RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Itw & Conférences de Presse   Mer 8 Aoû 2007 - 11:14

Les citations, interviews, coups de gueule,... de PHM, c'est bien là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 10 Aoû 2007 - 16:19


An interview with Paul Henri Mathieu

August 9, 2007
R. NADAL/P. Mathieu
3‑6, 6‑3, 6‑2


PAUL‑HENRI MATHIEU


Q. Tu aurais pu le faire, quoi.
PAUL-HENRI MATHIEU: Oui. Non, c'était un bon match dans l'ensemble. C'est vrai que j'étais pas loin. Voilà. Après, c'est ce qu'il faut retenir, que j'étais pas loin de battre aujourd'hui le meilleur joueur de l'année pour l'instant, quoi.

Q. Qu'est‑ce qui manque? Qu'est‑ce qui a manqué? Tu as des regrets sur quelques points?

PAUL-HENRI MATHIEU: Non, j'ai pas de regret. Aujourd'hui, j'ai été obligé de prendre des risques. Voilà. Il y a deux, trois fois où je me suis précipité un peu trop, mais bon. Il y a d'autres fois où j'ai gagné des points très importants, je me suis pas précipité, donc je pense que ça s'est un peu équilibré. C'est vrai que lui il met tellement d'intensité, c'est vrai que si on baisse un tout petit peu, voilà. J'ai joué quatre ou cinq fois contre lui, j'ai l'impression que j'ai fait quatre ou cinq fois les mêmes matchs, quoi. À Dubaï, pendant trois sets aussi un peu comme ça, on avait joué trois heures, c'était un peu le même scénario. Voilà. Je pense que j'arriverai à le battre un jour.

Q. Là maintenant il n'y aura presque pas de déception?
PAUL-HENRI MATHIEU: Là, j'avais très mal à la vessie à la fin du match. Et là j'avais qu'une idée, c'était d'aller aux toilettes. J'avais super mal, quoi. Et donc, là je suis content d'avoir plus mal. J'avais très mal. Je voulais sortir du match, à la fin, à 5‑2, au troisième, je sais pas ce qui s'est passé, et j'ai eu une douleur, une pointe, quoi. Donc, j'avais presque envie de sortir du court, et maintenant ça va mieux.

Q. Pourquoi tu pouvais pas? Ça peut pas se faire?
PAUL-HENRI MATHIEU: Non. Avant, il m'a dit, "si t'arrives à le breaker, tu peux sortir". On peut pas sortir sur le service adverse, ça c'est depuis tout le temps. Mais je le savais, mais j'avais mal, quoi. Bien sûr, je suis déçu, pour revenir, oui, je suis déçu. Mais bon, c'est comme ça. Je pense que j'ai un bon niveau de jeu aussi. Aujourd'hui je bas presque le meilleur joueur du monde. Il y en a beaucoup qui aimeraient être à ma place aussi, quoi.

Q. Tu nous as parlé hier qu'il fallait que tu sois patient. Essentiellement, est‑ce qu'aujourd'hui tu l'as été? Tu penses l'avoir été?
PAUL-HENRI MATHIEU: Non, j'ai dit hier qu'il fallait trouver l'équilibre entre être patient et agressif, parce que c'est vrai que si on le laisse faire le jeu, il nous écrase. Alors voilà, il y a des moments, oui, ça a été. Il y a des moments où j'ai voulu un peu trop abréger les échanges. Et bon, c'est pas facile aussi de trouver le juste milieu contre lui, parce que si on fait un coup un petit peu moyen, et bien il prend tout de suite l'ascendant pour essayer de relancer l'échange. C'est vrai qu'il faut tenter un coup où on frappe un peu plus fort pour essayer de rentrer dans le court de nouveau. Donc, il est très dur à jouer. C'est vrai qu'on se rend pas compte. C'est vrai que j'ai fait des beaux points, des points gagnants, mais parfois je prenais des risques quand même. C'était pas facile, quoi. C'était pas facile de jouer pendant deux heures et demi au‑dessus de l'épaule, c'est dur, quoi.

Q. Tu peux dire que tu repars d'ici gonflé en disant finalement que le niveau est là, les semaines qui viennent sont prometteuses?
PAUL-HENRI MATHIEU: Oui, je peux pas repartir d'ici pas gonflé. C'est vrai que je pense que le niveau, je l'ai ‑‑ enfin, là, cette semaine, je l'avais. C'est vrai que si peut‑être je joue pas Nadal, j'aurais pu aller en demi certainement, quoi, parce que voilà, je pense que je jouais bien. C'est vrai que lui il est très dur à jouer et voilà, je pense que comme tous les autres, j'avais vraiment ma chance de gagner si c'était un autre aujourd'hui, donc. Mais non, mais bien sûr, j'aurais préféré gagner un ou deux matchs de plus. Mais c'est quand même un bon tournoi dans l'ensemble, quoi. Je reviens de loin après le premier tour aussi, donc il faut pas que j'oublie ça, quoi.

Q. Ce que tu veux dire là, c'est qu'à part Federer et Nadal, tu te sens aujourd'hui capable de battre tous les autres?
PAUL-HENRI MATHIEU: Oui, je pense. Oui, je pense que je peux battre tout le monde. Mais ce niveau, c'est vraiment rapproché, quoi. C'est vrai que voilà aujourd'hui tout le monde joue bien. C'est presqu'aussi dur de battre le 20ième que le 5ième aujourd'hui. Le niveau s'est vraiment rapproché, mais il y a toujours Nadal et Federer qui sont toujours un peu au‑dessus quand même, c'est encore une autre dimension.

Q. Tu pars aujourd'hui?
PAUL-HENRI MATHIEU: Demain, je pense, oui.

[l'entrevue se poursuit en anglais]

Q. Mixed emotions after playing a great player so well for so long? One respect that you played at a high level, but obviously disappointed?
PAUL‑HENRI MATHIEU: Yeah, I'm a bit disappointed, but I play ‑‑ I think I play a good match. He fight good till the end. I had a couple of chances in the second set, and I didn't take them. But, then it was tougher.
But it's not easy to play against him, because he plays very, very high. So you have to be 100% all the time.
So, no, he deserves to win.

Q. Hard to play a long match over your shoulder all the time?
PAUL‑HENRI MATHIEU: Yeah, he's very hard to play because the ball is really high. So when you play for two, two hours and a half, under your shoulder ‑ I mean over your shoulder ‑ it's very tough. I mean, it's not easy.

Q. That's another thing?
PAUL‑HENRI MATHIEU: Yeah.

Q. What did you do in the first set that you didn't do in the second and the third?
PAUL‑HENRI MATHIEU: I didn't win (laughter).




site officiel
http://www.rogerscupmen.com/2/fr/draws/interviews/mathieu_09.asp


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 10 Aoû 2007 - 16:24

Carla04 a écrit:

Q. What did you do in the first set that you didn't do in the second and the third?
PAUL‑HENRI MATHIEU: I didn't win (laughter).


c'est qu'il serait meme comique en plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 3 Nov 2007 - 22:00

"JE VISE LE TOP 10"



PHM est coaché par la Team Lagardère, comme Richard Gasquet, Nicolas Mahut, Julien Benneteau, Mickaël Llodra, Edouard Roger-Vasselin, Thierry Ascione ou Nicolas Devilder.

Samedi, l'Open de Bercy ouvre ses portes pour accueillir les plus grands joueurs du monde, dont les meilleurs Français. Parmis eux, Paul-Henri Mathieu, N°2 français, tout juste éliminé en huitième de finale de Madrid après avoir battu le n°1, Richard Gasquet.

Etes-vous ami avec les autres Français du circuit?
Oui, on se connait bien. Richard Gasquet et Gaël Monfils sont de la même génération. Je suis un peu plus âgé mais on s'apprécie beaucoup. On passe des soirées ensemble sur le circuit avec d'autres Français, comme Julien Benneteau ou Nicolas Mahut, mais aussi les francophones.

Le fait que l'attention des médias soit surtout portée sur Richard Gasquet vous dérange?
Non, ça a été mon tour lorsque j'avais 20 ans. Après, j'ai eu des blessures, on a parlé de moi de façon différente. Je suis content pour lui, mais une surmédiatisation est difficile à gérer.

Votre objectif à court terme?
Je vise le top 10 (il est actuellement 21ème)

Les déplacements incessants sont-ils durs à gérer?
Oui, je déteste les aéroports avec les attentes, les douanes,... C'est difficile. L'autre jour, je jouais à Metz, je reviens à la maison pour une demi-heure, je repars pour Moscou, j'y joue la finale, dès le lendemain, je prends l'avion pour Madrid sans repasser chez moi à Genève... C'est dur pour ma petite amie aussi, et pour mes parents, qui habitent à Strasbourg.

Gasquet, Monfils et vous habitez en Suisse, le climat est meilleur pour s'entraîner...?
Oui exactement ça ! (rires)

Vous jouerez aussi longtemps que Fabrice Santoro (35 ans)?
A ce jour, je dirai non. C'est chouette ce qu'il fait, c'est sa passion qui fait qu'il joue encore aussi bien.

Que faites-vous quand vous ne jouez pas?
Je voyage tellement que je profite de mon "chez moi". Je regarde des DVD, vais au restaurant avec des amis.

Que faites-vous de vos gains? (A ce jour, PHM a remporté près de 2,5 millions de dollars sur le circuit, NDLR)
Bien que je vienne de m'offrir un joli cadeau, une PORSCHE TARGA 4S, car je suis fou de voitures, je suis plutôt économe. La carrière n'est pas longue et on peut se blesser.

Paul-Henri Mathieu en Bref
Surnom : Paulo ou PHM
Droitier, revers à 2 mains
Né : le 12 janvier 1982, à Strasbourg
Poids : 78 kg
Taille : 1,85m
Pro depuis : 1999
Entraîneur : Thierry Champion
Son plus grand souvenir : Sa victoire en Coupe Davis, contre l'une de ses idoles, Pete Sampras
Autres idoles : Stefan Edberg et Boris Becker
Tournois remportés : En 2002, Moscou et Lyon ; En 2007, Casablanca et Gstaad
Il aime : le fondant au chocolat, Les crêpes, Le jus de goyave, Le film Gladiateur, Bruce Willis, Diane Kruger, Coldplay, Les dauphins, L'île Maurice, Les Seychelles, Les Maldives et Buenos Aires.

Article trouvé sur ce blog : http://tinange10.skyrock.com/


On y apprend rien de nouveau à part qu'il a une nouvelle voiture... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 29 Nov 2007 - 12:31

Mathieu : « Je suis la victime »
La rédaction - Rodolphe Massé - RMC.fr, le 28/11/2007

Sans sentir le coup venir, Paul-Henri Mathieu se retrouve aujourd’hui sans entraîneur. Thierry Champion a en effet décidé de s’occuper de Gaël Monfils.

Paul-Henri Mathieu, comment vivez-vous cette situation ?
C’est assez complexe. Tout ça m’est tombé dessus sans que je m’y attende. Ce n’est pas une situation évidente mais ce sont des choses qui arrivent. Ca fait partie de la vie. Bien évidemment, j’en veux à plusieurs personnes. Je suis déçu de leur comportement. Je suis la victime de cette histoire.

Vous n’aviez pas senti le coup venir ?
Je l’ai appris mercredi dernier. On ne m’en avait jamais parlé avant. Je ne sais pas qui est responsable de cette situation. Mais aujourd’hui, ça ne m’intéresse pas d’avoir le nom du coupable. Ce qui m’intéresse, c’est de retrouver un entraîneur pour réaliser une belle saison l’année prochaine.

Quelle suite souhaitez-vous donner à cette affaire ?
J’ai demandé à rencontrer une personne de la Fédération. J’ai besoin d’y voir plus clair. Qu’on se mette à ma place, il est normal que je ne sois pas très content de la manière dont les choses se sont passées. Il est également normal que je demande quelques explications. Je pense être dans mon droit en demandant cela.

Le nom de votre prochain entraîneur, vous y avez déjà pensé ?
Non, pas trop. Tout est arrivé tellement vite… Pour le moment, Patrice Hagelauer a repris mon entraînement. Il me connaît bien, j’ai l’habitude de travailler avec lui. Je ne suis pas complètement à la rue. Mais je ne peux pas le cacher, ce qui m’arrive me fait très mal.

Source

_________________


Dernière édition par le Jeu 29 Nov 2007 - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 29 Nov 2007 - 12:40

Paul-Henri Mathieu : «Je suis déçu»

Propos recueillis par Cécile Soler
28/11/2007 | Mise à jour : 23:27 | .

Victime d’un insolite transfert, le deuxième joueur français vient de perdre son entraîneur Thierry Champion, au profit de Gaël Monfils.

C’est un drôle d’imbroglio qui vient de se jouer entre deux des meilleurs joueurs français, Thierry Champion, le Team Lagardère et la Fédération française (FFT). Entraîneur de Paul-Henri Mathieu au Team Lagardère, Thierry Champion était, semble-t-il, sur le point d’aller entraîner Gaël Monfils dans le giron fédéral. Avant de finalement rester chez Lagardère, mais avec son nouveau protégé. Résultat, au terme de la meilleure saison de sa carrière (25e mondial), PHM s’est retrouvé seul. Il va travailler jusque début février avec Patrice Hagelauer en attendant de trouver un nouvel entraîneur.

LE FIGARO. – Comment avez-vous appris votre infortune ?
Paul-Henri MATHIEU. – Thierry Champion m’a annoncé mercredi dernier que Gaël Monfils faisait son retour au Team et qu’il allait nous entraîner tous les deux. J’ai dit non parce que Thierry n’a jamais cru au binôme et sait très bien qu’il ne peut pas entraîner deux joueurs. Je ne vais pas changer un fonctionnement qui marchait pour moi.

Êtes-vous en colère ?
Plutôt déçu. Je ne veux viser personne parce que beaucoup de personnes y sont pour beaucoup. Mais je trouve cela très bizarre que l’on propose un entraîneur déjà pris. J’ai appelé tout le monde, mais il n’y a pas une personne qui dit la même chose. Cédric Pioline (FFT) m’a dit que ce n’était pas lui qui avait fait la démarche et il était très à l’aise pour en parler. C’est Thierry Champion qui est au milieu de tout cela. C’est à lui de s’exprimer. Les gens qui ont pris des décisions doivent assumer. Je n’ai pas envie de parler à sa place.

Êtes-vous déstabilisé ?

Je ne vais pas mentir, ce n’est pas le meilleur début de préparation possible pour la prochaine saison. J’ai dû m’adapter à un nouveau fonctionnement, mais Patrice Hagelauer me connaît très bien, je le connais très bien et ce n’est pas cette histoire qui va changer mes objectifs. Ce n’est pas l’entraîneur qui joue à ma place. La meilleure réponse que je peux donner, c’est sur le court. Ce qui m’arrive ne peut que me rendre plus fort. Je ne peux le prendre qu’ainsi ou alors je creuserais ma propre tombe. Maintenant c’est réglé, tout le monde est content. Sauf la fédé, qui a tout perdu.

Quelles sont vos ambitions pour 2008 ?
J’aimerais bien jouer dans les grands chelems, aller loin dans un ou deux d’entre eux. Et egalement monter au classement et me rapprocher des dix premiers. Je pense en avoir les capacités.

Avez-vous une idée de l’identité de votre prochain entraîneur ?
Il doit être disponible 25 semaines par an. J’ai donné un ou deux noms d’entraîneurs étrangers au Team. J’ai peut-être besoin d’être confronté à un autre discours et à une mentalité un peu différente.

Comment cela va-t-il se passer entre Champion et vous maintenant ?
On verra.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yin


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Féminin Localisation : konoha, seigaku, hyoutei ???

Membre n° : 9
Nombre de messages : 455
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 29 Nov 2007 - 12:55

je trouve l'organisation de cette team très malsaine...
_________________


"Comparé à nous le plus grand des génies de l'univers passerait au mieux pour doué" Sasuke à Oro
"What I love, I destroy...I love humans" Tyki Mikk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 29 Nov 2007 - 12:57

C'est super malsaint c'est clair !!

Il est juste déçu plutôt qu'en colère il a pas peur sérieux Suspect
Pourquoi il s'est pas barré Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 7 Déc 2007 - 10:33

Hagelauer: "Paulo le mérite"
04/12/2007 - 17:10

Propos recueillis par PAUL ROUGET
De Sports.fr

Nouvel entraîneur de Paul-Henri Mathieu, un rôle qu'il va occuper en duo avec Mats Wilander, Patrice Hagelauer nous a confié ses premiers sentiments sur cette nouvelle collaboration officialisée ce lundi. Le coach de l'équipe de France de Coupe Davis, celui-là même qui avait amené Yannick Noah au sacre à Roland-Garros en 1983, se félicite de l'arrivée du Suédois dans la structure du Team Lagardère pour faire progresser le numéro 2 français. Un joueur qui, selon lui, a tout pour encore progresser dans la hiérarchie mondiale.

Patrice Hagelauer connaît très bien Paul-Henri Mathieu. (La Montagne)Patrice, que pouvez-vous nous dire sur l'arrivée d'un nouveau coach au sein du Team Lagardère, le grand Mats Wilander ?
Son arrivée est pratiquement inespérée ! On a une chance incroyable qu'Arnaud Molinié et Arnaud Lagardère nous donnent cette possibilité là, ça va vraiment nous faciliter les choses. Avoir l'opportunité de travailler avec Mats Wilander est très enrichissante pour tout le monde, c'est quelqu'un qui connaît parfaitement le tennis, le jeu et les joueurs, il a un vécu de très grand champion, a été numéro 1 mondial, a remporté plusieurs titres du Grand Chelem, est capitaine de l'équipe de Suède... C'est formidable de collaborer avec lui. Mats est aussi doté d'une personnalité très chaleureuse, il travaille dans un esprit constructif, très humain, et je pense qu'il va très bien s'entendre avec "Paulo".

Comment s'est déroulée cette arrivée ?
Lorsque Thierry Champion a décidé d'arrêter sa collaboration avec Paul-Henri Mathieu, cela a constitué une sorte de petit choc pour lui. J'ai alors immédiatement pris le relais car je connais "Paulo" depuis très longtemps, et j'ai déjà procédé ainsi par le passé à plusieurs reprises, lorsque "Paulo" a arrêté de fonctionner avec ses entraîneurs. Tout le monde a donc pris les choses en main au sein du Team, que ce soit les préparateurs physiques ou bien les entraîneurs, il s'est donc tout de suite senti entouré et dès le lendemain nous bossions ensemble, Paul-Henri n'a pas donc pas perdu de temps.

Paul-Henri Mathieu a été le premier concerné par ce recrutement, quelle a été sa réaction ?
"Paulo" est vraiment très content de pouvoir travailler avec Mats, et il le mérite. C'est un grand professionnel, quelqu'un de très déterminé et très motivé, qui a fait une grande saison et du bon boulot avec Thierry Champion. Il veut aller beaucoup plus loin que là où il est, et il fallait réagir pour le rassurer car quand on ne sait pas trop avec qui on va travailler on est forcément un peu perturbé. Paul-Henri s'est de suite senti pris en main et cadré, et c'est ce qui l'a séduit. Mats Wilander va venir passer trois jours à Paris la semaine prochaine pour qu'ils puissent parler ensemble et faire déjà quelques entraînements. On compte beaucoup sur son expérience, son approche et son analyse des matches pour faire progresser "Paulo".

"Paul-Henri a tout ce qu'il faut"

Comment va se passer concrètement l'organisation de votre tandem ?

J'ai travaillé le week-end dernier avec Mats Wilander pour élaborer un calendrier car il fallait lui proposer un cadre très précis de fonctionnement et la meilleure efficacité possible. Et nous l'avons trouvé dans la mesure où Mats va pouvoir faire des périodes assez longues en amont des tournois du Grand Chelem. Plus précisément, Mats Wilander va faire la tournée australienne avec Adélaïde, Sydney et Melbourne, je prendrai le relais pour m'occuper de "Paulo" sur la tournée américaine avec les deux tournois importants que sont Indian Wells et Key Biscayne. Puis viendra l'heure de la terre battue, qui est un des moments forts de l'année. C'est une surface qui nous tient tous à coeur, "Paulo", moi-même et surtout Mats Wilander ! Au moment de Monte-Carlo, Mats reprendra les rênes avec les grands tournois d'Hambourg et de Rome puis Roland-Garros, après je m'occuperai de la saison sur gazon avec Wimbledon en point d'orgue. Mats bouclera la boucle avec la tournée d'été aux USA pour préparer l'US Open. Cela fait donc quinze semaines que nous nous sommes réparties, quinze semaines importantes qui vont précéder les moments les plus essentiels, à savoir les tournois du Grand Chelem.

Tout est déjà bien organisé...
On a essayé d'être complémentaires. L'important c'était de ne pas faire une semaine par ci, une semaine par là, c'était de faire des périodes assez longues pour que les apports soient vraiment très importants. Quand on travaille 4 à 6 semaines de suite avec un joueur, on peut vraiment faire un boulot intéressant. L'idée, c'était de construire la saison pour qu'il y ait un vrai travail de fond. Après, l'objectif est d'amener amener "Paulo" à franchir le cap, à réussir à aller plus loin car tous les échelons sont très difficiles à gravir. Il faut qu'il s'installe dans les 15 premiers, puis dans les 10 premiers et c'est quand on arrive à ce niveau là qu'on peut espérer faire de grandes choses dans les tournois du Grand Chelem... Mais je ne m'en fais pas car il a tout ce qu'il faut Paul-Henri: un physique formidable, une technique absolument incroyable, et il frappe remarquablement bien dans la balle. Il faut que tout cela soit bien organisé sur le plan de la tactique qu'il doit développer, de la confiance en lui dans les moments importants, toute cette gestion du jeu que Mats pense pouvoir lui apporter. Et c'est essentiel pour un joueur de sentir une confiance qui s'installe, et Mats a manifesté son désir de travailler avec "Paulo", et cette confiance qu'il a en lui est extrêmement rassurante.

C'est donc un nouveau recrutement de choix pour le Team Lagardère...
C'est formidable ! L'arrivée de Mats et de tous ces joueurs (Monfils, Santoro,...) va créer une émulation importante et tout le monde est bien organisé. J'en discutais avec Eric Deblicker hier, et la possibilité de pouvoir travailler ensemble et faire des entraînements collectifs va être bénéfique pour tout le monde. On va faire des entrainements avec Richard et Eric d'un côté, Paul-Henri et Mats de l'autre... Nous allons pouvoir communiquer, échanger et ce pour le bénéfice de tous. C'est comme ça qu'on progresse, en se stimulant et le contact d'une culture étrangère, d'un personnage aussi essentiel dans le tennis mondial va faire du bien à tout le monde et je pense que tous les entraineurs vont se sentir encore un peu mieux, un peu plus à l'aise.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 7 Déc 2007 - 10:49

« Wilander, c’est du solide »
Sophie DANGER - mercredi 05 décembre 2007 - 14h17

Patrice Hagelauer travaillera, dès la semaine prochaine, en binôme avec Mats Wilander. Objectif des deux hommes, amener Paul-Henri Mathieu, fraîchement séparé de Thierry Champion, à franchir la barrière du Top 20.

Patrice Hagelauer, pouvez-vous revenir sur votre toute nouvelle collaboration avec Paul-Henri Mathieu ?
Ce qui s’est passé c’est que Thierry Champion a décidé d’arrêter avec Paulo pour des raisons qui lui appartiennent. Paul-Henri n’a pas aimé parce qu’il ne s’y attendait pas. Ils avaient fait une super année tous les deux et ça lui est tombé comme ça sur la tête. Paulo est assez sensible et ça l’a choqué. J’ai l’habitude de travailler avec Paulo depuis très longtemps, ça ne l’a pas empêché de bosser dès le lendemain mais le cœur n’y était pas véritablement. Je lui ai promis de trouver une solution très vite pour qu’il puisse être à la fois tranquille et parfaitement soutenu. Dans le week-end, il a donc fallu que je me mette en quête d’une personne qui pouvait travailler avec lui. Il fallait trouver un entraîneur capable d’entraîner un joueur de ce niveau, un coach disponible 30 à 35 semaines dans l’année. J’ai commencé à faire le tour des gens que je connaissais mais ceux capables de travailler à ce niveau étaient déjà tous pris. Mais Arnaud Molinier avait un contact avec Mats Wilander. On a vu qu’il travaillait avec Tati (ndlr : Tatiana Golovin) mais ça n’avait pas l’air de fonctionner. Le contact a été établi et j’ai appelé Mats pour savoir quelles étaient ses disponibilités.

Comment allez-vous fonctionner ?
Ça s’est bien goupillé car je peux faire la moitié de l’année et lui l’autre. On a décidé que Mats ferait la tournée australienne et l’Open d’Australie, la tournée terre battue avec Hambourg, Rome et Roland-Garros et ensuite, la tournée américaine d’été qui précède l’US Open. Pour ma part, je vais faire la période de Wimbledon, la période des tournois aux Etats-Unis de printemps et le reste de l’année ici car Paulo fonctionne ici avec nous. Ce mode de fonctionnement est une bonne chose. Wilander est un type formidable que j’apprécie tout particulièrement. C’est le meilleur ennemi de Yannick (Noah), celui que j’ai apprécié le plus dans sa manière de jouer. Il m’a bluffé. Je ne trouvais pas qu’il avait des coups extraordinaires mais, en même temps, il gagnait tout. Il est arrivé à être numéro 1 mondial, il a réussi à faire évoluer son jeu, il avait une sorte de sérénité, de confiance en lui étonnantes, tout un tas de choses qui font la différence et sont très importantes dans la progression d’un joueur. Wilander est également quelqu’un de pertinent dans ses analyses. Quelqu’un qui dit les choses, qui va au fond des choses. C’est du solide. J’aime ce genre de personnages. Paulo est un bosseur, un joueur extrêmement rigoureux, très pro et je pense que ça peut être très complémentaire

« Quand on travaille avec un joueur, on ne peut pas être à deux »

La collaboration Golovin-Wilander n’ayant pas fonctionné, qu’est-ce qui peut permettre de penser que le duo Mathieu-Wilander sera bâti sur des bases plus solides ?

Ce n’est pas trop à moi d’en parler mais, quand on passe un accord avec quelqu’un, il faut que les choses soient claires. L’important c’était que Mats soit complètement cadré. Il avait besoin de ça pour sentir qu’autour du joueur, il y a une véritable équipe et c’est ça qui lui plait. Avec Tati, je crois qu’il n’y avait pas de deal, pas de contrat. Leur fonctionnement n’était pas clair. Pendant trois jours je me suis occupé de ça et les choses ont été très vite. Ça a rassuré tout le monde. Mats débarque dès la semaine prochaine pour connaître Paulo, faire des entraînements avec lui, connaître tout le monde dans le team. Et après, on commence. Ça débutera véritablement à Adélaïde où il débarquera le mercredi.

D’un point de vu concret, comment va fonctionner votre duo ?
Quand on travaille avec un joueur, on ne peut pas être à deux. A partir du nomment où Mats va être avec Paulo, c’est lui qui dirige l’opération « Paulo ». Sur la tournée australienne il s’occupe de lui de A à Z. Il faut qu’il ait le temps d’apporter ce qu’il doit apporter et qu’il le fasse. Qu’il soit complètement libre. Lorsque l’on travaille avec un joueur, on a besoin d’être seul avec lui. On a besoin de s’imprimer de sa personnalité, de savoir comment il reçoit les choses, comment il vit les moments difficiles… Ce sera son travail. Je lui laisserai entière liberté. Quand moi je vais faire la tournée américaine, il ne sera même pas là.

« Paulo n’a rien à envier à personne »

Vous ne serez donc pas en Australie ?

Je serai en Australie mais je ne serai qu’à Melbourne avec ma casquette de Coupe Davis. Je verrai certainement les matchs de Paulo mais aussi les matchs des autres joueurs candidats à la Coupe Davis. Mais, les quinze semaines où Paulo est avec Mats, Mats dirige les opérations. Si il y a un problème, je serai bien sûr derrière mais il faut que les choses se fassent comme cela pour que Paulo profite au maximum de Mats. Il a tellement de choses à apporter. Moi je suis aussi intéressé pour apprendre de lui. Je suis très ouvert à ce genre de personnages qui ont tellement d’expérience, de vécu, de connaissances. Personne n’est là en disant je suis le boss, ce n’est pas l’idée. Notre travail est basé sur des échanges. Chacun doit donner envie à l’autre d’aller plus loin, de faire des efforts, de travailler dans la sérénité et la confiance. C’est le maître mot. Il faut établir autour du joueur un climat de confiance pour qu’il ait une image de lui positive et qu’il puisse avancer et repousser ses limites.

Vous devez néanmoins avoir un objectif commun ?
Oui. Mais, sur le plan du jeu, Paulo n’a rien à envier à personne. Il a une frappe de balle qui est assez exceptionnelle, un physique exceptionnel et, notamment, une résistance extraordinaire. Il est le seul joueur à avoir épuisé Nadal à Roland-Garros. C’est quelqu’un très très fort physiquement. Notre travail sera plus de lui donner confiance en lui, travailler sur la force qu’il doit avoir dans les moments clef d’un match pour qu’il n’y ait pas de place pour le doute. Mats peut lui apporter quelque chose dans ce domaine. Au niveau tactique, Wilander analyse en permanence. Il connaît le jeu sur le bout des doigts, il connaît tous les joueurs et il peut amener des idées à Paulo sur sa manière de jouer, sur la conduite d’un match, la manière de le gérer. C’est tout ça qui fait la différence. Quand vous êtes tout en haut de la pyramide vous travaillez dans le détail. Il faut apprendre à gérer les moments importants, savoir à quoi penser, comment faire contre tel ou tel adversaire. C’est le petit plus qui, au lieu de vous faire perdre un match, va vous le faire gagner.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 16 Jan 2008 - 14:20


PHM : «Relâché»

16/01 09h19 - Tennis, Open d'Australie

Tombeur de Paul Capdeville au deuxième tour de l’Open d’Australie, Paul-Henri Mathieu s’est évité un match au très long cours.

«Ce n'était pas évident car j'étais un peu tendu au début. Il jouait très bien et faisait beaucoup de points gagnants. Il m’a bien pris à la gorge. Ensuite, je me suis relâché, je l’avais bien fatigué auparavant et c’est allé dans le bon sens pour moi. Ce n'est jamais facile de jouer face à des gars qui s’accrochent jusqu’au bout mais j’ai pris le dessus car je savais qu’il n’allait pas tenir le même rythme pendant quatre ou cinq sets», a fait savoir Paul-Henri Mathieu à la FFT.

www.sport24.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 20 Jan 2008 - 10:08


Wilander: "Paulo a la pression"

Entraîneur de Paul-Henri Mathieu, Mats Wilander présente le choc de son poulain face à Rafael Nadal et revient sur sa victoire face à Stefan Koubek.

OPEN D'AUSTRALIE - Huitième de finale
Paul-Henri Mathieu (FRA/N.23) - Rafael Nadal (ESP/N.2)
Face-à-face : 6-0 pour Nadal.

C'est bien de commencer avec un 1/8 de finale pour la première collaboration?

M.W. : Bien sûr, il y a beaucoup d'émotions au début, peut-être plus pour lui que pour moi... C'est important qu'il sente que ça se passe bien et le meilleur moyen de voir ça, ce sont les victoires évidemment.

Pour ma part je trouve que ça se passe bien. J'ai le sentiment qu'il fait ce que je lui dis, que ce soit de bonnes idées ou de mauvaises. Mais il y a des choses auxquelles je crois et j'ai le sentiment qu'il y croit aussi. Je le laisse libre avec son style de jeu, il joue comme il veut et je l'aide à progresser avec son jeu.

Prochaine rencontre face à Nadal, votre opinion?

M.W. : Je vous mentirais si je vous disais que je ne mets pas de pression sur Paul-Henri et qu'il n'en a pas parce qu'il a été très proche de le battre à Roland-Garros il y a deux ans. Il aurait même dû le battre s'il n'avait pas fait de mauvais choix par-ci, par-là et qu'il avait été plus confiant. Il a le jeu pour le battre, il a même le jeu parfait pour le battre.

Il a un revers à deux mains parfait qu'il peut jouer sur le coup droit de Nadal. Il sait varier son service et slicer ce qui gène l'Espagnol. Contre Nadal il faut que vous contrôliez l'échange la plupart du temps. Si vous êtes Paul-Henri Mathieu vous devez contrôler la plupart des échanges, mais la question est comment vous finissez le point? Contre Koubek, vous ne contrôlez pas les échanges : c'est lui qui vous fait courir. Si vous êtes assez fort physiquement, ce qui est son cas, et que vous croyez en vos chances de pouvoir battre Rafael Nadal en 1/8 de finale, ça doit passer.

Il croit qu'il le peut avant le match, mais est ce qu'il croit qu'il peut le battre en menant de deux sets zéro et un break dans le troisième, là est le problème. Est ce qu'il croit qu'il peut le battre ayant perdu le premier set 6-2, voilà un autre problème. Il y a beaucoup de scénarios possibles dont nous devons parler, mais ce n'est pas un match que vous commencez avec tout à gagner ou tout à perdre parce que c'est avec cette attitude que vous ne progressez pas.

La surface convient-elle à Paul-Henri?

M.W. : En fait, je crois que la surface favorise Rafael Nadal contre certains joueurs comme Roger Federer, Andy Roddick ou Lleyton Hewitt. Mais en même temps, je crois que c'est une très bonne surface pour le style de jeu de Paul-Henri parce qu'il peut faire des coups à plat avec des courses en avant et élever la balle, faire des lobs. Contre Nadal, vous avez beaucoup plus de temps de réaliser tout ça. Jouer intelligemment mais agressif, ce qu'il a fait contre Stefan Koubek.

Je ne dis pas que Koubek est meilleur que Nadal, mais vous avez du temps pour poser votre jeu. On va travailler 6, 7 différents scénarios qu'il faut varier. Travailler le service, volée sur le coup droit de Nadal quelques fois, parce que son retour de coup droit n'est pas très bon. Il faut jouer sur le coup droit et ne pas avoir peur de son revers. Il faut aussi l'attaquer sur son second service et monter. Il faut le forcer à faire ce qu'il n'a pas l'habitude de faire, perturber son rythme. Le couper de son rythme.

Pensiez-vous que Mathieu pouvez gagner ce match face à Koubek, même en étant malmené?

Mats WILANDER : Avant le match absolument. Il n'a pas énormément de confiance mais il s'est beaucoup entraîné. Donc il doit travailler plus sur sa confiance. Une telle victoire va être un grand plus pour sa confiance.

Quand le match a commencé je pensais que ca n'allait pas bien se passer parce que Koubek jouait très très bien et il était très concentré. Paul-Henri jouait aussi très bien, mais il y a eu des moments de stress, spécialement au début du 3ème set quand Stefan Koubek était très énervé et Paul-Henri n'en a pas profité. Il a de toute façon trouvé un moyen de perdre le 4ème set malgré sa domination, mais il a trouvé le moyen de serrer le jeu dans le 5ème set. Le niveau de jeu était incroyable. C'était très proche, voir du même niveau que Safin-Baghdatis, où la balle allait très vite sans trop de spin. C'était donc très serré et un grand match.

C'est Mathieu qui jouait le mieux en fait quand Koubek baissait de niveau, ne trouvez-vous pas?

M.W. : Oui logiquement, mais ça ne s'est pas passé comme ça parce que, quand Koubek était au plus bas mentalement, Paul-Henri ne gagnait pas non plus et n'en a pas du tout profité. C'est difficile de le faire, très difficile, mais il a eu de la chance de gagner le deuxième set 7-6. Et le troisième set, vous devez profiter de l'occasion pour enfoncer encore plus le clou alors que vous venez de gagner le set 7-6. Koubek aurait dû mener deux sets à zéro et ça se joue sur quelques centimètres par-ci, une balle let par-là et Koubek n'a pas eu du tout de chance. Mais Paulo s'est très très bien battu et a joué assez bien pour rester proche au score, et à la fin, il avait besoin d'élever son niveau pour gagner le 4ème set.

Dans le 5ème, il n'a pas bien joué, mais il est revenu en étant mené 3-0 et a très bien joué sur les points importants. Il a fait de bon choix au service bien que ce n'est pas son point fort. Il a bien varié entre service, service à plat, et a su bien retourner quand il le fallait. Donc pour moi, cette victoire est très positive et je pense qu'on est sur un bon chemin.

C'est un progrès mental, selon vous ?

M.W. : Oui c'est un progrès mental. C'est un grand bagarreur et il se connaît et aujourd'hui il y a eu beaucoup de moments où il a fait des choix cruciaux pour la victoire finale. II a couru, il s'est bagarré, il a fait sortir ses émotions. Il a fait des choix direcs en se disant "je la tape, ou je ne la tape pas", alors qu'il ne savait pas faire nécessairement avant. Il faisait des erreurs à cause de ça. Il a besoin de faire ça plus souvent sur chaque point. Aujourd'hui il le fait sur des points importants et s'en est très bien sorti.

De quoi avez-vous discuter après le match?

M.W. : Je lui ai dit que je trouvais qu'aujourd'hui Koubek était un meilleur joueur que lui... mais qu'il était un meilleur bagarreur et c'était très clair à partir du moment où Paul-Henri était resté à la hauteur de Koubek. Sinon il a été à la peine. Il a élevé son niveau de jeu pour rivaliser avec celui de Koubek et même au-delà.

Je crois que Koubek est un joueur de tennis incroyable, il bouge très très bien sur le court. Si vous regardez le match sans le score, et que vous regardez chaque point, vous pourriez penser que Koubek à gagner le match, mais ce n'est pas comme ça que le tennis se passe la plupart du temps.

Vous disiez que c'est 50/50 entre Koubek et Mathieu, que dites -vous pour Nadal/Mathieu?

M.W. : Je ne préfère pas m'avancer. (rires)

Eurosport - Propos recueillis par Bertrand Dumont - 20/01/2008 10:26
Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 20 Jan 2008 - 13:00

Mathieu: "Défait"



Obligé d'abandonner contre Rafael Nadal, Paul-Henri Mathieu est venu dans la salle de conférence de presse en compagnie de Christophe Gaillard, le kiné du Team Lagardère, qui a expliqué que le N.2 français s'est blessé à un muscle dit fibulaire qui relie le mollet à la cheville.

OPEN D'AUSTRALIE - 1/8 de finale messieurs

Rafael Nadal (ESP/N.2) bat Paul-Henri Mathieu (FRA/N.23) 6-4, 3-0 ab.
Prochain adversaire: Nieminen.
> Le film du match

Que s'est-il passé ?

PAUL-HENRI MATHIEU: Je m'étais tordu la cheville gauche lors de ma première rencontre, sur la balle de match. Et depuis, je ressentais comme une courbature à ce niveau-là. Hier, ça allait bien. Et aujourd'hui, je me suis à nouveau blessé dès le premier point du match. J'ai sauté pour jouer un revers et j'ai ressenti une vive douleur. Après, je ne pouvais plus courir normalement. Et contre lui, si vous ne pouvez pas courir, vous n'avez aucune chance.

Psychologiquement, comment vivez-vous ce moment difficile ?

P-H.M. : Je suis défait. Je jouais de mieux en mieux. On s'entraîne pour jouer des matches comme celui-là, sur un grand court. Et puis voilà.

Sait-on déjà la durée de votre convalescence ?

P-H.M. : Non, je vais rentrer à Paris pour faire des examens. Mais là, j'ai très mal.

Eurosport - Propos recueillis par Yannick Cochennec, à Melbourne - 20/01/2008 13:53
Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Monicak


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 8
Nombre de messages : 1064
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 20 Jan 2008 - 13:03

Pauvre Paulo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

jessyca


Gagne son premier titre
Gagne son premier titre


• Profil •


Féminin Localisation : Ardennes

Nombre de messages : 139
Inscription : 17/01/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 20 Jan 2008 - 16:41

merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 23 Jan 2008 - 16:30


Wilander : "Je suis vraiment déçu"

Mats Wilander, l'entraîneur de Paul-Henri Mathieu, revient sur la difficile fin de tournoi de son protégé, qui a abandonné face à Rafael Nadal en huitièmes de finale à Melbourne pour une blessure à un muscle dit fibulaire, qui relie le mollet à la cheville.

Mats, comment vous sentez-vous après l'abandon de votre joueur, Paul-Henri Mathieu, face à Nadal?

MATS WILANDER: Je suis vraiment déçu. Pas autant que Paul-Henri, bien sûr. C'est difficile pour lui: il se blesse à Adélaïde, ne joue qu'un set à Sydney et ici, il se blesse de nouveau au premier tour contre Hanescu et dès le premier jeu du match contre Nadal.

Et maintenant, quel est votre programme?

MW : Paul-Henri va rentrer à Paris pour passer des radios. Je vais le laisser préparer le premier tour de Coupe Davis avec son équipe, puis je le rejoindrai pour le tournoi de Dubaï. Il joue bien depuis un petit moment: il gagne trois tours ici et atteint ses deuxièmes huitièmes de finale à Melbourne. Il travaille dur, il s'est battu pour avoir le droit de défier Rafael Nadal... Il était vraiment triste.

Vous commencez à mieux vous connaître maintenant?

MW : Il a une bonne attitude. C'est un gentil garçon sur le court et en dehors. Il aime travailler, il veut toujours apprendre et comprend parfaitement ce qu'on lui dit. C'est un beau challenge de l'entraîner. Je lui souhaite le meilleur.

Eurosport


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 28 Mar 2008 - 19:37

Tennis - Coupe Davis - 28/03/2008 - 20:31
Mathieu: "Forget a choisi"

Paul-Henri Mathieu, vainqueur du jeune espoir croate Marin Cilic en trois sets accrochés, estime que Guy Forget a fait son choix. Selon l'Alsacien, le capitaine aurait déjà une idée de l'équipe qui affrontera les Etats-Unis. Iil se voit N.3 en simple, c'est-à-dire au mieux 5e homme.

"Très franchement, je pense qu'il (Guy Forget, l'entraîneur) a fait son choix. Sur le papier, je suis N.3. Il y a Tsonga, N.1 de ce début de saison, et Richard (Gasquet) qui a l'expérience", a affirmé le Strasbourgeois, qui pourrait faire le 5e homme.

"Si je ne suis pas sélectionné, c'est que d'autres sont meilleurs. Le plus embêtant serait que je sois le cinquième et que cela retarde ma préparation pour la terre battue"

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Avr 2008 - 7:39

Tennis - Coupe Davis - 12/04/2008 - 02:47
Mathieu: "Du mal à réaliser"

Paul-Henri Mathieu, après sa défaite face à James Blake en Coupe Davis : "Sur le coup, j'ai eu du mal à réaliser que j'avais perdu..."

Source

---------------------

Tennis - Coupe Davis - 12/04/2008 - 08:14
Mathieu: "Je suis déçu"

Paul-Henri Mathieu n'arrive pas à croire qu'il ait perdu son match face à James Blake en 5 sets. "En jouant comme j'ai joué, je n'arrive pas à croire que j'ai perdu."

"Ca fait 2 à 0 alors que cela aurait pu faire 1 à 1. Je suis déçu car cela se joue sur pas grand chose. Sur les deux balles de match (ndlr: en sa faveur), il sort des retours incroyables. Je sers des premières balles et normalement, il a 2 chance sur 10 de faire le point."

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Avr 2008 - 10:45


Paul-Henri MATHIEU :
« Je méritais vraiment de gagner »


- « Paul-Henri, comment ressort-on d’un match pareil ?
- C’est difficile à décrire. Sur le coup, j’avais du mal à imaginer que j’avais perdu. Je crois que je
méritais vraiment de gagner ce match-là. Aujourd’hui, ça s’est joué sur des coups de dé à la fin.
Blake a le mérite de les avoir tentés à des moments très importants.

- C’est frustrant…
- Oui, ce genre de match, c’est très rare. J’avais tout bien fait jusqu’à la fin. Mais tout le mérite
lui revient d’avoir tenté des coups comme ça. C’est difficile, c’est frustrant. Sur un plan
personnel, mais pour l’équipe aussi.

- Sincèrement, lorsque vous servez à 40-15, est-ce que vous vous êtes vu gagner ?
- Oui, car il faut toujours se projeter, ça évite de se crisper. Je m’étais surtout projeter sur le
service que j’allais faire. Je pense d’ailleurs que je l’ai réalisé à la perfection. Quand je passe ce
service là… Je vois qu’il s’attendait à ce que je serve sur le revers. Il fait un coup droit avec une
prise revers… et il réussit un truc qu’il n’avait pas tenté depuis le début du match. C’est
incroyable…

- Si vous aviez un reproche à vous faire sur ce match, quel serait-il ?
- J’aurais peut-être pu garder le break au cinquième set. Cela m’aurait peut-être permis d’avoir
deux breaks d’avance… Mais quand on breake très tôt dans le cinquième set, c’est difficile de le
garder. On est un peu fatigué, on sait que le set va être long. Mais je ne l’ai pas gardé et j’ai
été à un millimètre de gagner…

- La Coupe Davis est-elle cruelle avec vous ?
- Oui et non. Si ma défaite en finale en 2002 n’était pas arrivée, on ne dirait pas ça. J’ai eu
aussi de bonnes victoires, comme à Alicante contre Moya, où l’année dernière contre
Davydenko. Mais c’est vrai qu’après, je perds contre Safin qui a joué contre moi son seul bon
match de l’année ! C’est le sport. »

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Avr 2008 - 11:18

Y'en a aucun d'aussi poisseux sur le circuit je pense ... bof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LaRa


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


USA
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 2
Nombre de messages : 6113
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Avr 2008 - 11:25

moi je dis PHM il a pas l'esprit COF, je suis sûre si on lui explique tout d'un coup ça va aller vachement mieux pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Avr 2008 - 11:26

Une 30 caras minimum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nanou74


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : annecy

Membre n° : 115
Nombre de messages : 5196
Inscription : 09/12/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Avr 2008 - 16:17

ouai je vais le tuer j'ai regardeéle match sur sport + hier soir avec mon frére au début il était mené par blake et mathieu à vite retourné la situation un peu comme safin ! sauf que ce blaireau à perdu à la fin alors que c'était vraiment un match trés serré je suis restée jusqu'à 1h30 du mat pour voir quoi la france prés du trou mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 13 Avr 2008 - 10:02

Mais c'est sur, c'est frustrant de perdre alors qu'il avait très joué pendant toute la rencontre. Mais franchement il a pas grand chose à se reprocher. Ca se joue sur des petits détails. Paulo sert 2 grosses premières pour ses balles de match et Blake sort de gros retours. Il pouvait pas faire mieux... Puis Blake a été excellent sur la fin...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 13 Avr 2008 - 20:58

Mathieu: "J'ai tout donné"
Eurosport - FFT - 13/04/2008 22:52



La défaite de la France aux Etats-Unis laissera-t-elle des traces dans le groupe France ? Paul-Henri Mathieu a déjà vécu pire, mais quid du cas Gasquet ? C'est ce que l'on retient de l'entretien donné par l'Alsacien à la fin de son calvaire face à Andy Roddick.

COUPE DAVIS - Quarts de finale
USA bat France 3-1
>Roddick sort la France

C'était trop difficile aujourd'hui…

PAUL-HENRI MATHIEU : "Oui, c'était difficile. Je n'avais pas les ressources nécessaires. Je pense que j'avais laissé beaucoup d'énergie physiquement et moralement vendredi. Si j'avais gagné contre Blake le premier jour, j'aurais peut-être mieux récupéré, plus vite. Là, non, c'était difficile. On espère toujours avoir un second souffle. Mais Andy a fait un match quasi parfait. Il ne m'a pas laissé le temps de jouer. Il a très bien servi. C'était quasiment mission impossible."

Vous êtes-vous senti impuissant sur le court ?

P-H. M. : "Oui, c'est vrai que je me suis senti impuissant. J'avais moins de jambes que d'habitude. Je ratais plus de coups. Je n'arrivais pas à faire le jeu. Tout allait dans son sens.

Vous venez d'apprendre après votre match que Richard Gasquet voulait bien jouer, mais pas le premier match…

P-H. M. : "C'est difficile pour moi de commenter cela. Guy est venu me voir hier et m'a dit qu'il me faisait confiance pour apporter ce premier point contre Roddick. Quand le capitaine vous dit cela, vous fait confiance, vous y allez ! Je l'avais prévenu que je serais moins bien physiquement que vendredi. Mais lorsque le capitaine vous fait confiance, cela vous donne un coup de « boost ». On espère toujours pouvoir relever le défi."

Vous êtes en train de dire que Richard Gasquet n'a pas pris ses responsabilités…

P-H. M. : "Je n'ai pas dit cela. Je ne lui ai pas parlé aujourd'hui. Après, il faut voir ce que Richard et Guy se sont dits."

Avec le recul, avez-vous l'impression d'être allé au casse-pipe ?

P-H. M. : "Non, non, quand même pas. Mais aujourd'hui, c'était difficile. J'ai certainement affronté le meilleur joueur du monde sur cette surface. J'ai disputé un match beaucoup plus éprouvant que Roddick le premier jour. Je partais déjà avec un désavantage. Mais après, sur une rencontre de Coupe Davis, on ne sait jamais ce qui peut se passer.

De l'extérieur, on a l'impression que Richard Gasquet est un peu à part dans cette équipe…

P-H. M. : "Non, non. Il faut se mettre à la place de Guy. Si Guy me dit : « Richard ne veut pas jouer en 1, il faut que tu joues. » Ce n'est pas la meilleure présentation pour me mettre en confiance avant de rentrer sur le court. Une équipe n'est pas facile à gérer. Aujourd'hui, Guy a fait le maximum avec ce qu'il avait. C'est vrai que l'on n'a pas eu de chance avec la blessure de Jo. Richard était moins bien physiquement. C'est dommage. Cela ne s'est pas joué à grand-chose. Si j'avais gagné mon match vendredi, on jouerait peut-être un match décisif."

Richard Gasquet n'a pas semblé très concerné par cette rencontre… Ce n'est pas l'attitude d'un joueur de Coupe Davis….

P-H. M. : "Je ne veux pas dire de mal de « Ritchie ». Ce n'est pas mon truc. Tout ce que vous me demandez, demandez-lui directement. Moi, je sors fatigué de ce week-end. J'ai donné tout ce que j'avais. Je suis déçu de l'issue du match aujourd'hui. On veut toujours essayer de donner le maximum. C'est ce que j'ai fait. Je peux me regarder dans une glace."

Avez-vous le sentiment que cette défaite puisse laisser des traces au niveau de l'esprit du groupe ?

P-H. M. : "Je ne sais pas. Vous savez, cela ne s'est pas joué à grand-chose. Si j'avais gagné mon match vendredi, on serait maintenant à 2-2. On aurait peut-être perdu malgré tout. Mais tout se joue sur des détails à ce niveau là.

On vous sent un peu désabusé…

P-H. M. : "Je suis déçu de ne pas avoir pu mieux faire aujourd'hui. Je pense que j'avais donné 90 % de mon énergie vendredi, lors du match contre Blake. Je n'ai pas réussi à récupérer. Je suis déçu pour moi, mais surtout pour l'équipe. Car, hier, « Mika » et « La Clé » se sont vraiment déchirés, ils ont fait un match exceptionnel."

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7 Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Paul Henri Mathieu (PHM) -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit