RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Rome 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Rome 2011   Dim 8 Mai 2011 - 7:55

Toutes les news de Rafa à Rome ici.
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 8 Mai 2011 - 7:56


Rome (ATP): Nadal avec Ferrer, Djokovic avec Söderling

08/05/2011 - 00:19

Le tirage au sort du Masters 1000 de Rome a été effectué. Dans le premier quart du tableau, Rafael Nadal se retrouve avec David Ferrer, Michaël Llodra et Thomaz Bellucci, qu'il pourrait retrouver dès le 2e tour. Dans la partie suivante, on retrouve les deux Français têtes de série, Gaël Monfils, opposé à un qualifié, et Richard Gasquet, qui défiera dimanche Albert Montanes, mais aussi Jo-Wilfried Tsonga, qui affronterait Roger Federer en cas de succès sur Marcos Baghdatis au 1er tour. Dans le troisième quart, celui d'Andy Murray et Jurgen Melzer, Gilles Simon sera opposé à Andy Roddick, avec une belle carte à jouer. Enfin, dans l'ultime quart, seront à suivre Novak Djokovic et Robin Söderling, qui affrontera au 2e tour le vainqueur de l'explosif Verdasco-Raonic. Gasquet et Montanes auront l'honneur d'ouvrir le programme dimanche.

www.sports.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 7:20


Rafa Nadal: "Soy más feliz ganando un torneo que siendo número 1"

DAVID MENAYO 11/05/11 - 08:50.

Ha ganado dos títulos esta temporada (Montecarlo, Barcelona), sumando un total de 45 en su haber · En Roland Garros podría igualar los seis títulos de Björn Borg · Debuta hoy en Roma ante Paolo Lorenzi

Rafael Nadal habla tan claro dentro como fuera de la pista. Sabe que a pesar de firmar un buen inicio de temporada está siendo eclipsado por el fenómeno de un Djokovic que puede arrebatarle el número 1 del mundo. Sin embargo, él sigue por la senda del progreso, la lucha y la ilusión por seguir ganando torneos de entidad por mucho tiempo. Así lo dejó claro este miércoles en la sintonía de RadioMARCA...

Montecarlo, Barcelona, Madrid, Roma, Roland Garros, el calendario sobre tierra no para...
El calendario no para ni en tierra ni en ninguna otra superficie. Es una época dura porque desde prácticamente la eliminatoria de Copa Davis es Bélgica y hasta que finalice Wimbledon habré jugado torneos casi cada semana y además para mí es la parte más importante del año.

Hasta la fecha lleva dos títulos (Montecarlo, Barcelona) y tres finales (Indian Wells, Miami, Madrid). ¿Qué balance hace?
La temporada está siendo muy buena. Es cierto que no tuve suerte a principios de temporada porque en Doha tuve un virus y en Australia, cuando ya me había recuperado, me hice una pequeña rotura en la pierna, pero en los torneos que he estado físicamente bien he llegado a las últimas rondas, jugando cinco finales, ganado dos y perdiendo tres. Lo que pasa es que hay otro jugador que le está yendo espectacular...

Las tres finales que perdió lo hizo ante Djokovic. ¿Esperaba al comienzo de la temporada el 'fenómeno Djokovic'?
Todos sabemos del potencial de Djokovic. Está en un momento muy dulce y con mucha confianza. Las tres finales que he perdido contra él no he estado a mi mejor nivel: en Indian Wells estuve bien el primer set pero luego me vine abajo; en Miami estuve cerca de ganar pero sin jugar al 100%; y en Madrid tampoco jugué como debería este tipo de partidos. Pero supongo que eso también es mérito del rival que no te deja hacer tu tenis. Quizá me falta un pelín más en este tipo de partidos.

Después de seis años disfrutando de la rival Nadal-Federer, ¿cree que ha nacido con Djokovic una nueva rivalidad?
No creo en rivalidades. He jugado muchos partidos importantes ante Federer y ante Djokovic he jugado algunos importantes, pero es pronto para decir que hay una gran rivalidad entre nosotros porque hay muchos jugadores buenos en el circuito y esto depende de los momentos y estados de forma. Djokovic ha jugado muy bien en estos primeros meses del año y yo he sido el que he estado más cerca de él, pero la temporada será larga y veremos cómo continúa.

Por cierto, ¿ha visto cómo celebró Djokovic su triunfo en Madrid? ¿Qué le parece?
Cada uno celebra sus victorias como quiere y lo estima más oportuno. Yo he ganado títulos como el de Madrid o más importantes y nunca se me ha ocurrido festejar de esa forma. A mí no me gustaría que el jugador que haya perdido la final contra mí me viera haciendo eso, aunque a él evidentemente le importó menos. Cada uno tiene una educación distinta y una manera diferente de ver las cosas.

Por momentos en Madrid se convirtió en el tenista con mejor porcentaje de victorias de la historia. ¿Os importa este tipo de estadística a los jugadores?
Las estadísticas están ahí para mirarlas y estar orgullosos más de unas que de otras, pero a mí lo que realmente me preocupa es jugar bien cada día, entrenar lo mejor posible y tener la actitud necesaria para seguir mejorando. Las estadísticas y los récords ya se verán cuando terminemos la carrera.

El récord que está a punto de igualar son los seis Roland Garros de Björn Borg...
Borg ganó seis y yo todavía llevo cinco. Afronto el torneo con la misma motivación que si Borg llevara ocho o yo fuera a por el segundo porque es el torneo más importante del mundo sobre tierra y es muy especial para mí. Lo que pretendo es llegar muy bien preparado a París y jugar al nivel necesario para intentar ganar.

A un jugador de su nivel, ¿qué le motiva más: ser número 1 del mundo o ganar torneo de primer nivel como los Masters 1.000 o Grand Slam?
No hay comparación. La satisfacción de ganar algo siempre ha sido mayor que la de ser número 1 porque creo que esto es consecuencia de lo primero. Soy más feliz cuando gano un torneo que cuando me levanto y veo que soy el número 1. No hay color.

Aún hay torneos por delante, pero, ¿se ve en julio jugando la Copa Davis en Estados Unidos?
La Copa Davis siempre es una competición especial, pero las fechas y la forma en la que está enfocada la competición no ayuda a que los jugadores que, como yo, juegan una gran cantidad de partidos durante la temporada, puedan estar en todas las eliminatorias. En mi caso tengo que jugar torneos muy importantes en las próximas semanas y no me planteo aún la próxima eliminatoria de Copa Davis.

RadioMARCA cumple este año su décimo aniversario. Esperamos que en los próximos diez años sigamos disfrutando de su tenis y sus éxitos.
No creo que dure tanto, pero intentaré cuidarme para estar en activo el máximo tiempo posible. Felicidades a la radio.

www.marca.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 7:22


Paolo Lorenzi será el primer rival de Rafa Nadal en Roma

DAVID MENAYO 10/05/11 - 19:14.

Rafa y Lorenzi se verán las caras este miércoles en el Foro Itálico · En el caso de nop alcanzar las semifinales y que Djokovic acabara ganando el torneo, Nadal cedería al serbio el número 1 del mundo · El balear ha ganado este torneo en cinco ocasiones

Paolo Lorenzi será el primer rival de Rafael Nadal en el Masters 1.000 de Roma, donde el balear defiende título y su número 1. El italiano, número 148 del ranking ATP, ganó en dos sets a Thomaz Bellucci.

Paolo Lorenzi se deshizo contra todo pronóstico del brasileño Thomaz Bellucci en la primera ronda de Roma al firmar un marcador global de 7-6(5) y 6-3 tras una hora y cuarenta y ocho minutos de juego en un choque disputado en la Pista Central del Foro Itálico. Lorenzi, procedente de la fase previa donde se había impuesto a Pablo Andújar y a Gianluca Naso, no jugó un partido brillante pero fue mejor que su rival en los momentos más importantes del partido. El primer set se lo apuntó en un ajustado tie-break y el segundo después de aprovechar dos de las cuatro bolas de break que le ofreció su rival.

Con esta victoria, Lorenzi, de 29 años y afincado en el puesto 148 del ranking ATP, será el primer rival de Rafa Nadal en el Foro Itálico. El balear nunca antes se ha medido al italiano, cuyo mejor resultado en un Masters 1.000 fue la segunda ronda que alcanzó el año pasado en estos lares donde, tras deshacerse de Albert Montañés, cayó ante Robin Soderling.

www.marca.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 16:01


Nadal a été bousculé

Rafael Nadal a dominé aux forceps l’Italien Paolo Lorenzi (6/7 6/4 6/0) lors du 2e tour à Rome.

Entrée en matière poussive de Rafael Nadal à Rome. Le numéro 1 mondial a eu besoin de trois sets pour venir à bout de l’Italien Paolo Lorenzi (6/7 6/4 6/0), issu des qualifications. Nadal affrontera le vainqueur du match Kohlschreiber-Lopez au tour suivant.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 16:03


Nadal sans briller

Opposé à un qualifié, Paolo Lorenzi, pour son entrée en lice à Rome, Rafael Nadal s'est fait peur en perdant le premier set avant de rétablir l'ordre et s'imposer (4/6 6/4 6/0).

Un simple retard à l'allumage ou une véritable alerte ? Difficile pour l'instant de trancher. Toujours est-il que Rafael Nadal n'a pas connu une entrée en matière douceâtre du côté de Rome face au joueur local Paolo Lorenzi, modeste 148e joueur mondial mais vainqueur la veille de Thomaz Bellucci, le Brésilien qui avait lui-même bien failli mettre un terme à l'invincibilité de Novak Djokovic en demi-finales à Madrid lorsqu'il mena 6/4 3-1. Mais au final, le Serbe s'en sortit et le lendemain, il stoppa l'invulnérabilité sur terre de… Nadal. De là à dire que la boucle est désormais bouclée avec le succès du Majorquin sur Lorenzi, il y eut d'abord un match bien mal embouché pour le numéro 1 mondial. Ainsi, lorsque l'Italien égalisa à 1-1, tout le public romain l'applaudit, comme s'il craignait que les jeux glanés par son chouchou soient une rareté. D'ailleurs, Nadal confirma dans un premier temps cette peur en se détachant 4-2. Sauf que dans la foulée, l'Espagnol délivrait une salve de quatre fautes directes synonyme de débreak immédiat (4-4). Dès lors, galvanisé par sa réussite et sentant que son adversaire n'était pas dans un grand jour, Lorenzi se déchainait et s'accrochait à son service jusqu'au jeu décisif, qu'il remportait à sa première balle de set (7/6, 7 points à 5) !

Lorenzi y aura cru
Le bilan de Nadal dans cette première manche : 21 fautes directes. Soit sans doute plus que dans l'ensemble de certains tournois qu'il a remportés par le passé. Enervé, le taureau de Manacor chargeait du coup d'entrée de deuxième set (3-1). Mais là encore, le numéro 1 mondial ne tenait pas la distance et voyait l'Italien le rattraper (3-3), et même le doubler (4-3). Dire alors de l'Espagnol qu'il arborait la tête des mauvais jours relevait du pléonasme. Le tournant se situait alors un jeu plus tard, à 4-4 et 30-0 pour Lorenzi sur son service. Manquant peut-être un peu d'expérience et sentant l'exploit possible, celui-ci se crispait et Nadal jaillissait pour breaker et empocher la manche (4/6). La suite ? Un long et douloureux calvaire pour un Transalpin usé face à un adversaire enfin digne de son statut et qui lui infligeait une roue de bicyclette (0/6) en guise de sévère leçon finale.

www.lefigaro.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 16:04


Tennis Rome: Nadal peine face à l'Italien Lorenzi, mais passe



Rafael Nadal s'est qualifié pour les 8e de finale du Masters 1000 de Rome mais a peiné pendant 2h37 face à l'Italien Paolo Lorenzi (6-7 (5/7), 6-4, 6-0), mercredi, et affrontera le vainqueur du match entre Philipp Kohlschreiber et Feliciano Lopez.

En petite forme, frappant moins fort qu'à l'accoutumée, le N.1 mondial a fait rêver le Central du Foro Italico, qui a longtemps cru que +Paolo+ viendrait à bout du géant, déjà terrassé chez lui dimanche par Novak Djokovic en finale à Madrid.

Lorenzi, 148e à l'ATP, spécialiste des tournois ATP Challenger, a brillamment donné la réplique à l'Espagnol dans les deux premières manches. Il a remporté au tie-break la première, dès sa première balle de set, Nadal ratant un smash facile.

Dans le deuxième set, Lorenzi, qui n'a gagné que six matches dans sa carrière sur le circuit principal, a encore tenu tête à Nadal, qui perdrait sa place de N.1 s'il n'atteignait pas les demi-finales à Rome et que Djokovic s'y imposait.

Dans la troisième manche, l'Italien a lâché prise et Nadal, vainqueur final ici-même cinq fois ces six dernières années, s'est imposé 6-0. Mais la terre battue a tremblé.

www.leparisien.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 16:07


Nadal l'emporte difficilement, Djokovic gagne encore



Rafael Nadal a peiné avant de l'emporter 6-7 (5), 6-4 et 6-0 contre Paolo Lorenzi, qualifié et 148e au monde, mercredi au tournoi de Rome.

C'était le troisième match de suite où Nadal échappait le premier set, après deux scénarios identiques à Madrid - contre Roger Federer en demi-finales, puis lors de sa défaite en finale contre Novak Djokovic.

Djokovic a porté sa fiche à 33-0 en 2011 en battant Lukasz Kubot 6-0 et 6-3. Le Serbe peut enlever le premier rang mondial à l'Espagnol Nadal, s'il triomphe en finale et que Nadal n'atteint pas les demi-finales.

Le tournoi en est un de préparation pour Roland-Garros, qui commence la semaine prochaine.

Nadal a eu des ennuis avec son coup droit tout au long du match - notamment lors des deux premières manches, envoyant souvent la balle dans le filet sur des coups de routine.

Lorenzi, un favori de la foule, avait battu Thomas Bellucci au premier tour. Mercredi, il a notamment gagné trois points de suite pour enlever le bris d'égalité, sur un smash imprécis de Nadal. Au deuxième set, Nadal a finalement pris le contrôle du match en s'emparant d'une avance de 5-4.

http://www.cyberpresse.ca


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 16:09


Et la terre a tremblé



Nadal-Lorenzi. L'affiche la plus déséquilibrée sur le papier de la journée de mercredi, au Masters 1000 de Rome, a accouché d'une rencontre palpitante qui a vu le n°1 mondial avoir toutes les peines du monde face au qualifié italien. Vainqueur en trois manches (6-7, 6-4, 6-0), l'Espagnol est passé très près d'une deuxième défaite de suite sur terre battue. Auparavant, Novak Djokovic s'était baladé contre Lukasz Kubot (6-0, 6-3).

Heureux soient les Romains qui n'ont pas quitté la Ville Eternelle ce mercredi, faisant fi de la prédiction du dénommé Rafaele Bendandi, un sismologue disparu en 1979, qui avait annoncé que Rome serait détruite par un tremblement de terre le 11 mai 2011. Heureux car, si la terre a bien bougé, il s'agit de la terre battue du Foro Italico, théâtre de l'affrontement entre le David italien, Paolo Lorenzi, et le Goliath de la surface ocre, Rafael Nadal. Le séisme, malheureusement pour le public transalpin, n'avait pas la magnitude suffisante pour emporter totalement le n°1 mondial. Mais c'est peu de dire que le Majorquin a été ébranlé par cet étonnant 148e mondial, issu des qualifications, et tombeur la veille du redoutable Thomaz Bellucci (7-6, 6-3). Trois jours après sa défaite contre Djokovic en finale à Madrid (7-5, 6-4), Nadal s'en est finalement sorti en trois manches (6-7, 6-4, 6-0), mais rarement (jamais ?) l'ogre de la terre battue n'était passé aussi près de s'incliner pour la deuxième fois de suite sur sa surface fétiche. Ce qui ne lui est bien sûr jamais arrivé (*).

Comment ce Romain de 29 ans a-t-il pu faire trembler à ce point le n°1 mondial ? Simple, en réalisant le match de sa vie. Pour le deuxième jour d'affilée. Devant un Central bouillant et déchaîné, Lorenzi n'a fait preuve d'aucun complexe. Derrière une bonne première, l'Italien n'a retenu aucun coup, a dicté le jeu, jusqu'à faire douter Rafael Nadal lui-même. Face à un joueur très entreprenant (14/18 au filet dans la première manche), l'Espagnol a cherché des solutions. On l'a même vu éviter son revers pour frapper en coup droit, avec un déchet tout simplement incroyable. Cela lui a coûté son break d'avance dans la première manche (4-4). Et cela a surtout gonflé Lorenzi à bloc. Mené dans le tie-break, l'Italien s'est vu offrir une balle de premier set après les 15e et 16e fautes directes de Nadal en coup droit (!). Une occasion trop belle pour ne pas être défendue avec acharnement. Après une défense exceptionnelle, Lorenzi, d'un joli lob, forçait Nadal à jouer un smash pas évident. Out ! 7-6 Lorenzi.

La place de n°1 en jeu

A le voir réussir le break dès le premier jeu de la deuxième manche, on imaginait alors facilement le Majorquin punir l'impertinent en deux petits sets. Mais Nadal a continué à souffrir, et à réussir aussi peu de coups gagnants. Il a même mordu la poussière au sens propre après un mauvais appui, preuve que ce n'était vraiment pas son jour. Quelques points plus tard, Lorenzi débreakait (3-3). Puis sauvait une balle de break dans le jeu suivant, au prix d'une nouvelle défense exceptionnelle. Le break arrivait finalement au pire moment, dans le neuvième jeu. Non sans avoir à sauver une balle de 5-5, Nadal recollait péniblement à une manche partout (6-4), après plus de deux heures de jeu. C'était d'ailleurs sans doute trop pour Lorenzi. A bout de forces, l'Italien n'a pas vraiment existé dans le set final. Heureusement, le 6-0 reçu dans le troisième set ne l'a pas privé de l'ovation ô combien méritée du Foro Italico.

Nadal, donc, a finalement sauvé l'essentiel. L'Espagnol sait que s'il n'atteint pas les demi-finales cette semaine, il pourrait perdre sa place de n°1 mondial si Djokovic remporte le tournoi. Le couperet est évité. Au prochain tour il affrontera Feliciano Lopez ou Philipp Kohlschreiber. Et Djokovic pendant ce temps-là ? Tout va bien, merci pour lui. Lukasz Kubot, expédié en 1h07 (6-0, 6-3), peut en témoigner.

(*) Toutes surfaces confondues, si l'on excepte le Masters 2009 (trois défaites), Nadal n'a plus perdu deux rencontres de suite sur le circuit depuis l'été 2007, contre Djokovic à Montreal et Monaco à Cincinnati. Sur abandon.

www.sports.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 18:00

Même s'il a redressé un peu la barre pendant le 3ème set ça m'inquiète un peu. Neutral

Faut vraiment pas qu'il se fasse éliminer précipitamment à Rome parce que déjà que son moral et sa confiance sont malmenés en ce moment s'il vit encore une autre défaite à une semaine de RG ça peut faire mal. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 18:03

Bon bah s'il est pas inquiet.

Nadal n'est «pas inquiet»

Le 11/05/2011 à 19:38 | Mis à jour le 11/05/2011 à 19:53



Difficile vainqueur de Paolo Lorenzi (6-7 (5/7), 6-4, 6-0), Rafael Nadal a assuré ne pas s'inquiéter de ses performances décevantes ces derniers jours.

Voir Rafael Nadal souffrir dès son entrée en lice dans un tournoi, qui plus est sur terre battue, est une chose rare. Ajoutez à cela sa défaite à Madrid la semaine dernière face à Novak Djokovic, et vous comprendrez que l'Espagnol n'est pas au top. Mais le numéro 1 mondial a tenu à assurer, ce mercredi, qu'il ne doutait pas pour autant. «Je ne m'inquiète pas parce que j'ai perdu contre Djokovic, ça fait partie du jeu, gagner, perdre, je ne suis pas nerveux.» Rafael Nadal a cependant admis que son niveau de jeu actuel n'est pas flamboyant.

«J'ai très mal joué»

«Aujourd'hui (mercredi) c'était dur, j'ai très mal joué. J'ai eu des moments difficiles, je me sentais lent, je ne rentrais pas bien dans la balle, j'étais toujours un peu court... Ça faisait longtemps (que je n'avais pas si mal joué sur terre battue).» Conscient de ses limites, l'Espagnol trouve pourtant des raisons d'espérer. «Le bon côté, c'est que (jeudi contre Feliciano Lopez) je jouerai mieux, parce que ce n'est pas possible de jouer plus mal. Et je l'ai aussi battu, il est en pleine forme, mais dans le passé j'ai aussi joué très bien contre lui.»

http://www.lequipe.fr/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 19:26

Chupeta a écrit:
Même s'il a redressé un peu la barre pendant le 3ème set ça m'inquiète un peu. Neutral
Moi aussi mais ca m'inquiète pas vraiment. Le truc c'est qu'il est très fatigué et que la défaite à Madrid l'a beaucoup touché. bof

Mais j'ai foi, comme il a dit il peut pas faire pire qu'aujourd'hui. :laugh:

Allez Rafa tu vas y arriver. gershout
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 19:44


Masters Rome - Nadal frôle la catastrophe



Rafael Nadal a été sérieusement bousculé par Paolo Lorenzi, au 2e tour du Masters de Rome. L'Italien, 148e mondial, a mené 7-6, 4-3 avant de rendre les armes (6-7, 6-4, 6-0). Novak Djokovic a déroulé face à Lukasz Kubot, N.141 (6-1, 6-3). David Ferrer, malade, a laissé sa place à Carlos Berlocq.

Comme en 2008, Rafael Nadal a bien failli se faire cueillir dès son entrée en lice au Foro Italico. Il y a trois ans, c'était l'Espagnol Juan Carlos Ferrero qui s'était payé le triple tenant du titre, usé par ses deux précédentes sorties gagnantes à Monte-Carlo et Barcelone. Cette saison, c'est Paolo Lorenzi, 148e mondial, qui a bien failli réaliser une sacrée performance en résistant au N.1 mondial. Déjà en lui prenant un set ; ensuite en refaisant son retard dans la deuxième manche pour mener 4-3, avant de voir Nadal enchaîner neuf jeux de suite pour s'envoler vers le 3e tour après 2h36 de combat. Une défaite d'entrée de Masters, où l'Espagnol reste deux titres de suite, aurait fait les affaires de Novak Djokovic, qui peut prendre la place de N.1 mondial en cas de disparition du Majorquin avant les demi-finales. Mais la maîtrise physique et tactique de Nadal lors de cette rencontre face à ce joueur peu expérimenté a repoussé une échéance que l'Espagnol lui-même annonce comme inéluctable.



De son côté, "Nole" est arrivé à Rome avec sérénité. Le N.2 mondial, toujours invaincu cette saison, s'est aisément qualifié pour les huitièmes de finale en dominant le Polonais Lukasz Kubot (6-0, 6-3). Sans forcer et en 1h07 de jeu, le Serbe a signé sa 33e victoire consécutive depuis le début de l'année, confirmant par la même occasion qu'il "gardait les pieds sur terre", malgré sa série d'invincibilité. Kubot, 141e mondial, a tout de même résisté dans la seconde manche, gagnant trois fois sa mise en jeu après avoir été mené 3-0, à chaque fois très applaudi par le central du Foro Italico.

Ferrer forfait

"J'ai bien joué, c'est un bon début, a commenté le N.2 mondial, c'est toujours bien de gagner en deux sets. Je n'ai pas qu'une heure sur le terrain aujourd'hui, c'est important pour économiser l'énergie pour la suite du tournoi." Puis la classe du Serbe lui a permis de remporter le match. Il rencontrera au troisième tour le Suisse Stanislas Wawrinka (N.14), vainqueur de l'Italien Filippo Volandri (6-1, 3-6, 6-2). "Wawrinka est un grand joueur, a dit Djokovic, il tourne depuis longtemps, et il aime la terre battue, nous avons joué ici la finale en 2008". Finale qui a été remportée par le Serbe, l'année où Nadal avait abandonné son titre dès son entrée en lice.

Un outsider de poids a déclaré forfait mercredi soir : David Ferrer. L'Espagnol, 6e mondial, n'a pu jouer son match du 2e tour face à Marin Cilic, le Valencian étant malade. Le finaliste de l'an passé face à Nadal est remplacé par l'Argentin Carlos Berlocq. Ce match sera le dernier du court central, après Tsonga-Federer. Le vainqueur jouera face à Mardy Fish au 3e tour. Ferrer restait sur deux finales jouées à Monte-Carlo et Barcelone face à Rafael Nadal et un quart de finale à Madrid face à Novak Djokovic.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/11052011/70/masters-rome-nadal-frole-la-catastrophe.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 19:45


Nadal sans briller


Rafael Nadal n'a pas brillé pour son entrée en lice à Rome (Panoramic)

Opposé à un qualifié, Paolo Lorenzi, pour son entrée en lice à Rome, Rafael Nadal s'est fait peur en perdant le premier set avant de rétablir l'ordre et s'imposer (4/6 6/4 6/0).

par Cédric Callier, le 11-05-2011

Un simple retard à l’allumage ou une véritable alerte ? Difficile pour l’instant de trancher. Toujours est-il que Rafael Nadal n’a pas connu une entrée en matière douceâtre du côté de Rome face au joueur local Paolo Lorenzi, modeste 148e joueur mondial mais vainqueur la veille de Thomaz Bellucci, le Brésilien qui avait lui-même bien failli mettre un terme à l’invincibilité de Novak Djokovic en demi-finales à Madrid lorsqu’il mena 6/4 3-1. Mais au final, le Serbe s’en sortit et le lendemain, il stoppa l’invulnérabilité sur terre de… Nadal. De là à dire que la boucle est désormais bouclée avec le succès du Majorquin sur Lorenzi, il y eut d’abord un match bien mal embouché pour le numéro 1 mondial. Ainsi, lorsque l’Italien égalisa à 1-1, tout le public romain l’applaudit, comme s’il craignait que les jeux glanés par son chouchou soient une rareté. D’ailleurs, Nadal confirma dans un premier temps cette peur en se détachant 4-2. Sauf que dans la foulée, l’Espagnol délivrait une salve de quatre fautes directes synonyme de débreak immédiat (4-4). Dès lors, galvanisé par sa réussite et sentant que son adversaire n’était pas dans un grand jour, Lorenzi se déchainait et s’accrochait à son service jusqu’au jeu décisif, qu’il remportait à sa première balle de set (7/6, 7 points à 5) !

Lorenzi y aura cru

Le bilan de Nadal dans cette première manche : 21 fautes directes. Soit sans doute plus que dans l’ensemble de certains tournois qu’il a remportés par le passé. Enervé, le taureau de Manacor chargeait du coup d’entrée de deuxième set (3-1). Mais là encore, le numéro 1 mondial ne tenait pas la distance et voyait l’Italien le rattraper (3-3), et même le doubler (4-3). Dire alors de l’Espagnol qu’il arborait la tête des mauvais jours relevait du pléonasme. Le tournant se situait alors un jeu plus tard, à 4-4 et 30-0 pour Lorenzi sur son service. Manquant peut-être un peu d’expérience et sentant l’exploit possible, celui-ci se crispait et Nadal jaillissait pour breaker et empocher la manche (4/6). La suite ? Un long et douloureux calvaire pour un Transalpin usé face à un adversaire enfin digne de son statut et qui lui infligeait une roue de bicyclette (0/6) en guise de sévère leçon finale.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 11 Mai 2011 - 19:46


Nadal a souffert



Rédaction Sport365

mercredi 11 mai 2011 - 17h30

Malmené par Paolo Lorenzi et contraint de céder la première manche, Rafael Nadal s'est fait peur lors du deuxième tour du Masters 1000 de Rome. L'Espagnol a dû s'employer et se qualifie en trois sets et 2h36 de jeu. (6-7, 6-4, 6-0). De son côté, Novak Djokovic déroule.

Les favoris

Depuis sa défaite en finale du Masters 1000 de Madrid dimanche derniers, Rafael Nadal n'inspire plus autant la crainte sur terre battue. Et le qualifié Paolo Lorenzi n'a pas hésité à jouer crânement sa chance face au n°1 mondial. Plein d'audace, l'Italien profite des nombreuses approximations de l'Espagnol (21 fautes directes dans le premier set) pour s'offrir le gain de la première manche avant de mener 4-3 dans le deuxième set. Si Nadal peut parfois perdre son tennis, son mental ne le lâche jamais. La Majorquin redresse finalement la situation et passe neuf jeux de suite à son adversaire pour s'imposer en trois sets et 2h37 de jeu (6-7, 6-4, 6-0).

Lukasz Kubot a-t-il apprécié la démonstration ? Le qualifié polonais, 141eme mondial, avait l'honneur de défier Novak Djokovic au deuxième tour. Et comme prévu, le match n'a pas duré très longtemps. En 1h07 exactement, Djoko avait plié l'affaire. Après avoir empoché neuf jeux consécutifs, le Serbe a laissé un peu de répit au Polonais pour s'imposer finalement 6-0, 6-3. Le numéro 2 mondial sera opposé au prochain tour à Stanislas Wawrinka qui a proposé un jeu décousu face à l'Italien Filippo Vilandri pourtant 79eme au classement ATP (6-1, 3-6, 6-2). Le duel entre Nicolas Almagro et Sam Querrey a par ailleurs tourné à l'avantage de l'Espagnol qui décroche son ticket pour affronter Robin Söderling après sa victoire en deux manches (6-3, 7-6(4)).

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Rome 2011   Jeu 12 Mai 2011 - 12:10


Nadal se rassure

Le 12/05/2011 à 13:42 | Mis à jour le 12/05/2011 à 14:05

En difficulté, la veille, face au qualifié italien Paolo Lorenzi, Rafael Nadal (n°1) retrouve son tennis, jeudi, face à Feliciano Lopez (6-4, 6-2 en 1h16'). Et composte son billet pour les quarts.

«Mercredi, c'était dur. J'ai très mal joué. Je me sentais lent, je ne rentrais pas bien dans la balle, j'étais toujours un peu court. Ça faisait longtemps que je n'avais pas aussi mal joué sur cette surface. Le bon côté, c'est que contre Feliciano, je jouerai mieux parce que ce n'est pas possible de jouer plus mal.» Rafael Nadal avait prévenu. Et il a tenu parole. Mené un set et 4-3, la veille, par l'Italien Paolo Lorenzi, privé de coup droit, Rafael Nadal retrouve sa gifle face à Feliciano Lopez. Un premier jeu empoché blanc et un break le placent sur de bons rails (3-0).

Un coup droit dans le couloir - pour offrir une balle de 3-4 à son compatriote - puis un autre dans le bas du filet (3-4) lui rappellent de mauvais souvenirs. Le 40e joueur mondial, lâché par son arme maîtresse, le service (55% de points gagnés derrière la première), n'en profite pas. Rafael Nadal ne gamberge pas et s'envole, empochant un quatrième succès en deux sets (sur 4 matches) face à son compatriote. Premier qualifié pour les quarts de finale au Foro Italico, où il retrouvera Mardy Fish (n°11) ou Marin Cilic, le Majorquin engrage surtout un peu de confiance. Il n'en demandait pas plus.

www.lequipe.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Rome 2011   Jeu 12 Mai 2011 - 14:21


Nadal était fiévreux

12/05/2011 - 16:00 - Mis à jour le 12/05/2011 - 16:09

Rafael Nadal, tête de série N.1, s'est qualifié pour les quarts de finale du tournoi de Rome malgré la fièvre.

"J'ai eu de la fièvre cette nuit, et un réveil difficile ce matin, a expliqué Nadal après le match. Je ne me sentais pas en pleine forme, j'ai décidé au dernier moment de jouer. J'ai vu le docteur, qui m'a dit: "Prenez ça, relaxez-vous pendant une heure et demie". Puis ça a été, même mieux qu'hier (mercredi), être en quarts dans ces conditions, c'est positif."

www.eurosport.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Jeu 12 Mai 2011 - 14:40


Nadal hausse le ton



Bousculé par Paolo Lorenzi pour son entrée en lice dans le Masters 1000 de Rome, Rafael Nadal a rectifié le tir ce jeudi en disposant facilement de Feliciano Lopez (6/4 6/2) en 8es de finale.

par Emmanuel Quintin, le 12-05-2011

Nadal de bout en bout
Oubliée la mise en route difficile du 2e tour face à l’Italien Paolo Lorenzi (6/7 6/4 6/0), Rafael Nadal est cette fois bien entré dans son tournoi de Rome. Opposé à Feliciano Lopez, toujours délicat à jouer sur terre battue mais qui ne l’avait jamais battu sur cette surface, le numéro 1 mondial a rendu une copie bien plus présentable ce jeudi en s’imposant en deux sets (6/4 6/2). En dehors d’une petite saute de concentration en fin de première manche, qui le voyait perdre un break d’avance et passer de 4-2 à 4-4, le Majorquin aura mené sa barque comme il l’entendait de bout en bout de la partie. Vainqueur du premier set (6/4), il accélérait dans le deuxième pour breaker deux fois son compatriote tout en restant lui-même intraitable sur ses mises en jeu (88% de premières balles et 81% de points gagnés derrière celles-ci !). Au final, Rafael Nadal bouclait la partie (6/4 6/2) en 1h16 et peut attendre sereinement son adversaire des quarts de finale, Marin Cilic ou Mardy Fish.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Jeu 12 Mai 2011 - 14:42


Nadal facilement

Rafael Nadal a aisément disposé de Feliciano Lopez en 8es de finale à Rome.

Après une entrée en matière délicate contre l'Italien Lorenzi, Rafael Nadal a connu un 8e de finale plus aisé à Rome. Opposé à Feliciano Lopez, le numéro 1 mondial s'est imposé en deux sets : 6/4 6/2. Nadal retrouvera le vainqueur du match Fish-Cilic en quarts de finale.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Rome 2011   Ven 13 Mai 2011 - 14:34


Nadal reste n°1 mondial



Vainqueur de Marin Cilic en quarts de finale du Masters 1000 de Rome, Rafael Nadal est assuré de se présenter à Roland Garros dans la peau du n°1 mondial. Plus tôt dans la journée, Andy Murray avait logiquement assuré sa place dans le dernier carré.

Même s’il s’impose à Rome, Novak Djokovic ne sera pas n°1 mondial lundi prochain. Car Rafael Nadal, qui se verra prochainement retirer les points de son titre acquis à Madrid la saison dernière, n’a pas craqué ce vendredi contre Marin Cilic. Bien au contraire, le Majorquin semble monter en puissance dans la Ville Eternelle. A deux jeux de la défaite lors de son entrée en lice contre le qualifié Paolo Lorenzi, victime d’une fièvre au matin de son huitième de finale face à Feliciano Lopez, Nadal s’est montré impitoyable face au Croate. Après un premier set à sens unique, l’Espagnol a attendu le septième jeu de la deuxième manche pour faire la différence (6/1 6/3). En demi-finales, il pourrait retrouver Richard Gasquet, à condition que le Biterrois se débarrasse du Tchèque Tomas Berdych.

www.sport24.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 8:04

Merci les filles. :smiling:

Djokovic allait quand même pas croire qu'il allait lui lâcher sa place nan. :laugh:
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 8:35


Rafa Nadal le mal élevé !


Rafael et Toni Nadal (photo iconsport)

> 13 mai 2011 à 13h50

Par Clément DESDOIGTS

Rafael Nadal n'est pas au mieux. Toni Nadal trouve même qu'il compromet, à Rome, ses chances en vue du tournoi de Roland-Garros.
"Rafael était très fièvreux. Moi, je ne voulais pas qu'il joue", affirme un Toni Nadal inquiet à propos de la santé de son poulain, Rafael Nadal.

Si l'Espagnol n'a eu aucun mal à écarter Feliciano Lopez hier en huitième de finale du masters 1000 de Rome, Rafa avoue qu'il "avait de la fièvre" hier matin, comme depuis le début se son tournoi.

Si Toni Nadal est inquiet, c'est en vue de Roland-Garros. "J'ai dit à Rafa qu'il fallait se souvenir de Doha où il a joué en demi-finale en étant très fiévreux.Il l'a perdue et s'est blessé, derrière, à l'Open d'Australie", affirme le coach du n°1 mondial à L'Equipe.

Rafael Nadal a donc désobéi à tonton. Lui, il est à Rome "pour se battre", en bon gladiateur qu'il est.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 8:36


Nadal a désobéi

Le 13/05/2011 à 09:02

Fiévreux avant son huitième de finale face à Feliciano Lopez, jeudi, Rafael Nadal n'a pas écouté les conseils de son oncle et coach, Toni.


Malgré la fièvre, Rafael Nadal a tenu à jouer. (EQ)

«Je ne voulais pas qu'il joue. Je lui ai dit qu'il fallait qu'il se souvienne de ce qui s'était passé à Doha en début d'année. Il avait joué sa demi-finale contre Nikolay Davydenko avec de la fièvre, il l'a perdue sèchement et a fini par se blesser à l'Open d'Australie, explique-t-il dans nos colonnes, ce vendredi. Si l'on tire sur un corps fragilisé, le risque de casser est plus grand. Et comme Roland-Garros approche...». Menacé par Novak Djokovic, un succès face à Marin Cilic en quarts de finale lui permettra de conserver sa première place mondiale - au moins - jusqu'à Paris. Ceci explique peut-être cela...

www.lequipe.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 10:01

bof bof disturbed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 11:06


Masters Rome - Nadal, exploit à taille humaine



Après Federer et Berdych, Richard Gasquet tentera d'éliminer un troisième joueur du Top 10 pour rallier la finale de Rome (14h environ). La tâche sera loin d'être évidente face à Rafael Nadal, N.1 mondial et double tenant du titre. Même si l'Espagnol n'est pas dans les meilleures dispositions...

Et si la finale de Rome n'opposait pas Novak Djokovic à Rafael Nadal ? Si la finale de Madrid entre les deux numéros un mondiaux n'avait pas de revanche cette semaine sur terre battue ? En plus d'Andy Murray, qui affronte le Serbe en demi-finales, cela tient à la performance de Richard Gasquet face au double tenant du titre. Après une victoire sur Federer, confirmée face à Berdych, le chemin, presque obligatoire, passe donc par Nadal. Le Français estimait être blindé et prêt physiquement à de nouveaux défis, le Biterrois va être servi en rencontrant celui qu'il n'a jamais battu en huit rencontres chez les pros, dont quatre sur terre battue.

Car si le 16e mondial a réussi à rallier la cinquième demi-finale de Masters 1000 de sa carrière, le Majorquin, en bon recordman de victoires qui se respecte (19 titres), jouera son 39e match dans le dernier carré de ce genre de tournoi. La dernière remonte à la semaine dernière à Madrid pour Nadal. Il faut remonter à Paris-Bercy en 2007 pour y retrouver trace de Gasquet. Mais après deux très belles victoires face à deux Top 10 de suite, le Biterrois n'a pas volé son ticket. Dans ce domaine, pas besoin de remonter quatre ans en arrière pour voir le Français briller de la sorte : à Indian Wells en mars dernier, Gasquet a signé un quart de finale en éliminant successivement Jurgen Melzer (N.10 à l'époque) et Andy Roddick (N.8 ), avant de buter sur le pétulant Novak Djokovic.

"Jouer à 14h00, c'est trop tôt"



Mais sur la route de son match contre le plus haut membre du Top 10, Gasquet se sent "fatigué". Un problème face à la bête blessée qu'est actuellement Nadal, un peu malade, voire en proie à certains doutes à moins de dix jours de défendre son titre à Roland-Garros. "Je n'ai pas grand chose à perdre à nouveau face à lui. Je ne suis pas favori, il faut juste profiter du match", a-t-il dit. Pas plus remonté que ça, le Biterrois ? En fait, l'heure de son match le refroidit un peu. "Jouer à 14h00, c'est trop tôt, avec le match d'hier je commence à fatiguer, mais il vaut mieux avoir ce problème là que prendre l'avion de 14h..." Il est vrai que, en plus, le taux de réussite face à Nadal est faible cette saison. Seulement trois joueurs l'ont battu en 2011 : Novak Djokovic (trois fois), David Ferrer (une fois) et Nikolay Davydenko (une fois). Le Russe, 23e mondial, est en tout cas le seul à ne pas être dans le Top 10 au moment des faits. Pourtant, il a tout de même envie de croire que ce match à Rome soit sujet à exploit.

Même un peu perturbé ces temps-ci, Rafael Nadal a pourtant assuré l'essentiel : préserver sa place de N.1 mondial jusqu'à Roland-Garros. Un rang qu'il a commencé à céder dans son esprit, mais pas encore sur le terrain. Fiévreux il y a encore deux jours, le Majorquin, au bord du forfait jeudi, s'est senti "bien mieux aujourd'hui (vendredi). Je pouvais bouger plus vite, jouer plus agressif, monter au filet... Je n'ai pas eu besoin de pousser mes limites". Richard Gasquet aura-t-il les jambes pour embêter le maître de la terre battue actuel qui a gagné cinq des six derniers titres à Rome et qui n'a jamais perdu contre lui ? Sans un physique affûté, le combat risque d'être rude face à l'Espagnol qui a concédé quatre sets en huit matches face au Français, dont deux sur terre à Estoril en 2004 et Monte-Carlo l'année suivante.

Lors de leur dernière rencontre, encore à Monte-Carlo en avril dernier, Nadal avait déclaré avoir joué son meilleur match depuis sa reprise sur terre, qui datait pourtant de veille face à Jarkko Nieminen (6-2, 6-2). L'Espagnol s'était imposé 6-2, 6-4 en 1h34 de match, non sans avoir subi une petite secousse en fin de rencontre, lorsque le Français rattrapait son break de retard pour égaliser à 4-4, avant de céder à nouveau dix minutes plus tard. Sans un écart de conduite, le Français aurait pu arracher une troisième manche. Que se serait-il passé avec le Gasquet combatif et concentré d'aujourd'hui? C'est une question qui mériterait presque d'être posée au présent de l'indicatif.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/14052011/70/masters-rome-nadal-exploit-a-taille-humaine.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Rome 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rome 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit