RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 13 Aoû 2008 - 17:12


Paul-Henri MATHIEU :
« Continuer sur ma lancée »


HUITIEMES DE FINALE DU SIMPLE MESSIEURS
Paul-Henri MATHIEU (FRA)
b. Nicolas KIEFER (GER) 6-3 7-5

- « Paul-Henri, encore une victoire en deux sets !
- Je suis déjà très content d’avoir gagné. Et en deux sets, c’est encore mieux car cela me permet d’économiser des forces. J’ai fait un bon match du début à la fin. J’espère encore continuer sur ma lancée demain.

- Vous retrouvez la forme au bon moment !
- Je n’avais pas fait un très bon mois de juillet. J’avais perdu deux fois au premier tour. Je me sentais un peu moins bien physiquement que d’habitude. Après, pour moi, les Jeux représentaient un objectif très important. Maintenant, je me sens mieux physiquement. J’ai gagné le premier match ici sans forcément très bien jouer. Cela m’a redonné un peu de confiance. Et je viens d’enchaîner deux bons matches.

- Apparemment, la confiance est bien revenue, vue la façon dont vous avez lâché vos revers en fin de premier set…
- C’est vrai, ça partait bien ! Mais pour battre les meilleurs joueurs du monde, il faut prendre le jeu à son compte, essayer d’être agressif, de lâcher ses coups. Quitte à perdre, je me suis dit : « Autant lâcher mes coups. »

- Etes-vous surpris par votre niveau de jeu actuel ?
- C’est difficile à dire. Je joue très bien, j’ai vraiment de très bonnes séquences, je retrouve beaucoup de mobilité sur mes jambes. Je me demande d’ailleurs pourquoi elle revient maintenant, car pendant un mois et demi, je me suis senti faible physiquement sur le court.

- C’est peut-être l’esprit olympique ?
- C’est possible. Il faut dire aussi que je n’ai pas eu beaucoup de plages de repos depuis le début de l’année. Après Toronto et Cincinnati, je suis rentré, et je me suis entraîné vraiment très dur pendant trois ou quatre jours. Je me sentais fatigué, mais j’ai quand même voulu pousser la machine en vue des Jeux Olympiques. Je pense que j’ai eu raison car aujourd’hui je me sens bien.

- Le contexte olympique vous fait-il relativiser par rapport à certains athlètes d’autres disciplines ?
- Certains athlètes ont un objectif tous les quatre ans avec les Jeux. Ils ne jouent pas leur vie, mais presque… Pour moi, c’est l’objectif de l’année, mais c’est quand même très différent de ces athlètes qui jouent très gros tous les quatre ans. Ils sont « obligés » d’être prêts le jour J. Ils n’ont pas le droit à l’échec. Ca me motive de les voir tous comme ça.

- Vous allez maintenant affronter le Chilien Gonzalez en quart de finale…
- C’est un joueur qui aime bien les grands rendez-vous. Il joue souvent bien en Grand Chelem. Ce sera un match difficile. Si j’arrive encore une fois à prendre le jeu à mon compte et à être agressif, j’ai toutes mes chances. Mais c’est l’un des meilleurs joueurs du monde et le tournoi lui tient vraiment à coeur. Il sera dur à battre.

- Quelle sera votre stratégie ?
- J’essaie de me concentrer sur mon jeu. Je vais essayer d’être agressif, et d’éviter son coup droit qui est vraiment son point fort.

- Au deuxième set, vous aviez la possibilité de conclure à 5-4 sur votre service, mais il est revenu à 5-5. Avez-vous eu peur que le match puisse basculer à ce moment là ?
- Kiefer est un joueur qui ne lâche jamais. C’est l’une de ses qualités. Je savais que je devais serrer le jeu et continuer à être agressif. Mais à ce moment là, il a pris le jeu à son compte parce que j’ai passé moins de premières balles. Il a pris sa chance. Cela pouvait tourner. Mais je suis resté bien concentré. Et je l’ai breaké dans la foulée.

- Comment expliquez-vous votre tension à 5-4 ? Etait-ce le fait de savoir que la victoire vous tendait les bras ?
- Non, j’ai fait des doubles fautes, parce que j’ai continué à attaquer. Je ne voulais pas lui donner une petite deuxième (balle). Mais cette expérience m’a ensuite servi dans le dernier jeu pour conclure à 7-5.

- Y a-t-il un effet d’émulation entre vous tous qui obtenez de bons résultats ici ?
- Tout le monde me dit : « Mais qu’est-ce qui arrive aux Français cette semaine ? » On est tous très motivés. On vit une ambiance vraiment différente des tournois traditionnels.

- Maintenant que vous êtes en quart de finale, cela devient difficile de ne pas penser à une médaille ?
- Inconsciemment, on y pense dès le début du tournoi. Mais il ne faut pas trop y penser non plus, car si on ne l’a pas, on est tellement déçu. Aujourd’hui, j’essaie de donner le maximum tous les jours. »

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Monicak


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 8
Nombre de messages : 1064
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 13 Aoû 2008 - 19:22

tu m'as encore devancée lol !! Fière de toi Paulo allez courage pour demain !!
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 14 Aoû 2008 - 4:28


Mathieu: "J'ai toutes mes chances"

13/08/2008 - 19:40

Qualifié pour les quarts de finale du tournoi olympique après son succès sur Nicolas Kiefer (6-3, 7-5) ce mercredi, Paul-Henri Mathieu s'est exprimé auprès de la Fédération française de tennis sur ses chances face à son prochain adversaire, le Chilien Fernando Gonzalez. "C'est un joueur qui aime bien les grands rendez-vous. Il joue souvent bien en Grand Chelem. Ce sera un match difficile. Si j'arrive encore une fois à prendre le jeu à mon compte et à être agressif, j'ai toutes mes chances." Avant ce duel, les deux hommes en sont à 3 victoires chacun dans leurs face-à-face sur le grand circuit.

www.sports.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N'amande


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Eysines

Membre n° : 170
Nombre de messages : 1983
Inscription : 21/03/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 29 Aoû 2008 - 12:56


Les réactions

Paul-Henri Mathieu (Fn°24, éliminé par l'Américain Mardy Fish au deuxième tour) : «J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans le match. J'ai été un peu chanceux de remporter le deuxième set. A la fin du troisième, je n'ai vraiment pas bien joué et contre ce genre de joueur, ça ne passe pas. C'est comme mardi (au premier tour contre Sébastien Grosjean). Je suis fatigué, j'avais du mal à pousser sur mes jambes. Mentalement, c'est difficile d'enchaîner (Pékin et l'US Open). Aux Jeux, j'ai tout donné, j'étais vidé après. Je n'ai peut-être pas eu le temps de recharger les batteries.»

L'Equipe


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 7 Sep 2008 - 8:37


Wilander : "Mathieu a progressé"

06/09/2008 - 12:46



Mats WIlander, interrogé par eurosport.com, nous a livré son sentiment sur la fin de sa collaboration avec Paul-Henri Mathieu et sur l'avenir du joueur. "Ce sont les Grand Chelem qui comptent, explique le Suédois. Et Mathieu y a bien joué."

Est-ce que la décision a été prise conjointement ?

MATS WILANDER : "C'est une séparation. Mais Paul et moi nous en avons parlé, il n'y a donc aucun mauvais sentiments. Je pense qu'il a appris quelque chose avec moi, mais il a aussi l'impression que la situation est un peu "hâchée". Je voyage avec lui sur le circuit mais il ne peut pas travailler avec moi les points précis dont nous avons parlé quand il rentre à Paris." Est-ce que je pourrais donner 40 semaines par an ? Non, bien sûr, car j'ai quatre enfants, une femme et que j'habite aux Etats-Unis. C'est plus un problème pratique qu'autre chose."

Est-ce que vous vous êtes quittés en bons termes ?

MATS WILANDER : "Oui. Je vais me rendre au Lagardère Open (circuit senior) après l'US Open et je vais rencontrer Arnaud Lagardère. J'ai entendu dire que les entraîneurs m'appréciaient et qu'ils aimeraient que je reste. Idem pour les joueurs. Je donnerais un coup de main à certains moments de l'année, peut-être quelques semaines avant les Grand Chelem ou quelques semaines en décembre. Ce serait différent, plutôt que de suivre au jour le jour un seul joueur et de ne pas le voir à Paris."

Est-ce que quelqu'un cherche un coach dans le Team Lagardère ?

MATS WILANDER : "Je ne sais pas, mais j'imagine que si Paulo pense que la collaboration ne marche pas, ils doivent être nombreux à penser la même chose. Ils sont dans une situation assez particulière, et ils sont assez chanceux d'une certaine façon car tous les entraîneurs et préparateurs physiques sont à Paris et voyagent avec eux. Personne ne voudra collaborer avec moi pendant 20 semaines comme avec Paulo."

"J'adore tous les joueurs là-bas, j'ai pu tous les rencontrer. J'adore Paulo en tant que joueur et bien évidemment en tant qu'ami et j'ai apprécié notre travail en commun. Les entraineurs du Team sont très positifs, ce sont de très bons entraîneurs. On va voir comment ça se passe."

Quelle était la différence entre cette saison et la saison dernière pour Mathieu ?

MATS WILANDER : "Au tennis, on évalue une saison en fonction des résultats en Grand Chelem et aux Jeux Olympiques. Pour moi, atteindre les huitièmes de finale à l'Open d'Australie et à Roland-Garros, faire quart de finale aux Jeux, et ne pas être très loin d'être en huitièmes à Wimbledon, c'est digne d'un top 15. Faire finale à Moscou ou Metz, oui, c'est bien, mais ce n'est pas ce qu'un joueur de 26 ans vise. Et si c'est le cas, c'est un peu réduit comme choix de carrière. Je ne pense pas que Paulo la pense ainsi non plus."

"Je crois qu'il pense : 'J'ai testé les limites des meilleurs joueurs et je suis allé au 4e tour des Grand Chelem'. Je pense que ce n'est que du positif, depuis que nous avons travaillé ensemble. Je vois qu'il fait des choses que je lui ai demandées de faire. Je vois les progrès accomplis. Quand on progresse, il y a toujours certains matches que l'on aurait gagnés en jouant comme avant, mais ce que je vois, c'est qu'il a bien joué en Grand Chelem. Rien d'autre ne compte quand on regarde sa carrière, en fin de compte. Atteindre les quarts, les demi-finales ou les finales des tournois ATP, c'est difficile, mais ce ne doit pas être la raison d'être du joueur. C'est simplement le métier, cela fait simplement partie du job."

Eurosport - Propos recueillis par Jérémy Stahl

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 30 Sep 2008 - 20:39


«Je ne le connais pas»


Paul-Henri Mathieu va jouer Romain Jouan au 2e tour (Panoramic)

Vainqueur de Nicolas Devilder mardi (6/0 6/2), Paul-Henri Mathieu retrouvera la surprise de ce tournoi, Romain Jouan, au 2e tour. Un jeune compatriote que PHM n’a jamais joué.

par Krystel Roche, le 30-09-2008

Envoyée spéciale à Metz

Paul-Henri Mathieu, ce premier tour aura été une promenade de santé ! (victoire sur Nicolas Devilder en deux manches, 6-0 6-2).
Paul-Henri Mathieu : C’est vrai que j’ai gagné assez facilement. Ce n’est jamais évident de jouer contre quelqu’un que l’on connaît bien. Nicolas est un bon copain, on a gagné notre premier titre en double ensemble il y a deux semaines… Ce n’était pas évident, je l’ai beaucoup mieux négocié que lui. Mon objectif était d’être bien concentré, d’essayer de trouver un peu des repères pour bien démarrer cette saison en indoor : je pense que j’y suis parvenu aujourd’hui.

Avez-vous tout de suite eu de bonnes sensations ?
Paul-Henri Mathieu : Difficile à dire, car c’est mon premier match. Mais c’est vrai que je n’ai pas fait trop de fautes, je pense avoir joué un jeu très solide. Je suis tout de même très satisfait aujourd’hui, j’ai réussi à être agressif quand il le fallait, et ai bien servi dans l’ensemble. Donc oui, je suis satisfait.

Comment abordez-vous votre deuxième tour face à Romain Jouan, un autre Tricolore ?
Paul-Henri Mathieu : Je ne sais pas trop, car je ne le connais pas… S’il s’est qualifié, et s’il a battu Calleri, il doit être en pleine confiance. Je vais essayer de me renseigner un peu à droite à gauche…

Il vous a déjà vu à la télé…
Paul-Henri Mathieu : C’est vrai ? (sourire)…

La fin de votre collaboration avec Patrice Hagelauer devrait intervenir après Bercy ?
Paul-Henri Mathieu : Le temps que je trouve un entraîneur à vrai dire…

Des idées ?
Paul-Henri Mathieu : Ce n’est pas évident. Je voudrais trouver le bon. Un entraîneur qui pourrait me suivre presque jusqu’à la fin de ma carrière. J’espère au fond de moi que les meilleures années sont à venir : l’année prochaine est importante, celle d’après également…Donc je pense que je peux encore construire quelque chose. Et j’ai besoin d’un entraîneur avec qui construire ça.

C’est drôle, un entraîneur vient de se libérer et dit vouloir justement construire quelque chose… (ndlr : Loïc Courteau, séparé d’Amélie Mauresmo depuis lundi)
Paul-Henri Mathieu : J’ai lu ça hier, comme tout le monde…

Cela pourrait vous intéresser ?
Paul-Henri Mathieu : Pourquoi pas…

Il pourrait correspondre au profil d’entraîneur que vous souhaitez trouver ?
Paul-Henri Mathieu : Eventuellement ! (sourire)

Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga ont réalisé dernièrement de belles performances. A votre avis, que vous manque-t-il pour grimper au classement et remporter de nouveaux titres ?
Paul-Henri Mathieu : C’est vrai que Jo a gagné un bon tournoi, Bangkok, mais ce n’est pas un Masters Series non plus. J’avoue, je ne me soucie pas trop du classement. Aujourd’hui, mon objectif, c’est d’essayer de remporter des tournois, aller très loin dans les Masters Series et les Grands Chelems. Après, ce que font les autres… (soupir) Voilà. Les bonnes perfs qu’ils ont pu réaliser ces derniers temps, c’est toujours bien pour le tennis français : cela fait un moment qu’on méritait d’avoir un nombre important de joueurs au plus haut niveau. Enfin, ça arrive, donc c’est une bonne chose.

Que pensez-vous du tirage au sort de Coupe Davis : vous rencontrerez l’équipe tchèque…
Paul-Henri Mathieu : Ce n’est pas un tirage évident. Mais eux se disent la même chose, ils sont en train de penser « mieux vaut ne pas avoir de blessé(s) »… A l’heure actuelle, ils ont deux très bons joueurs, Stepanek et Berdych. Mais s’ils ont un blessé, ce sera plus difficile. Nous, on peut en avoir quatre ou cinq… Enfin trois ou quatre (sourire)…

sport24.com
SOURCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 30 Sep 2008 - 21:25

Merci pour l'interview.
Je savais pas que Jouan avait battu Calleri ! Shocked
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 5 Oct 2008 - 19:52


«Frustrant»


Paul-Henri Mathieu déçu après sa défaite en finale (Panoramic)

A l'issue d'un long bras de fer, Paul-Henri Mathieu s'est incliné ce dimanche en finale de l'Open de Moselle face au Russe Dmitry Tursunov (7/6 1/6 6/4). L'Alsacien regrettait les occasions manquées dans la première manche, mais se montrait néanmoins satisfait de sa semaine.

par Krystel Roche, le 05-10-2008

A Metz

Paul-Henri, vous venez de perdre cette finale d'un rien face à Dmitry Tursunov, la déception doit être grande...
Paul-Henri Mathieu : Dans l'ensemble, nous avons fait un beau match. J'ai moins bien joué que lors de mes rencontres précédentes, notamment en quarts de finale face au Serbe Tipsarevic. Il a été très solide. Quand il commence à prendre le jeu à son compte, il est quasiment injouable. Tout le mérite lui revient, car il a parfaitement terminé le match.

Quel est le tournant de la rencontre selon vous ?
Paul-Henri Mathieu : J'ai certes trois balles de première manche dans le tie-break, mais c'était déjà miraculeux que je l'y emmène. Il dominait la rencontre. Il a d'ailleurs une première balle de set sur son service à 5-4. Dans ce tie-break, il commet quatre fautes grossières, puis il réalise trois coups gagnants, je ne savais plus vraiment comment le prendre. Au deuxième, j'ai rapidement fait la course en tête, et lui a lâché. Après, cela ne se joue pas à grand chose en fin de rencontre. Je suis persuadé que ma balle de break était bonne (Ndlr : Tursunov fait le break lors du cinquième jeu sur une balle litigieuse). Je l'ai un peu en travers de la gorge.

Avez-vous justement été déconcentré par cette action ?
Paul-Henri Mathieu : Je perds le match là-dessus. Je suis certain que ma balle attrape la ligne. Ensuite, il sert à la perfection. Il ne me laisse pas la moindre chance de recoller au score.

Il faut demander à Julien Boutter (Ndlr : directeur du tournoi) d'investir dans le hawk-eye...
Paul-Henri Mathieu : Cela a un prix. Je ne souhaite pas faire passer un message, mais si ma balle est vraiment bonne, c'est frustrant de perdre dans ces conditions !

Quel bilan pouvez-vous dresser de votre semaine ?
Paul-Henri Mathieu : J'ai réalisé une bonne semaine, même si je suis déçu d'avoir perdu aujourd'hui. Quand on arrive en finale, on veut forcément aller au bout. J'ai connu un été difficile. J'ai retrouvé de bonnes bases dans mon jeu. Je pense qu'il manque encore deux, trois petites détails pour réaliser de grosses performances.

Votre victoire face à Adrian Mannarino a-t-elle pesé dans les jambes ?
Paul-Henri Mathieu : Je ne peux pas le nier. J'ai joué pendant 2h30 hier, je n'ai plus 20 ans. Je récupère moins vite qu'avant. Malheureusement, le temps passe.

Quelles sont vos ambitions sur cette fin de saison ?
Paul-Henri Mathieu : J'enchaîne demain avec Moscou. Cela va être difficile, mais c'est la loi du circuit. Avant le début de la saison en indoor, je voulais gagner un tournoi. C'est toujours d'actualité, même si j'ai raté le coche ce dimanche. Si j'en gagne un, ce sera forcément un gros (rires).

D'autant plus que vous jouez Lyon et Moscou, deux tournois que vous avez jadis gagné...
Paul-Henri Mathieu : Je préférerais gagner Madrid ou Bercy que Lyon et Moscou (rires)."

Où en êtes-vous au sujet de votre prochain entraîneur ?
Paul-Henri Mathieu : Je suis en pleine recherche. La décision va rapidement intervenir pour rapidement envisager la prochaine saison. Une expérience avec Loïc Courteau serait intéressante. Il faut voir si nous avons des envies similaires. Affaire à suivre.

sport24.com
SOURCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 6 Oct 2008 - 17:54

Merci Adel ! Wink

Oui, ça serait bien d'investir dans le hawk-eye. Y a eu plusieurs erreurs d'arbitrage pour les 2 joueurs sur des points importants en plus. bof
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 23 Oct 2008 - 13:41

22/10/2008 17:12

Tennis - ATP - Lyon - Les réactions

Paul-Henri Mathieu (vainqueur de Guillermo Canas) : «Cela n'a pas été un grand match. J'avais bien commencé avant d'avoir un coup de mou à la fin du premier set. Mais j'ai bien réagi. Physiquement, je me sens mieux. J'avais attrapé une petite gastro à Moscou. J'étais séché. A Madrid, j'étais obligé d'y aller et à Lyon, j'ai hésité jusqu'au dernier moment pour jouer. Finalement, en ne jouant que mercredi, ça va bien. La fin de saison est longue. J'ai eu un été difficile. Avant la saison indoor, je m'étais fixé comme objectif de gagner un tournoi. J'avais bien commencé à Metz (finale devant Tursunov). Après, je suis tombé malade à Moscou. C'est dommage car j'avais un bon tableau. Ce sont les aléas du métier. On finit par deux tournois en France. Revenir à Lyon, c'est toujours agréable pour moi (victoire en 2002). C'était une période importante pour moi, j'avais joué un super tennis. Mais ça remonte déjà à six ans. Et ça, c'est difficile de l'admettre ! (sic). Ferrero ? On ne sait pas trop à quoi s'attendre avec lui. Ce n'est pas sa surface de prédilection, il a effectué une saison un peu mitigée, mais ce sera un match forcément difficile. Donc il faudra se méfier.»

S.L., à Lyon

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 23 Oct 2008 - 13:53

...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Monicak


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 8
Nombre de messages : 1064
Inscription : 09/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 24 Oct 2008 - 12:51

je crois il a encore la gastro vu le match hier contre ferrero
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 28 Oct 2008 - 15:55

27/10/2008 18:00

Tennis - ATP - Bercy - PHM : «Saison difficile»

Paul-Henri Mathieu, battu (7-6, 6-3) par Igor Andreev : «Depuis la Coupe Davis, j'ai du mal à récupérer. J'ai peut-être enchaîné trop de tournois. J'ai toujours eu l'impression de courir après quelque chose que je n'ai jamais réussi à attraper. C'était vraiment une saison difficile. Je n'ai pas l'impression d'être moi-même sur le court. Cela fait trois semaines que je suis déçu par mes prestations. J'aurais préféré partir en vacances sur une bonne note. Mais ce soir, c'était difficile. J'ai eu des difficultés à entrer dans le match et à trouver mes repères même si je gardais mon service au début. J'ai commis une ou deux fautes qui m'ont coûté le tie-break. Je n'avais pas beaucoup d'occasions sur son service et au deuxième set, j'ai réagi trop tard.»

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 23 Nov 2008 - 12:34


« Un garçon très motivé »

Vincent DAVOLI - mardi 18 novembre 2008 - 13h53


PANORAMIC

Loïc Courteau, qui confirme sa décision de devenir l’entraîneur de Paul-Henri Mathieu, explique les raisons qui l’ont poussé à accepter une collaboration avec l’Alsacien. L’ancien coach d’Amélie Mauresmo espère se relancer.

Loïc Courteau, pourquoi avoir accepté d’entraîner Paul-Henri Mathieu alors que vous étiez parti pour devenir le coach de Tatiana Golovin ?

Tatiana est toujours blessée et souffre toujours du dos. Elle n’avait pas envie de bloquer deux entraîneurs pour une nouvelle année alors que son dos n’est pas rétabli. Il était plus sage pour elle de ne pas commencer l’entraînement.

Vous êtes donc officiellement l’entraîneur à plein temps de Paul-Henri Mathieu ?
Oui, nous sommes partis pour travailler ensemble toute l’année. On va se donner à fond l’un et l’autre.

Quand allez-vous commencer ?
Dès aujourd’hui. Il reprend le physique cet après-midi puisqu’il revient de vacances. On va reprendre le physique petit à petit dès la fin de la semaine.

« Son discours m’a plu »

C’est lui qui vous a sollicité ?

Oui, il me l’a demandé il y a un mois et demi. Nous nous étions vus quand j’avais arrêté avec Amélie. Son discours m’a tout de suite plu. J’ai rencontré un garçon très motivé à l’idée de travailler avec moi. Mais à l’époque il y avait pas mal de piste dont celle de Tatiana et je ne voulais pas me précipiter.

Vous aviez déjà déclaré vouloir tenter l’expérience d’entraîner un joueur. Etait-ce le bon moment pour vous ?Oui c’est clair parce qu’après avoir entraîné Amélie, en France la plupart des joueuses ont déjà un entraîneur. C’est vrai que j’aurais bien aimé travailler avec Tatiana parce que c’est une joueuse jeune avec un fort potentiel. Mais c’est bien de pouvoir se relancer et d’avoir une autre expérience. Je suis très content.

Paul-Henri Mathieu, c’est une super opportunité…
Oui bien sur. Il a connu une saison à deux vitesses. Il a fait une très bonne première moitié de saison où il a atteint son meilleur classement (12eme mondial). Après il a eu quelques petits soucis. Aujourd’hui, nous avons tous les deux besoin de nous relancer donc c’est très bien.

« Un joueur très sensible »

Sur quel axe avez-vous envie de le faire travailler ?

Paulo est un joueur confirmé qui a déjà obtenu de très bons résultats. Techniquement, à son âge (26 ans), on est déjà mûr. Sa technique est bien posée donc je ne vais pas essayer de changer beaucoup de choses. Par contre je vais essayer de m’attacher à lui faire prendre plus confiance en lui. C’est un joueur très sensible. Il a besoin de beaucoup de communication pour être bien sur le terrain.

Plus que mentales, les faiblesses de Mathieu semblent émotionnelles. Votre travail sur ce plan sera-t-il facilité par votre expérience dans le tennis féminin ?
C’est vrai que chez les filles, les émotions prennent souvent le dessus. J’ai passé 18 ans à travailler là-dessus. Sur la psychologie, j’ai été bien formé. Je ne connais pas encore très bien Paulo. Je pense que c’est quelqu’un de très fort sur le plan mental mais qu’il est très émotif. Il y a beaucoup de choses qui le sensibilisent et qui le mettent peut-être en difficultés. On disait ça d’Amélie et elle a le plus beau palmarès du tennis français. Ce n’est pas parce que l’on montre parfois ses émotions que l’on n’est pas fort mentalement. Paulo a eu des périodes très difficiles par le passé et il a toujours réussi à s’en relever. Maintenant, il faut qu’il trouve l’équilibre et qu’il arrive à gérer ces moments là. Je vais essayer de l’aider à ce niveau.

Vous êtes-vous déjà fixés des objectifs ?
L’objectif est le même pour tous les joueurs de ce niveau : aller le plus loin possible dans les gros tournois. Mon objectif personnel sera de faire en sorte qu’il soit bien et qu’il soit en forme pour ces évènements là.

A titre personnel, votre collaboration avec l’équipe de France de Fed Cup va-t-elle se poursuivre ?
Non, je vais quitter l’équipe de France de Fed Cup. A partir du moment où je vais passer toute l’année sur le circuit avec Paul-Henri Mathieu, je ne vais plus du tout suivre les filles. Il va y avoir un nouveau capitaine qui va arriver l’année prochaine. Ce sera à ce capitaine d’avoir un nouveau staff. Nathalie Tauziat fait partie des noms qui ont été cités.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 24 Nov 2008 - 17:01


« Je savais ce que je voulais »


Paul-Henri Mathieu est venu saluer l'entraîneur de sa jeunesse.

Décontracté. La fin de saison de Paul-Henri Mathieu a connu comme un « retour aux sources » champenois et sans pression jeudi soir au Creps. « PHM », 12e mondial (son meilleur classement) en avril dernier, 32e au classement technique lundi dernier, a même eu le temps de revisiter les installations, lui qui y a vécu deux saisons pleines. Le temps d'être façonné par Gérard Valentin pour devenir le champion d'aujourd'hui. Rapide come-back à la rémoise pour le Strasbourgeois de 26 ans.

Paul-Henri Mathieu, de retour dans « vos » murs pour fêter Gérard Valentin…
« Oui, (rires). Je sortais de la Ligue d'Alsace. J'étais ici en 93, 94 et 95. Gérard a été comme une sorte de père pour moi. J'ai passé deux années merveilleuses ici et ça fait vraiment plaisir, aussi, de revoir tous les personnels. Pour Gérard, je venais à coup sûr. »

Quelles images fortes conservez-vous de vos années rémoises ?
« Il y en a tellement. Mais je me rappelle des tournois à l'URT, à Charleville-Mézières. Il faisait tellement froid qu'on se mettait des couvertures sur nous… »

Vous avez construit votre carrière ici…
« C'est drôle à dire mais Gérard a été l'entraîneur que j'ai « conservé » le plus longtemps (*). J'ai fait un tour du Creps tout à l'heure et quand je vois aujourd'hui les infrastructures, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait plus de pôle France ici. Même si j'avais travaillé en Alsace, en venant à Reims, je savais ce que je voulais. »

Quid de 2008 ?
« Une année difficile, sur le plan physique. ll faudra bosser pour revenir dans les 20 premiers mondiaux, pour bien figurer dans les grands chelems. Si Simon a été surprenant cette année ? Oui, plus que Tsonga… »

(*) Après la paire Wilander - Hagelauer, qui ne pouvait lui consacrer tout son temps, l'Alsacien entamera 2009 avec Loïc Courteau, ex-coach d'Amélie Mauresmo.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 24 Nov 2008 - 17:08

J'arrive pas à poster la photo ! crying Il tire une tête de 3 m dessus. Bref...

J'en connais une qui va halluciner quand elle va lire ça... :laugh:
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 8 Déc 2008 - 17:37


Loïc Courteau: «Paul-Henri Mathieu devrait entrer dans le top 10 mondial»


Glyn Kirk AFP ¦ Le Français Paul-Henri Mathieu après avoir marqué un point contre l'Espagnol Oscar Hernandez, à Wimbledon, le 24 juin 2008.

Loïc Courteau a commencé à travailler avec Paul-Henri Mathieu depuis quelques semaines. Il revient sur les choses à travailler, les opbjectifs de Mathieu en 2009 et les différences qu'il y a entre entraîner une femme et un homme.

Comment se passe le début de votre collaboration avec Paul-Henri?

Très bien, on a commencé à travailler il y a deux semaines. La reprise est plutôt physique. La dominante restera de travailler le foncier jusqu'au Masters France de Toulouse, à la mi-décembre. Sinon, c'est un garçon très attachant, bien élevé, à l'écoute. Pour le moment, c'est génial.

Pourquoi avoir choisi de l'entraîner?

On se croise depuis pas mal de temps sur le circuit. A plusieurs reprises, il m'avait dit que si j'arrêtais d'entraîner Amélie (Mauresmo), il souhaiterait travailler avec moi. Une attention sympathique que j'avais mise dans un coin de ma tête. Quand ça s'est fini avec Amélie, j'ai rencontré Paul-Henri et son discours m'a plu.

Qu'est ce qui vous a séduit?

Il était très motivé, il voulait vraiment bosser avec moi. C'est rare qu'un joueur vous appelle pour vous le dire. D'habitude, ça passe plutôt par les agents. C'est bien mieux comme ça.

Est-il différent d'entraîner un homme ou une femme?

Le travail est le même. Ce qui change c'est la durée des entraînements - trois heures contre deux - et le degré d'intensité physique.

Vers quoi voulez vous tendre au niveau de son tennis?

Je voudrais qu'il joue le plus juste possible. Je ne veux pas lui changer son jeu à 27 ans, mais le faire évoluer un peu. Il a une très bonne frappe de balle, il pourrait finir un peu plus ses points au filet. Je vais essayer de lui apporter d'autres armes pour améliorer son tennis. C'est un garçon qui a un potentiel énorme et qui devrait taper à la porte du Top 10 mondial rapidement, si tout se met en place correctement.

Quel est le programme du début de saison de Paul-Henri?

Il va faire trois tournois en Australie: Adélaïde, Sydney et l'Open d'Australie à Melbourne. Après il y aura trois tournois en Europe, puis en mars, Indian Wells et Miami.

Avec quels objectifs ?

Le mien est qu'il aborde les Grand Chelem dans les meilleures conditions. Après, il a ses objectifs personnels.

Recueilli par Floréal Hernandez

20 Minutes, éditions du 03/12/2008 - 06h49
dernière mise à jour : 03/12/2008 - 09h29

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 30 Déc 2008 - 9:06


Tennis - ATP - Le nouveau défi de Loïc Courteau

30/12/2008 09:54



Pendant dix-huit ans, Loïc Courteau a entraîné des joueuses. Véritable référence sur le circuit WTA, l'ancien coach d'Amélie Mauresmo se lance dans une nouvelle aventure avec Paul-Henri Mathieu au sein du Team Lagardère. Contrairement aux préjugés, les deux mondes, féminin et masculin, sont très proches et les univers gagneraient à se côtoyer. Loïc Courteau déplore ce manque de passerelle et invite tous ses collègues à passer le cap : « Je suis persuadé que dans une formation d'entraîneur, il faut passer par l'entraînement des filles pour être un meilleur coach. Cela apprend beaucoup psychologiquement et techniquement.»

« Loïc Courteau, entre Paul-Henri Mathieu et Amélie Mauresmo, existe-il beaucoup de similitudes? Notamment en termes de sensibilité ?

Paul-Henri est très sensible. Tout ce qu'il peut entendre ou lire peut le toucher et en même temps le rendre fort. Il existe énormément de similitudes avec Amélie. Ils ont le défaut de leur qualité. Il faut qu'ils arrivent à transformer leur émotion en force. Quand cela reste en faille, c'est très difficile. Mais quand cela devient une force, ils sont plus forts que les autres. Quand j'ai commencé avec Amélie, elle n'a pas gagné de gros titres pendant quatre ans. Paul-Henri a peut-être moins de temps qu'elle, mais le plus important est qu'il essaie de tirer le meilleur de ce qu'il peut faire. Après, est-ce qu'il va gagner ou pas un Grand Chelem ? Ce n'est pas donné à tout le monde non plus. Paul-Henri a connu beaucoup de blessures, il a vécu des matches difficiles et il a toujours su rebondir pour atteindre son meilleur classement. Cela veut quand même dire qu'il est fort mentalement. Mon boulot va être qu'il ait plus de recul par rapport aux matches perdus et aux grands événements. Il faut qu'il ait plus de certitudes dans son jeu et de sérénité. On n'a pas d'objectifs sauf là-dessus : aborder les événements avec plus de sérénité.

Les tennis féminin et masculin ne paraissent pas si éloignés ?
Non, je n'ai pas eu l'impression d'avoir vécu de transition. La seule différence se situe dans le physique, la vitesse de balle. Les entraînements et la logique du tennis restent les mêmes. Ce sont deux bosseurs, ils ont un peu la même sensibilité. Quand Paul-Henri fait un entraînement avec Gasquet ou Baghdatis, cela joue beaucoup plus vite mais l'exercice reste le même. Les fondamentaux restent les mêmes.

Pour vous, la page du tennis féminin est tournée ?
Non, elle ne sera jamais tournée. Je pense que j'y retournerais même un jour. Chez les entraîneurs, on devrait avoir beaucoup plus de passerelles entre le tennis féminin et le tennis masculin. Les uns gagneraient énormément à passer de l'autre côté.

Est-ce plus facile d'entraîner un homme qu'une femme ?
Je ne sais pas. On est normalement plus dans l'émotion avec les filles. On voit des matches qui font des hauts et des bas en permanence, on voit des pleurs après les matches. Certains détails peuvent prendre des proportions importantes. Mais c'est comme dans la vie. Il faut le prendre comme une histoire. C'est vrai que chez les hommes, nous avons moins ces détails-là. Mais je pense qu'il y a énormément d'entraîneurs masculins qui devraient passer chez les filles pour apprendre toutes ces petites facettes de la psychologie et des détails. Cela les rendrait sûrement meilleurs dans leur boulot.

Pourquoi ces passerelles n'existent-elles pas ?
Il y a quelque temps, entraîner des filles, ce n'était pas valorisant pour un entraîneur ou c'était une punition. Je me souviens à la Fédération, ceux qui entraînaient les filles étaient punis. Je suis persuadé que dans une formation d'entraîneur, il faut passer par l'entraînement des filles pour être un meilleur coach. Cela apprend beaucoup psychologiquement et techniquement. Il y a aussi beaucoup de technique chez les filles. Comme l'émotion rentre dans la technique, on est sans cesse à essayer de trouver des choses techniquement. Je ne dis pas que c'est facile. Mais quand on arrive chez les hommes où il y a un peu moins d'émotion, on arrive plus vite à voir. Je ne vais pas me faire des amis en disant cela (sourires). Ils vont me prendre pour un fou. Mais je serais responsable d'une Fédération, j'en enverrais un paquet faire une formation.

Pourtant, il y a très peu de grands entraîneurs qui ont fait les deux.
Après, on est catalogué. Et puis il y a aussi l'expérience. Cela fait dix-huit ans que j'entraîne des filles, je connais énormément les filles que ce soit au niveau français ou international. C'est aussi une expérience. De changer, il faut que je refasse mes gammes pour « apprendre » à connaître tous les joueurs. C'est vrai que c'est quelque chose qui peut être un peu difficile. Mais en fait, Paul-Henri connaît bien les joueurs et je me focalise davantage sur lui.

Mais n'est-ce pas intéressant de proposer un regard neuf ? Vous voyez peut-être des choses différentes ?
Exactement. Je lui dis : "je ne le connais pas, donne moi des infos et voilà ce que tu vas faire par rapport à ton jeu. Par rapport à ton axe de progression, tu joues comme cela et ton adversaire, on s'en fiche comment il joue". Normalement, il doit s'adapter quand cela ne va pas et il connaît ses adversaires.

Est-ce aussi un travail sur l'autonomie et la responsabilisation ?
Avec Amélie (Mauresmo), c'était aussi une façon de travailler avec cette phase d'autonomie et de responsabilisation tout en étant présent. Cela rassure. On est là, mais c'est toi qui joues et qui dois servir pour le match. C'est toi qui dois savoir quoi faire. Il n'est pas question que tu me regardes. On avait beaucoup travaillé là-dessus. Il y a des moments où ce n'est pas facile. Mais il ne faut pas prendre l'habitude quand cela ne va pas, de regarder l'entraîneur. C'est aussi valorisant de trouver la solution par soi-même. C'est l'essence même du tennis. C'est aussi pour cela qu'il n'y a pas de coaching en permanence en tennis.»

Recueilli par Sophie DORGAN

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 19 Jan 2009 - 11:23


Open d'Australie > PHM : "Il fallait rester concentré"

Par Thomas Cisonni, lundi 19 janvier 2009 à 12:02

PHM a profité de l'abandon du Finlandais Jarkko Nieminen pour accéder au deuxième tour. "Les deux dernières fois, j'ai quitté le tournoi sur un abandon, et là c'est l'inverse" rappelle Paul-Henri. "J'ai fait un revers court croisé et j'ai vu qu'il traînait un peu la jambe (...) Mais il me fallait rester concentré et ne pas trop penser à lui.". Satisfait d'avoir laissé moins d'énergie que prévu dans son premier match, PHM reste méfiant pour son match suivant contre l'Américain Amer Delic, 126e mondial : "Un joueur dangereux, avec un gros service et un jeu toujours très offensif."

www.welovetennis.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 21 Jan 2009 - 16:54


Tennis - Australie (H) - Les réactions

21/01/2009 15:04

Paul-Henri Mathieu, défait par Amer Delic : « Aujourd'hui, c'était difficile de jouer plus mal. Quand il n'y a rien qui va, on essaie de s'accrocher. Je suis déçu, c'est une très mauvaise défaite. J'ai fait un très mauvais match. Il y a des jours comme ça où on passe complètement à côté. Il faut essayer de les oublier le plus vite possible. J'aurais dû gagner en trois sets, je dois m'en prendre qu'à moi si je suis arrivé au 5e. C'était un jour sans. Il n'y avait rien, j'arrivais à me reposer sur rien. »

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 30 Avr 2009 - 15:59


MS-Rome > Mathieu : "A quelques centimètres près"

Par Jérémy Alen, jeudi 30 avril 2009 à 01:37

Paul-Henri Mathieu , après sa défaite au deuxième tour face à Mischa Zverev : "C'est difficile. Qu'est ce que je peux dire... Ce n'est pas évident d'enchaîner comme ça. J'aurais préféré finir le match contre Ferrer hier soir, c'est sûr! Le résultat d'aujourd'hui aurait sûrement été différent. Je suis un peu dégoûté, mais bon, c'est comme ça. C'est passé pour certains, pas pour moi. Je ne suis pas passé loin, il m'a manqué un peu de réussite.

A part le deuxième set contre Ferrer où j'étais moins bien, j'ai fait un très bon 1er set hier soir, un bon 3e aujourd'hui. Et les deux premiers contre Zverev ont été bons dans l'ensemble. Après, quand la nuit est tombée, les conditions de jeu l'avantageaient certainement un peu plus que moi. Au début du 3e, physiquement, ça commençait vraiment à être dur. Le match s'est inversé. Lui a pris confiance, a fait moins de fautes, m'a fait bouger. Deux ou trois détails près, ça fait une énorme différence au final. Moi j'avais un peu moins de jus pour produire le jeu que j'ai produit pendant quatre sets aujourd'hui. Je suis juste déçu non pas de la défaite, mais de la manière dont les choses se sont passées, enchaînées. ce match, ça se joue vraiment à pas grand chose : à quelques centimètres près...Mais c'est le tennis.

En tout cas, je pense que j'ai retrouvé de bonnes bases dans mon jeu, même s'il y a toujours quelques réglages à apporter. Mais je suis sur le bon chemin."

www.welovetennis.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 9 Mai 2009 - 9:07


PHM : « Il y avait quelque chose à faire »

La rédaction - RMC.fr, le 08/05/2009

En quart de finale du tournoi de Munich, Paul-Henri Mathieu s’est incliné face au Russe Mikhaïl Youzhny (7-5, 3-6, 6-3). Une nouvelle défaite pour le Français face à celui qui l’avait battu lors du match décisif en finale de la Coupe Davis 2002 ;

Paul-Henri Mathieu : « Je l’ai joué quelques fois depuis 2002. On ne compte plus et on pense au match présent. Ce qui s’est passé s’est passé. Aujourd’hui je n’ai pas fait un grand match, c’est dommage car je pense qu’il y avait quelque chose à faire dans ce tournoi. J’ai de bonnes sensations qui reviennent. Si je n’allais pas de mieux en mieux ce serait inquiétant car j’ai commencé très bas. Je vais essayer de faire un bon tournoi la semaine prochaine à Madrid. »

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 25 Mai 2009 - 11:58


RG (H) - Paul-Henri Mathieu garde la foi

Le 25/05/2009 à 10:54:00

Paul-Henri Mathieu joue son premier tour face à Laurent Recouderc.(L'Equipe)Paul-Henri Mathieu (n°32) entre en lice ce lundi contre Laurent Recouderc. En retrait ces derniers mois, l'Alsacien pense pouvoir bientôt retrouver son meilleur niveau, qui lui avait permis d'atteindre les huitièmes de finale l'an dernier. Avec en point de mire un possible troisième tour contre Roger Federer.

«Paul-Henri Mathieu, comment se présente le tournoi ?
Bien. J'ai eu une sinusite à Madrid (abandon contre Fognini au premier tour), il valait mieux l'avoir la semaine dernière que cette semaine. L'année dernière, j'étais mieux classé, dans les 16 premières tête de série. Là, dans les dernières, donc forcément avec un peu moins de confiance. Il ne manque pas grand-chose, il faut essayer d'enchaîner les matches, de gagner 2-3 matches pour regagner de la confiance.

Vous allez affronter Laurent Recouderc, un autre Français, au premier tour...
Ce n'est jamais évident de jouer contre un Français. Il a déjà joué une année à Roland-Garros, où il s'était qualifié (en 2007). Ca va être un match difficile. C'est un match qu'il faut vraiment prendre au sérieux. A Roland-Garros, on ressent une pression positive. C'est une joie de jouer ici, le stress est mis de côté. L'expérience peut jouer. Après quelques années sur le circuit, on arrive mieux à gérer ce genre de situation délicate.

Vous pourriez affronter Roger Federer au troisième tour...
C'est la loi des dernières tête de série (il est n°32). On tombe sur un joueur fort dès le troisième tour.

Que vous manque-t-il pour retrouver le Top 15 ou le Top 20 ?
Pas grand-chose, le niveau s'est très resserré, il faut être plus constant dans les résultats. Il faudrait bien jouer dans 2-3 gros tournois. Ca va très vite dans les deux sens. Ces dernières semaines, j'ai un peu moins bien joué que l'année dernière ou il y a deux ans. Même si le niveau s'est rapproché, il y a de très bonnes choses à faire.

Etes-vous agacé qu'on parle plus des "Mousquetaires" (Tsonga, Simon, Gasquet et Monfils) et moins de vous ?
Non, je n'ai pas obtenu les résultats suffisants pour qu'on parle de moi. Ce n'est pas une source de motivation, je me concentre sur mon jeu, pour en retrouver les bases.

Que se passe-t-il au sein du Team Lagardère ?
Je ne suis pas directeur du Team Lagardère. On n'est pas au courant. J'ai mon entraîneur et mon entraîneur physique, le reste... Cela ne change rien à mon quotidien.

«Santoro ? Il est temps qu'il parte»

Vous avez fini de vous découvrir, avec Loïc Courteau, votre entraîneur depuis cette année ?

Comme il était dans le tennis féminin avant, on ne se connaissait pas trop. Il a fallu un peu de temps pour faire connaissance, pour avoir l'habitude du discours. Mais cela évolue bien.

Il a un dialogue différent de ce que vous connaissiez ?
Oui, un petit peu, c'est un peu plus basé sur la psychologie mais ce n'est pas un changement radical. Je continue à travailler sur des choses que j'avais commencé à voir avec Mats (Wilander). C'est une bonne continuité car Loïc a un peu le même discours. On parle surtout d'un mode de préparation psychologique avant les matches, avant les grands tournois. Sinon, pas de grands changements fondamentaux. Je vois toujours quelqu'un à côté et j'ai toujours mon entraîneur physique.

Que pensez-vous de Fabrice Santoro, qui va jouer son 20e et dernier Roland-Garros ?
(Blagueur) Il est temps qu'il parte. (Sérieux) Il a vraiment fait une carrière exceptionnelle, de jouer à ce niveau-là pendant autant d'années, ça n'arrivera plus. Il avait vraiment un jeu atypique, c'est pour ça que personne n'aimait le jouer. Il cassait le rythme, c'était quelqu'un avec qui on aimait discuter dans le vestiaire, une personne très intéressante. Il a vraiment une hygiène de vie irréprochable, voyager comme il le fait, bien choisir ses tournois... En matière de gestion, c'est vraiment un exemple.

Qui est votre favori dans ce tournoi ?
Nadal, bien sûr.

Est-ce que Federer peut le battre ?
J'espère que non car j'espère que j'aurai battu Federer avant !»

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 26 Mai 2009 - 13:48

*marion* a écrit:



Que pensez-vous de Fabrice Santoro, qui va jouer son 20e et dernier Roland-Garros ?
(Blagueur) Il est temps qu'il parte.

Est-ce que Federer peut le battre ?
J'espère que non car j'espère que j'aurai battu Federer avant !»

L'Equipe

:laugh: :laugh:
Il se lâche le Paulo !
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 26 Mai 2009 - 14:52

Ouais j'ai adoré ses réponses mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Paul Henri Mathieu (PHM) -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit