RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Wimbledon 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Wimbledon 2011   Sam 11 Juin 2011 - 7:36

Toutes les news de Rafa à Londres ici.
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Sam 11 Juin 2011 - 7:40

Rafa est rentré chez lui après sa défaite au Queen's face à Tsonga.

http://www.sportinglife.com a écrit:
"So I need a few days to be with them and hopefully come back to Wimbledon probably next Wednesday or Thursday; Wednesday, I think."
Après quelques jours de vacances, il prévoit d'être de retour à Londres dès mercredi prochain.
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Dim 12 Juin 2011 - 11:37

Rafa est tenant du titre et donc comme le veut la tradition il ouvrira le bal en jouant le premier match sur le central lundi 20 juin.

Ce sera la première fois pour lui car il avait été obligé de déclarer forfait en 2009 après son 1er titre en 2008.
_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dredriban


Top 10
Top 10
avatar

• Profil •


Espagne
Masculin Localisation : Sur des Forums, en France.

Nombre de messages : 911
Inscription : 07/05/2011


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Dim 12 Juin 2011 - 12:48

Nadal, on compte sur toi. N'empêche, on va dire que je suis pessimiste, mais cette année ça va être dur, on voit qu'il y a de la concurrence sur cette surface, alors quand on la maitrise pas parfaitement, ça va être chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Mer 15 Juin 2011 - 13:16


Rafael Nadal: the perfect package?

Wednesday, 15 June 2011



Rafa Nadal seemed the perfect package to promote the game as he established himself in its higher echelons. A champion. A ruthless on-court 'killer'. An off-court gentleman; gracious in defeat, humble in victory. Someone with dark, lank-haired bandana-ed rock star looks. A family-orientated, home-loving individual eschewing the party scene. A series of contradictory characteristics which dovetailed to the centimetre.

Yet something was missing. He might have won four French Opens and the hearts of the young and old in and out of the game but legendary status had not been bestowed on him. The moment duly arrived on Wimbledon's Centre Court on Sunday, July 6, 2008 at 9.16pm. The yellow lights of the scoreboard flickered in the growing dusk. They spelt out that Nadal had defeated Roger Federer to seal the men's title.A win over five sets and almost five hours, with two rain delays thrown in (a year before the roof was operational ), enshrined Nadal in the pantheon of tennis greats.

It meant that he had become the first player since Bjorn Borg in 1980 to win the French Open and the Championships in the same year. It confirmed that the billing of Nadal v Federer had equalled the potency of either Sampras v Agassi or McEnroe v Borg. It also saw him become the first Spaniard since Manuel Santana in 1966 to win the coveted crown.

But what gained him entry into the exclusive legends club was that he had emerged the victor in a match hailed the greatest ever played by many, including John McEnroe, for the planet's greatest title on the world's greatest court.

It had been coming, of course. Inching ever closer in the two previous finals, both against Federer, a defeat in four sets in 2006 and one by five in 2007. His Swiss opponent might have equalled Bjorn Borg's record of five successive Wimbledon wins but the hot breath of a genuine rival to his supremacy on the lawns of London SW19 was burning the back of his neck.

The match which secured him his second men's singles success at the All England Club last summer after injury forced his absence in 2009 did not have the experts reaching for their dictionary of superlatives. But the routine three sets win over Tomas Berdych, the Czech Republic player who had accounted for defending champion Federer and Serb Novak Djokovic in the quarter-finals and semi-finals respectively, firmly underlined his credentials as a master of grass.

Question marks had been placed against Nadal's name when it came to discussing his ability to adapt his game to the natural surface which Santana, also a French Open champion on the red clay of Roland Garros, had once described as being more suited to cows than his own game.

The King of Clay, an epithet attached to Nadal from his first Slam triumph in the City of Light in 2005, had a different outlook. His energy to run down lost causes, patience to construct points and ability to put such a heavy spin on a pulverising left-handed forehand while minimising mistakes were qualities made for performing on clay. To break the will of almost all opponents on it. He knew though that alterations in his style had to be made for him to be a true force on the quicker, slicker green sward.

His early Wimbledon appearances in The Championships left the jury out on whether he could manage it. His Wimbledon main draw debut in 2003 saw him fall in the third round to Thailand's Paradorn Srichaphan and little-known Gilles Muller from Luxembourg beat him a round earlier in 2005 after the Majorcan has missed 2004.

With his uncle and coach Toni, however, he stuck to the task of tailoring his game to provide a good-enough fit, and everyone has discovered just how well since the summer of 2008. As Nadal himself puts it: "I improve my tennis. I can slice some more balls, I can go to the net more times. The confidence is not so much different, it is that I have more options."

No-one would bet against him completing a hat-trick of Wimbledon successes as he steps out on court for the first time in defence of his title this year, having missed the opportunity to do so through injury after his classic against Federer.

His sixth French Open crown was lifted - equalling another Borg record - in this year's final against Federer at Roland Garros on June 5. It added to 2009 Australian and 2010 US Open glory. But his non-Wimbledon Grand Slam triumphs merely add layers to the foundation of stardust which covered him as he bit the trophy inscribed 'All England Lawn Tennis Club Single Handed Championship of the World' in his trademark style that magical Sunday summer evening three years ago.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Ven 17 Juin 2011 - 7:58


Le Wimbledon idéal pour Nadal

le 17/06/2011

Nadal a été désigné favori par les organisateurs

Rafael Nadal vient d’être désigné favori de Wimbledon par les organisateurs qui lui ont attribué le statut de tête de série n°1, devant Novak Djokovic et Roger Federer. Une décision logique eu égard à ses performances sur gazon. Il est en effet le tenant du titre et quadruple finaliste de l’épreuve tandis que Djokovic n’a jamais dépassé les demi-finales et que Federer s’est fait terrasser par Tomas Berdych en quarts l’année dernière, frôlant même l’élimination dès le premier tour face à Alejandro Falla. Ce statut de favori ne veut néanmoins pas dire que l’Espagnol remportera le tournoi comme en 2008 et 2010. Voici son parcours idéal ...

Ne pas tomber sur de gros serveurs dès la première semaine.
La surface de Wimbledon a cette particularité que le gazon s’use au fil des jours. Il est ainsi beaucoup plus rapide en première semaine qu’en deuxième où il ressemble de plus en plus à de la terre battue. Le danger pour un joueur tel que Nadal ou Djokovic qui n’ont pas un service particulièrement percutant est de tomber dès les premiers tours sur un gros serveur tel que Milos Raonic (n°1 en nombre d’aces en 2011), Ivo Karlovic, Feliciano Lopez ou John Isner. Il a survécu à Isner au premier tour de Roland Garros grâce à ses capacités extraordinaires de relance et son mental hors-norme, il n’est pas certain que l’issue soit la même sur le gazon rapide de Wimbledon. S’il est emmené au tie-break, tout peut arriver.

Il faut néanmoins noter que malgré son service qui n’est pas son point fort, Nadal a atteint la finale de tous les Wimbledon auxquels il a participé depuis 2006, quels que soient les adversaires en face.

Ne pas tomber sur Nikolay Davydenko
Cela peut paraître surprenant mais Nikolay Davydenko est le seul joueur encore en activité, oui le seul, à avoir un bilan Victoires/Défaites positif face à Nadal (6-4). Bien qu’ils ne se soient encore jamais rencontrés en Grand Chelem ni même sur gazon, cet ascendant psychologique peut avoir un certain poids en cas de duel à Wimbledon.

Que Federer et Djokovic s’affontent en demi-finale
Si Nadal devait affronter Federer en demi-finale, il en sortirait probablement vainqueur étant donné l’ascendant maintenant évident qu’il a sur le Suisse, aussi bien sur le plan des confrontations (17-8 ), que tennistiquement, son lift faisant énormément de dégâts sur le revers du Suisse quelle que soit la surface. Nadal a d’ailleurs battu le Suisse sur toutes les surfaces lors de leur dernière confrontation (dur, terre battue, gazon). Néanmoins, il serait préférable que Federer affronte Djokovic dès les demi-finales afin de l’empêcher d’atteindre la finale et que Nadal fasse d’une pierre deux coups, défendre son titre et conserver la première place mondiale. En effet, si Djokovic va en finale, il sera quoiqu’il arrive n°1 mondial, or ayant le statut de tête de série n°2 il ne peut pas rencontrer Nadal avant ce stade.

Un mot sur le service de Nadal
Nadal fait peu d’aces mais travaille énormément les effets, ce qui lui permet généralement de remporter ses engagements en un minimum de coups de raquette. En retour, il se prend peu d’aces, en particulier parce qu’il retourne de loin. Sur la terre battue rapide du Masters de Madrid qui se joue en altitude, Federer n’avait réussi qu’un ace contre l’Espagnol. Interrogé sur cette statistique étonnante, Rafa a répondu très simplement que Federer a du mal à faire des aces contre lui parce qu’il retourne de loin, ce qui lui permet de presque tout renvoyer. On en a eu la démonstration en finale de Roland Garros où le Suisse n’en a réussi que 11 contre près du double l’avant-veille contre Djokovic.


Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Ven 17 Juin 2011 - 10:39


Wimbledon Nadal face à Russell au premier tour

Créé le 17/06/2011 - 11:12

Tenant du titre, Rafael Nadal connaît son adversaire du premier tour des Internationaux de Grande-Bretagne qui débutent lundi: il s'agit de l'Américain Michael Russell, 91e joueur mondial. S'il se qualifie, le numéro 1 mondial sera ensuite opposé au vainqueur du match Andujar-Sweeting, il figure dans la même partie de tableau que Roger Federer, tandis que Novak Djokovic et Andy Murray sont réunis dans la seconde partie de teableau.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Ven 17 Juin 2011 - 15:14


La longue marche de Nadal

17/06/2011 - 14:30 - Mis à jour le 17/06/2011 - 16:39

Le chemin jusqu'à la finale de Wimbledon ne sera pas un parcours de santé pour Rafael Nadal qui y défendra sa couronne. Une bonne nouvelle pour Novak Djokovic qui visera encore la place de N.1 l'issue de la quinzaine : il lui suffit d'atteindre la finale ou d'attendre la défaite de l'Espagnol.

. PREMIER QUART de TABLEAU

La place de N.1 mondial de Rafael Nadal est clairement menacée. Si l'Espagnol a remporté deux fois Wimbledon, le Majorquin devra cravacher pour conserver son titre : comme à Paris, il devra ne pas perdre et, dans le même temps, espérer que Djokovic n'atteigne pas la finale. Avec deux premiers tours à sa portée, dont le premier face à l'Américain Michael Russell (91e mondial), il devrait avoir une marche un peu plus haute à monter au 3e tour face à Milos Raonic, jeune Canadien 26e mondial au gros service, qui pourrait faire souffrir le Majorquin sur gazon. S'avancerait ensuite l'Argentin Juan Martin Del Potro en huitièmes de finale, à moins que Gilles Simon ne bouscule la donne au 2e tour. En quarts de finale, Nadal pourrait croiser Tomas Berdych, son adversaire de la finale de l'an passé à Londres, face à qui il n'a toutefois plus perdu depuis 2006.

. Matches potentiels au 3e tour :
Rafael Nadal - Milos Raonic
Juan Martin Del Potro - Gilles Simon
Mardy Fish - Fernando Verdasco
Juan Ignacio Chela - Tomas Berdych


. DEUXIÈME QUART DE TABLEAU
Andy Murray sera, lui aussi, bien entouré. Le lauréat du Queen's et espoir principal du peuple britannique devrait débuter tranquillement sa quinzaine face à l'Espagnol Daniel Gimeno-Traver, 56e mondial. Son chemin devrait l'emmener au 3e tour vers Marin Cilic, qu'il aurait pu rencontrer en quarts de finale du Queen's si le Croate n'avait pas déclaré forfait pour un problème à la cheville. En huitièmes de finale, l'Ecossais pourrait faire face à Richard Gasquet qui a de grandes ambitions à Londres cette année si son physique tient. Le Biterrois, demi-finaliste en 2007, a eu quinze jours pour se remettre de son joli parcours à Paris et guérir sa hanche et sa cuisse, cause de son forfait pour le Queen's. Murray aurait ensuite un quart de finale haut en couleurs face à Andy Roddick, triple finaliste ici ou à Gaël Monfils, toujours à l'affût.

. Matches potentiels au 3e tour :
Andy Murray - Marin Cilic
Richard Gasquet - Stanislas Wawrinka
Gaël Monfils - Janko Tipsarevic
Thomaz Bellucci - Andy Roddick


. TROISIÈME QUART DE TABLEAU
Des quatre premières têtes de série, Roger Federer est celui qui a le tableau le plus abordable. Le Suisse, qui a déclaré forfait à Halle pour se reposer, nourrit des ambitions très fortes à Londres où il vise un 7e sacre en neuf ans. Le Kazakh Mikhail Kukushkin (60e mondial) sera une formalité pour l'ex-N.1 mondial qui aura sans doute David Nalbandian, finaliste à Londres en 2002, sur son chemin au 3e tour. Mais l'Argentin, actuel 24e mondial, n'a plus joué un quart à Londres depuis l'édition 2005. On voit mal Mikhail Youzhny poser des problèmes à Federer en huitièmes de finale, le Russe n'ayant inscrit que deux sets en 10 rencontres face au Suisse. La route vers les demi-finales passerait enfin par une affiche face à Jo-Wilfried Tsonga, récent finaliste au Queen's. Mais le Français devra dompter au 3e tour l'Ukrainien Aleksandr Dolgopolov, le 21e mondial qui l'a battu deux fois cette saison à Melbourne et Miami, puis vraisemblablement David Ferrer en huitièmes de finale. Contrairement au Français, l'Espagnol, N.6 mondial, n'a jamais atteint les quarts de finale à Londres dans sa carrière.

. Matches potentiels au 3e tour :
David Ferrer - Guillermo Garcia-Lopez
Jo-Wilfried Tsonga - Aleksandr Dolgopolov
Nicolas Almagro - Mikhail Youzhny
David Nalbandian - Roger Federer


. QUATRIÈME QUART DE TABLEAU
Novak Djokovic visera au moins la finale de Wimbledon. Sa première sur le gazon anglais. Pour lui, la donnée est simple : s'il l'atteint, la place de N.1 sera à lui, quelque soit le joueur en face de lui. Jérémy Chardy aura la lourde tâche de défier le Serbe dès le 1er tour. Le Palois aura au moins la "chance" de jouer face au N.2 mondial qui n'a joué qu'un seul match sur ces trois dernières semaines : la demi-finale de Roland-Garros perdue face à Roger Federer. S'il passe le Français, "Nole" pourrait viser au 3e tour le Chypriote Marcos Baghdatis, demi-finaliste à Rosmalen. Un autre Tricolore pourrait être son adversaire en huitièmes de finale en la personne de Michaël Llodra, si celui-ci passe enfin le cap du 2e tour à Londres. Le Parisien aurait ensuite une vieille connaissance face à lui, le Serbe Viktor Troicki. Djokovic devrait avoir son premier vrai test en quarts de finale face à Robin Söderling ou Jurgen Melzer, qui devraient croiser le fer en huitièmes.

. Matches potentiels au 3e tour :
Robin Söderling - Nikolay Davydenko
Florian Mayer - Jurgen Melzer
Viktor Troicki - Michaël Llodra
Marcos Baghdatis - Novak Djokovic


Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Dim 19 Juin 2011 - 14:47


Nadal Plays Down Repeat Of 2010

by Kate Flory | 19.06.2011

On the eve of his Wimbledon campaign, World No. 1 Rafael Nadal has ruled out a repeat of his astounding success in 2010. Last year, the Spaniard became the first player to win three consecutive Grand Slam championships in a season since Rod Laver in 1969 when he won Roland Garros, Wimbledon and the US Open back-to-back.

Nadal comes into his title defence at Wimbledon fresh from retaining his Roland Garros crown, but believes the quality amongst the Top 4 is such that it will be nigh-on impossible to win all three once again.

"Last year is, in my opinion, very impossible to repeat: three Grand Slams in a row," said Nadal. "So this year I am very happy about what's going on the season. But to repeat what I did last year is something that I for sure don't think.

"I think we are playing well. I think Novak [Djokovic] had a fantastic season. The first six months was really unbelievable. Roger [Federer] had a very good season, and especially at this last tournament in Roland Garros played fantastic. Andy [Murray] had a fantastic clay-court season, and he arrived at Queen's and he won the tournament. It’s going to be always a big challenge. But I love to play on grass. I love to play in this fabulous place. So I am excited to be back here."

The 25-year-old Nadal also reveals he envies the home support that British favourite Murray receives at the All England Club, where he is bidding to become the first homegrown male to win the singles title since Fred Perry in 1936. Nadal defeated the Scot in his second attempt at the Wimbledon semi-finals last year.

"The pressure is tough, but at the same time, the support is high," said Nadal. "So I prefer have this pressure than don't have this pressure. For sure it is very special [to] play at home. But when you go on court and see all the crowd supporting you it is something very, very emotional and very special. I would love to have this feeling."

Two of Nadal’s 10 Grand Slam championships have come at Wimbledon. He won the title for the first time in 2008 in one of the greatest-ever finals when he defeated Federer 9-7 in the fifth set after four hours and 48 minutes. The Mallorcan explained that it was the opportunity to be a part of epic sporting moments that continues to inspire him.

"When you see some emotional moments on the TV in different events around the world, tough situations, that's inspiration. And just to have the chance to live one of these moments in my sport, that's something really, really exciting for me.

"So my inspiration is every day. For me I love to play big matches. I love to play in big stadiums like here, historic stadiums like Wimbledon. So for me, tomorrow I start playing the first match of the tournament in the Centre Court; for me is a dream. Seriously, that's my inspiration, trying to live these moments."

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Dim 19 Juin 2011 - 18:35


Nadal: I am going to get even better

Sunday, 19 June 2011 by Ian Baker



They used to say Rafael Nadal could not win tournaments on grass. Even the Spaniard used to admit it himself. Having been brought up on the dusty clay courts of his home island of Majorca, Nadal never enjoyed similar success on the pristine grass of the All England Club during his formative years.

A natural baseliner, Nadal found the going tough on the quicker surfaces of SW19 and in particular against Roger Federer's more natural grass court game. But having put the disappointments of final defeats to his great rival in 2006 and 2007 behind him, top seed Nadal is the one to beat - on all surfaces.

The 25-year-old has not lost at Wimbledon since 2007. Winner in 2008 and last time out (he withdrew in 2009), Nadal says hard graft was the key to conquering his demons. "I said one thousand times that my dream always was to play well here in Wimbledon," he insisted. "That's true. At the beginning of my career everybody said that my style of game would make it very difficult to play very well here. But I worked a lot and I put all my best into every practice. The only problem with grass is if you play against a big, big server, because the game is too fast and is not nice to play and for a lot of games you don't touch the ball. But if you play against a normal player, a good serve that you can return the ball, in my opinion, the game from the baseline is fantastic to watch and is fantastic to play because you can slice, you can go to the net, you can play aggressive. If you play too defensive is impossible to play here. But you have different options to do. I love to do that."

Nadal has only seldom come to the net in previous years but believes that is one aspect of his game that can improve this time around. "On grass, the surface helps you to go a little bit more to the net," he said. That's something that is not a problem for me. I don't have the volley of Roger, for sure. But I think I'm fast and my movements are enough good to go to the net. I think I have enough experience and enough good volleys to do it."

Nadal plays his first match of the tournament against American Michael Russell on Monday. And in a stark warning to Federer, Novak Djokovic and Andy Murray, he insists he is still getting better. "I think I try my best every day to keep improving my tennis," he added. "I wake up every day in order to practice with the illusion to be better player than day before. I think I'm a more complete player than few years ago, I am sure on that. But being better doesn't mean that you going to win more. Because winning or losing depends on different facts and small things. I love to play big matches. I love to play in big stadiums like here, historic stadiums like Wimbledon. So for me, when I start playing my first match of the tournament in the Centre Court that is a dream."

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 7:59


A Nadal l'honneur...

19/06/2011 - 18:20 - Mis à jour le 19/06/2011 - 23:32

Rafael Nadal ouvrira l'édition 2011 de Wimbledon lundi dès 14 heures sur le central, si la pluie le permet. Gaël Monfils, Richard Gasquet et Gilles Simon, trois des cinq Français classés têtes de série à Wimbledon, entrent en piste lors d'un premier tour qui ne devrait pas leur poser de problème.

Gaël Monfils affrontera pour la première fois un Allemand peu connu, Matthias Bachinger, 92e mondial, dont ce sera le premier match dans le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem. Gasquet aura face à lui le Colombien Santiago Giraldo, 63e mondial, un adversaire plus réputé mais qui n'a jamais passé le premier tour à Wimbledon. Enfin Gilles Simon sera opposé à un autre Français, Edouard Roger-Vasselin, sorti des qualifications.

Le tenant du titre Rafael Nadal foulera le premier le gazon du Central face à l'Américain Michael Russell.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 8:11


Nadal sets sight on gold
London 2012 on the radar for reigning Wimbledon hero

Last Updated: June 20, 2011 6:58am



Rafael Nadal wants to establish himself as the undisputed grass-court king before going for gold in the Olympic tennis tournament at Wimbledon next year.

The Spaniard has not lost at Wimbledon since the 2007 final when he was beaten by Roger Federer. He exacted revenge in a classic 2008 title match, injury forced him to miss the tournament in 2009, and he returned in glory last year, sweeping Tomas Berdych aside to land the trophy again. This year he starts a narrow favourite as he chases a third title, and in 2012 he is set to return not only for another Wimbledon but also to represent Spain in the Olympic Games.

"I love playing on grass. I love playing in this fabulous place. So I am excited to be back here," Nadal said.

It was once Roger's kingdom, but now Rafa reigns at the All England Club and the 25-year-old hopes it stays that way through to next summer.

"I've said a thousand times that my dream was always to play well here at Wimbledon. That's true," he said. "At the beginning of my career everybody talked a lot about how with my style of game it was going to be always very difficult to play very well here.

Special
"But I worked a lot and I gave my best in every practice. I have done my best since the start of my career to play well here, playing (at Queen's Club) the week after Roland Garros, coming here one week before, having the right preparation as much as I can to be ready for this tournament."

Nadal is a great advocate of the Olympics and is delighted tennis is a part of it. It can be argued that tennis does not need an Olympic slot, given the stature of the grand slams, but Nadal won gold four years ago in Beijing, and left China with only positive memories.

"The Olympics are a very special event," he said. "The experience of living in the village, and experiencing these moments with the rest of the sports people, that is something special. For me to be there in Beijing 2008, enjoying two weeks in the village with the rest of the sportsmen from around the world, but especially from Spain, was unforgettable for me. To be in the opening ceremony on the first day is something that you don't know if you'll have the chance to repeat in your life."

Nadal, who won the French Open at the start of June to take his grand slam tally to 10 titles, takes on American Michael Russell in the opening match on Centre Court. Rain is expected to disrupt play, but at least the roof on Centre should guarantee continuous play there. If the forecast downpours bypass SW19, big-serving Czech Berdych will face Italian Filippo Volandri on Court One, followed by Andy Roddick's clash with Germany's Andreas Beck.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 8:22


Nadal ouvre le bal

Publié le 20/06/2011 à 09:35, mis à jour le 20/06/2011 à 09:39 par Romain Bonte



Tradition oblige, le tenant du titre, Rafael Nadal va ouvrir le tournoi de Wimbledon. Opposé à l'Américain Michael Russell, l'Espagnol voudra éviter un début de tournoi difficile comme il l'a vécu à Roland-Garros. Le N.1 mondial sait aussi que Roger Federer, Novak Djokovic et Andy Murray ont les armes pour l'empêcher de remporter un 11e titre du Grand Chelem. Chez les dames, la tenante Serena Williams sera bien présente, comme sa soeur Venus qui joue ce lundi.

Vainqueur en 2008 et 2010, l'enfant de Manacor devra donc d'abord se débarrasser de l'Américain Michael Russell, un joueur qui ne devrait a priori pas lui poser trop de problèmes. Un autre favori pour le titre sera en lice ce lundi, et il intéressera plus particulièrement le public local. Andy Murray, récent vainqueur du Queen's, aimerait bien se mettre définitivement le public londonien dans la poche avec un titre si attendu pour les Britanniques. L'Ecossais sera opposé dans ce premier tour à l'Espagnol Gimeno Traver.

Dans ce tableau messieurs, pas moins de sept Français sont engagés avec notamment les entrées en lice de Richard Gasquet. Le Biterrois qui aimerait bien atteindre comme en 2007 le dernier carré, sera opposé au Colombien Santiago Giraldo. Gaël Monfils n'a lui jamais franchi le stade des 16e de finale. Il devra se défaire de l'Allemand Matthias Bachinger. Alors que Arnaud Clément sera opposé au Polonais Kubot, et Kenny De Schepper à Olivier Rochus. Julien Benneteau jouera contre un autre Belge, Bemelmans. Comme souvent, un duel 100% français sera au programme, entre Simon et Roger-Vasselin.

Dans le programme du tableau féminin, trois Françaises fouleront également la pelouse londonienne ce lundi. Alizé Cornet qui a été sorti au premier tour de ce tournoi lors des trois précédentes éditions tâchera de faire mieux en tentant d'éliminer l'Ukrainienne Bondarenko. Pour sa quatrième participations, Pauline Parmentier défiera la Roumaine Cirstea. Enfin, Stéphanie Foretz qui a été repêchée en raison du forfait de Greta Arn, disputera donc de premier tour face à la tête de série N.1, Andrea Petkovic. Parmi les favorites, Venus Williams, vainqueur à cinq reprises (2000, 2001, 2005, 2007, 2008) rencontrera l'Ouzbèke Agul Amanmuradova.

sport.francetv.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 8:39


YA GANÓ EN ESTE ESCENARIO EN 2008 Y 2010

Nadal: "Esta temporada las cosas van mejor de lo que hubiera esperado"

EFE. Londres 19/06/11 - 14:11.

Rafael Nadal debutará este lunes en Wimbledon para defender el título conquistado en Londres el año pasado dos semanas después de hacerse con su sexto Roland Garros en París, en una temporada que el mallorquín juzga mejor de lo esperado. En la rueda de prensa previa al inicio del tercer Grand Slam de la temporada, Nadal señaló que ganar en París "siempre aporta una calma extra", y que este año, "aunque siempre hay partidos mejores y peores", está recogiendo unas sensaciones "muy positivas".

El número 1 del mundo y primer cabeza de serie en Wimbledon, torneo que ha ganado en 2008 y 2010, explicó que ha trabajado duro desde el inicio de su carrera para rendir al máximo nivel sobre la hierba del All England Club londinense, una superficie en la que es imprescindible "la velocidad, el juego agresivo y tener un buen saque. El único problema en la hierba es cuando te enfrentas un jugador con un gran servicio, porque el juego se vuelve muy rápido. Pero con jugadores normales, si puedes devolver la pelota, es una superficie fantástica. Puedes subir a la red, jugar agresivo. Tienes muchas opciones. He dicho miles de veces que para mí siempre fue un sueño jugar bien en Wimbledon. He trabajado mucho y me he esforzado en cada entrenamiento para llegar aquí, la semana después de Roland Garros, con la preparación adecuada", apuntó el mallorquín.

Nadal, que se ha hecho con Wimbledon en dos ocasiones, en 2008 y 2010, y que mañana se enfrentará al estadounidense Michael Russell en primera ronda, se ve un jugador "más completo" y "mejor" que años atrás, aunque advirtió que son los pequeños detalles y, sobre todo, la preparación mental, lo que decanta la balanza en un partido de tenis. "Aunque estoy seguro de que ahora soy mejor jugador, no sé si conseguiré seguir ganando tanto como en el pasado, porque ganar o perder depende de cómo estés mentalmente, de cómo afrontas los momentos decisivos, depende de muchas cosas", afirmó Nadal.

Sin problemas a la hora de protestar
El tenista de Manacor, con diez Grand Slam conquistados hasta la fecha, se reconoció "muy lejos" de los 16 conseguidos por el suizo Roger Federer -el tenista con más victorias acumuladas en grandes torneos- y calificó de "sueño" la posibilidad de sumar otros dos títulos en Wimbledon y en Estados Unidos esta temporada. La temporada pasada, Nadal ganó todos los Grand Slam excepto Australia, algo "casi imposible de repetir" para el manacorí.

Se da la circunstancia de que este lunes se cumplen 30 años del legendario enfado en Wimbledon del estadounidense John McEnroe con el juez de silla del partido de primera ronda que le enfrentaba a Tom Gullikson. Nadal, preguntado por la efeméride, dijo que "no hay ningún problema en protestar una bola si se hace con educación", aunque señaló que lo hace en contadas ocasiones porque, desde pequeño, le enseñaron a no hacerlo. Una de las pocas ocasiones en las que se ha visto a Nadal reprochar una decisión del juez de silla sucedió el año pasado en la Copa Masters de Londres, cuando el tenista se enfadó por la concesión de un punto a su rival, el checo Tomas Berdych.

www.marca.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 10:53

Nadal: "J'adore Wimbledon"

Créé le 20/06/2011 à 08:18 Propos receuillis par Krystel Roche

Tenant du titre, Rafael Nadal aura l'honneur de fouler le premier le court central de Wimbledon ce lundi face à Michael Russell. Après avoir pris quelques jours de repos à Majorque, le numéro 1 mondial espagnol arrive à Londres en pleine confiance sur un gazon qui lui plaît énormément. Comme toujours très concentré, il évoque les spécificités du jeu sur herbe ainsi que ses ambitions pour la fin de saison.

Rafael, quel regard portez-vous sur l'actuelle concurrence qui sévit au sommet de la hiérarchie du tennis mondial ? Que peut-on attendre de cette 3e levée du Grand Chelem ?
Je pense que nous jouons tous bien. Novak a réalisé une saison fantastique. Les six premiers mois de l'année ont vraiment été incroyables pour lui. Roger a fait lui aussi une très bonne saison, surtout à Roland Garros où je trouve qu'il a joué merveilleusement bien. Andy aussi. Il a bien démarré en Australie, puis a vécu un mois un peu plus difficile après avoir échoué en finale à Melbourne. Sa saison sur terre fut excellente, derrière il arrive au Queen's et remporte le tournoi, donc... Ce sera très indécis. Pour ma part, j'ai eu une bonne première partie de saison. J'ai perdu quelques finales, certes, mais au moins, cela signifie que j'étais en finale ! J'en ai gagné trois, me suis imposé Porte d'Auteuil. C'était un titre extrêmement important. Là, je suis à Wimbledon. Peu importe ce qui a pu se passer avant, voyons ce qui se passe à présent. Comme toujours, ce sera un gros challenge. Mais j'adore jouer sur gazon. J'adore jouer ici. Donc je suis très excité d'être de retour au All England.

Andy Murray a déclaré qu'il s'inspirait d'une discussion qu'il avait eue avec José Mourinho l'an passé. Avec quels sportifs avez-vous pu discuter de par le passé, et quels sont ceux qui vous ont inspiré ?
A vrai dire, je n'ai jamais eu d'idole. J'aime profondément le sport, de manière générale. Pour moi, le sport est une source d'inspiration. Le suivre à la télévision ou le vivre est quelque chose de particulier pour moi. J'adore ça. Lorsque tu assistes à de grands moments de sport, à des moments émouvants, lorsque les athlètes sont dans des situations difficiles, c'est une source d'inspiration, non ? Et avoir la chance de vivre certains de ces moments, dans mon sport, le tennis, est une chose très excitante pour moi. J'adore jouer de gros matches, dans de gros stades, dans des stades chargés d'Histoire comme ici à Wimbledon. J'ai l'honneur de donner le coup d'envoi du tournoi demain sur le Court Central, c'est un rêve pour moi !

Pour quelles raisons appréciez-vous d'évoluer sur gazon ?
J'ai toujours aimé ça. J'ai dû répéter un bon million de fois que mon rêve était de bien jouer à Wimbledon : c'est vrai ! Au début de ma carrière, tout le monde s'accordait à dire qu'avec mon style de jeu, j'aurais toujours beaucoup de mal à bien jouer ici. Mais j'ai travaillé dur et j'ai mis le meilleur de moi-même à chaque entraînement. Depuis le début de ma carrière, j'ai toujours fait le maximum pour bien figurer ici, en jouant la semaine après Roland Garros puis en arrivant ici une semaine avant le début de la quinzaine, ce qui me permettait de bénéficier d'une préparation optimale. Sur gazon, le seul problème, c'est que si tu joues contre un très gros serveur, comme ça va très vite, ce n'est pas franchement agréable de ne pas toucher une balle pendant je ne sais combien de jeux. Mais si tu affrontes un joueur « normal », qui a un bon service mais un service « retournable », à mon avis, le jeu de fond de court est fantastique à regarder- et à vivre-, car tu peux slicer, monter au filet, être agressif. Si tu es trop passif, impossible de jouer ici. Mais tu as différentes options...

"Je n'ai pas la volée de Roger"

Est-il plus facile pour vous de monter à la volée sur gazon ? Et avez-vous réfléchi à cet aspect de votre jeu : comptez-vous le développer de plus en plus ?
C'est toujours la même chose : si vous jouez bien et que vous êtes suffisamment confiant pour lâcher de bons coups, vous serez automatiquement plus près du filet, et vous aurez davantage de chances d'y finir les points. C'est vrai que la surface favorise peut-être un peu les déplacements vers l'avant. Ce n'est pas une chose qui me pose problème. Alors je n'ai pas la volée de Roger, c'est certain mais je pense être suffisamment rapide dans mes déplacements pour monter au filet. Si l'occasion se présente de faire une volée, je pense avoir assez d'expérience et une technique suffisamment correcte pour la réussir.

Quelle a été votre réaction en apprenant que Nicolas Mahut et... John Isner allaient disputer- et ce dès le 1er tour- le remake du match d'anthologie qui s'est disputé ici-même l'an passé ?
Pas de bol pour un premier tour, vous ne trouvez pas ? Car chacun de ces deux joueurs a un super potentiel pour bien s'exprimer sur cette surface : un gros service, de bons déplacements, une bonne volée... C'est dur car du coup, l'un des deux va se retrouver dehors d'emblée. L'an dernier, ça avait juste été fantastique. L'attitude des deux joueurs et l'exemple qu'ils ont montré au reste des joueurs du circuit et aux enfants a été, à mon sens, fantastique. Se battre du début à la fin, passer 11 heures sur le court... C'est quelque chose de quasi-impossible à reproduire ! C'est pour ces raisons qu'à mon avis, ce match restera dans l'Histoire du sport à jamais, et restera très particulier pour Nicolas comme pour John. La seule chose que je puisse faire, c'est les féliciter pour ce qu'ils ont fait l'an dernier, et leur dire à tous les deux bonne chance pour cette année.

Les prochains Jeux Olympique se dérouleront l'an prochain, à Londres... et les épreuves de tennis se tiendront sur le site du All England Lawn Tennis Club. Vous disputerez donc, en quelque sorte, « deux Wimbledon » consécutivement. Qu'est-ce que cette échéance représente à vos yeux ?
Les JO sont un événement très particulier. Ce que tu peux vivre au village, ces moments que tu partages avec les autres athlètes des autres disciplines, c'est vraiment très, très spécial... A Pékin (2008, ndlr), j'ai adoré ces deux semaines au village olympique, avec tous ces autres sportifs venus du monde entier, mais tout particulièrement les sportifs espagnols : ça a été une expérience inoubliable. Participer à cette cérémonie d'ouverture le premier jour : tu ne sais pas si tu auras la chance de revivre ça une autre fois dans ta vie ! J'ai adoré... L'esprit olympique est vraiment à part, surtout pour les sports qui n'ont pas autant de chance que nous. Plein de gens sont là pour que tout aille comme sur des roulettes pour nous sur le circuit ATP, et on a tout ce dont on peut avoir besoin. Tandis que, dans d'autres disciplines, beaucoup d'athlètes ont beau faire de leur mieux, s'entraîner d'arrache-pied pendant quatre en vue des Jeux, bien souvent, on ne leur donne pas les moyens de travailler dans de bonnes conditions. C'est probablement beaucoup de pression pour eux, et même s'il y a des Coupe du monde dans tous les sports, les Jeux, c'est l'objectif suprême.

Avez-vous hâte de pouvoir venir à Wimbledon deux fois de suite dans la même saison ?

Bien sûr ! J'espère... Si je me qualifie (sourire). Sinon, j'aurai peut-être une wild card ! (rires)

"Je suis sûr d'être un meilleur joueur"

Qu'avez-vous fait depuis le Queen's ?
J'ai fait de superbes parties de golf (sourire)... Franchement, j'ai passé les deux meilleures semaines de ma vie à Majorque. J'ai profité de ma famille, de mes amis, et j'ai pu me reposer. Je n'avais plus passé de week-end à la maison depuis la Coupe Davis en février, donc j'en avais vraiment besoin ! J'ai savouré. Lundi, j'ai commencé à m'entraîner. Mardi aussi. Mercredi, j'étais ici pour taper la balle dans l'après-midi. Voilà. Et ces derniers jours n'ont pas été faciles car...

... Vous avez glané quatre des cinq derniers titres du Grand Chelem, et que vous vous rapprochez de plus en plus du record de Roger Federer (16 titres, ndlr) ?
Non, j'en suis très loin. 16 titres, c'est énorme.

Vous pourriez ne plus être qu'à trois ou quatre titres de ce record en fin de la saison, si vous parvenez à soulevez le trophée ici ainsi qu'à l'US Open.
Oui. Je ne sais pas... Je peux rêver de plein de choses. Pour moi, c'est un rêve. Peut-être pas pour vous. Vous voyez les choses d'un oeil différent du mien. Pour moi, ces 16 titres sont très, très loin, sachant à quel point ce sport est dur, à quel point la compétition est rude. Ce que j'ai réussi à faire l'an dernier (trois titres majeurs consécutifs), c'est presque impossible à refaire. Donc cette année, je suis déjà très heureux de la façon dont se déroule ma saison. Mais pas un seul instant je ne pense à répéter ce que j'ai fait en 2010.

Êtes-vous, aujourd'hui, un meilleur joueur que celui que vous étiez à 22 ou 23 ans ?
Je pense faire de mon mieux, et ce chaque jour ! J'essaye de progresser, en permanence. Je me lève chaque jour et je vais m'entraîner dans cette optique d'être un meilleur joueur que la veille. Mais être un meilleur joueur ne signifie pas forcément que tu vas gagner plus. La victoire- comme la défaite- dépend de tellement de paramètres, de tellement de détails... Je pense donc être un joueur plus complet qu'il y a quelques années. Ça, j'en suis certain. Maintenant, je ne sais pas si je gagnerai davantage. Tout dépend de la façon dont tu abordes les points décisifs, de plein de choses. Mais je suis sûr d'être un meilleur joueur, oui.

Que pensez-vous de la pression qui pèse chaque année un peu plus lourd sur les épaules d'Andy Murray à Wimbledon ?
La pression n'est pas évidente à gérer, mais d'un autre côté, il peut compter sur le soutien du public. Moi, je préfère avoir ce type de pression que ne pas l'avoir. Et- je peux en parler, par expérience-, au final, je ne lis pas vraiment la presse, je ne regarde pas trop la tv, bref je ne vois pas vraiment ce qui se dit sur moi. J'essaye de rester concentré. Beaucoup de gens disent qu'Andy peut gagner ici. C'est vrai. Alors bien sûr, disputer un tournoi Majeur à domicile a forcément une saveur particulière. Mais quand tu arrives sur le court et que tu vois que toute la foule est derrière toi, c'est très fort émotionnellement, très spécial. J'adorerais vivre ça...

www.sports.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 11:31


Un niño enamorado

J. J. MATEO - Londres - 20/06/2011

Nadal se empapó de la magia de la competición londinense desde que tenía 10 años a través de su tío y entrenador, Toni, y rompió la fría relación de los españoles con la hierba

El hombre camina por donde soñó el niño. Como en los mejores estrenos de Hollywood, Wimbledon extiende hoy su alfombra verde para el debut de su campeón: a las 14.00 (Canal+), Rafael Nadal, que se enfrentará al estadounidense Russell, será el primer tenista que pise el césped de la pista central en 2011, un honor reservado al defensor del título. Primero estarán los versos de If, el poema de Kipling, que miran a los tenistas desde las paredes del club. Luego, los dorados de los trofeos, los picaportes y los pasamanos de las escaleras que acompañan a los jugadores hasta la pista. Finalmente, la central, un uniforme militar en cada esquina, el recuerdo de los bombardeos nazis, quizá su techo cerrado contra la lluvia y la culminación del camino que conecta sentimentalmente a Nadal con su cita favorita.

"Mi tío siempre fue un gran seguidor de Wimbledon y es un poco gracias a él que tengo predilección por el torneo", explica Nadal, quien, lesionado, no pudo abrir la primera jornada de 2009, lo que le correspondía por ser el ganador de 2008. "Jugué el torneo júnior con 15 años y me encantó", recuerda el español, que suma dos finales y dos títulos en sus cuatro últimas participaciones en la competición londinense. "Es una de las mejores experiencias que he tenido. Me enamoré del torneo, del lugar, y jugar en hierba me encantó: fui semifinalista con dos años menos que el resto. Me sentí cómodo desde el primer día. Era la ilusión de mi vida ganar ahí o llegar a la final", prosigue; "mi tío, la gente que tengo alrededor, me han sabido hacer ver lo que tenía que hacer para adaptar mi juego a las diferentes superficies".

Todo arranca en Manacor. El Nadal niño es un chico al que visitan Begiristain o Miguel Ángel Nadal, su tío, dos pilares del dream team barcelonista de Johan Cruyff y que, aun así, prefiere jugar al fútbol en el equipo de Toni, convencido de que es mejor futbolista. El Nadal niño es un chaval que escucha a su técnico hablar de las andanzas en Wimbledon del estadounidense Connors, el guerrero del revés a dos manos; del sueco Borg, el gigante de hielo, y del rumano Nastase, bufón, histrión y artista de filigranas imposibles. Esos mimbres van dando forma al imaginario y las ambiciones del tenista. Aún en formación, su entorno no canta en sus oídos las hazañas del sueco Edberg o del alemán Becker, maestros del saque-volea, porque están en las antípodas del modelo de juego ambicionado. Cada frase, cada recuerdo compartido del tío con el sobrino, es una semilla. Nada se hace por casualidad y menos el calendario. Ese adolescente solo disputará un grande como júnior: Wimbledon 2002.

"Rafael fue a ese torneo porque nos interesaba que lo probara, porque yo le repetía que era el título que más tenía que desear ganar", argumenta Toni Nadal; "yo crecí creyendo que este torneo era especial y sigo pensándolo. Cuando Rafael tenía 10, 11, 12 o 13 años, lo íbamos hablando. Le hablaba de lo espectaculares, lo especiales, que eran los partidos de Borg o Connors en Wimbledon, que era de quienes yo tenía recuerdos. Le decía que era un torneo importante por la tradición, que tenía más valor ganarlo y que le diferenciaba, ya que Roland Garros ya lo habían ganado muchos españoles. Luego, tenía que ver también con que era un reto mayor con respecto a la tierra: ni tenía un gran saque ni era un gran voleador... Además, por mi edad y mi forma de ser, me gusta la tradición: Wimbledon. Montecarlo...".

Durante años, los tenistas españoles evitaron el grande de la hierba. Manuel Santana, campeón en 1966, tuvo que esperar cuatro décadas hasta ver a un compatriota en la final del torneo. Fue Nadal. Un chico sobre el que no pesaban las viejas maldiciones ("la hierba es para las vacas"), los corsés mentales ni los complejos heredados. En Wimbledon, el número uno alquila una casa "a 15 metros del club", sale a hacer la compra en el supermercado, cocina y abandona la rutina de los hoteles y las cenas en restaurantes de lujo. En Londres, Nadal ve cómo hay seguidores que le entregan a sus familiares cuadros y postales con su figura, igual que si fuera un santo. En el templo de la hierba, Nadal es un hombre cumpliendo el sueño de un niño.

Hoy, el tenista pisa la pista como el campeón y el número uno. Ayer, el adolescente conoció la hierba y se marchó "enamorado".

www.elpais.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 14:16

Wimbledon 2011: Nadal au deuxième tour

Lundi 20 Juin 2011, 16:14

Rafael Nadal s'est adjugé, il y a quelques secondes, son billet pour le deuxième tour de Wimbledon 2011. Tête de série n°1, l'Espagnol s'est défait de l'Américain Michael Russell en trois manches (6/4, 6/2, 6/2) sur le Centre Court. Au prochain tour, Nadal se mesurera au vainqueur du match entre Pablo Andujar et Ryan Sweeting.

www.TennisTemple.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 14:17


Nadal sans problème

20/06/2011 - 16:12

Rafael Nadal a bien entamé la défense de son titre à Wimbledon. L'Espagnol, dont l'unique petite frayeur s'est située en début de match quand il fut mené 2-4 dans la première manche, a déroulé face à l'Américain Michael Russell (6-4, 6-2, 6-2). L'Espagnol sera opposé au deuxième tour à Ryan Sweeting ou Pablo Andujar.

sports.orange.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 14:28


Nadal tranquille

Le 20/06/2011 à 16:15 | Mis à jour le 20/06/2011 à 16:25

Malgré un départ un peu timide, Rafael Nadal se qualifie aisément (6-4, 6-2, 6-2) aux dépens de Michael Russell.

Pour la première fois, Rafael Nadal entre sur le Centre Court en tenant du titre. Contre Michael Russell, il doit défendre son bien. A Roland-Garros, il a évoqué ses doutes. Il a beau être numéro 1 mondial, il n'est pas imperméable aux émotions. Et cela se confirme à Wimbledon. Dans le temple du tennis, il connaît quelques retards à l'allumage et sa fébrilité se traduit par un break sur une double faute à 3-2 au premier set. Mais l'émotion n'est pas faiblesse chez le Majorquin. L'adversité le nourrit et il cherche toujours des solutions. Et il les trouve avec une qualification (6-4, 6-2, 6-2 en 1h58) pour le deuxième tour contre Pablo Andujar ou Ryan Sweeting.

Au fil du match, il prend progressivement ses repères face à un adversaire courageux mais sans coup fort. Son slice de revers se met en place, ses jambes moulinent plus vite, ses décalages de coup droit assomment son adversaire et sur un gazon très lent en raison de l'humidité, il domine les débats. Mené 4-2, il aligne six jeux d'affilée. Rafael Nadal ne lâche plus sa proie. A 33 ans, le 91e mondial se bat mais ne pèse pas très lourd en raison d'un évident manque de puissance. Le pseudo-suspense ne dure qu'une demi-heure avant le monologue de l'Espagnol.

Quand le numéro 1 mondial trouve ses marques, ses fautes directes se réduisent comme peau de chagrin (6 au premier set, 13 au total), ses variations au service (69% de premières balles) détruisent le jeu adverse et ses gifles de coup droit claquent (35 points gagnants). Libéré par son titre à Roland-Garros, il montre un niveau de jeu nettement supérieur à ses débuts Porte d'Auteuil. Bien sûr, Michael Russell n'est pas John Isner, mais l'Américain a proposé la parfaite réplique au tenant du titre pour se rassurer sur son jeu sur herbe.

www.lequipe.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 14:32


Nadal a déjà la main verte

Créé le 20/06/2011 à 16:13 par François QUIVORON

Entrée en lice sans encombre pour Rafael Nadal à Wimbledon. Premier joueur à fouler le Centre Court, l'Espagnol a tranquillement disposé de l'Américain Michael Russell en trois manches (6-4, 6-2, 6-2). Appliqué et concentré, le n°1 mondial a parfaitement entamé la défense de son titre, bien mieux qu'à Roland-Garros il y a un mois...

Un Américain au premier tour, cela rappelle forcément des mauvais souvenirs à Rafael Nadal. A Roland-Garros il y a un mois, l'Espagnol avait dû batailler pendant cinq manches pour venir à bout de John Isner. Les 206 centimètres du géant de Tampa n'étaient pas de l'autre côté du filet ce lundi, mais son exact opposé, à savoir le trapu Michael Russell (1,73 m et 70 kg). Changement de gabarit et changement de physionomie puisque le n°1 mondial s'est facilement imposé en trois manches (6-4, 6-1, 6-3). Un premier tour rondement mené, pas trop d'énergie laissée en route et des indices d'un jeu sur gazon plutôt bien en place, voilà le bilan de la journée pour Nadal sur le Centre Court.

Vainqueur à deux reprises des Internationaux de Grande-Bretagne (2008 et 2010), le Majorquin recevait pour la première fois les honneurs du court principal dévolus au tenant du titre en raison de son forfait sur blessure en 2009. Autre nouveauté: c'était la première fois depuis 2004 qu'un autre joueur que Roger Federer ouvrait le programme. Et comme le Suisse en a l'habitude, Nadal n'a pas flanché pour son entrée en lice. Pour trouver trace d'un tenant du titre battu dès le premier tour, il faut remonter à 2003 et la défaite de Lleyton Hewitt contre la machine à aces Ivo Karlovic. Russell n'a rien d'une machine à aces, mais un bon bras, des jambes qui tricotent bien et une volonté de fer. Une palette pas assez riche pour contrarier le n°1 mondial.

Un match à sens unique
A 33 ans, il est vrai que l'Américain fait figure d'ancien sur le circuit. Ses belles années sont derrière lui. 2001 est sans doute celle qui a marqué le grand public puisqu'il est passé à un point de la victoire contre Gustavo Kuerten en huitièmes de finale de Roland-Garros, avant que le Brésilien ne s'en sorte et dessine un coeur sur le court Philippe-Chatrier. La victoire, Russell n'en a pas vu l'ombre lundi. Peut-être n'y a-t-il jamais cru. Ou alors le temps d'un jeu quand il se détachait 4-2 dans la première manche après avoir pris le service de Nadal. L'Espagnol rectifiait rapidement le tir et remportait les six jeux suivants (6-4, 2-0). Si bien qu'à ce moment-là, l'issue du match semblait déjà connue.

Russell lui-même donnait l'impression d'avoir abdiqué. Il avait beau bondir, comme Boris Becker, sur des balles hors de portée au filet, ce n'était que pour offrir au public un peu de spectacle. Car le reste de la rencontre était à sens unique, Nadal ne lâchant pas son emprise jusqu'à la balle de match. "Je n'avais pas bien commencé le tournoi à Roland-Garros, sans bien jouer. Mais j'ai réussi à gagner, a-t-il rappelé au micro de Canal+ après la rencontre. Maintenant c'est fini, place à Wimbledon. C'est vrai que ça a été un peu dur dans le premier set, mais par la suite, ça s'est bien mieux passé." A côté de son calvaire contre Isner, pas de doute là-dessus.

www.sports.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 15:21


Wimbledon Sweeting pour Nadal

Créé le 20/06/2011 - 17:06

Rafael Nadal connaît le nom de son adversaire au deuxième tour de Wimbledon. L'Espagnol, tenant du titre, affrontera l'Américain Ryan Sweeting, tombeur en cinq manches de Pablo Andujar, après avoir été mené deux sets à zéro (3-6, 4-6, 6-1, 7-6, 6-1). Le Majorquin l'a déjà battu deux fois cette saison.

www.sports.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 15:23


CEDE SÓLO OCHO JUEGOS ANTE EL ESTADOUNIDENSE Y DEJA BUENAS SENSACIONES SOBRE EL VERDE

Nadal se estrena en Wimbledon con una cómoda victoria ante Russell

DAVID MENAYO 20/06/11 - 16:16.

Nadal suma 15 victorias consecutivas en Wimbledon, donde no pierde desde la final de 2007 ante Federer. Rafael Nadal debutó en la 125ª edición de Wimbledon con una cómoda victoria sobre Michael Russell. El número 1 del mundo, que defiende esta condición sobre la hierba londinense amén del título conquistado el año pasado, se encontrará ahora con Ryan Sweeting, verdugo en cinco sets de Pablo Andújar.

Después de que las previsiones de lluvia advirtieran un 80% de posibilidades de chubascos durante el partido de estreno de Wimbledon 2011, el cielo londinense respetó al vigente campeón, como siempre en este Grand Slam encargado de abrir la edición en la Pista Central del All England Tennis Club. Rafa Nadal se impuso al estadounidense Michael Russell por un marcador global 6-4, 6-4 y 6-2 tras una hora y cincuenta y ocho minutos de acción. Nadal y Russell nunca se habían enfrentado antes en el circuito, explicación por la que los primeros compases de partido fueron de tanteo para ver la reacción del prójimo. Fue el estadounidense, en un arranque de atrevimiento, quien logró el primer break del partido, tomando una ventaja (4-2) que no tardaría en desaparecer. Y es que Rafa parecía estar esperando ese toque de atención para ponerse el traje de las grandes galas. Sin exhibirse, pero sí demostrando estar muy fino, se trabajó la remontada en un primer acto que resolvió tras firmar los últimos cuatro juegos del mismo.

Con ventaja en el marcador, Nadal supo leer a la perfección el guión del encuentro. Rompió a las primeras de cambio el servicio de su rival, timorato en sus ataques y marioneta la mayoría de las veces al tener que correr de un lado a otro de la pista. Sólo sus 'planchas made in Becker' jalearon a un público ávido de tenis que se comportó señorialmente en todo momento con ambos jugadores. Nadal castigó duramente el revés de su rival y disfrazó su derecha de batuta de orquesta o fusil de precisión según requiriera el encuentro. Su confianza fue creciendo hasta tal punto que se atrevió incluso con subidas a la red y practicando el arte del saque y volea, tan propio de una superficie tan dispar como es el verde. El partido fue finalmente más cómodo que lo que se advertía en un primer momento y su lectura sólo ofrece notas positivas. Rafa sale reforzado anímicamente, sabedor de que su derecha corre mucho, que su 'banana shot' está fina, que su servicio funciona cuando se requiere y que su maquinaria, sin haber sido castigada, se ha engrasado en la medida justa. Se trata de la victoria número 30 de Rafa en Wimbledon, superando así a clásicos como Kevin Curren y Wayne Ferreira e igualando a Patrick Rafter en esta estadística.

De estadounidense a estadounidense (y con la mira puesta en la eliminatoria de cuartos de final de la Copa Davis...). Nadal se tendrá que ver las caras en segunda ronda con a cruzarse con Ryan Sweeting, verdugo de Pablo Andújar en primera ronda, al que venció por un tanteo de 3-6, 4-6, 6-1, 7-6(0) y 6-1 tras tres horas y cuarenta y cuatro minutos de juego en el encuentro que abrió la jornada en la Pista 5. Se trata de la primera victoria de Sweeting en el cuadro final de Wimbledon, en el que debutó el año pasado tras pasar la fase previa y cayó a las primeras de cambio. Nadal y Sweeting, de 23 años y número 69 del ranking, se han medido hasta la fecha en dos ocasiones, ambas esta temporada (Open de Australia 2011, Indian Wells 2011), con cómodas victorias para el español (6-2, 6-1 y 6-1 en Melbourne; 6-3 y 6-1 en California).

www.marca.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 16:00


Rafael Nadal n'a même pas eu besoin de forcer

20/06/11 16h22



Rafael Nadal s'est qualifié sans problème pour le 2e tour de Wimbledon. Le Majorquin a battu Michael Russell en trois petits sets: 6-4, 6-2, 6-2. C'est ce qu'on appelle un début de tournoi réussi.

L'Espagnol Rafael Nadal, N.1 mondial, s'est qualifié pour le deuxième tour de Wimbledon en battant lundi l'Américain Michael Russell en trois sets 6-4, 6-2, 6-2.

Nadal, tenant du titre à Wimbledon, rencontrera au tour suivant son compatriote Pablo Andujar ou le Sud-Africain Ryan Sweeting. (belga)

www.7sur7.be

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 16:04


Defending champ marches on
Nadal overcomes early wobble to progress

20/06/11 16h22



Top seed and defending Wimbledon champion Rafael Nadal defeated Michael Russell in straight sets to reach the second round at SW19.

The Spaniard was made to work hard in the opening set but in the end proved far too strong for his American opponent as he claimed a 6-4 6-2 6-2 triumph on Centre Court. Having fallen 4-2 behind against the veteran world number 90 in the opening set, the 10-time grand slam winner broke twice in a row to take it, and then saw out the second and third sets with relative ease. He impressed more and more as the games passed, although his first-serve accuracy, especially early on in the match, may be of some concern to him.

Made to fight
Nadal took the first set but was given a minor fright by the unheralded American. Kicking off the Centre Court action, the pair were able to start in the open air as the forecasted bad weather stayed away, and it was Russell that impressed early on as he broke ahead before the Spaniard hit back. Nadal earned himself two break points in just the third game but was unable to take either and Russell's hard hitting helped him move 4-2 up. Stung into action, Nadal immediately hit back to break in the next game, with two crunching forehands doing the damage from 30-30, before a patchy hold got him back to 4-4. Nadal had yet to find anything approaching his best but he did not need to in the ninth game as Russell, from 40-30 up, double-faulted twice and then hit long to give Nadal a second break, which he cemented to take the set 6-4.

Cruise control
Having got his mini-wobble out of his system, Nadal took firm control of the second set and broke for the third game running in the opener. Nadal was hitting the ball much harder than before and pulled out to 3-1, a deft drop shot just centimetres from the net a highlight, while a backhand volley helped tee up another break of serve that was only completed after two thrilling, full-length diving attempts from Russell to stop forehands. Russell refused to hold and after chasing down two Nadal smashes, he was able to play a clever drop that helped him break back to 4-2. It proved to be short-lived as Nadal broke back immediately before seeing out the set 6-2.

Too strong
Nadal broke again in the first game of the third set but after he held serve to move 2-0 up, a determined Russell ran the Spaniard off his feet while taking the third game. The 2008 and 2010 champion then moved 3-1 ahead before another break - his seventh of the match - took him to 4-1. Russell managed to chalk up another game before Nadal finished the job to book his place in the second round. Nadal will next meet American Ryan Sweeting, who came back from two sets down to beat Spain's Pablo Andujar 3-6 4-6 6-1 7-6 (7-1) 6-1 in a thrilling clash.

www.skysports.com

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   Lun 20 Juin 2011 - 16:49


Nadal sweeps through after slow start

Monday, 20 June 2011 by Ron Atkin

After shaking off an unimpressive start, Wimbledon men's champion Rafael Nadal swept to a straight-sets victory on the opening day of the 125th Championships by 6-4, 6-2, 6-2 against the 91st ranked Michael Russell of the United States.

Nadal, who had never lost in the first round of any of his 28 previous Grand Slams, fell 4-2 behind against the stocky, 33-year-old Russell but then produced the stuff that has propelled him to No.1 in the world by sweeping six games in a row to seize a command which he never subsequently looked in the remotest danger of relinquishing.

It was the perfect opening test as Nadal embarked in pursuit of a Roland Garros-Wimbledon back-to-back triumph. Russell, a keep-fit enthusiast, lived up to his iron-pumping beliefs by digging deep, fighting hard and never easing up. His attitude, and some full-length dives, endeared him to the Centre Court crowd and helped to make more of a match than many, including Nadal himself, might have expected.

There was never any doubt, however, on which side the sympathies of the audience lay. There was a standing ovation for Nadal, including an abundance of Spanish flags, when the two men took the court one minute later than the advertised time of 1pm but a buzz of surprise when the defending champion looked less than comfortably at home on a court he knows so well.

He survived a break point in his first service game as Russell, quick about the court, bold and hard-hitting, stretched the world No.1 and induced some badly mistimed shots. A smash followed by an ace in the fourth game seemed to have settled Nadal, only for him to drop serve in the sixth game on a double-fault which drew gasps of disbelief.

Perhaps Russell was disturbed by a supportive bellow of "Come on, Mickey" but he was left helpless in the champion's wake as Nadal accelerated away from that low point, winning four games in succession to take the first set in 46 minutes and then capturing the first two of the second one. Taking the pace off his own shots was the recipe for this turnaround for Nadal, as the counter-punching Russell had nothing to feed off and from there on, despite some flamboyant stuff from the American, the outcome was assured.

By now the whipped cross-court forehand was winning point after point for Nadal, who committed a mere five unforced errors in the second set. He was even more authoritative in the third, dropped just four points on serve. At match point Nadal thundered down what he clearly thought was an ace but Russell issued his first, and only, challenge of the match - and was proved correct, It did the American little good, however, as he promptly netted a backhand to give Nadal victory in one hour 58 minutes.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Wimbledon 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 

Wimbledon 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit