RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Roland Garros 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:29


Nadal à la fête

Vainqueur d'Andy Murray en trois manches (6-4, 7-5, 6-4), Rafael Nadal a gagné le droit de disputer sa 6e finale à Roland-Garros, le jour de son 25e anniversaire. L'Espagnol, qui peut perdre sa place de numéro un mondial si Djokovic vient à bout de Federer, tentera d'égaler le record de Bjorn Borg face au vainqueur de ce duel très attendu.



"On a souvent disputé de grands matches lui et moi", avait tenu à rappeler Andy Murray avant de défier Rafael Nadal pour la 15e fois, espérant secrètement pousser le Majorquin dans ses derniers retranchements lors de cette première demi-finale des Internationaux de France. Et si l'Ecossais aura réussi à faire durer le suspense pendant plus de 3h15 et à bousculer son adversaire (18 balles de break mais seulement 3 converties), ce nouveau duel aura une fois de plus souri à l'Espagnol, vainqueur en trois sets (6-4, 7-5, 6-4), le jour de son 25e anniversaire. Une 44e victoire à Roland-Garros (pour une seule défaite, face à Söderling en 2009, ndlr) qui l'envoie en finale, où il tentera d'égaler Bjorn Borg avec une sixième victoire à Paris, mais pas uniquement.

Car cette qualification lui permet aussi de s'accrocher encore un peu à sa place de numéro un, au moins jusqu'au terme de l'autre demi-finale entre Novak Djokovic et Roger Federer. Programmés dans la foulée d'un match prévu, une fois n'est pas coutume, à 14 heures, les numéros 2 et 3 mondiaux ont certainement dû croire, au regard de l'entame de cette partie, qu'ils ne pourraient peut-être pas aller au terme de leur duel, tant l'Espagnol et l'Ecossais semblaient près à en découdre pendant de longues heures.

Après une demi-heure de jeu, les deux hommes venaient en effet à peine de boucler un quatrième jeu qui voyait Nadal prendre le large en confirmant difficilement son break (3-1). "Allez les Bleus !", scandait alors malicieusement un jeune spectateur certainement admiratif devant le spectacle proposé par deux joueurs arborant une tenue en tous points similaire, hormis l'équipementier. Malgré plusieurs alertes sur sa cheville douloureuse, l'Ecossais rendait ainsi coup pour coup à l'Espagnol, parvenant à maintenir une longueur de balle propre à perturber son adversaire. Il le poussait même à la faute pour réussir à débreaker (3-5).

Nadal: "J'ai repris confiance"

Mais en dépit de plusieurs opportunités pour refaire son retard, Nadal parvenait à hausser son niveau de jeu sur les points décisifs et à écarter ces nombreuses balles de break obtenues par le Britannique, un scénario qui allait se reproduire tout au long de la rencontre. Après s'être adjugé la première manche (6-4), il réalisait rapidement le break (3-2), mais voyait Murray revenir à hauteur sur le jeu suivant. Les deux joueurs faisaient alors jeu égal tout au long d'un deuxième set très disputé mais qui tournait encore en faveur du taureau de Manacor, qui faisait d'abord la différence sur le service de l'Ecossais à 5 jeux partout, avant de conclure (7-5).

Le numéro un mondial entamait le dernier acte avec la volonté d'en finir le plus rapidement possible, mais malgré un break d'entrée et un autre pour mener 3 jeux à 1, l'homme de Dunblane revenait systématiquement dans le coup avant de céder une fois de trop son service, permettant à l'Ibère de se détacher (5-3), avant de terminer le travail (6-4). De quoi célébrer son quart de siècle avec le sourire. "J'ai repris confiance en moi, confiait-il au micro de France Télévisions pour expliquer sa montée en puissance. Et j'ai commencé à élever mon niveau de jeu en quarts de finale." Il faudra certainement encore l'élever un peu plus pour réussir à égaler Borg.

www.sports.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:31


Nadal défendra son titre



Vincent Duchesne(Sport24.com)

Sans être irrésistible, Rafael Nadal est venu à bout en trois sets d'Andy Murray en demi-finales de Roland-Garros (6/4 7/5 6/4). Le numéro 1 mondial défendra son trophée dimanche face à Novak Djokovic ou Roger Federer.

Rafael Nadal disputera dimanche sa 6e finale de Roland-Garros ! Malgré les doutes sur son niveau de jeu, en partie levés en quarts de finale face à Robin Söderling, le numéro 1 mondial pourra défendre sa couronne. Mais que ce soit face à Roger Federer ou Novak Djokovic, Nadal devra offrir un visage plus convaincant s'il veut à nouveau soulever le trophée. Car face à Andy Murray, le Majorquin a alterné le bon et le moins bon. Le bon, comme ce début de match à sens unique avec des coups repoussant très loin de sa ligne de fond de court le Britannique. Contraint de faire l'essuie-glace, Murray prenait l'eau (5/1). Oui mais voilà, le côté obscur de Nadal surgissait subitement.

Nadal plus fort sur les points chauds
Quelques erreurs par-ci par-là, alliées à davantage d'intensité dans les frappes de Murray et cela donnait une fin de set plus compliqué que prévu pour l'Espagnol (6/4). Si propre face à Söderling, Nadal continuait de commettre des fautes aussi grossières qu'étonnantes dans le deuxième set (24 sur les deux premières manches). Sauf qu'en face, Murray n'était guère plus inspiré (28 fautes directes en deux sets). Tous deux branchés sur courant alternatif, Nadal et Murray jouaient alors au chat et à la souris avec une succession de break espagnol et de debreak britannique… jusqu'à ce que le Majorquin se décide à serrer les boulons avec moins de points gratuits et davantage de lift dans ses frappes. Résultat, Nadal s'offrait le service de Murray pour la troisième fois d'affilée (6/5) et parvenait enfin à confirmer son break après déjà 2h16 de jeu (7/5) !

18 balles de break pour Murray… 3 converties
Visiblement usé physiquement, gêné de temps en temps par sa cheville endolorie, le numéro 4 mondial donnait alors l'impression de lâcher prise avec un break blanc contre lui d'entrée de troisième manche (1/0). Le break de trop. Car même si Nadal manquait encore et toujours cruellement de régularité, avec pas moins de 18 balles de break à sauver ce vendredi (!), même si Murray se montrait plus agressif en fin de set, l'Espagnol trouvait toujours le moyen de serrer le jeu et de sortir le coup parfait au bon moment pour annihiler toute possibilité de révolte (5/3). Sur un coup droit long de ligne parfait et après 3h17 de jeu, Nadal pouvait s'agenouiller sur la terre battue (6/4). Le patron sera bien au rendez-vous dimanche !

www.lefigaro.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:32


Nadal fidèle au poste

Plus solide sur les points importants, Rafael Nadal a fini par venir à bout d'Andy Murray (6-4, 7-5, 6-4) au terme d'un combat de plus de trois heures et quart. Pour la 6e fois de sa carrière, le Majorquin est en finale à Paris. Il a gagné les cinq premières. Il y retrouvera Djokovic ou Federer.

Nadal, ce n'est vraiment pas un cadeau. Le jour de ses 25 ans, le maître de Roland-Garros a fini par user un Andy Murray accrocheur mais trop inconstant pour réussir l'exploit. Cette victoire en trois sets traduit toutefois mal l'intensité du combat et la difficulté de la tâche qui fut celle de l'Espagnol. Trois sets certes, mais 3h17 de jeu. Heureusement pour les organisateurs que cette première demi-finale n'est pas allée en cinq manches, sans quoi Federer et Djokovic n'auraient eu aucune chance de finir leur match vendredi soir...

On peut toujours épiloguer sur les sautes d'humeur du jeu de Rafael Nadal, sur ses sautes de tension, parfois, en cours de match, sur sa présupposée fragilité par rapport aux années précédentes. Tout ce ci est peut-être vrai mais il n'en reste pas moins que, une fois encore, Nadal est en finale. Et mine de rien, depuis qu'il a été mené deux manches à une par John Isner au 1er tour, il a tout de même remporté 17 sets de suite. Ils aimeraient être nombreux sur le circuit à douter de cette façon. Dimanche, il faudra lui passer sur le corps pour le priver de cette Coupe des Mousquetaires qu'il a déjà ramenée à cinq reprises à Manacor. Comme on pouvait le craindre pour lui, Andy Murray n'avait pas la solution au problème majorquin.

Murray a trop gâché

A l'exception du début de rencontre, où il a été rapidement mené 5-1, l'Ecossais n'a pourtant pas été fondamentalement dominé par Nadal. A tour de rôle, les deux hommes ont eu l'emprise sur le jeu. Ils n'ont malheureusement que trop rarement bien joué en même temps, ce qui a empêché ce match tendu de devenir vraiment emballant. Le problème pour Murray, c'est qu'il a beaucoup moins bien négocié les quelques points déterminants de la partie. Pour preuve, ces 19 occasions de break, pour trois converties seulement. Nadal a eu beaucoup moins d'opportunités (13 au total), mais il a réussi deux fois plus de break (six). Presque un jeu de service sur deux, le tenant du titre a été en difficulté, mais il a presque toujours trouvé le moyen de s'en sortir.

Mieux, chacun des trois breaks concédés par Nadal ne furent que des debreaks. Ils n'ont donc jamais permis à Murray de prendre vraiment l'ascendant. Dommage pour l'Ecossais, toujours au contact mais que l'on a jamais vraiment senti en mesure de renverser la montagne Nadal. Il devra donc attendre pour jouer sa première finale sur terre battue... Moins constant que contre Robin Söderling en quarts de finale, Nadal a commis 31 fautes directes en trois sets, contre 13 seulement face au Suédois. Face à Murray, ça a suffi. Dimanche, il devra sans doute se rapprocher de son score de mercredi pour conquérir une sixième couronne parisienne, qui ferait de lui l'égal de Bjorn Borg. A 25 ans et deux jours.

www.eurosport.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:37


Nadal contre vents et Murray

Le 03/06/2011 à 17:34

Le tenant du titre Rafael Nadal s'est qualifié vendredi pour la finale en dominant Andy Murray (n°4) en trois manches (6-4, 7-5, 6-4) et 3h17' de jeu.


Rafael Nadal revient en finale à Roland-Garros. Le tenant du titre s'est montré imperturbable face à Andy Murray.(REUT)

Rafael Nadal est tout proche du sixième ciel. Tombeur successivement de Robin Söderling et Andy Murray, le quintuple vainqueur vient de balayer une bonne partie des doutes que lui-même avait sur son jeu et que les suiveurs commençaient également à soulever. Sur un court Chatrier assiégé par le vent, le n°1 mondial a très bien joué le coup tactiquement et a fini par faire plier un Ecossais dont les nerfs n'étaient pas assez solides pour se battre contre Nadal, les bourrasques et lui-même.

3. C'est le nombre de balles de break converties sur les 18 opportunités d'Andy Murray. Qui a dit que le réalisme était la clé?Rafael Nadal.

Une question de caractère. A ce stade de la compétition et entre deux joueurs de ce niveau-là, certes les plans tactiques sont importants, mais l'attitude l'est encore plus. Nadal, du début à la fin, est resté d'une concentration et d'un calme de ténor. Murray, du début à la fin, a tenté de calmer la frustration quasi constante dans laquelle il évolue. Que ce soit à cause du vent, d'une faute, d'un coup décentré ou d'un coup gagnant adverse, l'Ecossais a toujours une bonne raison de hocher la tête, dépité. En face, Nadal est tout aussi frustré quand il se retrouve à 5-4 face à deux balles de break, alors qu'il a mené 5-1 au premier set, mais jamais il ne sort de son match. Au pire il grimace et jette un regard agacé à son clan. Mais sur le point d'après, la machine est prête au combat. Le scénario s'est répété à chaque tournant du match : la troisième balle de set finalement convertie, les deux balles de break écartées en début de deuxième set, et encore celles sauvées à 3-2 puis 4-3 dans le dernier set. Avoir la tête froide, ça paie. Les nerfs à vif, beaucoup moins.

Nadal, main de fer et nerfs d'acier

Une victoire en trois sets donc, ou comment ne jamais oublier que Rafael Nadal est lui aussi un très grand tacticien. Quand on pense stratège, on serait parfois tenté de penser Murray. Mais qu'il a été rusé l'Espagnol lors de cette demi-finale. Sur une surface qui l'avantage évidemment, il s'est plus imposé par ses bons choix que par sa plus grande puissance en coup droit ou son sens de la glisse. Murray lui avait préparé des attaques de revers très courtes et croisées, des diagonales à grande vitesse sur son revers et une agression en règle de la deuxième balle. Seulement le plan anti-Murray de l'Espagnol s'est avéré bien plus efficace.

Dans un nouveau bon jour que ce soit dans ses frappes ou son jeu de jambes, il a donné une leçon de contre à un spécialiste du genre. Combien de coups droits le long de la ligne sur des attaques de revers ? Combien de revers gagnants croisés alors que Murray attendait la faute ? Et toutes ces balles liftées très hautes en revers en plein milieu du court pour décontenancer un Murray privé de vitesse : un festival de très bonnes options. Au final, le réalisme et l'expérience énorme de Nadal dans ces matches sous haute tension ont payé. Que ce soit sur terre battue ou sur surface rapide, Nadal continuera d'avoir l'avantage sur Murray tant que ce dernier ne pourra pas atteindre le niveau de concentration de l'Espagnol. Ce dernier a la conviction gravée au fond des tripes qu'il peut gagner dans n'importe quelle condition et face à n'importe qui. Au moment d'aller chercher une sixième victoire Porte d'Auteuil, c'est une qualité qui n'a pas de prix.

www.lequipe.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:38


Nadal exact au rendez-vous



Vendredi 3 juin 2011 - 17:38

En trois sets, Rafael Nadal s'est qualifié pour sa sixième finale à Roland Garros. Le numéro 1 mondial domine Andy Murray 6-4, 7-5, 6-4 après 3 h 18 de match.

Rafael Nadal s'impose à l'issue d'un match décousu qui, disputé dans des conditions une nouvelle fois difficiles avec beaucoup de vent, n'a pas atteint les sommets attendus. Au milieu du troisième set, les deux joueurs ont échangé quatre breaks de suite. Le gain de ce set a été déterminant pour Nadal qui, après une longue suite de fautes directes, a soudain fermé le robinet à erreurs pour se procurer trois balles de break à 5-5 sur le service de Murray. Sur l'une d'elles, l'Ecossais a sorti une volée amortie de toute beauté. Mais à la suivante, Nadal l'a cloué sur place avec un coup droit.

Qualifié pour une nouvelle finale le jour de ses 25 ans, l'Espagnol conserve pour l'instant sa place de N.1 mondial, mais il suffit d'une victoire de Novak Djokovic sur Roger Federer dans la deuxième demi-finale pour que le Serbe le dépossède de sa couronne. Quintuple vainqueur du tournoi, le Majorquin disputera sa douzième finale du Grand Chelem. Il pourra y égaler le record de six titres à Roland Garros du Suédois Björn Borg, le seul joueur de l'histoire à pouvoir tenir la comparaison sur terre battue.

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:40


Nadal dans son jardin



Clément LEMAITRE

vendredi 03 juin 2011 - 17h34

Rafael Nadal a eu besoin de trois sets pour prendre le meilleur sur Andy Murray, qui a pourtant eu dix-huit balles de break ce vendredi. L'Espagnol affrontera Djokovic ou Federer en finale.

On a retrouvé Rafael Nadal. Médiocre en début de tournoi, l'Espagnol, qui fêtait ses 25 ans ce vendredi, a su hisser son niveau de jeu pour battre Andy Murray, qui jouait sa première demi-finale à Roland-Garros, en plus de trois heures de jeu. D'entrée, l'Espagnol a dominé les échanges sur le court. Rapidement, le Majorquin s'est détaché dans ce premier set (5-1). Mais l'Ecossais ne s'est pas affolé et a réussi l'exploit de revenir à 5-4 en pratiquant un jeu plus offensif. Le numéro quatre mondial a même eu l'occasion de revenir à 5-5, mais l'Espagnol a tenu le coup pour finalement remporter la première manche (6-4).

Le deuxième set a réservé son lot de surprises. Alors que les deux hommes étaient à égalité (2-2), Nadal pensait avoir réalisé un break décisif. Mais dans la foulée, Murray obtenait le jeu sur le service du numéro un mondial. Rebelote lors des deux jeux suivants. Finalement, Rafael Nadal faisait la différence en fin de set en remportant deux jeux de suite (7-5). En confiance, Nadal a encore pris le service de son adversaire au début du troisième set. Le public du Court Philippe-Chatrier pensait alors que la messe était dite. Mais à 3-2 sur le service de Nadal, Andy Murray a manqué l'occasion de revenir sur l'Espagnol. Mais ce dernier a serré son jeu. Trois nouvelles occasions pour le Britannique à 4-3 pour Nadal. Sans succès. En ne convertissant que trois balles de break sur dix-huit obtenues, difficile de battre Nadal.

L'Espagnol, lui, ne manquait pas l'occasion de plier l'affaire dans le troisième set (6-4, 7-5, 6-4). « Le match a été extrêmement difficile et je suis très content d'avoir gagné, a déclaré Nadal sur France Télévisions. Surtout pour mon anniversaire, c'est formidable. Mentalement, je suis resté positif. C'est un rêve d'être en finale à Roland-Garros (ndlr : sa sixième finale à Paris). En quarts de finale, j'ai fait un grand pas en avant par rapport à ce que j'ai proposé en début de tournoi. Je me suis bien senti et j'ai pu jouer avec davantage de confiance. Aujourd'hui il y avait du vent. Mais avec ce paramètre, c'est difficile pour tout le monde car on contrôle moins la balle. Mais je suis habitué. Quel adversaire pour la finale ? Peu importe, je voulais accéder à cette finale. Je vais essayer de jouer à mon meilleur niveau. » C'est donc la 44eme victoire de Nadal à Roland-Garros. Comme Borg, l'Espagnol disputera dimanche sa sixième finale à Paris.

sport365.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:41


RG (H) : Nadal est resté positif

Rédaction Sport365
vendredi 03 juin 2011 - 18h00

Malgré un début de tournoi médiocre, Rafael Nadal a retrouvé un très bon niveau de jeu pour éliminer Andy Murray en demi-finale.

« Le match a été extrêmement difficile et je suis très content d’avoir gagné, a déclaré Nadal sur France Télévisions. Surtout pour mon anniversaire, c’est formidable. Mentalement, je suis resté positif. C’est un rêve d’être en finale à Roland-Garros (ndlr : sa sixième finale à Paris). En quarts de finale, j’ai fait un grand pas en avant par rapport à ce que j’ai proposé en début de tournoi. Je me suis bien senti et j’ai pu jouer avec davantage de confiance. Aujourd’hui il y avait du vent. Mais avec ce paramètre, c’est difficile pour tout le monde car on contrôle moins la balle. Mais je suis habitué. Quel adversaire pour la finale ? Peu importe, je voulais accéder à cette finale. Je vais essayer de jouer à mon meilleur niveau. »

www.sport365.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:48


Roland-Garros : Impitoyable Nadal

Le jour de ses 25 ans, Rafael Nadal s'impose en trois sets contre Andy Murray (6-4, 7-5, 6-4). L'Espagnol aura mené au score durant toute la partie et affrontera dimanche après-midi Novak Djokovic ou Roger Federer, pour remporter un sixième trophée à Roland-Garros.


Rafael Nadal est à une victoire d'un sixième sacre à Roland-Garros MaxPPP

Qu'on se le dise, cette année, Roland-Garros s'est offert un dernier carré de rêve dans le tableau masculin. Pour la deuxième fois seulement au cours du dernier quart de siècle, les quatre meilleurs joueurs du monde sont présents en demi-finales. Parmi eux, Andy Murray. Evidemment, le Britannique n'est pas un perdreau de l'année, encore moins un intrus. Mais l'Ecossais, plus à l'aise sur surface rapide, ne pouvait être placé au même rang que ses acolytes. Face aux trois as qui l'entourent, la tête de série n°4 pouvait donc être qualifié de joker. Surtout après cette avalanche de pépins qui lui tombent dessus depuis le début du tournoi. Après s'être perdu dans le métro parisien, après sa blessure à l'épaule et son souci à la cheville, Andy Murray s'était cassé une dent après son quart de finale contre Chela.

La prochaine étape du malchanceux écossais le dirigeait face à une montagne. Une véritable forteresse faite de biceps saillants, de bandanas bleutés et de force herculéenne : Rafael Nadal. Et le gaucher de Manacor ne tarde pas à se mettre en route. Le n°1 mondial fait exploser Murray dans l'échange et enfonce son adversaire en prenant son service deux fois d'affilée. A 5-1, néanmoins, à l'instar de son match précédent face à Chela, Andy Murray ne veut rien lâcher et revient dans la partie en instaurant le doute chez son adversaire. L'Espagnol est griffé mais ne tourne pas la tête pour autant. Il s'arrache finalement pour remporter la première manche et hausse le poing en direction de son clan.

Une sixième couronne dans le viseur

Déjà de très haut niveau, la rencontre va basculer dans l'extase. Le public du Central assiste à une litanie de coups incroyables. Le scénario bascule à tout moment et personne ne saurait affirmer la suite de la partie. Les échanges sont âpres et pullulent dans une intensité maximale. A ce moment-là du set, les moments importants vont faire la différence. A ce petit jeu, Nadal saute à la gorge de son rival et fait le break à 5-5, grâce à une attaque implacable en fond de cours. Le Majorquin se détache logiquement et n'a plus qu'à confirmer dans le jeu suivant pour mener deux manches à rien, sans discussion. Murray n'a pas grand chose à se reprocher, mais ses limites sur terre battue se heurtent à la trop forte cadence de l'Espagnol.

Dès lors, il faudrait un miracle au Britannique pour se sortir de cette impasse. Mais Nadal n'est pas homme à lâcher sa proie. Le troisième set commence a peine que le suspens rétrécit avec un nouveau break du Majorquin. Murray a l'oeil noir et n'a plus que le temps comme allié, condamné au renoncement. Son mérite aura quand même été de combattre jusqu'au bout, mais la bravoure n'est pas de taille à renverser l'ogre Nadal. Après 3h20 de combat, le tenant du titre s'impose 6-4, 7-5, 6-4.

Déjà détenteur de cinq trophées à Roland-Garros, l'Espagnol n'est plus qu'à une victoire pour égaler le mythique Björn Borg. Et quoi qu'il advienne dimanche, il n'aura encore que 25 ans...

francesoir.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:50


Nadal se rapproche

vendredi 3 juin 2011 par Benjamin Waldbaum



Rafael Nadal n'est plus qu'à un succès d'égaler le record de six victoires de Björn Borg à Roland-Garros. En demi-finales, le jour de son 25e anniversaire, le n°1 mondial a contrôlé Andy Murray (n°4) 6/4, 7/5, 6/4 en 3h17.

Qu'il semble loin ce mardi 24 mai quand Rafael Nadal a dû lutter pour la première fois cinq sets contre John Isner sur la terre battue de Roland-Garros. Qu'elle semble loin cette première semaine où le n°1 mondial a eu toutes les peines du monde à trouver la bonne carburation. Ce vendredi 3 juin, le jour des 25 ans, le Majorquin s'est qualifié pour la sixième finale de sa carrière aux Internationaux de France. En sept participations !

A 17h33, après 3h17 d'un match très disputé, il a délivré un dernier coup droit lifté long de ligne qui a encore poussé à la faute Andy Murray. L'émotion a été intense pour Rafa, qui est tombé à genoux, avant de recevoir l'ovation du public et un sympathique "Happy birthday".

"Le tournoi le plus important pour moi"
"Je suis très, très content d'être de retour ici en finale, a savouré l'Espagnol au micro de Cédric Pioline. Roland-Garros est le tournoi le plus important pour moi. De manière générale, j'ai fait un très bon match dans des conditions difficiles avec un vent qui tournait beaucoup." Avant d'ajouter, en français dans le texte : "Merci beaucoup à tout le monde pour le support".

Car s'il a gagné en trois sets et qu'il a toujours fait la course en tête, rien n'a été facile pour le quintuple vainqueur du tournoi. Le soutien du public n'aura pas été de trop. D'ailleurs une grande majorité des 14 500 spectateurs s'étaient époumonés à son entrée sur le court…

"J'ai fait une erreur"
Menant 5-1 au premier set, Nadal s'est fait une frayeur. A 5-2, 30-15 sur son service, il a commis trois fautes directes qui ont relancé Murray. "J'ai fait une erreur à ce moment", a reconnu Nadal. Essayant d'être agressif autant que possible, l'Ecossais a bien contenu le coup droit adverse avec son superbe revers à deux mains. Et il s'en est fallu de peu pour qu'il n'égalise à 5-5 dans cette manche initiale, Rafa concluant 6/4 à sa 3e balle de set après avoir écarté deux balles de débreak.

Dans la deuxième manche, Nadal et Murray se sont échangés à deux reprises leur service de 2-2 à 4-4. Mais à 5-5, le n°4 mondial a fini par perdre une 3e fois son engagement alors qu'il avait mené 40-15. Une aubaine que n'a pas laissé passer l'Ibère, très en jambes et de plus en plus efficace au fur et à mesure du match. Après 2h15 de jeu, il s'est détaché 6/4, 7/5.

"J'ai joué avec une plus grande confiance"

Sur sa lancée, Nadal a avalé les deux premiers jeux du 3e set. Cet avantage, il l'a cette fois parfaitement géré. La puissance et la lourdeur de ses coups ont fini par dérégler Murray, qui n'a pu convertir cinq balles de débreak. A 5-4, c'est par un jeu blanc que l'Espagnol a ponctué sa qualification pour la finale.

"A partir des quarts de finale, j'ai fait un grand pas en avant, a expliqué le tenant du titre, au micro de France Télévision à propos de son niveau de jeu. Mentalement, je me suis senti bien. J'ai joué avec une plus grande confiance. Federer ou Djokovic en finale ? Ça sera soit contre le meilleur joueur de l'histoire, soit contre le meilleur joueur du moment. Mais surtout, je suis très content d'être de retour en finale à Roland-Garros." Oui, il est bien loin ce mardi 24 mai…

Source


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:52


Nadal s'accroche à son titre

Publié le 03/06/2011 à 17:52

De notre envoyé spécial Xavier Richard


La délivrance pour Rafael Nadal après avoir battu Andy Murray 6-4, 7-5, 6-4
© PATRICK KOVARIK / AFP

Il a fallu plus de 3 heures de jeu à Rafael Nadal (N.1) pour atteindre la finale de Roland-Garros. Le jour de ses 25 ans, l'Espagnol s'est défait au forceps d'un courageux Andy Murray 6-4, 7-5, 6-4. Mis sous pression par l'Ecossais, le tenant du titre a confirmé qu'il était revenu à son meilleur niveau. Il faudra lui passer sur le corps pour lui ravir le trophée des Mousquetaires.

Si Rafael Nadal finit par remporter son 6e Roland-Garros cet année, il sera passé par toutes les émotions. Dans la joie et surtout dans la douleur. Car il ne suffit pas de lire le score pour évaluer l'épreuve qu'a imposé Andy Murray au N.1 mondial. Oui, Nadal est sorti vainqueur en trois sets mais à quel prix. Bousculé par l'Ecossais dans l'échange, malmené sur ses services, le Majorquin devait se montrer à son meilleur niveau pour s'imposer. Comme par enchantement, sa gifle de coup droit et son lift ont fait merveille. Remis en confiance face à Antonio Veic, Ivan Ljibicic et Robin Soderling, l'Espagnol a mis tout son coeur et ses tripes quand, dans les premiers tours, son bras était vide.

Dans les bourrasques, Nadal a fait durer le plaisir. Même en menant 5-1 dans le premier set et avec un break d'avance dans les deux manches suivantes, il n'a jamais pu "tuer" Murray. Au courage et à la force du poignet, le N.4 mondial a lutté pour gagner du terrain et finir les points, le plus difficile à faire face au grand Nadal. Et l'Ecossais est revenu à 4-5 dans ce premier acte avec des balles de débreak à la clé. La constante de cette demi-finale était donc l'irrégularité chronique des deux joueurs, notamment côté Murray. Dans le dernier carré comme par miracle après ses multiples voyages à l'infirmerie (cheville, dent), il a fini avec des maux de tête face à l'énigme ibère. Dans sa quête de l'impossible, il n'avait aucun droit à l'erreur mais l'Ecossais a trop gâché (ndlr, dix-huit balles de break et seulement trois converties). Les regrets seront éternels dans toutes les manches. Il y avait un trou de souris pour prolonger l'épreuve mais "el gato" n'a pas relâché sa patte.

Tout juste les deux combattants pourront-ils souffler contre ce vent mauvais qui a largement perturbé le match. Les services n'en étaient que plus disputés. Dompter le vent n'était pas mince affaire. A ce jeu subtil, c'est Nadal qui s'en tirait le mieux. Toutefois, cela produisait un match de très haute volée et d'une rare intensité. Un vrai régal qui aurait pu tourner au cauchemar pour la FFT si l'Espagnol n'avait pas conclu en trois sets. Car à démarrer à 14h00, il y avait un risque de voir la 2e demi-finale entre Djokovic et Federer ne pas aller à son terme vendredi... Solide au moment de sauver des balles de break, Nadal a donné un signe fort à son futur adversaire. "Je suis très heureux d'être de retour en finale à Roland-Garros, le tournoi le plus important de l'année pour moi", a-t-il déclaré au public après être tombé à genoux après sa victoire. Non, Nadal n'est pas encore prêt à céder "sa" coupe.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:55


Nadal s'offre une sixième finale pour ses 25 ans


© reuters

Rafael Nadal a obtenu son ticket pour la finale de Roland Garros. Opposé à Andy Murray, le Majorquin a mieux négocié les points clé du match, ce qui lui a permis de l'emporter relativement facilement sur le score de 6-4 7-5 6-4. En finale, le roi de le terre battue défiera le vainqueur du clash entre Djokovic et Federer.

Le jour de ses 25 ans, l'Espagnol Rafael Nadal s'est qualifié pour sa sixième finale de Roland-Garros en battant le Britannique Andy Murray en trois sets 6-4, 7-5, 6-4 vendredi. Avec cette victoire, Nadal conserve pour l'instant sa place de N.1 mondial, mais il suffit d'une victoire de Novak Djokovic sur Roger Federer dans l'autre demi-finale pour que le Serbe le dépossède de sa couronne.

Quintuple vainqueur du tournoi, le Majorquin, phénoménal sur les points importants face à Murray, disputera sa douzième finale du Grand Chelem, autant que des légendes comme Stefan Edberg, John McEnroe et Mats Wilander. Il pourra y égaler le record de six titres à Roland-Garros de Björn Borg, le seul joueur de l'histoire à pouvoir tenir la comparaison sur terre battue.

"Je suis très heureux d'être de retour en finale à Roland-Garros, le tournoi le plus important de l'année pour moi", a-t-il déclaré au public après être tombé à genoux après sa victoire. Nadal s'est imposé vendredi à l'issue d'un match acharné (3h17 de jeu) mais décousu qui, disputé dans des conditions une nouvelle fois difficiles avec beaucoup de vent, n'a pas atteint les sommets attendus.

On a même parfois frisé l'endormissement comme au milieu du deuxième set où les deux joueurs ont échangé quatre breaks de suite, une série qu'on ne voit normalement que dans le tennis féminin.
Le gain de ce set a été déterminant pour Nadal qui, après une longue suite de fautes directes inhabituelles, a soudain fermé le robinet à erreurs pour se procurer trois balles de break à 5-5 sur le service de Murray.

Irréductible

Sur l'une d'elles, l'Ecossais a sorti une volée amortie de toute beauté. Mais à la suivante, Nadal l'a cloué sur place avec un de ses fameux coups droits lasso qui lui ont, cette fois encore, permis de déverrouiller la partie. Même au premier set, Nadal n'avait jamais été totalement à l'aise puisque, après s'être rapidement détaché 5-1, il a connu un sérieux coup de pompe au point que Murray s'est procuré deux balles de break pour revenir à 5-5.

Ce n'est que dans le troisième set que Nadal s'est un peu libéré face à Murray qui a continué à menacer l'Espagnol sur presque tous ses engagements mais a laissé passer beaucoup trop de chances (3 balles de break sur 18). "J'ai sauvé beaucoup de balles de break (15 sur 18, ndlr) et j'ai fait, en général, un très bon match vu les conditions qui n'étaient pas faciles du tout avec ce vent. Je suis vraiment satisfait", a commenté Nadal qui a laissé traîner quelques scories (31 fautes directes) qui rappelaient son début de tournoi tire-bouchonné.

Mais l'irréductible Majorquin est toujours aussi coriace et s'est appuyé à fond sur cette qualité pour remporter sa 44e victoire en 45 matches à Paris, où Andy Murray ne deviendra pas, cette fois encore, le premier Britannique à s'imposer en Grand Chelem depuis Fred Perry en... 1936. "Andy est un joueur fantastique et un très bon mec, il mérite de gagner un Grand Chelem très vite", l'a consolé Nadal.

7sur7.be
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 16:56


Roland-Garros : Nadal, 25 bougies et un sixième titre ?

Publié le 03-06-11 à 17:49

Bel anniversaire pour l'Espagnol, qui a battu Andy Murray pour une place en finale. Il se rapproche d'un 6e titre et du record de Bjorn Borg.

Par Samuel Auffray


Nadal est en finale de Roland-Garros. AFP Nadal est en finale de Roland-Garros. AFP

Moi, Rafael Nadal, cinq victoires à Paris, je m’offre, le jour de mes 25 ans, une sixième finale. Ce n’est pas un tweet de l’Espagnol, bien trop humble pour se mettre ainsi en scène. Mais le numéro un mondial, bien que contrarié tout au long de la rencontre par l’excellent Andy Murray (n°4), s’est à nouveau qualifié pour la finale de Roland-Garros. En trois manches (6-4, 7-5, 6-4) et 3 heures 22 minutes de jeu.

Devant un central bondé, le Majorquin a su faire taire les critiques nées de premiers tours laborieux. De son côté, le Britannique a fait un choix tactique qui aurait pu s’avérer payant si l’Espagnol n’était pas capable de coups de génie incroyables. Andy Murray a choisi de frapper fort dans le centre du court pour éviter que le taureau de Manacor tourne autour de son revers, place des coups droits décroisés et trouve des angles impossibles à défendre. Ca a marché par moments. Mais ce ne fut pas suffisant. Dès le troisième jeu, Nadal break son adversaire qui lutte dans le suivant mais ne parvient pas à l’empêcher de confirmer son avantage (3-1, 28 minutes de jeu). Roger Federer et Novak Djokovic doivent se dire qu'à se rythme ils ne pourront jamais finir leur match.

Murray offensif

On s’inquiète pour Murray, qui sur un smash en contre-pied de l’Espagnol semble ressentir sa cheville douloureuse. Plus de peur que de mal, mais Nadal break à nouveau dans la foulée puis confirme sur son service 5-1. Malgré le score, le début de match est de haut niveau, les échanges sont longs et rugueux. Murray revient à 2-5. Nadal sert pour le set. Et tout bascule. Offensif, l’Écossais pousse le numéro un mondial dans ses retranchements… et à la faute. Premier debreak 3-5. Jeu suivant Nadal conteste une décision arbitrale mais le juge de chaise français n’est pas d’humeur pour un cadeau. Sourire jaune. 5-4 pour l’Espagnol qui conclut finalement sur sa mise en jeu (6-4).

Le fair-play de Nadal

Le deuxième set est un jeu de break-debreak entre les deux joueurs qui se collent jusqu’à 2 partout. Puis Nadal break, grâce à un coup droit superbe. Murray lui répond, amortie, accélération puis double faute de l’Espagnol (3-3). Tout est à refaire. Jeu suivant. Murray, au service, est mené 15-40. Deux erreurs de Nadal lui permettent de recoller. Egalité. Mais sur un échange fantastique l’Espagnol conclut et prend à nouveau le service de son adversaire… qui le lui reprend dans la foulée. Toujours des frappes plein axe qui gênent le Majorquin. 4-4 puis 5-4, puis 5-5. Les joueurs ne veulent plus lâcher leur mise en jeu.

Mais voilà, le neveu de Toni est un combattant et s’offre trois nouvelles balles de break. La première est sauvée, pas la seconde. 6-5, service à suivre. Jeu blanc – le premier du match — et second set pour Nadal (7-5). "Rafa" trouve la profondeur au meilleur moment. Un sujet de sa majesté peut bien donner de la voix et hurler des "come on Andy" (qui voudrait lui dire oui), rien à faire, Nadal est fort. Très fort même sur la terre où il n’a été battu qu’une fois. C’était en 2009 face à Robin Soderling.

Le record de Borg en ligne de mire

Dès l’entame du troisième set, l’Espagnol break son adversaire. Il "fait le boulot", commentent les experts. C’est bien vrai. Parfois mis en danger par un Murray vaillant – le Britannique aura deux balles de break à 3-2, puis trois autres à 4-3 – Nadal a empoché les points importants. Jusqu’au bout, chaque jeu de service sera une lutte très serrée. Chaque point est disputé comme s’il s’agissait du dernier. Ce qui finit par arriver pour Andy Murray qui s’incline 6-4 dans le troisième set. Sixième finale en sept ans pour Nadal qui pourrait, en cas de victoire, égaler Bjorn Borg dans l’histoire de la porte d’Auteuil.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 17:40



RG Twitter a écrit:
Rafa Nadal is late for his press conference because he's watching Federer-Djokovic tiebreaker

_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Janne


Numéro 2 mondial
Numéro 2 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Genève, SUISSE

Membre n° : 226
Nombre de messages : 2970
Inscription : 04/06/2008


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 17:47

Adeline a écrit:


RG Twitter a écrit:
Rafa Nadal is late for his press conference because he's watching Federer-Djokovic tiebreaker

Excellent! En même temps c'était magnifique surtout à ne pas louper! :smiling:
_________________

Rafa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 18:49


Roland-Garros: Une finale en guise de cadeau d'anniversaire pour Rafael Nadal

Créé le 03/06/2011 à 20h31


Le tennisman espagnol Rafael Nadal, lors de sa victoire contre Andy Murray en demi-finale de Roland-Garros, le 3 juin 2011 REUTERS

TENNIS - L'Espagnol jouera dimanche pour sa sixième finale sur la terre battue parisienne. Pour autant de victoires?...

Le Rafa de 25 ans ne déroge pas aux principes du passé. Pour son anniversaire, aucune folie n’est prévue vendredi soir à Paris. L’Espagnol trempera au mieux ses lèvres dans une coupe de champagne. Mangera une part de gâteau. Puis ira se coucher pour être en forme samedi à l’entraînement. Dans deux jours, il y a une finale à jouer et à gagner sur le Central. Ce sera déjà la sixième et personne ne s’inquiète au sujet de la capacité de l’Espagnol à bien préparer son rendez-vous.

A force, je parviens à gérer l’émotion. J’ai le caractère pour cela. J’ai gagné cinq finales. J’en suis fier. Et je ne m’inquiète pas», souligne Rafa, après un long débriefing, avec son oncle, d'une demi-finale remportée contre Andy Murray. Pendant plus d’une heure et demie, il est resté dans le vestiaire, écoutant les sages paroles de Toni. Aux côtés de ses proches, le Majorquin y a aussi savouré la victoire survenue après combat de trois sets étalés sur plus de trois heures.

Beaucoup plus de pression au fil des ans

En finale, il se dit prêt à remettre ça. Peu importe s’il égale le record de six victoires de Borg. S’il croise l’ex-champion suédois, Rafa le saluera. «Mais ce n’est pas la raison pour laquelle il doit être là», explique avec aplomb le joueur de 25 ans. Le Rafa d’aujourd'hui porte d’ailleurs un regard amusé sur celui d’il y a sept ans, vainqueur de son premier Roland. «Quand on est tout jeune et qu’on gagne, on se dit qu’on va avoir une carrière tranquille... Eh bien pas du tout. C’est un mensonge. On a beaucoup plus de pression. L’envie est renouvelée, elle ne change pas.» Le plaisir de jouer au tennis, de faire proprement son travail, et gagner ses matchs serait aussi intacts.

«Je me sens dans la peau d’un homme de 25 ans, mais en dehors du court. Pas quand je joue.» Une façon de dire qu’il ne vieillit pas. Sur la terre, il est redevenu le rouleau compresseur des années passées, assommant de coups droits liftés ses adversaires depuis deux matchs (Söderling puis Murray). En dix jours, le changement est radical. Le Nadal anémié du début de tournoi semble très loin de celui qui vient de se qualifier pour la finale. Et rêve, avec l'envie de ses 18 ans, d'un nouveau sacre.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 20:47


Nadal: "J'ai confiance"

Créé le 03/06/2011 à 21:13
Propos recueillis par PAUL ROUGET
De Sports.fr, à Roland-Garros

Pour la sixième fois en finale de Roland-Garros après avoir dominé Andy Murray (6-4, 7-5, 6-4), Rafael Nadal monte en puissance et a "toutes les raisons d'être content", après avoir célébré son 25e anniversaire. Et il s'offrirait bien d'égaler le record de Bjorn Borg en cadeau...


Rafael Nadal a, de son propre aveu, ''une meilleur attitude'' depuis les quarts. (Reuters)

Rafael, qu'est-ce qui, selon vous, a fait tourner le match en votre faveur aujourd'hui ?
Dans ce type de match, ce sont toujours des petites choses. Je pense que j'ai vraiment très bien joué en début du match. Après, à 5-1, j'ai commencé à faire quelques erreurs, en particulier deux, idiotes, quand je menais 5-2. Ensuite, il a très bien joué. Puis, il y a eu ce jeu de service contre le vent à 5-4. C'était vraiment un jeu crucial selon moi. Et si j'ai aussi sauvé beaucoup de balles de break (15/18, ndlr), j'ai toujours mené au score, même s'il a eu beaucoup d'opportunités au premier set. Mais je le répète, cela se joue sur de petites choses. C'est le joueur qui a un peu plus de chance que l'autre sur ce type de points qui a le plus de chances de gagner. Aujourd'hui, c'était moi.

Les conditions n'étaient pas encore idéales cet après-midi, avec beaucoup de vent sur le Central. Comment avez-vous géré cela ?
De l'extérieur, vous ne pouvez pas vous imaginer comme c'est difficile de jouer dans de telles conditions. Pendant un moment, cela allait. Mais quand on jouait avec le vent, à la droite de l'arbitre, c'était très difficile. On avait peur de trop frapper la balle parce que le vent était complètement dingue et changeait de direction à tous les moments. Je n'aime pas jouer avec le vent. Mais bon, quand il y a du vent, il y a du vent. Il faut adapter son jeu.

Andy Murray vient de clore sa meilleure saison sur terre battue après une période difficile. Que pensez-vous de sa progression ?
J'ai toujours apprécié Andy comme joueur, comme homme. À chaque fois que je le bats dans ce genre de match, je suis triste pour lui parce qu'il mérite de gagner un Grand Chelem. Il va le faire, je n'ai aucun doute là-dessus, parce que son niveau est absolument fantastique. Il s'est beaucoup amélioré, c'est un joueur très complet mais il manque quelquefois de chance. Après, je pense qu'il peut jouer magnifiquement sur d'autres surfaces, comme sur terre battue, où il s'améliore encore.

"Enormément de respect pour Borg"

Comment analysez-vous votre évolution dans ce tournoi, où vous êtes progressivement monté en puissance ?

Je ne jouais pas bien au départ. Et j'avais dit qu'il fallait changer ça, avoir une meilleure attitude et que, si ce n'était pas le cas, je pouvais rentrer à la maison. Et heureusement, les choses ont évolué. J'ai été très présent aux moments cruciaux et les choses se sont bien déroulées. Je suis donc très content et je vais bien fêter ça parce qu'être en finale à Roland Garros, ce n'est pas si évident.

Que ressentez-vous à l'heure de disputer votre sixième finale ici ?
Tout d'abord, c'est quelque chose que l'on rêve d'atteindre. Et on n'est jamais sûr de le faire. C'est un rêve devenu réalité. Je suis vraiment très content d'être en finale, dans un des tournois les plus importants du monde sur terre battue. J'ai toutes les raisons d'être content, surtout que j'ai dû résoudre des situations très difficiles lors de la deuxième semaine. Il fallait que j'oublie cette anxiété et ces craintes. Mais aujourd'hui, j'ai confiance.

Est-ce que vous pensez que Bjorn Borg, dont vous pouvez égaler le record en remportant la finale, sera dans les gradins dimanche ?
Je n'y pense pas. J'ai énormément de respect pour lui mais je me concentre d'abord afin de bien jouer, ce qui est pour moi beaucoup plus important. Je veux gagner Roland-Garros, c'est plus important que de faire aussi bien que lui. Alors maintenant, si Borg est là, je serais ravi de lui dire bonjour !

Vous avez remporté votre premier titre ici à 19 ans. En quoi êtes-vous différent aujourd'hui, alors que vous célébrez votre 25e anniversaire ?
Quand on a 18 ans et que l'on gagne pour la première fois un tournoi, on se dit: "Ca y est, j'en ai gagné un, je vais peut-être avoir une carrière un peu plus tranquille !". Mais pas du tout, c'est un mensonge ! Ceux qui gagnent continuent d'avoir la pression. Ils ont même plus de pression et doivent essayer de gagner, encore et toujours. Personnellement, j'ai toujours une envie extraordinaire de revenir en finale de Roland-Garros, ça ne change pas. Et je souhaite continuer comme ça !

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc//tennis/201122/roland-garros-nadal-pas-si-evident_359691.html?rss


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 20:49


«Il fallait que j'oublie l’anxiété»


Rafael Nadal Rafael Nadal se dit libéré (Panoramic)

Qualifié au détriment d’Andy Murray pour sa 6e finale de Roland-Garros, le jour de son 25e anniversaire, Rafael Nadal aura l’occasion d’égaler le record de Bjorn Borg dimanche.

par Nicolas Cerbelle, le 03-06-2011

A Roland-Garros

Rafael, bon anniversaire. Qu’est-ce qui a fait la différence dans le match ?
Rafael Nadal : Dans ce type de match, ce sont toujours des petites choses. Je pense que j'ai vraiment très bien joué au début du match, dans le premier set. Après 5/1, il me semble que j'ai commencé à faire quelques erreurs. J'ai perdu un petit peu ma manière de jouer. Et j'ai fait deux erreurs idiotes à 30-15, 5/2. Quand je suis revenu avec mon coup droit sur une balle très longue. Ensuite, il a bien joué. Puis, il y a eu le service contre le vent à 5/4. C'était vraiment un jeu crucial selon moi. Donc, j'ai gagné le premier set. Avec le premier set pour moi, je me disais que le match allait être long. C'est le genre de conditions qui m'aident.

Vous avez sauvé 15 balles de break sur 18 et vous avez fait 16 breaks sur 30. Pensez-vous avoir mieux joué les points importants qu’Andy Murray ?
Rafael Nadal : Oui, c'est vrai que j'ai sauvé beaucoup de balles de break. J'ai su sauver des points sur des moments importants. J'ai toujours eu le score en ma faveur, j'ai toujours mené au score. Il m'a breaké au début du second set mais j'ai débreaké. Il a eu beaucoup d'opportunités au premier set, j'ai dû sauver beaucoup de points importants grâce à mon service. C'est quelque chose d'important.

Comment jugez-vous le niveau d’Andy Murray sur terre battue ? S’est-il amélioré ?
Rafael Nadal : J'ai toujours apprécié Andy comme joueur, comme homme. À chaque fois que je le bats dans ce genre de match, je suis triste pour lui parce qu'il mérite de gagner un Grand Chelem, cela ne fait aucun doute. Il va gagner un Grand Chelem, je n'ai aucun doute là-dessus. Il va gagner parce que son niveau est absolument fantastique. Il manque quelquefois de chance. Il s'est beaucoup amélioré, c'est un joueur très complet. Il peut jouer magnifiquement sur d'autres surfaces. La terre battue n'est pas sa surface de prédilection mais il s'est amélioré d'année en année. Maintenant, on va aller sur gazon, c'est un très bon joueur sur gazon ou surface dure, il aura toutes les chances de gagner. Il aura une très belle année.

Avez-vous retrouvé toute votre confiance ? Serez-vous à votre meilleur niveau en finale ?
Rafael Nadal : Ce sera une finale de Roland-Garros. On sait que sur une finale, on peut avoir des problèmes mais on ne peut pas avoir de doutes. Le doute fait partie de la vie, cela fait partie du sport. Je pense que tout le monde le vit, le ressent, je ne suis pas l'exception à la règle. Si vous faites la comparaison entre maintenant et il y a une semaine, c'est totalement différent.

Cette finale a-t-elle un goût particulier au regard de votre première semaine difficile ?
Rafael Nadal : Chaque fois que je viens ici (en conférence de presse), je dis la vérité. Je dis ce que je pense. Je viens ici tous les jours et à chaque fois que je vous parle, je vous dis la vérité. Je ne jouais pas bien au départ, j'avais dit qu'il fallait changer la situation et avoir une meilleure attitude et que si ce n'était pas le cas, je pouvais rentrer à la maison (…) Il fallait que j'oublie cette anxiété, ces craintes. Maintenant, j'ai confiance. On n'a pas beaucoup de confiance lors du premier tour, lors du deuxième tour, on se dit : «Il ne faut pas que je perde, sinon mon classement va souffrir». Maintenant, je suis plus libéré, j'ai bien défendu mes points, je n'ai plus cette crainte de voir mon classement dégringoler (Ndlr : tenant du titre, Nadal a 2 000 points à défendre cette année à Roland-Garros).

Vous avez 25 ans aujourd'hui, quand vous repensez à votre carrière, quel est votre sentiment ?
Rafael Nadal : Mon début de carrière remonte à 9 ans, cela fait longtemps que je suis sur le circuit, que je traverse le monde. Beaucoup de choses ont changé. Ce qui n'a pas changé, c'est le plaisir de jouer au tennis, le plaisir de faire les choses bien et le plaisir de me retrouver avec un bon classement pour pouvoir jouer le match que j'ai joué aujourd'hui, celui que je vais jouer dimanche. C'est une chance.

Vous attendez-vous à ce que Bjorn Borg soit dans les gradins pour la finale ? Vous pouvez égaler son record dimanche (6 titres) ?
Rafael Nadal : Je n'y pense pas. J'ai énormément de respect pour le grand Borg mais je me concentre pour bien jouer, ce qui est pour moi beaucoup plus important. Je veux gagner Roland-Garros, c'est plus important que de faire aussi bien que lui. Alors maintenant, si Borg est là, je serais ravi de lui dire bonjour mais ce n'est pas une raison pour laquelle il doit être là.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 20:50


Nadal: "De petites choses ont fait la différence"


© afp

03/06/11 20h54

Rafael Nadal (Esp/qualifié pour la finale): "Ce sont de petites choses qui ont fait la différence. J'ai commencé en jouant fantastiquement bien. Après 5-1, j'ai fait quelques erreurs, j'ai perdu ma voie. J'ai commis deux mauvaises erreurs à 5-2. Après il a bien joué. A 5-4, ça a été un jeu crucial. Je pense avoir très bien joué, particulièrement aux moments importants. J'ai toujours mené, il n'a jamais été devant."
"Il a eu de bonnes chances. J'ai dû sauver des points importants avec mon service. C'était difficile avec le vent. De l'extérieur, c'est dur d'apprécier combien c'était difficile. Jouer avec le vent dans le dos était vraiment très compliqué. J'avais peur de frapper la balle, et le vent changeait tout le temps de direction. Je n'aime pas beaucoup le vent, mais ce n'est pas mauvais pour mon jeu. Les doutes font partie de la vie et du sport. Mais si vous comparez maintenant avec il y a quelques jours, c'est complètement différent. Il fallait que je résolve cette anxiété et cette crainte. Maintenant, je suis content, libéré. Je n'ai plus cette crainte de dégringoler au classement. J'aime beaucoup Andy, comme joueur et comme personne. Il mérite de gagner un Grand Chelem. Je suis sûr qu'il va y arriver. Il manque un peu de chance parfois. Mais c'est un joueur très complet et il s'améliore chaque année. J'ai beaucoup de respect pour le grand (Bjorn) Borg. Mais c'est plus important pour moi de gagner Roland que de battre Borg."

7sur7.be
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 20:51


Nadal: "Les choses ont changé..."

03/06/2011 - 21:23

Qualifié pour sa sixième finale à Roland-Garros, Rafael Nadal a fait le point vendredi sur son jeu retrouvé, ses émotions, ses passages à vide et le record de victoires à Paris de Björn Borg, dont il semble se ficher éperdument. "Non, je n'y pense pas. J'ai énormément de respect pour le grand Borg mais je me concentre pour bien jouer, ce qui est pour moi beaucoup plus important, a expliqué l'Espagnol en conférence de presse, après sa victoire contre Andy Murray en demi-finale. Je veux gagner Roland Garros, c'est plus important que de faire aussi bien que lui. [...] Je ne jouais pas bien au départ, j'avais dit qu'il fallait changer la situation et avoir une meilleure attitude. Heureusement, les choses ont changé. J'ai dû résoudre des situations très difficiles lors de la dernière semaine et demie. Il fallait que j'oublie cette anxiété, ces craintes. Maintenant, j'ai confiance, je suis plus libéré et je n'ai plus cette crainte de voir mon classement dégringoler."

sports.orange.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Ven 3 Juin 2011 - 20:56


Nadal est «ravi»

Le 03/06/2011 à 19:56

Rafael Nadal a apprécié son attitude malgré les conditions de jeu, tandis qu'Andy Murray a salué le talent de son vainqueur lors des points importants.


Andy Murray n'a pas réussi à résister à Rafael Nadal.(REUT)

Rafael Nadal (ESP/n°1, qualifié pour la finale) : «Je suis ravi de la manière dont j'ai tenu aujourd'hui parce que les conditions étaient difficiles. Au final, ce sont des petites choses qui ont fait la différence. J'ai un peu perdu mon chemin en route, à partir de 5-1, et le jeu à 5-4 avec le vent contre moi est, je pense, crucial pour la suite. Après je sais que le match va être long et que ça joue pour moi. Avec un vent pareil on a peur de trop en mettre dans la balle, qui de toute manière change de direction tout le temps. J'apprécie énormément Andy, que ce soit en tant que joueur ou en tant que personne. A chaque fois que je le bats je suis triste pour lui car il mérite vraiment de gagner un tournoi du Grand Chelem. Je pense toujours que ça arrivera. Il a le jeu et le talent pour. En plus il progresse constamment.»

Andy Murray (GBR/n°4, battu en demi-finale) : «Je suis assez satisfait de mon jeu aujourd'hui même si évidemment je suis très déçu. Je pense que j'ai bien mieux fini le match que je ne l'ai commencé. Au début c'était vraiment difficile. Les conditions de jeu étaient très dures pour tous les deux et je n'ai pas toujours pu jouer comme j'en avais envie. Rafa a très bien servi et bien mieux négocié les points importants que moi. A 5-5 dans le deuxième set, j'ai des regrets car j'aurais bien voulu voir ce qui se serait passé si j'avais tenu mon service. Il y a eu beaucoup de jeux très serrés et très longs mais la plupart du temps c'est lui qui a eu le dernier mot. C'est compliqué face à lui car il faut l'agresser mais en même temps être patient. Je sais qu'il y a encore peu de temps, personne n'aurait misé sur moi pour bien jouer ici, donc le résultat reste positif. Rafa reste un bien meilleur joueur de terre battue que moi mais petit à petit je réduis l'écart. A moi de continuer à travailler et à progresser. Maintenant, je vais rentrer et prendre des avis pour ma cheville. Si on me donne le feu vert, je serai sur le gazon dans deux jours mais sinon je n'hésiterai pas à prendre du repos. Je ne peux pas dire à 100% que je jouerai au Queen's.»

www.lequipe.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Sam 4 Juin 2011 - 7:19


Roland-Garros: la mise au point de Rafael Nadal

Publié le 03-06-11 à 21:30


Photo prise le 3 juin 2011/REUTERS/Régis Duvignau (c) Reuters

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Qualifié pour la sixième finale de sa carrière à Roland-Garros, Rafael Nadal a fait le point vendredi sur son jeu retrouvé, ses émotions, ses passages à vide, ses propos mal interprétés et le record de Björn Borg, dont il semble se ficher éperdument.

"Non, je n'y pense pas. J'ai énormément de respect pour le grand Borg mais je me concentre pour bien jouer, ce qui est pour moi beaucoup plus important", a expliqué Nadal en conférence de presse, après sa victoire contre Andy Murray en demi-finale.

"Je veux gagner Roland Garros, c'est plus important que de faire aussi bien que lui", a poursuivi le numéro un mondial qui pourrait, en cas de victoire finale dimanche, égaler le record du Suédois de six titres à Roland-Garros.

A propos de ses débuts poussifs, notamment lors des deux premiers tours, l'Espagnol a expliqué qu'il ne s'est jamais menti à lui-même et n'a jamais cessé de se remettre en question.

"Chaque fois que je viens ici, je dis la vérité. Je dis ce que je pense. Je ne jouais pas bien au départ, j'avais dit qu'il fallait changer la situation et avoir une meilleure attitude et que si ce n'était pas le cas, je pouvais rentrer à la maison", a-t-il rappelé aux journalistes venus l'écouter.

"En fait, heureusement, les choses ont changé pour moi. J'ai été très présent aux moments cruciaux, les choses se sont bien déroulées (...) J'ai dû résoudre des situations très difficiles lors de la dernière semaine et demie", a-t-il raconté.

"Il fallait que j'oublie cette anxiété, ces craintes. Maintenant, j'ai confiance, je suis plus libéré et je n'ai plus cette crainte de voir mon classement dégringoler."

Tancé cette semaine après ses propos qui laissaient entrevoir une certaine lassitude du Majorquin de jouer sur le circuit et de devoir sans cesse briller, semaine après semaine, Nadal a précisé sa pensée.

"Je n'ai pas dit que j'avais l'impression d'avoir 100 ans, j'ai dit que j'avais le sentiment d'être sur le circuit depuis 100 ans. Cela fait une grosse différence quand même", a-t-il dit. "Parce que j'ai lu ça, je ne sais plus où, mais très honnêtement, en dehors des courts je me sens comme un homme de 25 ans."

Une réflexion qui tombe à point nommé puisque comme chaque année depuis ses débuts dans le tournoi en 2005, Nadal a fêté son anniversaire ce vendredi à Roland-Garros, avec plusieurs gâteaux, des dizaines de journalistes et du jus d'orange, en attendant peut-être, dimanche, de passer au champagne.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Sam 4 Juin 2011 - 7:20


Roland-Garros. Nadal : « Complètement différent d'il y a 15 jours »

vendredi 03 juin 2011

Rafael Nadal (qualifié pour la finale) : « Ce sont de petites choses qui ont fait la différence. J’ai commencé en jouant fantastiquement bien. Après 5-1, j'ai fait quelques erreurs, j’ai perdu ma voie. J’ai commis deux mauvaises erreurs à 5-2. Après, il a bien joué. À 5-4, ça a été un jeu crucial. Je pense avoir très bien joué, particulièrement aux moments importants. J’ai toujours mené, il n’a jamais été devant. Il a eu de bonnes chances. J’ai dû sauver des points importants avec mon service. C’était difficile avec le vent. De l’extérieur, c’est dur d’apprécier combien c’était difficile. Jouer avec le vent dans le dos était vraiment très compliqué. J’avais peur de frapper la balle, et le vent changeait tout le temps de direction. Je n’aime pas beaucoup le vent, mais ce n’est pas mauvais pour mon jeu. Les doutes font partie de la vie et du sport. Mais si vous comparez maintenant avec il y a quelques jours, c’est complètement différent. Il fallait que je résolve cette anxiété et cette crainte. Maintenant, je suis content, libéré. Je n’ai plus cette crainte de dégringoler au classement. J’aime beaucoup Andy, comme joueur et comme personne. Il mérite de gagner un Grand Chelem. Je suis sûr qu’il va y arriver. Il manque un peu de chance parfois. Mais c’est un joueur très complet et il s’améliore chaque année. J’ai beaucoup de respect pour le grand Borg. Mais c’est plus important pour moi de gagner Roland que de battre Borg. »

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Sam 4 Juin 2011 - 7:49


Roland Garros - Le rendez-vous des seigneurs



Roger Federer a rendu un énorme service à Rafael Nadal en battant Novak Djokovic dans le dernier carré de Roland-Garros. L'Espagnol, qui retrouvera le Suisse pour une 4e finale l'un contre l'autre à Paris, avait la morale avant la fin de l'histoire des demi-finales : les N.1 ne gagnent pas toujours.

Rafael Nadal se souviendra longtemps du jour de son 25e anniversaire. Tout était réuni pour que la journée soit maussade. Elle s'est finalement terminée sur une note positive : l'Espagnol a encore son destin de N.1 mondial en main. Si cela reposait sur sa performance personnelle à Paris, son classement dépendait surtout de celle de Novak Djokovic, l'insurmontable Serbe, le N.1 de l'année au 41e victoire consécutive (43 avec la finale de Coupe Davis) qui filait droit vers l'un de ses buts majeurs. Mais la route vers le trône de l'ATP a été barrée par l'un des plus fidèles habitués à cette place de choix, Roger Federer en personne. Qui de mieux que le recordman de victoires en tournois du Grand Chelem pour contrecarrer les plans du Serbe ?



Rongé par le stress depuis quelques semaines, l'Espagnol ne l'était pas moins ce vendredi, après avoir remporté une victoire importante sur Andy Murray en demi-finales. Une victoire en trois sets face à un Ecossais qui n'aura pas démérité face au quintuple vainqueur de l'épreuve, mais une victoire qui ne pouvait pas se déguster à sa juste saveur sans l'autre résultat de l'affiche du jour entre Federer et Djokovic. Annoncé en salle de presse à 18h45, le Majorquin a même repoussé son passage devant les médias pour suivre encore peu cette rencontre qui l'importait quasiment autant que son propre match. Nadal ne voulait pas rater la fin du premier set, lorsque le Suisse et le Serbe se disputaient le premier jeu décisif de cette joute qui restera - beaucoup s'accordent à le dire dès à présent - comme une partie d'anthologie, à mettre au même rang que la finale de Wimbledon 2008 entre Federer et Nadal, remportée 9-7 dans la cinquième manche par l'Espagnol à la nuit tombée.

Djokovic : "C'est peut-être son meilleur match de l'année"

Si l'obscurité à Londres avait ennuyé Federer en 2008, elle ne l'a pas empêché pas d'asseoir sa domination sur un Djokovic aussi fataliste que déçu d'avoir rompu sa série d'invincibilté au terme d'un match perdu après quatre sets très intenses et de très haut niveau. "Roger a joué un match incroyable. Il mérite d'être récompensé pour cela. Tout le mérite lui revient. C'est peut-être son meilleur match de l'année. Il a attaqué quand il fallait, il a servi très bien au meilleur moment. Même si cela s'est joué sur quelques points, quelques détails, je n'ai rien à regretter. Je suis très déçu d'avoir perdu aujourd'hui, mais je sais que cela ne sert à rien de pleurer. Je ne peux pas dire que je me sens bien maintenant que la pression autour de moi est retombée. Cette défaite, c'est le tennis, je l'accepte. Je préfère regarder plus loin."



Plus loin, ce sera donc Wimbledon, le prochain tournoi du Serbe qui a déjà annoncé son retrait du tournoi du Queen's, afin de récupérer émotionnellement, plus que physiquement, lui qui n'a joué finalement qu'un seul match cette semaine. Au-délà du rang de N.1 mondial non accessible pour le moment, ne pas jouer la finale de Roland-Garros restera comme la grande frustration de Djokovic, alors que le Serbe avait tout en main pour y arriver : un jeu bien en place, une réussite incroyable et surtout un mental à tout épreuve. C'est pourtant sur ce point précis que le Suisse a réussi à dominer son adversaire en demi-finales. La déception est aussi palpable sur le visage du Serbe qu'une place au sommet du classement ATP, certes hypothétique, mais encore accessible en cas de défaite de Nadal face à Federer dimanche.

Nadal : "Cette finale efface mes craintes de voir mon classement dégringoler"

"Cette finale, c'est un rêve qui se réalise pour moi, estimait encore le quintuple vainqueur de l'épreuve entre deux checks du score de l'autre demi-finale qui se jouait au même moment. Je suis content d'y être. Content d'avoir résolu les problèmes que j'ai eus. Il fallait que j'oublie cette anxiété, ces craintes de ne pas y arriver. Maintenant, j'ai confiance. Pendant les premiers tours, c'était difficile à gérer, car je me disais qu'il ne fallait pas que je perde pour ne pas faire souffrir mon classement. J'ai défendu mes points, je n'ai plus cette crainte de voir mon classement dégringoler. J'ai envie de retenir que c'est une bonne année pour moi grâce à ça."

"Cela fait neuf ans que je suis sur le circuit maintenant. Beaucoup de choses se sont passées, mais je retiens que ce n'est pas toujours le N.1 qui doit remporter un tournoi. Je ne me suis jamais dit que j'allais être plus tranquille en en gagnant un. C'est un mensonge. Ceux qui gagnent continuent d'avoir de la pression. Plus ils en ont, plus ils essaient de gagner. Arriver en finale de Roland-Garros, c'est toujours une envie renouvelée et un moment extraordinaire." C'est peut-être cela qu'ont en commun Federer et Nadal, cela qui les rend si inséparables à Paris, eux qui disputeront leur quatrième finale l'un face à l'autre en six éditions. Au détriment et au grand désespoir de Novak Djokovic.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/04062011/70/roland-garros-le-rendez-vous-des-seigneurs.html


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Sam 4 Juin 2011 - 10:58

Rafa va encore venir sur la terrasse de France Télévisions aujourd'hui. :smiling:
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   Sam 4 Juin 2011 - 11:08

cheers cheers cheers
C'est vraiment cool Razz
_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Roland Garros 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roland Garros 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit