RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Articles tennistiques 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mar 29 Mai 2012 - 22:00


Tennis - Roland Garros (H) : Mathieu s'est arraché

Longtemps malmené par l'Allemand Bjorn Phau, Paul-Henri Mathieu a trouvé les ressources pour inverser la tendance et s'imposer en cinq sets (2-6, 4-6, 6-4, 6-3, 6-0). PHM rencontrera John Isner au prochain tour.

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 30 Mai 2012 - 10:06


Paul-Henri Mathieu, époque Renaissance

mercredi 30 mai 2012
Par Eric Frosio

Revenu de l’enfer après une grave opération du genou, Paul-Henri Mathieu a débuté une deuxième carrière qu’il veut faire rimer avec plaisir. Au 2e tour jeudi, "Paulo", 261e mondial, se mesure au géant Isner.

Si le lundi de Pentecôte célèbre la venue du Saint-Esprit cinquante jours après Pâques, cette journée a cette année également été synonyme de résurrection pour "Saint-Mathieu". C'est ce jour-là que Paul-Henri, ancien 12e joueur mondial, a disputé -et gagné- son match du premier tour contre Bjorn Phau. Le premier à Roland-Garros depuis deux ans. Donné perdu pour le tennis à cause d’une grave blessure au genou et écarté des courts pendant plus de quinze mois, "PHM" y a alors retrouvé la lumière.

Passé par tous les états

Après plus de trois heures d’un combat décousu face à l’Allemand Phau, l’Alsacien a fini par remonter deux sets de handicap (pour la seconde fois de sa carrière seulement) pour lever les bras au ciel. Dans son box, sa femme, Quiterie, et son kiné avaient les yeux embrumés par l’émotion. Lui a savouré la standing-ovation du public qui avait convergé vers le court numéro 2, avant de s’assoir et de craquer, le visage enfoui dans sa serviette.

Toutes les galères, les douleurs et les sacrifices sont alors remontés à la surface. "C’est extraordinaire, commentait le miraculé après ce drôle de succès. Je suis passé par tous les états lors de ce match. La victoire, c’est super mais c’est surtout fabuleux de pouvoir rejouer et d’être sur le court."

Comme Thomas Muster
Victime d’une ostéotomie, Mathieu a dû se faire fracturer le tibia et le péroné afin que sa jambe soit redressée. Le genre d’opération qui peut vous pousser un tennisman à devenir consultant télé plus tôt que prévu. Pas "Paulo" qui a défié l’avis des médecins pour s’inventer une deuxième carrière. "Personne n’y croyait, mais je n’ai pas lâché, même s’il n’y avait qu’une seule petite chance, je voulais la saisir", confiait-il ainsi il y a quelques semaines dans un documentaire poignant diffusé sur Canal+.

Il est donc reparti de très loin, a tapé sous la houlette de Thierry Champion ses premières balles, assis sur un banc, et a serré les dents pour réparer son outil de travail. Des images qui rappellent celles de Thomas Muster, victime d’un chauffard qui lui avait broyé la jambe à Miami. "Musterminator" avait réussi son come-back et avait même gagné Roland-Garros six ans plus tard.

"Paulo est un combattant"

Francis Gasquet, le père de Richard, se souvient avoir croisé Mathieu le miraculé à plusieurs reprises. "Quand je le voyais au Centre national d'entraînement (CNE), au tout début de sa rééducation, cela faisait vraiment peine à voir. Mais Paulo est un combattant, il l’a toujours été. C’est vraiment fabuleux ce qu’il a accompli. Je ne vais pas parler de miracle mais plutôt de prouesse médicale et mentale", confie-t-il, admiratif. Après une première victoire sur le grand circuit en tout début d'année lors du tournoi de Montpellier (face à Stebe), puis une première perf’ face à Feliciano Lopez, 15e mondial, à Rotterdam et de belles sensations à Monte-Carlo, "PHM" vient de confirmer qu’il était bel et bien de retour avec, dit-il, "une fin de match magique" face à Phau.

"C’est une deuxième carrière qui commence, affirme "Paulo". J’ai envie de me faire plaisir, de m’éclater. Je ne sais pas où elle va me mener. En fait, je ne sais pas si je ferais aussi bien que lors de ma première carrière, c’est impossible à dire car mon corps n’est plus aussi résistant. Je ne peux plus forcer sur la machine. Mais peu importe, c’est déjà énorme d’être là."

Jouer relâché face à Isner

Énorme, c’est aussi le défi qui se présente à lui pour son deuxième tour. Celui qui avait poussé Nadal dans ses derniers retranchements en 2006, va en effet retrouver le géant John Isner… qui est lui-même passé très près de l'exploit face au maître des lieux l'année dernière. "Il sert fort et lifté. La terre battue lui donne le temps de préparer son grand coup droit et il se déplace bien pour un grand, mais je ne serai pas crispé. Je vais jouer relâché", annonce-t-il. Après être revenu de si loin, "Saint-Mathieu" a des raisons d’y croire…

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Jeu 31 Mai 2012 - 21:01


Tennis - Roland Garros (H) : Mathieu, incroyable combattant

Après un combat épique de 5h41' et quinze mois après son opération de la jambe, Paul-Henri Mathieu s'impose (6-7, 6-4, 6-4, 3-6, 18-16) contre John Isner. A troisième tour, il affrontera Marcel Granollers ou Malek Jaziri.


PHM, félicité par John Isner au terme de la rencontre. (Reuters)

« C'est pas possible, c'est pas possible. » Paul-Henri Mathieu n'en croit pas ses yeux. Le coup droit de John Isner atterrit dans le couloir... Enfin. Après 5h41' d'un combat épique, il vient de battre (6-7 [2], 6-4, 6-4, 3-6, 18-16) l'Américain. Ce n'est pas possible pour le commun des mortels, mais Paul-Henri Mathieu n'est pas le commun des mortels. C'est un incroyable combattant. Il revient de tellement loin...

En mars 2011, le chirurgien lui a cassé des os de la jambe gauche pour les lui réaligner. Pendant quinze mois d'une interminable rééducation, il tape des balles assis sur une chaise, il souffre le martyr, il résiste au doute, il survit. Il tient et ce jeudi à 21h08', il peut se dire « c'est pas possible ». Après la souffrance, il peut enfin savourer. Il sait pourquoi il s'est autant battu : « pour vivre ces moments-là ».

PHM résiste à tout

Contre John Isner, il résiste à tout : les aces à foison (41 au total), les balles de break manquées (4/24 balles de break converties) et les balles de match envolées sous le poids des services gagnants. A sa septième balle de match, il lève les bras, se prend la tête à deux mains, envoie des baisers à la foule, serre les poings, salue son adversaire. Ivre de bonheur, il erre sur le central et sous les acclamations du public. Il goûte chaque minute, il sait qu'elles sont si précieuses.

En béquilles l'an dernier, il vole sur le Philippe-Chatrier cette saison. A ce mental, il ajoute une énorme qualité de jeu et de retour. Lui parfois un peu timoré prend sa chance sur chaque balle courte (69 points gagnants pour 40 fautes directes). Lui parfois émotif dépasse ses limites pour juguler sa frustration. La frustration a changé de camp. Depuis un mois, le 11e mondial a perdu de sa superbe et multiplie les fautes directes (98 au total pour 107 points gagnants), mais il reste redoutable dans les moments clés. Ce n'est pas suffisant. Paul-Henri Mathieu ne lâche rien. Il revient de tellement loin.
Sophie DORGAN, à Roland-Garros

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 1 Juin 2012 - 8:37


PHM a fêté ça avec son bébé

ES à Roland-Garros | rmcsport.fr | 31/05/2012

Tous les amis de Paul-Henri Mathieu ont fêté l'incroyable victoire de l'Alsacien 18-16 au cinquième set face à John Isner. Le Français a embrassé son papa, remercié son kiné Christophe Gaillard, qui le suit depuis son opération au genou. Alexandre Charraire, un de ses meilleurs amis, qui l'avait accompagné en janvier en Allemagne, pour sa reprise, a même immortalisé une scène de bonheur dans le vestiaire: "Paulo" tenant dans ses bras son petit Gabriel, âgé de deux mois et demi.

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 1 Juin 2012 - 9:06


Mathieu: "J'étais prêt à perdre"

Tennis - Roland Garros

Si Paul-Henri Mathieu a remporté son duel de titans face à Isner, c'est parce que l'obsession de la victoire n'est plus là pour l'inhiber.



Il est arrivé dans la salle de conférence de presse comme il avait quitté le central. Sous les applaudissements. Moins d'une heure après sa folle victoire contre John Isner, Paul-Henri Mathieu a les traits tirés, mais il a la fatigue heureuse. Celle du vainqueur, tellement plus simple à digérer. Entre ces deux scènes, il a eu le temps de passer un seul coup de fil. Son destinataire? Nicolas Mahut. Sans doute la personne sur le circuit avec laquelle il a tissé les liens les plus étroits. Ce même Mahut qui, voilà deux ans à Wimbledon, avait lui aussi a disputé un match de fous, bien plus dingue encore, contre Isner. Mais il l'avait perdu, lui. "J'ai eu Nico, je lui ai dit 'je t'ai vengé'", confie PHM, tout sourire. Son pote ne lui avait pourtant pas été d'un précieux secours. "Je lui avais demandé un tuyau pour savoir notamment où Isner servait sur les balles de break. Il m'a répondu 'partout'. Il m'a bien aidé, quoi !"

Mathieu : ce qui a changé - Tennis - Roland Garros Pour tout dire, c'est bon de voir Mathieu rire et sourire après une telle baston. Il les a si souvent perdues... Il y a dix ans, presque jour pour jour, celui qu'on n'appelait pas encore PHM s'inclinait en cinq sets face à Andre Agassi, sur ce même court central. Il avait vingt ans, tout l'avenir devant lui et ce revers frustrant face à la légende américaine semblait annoncer des lendemains qui chantent. Mais l'Alsacien a connu plus de frustrations que de satisfactions. Jusqu'à la descente aux enfers au cours de l'année 2011, année blanche passée à reconstruire son genou gauche meurtri. "Franchement, au début, j'étais déjà très heureux de rejouer sur ce court, explique-t-il. Ça faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivé. J'ai essayé de profiter du moment. Mais bien sûr, quand vous gagnez, c'est encore meilleur. Quand j'étais loin des courts, j'en avais rêvé. C'est pour vivre ça que je me suis battu. J'ai sans doute déjà joué mieux que ça mais, question émotions, je n'ai jamais rien vécu d'aussi fort."

"Même si j'avais perdu, j'aurais passé une journée fabuleuse"

On veut bien le croire. Une victoire 18-16 au cinquième après 5h41 de jeu, c'est tout sauf commun. Mais quand on revient d'aussi loin que lui, ça pend un relief plus particulier encore. "Est-ce que, avant ma blessure, j'aurais gagné ce match?, s'interroge-t-il. C'est difficile à dire. J'ai envie de répondre oui. Mais c'est certain que ma blessure m'a permis de prendre beaucoup plus de recul par rapport à tout ça. Je suis plus mature". Plus serein, aussi. Peut-être parce que le jeu en lui-même est devenu plus important que la victoire. "Même si j'avais perdu, j'aurais passé une journée fabuleuse. C'est fantastique d'avoir la chance de vivre ça. J'étais prêt à perdre", note-t-il, comme s'il avait fallu ce long tunnel pour qu'il en prenne vraiment conscience.

Mathieu : ce qui a changé - Tennis - Roland Garros Même quand les balles de match s'accumulent et disparaissent les unes après les autres. "J'étais dégoûté sur les balles de match, reprend Mathieu. Il a vraiment très bien joué les balles de match. Il y en a une ou je manque un passing mais j'étais un peu loin pour le tirer et après 5h30 de jeu, ce n'est pas évident non plus de pousser sur les jambes. Dans ces circonstances, avant, j'avais tendance à me crisper. Ce n'est plus le cas. J'ai plus d'expérience." S'il l'a gagnée au mental, Mathieu est aussi allé chercher cette victoire au physique. C'est sur ce plan qu'il a vraiment sidéré son monde. Voilà un joueur qui n'a pas joué pendant quinze mois, dont le dernier match au meilleur des cinq sets remontait à l'US Open 2010, qui enchaine deux victoires en cinq sets.

Un orteil fracturé, deux ongles cassés

Sur les coups de 21 heures, chose impensable, il paraissait même plus frais que John Isner. "Si on m'avait dit ça, je ne l'aurais pas cru, admet-il. Je ne pensais pas être capable de tenir aussi longtemps. Bon, si on me demande de retourner sur le court pour jouer trois sets, je ne suis pas sûr d'en être capable. Je ne vais pas vous mentir et vous dire que je suis en super forme. Mais je ne suis pas sûr qu'il y a deux ou trois ans, j'aurais été plus frais." Une résistance d'autant plus sidérante que PHM a révélé jeudi soir qu'il s'était... fracturé un orteil, quatre jours avant Roland-Garros. "Je peux bien le dire, maintenant. Je me suis cogné dans un banc. Et là, après le match, je me suis cassé deux ongles, j’ai deux hématomes sur deux ongles d’orteil, à force de buter contre la chaussure. Mais ça va, j'ai connu pire dernièrement..." Ce n'est plus PHM, c'est Rambo et Robocop réunis.

Mais si quinze mois d'arrêt complet n'ont pas suffi à le stopper, qu'est-ce qui pourrait y arriver? Même John Isner et ses 41 aces n'ont pas suffi à le ramener à la raison. C'est la victoire du corps, du coeur et de la tête. En prenant, congé, il ne rêvait que d'une chose: "Aller diner. Et ça, ça va être bon". Les jambes sont lourdes et endoloris. Mais il n'a jamais eu le pas aussi léger en quittant un stade. "Je ne sais vraiment pas comment je vais me sentir en me levant demain (vendredi). Mais bon, je ne vais pas me plaindre, non?" Non. Il y a sans doute eu des moments depuis un an et demi où les gens ont eu envie de le plaindre, le Paulo. Mais certainement pas maintenant...



www.eurosport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 1 Juin 2012 - 19:47


Mathieu ménage sa monture

RG - 3e tour

Au lendemain de son exploit phénoménal contre John Isner, Paul-Henri Mathieu a mis l’accent sur la récupération avant de défier Marcel Granollers, ce samedi. Un défi qu’il n’aurait jamais imaginé possible, il y a 15 mois.

Nicolas Paolorsi avec R.P, R.M, E.S et J.F.P | rmcsport.fr | 01/06/2012

Mars 2011. Après un énième abandon au tournoi de Bâle, Paul-Henri Mathieu subit une ostéotomie tibiale destinée à remettre sa jambe « dans l'axe. » Quinze mois de doutes et de douleurs plus tard, « PHM » réussit l’exploit de sortir la tête de série n°10 de Roland-Garros, John Isner. « On a tellement travaillé depuis un an et demi, lâche son kiné, Christophe gaillard, très ému. Quand je l’ai vu, il sortait de l’hôpital, il ne bougeait plus du tout et on ne savait pas où on allait. Vous n’imaginez pas. C’est une récompense énorme. »

Sur le court, « Paulo » a dû se ressasser les discussions franches échangées devant un plat de pâte avec Alexandre Charraire, son meilleur ami. La jambe immobilisée dans une armature en plastique empêchant tout mouvement, Mathieu avait même suivi le tournoi de la Porte d’Auteuil sur la terrasse de France Télévision en tant que consultant. « Il ne pouvait pas conduire, souffle son confident. Je lui avais demandé de commenter la journée des enfants avec l’arrivée sur le court de Djokovic. Il m’a dit non : quand on commente, on n’est plus joueur de tennis. Moi, je le suis toujours un peu. »

Vélo et froid au programme du jour

Une force de caractère qui lui a permis de passer les deux premiers tours de ce Roland-Garros après des rencontres en cinq sets. « C’est un courageux ce garçon, il y a toujours cru, confie Gaillard. On est juste heureux. C’est une référence et mentalement, il a franchi un cap grâce à cette épreuve. » Si le mental suit, Paul-Henri Mathieu doit désormais mettre l’accent sur la récupération suite à son match marathon de la veille (5h41). Dès la fin de la rencontre, « PHM » était sur le vélo pour une session de 15 minutes afin d’éliminer au plus vite les toxines de ses muscles. « Je le dérouille ce matin, il va faire du vélo, poursuit son kiné. Il va aussi faire du froid et de la récup’. Là, ce n’est plus du tennis, c’est du mental. »

Exténué, Mathieu a renoncé à son entrainement de la matinée. Le Strasbourgeois a même déclaré forfait pour son match de double programmé ce vendredi après-midi avec son partenaire Florent Serra. Et si Paulo ne s’est plus entrainé plus de 2h30 depuis deux ans, personne ne doute de sa capacité à affronter Marcel Granollers, ce samedi. « Paulo, c’est un martien, il n’est pas fait comme nous, termine Alexandre Charraire. C’est Robocop et il sera là encore samedi. Bob Sinclar (le Dj, grand ami de Paul-Henri Mathieu, ndlr) avait annoncé que c’était l’homme qui valait 3 milliards, il l’a montré. » Suite du feuilleton à succès ce samedi sur le court Suzanne Lenglen.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Sam 2 Juin 2012 - 20:15


Tennis - Roland Garros (H) : Mathieu a tout donné

Paul-Henri Mathieu sort sous l'ovation du public après sa défaite (6-4, 6-4, 1-6, 4-6, 6-1) contre Marcel Granollers. Le Français a encore donné une leçon de courage et de combativité.


Mathieu et Granollers ont livré un très beau combat en cinq sets. (L'Equipe)

La défaite peut être belle. Sur le court n°1 en ébullition, le public l'a bien compris. Il a envie de remercier Paul-Henri Mathieu malgré sa défaite (6-4, 6-4, 1-6, 4-6, 6-1 en 3h56') contre Marcel Granollers. Pendant de longues minutes, le Français se nourrit de l'ovation. Quand il sort du terrain, les spectateurs l'applaudissent encore sur l'esplanade et lui dresse une haie d'honneur. Dans les tribunes, Henri Leconte en a des « frissons » devant cette « leçon de courage et de combativité ». « On est tous des compétiteurs, on est forcément déçus. Mais il faut relativiser, je suis content d'avoir pu faire trois matches ici, rappelle le Strasbourgeois. Il y a quelques semaines, j'aurais signé pour ça. Même si on veut toujours plus, il ne faut pas exagérer. »

Il suffit de regarder le chemin parcouru pour comprendre. En trois matches et quinze sets, le Français a passé 12h11' sur le court. L'an dernier, il était en béquilles. Alors la phrase-type « je ne pouvais pas donner plus » prend tout son sens. Face au crocodile espagnol, il n'a jamais lâché. Mené deux sets à zéro, il continue à y croire. « J'ai pensé aux moments difficiles que j'ai vécu les derniers mois. Je me disais que j'avais beaucoup de chance d'être là et que je devais me battre et aller jusqu'au bout, raconte PHM. Il fallait que je trouve une solution. J'ai réussi à me persuader que je ne ressentais plus la fatigue et j'ai réussi à me relâcher. »

« Il y a quelques semaines, j'aurais signé pour ça. Même si on veut toujours plus, il ne faut pas exagérer. »


Contre John Isner, il a avoué « être prêt à perdre ». Et c'est bien toute la différence. Il ose et tient au mental. « Je n'ai tenu qu'au mental. Sinon j'aurais pris 6-4, 6-4, 6-2 », avoue le Tricolore. Marcel Granollers couvre le terrain d'un marathonien et fait une faute directe toutes les années bissextiles. Alors le PHM ose tout. Qui aurait imaginé 63 montées au filet pour le Français ? Dans sa « deuxième carrière », tout est possible. Jusqu'à 4-0 (15-40) au quatrième set, il marche sur l'eau. L'Espagnol est au bord de la crise de nerfs. Mais il faut tenir encore et toujours. Le mental ne peut pas complètement effacer la fatigue.

Paul-Henri Mathieu commence à faiblir et le crocodile sent sa proie. L'euphorie est passée et le Français laisse échapper deux balles de break lors du premier jeu du cinquième set. Elle pèse trop lourd. « Au début, j'avais vraiment les jambes lourdes, je commettais quelques fautes sur des attaques ou parfois des mauvais choix. A force de me persuader que cela allait venir, je me suis senti léger à partir du troisième set, explique l'Alsacien. Malheureusement c'est revenu au début du cinquième set où j'ai commencé à avoir mal un peu partout. » Il a tout donné et surtout une immense leçon de courage.
Sophie DORGAN, à Roland-Garros

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Sam 2 Juin 2012 - 20:47


PHM par la (très) grande porte

Héroïque après un nouveau match en cinq sets, le Français Paul-Henri Mathieu s’est incliné face à l’Espagnol Marcel Granollers au 3e tour de Roland-Garros. Mais personne n’oubliera le tournoi réalisé par le miraculé du tennis français.

Aurélien Brossier | rmcsport.fr | 02/06/2012

La France a toujours aimé les beaux perdants. Samedi, au 3e tour de Roland-Garros, elle en a trouvé un fabuleux. Héroïque même. Battu par l’Espagnol Marcel Granollers, Paul-Henri Mathieu est encore allé au bout de lui-même. Comme au tour précédent face à Isner, PHM le miraculé a poussé son adversaire jusqu’au 5e set. Mais après 5h41 de jeu face à l’Américain, cette nouvelle coriace opposition était de trop. On craint d’ailleurs le pire lorsque le Strasbourgeois perd les deux premières manches (6-4, 6-4). Entre ses jambes lourdes et le souvenir encore récent d’une grave blessure qui l’a tenu éloigné des courts durant près de 15 mois et qui faillit bien ruiner sa carrière, l’aventure semble toucher presque logiquement à son terme. C’est mal connaître le mental de « PHM ».

Fin du conte de fées


Incroyable vainqueur du 3e set 6-1, le Français se rebiffe. Et enflamme Paris. Serait-il « Mister miracle » ? Après Isner, Granollers subit de plein fouet l’ouragan Mathieu qui s’empare ensuite du 4e set pour remettre les compteurs à zéro. C’est à croire que cet homme-là aime revenir de l’enfer. Mais de conte de fées, il n’y aura pas. Le 5e set est celui de trop et l’Espagnol profite de la défaillance physique de PHM pour composter son billet pour les 8e de finale. Qu’importe. Ces 3 heures et 56 minutes de jeu ont largement mérité l’ovation du public.

www.rmcsport.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Lun 18 Juin 2012 - 18:12


Tennis - ATP - Eastbourne : Chardy sort Mathieu

Le 18/06/2012 à 18:59:00 | Mis à jour le 18/06/2012 19:58:38

Jérémy Chardy s'est qualifié lundi pour les 8es de finale du tournoi d'Eastbourne aux dépens de Paul-Henri Mathieu (7-5, 6-7[5], 7-6[5] en 2h58'). Le Palois retrouvera désormais Sam Querrey ou Andy Roddick (n°6).

www.lequipe.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Sam 11 Aoû 2012 - 8:39


Tennis - ATP - Gstaad : Mathieu s'arrête là

Paul-Henri Mathieu, qui redécouvrait samedi les joies d'une demi-finale pour la première fois depuis septembre 2009, a longtemps inquiété Janko Tipsarevic. Mais les détails ont basculé en faveur du Serbe.


Paul-Henri Mathieu n'est pas passé loin de l'exploit face à Tipsarevic. (Reuters)

Même s'il ne goûtera pas à la finale du tournoi de Gstaad, « PHM » peut être fier de son parcours dans la station alpine. Tombeur de Gulbis en quart, il n'aura pas eu autant de réussite en demie, face à la tête de série numéro 1. Dans un premier set accroché, où les deux joueurs ont défendu bec et ongle leur service, les occasions de faire le break ont été rares. Le Strasbourgeois a bien eu une petite opportunité à 6-5 en sa faveur, que le Serbe balaya d'un énième ace. Mais, au terme d'un tie-break à rallonge, c'est bien Tipsarevic qui s'adjugeait le premier set (7-6, [10]). Le genre de jeu qui fait basculer un match.

«PHM» est de retour

Dès lors, le déclin de Paul-Henri Mathieu est devenu plus évident. Difficile toutefois d'imaginer que ce grand droitier ait pu tomber au-delà de la 700e place mondiale en début d'année. Sonné par la perte d'une manche au cours de laquelle il a aligné quatre balles de set, il a ensuite peiné à remporter ses jeux de service, le deuxième jeu du second set en étant l'illustration parfaite. C'est finalement à 3-2 que la bascule s'effectua, lorsque le Serbe chipa la mise en jeu du Français avant de s'envoler vers la victoire. Vainqueur du « son » tournoi (il réside désormais à Genève, à quelques dizaines de kilomètres de Gstaad) en 2007, Paulo ne rééditera pas l'exploit cette année. Mais il continue sa remontée vers le plus haut niveau. En s'extirpant du piège tendu par le Français (7-6[10], 6-3), Tipsarevic file vers une deuxième finale en une semaine, après sa victoire lors du tournoi de Stuttgart.

www.lequipe.fr

Paulo a disputé les qualifs de Toronto la semaine dernière, il a perdu au dernier tour contre Cipolla. Cette semaine il joue les qualifs de Cincinnati.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MK9


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Meudon

Membre n° : 158
Nombre de messages : 4151
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 29 Aoû 2012 - 10:01

Mathieu, roi des 5 sets

Malgré un mauvais départ, Paul-Henri Mathieu a su revenir dans la partie pour s'imposer face à Andreev, 100e mondial (2-6, 4-6, 7-6, 7-6, 6-1 et 3h48' de jeu)


Paul-Henri Mathieu sort Igor Andreev au premier tour. (L'Equipe)


Appelez ça désormais une "Paulo'', à savoir une dramatique en cinq sets en Grand Chelem, une série que le revenant Paul-Henri Mathieu avait lancée cette année à Roland-Garros. Le Strasbourgeois en avait disputé trois Porte d'Auteuil face à Phau, Isner et Granollers, chutant face à l'Espagnol sous les olas d'une foule conquise par tant de bravoure. Et voilà qu'il a remis ça durant 3h49 à l'US Open, devant une petite colonie de Français bien accrocheuse. A la Paulo : deux sets de retard, deux balles de matches sauvées, deux tie-break pour égaliser à deux sets partout, avant de finir par concasser son adversaire. Evidemment, le match n'a pas été de toute grandeur technique (16 double-fautes au total). Le Français, qui souffre au service (32% de premières balles pour les deux premières manches), peine fortement en début de match. Mais à 0-30 dans le premier jeu du troisième, il pousse un premier cri de rage. Ca y est, il est lancé.

En face, Andreev alterne coup de marteau en coup droit sur la ligne et revers dans les choux, notamment dans le tie-break du 3e set où il rate une attaque à bout portant. Mathieu en profite pour remporter en homme fort ce jeu décisif (7-1, avec retours gagnants et service canon). Très tendue et très inégale, la quatrième manche voit le Russe obtenir deux balles de match à 6-5. Sur la première, son retour tout mou prend le filet ; sur la deuxième, PHM plante son dixième ace. Dans le tie-break qui suit, le Français est encore mené 4-1, avant d'enchaîner sur six points consécutifs marqués par la fébrilité de Andreev (7-4). A ce moment précis, on a raison de penser que ce dernier va s'écrouler. Trois fois dans le cinquième set, Andreev mène 40-0 ou 0-40, trois fois il perd le jeu... Mathieu s'envole, définitivement combattant héroïque.

«On a tellement dit dans le passé que je perdais les matches à l'arraché que j'en ai eu assez.»

«J'aurais évidemment préféré gagner en trois sets, mais j'étais lent au début, confiera-t-il. Et quand on est mené deux sets à rien, la seule solution, c'est de gagner en cinq... Il faut oublier et repartir au combat. J'étais derrière, mais j'ai su prendre ma chance sur les points importants. On a tellement dit dans le passé que je perdais les matches à l'arraché que j'en ai eu assez. Et cette année, c'est la deuxième fois que je reviens de deux sets à rien. Peut-être parce que je panique moins qu'avant mon opération à la jambe. L'an dernier à la même époque, j'étais au centre de rééducation... Du coup, maintenant, je relativise.»

Source

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Mer 29 Aoû 2012 - 16:09

Il m'étonnera toujours !

Par contre, s'il pouvait éviter de faire ça à chaque fois. :laugh: Contre Raonic, il va devoir faire un gros match comme contre Isner à RG seulement cette fois-ci c'est sur dur.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 31 Aoû 2012 - 12:00


Tennis - US Open (Hommes) : PHM trop juste face à Raonic


PHM sorti au 2e tour (Reuters)

Paul-Henri Mathieu ne disputera pas le troisième tour de l'US Open. Il a été battu, jeudi, par la tête de série n°15, Milos Raonic (7-5, 6-4, 7-6[4]). Le Français n'a tout simplement rien pu faire face au service du Canadien, bien mieux réglé sur ce coup que lors de son premier tour. PHM a donc découvert le maître-mot quand Raonic est dans ce type de forme : frustration.

«J'étais tellement content d'être là déjà, mais dans le jeu je n'ai pas pris de plaisir et c'est frustrant, a ainsi confié Mathieu. Malheureusement au tennis il y a le service. C'est un peu triste. Je suis ravi que lors de mes débuts il n'y ait pas eu autant de grands serveurs. Même sa deuxième balle est difficile à contrôler car elle a beaucoup d'effet. Ce qui est encore plus frustrant c'est que j'avais le sentiment d'être meilleur que lui du fond du court.» Mais la logique Raonic a été sans pitié.
C.B., à New York

www.lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MK9


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Meudon

Membre n° : 158
Nombre de messages : 4151
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   Ven 26 Oct 2012 - 14:31

''PHM'' sort Davydenko

Paul-Henri Mathieu poursuit sa route à Bâle. Bénéficiaire d'une wild card, il s'est hissé jeudi en quarts de finale au détriment de Nikolay Davydenko (6-3, 6-7[2], 6-4).


Les gifles de coup croit de Nikolay Davydenko n'ont pas stoppé la marche en avant de Paul-Henri Mathieu, jeudi, à Bâle. (Reuters)


De Bâle, Paul-Henri Mathieu gardait un souvenir plutôt douloureux : un forfait, en 2010, à cause de son genou. Le début d'une longue convalescence. Le quart de finale disputé trois ans plus tôt, en 2007, l'une de ses meilleures saisons, paraissait alors très loin. Vendredi, "PHM" va en quelque sorte effectuer un retour vers le futur : il disputera à nouveau les quarts de finale du tournoi suisse (contre Dimitrov, tombeur mercredi de Benneteau). Un droit obtenu grâce à sa victoire jeudi sur Nikolay Davydenko (6-3, 6-7[2], 6-4).

Malgré les gifles de coup droit parfois infligées par le Russe, malgré l'impact des services de ce dernier, Mathieu n'a connu qu'une seule période compliquée : le tie-break du deuxième set, durant lequel Davydenko a d'emblée imprimé le tempo (4-0). Pour finalement égaliser à une manche parout. Le premier jeu de l'ultime set, disputé avec ce même rapport de forces, laissait présager une mauvaise pente pour Mathieu. Mais l'Alsacien a immédiatement récupéré le jeu de service perdu (1-1). Et retrouvé la maîtrise du jeu, tantôt grâce à sa défense, notamment en revers ; tantôt grâce à des accélérations long de ligne. Impeccable sur sa mise en jeu, lors du neuvième jeu, Mathieu a fini par faire craquer Davydenko : il lui a soufflé son service (jeu blanc) et le gain du match.

www.lequipe.fr

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Articles tennistiques 2012   

Revenir en haut Aller en bas
 

Articles tennistiques 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Paul Henri Mathieu (PHM) -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit