RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 13 Avr 2008 - 21:05


Tennis - Coupe Davis - PHM : «Trop difficile»

13/04/2008 22:49

Paul-Henri Mathieu, défait par Andy Roddick : « C'était trop difficile. Quand on arrive sur le court, on espère toujours que cela va aller mieux, mais je n'avais pas récupéré du match de vendredi, c'est évident. Je me sentais très mou, sans jus. Ensuite, je n'ai pas assez bien servi pour combler cette absence de jambes. J'ai laissé beaucoup d'énergie sur le court vendredi si j'avais gagné cela aurait peut-être été différent, quand on gagne on récupère toujours plus vite. Aujourd'hui, il était trop fort par rapport à ce que je pouvais produire. Si Guy me fait confiance, je suis prêt à partir sur le court, tout en sachant que je vais être moins bien que vendredi. Hier, j'avais des courbatures. (Sur le choix de Richard Gasquet de jouer uniquement le deuxième simple) On vient de me le dire. On ne me l'a pas dit comme cela, mais je m'en doutais. Je n'ai pas à lui en vouloir. Il prend ses décisions, je prends les miennes. Peut-être oui, s'il a dit cela à Guy, je voudrais bien qu'il vienne me dire pourquoi en deuxième et pas en premier ? C'est comme si j'étais un peu fatigué, on m'envoie à l'abattoir et lui n'y va pas. Peut-être qu'il se sent mieux contre Blake que contre Roddick ? Mais si on est prêt pour jouer un match, on est prêt pour jouer tous les matches. Je pensais être prêt aussi, ce n'est pas à cause de cela. Je vais demander des explications à Richard, mais j'espère qu'il va venir me voir pour m'expliquer. J'espère qu'il va venir nous expliquer. Je n'ai envie de mettre en porte-à-faux personne. Je ne veux mettre la faute sur personne. Je ne vais rien dire de mal sur Ritchie, ce n'est pas mon truc. Je sors de ce week-end fatigué, j'ai donné tout ce que j'avais, je suis déçu, j'ai tout donné, je peux vraiment me regarder dans une glace. »

Recueilli par Sophie DORGAN, à Winston-Salem

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LaRa


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


USA
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 2
Nombre de messages : 6113
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 14 Avr 2008 - 6:42

Et après on nous sort "le point fort de l'équipe de France, c'est que y'a pas de secret entre nous, on est soudés" ... ou "tout le monde dit ce qu'il a à dire, y'a pas de cachoterie" ... c'est beau l'entente cordiale j'trouve ... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 4 Mai 2008 - 18:36


Paul Henri Mathieu: "Il me manque un très gros résultat"

04/05/2008

Même s’il s’est incliné en demi-finale à Munich face à Bolleli en ayant une fois de plus le match en main (il sert pour le match à 5-4 dans le trosième set), PHM nous semble être l’un des français qui peut faire un vrai parcours à Roland Garros. C’est pour cela que nous l’avons rencontré à Monte Carlo pour un entretien vérité qui sera publié en intégralité dans le numéro 8 de GrandChelem dont la sortie est programmée le 15 Mai. En attendant, un cours extrait rien que pour le plaisir.

Revenons tout d’abord sur la Coupe Davis et ton match face à James Blake, quand Guy Forget dit que t'es à 2mètres de la victoire, tu penses que c'est vrai ?
Non, aujourd’hui je refais le match 50 fois, je pense que je le gagnerai 48 fois. Je n’ai vraiment pas eu de chance sur ces deux balles de match. Lui, il a eu beaucoup de réussite même s’il est vrai qu’il eu le mérite de tenter ces coup là. Alors c’est vrai que j’aurai pu monter au filet mais ça faisait quatre heures qu'on jouait avec une tension au niveau maximale quand même, donc c'est facile à dire mais après à le faire... Moi sur la balle de match j 'ai très bien joué je pense, j'ai très bien servi...

Est ce que tu n’es pas le 3ème homme maintenant ? On sent qu’il y a une vraie émulation en France, ce Roland Garros 2008 il est pour toi non ?
(Coupe). Non le 3ème homme, je ne me sens pas le 3ème homme. Il n'y a pas de 1er ni de 2ème. Je vais me donner le maximum de chance pour essayer de bien jouer à Roland Garros, même s’il est vrai qu'on a une préparation un peu courte car il est vrai que Roland c'est mon objectif.

Aujourd'hui si on veut un peu revenir sur ta carrière t'as toujours eu des événements très difficile à gérer je pense à Youznhy, je pense à Thierry Champion qui part entraîner Gaël Monfils… J'ai un chemin depuis le début de ma carrière qui est assez atypique et j'ai eu beaucoup de coups durs, beaucoup plus que d'autres et, c'est évident, mais chacun à son histoire et j'espère qu'un jour çela va me sourire et que je vais faire un gros truc.

En même temps aujourd'hui t'es très bien classé tu progresses mais on a l'impression qu’on te met toujours à coté du truc.
Je suis 12ème mondial (NDLR : L’interview a été réalisée à Monte Carlo) donc je peux pas dire que c'est pas bien, c'est fabuleux mais je pense que je suis 12ème mondial vraiment avec les tripes, c'est vraiment difficile, je me suis vraiment battu et oui je pense qu il me manque un très gros résultat

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 5 Mai 2008 - 15:15

Posté par Ome sur MTF

«Moi, je veux plus »

PAUL-HENRI MATHIEU, qualifié pour les demi-finales, s’est ouvert l’appétit.
MUNICH –
de notre envoyé spécial

« ON SAVAIT MARIN CILIC dangereux mais, comme à Miami, vous avez eu le dernier mot(6-2, 4-6, 6-3).
– Globalement, j’ai été au-dessus. C’était net dans le premier set, où j’ai vraiment bien joué. Ça devait faire un moment que je n’avais pas réussi à sortir un set comme celui-là. J’étais percutant, je frappais toujours le coup juste.
Ensuite, audeuxième set, Cilic joue ce jeu un peu “à la désespérée” et ça marche. Il a le mérite d’avoir été audacieux. Dans le dernier set, j’ai surtout fait attention à servir des premières. Et j’ai fini par passer.

– Aujourd’hui, c’est l’Italien Bolelli, 58e mondial, qui vous menace…
– Il est talentueux. Et j’étais sûr qu’il serait là en demi-finales.

– Une demi-finale d’un tournoi de ce calibre, pour vous, c’est quoi ? Bien, sans plus ?
– Non, c’est déjà très bien, mais moi, je veux plus. Je mentirais si je disais que je ne veux pas gagner les tournois de cette catégorie (il est tête de série no 1).

– À Monte-Carlo, vous n’aviez pas assez de terre battue derrière vous. Cette semaine ici doit vous rassurer.
– Oui et non. Oui, parce que je venais chercher du temps de jeu et j’en aurai eu. Mais ici, les conditions ne sont pas celles de la “vraie” terre battue. Avec les courts mouillés (il a plu presque tous les jours), on ne peut pas tout à fait glisser. Contre Cilic, c’était limite dangereux. Et ici, je ne peux pas donner les trajectoires de mon jeu habituel de terre parce que les balles mouillées ne tournent pas.

– Qu’en est-il de cette douleur à la hanche droite ?
– Elle est là, elle a toujours été là et je l’aurai sûrement toute ma vie. C’est un oedème osseux. On n’y peut rien. L’an dernier, je me faisais infiltrer. Ce n’est pas une solution. Comme j’ai mal cette semaine, ça m’oblige à être agressif dans l’échange pour ne pas trop faire de glissades en défense. Finalement, c’est pas mal.

– Mats Wilander sera-t-il là à temps pour vous coacher en demi-finales ?
– S’il arrive à attraper un avion depuis Londres, il sera là. Mes parents habitent Strasbourg et vont, eux aussi, essayer de venir. Faut pas me laisser seul ! (Rires.) » – F. Be.

L'Equipe


C'est un article qui date du 3 mai il me semble. Et c'est grace à cet interview que j'ai appris que Paulo avait un oedème osseux.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NenYa


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Russie
Féminin Localisation : MC Bay

Membre n° : 4
Nombre de messages : 9978
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 5 Mai 2008 - 17:53

oh je savais pas qu'il avait ça!!!

ça gène beaucoup? toi qu'es dans le medical tu sais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Monicak


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 8
Nombre de messages : 1064
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 5 Mai 2008 - 19:35

Pauvre Paulo j'ai envie de pleurer pour lui !!! moi non plus je sais pas c'est quoi lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 6 Mai 2008 - 18:14

NenYa a écrit:
oh je savais pas qu'il avait ça!!!

ça gène beaucoup? toi qu'es dans le medical tu sais?

J'en sais rien du tout. J'ignorais qu'il avait ça.

L'année dernière à la même époque, il avait eu un souci à la hanche.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 24 Mai 2008 - 15:55

24/05/2008 16:12
Tennis - RG (H) - PHM : «Un match spécial»

Dans sa carrière, Paul-Henri Mathieu a traversé beaucoup d'épreuves, a vécu des émotions extrêmes et a rencontré toutes les têtes d'affiche. Mais pour son entrée en lice, le 19e joueur mondial se prépare à une nouveauté avec un match de gala contre Gustavo Kuerten en tournée d'adieux. Si l'ancien vainqueur de Roland-Garros n'est plus que l'ombre de lui-même, il reste dans le coeur des Français et PHM devra mettre de côté les émotions.

«Paul-Henri Mathieu, vous allez jouer ce dimanche contre Gustavo Kuerten. Quelle est votre impression ?
C'est un premier tour assez spécial, mais ce que je veux avant tout, c'est passé le premier tour. Il va falloir un peu oublier qui est en face. C'est un match particulier. C'est Roland-Garros, c'est le central, je ne vais pas jouer à Hambourg sur le court n°5 face à lui. Là, oui cela aurait été facile. Là, c'est un contexte complètement différent. Il a marqué l'histoire de Roland-Garros. Je vais essayer de ne pas trop y penser. Il y aura une bonne ambiance. J'espère que le public sera quand même assez partagé et qu'il va me soutenir.

Il va falloir mettre les émotions de côté ?
Oui, je veux passer le premier tour et me lancer dans le tournoi. La suite, on verra après. Roland-Garros, c'est du bonheur pour tout Français. Quand on a la chance de pouvoir jouer Roland-Garros, même avec la pression, c'est fabuleux. C'est un rêve pour tout le monde.

Comment va votre hanche ?
Cela tient. J'ai eu quelques courbatures cette semaine, mais cela va tenir. J'espère.

Que vous apporte l'entraînement avec Mats Wilander, vainqueur à trois reprises à Roland-Garros ?
Il a énormément d'expérience. C'est toujours très intéressant de pouvoir parler avec lui au niveau tactique. Il a une approche des matches très intéressante. On parle beaucoup de tactique avant le match. Il se concentrait beaucoup sur l'adversaire. De mon côté, j'avais plus tendance à me concentrer sur moi-même, à faire attention à mon jeu. Lui, il observait beaucoup son adversaire et il pouvait changer sa manière de jouer en fonction de son adversaire. C'est quelque chose que je n'avais pas l'habitude de faire et qui est très intéressante.»

Recueilli par S.D., à Roland-Garros

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NenYa


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Russie
Féminin Localisation : MC Bay

Membre n° : 4
Nombre de messages : 9978
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 25 Mai 2008 - 19:46

1er jour Roland Garros - Interview de Paul-Henri Mathieu - dimanche 25 mai 2008



Q. Comment as-tu vécu ce match, particulier pour ton adversaire ?

R. C'est un match spécial. C'est difficile à décrire. C'est le seul match que j'ai joué ainsi dans ma carrière. C'était son dernier match. Je suis content que l'on ait pu faire quelques beaux points. Il a pris beaucoup de plaisir sur le court.

Q. Etais-tu troublé par le contexte ?

R. Ce n'est pas la situation idéale. Sauf catastrophe, je sais que je vais m'imposer. C'est difficile de garder sa concentration. On est forcément troublé.

Q. Tu avais l'impression d'avoir produit un match correct ?

R. Oui. Nous avons fait quelques beaux points. Pour moi, ce n'était pas un vrai premier tour. C'est difficile de le mettre dans un contexte de premier tour du Grand Chelem. C'était un beau match. On a pu jouer une heure et demie, une heure quarante-cinq. C'était bien.

Q. Qu'est-ce qu'il te dit au moment où il vient te voir sur la chaise ?

R. Je ne le sais même plus. A 5/2 ?

Q. Oui.

R. Je ne sais plus, j'étais déjà troublé. On attendait sur la chaise. Le public a fait une ola. C'était difficile. Je m'imaginais comment aller se passer la fin du match. C'était bizarre.

Q. Tu as eu beaucoup d'émotion, mais tu as joué le jeu, tu rigolais, tu souriais, tu étais relaxe.

R. J'étais obligé. C'était pour qu'il prenne du plaisir sur le court. J'ai essayé de faire le maximum, de jouer le jeu. J'espère qu'il a pris du plaisir pour une dernière fois aujourd'hui.

Q. As-tu été surpris par son niveau de jeu par rapport à Monte-Carlo, il y a un mois, où tout le monde était catastrophé ?

R. Je ne l'ai pas vu jouer à Monte-Carlo. Je l'ai vu jouer à Miami contre GROSJEAN, où il a perdu 1/6 6/7. Il est très limité dans ses mouvements du fond du court. Il sert encore très très bien. Sur dur, il aurait pu être dangereux. Du fond de court, sur ses déplacements, il est très limité.

Q. Normalement, le public était censé être à tes côtés, parce que c'est Paris. On entendait quelque "Paul ! Paul !" mais, pour la plupart, c'était "Guga !" Même les Français criaient le nom de Guga. Comment l'as-tu vécu ?

R. Très bien. Si j'avais pu crier "Guga", je l'aurais fait !


(Rires.)

C'est un joueur extraordinaire, une légende du tennis. Il a gagné trois fois Roland Garros. Il a marqué l'histoire. C'est fabuleux. C'est normal.

Q. Tu dirais que c'est un des matches de ta carrière où tu as eu le plus d'émotion ?

R. C'était très spécial. J'avais l'impression de jouer une finale. Tout le monde criait pour Guga. Le court était plein. Il y avait une bonne ambiance. Je ne jouerai qu'un match comme cela dans ma carrière, c'est sûr.

Q. As-tu pensé à te dire : "Il faut que je fasse attention à ne pas trop le ridiculiser ?"

R. Non, non. Au début, j'étais content qu'il ait marqué les premiers jeux. Avant qu'il ait commencé, il est difficile de s'imaginer l'issue du match, de savoir si j'allais bien jouer, combien j'allais gagner. C'était serré au début, c'était mieux comme cela.

Q. Ton tournoi commence-t-il vraiment maintenant ?

R. Malheureusement, je ne joue que dans deux jours. Deux jours de repos entre les deux matches, ce n'est pas très bon. C'est sûr que maintenant cela commence.

source : http://www.rolandgarros.com/fr_FR/news/interviews/2008-05-25/200805251211740829125.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 26 Mai 2008 - 16:50

Merci Nenya !

Citation :
Q. Normalement, le public était censé être à tes côtés, parce que c'est Paris. On entendait quelque "Paul ! Paul !" mais, pour la plupart, c'était "Guga !" Même les Français criaient le nom de Guga. Comment l'as-tu vécu ?

R. Très bien. Si j'avais pu crier "Guga", je l'aurais fait !

(Rires.)

C'est un joueur extraordinaire, une légende du tennis. Il a gagné trois fois Roland Garros. Il a marqué l'histoire. C'est fabuleux. C'est normal.

J'adore sa réponse. Laughing
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Monicak


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 8
Nombre de messages : 1064
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 26 Mai 2008 - 19:48

elle est horrible sa photo lol crying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 26 Mai 2008 - 20:56

Cyrielle a écrit:
Merci Nenya !

Citation :
Q. Normalement, le public était censé être à tes côtés, parce que c'est Paris. On entendait quelque "Paul ! Paul !" mais, pour la plupart, c'était "Guga !" Même les Français criaient le nom de Guga. Comment l'as-tu vécu ?

R. Très bien. Si j'avais pu crier "Guga", je l'aurais fait !

(Rires.)

C'est un joueur extraordinaire, une légende du tennis. Il a gagné trois fois Roland Garros. Il a marqué l'histoire. C'est fabuleux. C'est normal.

J'adore sa réponse. Laughing


J'adoooore également
Il est extra Smile
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

NenYa


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Russie
Féminin Localisation : MC Bay

Membre n° : 4
Nombre de messages : 9978
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 27 Mai 2008 - 10:39

Oui moi aussi j'ai bien aimé sa reponse :laugh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 30 Mai 2008 - 18:43

4e jour - Interview de Paul-Henri Mathieu - mercredi 28 mai 2008
2ème tour contre Hernandez

Q. Comment expliques-tu ton mauvais début de match ?

R. Il y a des jours où c'est plus difficile que d'autres. Dès le premier jeu, j'ai senti que, sur le plan du jeu, ce serait difficile. J'avais du mal à trouver une solution. J'étais dos au mur. C'était compliqué. C'est un petit miracle que je m'impose.

Q. Que s'est-il passé pour qu'il y ait le déclic dans cette mauvaise passe ?

R. Je ne sais pas trop. Même quand je perds 6/1, 6/2 et ensuite, au troisième, je sauve des balles de break, voilà. Je savais que si j'arrivais à jouer un tout petit peu mieux -car je ne pouvais pas jouer plus mal, c'était impossible-, cela pouvait tourner, que lui pouvait se tendre un peu. Et voilà, le jeu à 4/3 au troisième, cela fait 3 partout, j'ai des balles de 4/3 pour moi, et là, cela commençait à faire plus d'échanges et à tourner un peu. Je me suis raccroché à cela. Ce n'était pas exceptionnel au niveau du jeu, même très mauvais, mais en me disant: "Essaie de mettre la balle dans le court, de le faire courir, de gagner le set", voilà, à veiller, plus raisonner point par point, si je gagne ce jeu, je gagne le set, et j'ai continué ainsi, jusqu'à la fin du match.

Q. Au début du match, que se passe-t-il ? C'est la panne, le physique, la fameuse pression ?

R. Non, mais il y a des jours où tout est plus difficile. J'ai eu beaucoup de mal à bouger. Je ne me sentais pas bien physiquement, sur le plan du jeu, je ne sentais pas bien mes coups, cela ne pouvait pas être pire. Il y a des jours où c'est plus difficile. Je suis content d'avoir pu trouver la seule solution que j'avais aujourd'hui pour gagner.

Q. Tu es fier de toi ?

R. Oui, car j'étais dos au mur, au quatrième je perds encore 2/0. Je sauve des balles de break au troisième. C'est un petit miracle. Après ces 2 premiers sets, j'aurais pu largement perdre. Réussir à m'imposer aujourd'hui, j'espère que cela va bien me relâcher pour la suite.

Q. Tu as eu des attitudes très fortes quand tu es revenu. Cela doit rebooster, non ?

R. Oui. Forcément. Cela ne pouvait pas être pire durant les deux premiers sets et malgré cela, j'ai réussi à retourner la situation. Parfois, cela fait beaucoup plus de gagner de tels matches en jouant très, très mal, que gagner trois fois 6/2.

Q. Tu joues encore très mal ? Ou cela devient intéressant ?

R. Ce n'était pas du grand tennis. Il y a le fait d'avoir gagné le troisième set et, dans le quatrième, d'avoir bien tenu. Je l'ai beaucoup fait courir. Il avait vraiment reculé physiquement au cinquième. Voilà. J'aurais voulu jouer plus agressif mais aujourd'hui, cela ne marchait pas. L'autre solution était d'essayer de faire des échanges du fond. Après, d'un jour à l'autre, on peut jouer beaucoup mieux.

Q. Physiquement, comment penses-tu que tu peux te remettre de cela ? Il y a eu plus de 4 heures de jeu.

R. Oui, mais les deux premières, j'étais inexistant. Aujourd'hui, j'ai fait beaucoup plus que physiquement. Je suis allé chercher le match dans la tête. Je suis allé le chercher au plus profond de moi. Physiquement, il n'y a aucun problème, je m'entraîne toute l'année pour cela. J'ai joué 4 heures, ça va.

Q. Ton premier tour, dimanche, contre Kuerten, a-t-il eu une incidence sur ce match ?

R. C'est difficile à dire. Je ne pense pas non. Sur une coupure de 2 jours, ce n'est pas évident à gérer. Mais après, c'est difficile de dire que c'est à cause de cela que j'ai perdu les deux premiers sets.

Q. Souvent, pour faire un grand Roland Garros, un Grand Chelem, on dit qu'il faut faire un gros match en 5 sets et avoir peur. Tu as eu peur. C'est bon signe ?

R. Si je disais que je n'ai pas eu peur aujourd'hui, ce serait étrange ! Je me suis vu perdre 6/1 6/2 6/2. J'ai eu très peur, et contre quelqu'un que je devais battre en plus. Cela peut faire du bien et me relâcher pour la suite. J'avais peut-être besoin d'un tel match pour me lancer.

Q. Quand tu sens que tu vas prendre 6/1 6/1 6/2, tu penses à quoi ?

R. Je me dis que ce n'est pas possible de m'entraîner toute l'année et de perdre contre un joueur que je devrais battre en 3 petits sets. Ensuite j'ai essayé d'oublier, je me suis concentré à gagner chaque point, puis après un jeu, ce qui m'a permis de gagner le set. Cela m'a remis petit à petit dans le match.

Q. Te rappelles-tu avoir vécu un tel cauchemar dans ta carrière ?

R. Non, une fois, j'étais mené 2 sets zéro sur Ferreira, mais ce n'était pas pareil.

Q. Et en termes de niveau de jeu ?

R. De jouer aussi mal ? C'est vrai je ne pouvais pas plus mal commencer ! J'ai très, très mal joué au début. Je ne me souviens pas quand j'ai aussi mal joué.

Q. Tu as beaucoup regardé Wilander. On arrive à communiquer avec le regard ? A se passer des messages ?

R. Oui. J'étais tellement au fond, dans les deux premiers sets, c'est très difficile. Je ne savais plus du tout quoi faire, où j'étais. Mais j'ai essayé d'attraper un peu de son énergie. Cela m'a beaucoup aidé. Le public m'a beaucoup aidé aussi.

Q. La première fois que tu reviens dans le set…

R. J'étais revenu en 2002, mais sur 2 jours. C'était un peu différent. Oui, oui, j'ai gagné contre Ferreira ! Mais c'était sur 2 jours, c'était différent. Quant est mené 2 sets zéro, on se demande comment on va faire pour gagner ! Il ne faut pas avoir peur de rester 3 heures sur le court. Je suis content d'avoir pu faire cela aujourd'hui.

Q. Quel a été le discours de Wilander après le match ?

R. On n'a pas trop parlé. On s'est vu juste 5 minutes. Il était content que je revienne un peu de nulle part. Après, on aura plus de temps de débriefer demain, tranquillement.

Q. Tu as le sentiment que tous les français vont avoir le regard vers toi ? Car il ne reste plus beaucoup de français. Richard a fait forfait.

R. Il y en a encore, non ? Je ne suis pas le dernier ?! Non, pourquoi ?

Q. Cela peut être une leçon pour le prochain tour que tu vas jouer.

R. C'est sûr ! Ce n'est pas évident d'entrer sur le terrain. On est censé gagner, mais dans les Grands Chelems, les matches sont deux fois plus durs. C'est pourquoi il y a autant de surprise dans ces tournois. On a vu Moya perdre au premier tour contre un de mes éventuels futurs adversaires. C'est un des spécialistes de la terre battue. Je ne les connais pas très bien, il reste sur 3 victoires en challenger d'affilée. J'espère qu'il gagnera et qu'il sera un peu fatigué !

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 31 Mai 2008 - 7:03

Mathieu: "Je rêvais de m'étendre sur le Central"

L'émotion aura été au rendez-vous sur le court Philippe-Chatrier pour Paul-Henri Mathieu. Porté par le public, le Français a mis fin vendredi au parcours de l'Argentin Eduardo Schwank en s'imposant 6-2, 6-3, 3-6, 7-6 pour se hisser en huitièmes de finale, où il rencontrera Novak Djokovic. "PHM" rejoint ainsi Michaël Llodra et Jérémy Chardy, qui ont régalé le public parisien.


Mathieu a parfaitement joué le coup pour se hisser en huitième (Reuters).

Paul-Henri, à quoi pense-t-on quand on est allongé comme ça sur le Central après la balle de match ?
Je ne sais même plus à quoi je pensais ! Mais c'est agréable... J'ai beaucoup de chance de pouvoir vivre des moments comme ça. Je rêvais depuis toujours de m'étendre sur le Central ! Avec le contexte du match, je méritais de m'allonger ! Je l'ai fait pour la première fois et j'espère que ce ne sera pas la dernière.

Vous avez démarré pied au plancher. Avez-vous cru ensuite qu'il pourrait revenir ?
Oui, c'est vrai que je me méfiais. J'ai très bien commencé, en jouant parfaitement les deux premiers sets, sans lui laisser le temps de jouer, ni de courir. Je prenais la balle très tôt. Il ne savait pas trop à quoi s'attendre, moi non plus car on ne s'était jamais joué. Je savais qu'il allait s'accrocher, il a gagné énormément de matches d'affilée (20 victoires consécutives, Ndlr). Et quand on est en confiance, on y croit toujours jusqu'au bout.

Pouvez-vous nous raconter ces balles de set que vous sauvez de manière assez hallucinante dans la quatrième manche, en y allant franchement...
Je ne me souviens que d'une où j'ai fait un revers le long de la ligne, après un long échange. Sur deux ou trois coups dans le tie-break, je voyais qu'il était en confiance, il me faisait des passings, des lobs, des amorties à contre-pied. La seule solution était d'essayer de rentrer dedans, de l'empêcher de faire ça, de prendre la balle plus tôt, avant lui.

Qu'avez-vous pensé en ratant vos quatre premières balles de match ?
C'est pas évident. Je ne me souviens plus... Je crois qu'il m'a fait un ace, après je décide de prendre le retour tôt, il la remet bien et fait une amortie incroyable. Et sur la troisième, il fait un coup boisé décroisé. Je pensais que c'était vraiment la bonne, et je vois la balle mourir, décroisée, intouchable... Je me dis: "C'est pas possible ! Non, c'est pas possible ! " Après, il faut s'accrocher.

Vos deux derniers matches ont été très différents...
Lors du dernier match, c'est vrai, je jouais vraiment très mal. J'ai gagné avec les tripes, en bricolant, j'allais vraiment chercher au plus profond de moi-même. Mais là, sur les deux premiers sets et la fin du match, j'avais un très bon niveau de jeu. J'espère que ce niveau peut m'amener encore plus loin dans le tournoi.

"Contre Djokovic ? Je peux passer"

Mais maintenant, il y a Djokovic qui se dresse sur votre route...

Si on veut aller loin dans le tournoi, à un moment donné, il faut forcément jouer un gros ! Aujourd'hui, c'est le meilleur joueur du début de saison. Si j'avais fait un match comme le précédent, je ne me serais pas donné beaucoup de chances. Je pense que j'étais vraiment très content aujourd'hui de la manière dont j'ai pu jouer les deux premiers sets, et je pense vraiment qu'en jouant comme ça, de cette manière, je peux passer.

Vous sentez-vous plus fort mentalement après vos deux derniers matches, qui étaient un peu particuliers ?
Dans le match précédent, je n'avais jamais fait ça: revenir de si loin (il avait perdu les deux premiers sets face à Oscar Hernandez, Ndlr). Je pense que cela ma donné confiance, et cela explique peut-être le fait que j'ai très bien commencé aujourd'hui. Je me disais: "Tu es énormément chanceux d'être sur le terrain, tu aurais pu passer à la trappe au match précédent."

Qu'est-ce qui a changé depuis que Mats Wilander s'occupe de vous ?
Avec quelqu'un qui a son expérience, c'est toujours intéressant de parler avant le match. On établit pas mal de plans tactiques avec lui, beaucoup plus qu'auparavant.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 1 Juin 2008 - 19:13

01/06/2008 - 22:00
Mathieu : "Djokovic ne recule pas"
Tennis - Roland-Garros

Nettement dominé par le numéro 3 mondial en trois sets en 8e de finale, Paul-Henri Mathieu voit Novak Djokovic en possible vainqueur de Roland. "C'est le joueur le plus en confiance. Aujourd'hui, pour le battre, il faut faire le match parfait."

Roland-Garros - Huitièmes de finale

Novak Djokovic (SRB/N.3) bat Paul-Henri Mathieu (FRA/N.18) 6-4, 6-3, 6-4
Prochain adversaire : Gulbis.

>Le film du match

PAUL-HENRI MATHIEU, tu as eu quelques occasions de revenir dans le match. Tu regrettes ou tu avais le sentiment qu'il n'y avait rien à faire ?

PHM : Je pense que j'ai eu quelques occasions pour revenir déjà dans le premier set, je pense que ce set était important. J'étais à 0/40 à 5/4 lais il a bien servi aussi. Aujourd'hui je pense que ce qui a fait la différence, c'est son service.

Quelle impression t'a-t-il fait plus généralement ? On le connaît bien sûr mais quand on le rencontre comme ça ?

PHM : Il met beaucoup de pression du fond de court parce qu'il ne recule pas. Pour faire un point contre lui, il faut vraiment prendre le jeu à son compte. Il nous force à prendre beaucoup de risques. C'est un des rares joueurs où on a vraiment l'impression qu'il nous étouffe un peu.

As-tu pu réussir à rentrer dans ta tactique ou c'est vraiment dur et pourquoi, justement ?

PHM : Ce qui était difficile, ce sont ses jeux de service, je n'ai pas eu l'occasion, lui servait trop bien et je me compliquais un peu la vie. Moi, je servais un peu moins bien aujourd'hui. Je pense que la base du match, c'était surtout ça. Après, du fond, il fallait que je fasse vraiment un bon match. Je pense que du fond, j'avais les moyens pour l'embêter. Mais aujourd'hui, pour le battre, je pense qu'il faut faire un match parfait.

Tu es quand même un peu frustré par le fait qu'il n'y a pas eu la dimension du match qu'on pouvait attendre avec toi, qui es plutôt en confiance en ce moment ?

PHM : Je ne trouve pas que j'ai énormément de confiance en ce moment. Je n'ai pas gagné de match avant de venir ici, j'étais censé gagner trois matches. Ce qui me manquait, c'était vraiment de la confiance. Et aujourd'hui, j'avais en face de moi le joueur le plus en confiance au monde actuellement. On le sent dans ses frappes, pour sauver les balles de break. Pour sauver les balles de break, il sert une deuxième à 190.

Est-ce que c'est ce qui fait la différence entre un joueur du top 20 et un gars du top 10, du top 5 ou du top 3 ?

PHM : Depuis le début de l'année, il est numéro 1 mondial, au classement technique il est numéro 3. C'est normal qu'il y ait une différence de niveau entre le numéro 3 et le numéro 19.

Si tu as des regrets, où les places-tu ?

PHM : Non… Je pense que j'ai commencé un peu lentement le match, je me suis fait breaker un peu trop tôt. Si j'avais pu égaliser à 5 partout au premier… Après on ne connaît pas la tournure. Il a un set en poche, avec la confiance actuelle il m'a enfoncé un peu plus. Après j'aurais peut-être encore pu tenir 5 partout au troisième, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Voilà. Même si je n'ai pas fait un très, très bon match, j'ai eu quelques occasions que je n'ai pas pu concrétiser aujourd'hui.

On peut déjà parler de la suite de la saison ? Quels sont tes objectifs à partir d'aujourd'hui ?

PHM : Aujourd'hui, je viens de finir le match, c'est difficile. Je vais voir, je vais déjà faire un bilan sur la première partie de saison, ensuite je vais me concentrer sur la deuxième partie. Mais je n'ai pas d'objectifs bien précis encore.

Ton programme pour les tournois ?

PHM : Là, je vais jouer le Queen's, Nottingham et Wimbledon.

Sur herbe, tu as gagné un peu de confiance l'an dernier ? Parce que ton approche a changé ?

PHM : Oui, complètement. Je me suis rendu compte l'année dernière que je pouvais jouer mon jeu sans problème sur gazon et que c'était très efficace. Ensuite je vais essayer de bien me concentrer sur mon service. Mais je sais que du fond de court, mon jeu s'adapte bien en gazon. J'ai fait un bon parcours à Wimbledon l'année dernière. Oui, j'espère pouvoir refaire le même parcours.

Pour revenir sur le tournoi que tu viens de faire, as-tu répondu à tes attentes ?

PHM : C'était délicat. Je ne savais pas trop dans quel état de forme j'arrivais dans ce tournoi. Je n'avais pas gagné beaucoup de matches, il me manquait énormément de confiance sur le plan de la compétition. Mais je m'étais bien entraîné. J'espérais aller loin. Je ne peux pas dire que j'ai fait un mauvais tournoi, j'ai fait un deuxième tour où je suis bien revenu dans le match. Je pense que j'ai fait un bon troisième match. Aujourd'hui c'est un peu dommage. Bien sûr, j'aurais voulu aller un peu plus loin.

Une défaite comme celle d'aujourd'hui peut-elle te servir vraiment à quelque chose ?

PHM : Oui, toutes les défaites sont bénéfiques, de toute façon. Je pense que je vais beaucoup apprendre de ce match. J'espère que ça va me servir pour le futur.

Pensez-vous que Djokovic peut gagner ce tournoi ?

PHM : Oui, je pense qu'il peut gagner le tournoi. Il l'a déjà battu, même si lui dit que la terre battue n'est pas sa meilleure surface, son jeu s'adapte très bien sur cette surface. Après, la seule question est de savoir s'il va tenir pendant 3, 4 ou 5 sets contre Nadal. Mais il a largement les armes pour le battre ici.

Eurosport
Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 25 Juin 2008 - 11:14


Wimbledon : PHM aime le gazon

Rédaction 365 - mercredi 25 juin 2008 - 10h41

Catalogué comme un spécialiste de terre battue, Paul-Henri Mathieu rappelait qu'il adorait jouer sur gazon mais qu'il avait rarement eu de chance au tirage à Wimbledon.

« Au début, je ne savais pas trop comment jouer, Hernandez jouait du fond, j'ai mais du temps à mettre mon jeu en place. J'ai toujours aimé le gazon explique Paul-Henri Mathieu sur le site de la FFT. Wimbledon est un de mes tournois préférés et j'ai toujours perdu contre des très bons joueurs, Nlabandian, Philipoussis, Draper, Federer,. Je n'ai jamais été gâté dans les tableaux. L'année dernière, j'ai bien joué alors pourquoi pas refaire le coup cette année. »

www.sport365.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 6 Juil 2008 - 10:44


Fame and Fortune: Paul-Henri Mathieu



June 29, 2008
Kasmira Jefford

Like all athletes, Paul-Henri Mathieu knows that his career in sport is limited

PAUL-HENRI MATHIEU is a French tennis player who is ranked 16th in the world and 14th seed at this year’s Wimbledon.

He reached the fourth round last year and opened his campaign this year with a first-round victory over Spain’s Oscar Hernandez and a second-round win against Jeremy Chardy.

Mathieu, 26 — nickname Paulo — began playing tennis at the age of three. He made his Association of Tennis Professionals (ATP) tour debut in July 2000 and in 2002 was named ATP Newcomer of the Year.

He lives on his own in Geneva.

How much money do you have in your wallet?

I have no idea. I think I have about £100, €100 (£79) and $20 (£10).

Are you a cash or a card person?

I have a Swiss and a French credit card. I use my Swiss card all the time for everyday purchases but my French one only when I am playing there, for example, during the Roland Garros tournament. I use my card more than cash. It’s better, you don’t notice what you are spending that way.

Are you a saver or a spender?

I am a saver. I have always been and since I know that I will only be playing tennis for another 10 years, I prefer to put a bit of money aside for the future. I have my savings with Credit Suisse and put a part of my earnings into property.

As a tennis player it is important to economise, there is always the risk of injury which could damage one’s career. I have already had two knee operations and problems with my wrist.

What property do you own?

I have an apartment in Paris, which I let out and another in Geneva where I live. I can’t say how much I bought my Paris apartment for, but it was pretty expensive.

The apartment I bought in Geneva is about 120 sq m and cost about £392,000 three years ago. I hope it’s worth much more today. It is a peaceful two bedroom flat with a balcony and an interior courtyard.

My Paris apartment, which I bought four years ago, is also modern and situated near Roland Garros.

How much did you earn last year?

I earned around $700,000 from tournaments alone, but then you have to take off tax. I also make money from my contracts with Adidas and Wilson but much less than I do from the matches themselves. The only publicity I really do is with Adidas and Wilson.

How much was in your first pay packet?

I think it must have been about €200 for the first small tournaments I took part in while I was training in America. I won the Roland Garros Juniors in 2000 but you don’t receive any prize money. In 2002 I won my first significant pay packet at Roland Garros of $50,600 and I bought myself a new mobile phone — so, as you see, I don’t buy myself much.

Have you ever been really hard up?

No, never. I had a comfortable upbringing. At the beginning of a career as a tennis professional it is difficult and stressful. You have to pay for your coach, his transport and accommodation.

Because I played very well as a junior, though I did not make any money from the tournaments, I was sponsored by Adidas from the age of 15. They paid me a small sum that covered my coach, hotels, and my travel costs. This money was a blessing at the beginning. Not everybody has this luck; I was very, very fortunate.

I have never worked outside of playing tennis. My first sponsor was Reebok when I was nine years old.

In France, Arnaud Lagardère, from the Lagardère Group, put together an enterprise called Team Lagardère, made up of sports professionals and tennis coaches. I give 8% of my prize money and a part of my earnings each month and, in return, they finance my coach, excluding his travel fares, and also cover other expenses.

Have you ever lost out financially because of an injury?

Yes, significantly. In 2005 I broke my wrist practising before a match in India and was off for six months. It does not work like football where if you are injured you continue to receive a salary.

In tennis, if you miss a match you miss out on earnings. On top of that, I had to continue paying for my coach. My contract with my sponsors was also under threat.

Last year I also injured myself during the Australian Open and had to abandon the match against Fernando Verdasco, which I was leading by two sets. I could not play for four weeks after that.

What is the most lucrative work you have ever done? Did you use the fee for something special?

The biggest prize money was probably when I won Moscow. I won $133,000. But the biggest present I ever gave myself was after Wimbledon last year, when I bought a black Porsche 911, a Targa 4S. It must have cost about €100,000.

Do you invest in shares?

I do but I do not know exactly in what sector. My bank, Credit Suisse, manages all that for me as I do not have the time. So far I haven’t lost any money through shares. My parents invest in shares but I have never asked them about it.

What’s better — property or pension?

I do both because as I will finish my career in 10 years I doubt I will have made enough on my pension. I think investing in real estate is a surer investment.

Are you financially better off than your parents?

That’s difficult to say. They have a beautiful house in the countryside in Strasbourg and I hope one day to have as nice a house. The view is great and there’s also a swimming pool. They’ve lived there my whole life — it’s where I grew up.

What has been your worst investment?

I bought two parking places in Paris at one time, wanting to rent them out. But once I had bought them I realised that it was extremely awkward to drive into them because they were small and cramped.

I sold them a year later and although I didn’t lose any money I didn’t make any either. I can’t even remember how much I bought them for.

Apart from that, I have not yet made any bad investments. I do not take many risks. I am just trying to augment my capital, and then the more capital I have the more risks I can afford to take.

I guess my Porsche is actually my best but also worst investment because it will lose me a lot of money. It’s for enjoyment rather than investment. Petrol is now very expensive and my car, which has a 60-litre tank, uses up a lot.

Last time I checked it was around €90 to fill the tank, but luckily I don’t do many kilometres. I try and take the bus from time to time when I am in Geneva.

And your best?

My two apartments are among my best investments. It was definitely a good investment to have found an apartment in Geneva because there is a shortage of supply. It took a year-and-a-half of searching before I finally found it.

They are even going so far as considering building upwards and creating new floors on top of older buildings so I don’t think prices will drop dramatically as in the UK. I had a small flat in Paris before living in Geneva, which I sold to buy the bigger one I have now. I don’t make a big profit from renting it out — it is more an investment for the future.

What aspect of the French taxation system would you change?

A lot of tennis players move out of France to avoid the heavy tax. Moving to Geneva was certainly advantageous in that respect.

If they could make the law slightly different for sports professionals who have short careers, then more French sportsmen would stay in France. Arnaud Clement, Amélie Mauresmo and Guy Forget all live in Geneva.

Having said that, I love France and would like to return to Paris one day.

What is your financial priority?

To economise for the future. I don’t want to have to worry about earning a living when I have retired from tennis. I would like to be able to live as I want and not to have to travel.

I would like to be able to afford to take my whole family on holiday. I would like to have a family, for certain. My dream is to have a lovely house with a sea view, so not in Geneva; perhaps in the south or southwest of France.

I definitely want to continue working but not from necessity. I would like to found an organisation to help give underprivileged children access to sport.

Do you have a money weakness?

I only have time to go on holiday once a year, in November, so I don’t spend much there. I spend money on clothes and on restaurants when out with friends and ultimately my weakness was my car. When you buy your first car you tell yourself that you don’t want another. Then a year later you do. If I were to buy another I would get a Porsche Turbo, an upgrade from the one I have now.

What is the most extravagant thing you have ever bought?

Apart from my car, I do not have the time to be able to spend extravagantly. If I had the time, I would want to buy artworks and other luxuries. I like modern art, in particular a painter called Bricka. I am just happy to be able to go home and to own a nice apartment. I love wine and someday I would like to have a good wine cellar.

What is the most important lesson you have learnt about money?

Money is not easily earned. I am very fortunate to have earned a lot of money but it was tough. I left home when I was 11, and when I was 15 I left to go to Florida. If I could change the past, I think I would leave home a bit later. It was very hard for my parents and I was also the youngest.

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N'amande


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Eysines

Membre n° : 170
Nombre de messages : 1983
Inscription : 21/03/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Juil 2008 - 20:55


Mathieu et Serra à la trappe



Paul-Henri Mathieu a de nouveau chuté face à Marin Cilic, son bourreau de Wimbledon, au 2e tour à Gstaad. Le Croate ne rencontrera pas Florent Serra en quart de finale, le Français n'ayant pas fait mieux face au Russe Igor Andreev. Il n'y a désormais plus de Français dans le tableau en Suisse.

ATP GSTAAD - 2e tour

Marin Cilic (CRO) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 6-3, 6-4
Prochain adversaire : Andreev

Igor Andreev (RUS) bat Florent Serra (FRA) 7-5, 6-4
Prochain adversaire : Cilic

Le Croate Marin Cilic s'est qualifié pour les quarts de finale sur terre battue de Gstaad en battant, mercredi, pour la troisième fois depuis le début de la saison le Français Paul-Henri Mathieu (6-3, 6-4), tenant du titre et tête de série N.2. "Il n'y avait rien à faire, il a joué bien au-dessus de son classement" , a déclaré Mathieu qui espérait donner à la France son troisième succès dans ce tournoi depuis la victoire de Richard Gasquet en 2006.

"Je suis terriblement déçu d'avoir perdu si tôt, ça fait d'autant plus mal que j'étais le champion en titre", a poursuivi le Français. Après avoir sauvé deux balles de break dans le dernier jeu, Cilic a conclu le premier set par un ace. Dans le second, le Croate âgé de 19 ans a obligé Mathieu à sauver 4 balles de break dans le premier jeu avant de prendre le service de son adversaire à 4-3, prélude à une victoire conclue en 83 minutes et 11 aces.

Le hasard du tirage au sort a fait se rencontrer Cilic et Mathieu six fois cette saison en un petit peu plus de trois mois. Les trois premiers matchs ont été à l'avantage du Français qui l'a emporté aux tournois de Miami, de Munich et du Queen's. Mais depuis un mois, la tendance s'est inversée au profit du Croate, 43e joueur mondial, qui a défait Mathieu à Nottingham, au troisième tour de Wimbledon et à Gstaad. Cilic rencontrera en quart de finale le Russe Igor Andreev vainqueur du Français Florent Serra (7-5, 6-4).

SOURCE


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*Caro*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Canada
Féminin Localisation : Montréal (Québec)

Membre n° : 244
Nombre de messages : 8115
Inscription : 09/06/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Juil 2008 - 21:16

Merci beaucoup Amandine et Cyrielle Smile
_________________

Frank Dancevic ♥ Steph Dubois ♥ Peter Polansky

"Nos bras meurtris vous tendent le flambeau,à vous toujours de le porter bien haut"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N'amande


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Eysines

Membre n° : 170
Nombre de messages : 1983
Inscription : 21/03/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Juil 2008 - 21:20

De rien Caro.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 10 Aoû 2008 - 13:28


PHM « fier » d’être à Pékin



Publié le 9 août à 06:05

Le tennisman Paul-Henri Mathieu va disputer son premier tournoi Olympique. Si le jeune homme de 26 ans reste sur une mauvaise série, trois défaites lors de trois premiers tours de ses trois derniers tournois, il espère tout de même faire parler de lui dans les prochains jours.

Disputer les Jeux Olympiques, cela représente quoi pour vous ?

"Je suis avant tout fier. Les Jeux Olympiques, c’est mon principal objectif de la saison. Cet événement à une grande importance. Maintenant, c’est devenu un rendez-vous important pour tout le monde. C’est un honneur de représenter son pays. On découvre un esprit différent. Puis, de voir les grandes têtes d’affiche comme Nadal ou Federer se focaliser également sur cet objectif, cela booste également tout le monde".

Un tournoi Olympique est-il différent d’un autre tournoi ?
"C’est une approche légèrement différente. Au niveau de l’approche du tournoi cela ne change rien. Ce qui diffère c’est l’ambiance. On côtoie d’autres sportifs dans le village Olympique. Cela se rapproche plus de l’esprit Coupe Davis".

Entre gagner le tournoi de Roland Garros ou gagner le tournoi Olympique, quel est le plus important pour vous ?
"Je préférerais il est vrai gagner Porte d’Auteuil. Maintenant prendre une médaille à Pékin ce serait une plus grande satisfaction que de s’imposer dans un Masters Series".

Enfin pour attaquer ce tournoi, quel est votre état d’esprit ?
"Il est vrai que j’ai connu des meilleures périodes, mais la confiance peut revenir vite. Il y a trois médailles à aller chercher, tout est possible".

SOURCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 12 Aoû 2008 - 15:34


Mathieu : « Les capacités d'aller loin »

Rédaction Sport365 - mardi 12 août 2008 - 17h06

Paul-Henri Mathieu s'est offert la tête de série numéro 4, Nikolay Davydenko. De quoi alimenter ses rêves de podium. En 8emes de finale, le Français trouvera sur sa route l'Allemand Nicolas Kiefer.

« C'est une belle victoire. Je n'ai pas très bien commencé, mais j'ai toujours cru que ça allait venir. Je sentais de mieux en mieux la balle. Je savais que je ne devais pas le laisser jouer, sinon on fait des kilomètres. », a commenté Paul-Henri Mathieu au micro d'RMC. « Le podium ? C'est encore loin. Le niveau est tellement resserré dans ce tableau qu'on ne peut pas penser à ça. Mais c'est vrai que vu le niveau auquel j'ai joué aujourd'hui, j'ai les capacités d'aller loin. C'est un tournoi qui me motive beaucoup ».

www.sport365.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 12 Aoû 2008 - 18:04


Paul-Henri MATHIEU :
« Une belle victoire »


- « Paul-Henri, cette victoire face à Davydenko doit vous faire particulièrement plaisir…
- C’est une belle victoire face à un bon joueur. Je n’ai pas très bien commencé. Mais j’ai toujours cru que cela allait venir. Au bout d’un moment, j’ai commencé à sentir la balle de mieux en mieux, et tout s’est déroulé pour le mieux pour moi.

- Vous vous êtes fait breaker rapidement. Que s’est-il passé ? Vous n’étiez pas encore dans le match ?
- Je ne cherche pas d’excuses, mais il faut reconnaître que le court n°1 (NDLR : sur lequel il a évolué aujourd’hui), le n°2 et le Central sont complètement différents des autres courts au niveau de la surface. Ils sont beaucoup plus rapides que les courts annexes. Donc, j’ai été très
surpris par le rebond au début. Les autres courts prennent beaucoup les effets. Là, les balles fusaient énormément. Je dois reconnaître que j’ai été surpris par la rapidité du court en début
de rencontre.

- Après, on a l’impression que vous avez pris Davydenko à son propre jeu…
- Je savais que je ne devais pas le laisser jouer. Si on le laisse faire ce qu’il veut, en face, on fait des kilomètres. J’avais comme plan de prendre le jeu à mon compte, d’être agressif avant lui pour le faire défendre, car il n’aime pas ça. Après un début de match un peu délicat, j’ai bien respecté mon plan de jeu.

- Nikolay Davydenko est un joueur qui vous réussit plutôt bien, puisque avec votre victoire d’aujourd’hui, vous êtes désormais à trois victoires partout dans vos face à face avec lui.
- C’est vrai, mais avant, j’avais perdu de nombreuses fois en Challenger contre lui. Au début, c’était ma bête noire, et depuis que l’on est sur le circuit, cela s’est équilibré. Mais il m’a aussi battu quelquefois facilement. C’est un joueur qui donne du rythme. Aujourd’hui, j’ai eu le temps
de me régler. Je me suis senti de mieux en mieux au fil du match et j’ai vraiment bien fini.

- Votre service vous a bien aidé sur la fin…
- C’est vrai. Au début du match, je ne servais pas bien du tout, mais ensuite, mon service m’a bien aidé, surtout au deuxième set, après que je l’ai breaké à 1-0. J’ai réussi à conserver mon break d’avance en passant beaucoup de premières balles, en gagnant beaucoup de points
facilement… sauf au dernier jeu ! Mais ça, c’était sûr !

- Maintenant Nicolas Kiefer vous attend en huitième de finale…
- C’est une belle victoire aujourd’hui, mais il faut que je me reconcentre tout de suite sur demain. Tous les tours sont difficiles. J’ai disputé deux sets aujourd’hui. Je ne suis pas entamé physiquement. C’est positif. Kiefer est un très bon joueur qui a très bien joué dernièrement. Mais j’ai les capacités pour le battre.

- Après avoir sorti la tête de série n°4, on pense un peu à une médaille…
- Non, c’est encore loin. Le niveau est tellement resserré maintenant... Mais vu le niveau que j’avais aujourd’hui, j’ai les capacités pour aller loin. Mais dès demain, j’ai un très bon joueur qui m’attend.

- La période difficile de la tournée américaine est oubliée…
- On a tous des périodes difficiles. Je n’ai pas très bien joué, c’est vrai, à Cincinnati et Toronto. Mais je recommence à bien jouer ici. C’est un tournoi qui me motive beaucoup. J’espère vraiment aller loin.

- A quoi attribuez-vous cette passe difficile ? A un problème physique ? A une lassitude mentale ?
- Je ne me sentais pas très bien sur le court. J’étais assez vite fatigué. J’ai eu, je pense, le contrecoup de tous les tournois que j’ai disputés en début de saison, avec peu de plages de repos. Là, j’oublie tout et je donne tout ce que j’ai cette semaine.

- Pour revenir à Kiefer, avez-vous une idée de la façon dont vous allez le jouer ?
- C’est un joueur très agressif qui peut faire service-volée. Il va essayer de mettre la pression sur mes deuxièmes balles. Je vais donc essayer de passer pas mal de premières. Je sais aussi qu’il a un coup droit un peu plus faible que son revers. Je vais essayer d’être agressif, de prendre le jeu à mon compte. »

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Monicak


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 8
Nombre de messages : 1064
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 12 Aoû 2008 - 19:38

tu m'as devancé cyrielle !! lol
Je suis fière de toi Paulo go go go go love1 love1
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Paul Henri Mathieu (PHM) -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit