RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Jeu 15 Sep 2011 - 20:52


T.Nadal : « Rafael devrait jouer »

RM à Cordoue | rmcsport.fr | 15/09/2011

L’oncle et entraîneur de Rafael Nadal, Toni Nadal, estime que son neveu devrait pouvoir tenir sa place face à Richard Gasquet pour le premier simple de la demi-finale de Coupe Davis, vendredi à Cordoue. « Je ne sais pas encore exactement s’il jouera. On attendra encore demain. Mais si tout va bien, il jouera. »

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:30


Coupe Davis: Nadal aide l'Espagne à prendre les devants

Publié le 16 septembre 2011 à 09h45 | Mis à jour à 12h25


Rafael Nadal n'a fait qu'une bouchée de Richard... (Photo: AFP)

Rafael Nadal n'a fait qu'une bouchée de Richard Gasquet dans le premier match de simple, vendredi.

Rafael Nadal a fait abstraction de sa déception et de la fatigue à la suite de sa défaite en finale des Internationaux des États-Unis pour vaincre Richard Gasquet 6-3, 6-0, 6-1 et procurer à l'Espagne un premier point aux dépens de la France en demi-finale de la Coupe Davis.

Nadal a rapidement oublié sa défaite de lundi aux mains de Novak Djokovic à New York en signant la victoire sur sa surface préférée, la terre battue.

Gasquet a accroché l'Espagnol au début du premier set avant de ployer devant une combinaison de précision et de puissance. À un certain moment, Nadal a gagné 11 jeux d'affilée.

Plus tard, David Ferrer a enchaîné en défaisant Gilles Simon 6-1, 6-4, 6-1 alors que la température avait grimpé à 35 degrés.

L'Espagne n'a pas subi la défaite sur son sol depuis 1999 et a besoin d'un autre point pour assurer sa présence à une sixième finale de la Coupe Davis depuis 2000.

Nadal n'a pas perdu un match de simple en Coupe Davis depuis ses débuts en 2004 et, même s'il s'est couvert d'une serviette pour s'abriter de la chaleur torride lors des changements de côté, cette séquence n'a jamais été menacée.

«Tout a fonctionné pour le mieux. Au début, c'était compliqué et j'ai été à la limite, physiquement, a déclaré Nadal, dont la fiche est de 13-0 sur terre battue en Coupe Davis. Mais l'effort a été positif et, dans tous les moments, j'ai fait ce que j'avais à faire.»

Nadal a été sans équivoque sur l'identité du pays qu'il préférerait affronter en finale alors que la Serbie de Djokovic se mesure à l'Argentine dans l'autre demi-finale.

«L'Argentine. Nous jouerions à domicile et j'ai plus d'affinités avec eux qu'avec les Serbes, a mentionné Nadal, qui a perdu ses six finales contre Djokovic cette saison. Je ne suis pas particulièrement satisfait des matchs que j'ai disputés contre Djokovic mais plus je joue contre lui et meilleures sont mes chances de le battre.»

http://www.cyberpresse.ca/sports/tennis/201109/16/01-4448308-coupe-davis-nadal-aide-lespagne-a-prendre-les-devants.php


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:31


Le supplice espagnol

Publié le 16/09/2011 à 17:52, mis à jour le 16/09/2011 à 17:55


© AFP - Cesar Manso

Inéluctable. C'était écrit d'avance et ça n'a pas loupé. Rafael Nadal a apporté sans coup férir le premier point à l'Espagne en matant Richard Gasquet en trois petits sets, 6-3, 6-0, 6-1 et deux heures de jeu. L'équipe de France va maintenant tenter d'égaliser par l'intermédiaire de Gilles Simon, opposé à David Ferrer sur la terre battue surchauffée des arènes de Cordoue (30 °). La France est déjà presque dos au mur.

Rafael Nadal n'a pas trop souffert de la fatigue due à son parcours à l'US Open, achevé lundi par une défaite en 4h10 contre le numéro 1 mondial Novak Djokovic. L'Espagnol a laminé Richard Gasquet en récitant son petit précis de la terre battue de façon magistrale. Jamais le Français n'a semblé pouvoir résister au rouleau compresseur ibère qui mène désormais 10-0 dans leur face à face.

Nadal réussissait le break d'entrée en commettant trois fautes directes dont une volée mal centrée. Nadal tenait ensuite son service sans souci mais Gasquet se mettait progressivement à niveau et restait collé au score (2-3 puis 3-4). Malheureusement pour lui, "Richie" craquait finalement à 3-5 en manquant une volée de revers après un service puissant retourné comme il a pu par Nadal. Avec seulement 4 points sur 12 inscrits au filet, le Biterrois s'était montré trop léger pour espérer déborder le Majorquin, toujours aussi impérial sur les points clefs malgré la fatigue occasionnée par le décalage horaire avec New York.
Gasquet impuissant

Le finaliste de l'US Open entamait la deuxième manche sur le même rythme avec un jeu blanc. Le jeu de service suivant durait plus de 10 minutes, Gasquet sauvant quelques balles de break et gâchant deux occasions de recoller à 1-1 pour finalement se prendre un passing de revers de Nadal (0-2 après 1h08). Dans la foulée, Gasquet concédait un nouveau break en ne convertissant pas quelques occasions nettes du fait d'un manque de clairvoyance (mauvais choix tactiques) et du jeu de défense d'un Nadal intraitable (0-5 puis 0-6 sur un ultime break, l'Espagnol se permettant le luxe de conclure au filet).

La troisième manche ne changeait rien à l'affaire. Nadal déroulait et Gasquet ne réussissait plus à prendre les commandes des échanges hormis sur quelques coups splendides mais trop sporadiques. Les jeux défilaient (2-0, puis 4-1). Des "Espana, Espana" retentissaient dans le cadre andalou, majestueux. Accablé par la chaleur comme par son rival -largement supérieur dans quasiment tous les domaines, le Français ne pouvait rien pour changer le cours du match. Même Guy Forget, sur le banc tricolore, n'arrivait pas à trouver les mots pour remettre son poulain sur de bons rails. Nadal concluait finalement la partie (6-3, 6-0, 6-1) sur un dernier coup droit gagnant ponctué d'une amortie parfaite. Impressionnant !

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:33


Nadal fatigué reste Nadal



Rafael Nadal a non seulement tenu son rang face à Richard Gasquet, mais a apporté le premier point à l'Espagne sans problème face à la France en demi-finales de Coupe Davis, à Cordoue (6-3, 6-0, 6-1). Comme redouté, les Français ont démarré de la plus mal des manières.

Après le premier match, la France était dans l'exacte configuration qu'elle attendait : derrière l'Espagne. Richard Gasquet n'a pas pesé lourd face à Rafael Nadal lors du premier match de la demi-finale de Coupe Davis, qui se dispute dans les arènes de Cordoue en Andalousie. Sur une terre battue chauffée par le soleil de plomb, le Français a concédé le premier point à l'Espagne en un peu plus de deux heures de jeu, après une joute qui n'aura duré effectivement que trois quarts d'heure (6-3, 6-0, 6-1). Depuis 2005, Gasquet n'avait pas pris un set à l'Espagnol sur surface ocre. Ce vendredi, cette statistique est restée intacte.

Le but était de faire bonne figure face à Rafael Nadal : la mission n'a pas été remplie par le Français. Crispé sur le début de rencontre, le Biterrois a commencé de la plus mauvaise des façons en donnant sa mise en jeu d'entrée. Chaque montée au filet a été punie d'un passing du Majorquin et chaque service-volée s'est retrouvé loin des lignes. Des cadeaux qui ont permis à l'Espagnol d'entrer tranquillement dans son match. Incertain car usé par sa finale jouée à l'US Open, ce qu'il a confirmé juste après le match, le N.2 mondial a mis 47 minutes pour enlever la première manche (6-3), avant d'enfoncer le clou dans les deux suivantes en enfilant notamment onze jeux de suite (6-0, 6-1).

Rafael Nadal a ainsi remporté son 16e match sur 17 en simple dans cette compétition sans en souffrir. Avec peu de réussite derrière sa première balle, seulement 4 montées gagnantes sur 19 au filet, une quarantaine de fautes directes (37 précisément) et aucune balle de break procurée, le Français n'a pas du tout à la fête dans cette partie qu'il avait, semble-t-il, perdue d'avance. L'Espagne voulait répondre à l'affront subi l'an dernier à Clermont-Ferrand (5-0) : elle semble bien partie pour.

eurosport.fr
http://www.eurosport.fr/tennis/coupe-davis-2/2011/nadal-fatigue-reste-nadal_sto2953176/story.shtml


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:34


Nadal punit Gasquet

Florian Egly(Sport24.com) Mis à jour le 16/09/2011 à 14:37


Rafael Nadal a écrasé Richard Gasquet Crédits photo : Reuters

Nullement fatigué par ses récentes aventures new yorkaises, Rafael Nadal a laminé Richard Gasquet (6/3 6/0 6/1) dans le premier simple de la demi-finale de Coupe Davis qui oppose l'Espagne à la France.

On peut donc jouer pendant deux semaines un tournoi du Grand Chelem sur dur, disputer une finale de l'US Open le lundi, voyager d'un continent à l'autre en quelques heures, digérer le décalage horaire en quelques jours, s'entraîner deux, trois fois sur une autre surface et gagner un match de Coupe Davis le vendredi par 40 °C à l'ombre. Il faut pour cela s'appeler Rafael Nadal. Contre les précautions médicales, Albert Costa a eu raison de titulariser le numéro 1 espagnol, totalement dominateur face à Richard Gasquet en ouverture de cette demi-finale.

Fatigué Nadal ?
A dire vrai, on avait un peu de mal à l'issue de la partie à déterminer lequel des deux hommes avait dû livrer un marathon avant de pénétrer dans les arènes de Cordoue. On a bien senti la volonté du Français en tout début de match de ne pas se laisser embarquer dans le tempo de l'Espagnol mais ses attaques désordonnées et la lourdeur des balles de Nadal l'ont rapidement empêché d'appliquer sa stratégie. Breaké d'entrée (0-1), Gasquet a mis une demi-heure pour se libérer, mais sans jamais avoir pu inquiéter son adversaire sur son service (0 balle de break). Au contraire d'un Majorquin impitoyable, maître du terrain dès lors qu'il décidait d'accélérer comme c'était le cas à la fin du premier set (6/3).

11 jeux perdus d'affilée
Nadal savait, a priori, que le temps jouait contre lui. Le matador espagnol se chargeait alors d'assener le coup de grâce au Français, jouet de son adversaire. Un jeu de service interminable (20 minutes) au début de la deuxième manche, finalement perdu (2-0), offrait le break à l'Espagnol en même temps qu'il enterrait la tête de Gasquet dans le sable rouge des arènes de Cordoue. Incapable de marquer un seul point sur le service de son adversaire dans la deuxième manche, le Français, découragé, dépité, déchiqueté, traversait un long tunnel de 11 jeux concédés consécutivement pour finir sur une amère correction (6/3 6/0 6/1). La mission qui revient à Gilles Simon devant David Ferrer, dans cette ambiance de corrida, revêt déjà un caractère bien délicat.

lefigaro.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:36


Nadal, même pas mal...

Créé le 16/09/2011 à 14:19, modifié le 16/09/2011 à 15:13
Par L.D.
De Sports.fr

Pari perdu. Alors que Guy Forget avait lancé Richard Gasquet à l'assaut de Rafael Nadal, vendredi à Cordoue en ouverture de la demi-finale de Coupe Davis entre l'Espagne et la France - misant sur une possible fatigue du roi de la terre - le n°1 espagnol a tenu son rang, écoeurant le Biterrois en trois sets (6-3, 6-0, 6-1) pour décrocher le premier point. A Gilles Simon de tenter de corriger le tir face à David Ferrer.


Rafael Nadal a semble-t-il bien digéré sa défaite en finale de l'US Open... (Reuters)

Rafael Nadal ? En pleine forme, merci pour lui ! Demandez donc à Richard Gasquet s'il a trouvé l'Espagnol fatigué,s moins de quatre jours après sa défaite en finale de l'US Open face à Novak Djokovic. La réponse en chiffres: 6-3, 6-0, 6-1 en à peine plus de deux heures. N'en jetez plus, l'"extraterrien" est un extraterrestre. "Il est dur au mal", confiait son grand ami Gasquet à la veille du premier match de cette demi-finale de Coupe Davis, entre l'Espagne et la France à Cordoue. Le Biterrois a encore payé de sa personne pour s'en rendre compte. Propulsé à l'assaut du roi de la terre, pour préserver Jo-Wilfried Tsonga en vue du double et avec l'idée de le chatouiller (ou du moins de le fatiguer pour la suite du week-end), le Français a reçu les "bourre-pif" de l'Espagnol en retour.

Un break d'entrée, un deuxième à 5-3, et la première manche était déjà dans la poche du "Taureau de Manacor" (6-3). Le début du calvaire pour Gasquet qui, jusque-là, avait tenté d'agresser son adversaire, en essayant de suivre l'exemple de Djokovic. Mais n'est pas n°1 mondial qui veut. La preuve, le protégé de Riccardo Piatti ne se procurera pas la moindre balle de break sur le service de l'Espagnol. Pire, il ne gagne pas un seul point dans la deuxième manche sur l'engagement de son adversaire. Lequel convertit à l'inverse trois de ses sept balles de break, pour signer un 6-0 sans appel.

Gasquet, qui voulait réussir un grand match et essayer de se faire plaisir, est sonné. K.-O. debout. Incapable de réagir et d'abréger l'échange, le seul moyen selon lui d'avoir une chance. Pris par la première balle du Majorquin (21% de points gagnés en retour), le Français ne parvient pas à s'installer dans l'échange, subissant les rafales - en coup droit (21 coups gagnants) comme en retour (10 coups gagnants) - de Nadal. Après deux heures et six petites minutes de jeu, ce dernier finit d'achever sa proie dans les arènes de Cordoue (6-1). Qu'on se le dise, le n°2 mondial tient la forme. Et c'est ailleurs que la France devra aller chercher les trois points de l'exploit.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:37


Coupe Davis: Rafael Nadal atomise Richard Gasquet

- Publié le 16/09/2011 à 16:02 - Modifié le 16/09/2011 à 16:03

par Eric Salliot

CORDOUE, Espagne (Reuters) - Rafael Nadal n'a laissé aucune chance à Richard Gasquet, qu'il a écrasé en trois sets et un peu plus de deux heures de jeu vendredi en match d'ouverture de la demi-finale de Coupe Davis entre l'Espagne et la France.

Le Majorquin, que l'on disait fatigué et encore sous le coup du décalage horaire après sa finale perdue lundi à l'US Open face au Serbe Novak Djokovic, a atomisé le Français, terrassé dans les arènes de Cordoue 6-3 6-0 6-1.

"Je servais bien, en particulier dans les deux premiers sets et cela m'a donne un grand équilibre. Tout cela est positif car si la partie s'était éternisée, cela aurait pu être difficile pour moi", a déclaré l'Espagnol.

Gasquet encaisse ainsi sa 10e défaite en 10 rencontres contre Nadal, qui n'a perdu au cours de sa carrière qu'une seule fois un match sur terre battue disputé au meilleur des cinq sets.

A 5-1 au troisième set, l'Espagnol a disposé de deux balles de match. Une seule a suffi, un amorti qui symbolisait la supériorité du roi de la terre battue dans son antre.

Le Français enregistre au passage la défaite la plus cuisante de sa carrière en Coupe Davis.

À SENS UNIQUE

Après un premier set où il a entretenu l'espoir, Richard Gasquet n'a pu rivaliser avec son adversaire, pourtant revenu à la hâte de New York après sa défaite face à Novak Djokovic.

"Cette défaite a un goût désagréable, c'est clair, a dit Richard Gasquet. On ne va pas non plus se suicider après une défaite face à Rafael Nadal. Le résultat est sévère. A chaque fois que je montais, je prenais un passing. J'ai commis quelques erreurs, j'ai mal géré des attaques et cela a défilé."

Durant cette partie à sens unique, le Français a même perdu onze jeux consécutifs.

"Le deuxième jeu du deuxième set, qui dure plus de dix minutes, me fait très mal. J'ai essayé d'être agressif. Après, avec la chaleur, c'est devenu de plus en plus difficile", a-t-il dit en faisant preuve de fatalisme face à la puissance de Nadal.

"En coup droit, il a une puissance dévastatrice. J'ai essayé de faire le maximum, j'avais quand même Nadal en face. Je le connais très bien, je savais qu'il serait à 100%."

En terme de jeux, ce n'est pas la défaite la plus rude subie par un joueur tricolore en Coupe Davis. En 2004, lors d'un cinquième match décisif en Russie, Paul-Henri Mathieu n'avait pu sauver que quatre jeux face à Igor Andreev.

Dans le second simple de la journée, l'Espagnol David Ferrer est opposé au Français Gilles Simon.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:38


Nadal préfère l'Argentine

16/09/2011 - 16:09

Sondé sur une préférence pour son futur adversaire en finale de la Coupe Davis, Rafael Nadal a répondu l'Argentine. Par solidarité personnelle plus que pour éviter Djokovic, a-t-il insisté.

"Je souhaite que l'Argentine passe car nous recevrions alors en finale, a-t-il annoncé à Cordoue. Je me sens plus proche des Argentins à cause de la langue en plus et j'ai quelques amis dans ce pays que je serais content d'accueillir."

"Je serais ravi de pouvoir encore me mesurer à lui en Coupe Davis, a-t-il précisé concernant Djokovic, contre lequel il vient d'enchaîner six défaites en finale. Ma saison a été positive, malgré mes défaites sur le circuit face à lui. Je dois continuer de m'entraîner pour pouvoir être meilleur et le battre un jour. Peut-être ce sera en Coupe Davis, peut-être plus tard."

Mais avant de quitter la salle de conférence, Nadal a précisé : "Avant de parler de finale, nous devons encore nous qualifier. Et ce n'est pas encore fait que je sache..."

www.eurosport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Ven 16 Sep 2011 - 16:39

^Marrant de confronter cette version à celle d'un article posté plus haut.

Adeline a écrit:
Nadal a été sans équivoque sur l'identité du pays qu'il préférerait affronter en finale alors que la Serbie de Djokovic se mesure à l'Argentine dans l'autre demi-finale.

«L'Argentine. Nous jouerions à domicile et j'ai plus d'affinités avec eux qu'avec les Serbes, a mentionné Nadal, qui a perdu ses six finales contre Djokovic cette saison. Je ne suis pas particulièrement satisfait des matchs que j'ai disputés contre Djokovic mais plus je joue contre lui et meilleures sont mes chances de le battre.»

http://www.cyberpresse.ca/sports/tennis/201109/16/01-4448308-coupe-davis-nadal-aide-lespagne-a-prendre-les-devants.php

_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Sam 17 Sep 2011 - 8:06


Nadal : "Aucune saturation chez moi"

Vendredi 16 septembre 2011 - 21:17

Le N.2 mondial, Rafael Nadal, facile vainqueur vendredi de son simple contre Richard Gasquet (6-3, 6-0, 6-1) en demi-finale de Coupe Davis reconnaissait en conférence de presse avoir été "aidé" dans son projet de passer peu de temps sur le court par "certaines erreurs" du Français.

Q: Etes-vous satisfait d'avoir passé aussi peu de temps sur le court, compte tenu de votre état de fatigue?


R: "Avant tout, je suis content d'avoir gagné. Mais oui, je savais qu'un match long ne me serait en aucun cas favorable. Certaines erreurs commises par Gasquet m'ont bien aidé de ce point de vue. Je pense aussi qu'il a été gêné par le rebond haut de certaines de mes balles."

Q: Cela vous a-t-il étonné que Gasquet ne vous force pas davantage à rentrer dans des échanges longs?

R: "Oui, c'est vrai que cela m'a surpris. En même temps, il faut dire que l'on se connaît bien, pour s'être joués souvent. Et puis, je pense qu'en restant en fond de court, il se disait qu'il avait moins de chances de me battre. Son calcul était donc d'avancer dans le court et pour cela, il a cherché des points gagnants. Mais il n'a pas suffisamment construit ces points-là et commis pas mal de fautes directes."

Q: Si l'Espagne passe, qui préféreriez-vous rencontrer en finale de la Coupe Davis, l'Argentine ou la Serbie?

R: "L'Argentine. D'abord parce que si c'est l'Argentine, nous rejouerions à la maison. Et puis, même si nous ne passons pas, je préférerais aussi que ce soit l'Argentine parce que j'y ai beaucoup d'amis, parmi lesquels Juan Monaco, avec lequel je m'entends très bien."

Q: Quel bilan tirez-vous jusqu'ici de votre saison 2011-2012?

R: "D'abord, il faut que ce soit clair: il n'y a aucune saturation chez moi par rapport au fait de jouer contre Djokovic. Et ensuite, je crois qu'on peut dire qu'en dépit de mes défaites contre Djokovic, j'ai fait une bonne saison. J'atteins trois finales de Grand Chelem, j'en gagne une et je suis actuellement n°2 mondial. Après, ça n'empêche pas que certains moments de ma saison contre Djokovic ne m'ont pas satisfait. Mon but est de toute façon de continuer à m'améliorer, encore et toujours."

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Sam 17 Sep 2011 - 17:28


Nadal : « Jo et Michael ont joué un tennis incroyable »

RMC Sport | rmcsport.fr | 17/09/2011

Aux premières loges des arènes de Cordoue ce samedi, Rafael Nadal a assisté au triomphe français en double (6-1, 6-2, 6-0) qui maintient le clan tricolore en vie dans cette demi-finale de Coupe Davis face à l’Espagne (2-1 pour les Ibères). « J’espère que dimanche sera une grande journée pour les Espagnols ! Aujourd’hui Jo (Tsonga) et Michael (Llodra) ont vraiment joué un tennis incroyable, a ainsi déclaré Nadal au micro de France 2. » Le numéro 2 mondial devrait retrouver sur sa route un certain Jo-Wilfried Tsonga pour un premier match qui sent le soufre.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Sam 17 Sep 2011 - 17:29


Ce sera Tsonga - Nadal

RM | rmcsport.fr | 17/09/2011

Même si Guy Forget ne l’a pas formellement officialisé, c’est bien Jo-Wilfried Tsonga qui remplacera Gilles Simon pour affronter Rafael Nadal dimanche. En conférence de presse, Jo-Wilfried Tsonga n’a laissé planer aucun doute sur son envie de jouer demain le premier simple contre Rafael Nadal, mettant la pression sur son capitaine : « J’ai très envie, je suis prêt à jouer le premier simple ou le deuxième, mais c’est sûr que jouer Rafa ici chez lui en Coupe Davis, ce serait top », en finissant sa phrase par un clin d’œil et une langue tirée sur le côté en direction de Guy Forget. Michaël Llodra a alors ajouté en souriant : « Mais bon, après Guy tu fais comme tu veux ». Guy Forget a ensuite expliqué qu’il allait en parler avec les joueurs, et notamment avec Gilles Simon qui devrait donc être écarté, en reconnaissant qu’aligner Tsonga contre Nadal était la seule chance de croire encore en la victoire : « Jo a hâte d’être sur le terrain, et dans un match quand on a très envie d’y aller, on n’est pas sûr de gagner. Par contre quand on n’a pas vraiment envie d’y aller, on est sûr de perdre. Au moins, son attitude est propice au combat. »

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Dim 18 Sep 2011 - 14:13


Nadal l'implacable

Le 18/09/11 à 14h37

Il n'y avait rien à faire face à un tel champion. Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné face à un Rafael Nadal implacable (6/0, 6/2, 6/4 en 2h17). "Rafa" envoie ainsi l'Espagne en finale.

LE CONTEXTE


L'affiche est superbe, elle fait rêver. Toujours invaincu dans des matches à enjeu en Coupe Davis, Jo-Wilfried Tsonga se voit proposer le défi ultime pour un champion de tennis. Affronter Rafael Nadal, sur terre battue, au meilleur des cinq sets, chez lui, devant son public ! Sur cette distance des cinq manches et sur cette surface, "Rafa" n'a perdu qu'un seul match dans sa carrière, face à Robin Soderling, à Roland-Garros en 2009. Et la terre n'est pas, loin s'en faut, le meilleur terrain de jeu du grand "Jo".

Mais il y a quelques raisons d'y croire. D'abord, en sept confrontations, "Jo" compte deux succès face au n°2 mondial. Il lui avait infligé une correction lors de l'inoubliable demi-finale de l'Open d'Australie 2008 et il l'a battu lors de leur dernier match, sur le gazon du Queen's cette année. Et puis, on sait que "Rafa" n'est pas à 100% physiquement. Lundi dernier, il était à New York et perdait une intense finale de l'US Open face à Novak Djokovic.

Sauf que vendredi, "Rafa" a infligé une correction à Richard Gasquet. Même fatigué, l'Espagnol reste une montagne a priori infranchissable. "Jo" a une foi inébranlable en lui, mais quand même… Et dire qu'en cas de victoire, ce serait seulement pour égaliser à 2-2. La France ne serait pas encore en finale, loin s'en faut. En tout cas, ce Tsonga-Nadal donne l'eau à la bouche…

LE MATCH

Après un échauffement sur l'air de "Viva España", le premier jeu de ce match des n°1 donne tout de suite le ton. Dans une ambiance de corrida, Rafael Nadal réussit d'entrée le break, après 9 minutes de jeu. Pourtant, Tsonga a passé onze premières balles sur quatorze ! Mais "Rafa " a retourné comme si les boulets de canon du Français étaient de simples chiquenaudes. "Jo" a aussi raté quelques coups droits. C'est mal parti…

Et c'est en fait la Bérézina dans ce premier set. Nadal est monstrueux, il ne commet aucune faute, tandis que Tsonga souffre énormément en revers. Le lift bondissant de l'Espagnol fait des ravages, surtout avec cette chaleur et un terrain de jeu, disons abîmé. Tsonga encaisse un 6/0 en 35 minutes. Rien à dire.

Cinq fois sur le service de "Rafa"

Il stoppe l'hémorragie en gagnant son service au début du deuxième. Puis il parvient à mener 2-1 après avoir sauvé deux balles de break. Cette fois, Tsonga a décidé de faire service-volée à outrance. Mais à 2-2, il se fait breaker sur un jeu blanc. "Jo" doit accomplir des miracles au filet pour gagner ses points. En fond de court, il n'existe pas. C'est vrai, il y a des faux rebonds, mais Nadal est colossal. 6/0, 6/2 en 1h20, ça va vite, trop vite.

Le troisième set va être un peu plus accroché. Surtout parce que Nadal devient plus humain. Il commet même des fautes directes. Incroyable… Mais à 3-3, le break fatal tombe. "Jo" manque une volée haute de revers. Il n'y aura pas une once de suspense. Sur le service de "Rafa", le Français va inscrire un total de cinq points sur l'ensemble du match. Une misère. Une dernière faute en revers de Tsonga libère la joie des 16 000 spectateurs. L'Espagne est en finale.

Nadal vient féliciter un à un les joueurs et les membres du staff français. La grande classe. Après sa formidable démonstration, ce week-end, on repense à la banderole suspendue tout en haut des tribunes, par un public ibère un peu chambreur. "Quel est le dernier Français à avoir gagné Roland-Garros ? 1) Cromagnon 2) Australopithèque". Bon, Yannick Noah et 1983, c'est vrai que ça date un peu. Mais que faire face à une équipe qui possède dans ses rangs le sextuple vainqueur de Roland-Garros…

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Dim 18 Sep 2011 - 16:00


Nadal exécute la France

18/09/2011 - 12:09


Nadal exécute la France - TENNIS - Coupe Davis
DPPI

Aussi intouchable que vendredi face à Richard Gasquet, Rafael Nadal a largement dominé Jo-Wilfried Tsonga (6-0, 6-2, 6-4) lors du 3e simple de la demi-finale de Coupe Davis. En finale, l'Espagne, qui s'est finalement imposée 4-1 après la victoire de Verdasco face à Gasquet, affrontera l'Argentine.

Il n'y a pas eu de miracle à Cordoue. Malgré toute la volonté du monde, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas réussi à relever le défi posé par Rafael Nadal. Au terme de la quatrième rencontre du week-end, le Manceau a même été complètement mangé par l'événement en n'inscrivant que six jeux face au Majorquin qui s'est imposé en un peu plus de deux heures de jeu (6-0, 6-2, 6-4). La seconde victoire du N.2 mondial en deux jours propulse l'Espagne vers la huitième finale de son histoire, la troisième en quatre ans.

Le Français a goûté pour la première fois au lift de son adversaire sur terre battue et il n'en gardera que de l'amertume. Dès le début de la partie, le Tricolore a su que le combat allait être très compliqué. Des fautes directes sur des points faciles dès le premier jeu, des balles qui lui échappent au moment de servir... Tous les signes de crispation et d'énervement du Français ont été palpables pour son adversaire. Sur sa chaise comme dans le clan bleu, Guy Forget n'a pu que constater les dégâts.

6 points inscrits sur le service de Nadal

Tsonga a été très loin de son attitude de guerrier annoncée la veille. Le premier set, concédé 6-0, a été un vrai calvaire avec aucun point inscrit sur le service de Nadal (seulement 6 sur l'ensemble du match, 51 pour l'Espagnol) et 17 fautes directes (50 au total) pour 8 coups gagnants. Difficile de faire pire comme entame de match. La suite n'a guère été meilleure. Incapable de se procurer la moindre balle de break, le Français a coulé lentement mais sûrement, comme Richard Gasquet deux jours plus tôt, à la différence que le Manceau a inscrit deux jeux de plus pour finalement le même résultat. Dans le dernier simple, disputé pour du beurre, le Biterrois n'a pas été plus flamboyant. Embêté par une nouvelle blessure au coude, Il a été balayé par Fernando Verdasco (6-2, 6-1), qui a revêtu un habit de matador pour célébrer la victoire devant la foule en délire...

Les Espagnols, lauréats en 2008 et 2009 avant d'être déchus par les Bleus l'an passé, affronteront l'Argentine, qui a battu la Serbie à Belgrade (3-1). Aligné dimanche, Novak Djokovic n'a pas fait de miracle et a dû abandonner alors qu'il était mené 7-6, 3-0 par Juan Martin Del Potro. L'Espagne peut exulter un peu plus : la finale aura lieu chez elle.

eurosport.fr
http://www.eurosport.fr/tennis/coupe-davis-2/2011/nadal-execute-la-france_sto2955488/story.shtml


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Dim 18 Sep 2011 - 16:01


Nadal, quatre jours pour récupérer

18/09/2011 - 15:21

Quatre jours après sa finale de l'US Open perdue face à Novak Djokovic, Rafael Nadal était sur le court à Cordoue.

Expéditif vainqueur de Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga dans les arènes de Cordoue, le Majorquin revient sur ces quelques jours cruciaux, passés à récupérer d'une fin d'US Open éprouvante et du déplacement d'un continent à l'autre qui s'est ensuivi : "J'ai récupéré peu à peu. J'ai très mal dormi, je me suis parfois endormi vers 4h du matin. J'ai passé ma semaine surtout à récupérer en somme. Mais je savais que si je ne pouvais pas jouer d'autres pourraient jouer à ma place."

www.eurosport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Dim 18 Sep 2011 - 16:30


Nadal plie l'affaire

Dimanche 18 septembre 2011 - 14:48

La titularisation de Jo-Wilfried Tsonga n'a rien changé. L'Espagne se qualifie pour la finale de la Coupe Davis après la victoire de Rafael Nadal sur Tsonga. Le N.2 mondial s'impose en trois manches 6-0, 6-2, 6-4. Le point gagné par le double français aura donc été insuffisant.

Rafael Nadal, que l'on disait fatigué de son parcours à l'US Open, a été le bourreau de l'équipe de France de Coupe Davis. Après avoir atomisé Richard Gasquet vendredi, le N.2 en a fait de même dimanche avec Jo-Wilfried Tsonga.

Le Manceau, finalement préféré à Gilles Simon, a vécu un match très difficile. L'Espagnol a balayé son opposant en trois petits sets. Le Français concède un 6-0 dans le premier set et ne marque son premier jeu qu'au début du deuxième set. Nadal, trop fort, pousse le Français à la faute. A 2-2, sa qualité de service baissait à nouveau et Nadal reprenait le large : 3-2 puis 6-2. Dans le troisième acte, Tsonga redressait timidement la tête. Un petit bras de fer s'engageait enfin entre les deux hommes, Tsonga réussissant à conserver son service pour mener 3-2. Mais la machine se grippait à nouveau et le Français perdait son service à 3-3 pour finalement s'incliner 6-4.

Finalement, la rencontre s'est déroulée comme les autres : à sens unique.

www.sport.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Dim 18 Sep 2011 - 16:42


Nadal trop fort pour Tsonga

Par Florian Egly, 18-09-2011


Rafael Nadal qualifie l'Espagne en finale de la Coupe Davis - Panoramic

L’Espagne élimine la France en demi-finales de la Coupe Davis (3-1). Comme Richard Gasquet vendredi, Jo-Wilfried Tsonga n’a rien pu faire face à un Rafael Nadal éblouissant (6/0 6/2 6/4).

Jo-Wilfried Tsonga, Richard Gasquet, Gilles Simon… peu importe finalement. Les Espagnols étaient beaucoup trop forts en simple ce week-end pour que la France puisse espérer atteindre la finale de la Coupe Davis. Finalistes l’an passé, les Bleus s’arrêtent logiquement au stade des demi-finales après la nouvelle démonstration délivrée par Rafael Nadal face à Tsonga. Comme on s’y était attendu, le Manceau, irrésistible en double samedi, fut bien lancé dans l’arène de Cordoue par Guy Forget pour défier le numéro un espagnol. Mais quel contraste en à peine 24 heures !

Nadal, maître de la terre
«C’est ma mission impossible», avait d’ailleurs lancé le Français dès samedi soir, mais dans une ode au dépassement de soi. Sauf que l’envie ne fait pas tout face à celui qui a gagné Roland-Garros à six reprises, qui plus est poussé par un public espagnol en furie. Ce n’est pas pour rien si un seul homme a réussi à battre Nadal sur terre battue dans un match au meilleur des cinq manches (Robin Söderling à Roland-Garros 2009). Le contexte posé, la tension a rapidement supplanté l’excitation côté français. Avec 8 fautes directes dans les deux premiers jeux (0-2), un break concédé d’entrée, Tsonga n’a pas emprunté les rails les plus huilés sur la route de la confiance. Guidé par un plan de jeu offensif, il se contraignait à forcer ses coups, à tenter des choses impossibles.

Une impuissance totale
Une double faute synonyme de double break (0-3), une litanie de fautes directes (17 à 2 dans le premier set, 50 à 8 sur la rencontre !) scellaient un premier set à sens unique (6/0). Le Français entreprenait alors une sorte de tout pour le tout, venant régulièrement au filet mais la qualité de jeu requise par l’Espagnol, aussi exceptionnel dans ses passings que dans ses accélérations coup droit, ne faisait tenir Tsonga que l’espace de quatre jeux (2-2 puis 6-2). Le Français, malgré une volonté affichée et louable de ne rien lâcher, ne résistait qu’un engagement de plus dans la 3e manche (4-3 puis 6-4), faisant preuve d'une impuissance totale sur les jeux de service de l’Espagnol (0 balle de break, 6 points seulement marqués sur le match entier !). Il n’y avait tout simplement rien à faire face à ce Nadal et cette Espagne-là.

sport24.com
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Mar 20 Sep 2011 - 19:36


"He jugado en muchos sitios, pero la afición de aquí es inmejorable"

Nadal destaca en su primera visita a Córdoba el "cariño" de los cordobeses y afirma que "algún día vendré con mi familia".

Rafael C. Mendoza | Actualizado 20.09.2011 - 07:12


Nadal, ayer, a su salid del Hotel AC Córdoba Palacio.

Rafael Nadal, el mejor tenista español de todos los tiempos, se fue ayer de Córdoba con ese nudo en la garganta tan propio de quien no quiere marcharse de un sitio. Al manacorí le ha ido "todo perfecto" aquí tanto en lo deportivo como en lo personal, como él mismo apuntó minutos antes de dejar el AC Córdoba Palacio, el hotel en el que ha estado hospedado desde que llegó. El viernes barrió de la pista de Los Califas a Gasquet para lograr el primer punto de España en la Copa Davis y su victoria frente a Tsonga se convirtió en el pasaporte para jugar la final. No le pasaron factura ni el jet lag de su viaje desde Nueva York, ni el cansancio ni la derrota que encajó en la final del Open de Estados Unidos frente a Novak Djokovic. Su mejor aliado en la semifinal fue la afición, a la que calificó como "la mejor", que lo llevó en volandas hacia su doble victoria. Fue más lejos a la hora de evaluar a los seguidores cordobeses y señaló que "he jugado en muchos sitios, pero la afición de aquí es inmejorable".

Ataviado con un polo azul marino y una bermuda blanca, el número dos del mundo regaló a todo el que se acercó una amplia sonrisa, un agradecimiento que quiso brindar a quienes tanto "cariño me han dado en estos días". Mientras tomaba un zumo de naranja a eso de las 11:30, el gran protagonista de la eliminatoria repasó su estancia en Córdoba. "Es la primera vez que vengo a esta ciudad, pero la verdad es que me ha gustado tanto que me encantaría regresa con mi familia", destacó, al tiempo que mostró un cierto -pero asumido- agobio al repasar su apretada agenda. "Llevo más de mes y medio fuera de casa", matizó el jugador español con un tono algo fatigado.

El cansancio no fue, sin embargo, óbice alguno para que Nadal se hinchara de firmar autógrafos en camisetas, bolas de tenis o en papel. Él mismo se preocupó de pedir un rotulador oscuro para dejar su sello en todo aquello que le pasaban. Su prestancia y cariño sorprendieron a todos aquellos que se desplazaron a este céntrico hotel para despedir al héroe de Los Califas, el "último califa", como más de uno lo apodó situándolo a la altura de los míticos Lagartijo, Guerrita y compañía. "La gente es fenomenal y divertida", abundó el balear en diversas ocasiones.

La mejor prueba de que se encontraba "muy a gusto" en Córdoba es que fue el último de los integrantes de la llamada Armada Española en abandonar el hotel. Antes que él lo hicieron David Ferrer y Fernando Verdasco, en primer lugar, y Feliciano López. El toledano fue más escueto que su compañero pero, aún así, dedicó también unas palabras de cariño a los aficionados cordobeses: "De esta ciudad sólo se pueden decir cosas positivas, hemos estado bastante a gusto estos días".

Nadal salió y en la misma puerta del hotel había más de una decena de seguidores. Trató de fotografiarse con todos, les firmó autógrafos y se despidió con un ligero movimiento de muñeca. Ellos respondieron con un "adiós, Rafa". No hay duda de que el campeón español ha calado hondo en el corazón de los cordobesas, que no olvidarán los días que estuvo en esta ciudad. Ahora sólo queda esperar a que la Federación vuelva a acordarse otra vez de Córdoba para la Davis.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   Mar 20 Sep 2011 - 19:38


La última noche en Córdoba

Tras una cena en Bodegas Campos, los tenistas españoles, a excepción de Fernando Verdasco, disfrutan de una fiesta privada en el pub La Torre de El Brillante.



R. C. M. | Actualizado 20.09.2011 - 09:18

"He jugado en muchos sitios, pero la afición de aquí es inmejorable".

Broche de oro para un fin de semana perfecto. Los héroes de la Armada Española pudieron saborear las mieles de la noche cordobesa en sus últimas horas en la ciudad. Primero, a través de una cena en el restaurante Bodegas Campo, y, después, con una fiesta privada que el Ayuntamiento les organizó en el pub La Torre de El Brillante. Aparte de los integrantes del equipo nacional, a este último establecimiento acudieron algunos representantes de la corporación municipal y los patrocinadores de la Copa Davis. En uno y otro sitio, los tenistas se prestaron a decenas de fotografías, aunque ya sin la presión que conllevar la disputa de un partido. Había que celebrar el pase a la final tras derrotar a los franceses y, al estar en Córdoba, el brindis se hizo con una copita de pedroximénez, un dulce caldo que gustó -y mucho- a los jugadores españoles.

La última noche de la Armada en Córdoba comenzó en Bodegas Campos, donde ofrecieron una nueva sesión de autógrafos y fotografías dirigida principalmente a los familiares de los empleados que habían acudido a la puerta de este restaurante cordobés. Allí, como es tradición, firmaron en una bota de vino. Lo hicieron junto a La Sacristía, cerca de otros que tienen el sello del ex futbolista del Real Madrid Di Stéfano, el torero Finito de Córdoba y el bailaor Joaquín Cortés. Como declaró el personal de Bodegas Campos al que accedió El Día, "es un gran privilegio tenerlos aquí".

Probaron prácticamente todo lo que hay que probar cuando se pasa por Córdoba. Jamón de los Pedroches, vino de Montilla-Moriles y el salmorejo, el plato más popular de la cocina local. Pero lo que más gustó y sorprendió fue el pedroximénez, el vino que acompañó al postre, naranja al aceite de arbequina. Tomaron ajoblanco con langostinos y trigueros, de entrante, y carrillada ibérica de Covap -uno de los patrocinadores de la semifinal junto a Hojiblanca- como plato principal.

Desde allí, todos, a excepción de Fernando Verdasco, se trasladaron a La Torre, un pub que se ha vestido de gala para la ocasión y había cuidado hasta el más mínimo detalle para que los jugadores se sintieran "a gusto" en su último noche en Córdoba, como así lo señaló uno de los responsables de la empresa que gestiona este establecimiento próximo a la avenida de El Brillante. Cuando entraron los héroes de la Armada sonó Danza Kuduro, la canción más popular del verano y sustituta del clásico We are the champions que suele sonar en estas ocasiones.

Feliciano, Nadal y Ferrer lo bailaron prácticamente de todo, pero donde se mostraron más duchos fue con las rumbas, sobre todo en el caso del toledano y el manacorí, que festejaron así la victoria frente a Francia. Lo que más les gusto fue, sin duda alguno, el espectáculo de flamenco que se desarrolló en este mismo pub. Tanto los camareros como los algo más de 200 asistentes que hubo en La Torre trataron de buscar la fotografía con cualquier -o todos- los integrantes del equipo que capitanea Albert Costa.

Tampoco hay duda de que Córdoba, por su afición y su organización, ha puesto el listón muy alto a la ciudad que sea sede de la final de la Copa Davis, que disputará contra Argentina. Sevilla ha sido la última en postularse. Su alcalde, Juan Ignacio Zoido, anunció su intención a través de su cuenta de Twitter y declaró que espera acoger la final en la plaza de toros de La Maestranza, si bien los índices pluviométricos que presenta Sevilla a comienzos de diciembre obligarían a cubrir el ruedo.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France   

Revenir en haut Aller en bas
 

Demi-finale Coupe Davis 2011 :: Espagne-France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RAFAEL NADAL :: TOURNOIS & EXHIBITIONS :: Tournois :: [Archives] Saison 2011 -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sports et Passions | Tennis