-là pour les journalistes de lui poser une question pertinente. Quelle émotion ? Après un septième titre consécutif à Monaco, le numéro un mondial doit être blasé. Les perspectives ? Gagner Roland-Garros, comme d’hab.

Depuis son élimination surprise en 2009 en huitièmes de finale à Roland-Garros contre Robin Söderling, "Rafa" n’a plus perdu un match sur terre battue. Avec 28 victoires consécutives sur cette surface, on voit mal qui pourrait venir perturber cette machine à gagner. Peut-être Novak Djokovic, en très grande forme depuis le début de l’année. Pour l’instant, "Rafa" ne se pose pas de questions et enchaîne. La semaine prochaine, il sera à Barcelone pour conserver son titre. Puis Madrid, Rome et Roland-Garros. Une saison classique pour l’Espagnol.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:13


Nadal remporte Monte-Carlo pour la 7e année consécutive



AFP

Mis en ligne le 17/04/2011

C'est sa 19e victoire dans un Masters 1000, soit deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue un record absolu dans cette catégorie de tournois venant juste après ceux du Grand Chelem.

L'Espagnol Rafael Nadal a remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo pour la septième année consécutive en battant son compatriote David Ferrer en deux sets 6-4, 7-5, dimanche en finale.C'est le premier titre depuis sa victoire à Tokyo en octobre pour le N.1 mondial qui est venu rappeler dès le premier grand rendez-vous de la saison sur terre battue que c'était lui le grand patron du tennis sur surface ocre.Il a remporté face à Ferrer sa 37e victoire de suite et son 7e sacre d'affilée sur le Rocher, une série extraordinaire qui ne trouve pas d'équivalent dans l'histoire plus que centenaire du tennis.

Il y a plus d'un siècle, dans les années 1880, l'Américain Richard Sears a certes remporté sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui.A Monte-Carlo, Nadal a remporté le 44e titre de sa carrière, le 30e sur terre battue où il n'a perdu que six matches en 187 rencontres depuis début 2005.

C'est sa 19e victoire dans un Masters 1000, soit deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue un record absolu dans cette catégorie de tournois venant juste après ceux du Grand Chelem.Il s'annonce d'ores et déjà comme l'immense favori du prochain Roland-Garros où il visera un sixième titre qui serait son dixième en Grand Chelem.Le Majorquin de 24 ans a réussi tout ça sans jouer son meilleur tennis à Monte-Carlo. L'année dernière, il y avait frôlé la perfection en ne laissant que 14 malheureux jeux à ses cinq adversaires.

Cette année, il a eu plus de mal, perdant 34 jeux au total et lâchant même son premier set depuis deux ans face à Andy Murray en demi-finale samedi. Il a encore eu du mal à se défaire de David Ferrer qui, après Rome l'année dernière, a également perdu sa deuxième finale dans un Masters 1000 face à Nadal.

La finale, qui ne restera pas dans les annales, a duré 2 h 16 min. Nadal a de nouveau connu des difficultés en service et sur son point fort, le coup droit (14 fautes directes), et a joué plus court que lors de son parcours 2010.Il a même laissé fondre une avance de 4-2 dans le deuxième set pour offrir une petite rallonge aux spectateurs. Mais au final, le résultat est encore et toujours le même et l'impression laissée celle d'une implacable domination.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:15


Nadal, clap 7e à Monte-Carlo



17/04/11 17h06

Le numéro un mondial n'a connu que six défaites en 187 matches sur terre battue.

L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, a remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo pour la septième année consécutive. Il a battu dimanche en finale de cette épreuve sur terre battue dotée de 2.227.500 euros son compatriote David Ferrer (ATP 6/N.4) en deux sets: 6-4, 7-5 après 2h17 de jeu.

Record absolu

Nadal enlève à 24 ans son premier titre de l'année 2011, et le premier depuis son succès à Tokyo en octobre 2010. Ce 44e titre, en 59 finales, est aussi le 30e sur terre battue. Il s'agit aussi de sa 19e victoire dans un tournoi Masters 1000/Masters Series, deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue un record absolu dans cette catégorie de tournois venant juste après ceux du Grand Chelem.

Record du siècle

Il a remporté face à Ferrer sa 37e victoire de suite sur terre battue, surface où il n'a connu la défaite que dans six matches sur 187 depuis début 2005. Ce 7e sacre d'affilée sur le Rocher constitue une série extraordinaire qui ne trouve pas d'équivalent dans l'histoire plus que centenaire du tennis. Il y a plus d'un siècle, dans les années 1880, l'Américain Richard Sears a certes remporté sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante.

Le Majorquin a encore eu du mal à se défaire de David Ferrer qui, après Rome l'année dernière, a également perdu sa deuxième finale dans un Masters 1000 face à Nadal. Il mène 12-4 dans ses duels face au Valencien et pris sa revanche après sa défaite en 1/4 de finale du dernier Open d'Australie.

Nadal a de nouveau connu des difficultés en service et sur son point fort, le coup droit (14 fautes directes). Il a même laissé fondre une avance de 4-2 dans le deuxième set pour offrir une petite rallonge aux spectateurs. Mais au final, le résultat est encore et toujours le même et l'impression laissée celle d'une implacable domination.

7sur7.be
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:17


Rafael Nadal remporte Monte-Carlo pour la septième année consécutive

(17/04/2011)


© EPA

Nadal a battu en finale son compatriote David Ferrer.

MONTE-CARLO
L'Espagnol Rafael Nadal a remporté le Masters 1000 de Monte-Carlo pour la septième année consécutive en battant son compatriote David Ferrer en deux sets 6-4, 7-5, dimanche en finale.

C'est le premier titre depuis sa victoire à Tokyo en octobre pour le N.1 mondial qui est venu rappeler dès le premier grand rendez-vous de la saison sur terre battue que c'était lui le grand patron du tennis sur surface ocre.
Il a remporté face à Ferrer sa 37e victoire de suite et son 7e sacre d'affilée sur le Rocher, une série extraordinaire qui ne trouve pas d'équivalent dans l'histoire plus que centenaire du tennis.

Il y a plus d'un siècle, dans les années 1880, l'Américain Richard Sears a certes remporté sept Championnats américains de suite. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui.

A Monte-Carlo, Nadal a remporté le 44e titre de sa carrière, le 30e sur terre battue où il n'a perdu que six matches en 187 rencontres depuis début 2005.

C'est sa 19e victoire dans un Masters 1000, soit deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, ce qui constitue un record absolu dans cette catégorie de tournois venant juste après ceux du Grand Chelem.

Il s'annonce d'ores et déjà comme l'immense favori du prochain Roland-Garros où il visera un sixième titre qui serait son dixième en Grand Chelem.
Le Majorquin de 24 ans a réussi tout ça sans jouer son meilleur tennis à Monte-Carlo. L'année dernière, il y avait frôlé la perfection en ne laissant que 14 malheureux jeux à ses cinq adversaires.

Cette année, il a eu plus de mal, perdant 34 jeux au total et lâchant même son premier set depuis deux ans face à Andy Murray en demi-finale samedi. Il a encore eu du mal à se défaire de David Ferrer qui, après Rome l'année dernière, a également perdu sa deuxième finale dans un Masters 1000 face à Nadal.

La finale, qui ne restera pas dans les annales, a duré 2 h 16 min. Nadal a de nouveau connu des difficultés en service et sur son point fort, le coup droit (14 fautes directes), et a joué plus court que lors de son parcours 2010.

Il a même laissé fondre une avance de 4-2 dans le deuxième set pour offrir une petite rallonge aux spectateurs. Mais au final, le résultat est encore et toujours le même et l'impression laissée celle d'une implacable domination.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 16:46

Apparemment Rafa était avec Bono dans les vestiaires après le match. :smiling:

J'espère qu'on aura des photos. :smiling:
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Xavier


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Russie
Masculin Localisation : Belgique

Nombre de messages : 1802
Inscription : 04/03/2011


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 18:00


Nadal:"Toujours aussi bon de gagner ici"

17 avril 2011 19h25



"C'est toujours aussi bon de gagner" à Monte-Carlo, a déclaré l'Espagnol Rafael Nadal après avoir remporté son septième titre consécutif sur le Rocher dimanche après sa victoire 6-4, 7-5 sur son compatriote David Ferrer en finale.

Comment se sent-on après sept victoires de suite ici ?

"Fatigué ! Plus fatigué que d'habitude. Mais c'est surtout beaucoup d'émotion. C'est toujours aussi bon de gagner ici. C'est le Masters 1000 où je ressens le plus d'émotions car tout a commencé ici en 2003. J'y ai gagné mes premiers matches sur le grand circuit, j'y suis arrivé pour la première fois de ma carrière dans le Top 100 et depuis 2005 j'en suis à sept titres de suite. Jamais je n'aurais pu imaginer ça. Ca paraît impossible. Je suis un homme très chanceux."

Comment évaluez-vous votre niveau de jeu cette semaine ?

"C'était mieux en tournoi qu'à l'entraînement où j'ai été très mauvais. Je suis content de la manière avec laquelle je m'en suis sorti face à Richard (Gasquet, en huitièmes de finale). C'était un bon match. En demi-finale et en finale je ne suis pas arrivé à jouer à mon meilleur niveau sur la durée. Je n'ai pas été assez régulier, pas assez concentré. Je n'ai pas joué très très bien mais ce n'était pas si mauvais non plus, sinon je n'aurais pas gagné ! J'espère que cette victoire va m'aider, qu'elle va me donner confiance. J'ai peut-être été plus prudent et défensif que d'habitude, plus nerveux aussi. Je n'avais pas envie de perdre une troisième finale de Masters 1000 de suite après celles d'Indian Wells et de Miami."

Vous avez un gros programme devant vous, n'avez-vous pas peur de trop jouer dans les semaines qui viennent ?

"Honnêtement, je ne sais pas. C'est mon programme, celui que j'ai choisi. On verra dans quelques mois si j'avais tort. C'est difficile à dire aujourd'hui. Il faut voir aussi que la période qui va de maintenant jusqu'à Wimbledon est la plus importante de l'année pour moi. C'est sur terre battue que j'ai le plus de chances de gagner et d'empocher les points qui vont me permettre de figurer dans les meilleurs au classement. Il faut que j'en profite et que je les joue ces tournois, tant que je suis en bonne santé, comme c'est le cas aujourd'hui."

Sportbf.be

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 18:36

Marcel t'es devenu un pro dans le postage d'article dis donc !! :smiling:

Ouais et si tu joues trop et que tu te blesses saligot! Là c'est sûr t'auras bien profité hein... disturbed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 19:06


Nadal : «Très émouvant»

Le 17/04/2011 à 19:06 | Mis à jour le 17/04/2011 à 19:52


Rafael Nadal ne se lasse pas de soulever le trophée monégasque, son septième en sept ans.

Rafael Nadal a remporté son septième titre à Monte-Carlo. Le n°1 mondial retient tout autant l'émotion que les progrès qui lui restent à faire pour les semaines à venir.

«Rafael Nadal, voilà c'est fait : vous venez de remporter votre septième titre à Monte-Carlo. Comment vous sentez-vous ?
C'est toujours très émouvant pour moi de gagner ici, alors ça l'est encore plus aujourd'hui (dimanche). Commencer ma saison sur terre battue par un titre est évidemment fantastique, mais gagner ici encore une fois est spécial. C'est quasiment impossible pour moi de réaliser tout ça. J'ai vraiment beaucoup de chance.

Enchaîner après les trois heures de samedi était-il difficile ?
Je me suis sentis plus fatigué que d'habitude, mais les deux derniers matches vont m'aider à améliorer ma condition physique et également mon mental. Le mois écoulé a été très bon pour moi, même si c'était dur de perdre à Miami et c'est pour ça qu'aujourd'hui, j'étais très nerveux. Je savais que ce serait difficile de m'en remettre si je perdais une troisième finale de Masters 1000 de suite. Maintenant je vais faire de mon mieux à Barcelone, qui est un tournoi très important pour moi. Je suis ravi d'être de retour et d'être compétitif. Les mois jusqu'à Wimbledon sont décisifs pour ma saison. Je n'ai pas joué à la perfection cette semaine, alors cela veut dire que j'ai encore des progrès à faire, notamment en coup droit.

Ne pensez-vous pas en demander trop à votre corps ?
Je ne sais pas. Vraiment. J'ai choisi ce calendrier, il me convient et on verra bien si je me suis trompé. Tu ne sais jamais si tu vas perdre au deuxième tour ou aller au bout. Je dois jouer seulement trois ou quatre tournois qui ne sont pas obligatoires pour l'ATP, mais ils sont souvent nécessaires pour préparer les tournois du Grand Chelem. Et si tu veux rester au sommet du classement, tu n'as pas vraiment le choix. Chaque saison, j'ai de grands résultats, alors chaque saison je dois tenter de recommencer.

«J'ARRÊTERAI QUAND JE PERDRAI LE PLAISIR QUE JE PRENDS À PROGRESSER.»

Quelles ont été vos sensations dans le jeu cette semaine ?
Je n'étais vraiment pas bon à l'entraînement en début de semaine, ensuite j'ai bien mieux joué en match. Le premier tour était bon, après ce n'était pas facile contre Richard (Gasquet), mais j'étais satsifait de mon jeu. Contre Ljubicic, je m'en suis sorti malgré le vent et c'était le principal. Et pour les deux derniers matches, je pense que la chose la plus négative est que je n'arrive pas à jouer tout un match à mon meilleur niveau. Je joue très bien pendant quelques jeux et après je perds un peu ma concentration, bien plus que d'habitude. J'espère que cette victoire va m'aider à prendre confiance parce que je me suis trouvé nerveux et trop sur la défensive.

On vous entend toujours dire que ce que vous réalisez est impossible, mais finalement ça continue...
Je ne dis jamais quelque chose que je ne pense pas. C'est ce que je ressens. Je me demande toujours si je vais réussir à gagner encore. On ne sait jamais quand ça va s'arrêter, alors il faut être prêt à tout accepter. Un match de tennis se joue souvent sur trois ou quatre points qui changent tout. Combien de temps je vais pouvoir encore gagner ces fameux points ? Je n'en sais rien.

Etes-vous capable de dire si vous serez encore sur le circuit à l'approche de la trentaine ?
J'arrêterai quand je perdrai le plaisir que je prends à progresser, quand je perdrai le plaisir de me battre sur le court. Je ne sais pas si ça arrivera le mois prochain ou dans huit ans. Il faut aussi que la santé tienne. Si je reste en bonne santé mais que je perds le plaisir d'être sur le circuit, j'arrête. Le plus important est d'être heureux.»

http://www.lequipe.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 19:44


Nadal au septième ciel


© TENNIS - ATP / MASTERS 1000 DE MONTE-CARLO : Nadal au septième ciel

Rédaction Sport365

dimanche 17 avril 2011 - 14h23

Rafael Nadal s'est imposé pour la septième fois d'affilée sur la terre battue de Monte-Carlo. Sous les yeux du Prince Albert II de Monaco, l'Espagnol a remporté la finale face à son compatriote, David Ferrer (6-4, 7-5).

Après deux heures et quart d'un match intense, Rafael Nadal pouvait lever les bras dans le ciel de Monte-Carlo. Une nouvelle victoire en terre monégasque, la septième consécutive pour le numéro un mondial, de bon augure à un mois de son tournoi de prédilection, Roland-Garros. Mais cette victoire, le Majorquin a dû aller la chercher face à un adversaire qu'il connaît bien. Son compatriote David Ferrer n'aura rien lâché et aura tenté jusqu'au bout de s'appuyer sur une stratégie déterminée avant la rencontre : pilonner le revers adverse sur 3 ou quatre échange avant d'ouvrir sur le coup droit. Malheureusement, et c'est souvent le cas face à Nadal, tout prévoir ne suffit pas.

Pourtant, le numéro six mondial avait décidé de mettre la pression d'entrée sur son adversaire. Dès son premier jeu de service, « Rafa » a dû s'employer pour repousser deux balles de break. Deux balles qui auront eu pour effet de réveiller le Majorquin qui dès le jeu suivant ne s'est pas fait prier pour convertir sa première balle de break. Dans ce premier set, David Ferrer qui aura surtout péché sur sa première balle de service (seulement 50% de réussite), a tout de même réussi à bousculer l'inépuisable numéro un par moment, comme à 4-3 sur le service de son adversaire. Une grosse vingtaine d'échanges auront transformé le court central en véritable Rallye de Monte-Carlo. Mais cela n'aura pas suffit et le tenant du titre s'impose 6-4 dans un premier set d'une heure et dix minutes.

Lorsque Rafa break dès le troisième jeu du second set, on se dit alors que l'affaire est pliée. Mais Nadal apparaît d'un coup plus fébrile, notamment lorsque il sert pour mener 5-3. Une double-faute suivie d'une énorme faute directe vont permettre à David Ferrer de continuer d'espérer en revenant à 4-4. Mais deux jeux plus tard, une double de la tête de série n°4 également suivie d'une grosse faute directe donnaient à Rafa l'opportunité de servir pour le match. Une opportunité que le numéro un mondial n'a pas laissé passer pour signer son septième succès à Monte-Carlo…

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 19:51


Tournoi de Monte-Carlo: Nadal au septième ciel

publié le 17/04/2011 à 17:04, mis à jour le 17/04/2011 à 18:03


L'Espagnol Rafael Nadal en finale du Masters 1000 de Monte-Carlo face à David Ferrer, le 17 avril 2011

afp.com/Valery Hache

MONTE-CARLO - Rafael Nadal a réalisé un exploit sans précédent dans l'histoire du tennis en remportant dimanche son septième tournoi de Monte-Carlo consécutif face à David Ferrer (6-4, 7-5) en finale.

Dès le premier grand rendez-vous de la saison sur terre battue, le N.1 mondial est venu rappeler que c'était toujours lui le grand patron de la surface avec cette série aussi incroyable que le personnage.

Il y a plus d'un siècle, dans les années 1880, Richard Sears a bien remporté sept Championnats américains de rang. Mais c'était à une époque où le tenant du titre était directement qualifié pour la finale suivante et qui n'avait de toute façon rien à voir avec l'univers ultra-concurrentiel d'aujourd'hui.

"Je mesure déjà à quel point c'est difficile de gagner six titres de rang puisque je n'y suis moi-même jamais parvenu. Alors sept à la suite, c'est phénoménal", avait applaudi son grand rival Roger Federer en début de semaine, anticipant déjà sur ce qui relève une nouvelle fois de l'implacable.

"Jamais je n'aurais pu imaginer ça. Je suis un homme chanceux, a estimé Nadal dimanche. Je travaille beaucoup mais je ne suis pas le seul dans ce cas et personne n'a eu la chance de gagner autant, à seulement 24 ans. Merci la vie !"

Ce que le Majorquin a réussi avant même d'arriver au quart de siècle laisse en effet pantois. Il en est déjà à quarante-quatre titres, dont trente sur terre battue, rejoignant Björn Borg et Manuel Orantes à la troisième place du palmarès sur la surface, à quinze longueurs de Guillermo Vilas.

Unanimement considéré par ses pairs comme le meilleur joueur de tous les temps sur terre battue, où il a gagné 181 de ses 187 derniers matches, Nadal est carrément dans les temps pour devenir aussi le meilleur tout court.

Avec ce 19e titre en Masters 1000, deux de plus que Roger Federer et Andre Agassi, il détient déjà le record dans cette catégorie de tournois. Il s'annonce d'ores et déjà comme l'immense favori du prochain Roland-Garros où il visera un sixième titre qui serait son dixième en Grand Chelem.

On avance souvent que le physique va constituer la limite de Nadal dont le style de jeu serait trop exigeant pour une carrière longue. Mais en attendant, il a prouvé à Monte-Carlo qu'il pouvait être en bonne santé et performant d'une année sur l'autre pendant sept printemps, ce qui n'est pas rien.

"J'ai changé, je cours beaucoup moins qu'au début de ma carrière", dit-il à ce sujet. Cela reste cependant relatif puisque c'est bien à l'usure qu'il a remporté ses deux matches les plus disputés face à Andy Murray (6-4, 2-6, 6-1 en 2h58) en demi-finale et contre Ferrer dimanche (en 2h16).

Le plus décourageant pour ses adversaires c'est sans doute qu'il n'a jamais joué son meilleur tennis cette semaine sur le Rocher où il avait frôlé la perfection l'année dernière en ne laissant que 14 jeux à ses cinq adversaires.

Cette fois, il en a lâché 34 dont neuf à Ferrer lors d'une finale qui ne restera pas dans les annales. Nadal a de nouveau connu des difficultés en service et sur son point fort, le coup droit (14 fautes directes).

Il a joué plus court que lors de son parcours 2010 et a même laissé fondre une avance de 4-2 dans le deuxième set pour offrir une petite rallonge aux spectateurs. Mais au final, le résultat est encore et toujours le même et l'impression laissée celle d'une implacable domination.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 19:53


Le prince de Monaco

Mise à jour le dimanche 17 avril 2011 à 11 h 49


Photo: AFP/Valery Hache
Rafael Nadal

On savait Rafael Nadal relativement à son aise sur la terre battue. Sur celle de Monte-Carlo, il devient carrément imbattable.

L'Espagnol, numéro 1 mondial, en a fait une nouvelle démonstration en battant son compatriote David Ferrer 6-4, 7-5, dimanche, en finale du Masters monégasque.

Nadal est donc sacré dans la principauté pour une septième année de suite. Cette séquence, longue de 37 victoires, constitue un record du tennis moderne.

Guillermo Coria, en 2003, est le dernier joueur à avoir battu Nadal à Monte-Carlo. L'année suivante, le Majorquin avait raté le tournoi sur blessure.

Nadal a profité de ce premier tournoi majeur de la saison sur l'ocre pour savourer un premier titre depuis octobre, à Tokyo.

Nadal n'aura pas volé cette victoire, acquise au prix de longs échanges. D'ailleurs, la première manche s'est étirée sur 1 h 15 min, même si les deux rivaux ont seulement disputé 10 jeux.

Au final, c'est au terme de 2 h 16 min que Nadal a assuré sa gloire et mis fin au rêve de Ferrer, 4e tête de série.

Fait à noter, malgré la longueur du duel, aucun as n'a été enregistré, dans un camp comme dans l'autre.

Avec ce gain, Nadal présente une fiche de 12-4 face à Ferrer. Le monarque mondial du tennis a enlevé les neuf derniers duels sur terre battue contre son compatriote valencien.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Dim 17 Avr 2011 - 19:55


Nadal : "Toujours aussi bon de gagner ici"

Publié le 17/04/2011 à 19:16, mis à jour le 17/04/2011 à 19:17

Par AFP

"C'est toujours aussi bon de gagner" à Monte-Carlo, a déclaré l'Espagnol Rafael Nadal après avoir remporté son septième titre consécutif sur le Rocher dimanche après sa victoire 6-4, 7-5 sur son compatriote David Ferrer en finale.


Rafael Nadal croque un 7e titre à Monte-Carlo !
© AFP - SEBASTIEN NOGIER

Comment se sent-on après sept victoires de suite ici ?
"Fatigué ! Plus fatigué que d'habitude. Mais c'est surtout beaucoup d'émotion. C'est toujours aussi bon de gagner ici. C'est le Masters 1000 où je ressens le plus d'émotions car tout a commencé ici en 2003. J'y ai gagné mes premiers matches sur le grand circuit, j'y suis arrivé pour la première fois de ma carrière dans le Top 100 et depuis 2005 j'en suis à sept titres de suite. Jamais je n'aurais pu imaginer ça. Ca paraît impossible. Je suis un homme très chanceux."

Comment évaluez-vous votre niveau de jeu cette semaine ?
"C'était mieux en tournoi qu'à l'entraînement où j'ai été très mauvais. Je suis content de la manière avec laquelle je m'en suis sorti face à Richard (Gasquet, en huitièmes de finale). C'était un bon match. En demi-finale et en finale je ne suis pas arrivé à jouer à mon meilleur niveau sur la durée. Je n'ai pas été assez régulier, pas assez concentré. Je n'ai pas joué très très bien mais ce n'était pas si mauvais non plus, sinon je n'aurais pas gagné ! J'espère que cette victoire va m'aider, qu'elle va me donner confiance. J'ai peut-être été plus prudent et défensif que d'habitude, plus nerveux aussi. Je n'avais pas envie de perdre une troisième finale de Masters 1000 de suite après celles d'Indian Wells et de Miami."

Vous avez un gros programme devant vous, n'avez-vous pas peur de trop jouer dans les semaines qui viennent ?
"Honnêtement, je ne sais pas. C'est mon programme, celui que j'ai choisi. On verra dans quelques mois si j'avais tort. C'est difficile à dire aujourd'hui. Il faut voir aussi que la période qui va de maintenant jusqu'à Wimbledon est la plus importante de l'année pour moi. C'est sur terre battue que j'ai le plus de chances de gagner et d'empocher les points qui vont me
permettre de figurer dans les meilleurs au classement. Il faut que j'en profite et que je les joue ces tournois, tant que je suis en bonne santé, comme c'est le cas aujourd'hui."

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   Lun 18 Avr 2011 - 8:29


T. Nadal : « Rafael n’est pas imbattable »

Tournoi de Monte-Carlo | RMC.fr | 17/04/2011

Après avoir gagné son septième titre consécutif à Monte-Carlo, ce dimanche, Rafael Nadal semble injouable sur terre-battue. Son oncle et entraîneur dit pourtant tout le contraire : « Rafael n’est pas imbattable, beaucoup de joueurs sont très bons. Il perdra peut-être à Barcelone la semaine prochaine, ça doit être dans notre tête », a déclaré Toni Nadal ce dimanche.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Monte Carlo 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Monte Carlo 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit