RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Rome 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 14:21


Nadal stoppe Gasquet

Le 14/05/2011 à 15:48

Rafael Nadal (n°1) met fin samedi, en demi-finales, à la belle aventure de Richard Gasquet (n°16), tombeur de Roger Federer (n°3) et Tomas Berdych (n°7) aux tours précédents (7-5, 6-1 en 1h33').



Tout le soulagement de Rafael Nadal dans ces poings serrés. (AFP)

Des Petits As au Foro Italico. Une génération dorée. Richard Gasquet et Rafael Nadal se connaissent par coeur. Adversaires gamins, adversaires adultes. Si le Français dominait dans les catégories de jeunes, les rôles se sont inversés chez les "grands" : huit matches, huit victoires pour le Majorquin. Mis sur orbite par ses succès contre Roger Federer et Tomas Berdych, l'ex-numéro 1 tricolore pouvait-il faire chavirer un numéro 1 mondial fiévreux, miné par son revers en finale du tournoi de Madrid face à Novak Djokovic ?
Gasquet tient bon jusqu'à 5 partout

En début de match, le Tricolore n'est toujours pas descendu de son nuage. Sous les yeux de Jean Gachassin, président de la Fédération Française, le Biterrois, très relâché, alterne service-volée, lob, revers long de ligne et amortie. Entre autres. La facilité est du côté français. Rafael Nadal, lui, joue court et fait les mauvais choix. Un signe qui ne trompe pas: son coup droit est aux abonnés absents. Dans le troisième jeu, il doit faire face à une première balle de break après... un coup droit dans le bas du filet.

Richard Gasquet s'arrête en demi-finales à Rome.

Mené 3-2, il écarte deux nouvelles menaces. 5 partout. Dans le money time, le numéro 1 mondial hausse pourtant le ton. Comme souvent. Sur un passing de coup droit décroisé, il ne laisse pas filer sa première occasion sur l'engagement adverse (6-5). Le match a changé de mains. Rafael Nadal se fait plus pressant (26 points gagnants), Richard Gasquet relâche l'étreinte (17 fautes directes, 57% de premières balles). Débutée tambour battant (3-0), la seconde manche est une formalité. L'Espagnol aligne un neuvième succès en neuf matches et décroche une sixième finale à Rome (après ses titres en 2005, 2006, 2007, 2009 et 2010). Ses poings serrés en disent long. Cette semaine, Rafael Nadal se bat surtout contre lui-même. Cette semaine, Richard Gasquet s'est retrouvé. Les enfants ont bien grandi. - Julien GIOVANELLA

www.lequipe.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 14:24


Nadal ne fait pas de détail

14/05/2011 - 13:55 - Mis à jour le 14/05/2011 - 16:20



Rafael Nadal a battu Richard Gasquet pour la 9e fois en 9 rencontres, à Rome, en demi-finale (7-5, 6-1). Le N.1 mondial attend de connaître son adversaire en finale : soit Novak Djokovic, soit Andy Murray. Les deux joueurs s'affrontent à 20h ce soir.

Rafael Nadal a battu Richard Gasquet en deux sets. Si le Français a retrouvé toute sa liberté sur le court, il n'a pas encore passé le cap face au N.1 mondial. 9 matches autant de défaites. A Rome, on retiendra son enchaînement victoire sur Roger Federer (N.3 mondial) et sur Tomas Berdych (N.7) et ses sept premiers jeux face à Nadal. Le Majorquin, méfiant, puis autoritaire, va défendre ses points ATP en finale.

Sept jeux, c'est peu pour se vanter d'avoir fait un grand match face à Nadal, mais c'est assez pour avoir des regrets. Gasquet et Nadal étaient à 4-3 dans la première manche, mais le Français avait déjà perdu quatre balles de break en sa faveur. Les quatre seules balles de break qu'il a eu pendant la rencontre. Pendant ces premiers jeux, il a légèrement dominé le N.1 mondial en produisant le tennis varié, surprenant et compact qu'il avait offert lors des deux matches précédents. Du lift haut, des accélérations violentes, en coup droit comme en revers, et surtout une zone trouvée régulièrement en profondeur.

Gasquet "fatigué"

Puis, à 4-3, il a baissé d'un tout petit cran. A peine moins percutant, il a subi un jeu blanc sur le service de l'Espagnol avant de lutter pour garder le sien. A 5-5, Nadal a obtenu ses premières balles de débreak, et son premier break. A 5-6, sa première balle de set a été aussi la bonne.

Gasquet avait annoncé se sentir "fatigué" avant cette rencontre. L'aveu d'une faiblesse fatale. Ne pas oublier la fatigue avant un match face à Nadal, ce n'est pas la meilleure façon de préparer le combat à venir. Fièvreux, Nadal avait donné le maximum face à Feliciano Lopez. Sans fièvre, Nadal a balayé un Gasquet en sur-régime au second set.

Après sept sets de très haute tenue (deux matches plus le premier set samedi), Gasquet s'est désuni. Il lui reste encore du travail pour envisager sereinement un tournoi du Grand Chelem, qui se déroule, non seulement sur quinze jours mais en trois sets gagnants (mais certes avec un jour de repos entre deux matches). En attendant, il a la confirmation de ses progrès. Il sera 14e mondial lundi prochain. Nadal, convaincant, devra attendre dimanche pour savoir s'il a fait des progrès depuis Madrid...

www.eurosport.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Sam 14 Mai 2011 - 17:26


Nadal n'est «pas stupide»

Tennis - ATP - Rome

Qualifié pour la finale, samedi, aux dépens de Richard Gasquet, Rafael Nadal préfèrerait y affronter Andy Murray plutôt que Novak Djokovic. «Je ne suis pas stupide. "Djoko" est fantastique, il semble imbattable cette année. Et puis, je ne suis pas le genre de gars qui cherche la revanche, a-t-il lancé en référence à sa défaite à Madrid face au Serbe. Mais si je joue contre Murray, cela signifiera affronter le gars qui a battu Djokovic, alors ce sera très difficile aussi». - Rédaction (avec AFP)

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 15 Mai 2011 - 8:49


Nadal éteint Gasquet

L'excellent parcours de Richard Gasquet dans ce Masters 1000 de Rome s'est arrêté en demi-finales. Le joueur français, tête de série n°16, s'est incliné contre Rafael Nadal en deux sets (7-5, 6-1), samedi après-midi, payant sans doute les efforts consentis lors des deux tours précédents. Mais à une semaine de Roland-Garros, le Biterrois s'est rassuré.


Richard Gasquet n'avait plus de jus dans le deuxième set. (Reuters)

Il fallait un monstre pour stopper Richard Gasquet. Depuis le début de la semaine, à Rome, le Français était sur son nuage, affichant un niveau de jeu qu'il n'avait plus eu depuis des mois, sans doute même des années. Roger Federer en huitièmes (4-6, 7-6, 7-6) et Tomas Berdych en quarts (4-6, 6-2, 6-4) en avaient fait les frais. Pas Rafael Nadal. Accroché dans le premier set, le numéro un mondial a su faire la différence à un moment clé de cette demi-finale, en fin de premier set (7-5, 6-1).

Rien d'illogique, les deux hommes n'évoluant pas sur la même planète. Mais le Biterrois n'a pas à rougir de sa prestation ce samedi après-midi, encore moins de son parcours dans ce Masters 1000. Dès lundi, le joueur tricolore sera quatorzième au classement ATP, preuve que son retour au premier plan, entrevu notamment à Indian Wells et à Dubaï, est plus sérieux que certains le pensaient. Ce qui le sépare désormais du gratin, plus que l'expérience, est la capacité à enchaîner les grosses performances.

Une balle de break suffit à Nadal...

Avec un peu plus de fraîcheur mentale et physique, Richard Gasquet aurait sans doute pu se ressaisir après la perte d'un premier set durant lequel il a fait très bonne figure. Sa qualité de revers lui a permis de remporter quelques points précieux. Dommage pour lui qu'il n'ait pas su convertir l'une de ses balles de break, la première à 2-1 en sa faveur, les deux suivantes à 3-2 alors qu'il menait 15-40 sur le service de Rafael Nadal. L'Espagnol, lui, n'en a pas eu besoin d'autant pour se mettre à l'abri. Sur sa seule occasion de la manche, à cinq jeux partout, le numéro un mondial a profité d'un service un peu court de son adversaire pour prendre le contrôle de la partie. Avant de conclure sur sa mise en jeu, là encore après avoir sauvé une balle de break.

Touché moralement, le Biterrois a craqué physiquement, se montrant par exemple incapable de monter au filet. Ce qu'il avait souvent fait avec brio dans le premier acte. Moins puissant et précis sur son service (57% de premières balles contre 74% pour le Majorquin), Richard Gasquet s'est alors fait dévorer par un Rafael Nadal qui n'a même pas eu besoin d'être impérial. C'est à la volée, alors que le Français bataillait en fond de court, qu'il a réussi un premier break pour mener rapidement 2-0. Bis repetita trois jeux plus tard puis à 5-1, l'Espagnol remportant cette rencontre sur sa première balle de match. Toujours fanny en neuf confrontations face au meilleur joueur du monde, le Français peut tout de même rentrer en France avec le plein de confiance. L'idéal à une semaine de Roland-Garros, où il sera tête de série. Et très attendu.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201119/nadal-trop-fort-pour-gasquet-a-rome_351641.html?featurestennis


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 15 Mai 2011 - 8:51


Nadal était trop fort



Rédaction Sport365

samedi 14 mai 2011 - 23h30

Rafael Nadal s'est imposé face à Richard Gasquet, en manque d'efficacité (7-5, 6-1), samedi en demi-finales. En finale, dimanche, l'Espagnol défiera l'ogre Djokovic, vainqueur de Murray en 3h02, pour un remake de la finale de Madrid dimanche dernier.

Ils s'étaient affrontés en avril à Monte-Carlo, et Rafael Nadal n'avait pas fait de détail (6-4, 6-2). A l'occasion de la demi-finale du Masters 1000 de Rome, la différence n'a pas été si évidente que ça entre le numéro un mondial et Richard Gasquet, actuellement dix-huitième à l'ATP. Tombeur de Roger Federer et Tomas Berdych, Richard Gasquet arrivait avec un gros capital confiance avant de jouer face à sa bête noire. En huit rencontres chez les professionnels, le Français n'a jamais gagné. Mais samedi, le Biterrois n'a pas fait de la figuration et a inquiété le Majorquin. Solide au service et très puissant en revers, Richard Gasquet a bien débuté la rencontre. A 2-1 pour le Français, sur le service de l'Espagnol, le Biterrois a manqué sa première occasion de break.

Ce n'était que partie remise. A 3-2, Gasquet s'est procuré deux nouvelles balles de break, au moment où il était le plus dominateur sur le court. Rafael Nadal s'est montré impérial sur son service et sur ses coups de défense. Solide mentalement, il a réussi à égaliser. Lors des quatre jeux qui ont suivi, les deux joueurs ont réussi à conserver facilement leur mise en jeu. Mais c'est à 5-5 que Gasquet a concédé deux balles de break. Contrairement à son adversaire, Nadal n'a pas laissé sa chance sur sa première occasion. A 6-5, Gasquet s'est encore procuré une balle d'égalisation, mais Nadal n'a pas baissé la garde. Puis, il a fructifié sa première balle de set. Richard Gasquet était sonné. Sur la mise en jeu du Français dans le deuxième set, Nadal s'est montré tout de suite agressif, mettant ainsi la pression sur le n°18 mondial. Tactique payante, Gasquet a perdu sa mise en jeu sur la première balle de break qu'il devait sauver. Dans le jeu suivant, Nadal, sûr de lui, ne s'est pas fait prier et a creusé l'écart. Si Gasquet a remporté son service par la suite, Nadal a réussi à donner le coup de grâce à son adversaire, perturbé par les balles de break manquées dans le premier set et fatigué par son parcours héroïque lors du Masters 1000 de Rome.

Rafael Nadal - qui a félicité Gasquet devant la presse : « Il a fait une très bonne partie. Il a fait de très bons points avec une grande confiance. Le premier set a été difficile car il a été très agressif en revers et a bien servi. » - se qualifie pour la finale et espère prendre sa revanche sur Novak Djokovic, qui l'avait battu à Madrid la semaine dernière. Pour Gasquet, fatigué lors de cette demie, les progrès sont à confirmer à Roland-Garros. « J'étais un peu fatigué après (Roger) Federer et (Tomas) Berdych, les victoires d'avant-hier et hier m'ont fait mal, a expliqué le Français en conférence de presse. J'ai perdu les balles de break, mais je n'ai rien à me reprocher, il a bien servi. Après, mené contre ‘‘ Rafa '', c'est très dur de revenir, c'est le meilleur joueur du monde. Il a une technique énorme, le meilleur coup droit de tous les temps, une couverture de terrain énorme... Le mental ne fait pas tout ! Ce n'est pas son aura ou que sais-je qui le fait gagner... Moi, j'ai fait un grand premier set, je servais bien, j'ai réussi un grand nombre de coups gagnants, avec des relais en demi-volée le long de la ligne, j'ai fait des revers assez incroyables... Ça a quand même bien marché. » A tel point que Gasquet « sen(t) bien » Roland-Garros, qui débute dans une semaine. « C'est bien d'avoir fait un grand tournoi. Maintenant, il faut que je me repose. J'ai également besoin d'une bonne semaine d'entraînement. Roland, je l'aborde assez serein, je le sens bien. Après il y a le tableau... J'arrive avec de la confiance et une belle envie de jouer. On a des sensations fantastiques à Paris avec le public. Je suis tête de série. Franchir la première semaine, déjà, ce serait bien. Je suis mieux 14eme (ndlr : son prochain classement ATP, lundi) que 86eme, comme il y a un an, c'est clair ! »

En soirée, les spectateurs du Foro Italico ont de nouveau eu droit à un spectacle formidable entre les n°2 et 4 mondiaux. Ecrabouillé par le Serbe en finale de l'Open d'Australie (6-4, 6-2, 6-3), l'Ecossais Andy Murray a en effet offert une étonnante résistance à Novak Djokovic sur une surface où on ne l'attendait pas. Pourtant balayé dans la première manche (1-6), le Britannique a sérieusement bousculé le meilleur joueur de ce début d'année (désormais 36 succès [le forfait de Tipsarevic en demi-finales de Belgrade ne compte pas comme une victoire], 38 consécutifs en ajoutant les matchs remportés face à Simon et Monfils en finale de la Coupe Davis fin 2010) dans les deux manches suivantes. malgré le mauvais souvenir de leur unique duel passé disputé sur terre battue (0-6, 4-6 à Monte-Carlo en 2008), Murray n'a rien lâché et s'est même offert deux breaks dans le troisième set alors qu'il faisait la course en tête. A 5-4, il a même servi pour le match avant de se faire reprendre par un Djokovik insubmersible, imbattable, incroyable.

Vainqueur en 3h02 d'un combat épique de plus, « Nole », tel un gladiateur issu de la Rome antique, offre ainsi du même coup une revanche à Nadal, une semaine après son triomphe madrilène. Un nouveau choc que le n°1 mondial n'appelait pas forcément de ses voeux au sortir de sa victoire sur Gasquet. En salle de presse, le Majorquin avouait en effet que sa préférence allait à Murray en vue de la finale : « Je ne suis pas stupide, je préfère Murray. " Djoko " (est) fantastique, il semble imbattable cette année, et puis je ne suis pas le genre de gars qui cherche la revanche. » C'est pourtant de celà dont il sera question dimanche après trois défaites face à Djokovic en 2011. Une question occupe pourtant tous les esprits avant ce nouveau duel de titans entre le quintuple vainqueur de Rome (Nadal, en 2005, 2006, 2007, 2009, 2010) et le lauréat de l'édition 2008 : dans quel état physique sera Djokovic après sa bagarre de sameid soir ? Sans doute la clé de la finale.

sport365.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 15 Mai 2011 - 8:52


Rome (H) : Nadal félicite Gasquet



Rédaction Sport365

samedi 14 mai 2011 - 17h29

En conférence de presse d'après-match, Rafael Nadal a rendu hommage à son adversaire.

A l'évocation du beau parcours de Richard Gasquet cette semaine à Rome, Rafael Nadal a félicité le Français pour sa demi-finale. « Il a fait une très bonne partie, a déclaré l'Espagnol, vainqueur en deux sets (7-5, 6-1). Il a fait de très bons points avec une grande confiance. Le premier set a été difficile car il a été très agressif en revers et a bien servi. »

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 15 Mai 2011 - 8:53


Nadal : «Djokovic favori»

15/05 09h51 - Tennis, Rome

Rafael Nadal estime que Novak Djokovic est le favori de la finale du tournoi de Rome qui va les opposer.

«La situation est maintenant un peu différente, il joue un tennis fantastique. Il est invaincu cette année, je sais que ce sera un match difficile. Mais il n’y a aucune raison pour que je ne me batte pas, pour que je ne joue pas mon meilleur tennis ou que je n’aie pas confiance en mon service. Il est favori mais on verra. C’est ma 6e finale d’affilée, je suis content de la manière dont je joue. S’il est meilleur que moi et me bat, eh bien je rentrerais à la maison, je m’entraînerais encore plus dur pour être prêt la prochaine fois», présente Rafael Nadal, sur le site de l’ATP, avant la finale du tournoi de Rome contre Novak Djokovic. L’Espagnol reste sur trois défaites consécutives en finale de Masters 1000 face au Serbe.

www.sport24.com


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 15 Mai 2011 - 8:54


Masters Rome - Nadal-Djokovic, toujours dans le rythme



Rafael Nadal va disputer sa 6e finale consécutive. En 2011, seul Novak Djokovic a fait mieux. Assuré d'être N.1 mondial à Paris, il fait une nouvelle fois presque carton plein sur terre. Presque. Voici Djokovic. Celui qui vient de le battre 3 fois de suite, celui qu'il avait battu à Rome en 2009.

Les défaites face à Novak Djokovic, les fièvres, les déclarations inquiètes ou pessimistes, rien ne laisserait croire que Rafael Nadal est un incroyable N.1 mondial, qui va disputer sa sixième finale de suite, la quatrième sur terre battue à Rome (après Monte-Carlo, Barcelone, Madrid). Son "Grand Chelem sur terre" a été brisé par un Djokovic en suspension, mais il convient de constater que le Majorquin est encore en finale.

Nadal ne joue pas son meilleur tennis, celui qui lui avait permis de ne perdre aucun set à Monte-Carlo l'an passé, ou de reprendre sa couronne à Roland-Garros, comme on va reprendre ses clés oubliées à la terrasse d'un café. Nadal fait encore des fautes directes inhabituelles, et peine devant les joueurs qui utilisent sa diagonale revers. En finale à Rome, où on retrouve, après l'altitude de Madrid, des balles moins flottante, Nadal aura droit à sa quatrième confrontation avec Novak Djokovic en finale d'un Masters 1000 consécutive, sachant que le Serbe était absent à Monaco (un première depuis l'existence des tournois Masters 1000 ou "Series"). Ce sera aussi la deuxième finale à Rome, deux ans après la victoire de Nadal sur "Nole" ici-même.

Certainement marqué par les efforts insensés de la veille (on l'a vu se bloquer la jambe, tomber, certainement cramper un peu), Djokovic apparaît comme une proie plus facile à mettre en cage que lors des trois dernières finales (Indian Wells, Miami, Madrid). Nadal a l'oppportunité de reprendre la main face au Serbe avant Roland-Garros. Djokovic a montré des signes de fatigue cette semaine, contre Stanislas Wawrinka entre autres. Il a aussi montré sa force de caractère. Le paradoxe est ici que le Serbe, vainqueur ici en 2008, a eu un tableau plus ouvert que le Majorquin, mais c'est ce dernier qui sera le plus frais ! Nadal, qui n'a pas abandonné quand il avait de la fièvre, devait certainement avoir en tête l'intention de jouer ce genre de match en fin de semaine. Comme une ultime répétition générale ?

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/14052011/70/masters-rome-nadal-djokovic-toujours-dans-le-rythme.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Dim 15 Mai 2011 - 8:55


Nadal-Djokovic, acte II


Richard Gasquet s'est effondré dans le deuxième set (Panoramic)

Malgré un très bon début de match, Richard Gasquet a encore cédé devant Rafael Nadal en demi-finales du Masters de Rome. Le n°1 mondial retrouvera son nouveau grand rival, Novak Djokovic, en finale. Le Serbe a eu besoin de 3h pour se défaire d'Andy Murray !

par Rédaction Sport24.com, le 14-05-2011

On parle souvent de déclic concernant Richard Gasquet. Ses deux victoires consécutives contre Roger Federer et Tomas Berdych attestaient, certes, d’un véritable retour en forme (le Biterrois remontera d’ailleurs au 14e rang mondial lundi) mais le «vrai» déclic interviendra quand il parviendra à battre Rafael Nadal (désormais 9 défaites en autant de matches). Ce samedi à Rome, on a bien cru que quelque chose avait changé dans l’attitude de Gasquet. Du moins pendant un temps. Résigné d’avance auparavant quand il affrontait le Majorquin, le Français faisait des misères à son adversaire en début de match. Alternant les balles bombées et les frappes à plat, amorties et montées au filet, il faisait tourner en bourrique un Nadal, qui n’était pas encore totalement entré dans la partie.

Des occasions ratées

Malheureusement pour lui, Gasquet ne parvenait pas à convertir ses balles de break (30-40 à 2/1, puis 15-40 à 3/2). Comme souvent dans ces cas-là, le doute faisait son apparition. Nadal en profitait et breakait sur sa première occasion (6/5). Et après avoir sauvé une balle de débreak, Nadal s’offrait une balle de set suite à un échange incroyable, où il réussissait à repousser toutes les attaques, pourtant loin d’être inoffensives, de Gasquet… Sur un service gagnant, il empochait ensuite le set (7/5). Gasquet n’y était plus. Ressassant ses regrets, le Bleu sortait de son match. Breaké d’entrée, il parvenait tout juste à sauver l’honneur dans une deuxième manche beaucoup moins intense (6/1). Assuré depuis vendredi de conserver sa place de n°1 mondial avant Roland Garros, Nadal défendra son titre face à l’invincible Novak Djokovic, qui l’a battu à Madrid la semaine dernière et qui s'est sorti des griffes d'Andy Murray avec difficultés samedi soir.

Djokovic a tremblé

Le Serbe avait pourtant démarré pied au plancher sa rencontre face au Britannique en empochant la première manche avec autorité en prenant trois fois le service de son adversaire (6/1). Mais Murray, déjà demi-finaliste à Monte-Carlo cette saison, réagissait parfaitement dans le deuxième acte. Profitant d'un coup de mou de Djokovic, la tête de série numéro 4, remettait les compteurs à zéro en remportant le deuxième set (6/3). Le troisième acte était, lui, plus disputé et les deux hommes se rendaient coup pour coup. Et tous les deux avaient le plus grand mal à conserver leur engagement (trois breaks chacun). Tant et si bien que la décision devait se faire au tie-break ! L'invincibilité de Novak Djokovic n'avait jamais été autant en danger. Mais le Serbe prouvait qu'il était bien le meilleur joueur de la saison en ne laissant aucune chance à Murray dans ce jeu décisif (7/6, 7 points à 2). Après 3h02 de combat, il retrouvera donc Rafael Nadal pour une revanche du dernier tournoi de Madrid qui promet beaucoup.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Rome 2011   Lun 16 Mai 2011 - 14:50


Nadal : "Novak au-dessus"

15/05/2011 - 23:23

Rafael Nadal, battu par Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Rome (6-4, 6-4), reconnait la supériorité de son adversaire.

"Novak est incroyable, il joue un niveau au-dessus de tous les autres joueurs depuis quatre mois. A l'évidence, il a une énorme confiance. Mais je l'ai battu dans le passé, il y a des hauts et des bas pour tout le monde. Il a joué des coups fantastiques, à 15-30 il trouvait les lignes..., a-t-il déclaré. Je suis content de mon match, de la façon dont je joue cette saison. J'ai bougé, attaqué, je ne suis pas triste, j'ai joué à mon niveau, mieux qu'à Madrid (il y a une semaine), aujourd'hui j'ai été en position d'attaquer avec mon coup droit. Je joue très bien, mais il y a un joueur plus fort que moi. Mais je suis sur la bonne voie. Mon but est d'être là la prochaine fois, j'aurai une autre chance.

www.eurosport.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Lun 16 Mai 2011 - 20:41


Rafael Nadal ne baisse pas les bras



Par: S.Karvinsky on 16th mai 2011

Rafael Nadal a une nouvelle fois été dominé sur terre battue ce dimanche par Novak Djokovic en finale des Masters de Rome. Une défaite qui ne démoralise cependant pas le numéro Un mondial .

Nadal reste en effet convaincu qu’il trouvera rapidement un moyen de battre le serbe qui est invaincu depuis 37 matches.

“Je suis ici tout le temps, j’ai joué six finales consécutives , j’en ai perdu quatre mais il n’y a qu’un seul joueur meilleur que les autres et il est incroyable.”

“Mon objectif c’est une nouvelle fois d’arriver en finale. Lors des derniers mois il a été à part en terme de performance comparé aux autres joueurs.” a déclaré Rafael Nadal.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mar 17 Mai 2011 - 16:46


Nadal: ''Je dois attendre mon heure pour gagner''

Publié par TennisTemple.com Rédaction le Mardi 17 Mai 2011, 11:43

Battu une nouvelle fois par Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Rome dimanche, Rafael Nadal restait toutefois positif à l'issue de la partie. Le numéro 1 mondial a expliqué qu'il avait très bien joué mais qu'il était simplement tombé sur quelqu'un qui avait mieux joué que lui. Le champion espagnol ne désespère pas pour autant et reste persuadé que son heure reviendra. Peut-être dès Roland Garros...

R. Nadal:
"J'ai fait tout ce que je pouvais donc je ne peux pas m'en demander plus. Je tente et je joue très bien mais un joueur fait mieux que moi. Etre un champion selon moi n'est pas seulement d'être capable de gagner toutes les semaines, c'est aussi de savoir attendre le bon moment et je l'attends chaque semaine, j'essaye de trouver des solutions et nous verrons ce qu'il se passera la prochaine fois... Je lui souhaite tout le meilleur et je dois attendre mon heure pour gagner à nouveau."

www.tennistemple.com


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Chupeta


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Nantes

Membre n° : 575
Nombre de messages : 4859
Inscription : 16/05/2010


MessageSujet: Re: Rome 2011   Mer 18 Mai 2011 - 16:47

Excuse mon Rafaelito mais moi j'trouve que t'as pas si bien joué que ça. :laugh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Rome 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rome 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit