RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Articles tennistiques 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Articles tennistiques 2012   Lun 28 Nov 2011 - 12:04


Jo-Wilfried Tsonga met le cap sur 2012

Par Cécile Soler Mis à jour le 28/11/2011 à 12:03 | publié le 27/11/2011 à 11:56 Réagir

TENNIS - Le Manceau se penchera très vite sur sa préparation pour 2012 et les opportunités que ces succès en 2011 pourraient lui offrir.

Après avoir bouclé, dimanche, son année en disputant la finale du Masters contre Roger Federer, le numéro un français va prendre des vacances bien méritées qu'il attend avec impatience. «Demain, on ne me dira pas qu'il faut retourner faire des étirements, et que je n'ai pas le droit de manger un petit carré de chocolat», glissait-il, samedi soir, après avoir écarté de son chemin en demi-finales un Tomas Berdych aussi tendu que lui par l'enjeu.

Le farniente sera pourtant de courte durée. Après avoir savouré les six mois qui l'ont remis dans le club fermé de l'élite, Tsonga se penchera très vite sur sa préparation pour 2012 et les opportunités que ces succès en 2011 pourraient lui offrir. «Je me dis qu'il y a plein de bonnes choses à venir, plein de choses à apprendre», se projette-t-il.

Il a raison d'y penser très vite parce que les premiers mois de l'année pourraient être capitaux pour sa carrière. Autant il a connu une seconde moitié d'année pleine depuis sa demi-finale contre Djokovic à Wimbledon (demie à Montréal, quart à l'US Open, victoires à Metz puis Vienne, et enfin ses deux finales coup sur coup à Bercy et au Masters), autant les premiers mois de 2011 ont été pauvres pour lui. La faute en incombe en grande partie à la hernie inguinale dont il souffrait, mais aussi à la transition qu'a constituée sa séparation avec Éric Winogradsky, son entraîneur depuis sept ans.

Cela signifie que le numéro un français n'aura que très peu de points à défendre jusqu'en juillet 2012 et que, s'il continue sur sa lancée, tout ce qu'il engrangera sera pur bénéfice pour lui et menace pour ceux qui le devancent. «S'il ne se blesse pas et réussit une saison complète, il ne va pas perdre beaucoup de matchs, prédit Arnaud Di Pasquale, responsable du haut niveau masculin à la direction technique nationale. Je pense qu'il peut aller glaner une cinquième place voire une quatrième. Il y a trois joueurs qui sont au-dessus du lot, mais sur le quotidien, Jo est à la hauteur d'un Murray.»

«Il est tout près»

Peut-on imaginer alors que derrière le trio Federer-Nadal-Djokovic qui se taille la part du lion depuis huit ans sur les Grands Chelems, Tsonga puisse s'engouffrer dans une éventuelle brèche? «Sur les six derniers mois de l'année Jo mérite de gagner un grand tournoi, affirme Sébastien Grosjean, seul joueur français à être parvenu en finale du Masters avant Tsonga. Il est tout près, en tout cas, et joue le tennis qu'il faut pour gagner des grands titres.» «S'il parvient à enchaîner sur la durée, il se rapproche fortement d'une victoire en Grand Chelem et il est clairement le mieux placé des Français», ajoute Arnaud Di Pasquale.

Présent toute la semaine à Londres pour le soutenir, le bras droit du DTN Patrice Hagelauer est admiratif du tennis pratiqué par le Manceau: «Il y a plein de choses hyperpositives en cette fin d'année , se réjouit-il. Quand il va vers l'avant, qu'il est mobile, qu'il tourne autour de son revers et qu'il a cette concentration…» Mais c'est surtout sa capacité à se gérer sans entraîneur qui a bluffé l'ancien champion du monde junior: « Je n'étais pas le dernier à dire que ce serait dur à la longue d'être un peu livré à lui-même , reconnaît Di Pasquale. Finalement il s'en sort très bien. Il s'est vraiment approprié son projet et cela fait toute la différence.» Et effectuer ce choix qui se heurtait ­initialement au scepticisme général donne aussi à Tsonga une sacrée confiance en lui.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MK9


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Meudon

Membre n° : 158
Nombre de messages : 4151
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 29 Déc 2011 - 15:30


Abu Dhabi: Tsonga battu par Ferrer

Alors que la saison officielle 2012 débute dans quelques jours avec, pour les hommes, les tournois de Brisbane, Chennai et Doha, un tournoi exhibition réunissant six des meilleurs joueurs mondiaux se dispute depuis ce jeudi à Abu Dhabi. Dans le premier match, David Ferrer a dominé en trois sets Jo-Wilfried Tsonga (2-6, 7-6, 6-2), gagnant ainsi le droit de défier son compatriote Rafael nadal en demi-finale vendredi. L'autre match du jour met aux prises en ce moment Novak Djokovic à Gaël Monfils, le vainqueur affrontant Roger Federer en demi-finale.

Créé le 29/12/2011 - 15:45
www.sports.fr

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 29 Déc 2011 - 15:41


ATP : Tsonga dévoile son programme

29/12/2011 à 14h26

Jo-Wilfried Tsonga, qui a terminé l'année sur une belle performance en atteignant la finale du Masters de Londres, perdue contre Roger Federer, a dévoilé jeudi sur son site officiel, son programme pour le début de l'année 2012 avec comme rendez-vous majeur, l'Open d'Australie.

Le programme du début de l’année 2012 de Jo-Wilfried Tsonga sera sensiblement le même que celui de l’année 2011 si ce n’est que le Français a préféré le tournoi de Dubaï à celui de Rotterdam. Le sixième du classement ATP débutera sa saison par une exhibition à Abu Dhabi avant de se rendre à Doha où Tsonga avait atteint la finale l’année dernière. Le Manceau jouera une nouvelle exhibition à Kooyong dans la banlieue de Melbourne en préambule de l’Open d’Australie (du 16 au 29 janvier). Après la première manche de Coupe Davis au Canada, Tsonga passera en France, au tournoi de Marseille avant de s’envoler vers les Emirats pour y disputer l’Open de Dubaï. Le numéro un français se rendra ensuite aux Etats-Unis pour les Masters 1000 d’Indian Wells puis de Miami.

www.sport365.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 4 Jan 2012 - 10:36


Tsonga dans la douleur

Le 03/01/2012 à 16:04 | Mis à jour le 03/01/2012 à 16:12

Opposé au Tunisien Malek Jaziri au premier tour du tournoi de Doha, Jo-Wilfried Tsonga a dû s'employer en trois sets (7-6[5], [5]6-7, 6-1).

Pour son premier match de la saison, Jo-Wilfried Tsonga a dû s'employer pour disposer du Tunisien Malek Jaziri au premier tour du tournoi de Doha. Le finaliste du Masters, tête de série numéro 3, s'est imposé en trois manches (7-6[5], [5]6-7, 6-1) après 2h19' de jeu. Décevant dans son jeu, souvent agacé sur de grossières fautes directes en raison des rafales de vent et repoussé loin derrière la ligne de fond de court, Tsonga n'a jamais pu prendre le service de son adversaire lors des deux premiers sets. Peu créatif face au Tunisien jouant sans complexe, Tsonga a finalement profité de la baisse de régime de son adversaire dans le troisième set. Le Manceau retrouvera au prochain tour l'Italien Flavio Cipolla.

www.lequipe.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 5 Jan 2012 - 20:11


Tsonga veut un «gros coup»

Tennis - ATP - Doha

Dans un entretien dans L'Equipe du 5 janvier, Jo-Wilfried Tsonga évoque ses ambitions pour 2012 et se verrait bien faire un «gros coup».


A Doha, Jo-Wilfried Tsonga a évoqué ses ambitions pour 2012 et il se verrait bien faire un gros coup.(REUT)

«Je sens que c'est le moment. Que ça peut tomber maintenant. Je me sens capable de gagner un gros truc. Un Grand Chelem, oui, ou un autre gros tournoi, ou la Coupe Davis.» A 27 ans, Jo-Wilfried Tsonga ne cherche pas d'échappatoire. Dans un entretien publié dans L'Equipe du 5 janvier, le Manceau évoque ses ambitions pour cette saison 2012 en marge du tournoi de Doha.

Pour retrouver des jambes de feu et travailler son endurance, il est donc accompagné d'un préparateur physique, Guillaume Grivelle-Dacheux. Pour travailler les points faibles de son jeu, il évoque encore son projet de faire appel à des spécialistes par coup. Actuellement en phase de préparation au Qatar, le 6e mondial estime que « le gros du boulot a été fait », garde « la grosse confiance accumulée» en fin de saison dernière et pense que ses bons résultats à Bercy et au Masters ont également un «impact» sur ses adversaires. A voir sur son prochain partenaire de jeu : Albert Ramos en quart de finale à Doha.Retrouvez l'intégralité de l'interview dans L'Equipe de jeudi 5 janvier.

www.lequipe.fr

****************

Tsonga va piano

Tennis - ATP - Doha

Après avoir sauvé deux balles de premier set, Jo-Wilfried Tsonga domine (7-6 [8], 6-3) Flavio Cipolla en huitième de finale.


Malgré un niveau de jeu encore très modeste, Jo-Wilfried Tsonga domine Flavio Cipolla et se qualifie pour les quarts.(REUT)

Un premier tournoi, c'est comme une rentrée des classes. Les joueurs ne se souviennent pas de toutes leurs leçons et Jo-Wilfried Tsonga n'échappe pas à la règle. Ses devoirs de vacances ont été écourtés par une fin de saison chargée et le Manceau manque d'ajustement et de rigueur. Après plus d'un mois d'absence, il pèche dans le placement et la concentration mais s'en sort bien (7-6 [8], 6-3 en 1h46') contre Flavio Cipolla pour rejoindre les quarts de finale face à Alex Bogomolov Jr ou Albert Ramos. Il n'est pas dans la même classe que son adversaire et ça aide.

Même en jouant mal (40 fautes directes pour 30 points gagnants), en se frustrant avec le vent et en montrant un certain dilettantisme sur quelques amorties, le 6e mondial détient toutes les cartes. Avec son service aux alentours des 150 km/h et son manque de puissance, l'Italien ne peut compter que sur les errances du Français. Comme la veille, Jo-Wilfried Tsonga manque de percussion, de rigueur et de précision pour offrir au Romain le premier break à 3-3 sur quatre fautes directes. Flavio Cipolla peut récolter, mais il ne peut pas semer malgré des variations en revers slicés toujours gênantes.

Dans les moments clés, la différence de niveau se lit : la tremblote arrive à 5-4, service à suivre, pour le Romain et une hausse du niveau de jeu du 6e mondial le plombe sur ses deux balles de set au tie-break à 7-6 et 8-7. Quand le danger se pointe, Jo-Wilfried Tsonga augmente imperceptiblement son niveau de concentration, donc son niveau de jeu, à l'image de la balle de première manche sur un de ses rares retours gagnants en décalage de coup droit. Au fil des tours, il prend ses marques et montre sa volonté d'aller vers l'avant (28 points sur 38 montées). En début de saison, gagner en jouant mal est la première leçon.
S.D.

www.lequipe.fr


****************

Tsonga au rendez-vous

Tennis - ATP - Doha

Sans forcer, Jo-Wilfried Tsonga domine largement (6-2, 6-1) Albert Ramos pour atteindre les demi-finales face à Roger Federer.


Jo-Wilfried Tsonga va retrouver pour la 12e fois de sa carrière Roger Federer.(REUT)

La marge, c'est ce qui tient les pages et Jo-Wilfried Tsonga ne va pas contredire Jean-Luc Godard. Comme lors de ses deux premiers tours, le Manceau gère son écart de niveau avec son adversaire du jour, Albert Ramos, avec une victoire expéditive (6-2, 6-1 en 1h07') en quart. Avec son jeu de terrien et sans vrai coup fort (8 points gagnants et 27 fautes directes), le gaucher espagnol sert de faire-valoir au 6e mondial, plus incisif et concentré. Et sa fébrilité en début de match n'aide pas le 66e mondial.

Le break en poche d'entrée, le Français s'appuie sur ses fondamentaux, le service et la puissance (26 points gagnants et 23 fautes directes). En une petite heure, Jo-Wilfried Tsonga ne laisse que les miettes à son adversaire. Seule alerte : trois balles de break à 2-1 au deuxième set. Résultat : trois excellentes premières balles (70% de premières balles, 5 aces). Dès que le Manceau serre le jeu, Albert Ramos est dépassé. En bon diesel, JWT monte en puissance. Sans bien jouer, il gagne et gomme à chaque match les scories. Son niveau de concentration offre un parfait indicateur de sa prise de repères. Plus le temps passe, plus les errances mentales disparaissent.

Mais le vrai test se profile en demi-finale. Le Français retrouvera Roger Federer. Ce sont de vraies retrouvailles. La saison dernière, ils se sont suivis pas à pas avec une première rencontre en demi-finale à Doha (victoire 6-3, 7-6 de Federer) puis une dernière confrontation en finale du Masters (victoire 6-3, 6-7, 6-3 de Federer). Pour leur 12e affrontement (8-3 pour l'ancien numéro 1 mondial), les deux hommes se présentent en connaissance de cause. L'un veut frapper un « gros coup » en 2012, l'autre veut encore frapper « un gros coup ».
S.D.

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 6 Jan 2012 - 13:36


Federer envoie Tsonga en finale

06/01/2012 - 14:17 - Mis à jour le 06/01/2012 - 14:28

Roger Federer vient de déclarer forfait pour sa demi-finale face à Jo-Wilfried Tsonga au tournoi de Doha (250, dur). Le Suisse avait révélé qu'il souffrait du dos après son quart de finale. Le Français affrontera donc le vainqueur de Monfils-Nadal en finale.

Il faudra attendre pour voir le neuvième affrontement en moins d'un an entre Roger Federer et Jo-Wilfried Tsonga. Le Suisse, touché au dos, a décidé d'être prudent dix jours avant le début de l'Open d'Australie et s'est retiré du tournoi de Doha, quelques minutes avant sa demi-finale face au Français. Il avait d'ailleurs révélé jeudi soir qu'il avait failli ne pas jouer son quart de finale face à l'Italien Andreas Seppi, en raison de douleurs au dos. Jo-Wilfried Tsonga est donc d'ores et déjà en finale de ce premier tournoi de la saison. Le Manceau affrontera le vainqueur de la rencontre entre Rafael Nadal et Gaël Monfils qui devait se disputer dans la foulée.

www.eurosport.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Sam 7 Jan 2012 - 19:06


Doha - Tsonga gagne le duel

Le 07/01/2012 à 18:19 | Mis à jour le 07/01/2012 à 19:49



Jo-Wilfried Tsonga a lancé sa saison 2012 par un titre en dominant samedi Gaël Monfils (7-5, 6-3).

Ils ont évité la casse et c'était peut-être le principal finalement. Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils ont en effet marché sur des oeufs samedi à Doha tant le brouillard et l'humidité ont rendu le court glissant. Interrompu à 1-0 après le break de Monfils, le match a repris tant bien que mal une petite demi-heure plus tard pour sacrer Tsonga en deux sets (7-5, 6-3).

Logique du classement respectée, troisième victoire en quatre confrontations pour le sixième mondial. Certes. Mais c'est pourtant Monfils qui a longtemps eu les cartes en mains. Face à un compatriote trop attentiste, le 16e joueur mondial a ainsi pris le match par le meilleur bout en collant à sa ligne, en agressant en coup droit son adversaire tout en installant le jeu dans un faux rythme histoire de casser la cadence adverse. La stratégie, basée aussi sur un excellent mélange défense - contre, a fonctionné jusqu'à 5-3 puis 5-4 service à suivre. Ensuite ? Monfils s'est crispé, a reculé et Tsonga s'est révolté.

Un huitième trophée pour Tsonga

Quatre jeux de suite infligés, un coup droit de nouveau saignant et le finaliste du dernier Masters a mis le tombeur de Rafael Nadal sous l'éteignoir. La chance de la tête de série n°4, qui a battu cette semaine les coriaces Becker et Troicki avant de s'offrir le n°2 mondial, était passée. Tsonga, lui, n'avait pas forcément battu du beau monde jusque-là, mais il a su pour cette finale passer la vitesse supérieure face à un adversaire toujours compliqué à manoeuvrer. La lourde chute subie à 2-1 dans le deuxième set aurait pu g,cher sa fête, mais a priori il y a eu plus de peur que de mal.

Le voilà donc avec un huitième titre en poche et bientôt en route pour Melbourne avec la satisfaction du devoir accompli. Le gros morceau de son début de saison approche et manifestement l'appétit de Tsonga est aussi grand qu'en fin de saison. Monfils de son côté a montré de très belles choses cette semaine et sur ce premier set mais au final il lui a encore manqué un petit quelque chose avant d'être emporté par sa frustration. Il en est désormais à 4 titres gagnés pour 16 finales disputées. Dans tous les cas, 2012 a bien commencé pour le camp tricolore.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 11 Jan 2012 - 9:25


Tsonga battu

Tennis - Exhibition


Jo-Wilfried Tsonga battu par Jürgen Melzer à Kooyong.(REUT)

Quatre jours après son titre à Doha, Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné (6-4, 6-3) contre l'Autrichien Jürgen Melzer, lors de la première journée du tournoi-exhibition Kooyong Classic perturbée par la pluie et le vent, mercredi à Melbourne. Une défaite sans valeur pour le Manceau, qui prépare l'Open d'Australie débutant lundi prochain. «C'est difficile de jouer avec le vent, a expliqué le 6e mondial. Je ne suis plus habitué. Je joue la plupart de mes matches dans des grands stades où le vent est faible. Quand on retrouve des conditions comme celles d'aujourd'hui, c'est difficile. Je ne me sens pas très bien. J'ai encore le jet-lag (décalage horaire).»

L'adaptation à l'Australie semble plus facile pour Gaël Monfils, battu par Tsonga en finale à Doha, et qui a dominé l'Américain Andy Roddick (7-6[2], 7-6[3]). En revanche, le Canadien Milos Raonic, titré dimanche à Chennai après une longue finale contre Janko Tipsarevic, a lui aussi perdu, face à l'Américain Mardy Fish (6-1, 6-2).

Simple messieurs (1er tour) :
Jürgen Melzer (AUT) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA) : 6-4, 6-3
Bernard Tomic (AUS) bat Tomas Berdych (RTC) : 4-6, 6-3, 6-4
Mardy Fish (USA) bat Milos Raonic (CAN) : 6-1, 6-2
Gaël Monfils (FRA) bat Andy Roddick (USA) : 7-6 (7/2), 7-6 (7/3)

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 19 Jan 2012 - 11:49


Tsonga, rien à signaler

Tennis - AUS (H)

Sans trop forcer, Jo-Wilfried Tsonga a assuré l'essentiel en battant (7-5, 6-4, 6-4) Ricardo Mello. Au troisième tour, il affrontera Frederico Gil.


Jo-Wilfried Tsonga assure l'essentiel.

Jo-Wilfried Tsonga joue avec sa marge. Plus fort dans tous les compartiments du jeu que Ricardo Mello, il s'ajoute des virages pour transformer le sprint en 400 m et couper la ligne avec une victoire (7-5, 6-4, 6-4 en 1h58'). « Ce n'était pas du grand tennis, mais l'important est de gagner dans ce genre de tournoi. Il n'y a pas grand-chose à raconter sur ce match», résume le Tricolore qui affrontera Frederico Gil au troisième tour. Malgré sa jolie patte de gaucher, le Brésilien ne possède pas les armes pour déstabiliser le Français. Le Manceau n'est pas en danger. Alors il le crée (un peu) inconsciemment. Faute d'agir, il réagit. Mené 4-2 aux premier et deuxième sets, il passe simplement la seconde pour prendre les devants.

Dès que le danger pointe, son jeu de jambes devient plus précis, sa concentration s'intensifie et ses fautes directes (44 au total pour 54 points gagnants) disparaissent. Le 6e mondial choisit ses moments pour appuyer sur l'accélérateur. A 4-5 au premier set, il bloque son compteur d'erreurs à 18 et perd trois points sur les trois derniers jeux. Pour conclure les deuxième et troisième manches, il claque un ace (15 aces, 73% de premières balles). Breaké à deux reprises à 3-2, il débreake dans la foulée.

Tsonga attend la suite

Sans coup fort, le 108e mondial est à la merci du Tricolore. Et Jo-Wilfried Tsonga joue au yo-yo avec son jeu et son adversaire. Négligent par moments, intense dans les fins de set, il bat le tempo et cela donne un concerto discordant. Mais le Manceau n'a toujours pas perdu un set et a pu se tester au filet (26 points sur 34 montées). « Je sais que si je fais les choses correctement sur certains points, cela va quand même être compliqué de perdre. On a toujours envie de faire des choses contre ce genre de joueur qui est plutôt un terrien, explique le 6e mondial. C'est aussi l'occasion d'essayer des choses que je ne fais pas d'habitude. Par exemple, j'ai essayé de faire plus service-volée. » Il s'est également rassuré sur sa récupération : « Je voulais savoir si le premier match m'avait entamé ou pas. Et là, ça va. » C'est aussi simple que son match. Le Français attend surtout la suite.
S.D., à Melbourne


www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Dim 22 Jan 2012 - 19:13


Tsonga peut-il gagner un tournoi majeur ?

22/01/2012 - 19:18



Jo-Wilfried Tsonga est toujours en lice à l'Open d'Australie. Avant son affiche des huitièmes de finale face à Kei Nishikori, la rédaction vous propose un débat sur les chances du Manceau de remporter un tournoi majeur dans un futur proche. Et vous, le pensez-vous capable de le faire ?

Jo-Wilfried Tsonga vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem dans un avenir proche? Ce serait extraordinaire pour lui et fantastique pour le tennis français, mais je n'arrive pas à croire à cette hypothèse. En l'état actuel des choses, en tout cas. De par ses propres limites, et compte tenu de la densité de très grands champions au sommet de leur art (ou pas loin), cet horizon ne me parait pas raisonnablement envisageable pour le Manceau. Bien sûr, on ne sait jamais. Mais pour parvenir à ses fins, Tsonga aurait besoin d'un concours de circonstances qui éliminerait de sa route deux ou trois membres du Big Four. Mais aujourd'hui, il est quasiment impossible d'espérer remporter un Grand Chelem en n'affrontant qu'un seul des quatre meilleurs joueurs du monde. Tout simplement parce que ceux-ci ne perdant jamais avant les quarts.

JWT a déjà prouvé qu'il pouvait battre les meilleurs. Il a déjà dominé Federer, Nadal, Djokovic et Murray en Grand Chelem. Et il est tout à fait capable de le faire à nouveau. Mais ça ne suffit pas pour gagner un tournoi du Grand Chelem. Chaque fois qu'il a signé une victoire majuscule dans un tournoi majeur, Tsonga a perdu son match suivant. En 2008, en Australie, il bat Nadal en demi-finales et perd ensuite contre Djokovic. Deux ans plus tard, toujours à Melbourne, il sort Djokovic en quarts mais perd contre Federer en demies. A Wimbledon, l'an dernier, schéma inverse: il sort Federer puis cale contre Djoko. Cette fois encore, s'il veut aller au bout, il devra peut-être (probablement?) battre Murray, Djokovic puis Nadal ou Federer en finale. Est-il capable d'un tel enchainement? Il ne l'a jamais été par le passé et je ne vois rien qui puisse permettre d'attendre autre chose cette fois.

Techniquement, Jo possède encore trop de lacunes par rapport au Big Four. Il est tout simplement moins complet. Son revers et surtout son retour de service constituent des limites à ce niveau. A 26 ans, peut-il encore progresser? Oui, sans aucun doute. A-t-il une marge de progression suffisante pour combler l'écart qui le sépare d'un Djokovic, d'un Nadal ou d'un Federer? Cela parait difficile. Alors, à moins d'un effondrement brutal de ceux qui se trouvent devant lui, Tsonga risque de rester à sa place. Il entrera peut-être prochainement parmi les cinq premiers mondiaux. C'est déjà une performance exceptionnelle. Jo est un grand joueur. Mais devant lui, il y a d'immenses champions qui lui barrent la route. -L.V.-

________________________________________________________________________________

Je pense que Tsonga peut remporter un tournoi du Grand Chelem. Il a montré qu'il avait la capacité de le faire en atteignant une finale majeure à Melbourne en 2008. C'est vrai que c'était il y a déjà quatre ans et que, depuis deux ans, deux fois sur trois un membre du Top 4 mondial se charge de mettre fin à son parcours. Mais sur un tournoi, tout est possible. Il n'a pas la chance de jouer dans une époque de transition entre deux hégémonies, comme en 2002 où Thomas Johansson, alors 18e joueur mondial, a remporté l'Open d'Australie sans affronter un joueur du Top 10.

Depuis neuf ans, Federer, Nadal, Djokovic et Murray se relaient pour faire main basse sur les tournois les plus importants de la saison. Mais Tsonga n'a-t-il pas déjà gagné un Masters 1000 à Bercy en dominant trois joueurs du Top 10 ? JWT sait de toute façon que, pour soulever un trophée majeur, il faudra passer par plusieurs exploits à la suite. Des exploits qu'il devra signer face à deux ou trois membres du Big Four qui n'a jamais aussi bien porté son nom. Mais ces membres-là ont tous été battus au moins une fois par le Français sur le circuit et en Grand Chelem. Il n'a plus de complexe à faire par rapport à eux.

Son physique semble bel et bien au point. Il n'a plus de problèmes ni au dos ni aux genoux. Sa nouvelle vie sur le circuit loin de son ancien coach l'a métamorphosé l'an passé et lui a permis de prendre son jeu en main. Certains le pensent encore limité par rapport aux autres, mais le Français a de plus en plus un revers de qualité, son coup droit n'a jamais été aussi explosif et son service gagne en efficacité au fur et à mesure que le tournoi avance. Autant de coups qui lui permettent de compenser quand il se retrouve bloqué tactiquement. Je terminerai par son état d'esprit, irréprochable. Calme, sûr de son fait, il sait qu'il a les armes pour briller dans tous les tournois qu'il dispute. Quand on veut, on peut, comme dit l'expression. Tsonga le veut et c'est bien là la clé. Reste à scruter quand cela arrivera. Sans doute plutôt qu'on ne le croit... - S.P.-

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Lun 23 Jan 2012 - 19:40


AUS - Tsonga, soleil couchant

Le 23/01/2012 à 06:26:00

Sous une chaleur accablante, Jo-Wilfried Tsonga a craqué (2-6, 6-2, 6-1, 3-6, 6-3) contre Kei Nishikori. En quart, le Japonais affrontera Andy Murray.

Cette défaite (2-6, 6-2, 6-1, 3-6, 6-3 en 3h30') de Jo-Wilfried Tsonga contre Kei Nishikori entre dans la catégorie des énigmes. Sous la chaleur accablante de Melbourne, le Français alterne les heures pleines et les heures creuses. « C'était curieux de voir qu'il y avait des vagues dans ce match comme le montre le score. Il a fait un nombre de fautes directes incroyable (70 au total). Comme si la pile avait moins d'énergie, constate Guy Forget. Jo est énorme quand c'est une pile électrique qui explose au service et rentre dans le court. Là, c'était par vagues.» Comment comprendre ces hauts et ces bas ?

Est-ce les 35 degrés ? « Non, pas vraiment, rejette le Manceau. Aujourd'hui, je me sentais bien, j'ai fait des matches plus difficiles dans ma carrière. Ce n'est pas forcément le plus frais qui gagne. » Est-ce l'interruption d'une dizaine de minutes à 6-2, 0-1 (40-40) en raison d'une cloque sur le Hisense ? « Cela lui a permis de souffler et de me casser le rythme au service. Derrière je me fais breaker et il est de retour dans le match. Mais c'était un arrêt justifié. » Est-ce un problème physique ? «Physiquement, j'étais bien. »

Des problèmes de contrôle...

Alors comment expliquer cette multitude de fautes directes ? Après un excellent premier set où sa puissance écrase le Japonais, Jo-Wilfried Tsonga n'a jamais remis la même intensité dans son jeu de jambes. Il force, se frustre devant la résistance adverse et ne bénéficie pas de son service pour souffler (13 aces, 3 doubles fautes, 59% de premières balles). «Il semblait à la recherche de sensations comme une pile un peu déchargée, résume son capitaine de Coupe Davis. Son petit jeu de jambes n'était pas assez soigné, il se décalait un peu en retard, il voulait frapper et il ratait. »

Dès qu'il entre dans la filière du 26e mondial, il s'enterre et s'endort. Alors quelle est l'explication ? « J'avais des hauts et des bas en termes de contrôle, déplore le 6e mondial. Dès qu'il y avait des balles neuves, je n'arrivais plus à mettre la balle dans le terrain. » Ah oui, il fallait y penser. Mais encore ? « Le problème, c'est moi. Ce ne sont pas les balles, je ne me suis pas ajusté aux conditions. » L'énigme n'est pas résolue, mais le résultat débouche sur une frustration. « 10% d'intensité en plus et tout le match bascule. Il était toujours à la recherche de ces 10%, explique Guy Forget. C'est un match un peu frustrant car il peut gagner en n'étant pas dans les meilleures dispositions. » Et encore une occasion manquée.

Sophie DORGAN, à Melbourne

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Lun 23 Jan 2012 - 20:03


Mats Wilander: Tsonga n'a pas encore l'étoffe d'un champion

23/01/2012 - 12:30



En huitièmes de finale d'un tournoi du Grand chelem, Je pense qu'on n'a pas le droit de gagner un premier set si facilement et perdre ensuite les deux suivants de cette manière. Jo-Wilfried Tsonga avait un tableau assez dégagé. Il aurait joué Andy Murray en quarts, qui est le moins bon des membres du "Big 4". Encore une fois, perdre deux sets de cette manière, ce n'est pas possible. Perdre le cinquième set, c'est normal.

Mais j'ai entendu dire qu'il avait eu des problèmes pour contrôler les balles, qu'elles volaient un peu. Mais en tant que joueur professionnel, vous vous devez de disposer de raquettes avec des tensions de cordage différentes dans votre sac.

Je pense qu'il prend du plaisir, et le fait de ne pas avoir d'entraineur a été bénéfique pour lui. Il a exploré des pistes en revers, il s'amuse. Mais qu'est ce qu'il veut vraiment ? Il va faire partie du top 5 ou top 6 mondial pendant cinq ans. Est-ce que c'est ce qu'il souhaite ? Peut-être que oui et c'est génial. Mais pour gagner un tournoi du grand chelem et devenir N.1 ou 2 mondial, il faut être plus concentré tout le temps, faire attention où va la balle lorsqu'elle quitte votre raquette, ce que va faire votre adversaire...

Je me rappelle d'un point où il a raté le premier service. Il était encore en train de parler du premier service au moment de lancer la balle pour le 2e service. Encore une fois, c'est peut-être Jo-Wilfried Tsonga, c'est un gars sympa, un battant mais il n'a pas encore l'étoffe d'un champion.

VIDEO

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 24 Fév 2012 - 15:57


Tsonga à l'expérience

Tennis - ATP - Marseille

Malgré un réveil difficile, Jo-Wilfried Tsonga (n°1) domine son compatriote Edouard Roger-Vasselin en deux manches, vendredi (6-4, 7-5 en 1h32'). Il est en demi-finales.


Jo-Wilfried Tsonga, qualifié pour les demies. (L'Equipe)

Un départ laborieux. Un spectateur lance même un «Allez Jo, on se réveille». Ce que le principal intéressé ne semble guère apprécier. Pour son premier rendez-vous avec Edouard Roger-Vasselin chez les "grands", Jo-Wilfried Tsonga n'a droit à aucun round d'observation. Précis et appliqué, le Francilien prend le jeu à son compte et fait courir le chouchou du public. Un break confirmé (2-0), une opportunité pour mener 3-0 et le numéro 1 français, qui ne cache pas sa frustration, sort peu à peu de sa torpeur. Bien aidé par son adversaire, qui lui offre son engagement sur une double faute (3-3). Le jeu s'équilibre mais le numéro 6 mondial n'est pas à l'abri.

«Je n'étais pas forcément le meilleur»

En attestent ces quatre nouvelles balles de break, à 4 partout. Le moment qu'il choisit pour sortir l'artillerie lourde : deux aces extérieurs à 212 et 185 km/h, une première balle à 222 suivie d'un coup droit croisé, et un service gagnant à 190 (5-4). Un avantage qu'il fait fructifier dans la foulée, sur sa troisième balle de set (6-4). Loin de se décourager, le 95e joueur mondial reste fidèle à sa ligne de conduite. Avec ses belles frappes à plat et sa bonne main, notamment à la volée, il bouscule les plans du Manceau. Dans le "fameux" septième jeu, il s'offre encore quatre balles de break. Jo-Wilfried Tsonga se sert une nouvelle fois de son engagement (deux services gagnants, une bonne première, un ace). Dos au mur (à 4-5 et 5-6), Edouard Roger-Vasselin retarde une fois l'échéance (5-5). Pas deux. Un mauvais dernier jeu le condamne (deux fautes directes, une double).

«Il a été bon. Sur le terrain, il y avait deux joueurs de même niveau. La différence s'est faite sur les points importants, analyse Tsonga. Je commence à être habitué à ce genre de situation, à ces momnets tendus. Il a mieux joué que moi une bonne partie du match mais j'ai sorti les services au bon moment. Je n'étais pas forcément le meilleur aujourd'hui (vendredi)». La danse des pouces est toujours à la mode dans la cité phocéenne.
Julien GIOVANELLA, à Marseille

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Sam 25 Fév 2012 - 19:05


Tsonga loupe le coche

Tennis - ATP - Open 13

S'il sauve une balle de match dans le deuxième set pour décrocher une manche décisive, Jo-Wilfried Tsonga (n°1) s'incline samedi devant Juan Martin Del Potro (n°4), qui file en finale (6-4, 6-7 [9], 6-3 en 2h47').


Jo-Wilfried Tsonga a été dominé par la puissance de Juan Martin Del Potro. (L'Equipe)

Le suspense aura duré deux sets. Breaké d'entrée, Jo-Wilfried Tsonga, porté par un Palais des Sports plein comme un oeuf, ne tarde pas à récupérer son bien (2-2). Parfois approximatif, excédé par ses fautes, le Manceau craque néanmoins dans la foulée sur un coup droit trop long (2-3). D'un calme olympien, Juan Martin Del Potro écarte lui deux nouvelles menaces sur son engagement (un ace extérieur et une volée liftée de coup droit) pour prendre les devants sur un service gagnant (6-4 en 50').

Une volée de revers fatale

Sous les yeux de ses parents, le numéro 1 français s'offre une nouvelle balle de break, à 3-2. Une occasion effacée par un ace au T à 195 km/h, "bien sûr". Et encore une autre, à 5-4. Une balle de set qu'il gâche d'un coup droit trop long ponctué d'un "Ah non !" rageur. La veille, Richard Gasquet a appris à ses dépens qu'il ne fallait pas laisser filer trop d'occasions contre un adversaire de ce calibre. Jo-Wilfried Tsonga fera-t-il la même expérience ? Pas tout de suite. Dans le jeu décisif, le Tricolore s'offre deux nouvelles chances, à 6-5 et 7-6. Après 2h07' de match, c'est pourtant Juan Martin Del Potro qui obtient une première balle de finale (à 8-7).

Un revers dans le couloir remet le 6e mondial sur les rails. Si la quatrième lui passe de nouveau sous le nez, la cinquième balle de set est la bonne sur une volée haute de coup droit déposée. Le Palais des Sports s'embrase. Jo-Wilfried Tsonga va malgré lui éteindre l'incendie. Dès le deuxième jeu, une volée de revers dans le filet offre le break sur un plateau (2-0) à un adversaire qui ne dévie pas d'un iota. Ultra-concentré, l'Argentin profite de l'aubaine. Le public est amorphe. Son chouchou ne s'en relèvera pas. Après 2h47' de lutte, le numéro 10 mondial décroche sa première finale à Marseille. La constance a payé.
Julien GIOVANELLA, à Marseille

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Sam 25 Fév 2012 - 19:24


Tsonga sera 5e mondial lundi

ES | rmcsport.fr | 25/02/2012

Malgré sa défaite face à Juan Martin Del Potro en demi-finale de l'Open 13 (6-4, 6-7, 6-3), Jo-Wilfried Tsonga pointera à la 5e place du classement ATP lundi prochain. En effet, David Ferrer (actuel 5e mondial) va perdre les 500 points qu'il avait obtenus au tournoi d'Acapulco l'an dernier à la même époque, puisque ce même tournoi a été déplacé à la semaine prochaine dans le calendrier de l'ATP. L'évènement est de taille puisque Tsonga est simplement le sixième Français à atteindre le Top 5 après Yannick Noah (N°3), Guy Forget (N°4), Sébastien Grosjean (N°4), Henri Leconte (N°5) et Cédric Pioline (N°5).

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 29 Fév 2012 - 11:10


Tsonga s'adapte

Tennis - ATP - Dubaï

Tout juste arrivé de Marseille, Jo-Wilfried Tsonga domine (7-6 [2], 6-4) Marcos Baghdatis. Au deuxième tour, le Manceau sera opposé à Lukas Rosol.


Jo-Wilfried Tsonga s'est bien adapté au changement de conditions pour battre Marcos Baghdatis. (Reuters)

Dimanche, Jo-Wilfried Tsonga dispute la finale du double à Marseille. Mardi, il se retrouve sur le central de Dubaï face à Marcos Baghdatis. Le Manceau relève donc un double défi : dominer (7-6 [2], 6-4 en 1h36') le Chypriote et s'adapter aux conditions extérieures et au décalage horaire. Dans ce contexte, le nouveau 5e mondial s'appuie sur ses fondamentaux : le service (9 aces, 71% de premières balles) et le coup droit. Et surtout il garde son calme. Dans les moments critiques, il ne panique pas et reçoit un sérieux coup de main de son adversaire.

A 4-4 au premier set, JWT offre le break au Chypriote sur quatre fautes directes. Il ne bronche pas. Généreux, le 46e mondial lui rend la pareille. A 7-6, 5-4, il laisse échapper deux balles de match dont une attaque de coup droit à sa portée. Il ne râle pas. Trop joueur, Marcos Baghdatis gâche une balle d'égalisation à 5-5 sur une amortie (trop) facile qui atterrit dans le couloir... Un résumé du match entre un joueur en confiance et un autre en proie à des humeurs fluctuantes.

Dans les moments importants, cette différence devient décisive à l'image du tie-break où le 5e mondial élève son niveau de jeu et fait parler sa puissance. Changement de conditions, de continent, décalage horaire... C'est la routine du joueur de tennis et Jo-Wilfried Tsonga montre sa faculté d'adaptation. Quand le corps est fatigué, la tête devient la clé de voûte pour tenir l'édifice et évacuer d'éventuelles frustrations. - S.D.

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 29 Fév 2012 - 19:50


Tsonga sans forcer

Tennis - ATP - Dubaï

Sans trop forcer, Jo-Wilfried Tsonga s'impose (6-3, 6-4) face à Lukas Rosol et rejoint Juan Martin Del Potro en quart de finale.



Face à Lukas Rosol, complètement dépassé, Jo-Wilfried Tsonga déroule pour rejoindre Juan Martin Del Potro en quart. (Reuters)

Jo-Wilfried Tsonga ne connaît pas Lukas Rosol. Pour sa première confrontation avec le Tchèque, il a vu deux visages et récolté une victoire (6-3, 6-4 en 1h07') pour rejoindre Juan Martin Del Potro en quart. Qui est donc le 96e mondial ? Un joueur très généreux ! Pendant le premier quart d'heure, Jo-Wilfried Tsonga reçoit une avalanche de cadeaux pour mener 5-0 (15-40). Le 96e mondial frappe sur tout ce qui bouge et n'en met pas une dans le court. Le Français joue bien et doit juste éviter de s'endormir. Avec le décalage horaire, la sieste arrive pourtant à 5-0.

Sans opposition, Tsonga se montre moins mobile et commet quelques fautes qui décontractent son adversaire. A 5-3, le Manceau resserre les boulons pour conclure le premier set sur un jeu blanc. Puis il se met à l'abri avec un break d'entrée de deuxième manche. Mais Lukas Rosol montre désormais un autre visage. Gros frappeur, il ajuste la mire et s'appuie sur un gros service (7 aces). Le break en poche, Jo-Wilfried Tsonga se concentre simplement sur ses engagements.

Toujours percutant en premières balles (64%, 10 aces), il se protège des coups de poker de son adversaire et ne puise pas dans ses réserves. Pour prendre sa revanche sur Juan Martin Del Potro (4-1 pour l'Argentin), vainqueur à Marseille, il aura bien besoin de toute son énergie et sa force de percussion.

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 7 Mar 2012 - 16:34


Tsonga sort du Top 5

Le 05/03/2012 à 08:56:00 | Mis à jour le 05/03/2012 09:19:43



David Ferrer retrouve une place dans le top 5 aux dépens de Jo-Wilfried Tsonga, tandis que Juan Martin Del Potro s'installe un peu plus dans le Top 10.

Il n'y sera resté qu'une semaine. Jo-Wilfried Tsonga a vu David Ferrer l'éjecter du Top 5 après une semaine de présence grâce à la victoire de l'Espagnol à Acapulco. Mais les deux hommes n'en sont qu'au début de leur chassé-croisé puisque le Français ne compte que 210 points de retard. Jusqu'à Roland-Garros, Ferrer devra défendre 1270 points, contre 190 pour Tsonga. «Je savais que ça ne tenait qu'à un fil. Je suis déjà fier d'y être allé, même une semaine. Je n'ai pas énormément de points à défendre d'ici à Wimbledon et il y a moyen d'y revenir», confie ainsi le Tricolore dans L'Equipe de lundi.

Pas de changement dans le quatuor de tête en revanche. Derrière, Juan Martin Del Potro gagne une place (9e) et passe devant Janko Tipsarevic suite à son bon début de saison (quart à Melbourne, finale à Rotterdam, titre à Marseille, demie à Dubaï). Fernando Verdasco fait, lui, un bond de huit places (19e) grâce à sa finale à Acapulco. Les Bleus sont toujours en tir groupé avec Gilles Simon n°2 français à la 13e place, juste devant Gaël Monfils alors que Richard Gasquet est 16e. Nicolas Mahut chute de dix places et pointe désormais à la 93e place mondiale.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 8 Mar 2012 - 9:19


Tsonga rêve d’un jardin anglais

08/03/2012 - 00:28 - Mis à jour le 08/03/2012 - 00:38



Depuis la Californie, où il pourrait jouer Nadal la semaine prochaine, Jo-Wilfried Tsonga rêve à voix haute d’une victoire aux JO de Londres, qu’il semble placer au-delà d’un succès en Grand Chelem.

Bien sûr, il le veut, il en rêve, il le traque depuis sa défaite en 2008 en finale de l’Open d’Australie. Avant d’entrer en lice à Indian Wells, qui débute jeudi, Jo-Wilfried Tsonga a une nouvelle fois affirmé son envie de remporter un titre du Grand Chelem, dans un entretien accordé au site The Tennis Space. Mais en cette année olympique, le Manceau affirme aussi ouvertement viser une médaille d'Or à Londres cet été. A l’écouter, cette même cette dernière mission qui semble le plus exciter le finaliste du dernier Masters.

Selon « Jo », qui n’a pas été interrogé sur la possibilité de jouer simple et double, un titre remporté sous le maillot de l'équipe de France a plus de valeur qu'une consécration individuelle. "Quand vous arrêtez de rêver, vous êtes mort. Pour moi c'est important d'avoir un rêve et de s'y accrocher pour atteindre son but. Je suis content d'être de retour à Wimbledon pour les Jeux Olympiques". Traumatisé par son absence au Jeux de Pékin, le numéro 1 français souhaite avant tout ne pas connaitre de pépins physiques dans l'optique de cette compétition en Mondiovision qui l’a tellement fait rêver, enfant.

Nadal en quart de finale ?


"J'aime ce tournoi et bien sur j'aime les JO, il y a quatre ans je n'ai pas pu y participer parce que j'étais dans un lit d'hôpital après une opération au genou. C'était un moment très dur pour moi, parce que j'aurais aimé jouer pour mon pays, le représenter. Gagner aux JO, c'est au-dessus du tennis, et je ne parle pas que du tennis, je parle du sport en général, c'est vraiment différent. J'adore ça, j'adore regarder, même si je ne participe pas. Peut être que les meilleurs moments de sport que je connais se sont déroulés pendant les Jeux olympiques."

Après ses deux défaites face à Del Potro à Marseille et Dubaï, Tsonga va débuter ce week-end le tournoi d’Indian Wells en qualité de tête de série N.6. Il pourrait retrouver son compatriote Michael Llodra (41e mondial) dès son entrée en lice au 2e tour si ce dernier passe le premier tour face au Letton Ernests Gulbis (75e mondial). La suite ? Peut-être Janko Tipsarevic (N.10) puis Rafael Nadal (N.2)pour une place en demi-finale.

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 14 Mar 2012 - 8:46


Indian Wells (H) - Tsonga à l'usure

Le 13/03/2012 à 23:47:00 | Mis à jour le 14/03/2012 07:20:56



Accroché en début de match par Radek Stepanek, Jo Wilfried Tsonga a finalement disposé du Tchèque en trois sets et 2h17' de jeu ([2] 6-7, 6-3, 6-2).

Sixième jeu (3-2, 40/30) du deuxième set, Jo Wilfrield Tsonga laisse échapper un cri de frustration après avoir gâché une balle de break face à Radek Stepanek. Le Manceau s'agace, laisse passer les occasions de décrocher le Tchèque. Un set plus tard, toujours à 3-2, Tsonga profite enfin des erreurs du numéro 28 mondial. Libéré, le vainqueur du Tournoi de Doha en début de saison file vers une victoire à l'usure en 2h17' de jeu ([2]6-6, 6-3, 6-2). La troisième du Français en quatre confrontations face au Tchèque, 33 ans, usé physiquement dans le dernier set.

Un service déterminant

Si son envol a mis du temps à se dessiner, le numéro Français s'est appuyé sur son service pour faire la différence. 11 aces, 81% de points gagnants derrière sa première balle de service : Tsonga n'a pas tremblé sur son engagement. Et avec 31 coups gagnants, contre seulement 12 pour son adversaire, le Manceau a écarté le spectre d'une élimination. Il retrouvera en huitièmes de finale David Nalbadian, qui a sorti le Serbe Janko Tipsarevic (6-3, 3-6, 6-3).

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 14 Mar 2012 - 17:46


Tsonga à l'usure

Tennis - Indian Wells (H)

Accroché en début de match par Radek Stepanek, Jo Wilfried Tsonga a finalement disposé du Tchèque en trois sets et 2h17' de jeu ([2] 6-7, 6-3, 6-2).


Jo-Wilfried Tsonga jouera les 8es de finale en Californie. (L'Equipe)

Sixième jeu (3-2, 40/30) du deuxième set, Jo Wilfrield Tsonga laisse échapper un cri de frustration après avoir gâché une balle de break face à Radek Stepanek. Le Manceau s'agace, laisse passer les occasions de décrocher le Tchèque. Un set plus tard, toujours à 3-2, Tsonga profite enfin des erreurs du numéro 28 mondial. Libéré, le vainqueur du Tournoi de Doha en début de saison file vers une victoire à l'usure en 2h17' de jeu ([2]6-6, 6-3, 6-2). La troisième du Français en quatre confrontations face au Tchèque, 33 ans, usé physiquement dans le dernier set.

Un service déterminant

Si son envol a mis du temps à se dessiner, le numéro Français s'est appuyé sur son service pour faire la différence. 11 aces, 81% de points gagnants derrière sa première balle de service : Tsonga n'a pas tremblé sur son engagement. Et avec 31 coups gagnants, contre seulement 12 pour son adversaire, le Manceau a écarté le spectre d'une élimination. Il retrouvera en huitièmes de finale David Nalbadian, qui a sorti le Serbe Janko Tipsarevic (6-3, 3-6, 6-3).

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 15 Mar 2012 - 9:48


Indian Wells (H) - Tsonga prend la porte

Le 15/03/2012 à 00:43:00 | Mis à jour le 15/03/2012 08:19:24



Jo-Wilfried Tsonga quitte le tournoi d'Indian Wells au stade des 8es de finale, battu par David Nalbandian (3-6, 7-5, 6-2) après avoir manqué une balle de match dans le 2e set.

Jo-Wilfried Tsonga avait mené 6-3, 5-4 mercredi soir. Il s'était même, alors, procuré une balle de match, non concrétisée. Un point que peut regretter le Français, qui s'est finalement incliné en huitièmes de finale face à l'Argentin David Nalbandian (3-6, 7-5, 6-2). Car après avoir concédé le deuxième set in extremis, la tête de série n°6 s'est démobilisé dans la dernière manche, ne parvenant pas à digérer de n'avoir pu conclure la partie. Tsonga a vu son engagement se gripper malgré ses 13 aces (44% de premiers services), et a été bousculé par Nalbandian lors des points décisifs (2/6 sur les balles de break à défendre).

Jo-Wilfried Tsonga avait mené 6-3, 5-4 mercredi soir. Il s'était même, alors, procuré une balle de match, non concrétisée. Un point que peut regretter le Français, qui s'est finalement incliné en huitièmes de finale face à l'Argentin David Nalbandian (3-6, 7-5, 6-2). Car après avoir concédé le deuxième set in extremis, la tête de série n°6 s'est démobilisé dans la dernière manche, ne parvenant pas à digérer de n'avoir pu conclure la partie. Tsonga a vu son engagement se gripper malgré ses 13 aces (44% de premiers services), et a été bousculé par Nalbandian lors des points décisifs (2/6 sur les balles de break à défendre).

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Lun 26 Mar 2012 - 8:38


Miami (H) - Tsonga assure l'essentiel

Le 25/03/2012 à 23:28:00 | Mis à jour le 26/03/2012 08:23:16

Frustré et toujours agacé par son cordage, Jo-Wilfried Tsonga s'impose (6-4, 7-6 [2]) contre Philipp Kohlschreiber. En huitièmes de finale, il retrouvera Florian Mayer, tombeur de John Isner.

Quand Jo-Wilfried Tsonga vocifère, se plaint de sa raquette, gesticule, ce n'est jamais bon signe. L'esprit toujours tourmenté par son cordage, le Manceau ne joue pas bien mais assure l'essentiel avec une victoire (6-4, 7-6 [2] en 1h42') contre Philipp Kohlschreiber au troisième tour. Sous le regard de son capitaine Guy Forget, le 6e mondial réussit à se reconcentrer au moment important. La fin du premier set résume bien le match. A 4-4, il sauve son service après un jeu interminable de plus de dix minutes. A 5-4 (30-40), il saute sur l'occasion et empoche le set sur une attaque de coup droit. Cela relève (un peu) du hold-up, mais c'est aussi toute la différence entre un 6e mondial et un 35e mondial.

Dans la deuxième manche, il réduit (un peu) ses fautes directes (30 au total pour 27 points gagnants) et enfonce par sa puissance l'Allemand. Malgré un premier service aux abonnés absents (42%, 12 aces), Jo-Wilfried Tsonga n'est plus inquiété sur son engagement. Philipp Kohlschreiber explose en coup droit et n'arrive pas à prendre de vitesse le Français qui n'était pourtant pas totalement satisfait de sa prestation : « Je me suis battu avec mes armes du jour. Je n'ai pas réussi à jouer comme je voulais le faire mais c'était pas mal quand même. J'étais bien en jambes et j'ai bien tenu mon terrain. Je n'ai pas été terrible mais quand même pas si mauvais que ça. Je suis quand même content. Il y avait du vent et sur ce terrain un peu gondolé (le Grandstand, ndlr), ce n'est pas facile de jouer. C'est un court bien particulier. » L'essentiel est fait néanmoins. Pour la 4e fois en autant de confrontations, le Tricolore domine l'Allemand et se prépare à en affronter un autre puisque Florian Mayer a battu John Isner (6-4, 6-2).

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 28 Mar 2012 - 9:40


Miami (H) - Tsonga rejoint Nadal

Le 28/03/2012 à 07:32:00 | Mis à jour le 28/03/2012 09:40:52

En moins d'une heure, Jo-Wilfried Tsonga élimine (6-3, 6-2 en 53') Florian Mayer et rejoint Rafael Nadal en quart de finale.

Après ses soucis de balles neuves, de cordage ou de court gondolé, Jo-Wilfried Tsonga a retrouvé sa sérénité. Et sa victoire (6-3, 6-2 en 53') contre Florian Mayer lui a redonné le sourire. Jamais en danger (aucune balle de break à sauver), le Français s'est appuyé sur ses forces, le service (8 aces, 52% de premières balles) et le coup droit, pour enfoncer l'Allemand, généreux en fautes directes. «C'était un peu plus facile que ce que je pensais. J'ai bien joué, je suis en bonne forme et il a beaucoup raté, a résumé le Manceau. Cela explique le score et les 53 minutes de jeu.»

Le 6e mondial peut donc aborder son quart de finale contre Rafael Nadal en toute sérénité et avec un capital fraîcheur intact. «Je suis au meilleur classement de ma carrière, je suis très relax et je ne ressens pas de pression», sourit JWT. Pour sa 10e confrontation avec le Majorquin (6-3 pour l'Espagnol), le Tricolore sait à quoi s'attendre : «Ce sera un match difficile. C'est toujours le cas contre les meilleurs et Nadal impose toujours un combat jusqu'au dernier point. Je dois être agressif et prendre mon temps pendant le match. On verra bien. » Wait and see, c'est sa philosophie.

www.lequipe.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Flavie


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Argentine
Féminin Localisation : Troyes - Aube - France

Nombre de messages : 4008
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 29 Mar 2012 - 8:52


Miami (H) - Tsonga, mauvais perdant ?

29/03/2012 - 10:12 - Mis à jour le 29/03/2012 - 10:30



Eliminé par Rafael Nadal, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas du tout apprécié le comportement du juge de chaise lors du quart du Masters de Miami. Selon le Français, battu en trois sets (2-6, 7-5, 4-6), l'arbitre n'a pas été à la hauteur, notamment sur les balles litigieuses de l'Espagnol. Ambiance.

Jo-Wilfried Tsonga a été éliminé en quart de finale à Miami par Rafael Nadal au terme de trois sets disputés. Jusque-là, rien d'anormal. En revanche, le Français n'a pas du tout apprécié le déroulement de la partie et s'est plaint plusieurs fois auprès du juge de ligne. La raison ? JWT a estimé que ce dernier fermait les yeux sur des balles litigieuses de l'Espagnol.

Tsonga a commencé à s'énerver juste après la perte de son service à 4-4 dans le troisième set. Le Français a alors pris à parti le juge de chaise lors du changement de côté en accusant l'Argentin Damian Steiner de ne pas oser juger faute des balles de Nadal et de ne pas utiliser ses facultés de contredire un juge de ligne ("overrule"). "Je me suis plaint parce que durant tout le match, j'ai dû "challenger" (demander le recours à l'arbitrage vidéo) et que j'ai très souvent eu raison, a expliqué Tsonga en conférence de presse. Il n'a jamais pris l'initiative (de déjuger). C'est tout le temps pareil. Si la balle est vraiment près de la ligne, il ne va jamais dire qu'elle est faute contre Rafa. Mais contre moi, oui. Parce que si Rafa ne l'aime plus, il n'arbitrera plus des finales ou des demi-finales. Parfois ce n'est pas juste."

Nadal : " Jo a juste sur un point"

Mauvais perdant, Tsonga ? Le sixième joueur mondial avait visiblement du mal à avaler la pilule en conférence de presse : "Moi je dois prendre une décision (de demander l'arbitrage vidéo) mais lui il ne prend jamais de décision. Il donne le score. C'est pour ça que ça m'énerve parfois, a poursuivi le Français. C'est le double de travail pour moi: je dois jouer mais en même temps surveiller les lignes. Après, ça te monte à la tête et tu peux perdre ta concentration à cause de ça."

De son côté, Nadal a tenté de relativiser comprenant, parfois, la "frustration dans ces situations". L'Espagnol précise : "C'est vrai qu'avec l'arbitrage vidéo, les juges de chaise déjugent moins souvent qu'avant. Je l'ai déjà dit cent fois. Mais ce n'est pas parce que c'est moi en face de lui. Cela m'est déjà arrivé plein de fois (ndlr: il cite alors un exemple à l'Open d'Australie contre Tomas Berdych). C'est quelque chose de général avec les arbitres aujourd'hui qui pensent qu'ils ont moins de pression avec l'arbitrage vidéo. Ils ne prennent pas le risque de déjuger en sachant qu'il y a la vidéo (qui peut leur donner tort)." Et de conclure : "Jo a juste sur un point mais il a faux sur l'autre".

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 

Articles tennistiques 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3 Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Jo-Wilfried Tsonga -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit