RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Auteur Message

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Itw & Conférences de Presse   Mer 8 Aoû 2007 - 12:22

Gaël a dit des choses et vous avez ces interviews? Nous les attendons ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 23 Avr 2008 - 9:34

Monfils et "ses potes"
Eurosport - Propos recueillis par Krystel Roche, à Monte-Carlo - 22/04/2008 19:11



Gaël Monfils s'amuse un peu de ne plus être l'objet de polémiques. Avec un peu de recul, il nous donne son avis sur le tennis français. "Là, on se concentre sur Jo et Richard, peut être que bientôt ce sera mon tour si j'arrive à bien rejouer", lance-t-il dans un sourire.

MS MONTE-CARLO - 1er tour

Gaël Monfils (FRA) bat Fernando Verdasco (ESP) 7-5, 6-4
Prochain adversaire : Karlovic.

MONFILS ET LE TENNIS FRANÇAIS

Que pensez-vous de l"état de forme actuel du tennis français ?

GAEL MONFILS : "Je trouve ça génial, on est plein de joueurs français dans les 100 (ndlr : 14 tricolores figurent actuellement dans le top 100 : 8. Gasquet, 12. Mathieu, 16. Tsonga, 33. Simon, 41. Llodra, 43. Mahut, 47. Santoro, 51. Grosjean, 56. Gicquel, 63. Benneteau, 64. Monfils, 76. Serra, 82. Ascione, 83. Clément), ça fait du bien au tennis français, il y a une bonne émulation, c'est vraiment bien."

C'est une bonne chose que toute l'attention et la pression soit concentrées sur Richard et Jo plutôt que sur vous ?

G.M : "On m'a laissé bien tranquille, il y a Jo (ndlr : Tsonga) qui est arrivé, et par conséquent beaucoup d'attentes sur lui… Richard qui a beaucoup de problèmes… Je pense qu'on m'a enterré complètement, je n'ai plus de pression, c'est même marrant, donc pour moi c'est génial !... Par apport aux résultats, je n'ai apparemment pas répondu à certaines attentes. J'ai été blessé, écarté, on m'a vachement oublié, et les mecs (ndlr : Gasquet et Tsonga) ont brillé, donc on va dire que… Ça fait même du bien ! Je reviens tranquillement, je n'ai pas de pression et c'est génial. Je sais que de toute façon, à partir du moment où je rejouerai très bien, ça reviendra au galop… J'ai 21 ans, il me reste encore 10 ans sur le circuit, j'ai le temps de resurgir !"

Juste un mot sur la polémique actuelle autour de l'attitude de Richard en Coupe Davis… Pensez-vous que ça méritait de faire autant de bruit ?

G.M : "C'est sûr qu'il y a une bonne polémique autour de Richard !... Encore une fois c'est un peu par presse interposée le fond de la chose, ce n'est pas à la presse de s'en mêler… Ça s'est un peu enflammé (soupir)... Moi je n'en sais trop rien, donc je ne peux pas dire, mais tout ce que je sais, c'est que c'est un peu la presse qui exagère le truc, ok il y a des petites choses, mais ce n'est pas à la presse de s'en mêler, ça fout plus le bordel qu'autre chose… C'est à eux de régler ça, entre eux.

Richard, je suis à fond derrière lui. C'est un pote, on a le même âge, on parle beaucoup et on s'aime beaucoup, donc je suis à fond avec lui. Après, en ce qui concerne la rencontre en elle-même, oui je l'ai suivie. On suit toujours d'Equipe de France. C'était difficile, de gros matches de Coupe Davis, les gars se sont bien déchirés et ils ont été un peu plus fort, cette fois."

Vous avez manqué à Richard Gasquet justement pendant ce week-end de Coupe Davis ?

G.M : "Entre guillemets on peut dire que tout d'abord, c'est Jo qui lui a manqué. Après, c'est sûr que si j'avais été là, ça aurait peut être été un peu mieux pour lui."

Gasquet - Tsonga - Monfis, réunis en Equipe de France de Coupe Davis : un rêve qui pourrait devenir bientôt réalité ?...

G.M : "C'est eux qui m'attendent là ! (rires). A moi de me bouger le cul et d'être opérationnel l'année prochaine. On se le dit. Pour moi là c'est une période un peu plus délicate, donc les deux me soutiennent. Je reviens bien, je me sens bien. Je vais bosser ! L'année prochaine, il peut y avoir du bon…"

C'est une motivation supplémentaire de les voir tous les deux évoluer en Equipe de France ?

G.M : "Je suis content pour eux, mais je ne regarde jamais par rapport à moi. Je sais que chacun est différent. Si la motivation part de là, ce n'est pas une bonne motivation. Ce n'est pas en regardant Jo faire une finale que je vais me dire « putain, demain je me lève à 7 heures faire un footing, c'est comme ça que je vais faire finale », "nan"… La motivation part de moi en premier. Je suis vraiment ravi pour Richard et Jo, parce que ce sont de très bons potes."

Francis Gasquet a déclaré qu'il serait plus sage que Guy cède sa place de capitaine… Pourquoi pas au profit de Yannick Noah…

G.M : "Déjà… Je viens de le savoir !… Franchement je ne sais pas trop. La Coupe Davis l'année prochaine, on a le temps d'en parler. A chaque fois, on a une réunion à la fin de la saison. Donc attendons la fin de la saison, et ce sera le moment approprié pour en discuter. Pour l'instant, la question ne se pose pas, je n'y pense pas encore."

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 23 Avr 2008 - 9:34

Monfils : "La joie de jouer"
Eurosport - Propos recueillis par Krystel Roche, à Monte-Carlo - 23/04/2008 11:19

Un seul Français, sur huit engagés au 1er tour du MS Monte-Carlo, a réussi à se qualifier : Gaël Monfils. Après plusieurs mois, où il estime avoir été "enterré", "Slideman" est de retour. A défaut de faire à nouveau le spectacle, il a retrouvé "la joie de jouer". Sa seule crainte? Se blesser encore.

Gaël, qu'est ce que ce Masters Series de Monte-Carlo représente pour vous ?


GAEL MONFILS : Ben... Je n'avais pas gagné un match jusqu'à aujourd'hui, donc ce n'était pas forcément des souvenirs très gais ! Mais c'est un beau tournoi, que j'apprécie, et je suis content d'avoir enfin pu gagner mon permier match.

Une victoire intéressante, Fernando Verdasco est un sérieux client sur terre…

G.M : Oui c'est une victoire qui fait vachement de bien, j'ai joué de manière correcte, ça redonne confiance. En fait c'est l'une des premières fois où j'arrive à faire un match en étant bien concentré. Les sensations sont correctes, pas encore exceptionnelles mais correctes, et surtout, énormément de concentration, c'est ce qui m'a beaucoup aidé sur ce match.

Quand vous avez vu le tirage au sort, Fernando Verdasco au 1er tour, spécialiste de la surface, gaucher de surcroît, est-ce que cela vous a stressé ou vous vous êtes dit au contraire que vous n'aviez rien à perdre ?

G.M : Pas du tout ! Je ne regarde pas trop le tirage… A partir du moment où je fais le maximum, peu importe, je verrai bien qui je joue… Avant j'y faisais attention, maintenant je regarde moins, je fais mes matches, simplement. Verdasco, en effet, je ne l'avais jamais rencontré. Quoi qu'il arrive je savais que j'allais livrer une grosse bataille. Chaque match est dur. Je me suis dit que c'était un gros match, il fallait que je donne tout.

Comment s'est passée votre préparation pour ce tournoi ?

G.M : Je suis resté un peu plus longtemps à Miami. Et je suis arrivé relativement tard. En fait, je n'ai passé qu'un jour ou deux à Valence, j'avais besoin de souffler, puis je suis venu sur Monaco. J'ai eu plus de temps que d'autres joueurs pour me préparer sur terre, c'est vrai. Mais je suis venu plus tôt que d'autres tout simplement parce que je pensais devoir passer par les qualifs…

Comment se passe la reprise sur terre ?

G.M : Même avant le match contre Starace (2e tour, tournoi de Valence, défaite 5-7 1-6, ndlr), j'avais remporté un premier match, donc la confiance revient, les automatismes reviennent, je me "refamiliarise" avec la surface. J'étais content de boucler mon premier match ici sans pépin physique.

Comment avez-vous vécu votre absence des courts ?

G.M : Au début pas très bien. C'est dur, au bout d'un moment tu as envie de rejouer, et tu ne peux pas. Du coup, tu te poses beaucoup de questions. Et puis j'ai eu des problèmes personnels… Thierry (ndlr : Champion, son entraîneur) m'a beaucoup aidé. Ça a été difficile, mais maintenant ça va beaucoup mieux. Quand j'ai commencé à rejouer, j'avais encore un peu mal. Et puis c'est une spirale, tu as l'impression que tout va mal. J'ai mal vécu ce moment.

C'est en bonne voie aujourd'hui ?

G.M : Oui, c'est beaucoup mieux. J'ai retrouvé la joie et l'envie de m'entraîner, donc tout va mieux.

Qu'est ce que vous volez prouver sur ce tournoi ?

G.M : Rien du tout. C'est un tournoi comme une autre. Chaque fois que je dispute un tournoi, c'est pour le gagner. Match par match, je vais tenter ma chance jusqu'au bout.

Est-ce que vous redoutez la blessure ?

G.M : Oui, j'ai un peu peur qu'il arrive un truc, j'ai toujours une appréhension, sachant que je m'étais blessé ici l'an passé. Mais apparemment ça tient, mon corps supporte bien l'entraînement, les matches, et a priori le changement de surface ne m'affecte pas trop cette année. Je n'ai ressenti aucune douleur en changeant de surface, je suis vraiment content.

Revenons sur votre match… Il s'agit donc de votre première victoire sur la terre battue monégasque

G.M : Je suis vraiment super content. Je n'ai pas trop mal joué. J'ai pas mal servi. Même avant d'être blessé, je servais bien. Et même si je n'ai pas fait de miracles, j'ai varié mon rythme et suis resté très loin de ma ligne de fond.

Aimeriez-vous être plus agressif ?

G.M : Oui, c'est sûr que c'est toujours mieux quand je monte au filet. Avant d'être blessé, j'allais à la volée très souvent, surtout à Roland Garros. Mais aujourd'hui j'avais d'autres choses en tête.

Pour toi, qui est capable de créer la surprise ici à Monte Carlo ?

G.M : Tout le monde peut bien jouer, tout le monde peut faire un coup d'éclat. Maintenant, le tennis, c'est très rapproché… Les Nadal, Federer etc dominent un peu moins. La preuve : il y a Djokovic qui arrive. Après, il y a plein de bons joueurs, comme Soderling, Kolschreiber… Tout le tableau quoi, donc je pense que cette année cela va être un peu plus dur pour eux…Tout le monde peut créer la surprise : regardez, des spécialistes de la terre perdent au premier tour, comme Carlos Moya contre Sam Querrey. Un mec comme Tipsarevic a fait un superbe match, j'ai vu la fin, les derniers jeux, il a très bien joué… Je pense que le tableau est dense, donc on peut s'attendre à plein de surprises.

Vous revenez progressivement sur le circuit(ndlr : le Masters Series de Monte-Carlo est le 5e tournoi disputé par G. Monfils depuis le début de la saison),vous n'avez donc pas beaucoup de matches derrière vous, pas beaucoup de repères… Quels sont vos objectifs, sur terre battue dans un premier temps et pour le reste de la saison dans un deuxième temps ?

G.M : Les objectifs sur la saison, c'est, déjà, de ne pas se blesser… essayer de finir la saison, et, en gros, revenir dans le top 30, top 20, c'est ça mon objectif à long terme. Comme je le disais, je verrai tournoi par tournoi, match par match.

Vous avez un super potentiel, mais est-ce que vous vous fixez plus de limites qu'auparavant ?

G.M : Aucune limite, toujours aucune limite… Encore une fois, je ne sais toujours pas où est mon potentiel maximum, donc je le cherche, mais j'espère le trouver très rapidement…

Est-ce qu'il y a des changements dans ta préparation physique ? Des précautions particulières prises afin d'éviter toute nouvelle blessure ?

G.M : On travaille plus mes faiblesses, je renforce un peu plus mes genoux, mes cuisses. Il y a une légère modification, c'est vrai.

Jo(Jo-Wilfried Tsonga), qui est un bon copain, a lui aussi été pénalisé par des ennuis de santé(hernie discale, et dernièrement lésion du ménisque interne du genou droit).Est-ce que vous en parlez ensemble ? Que pensez-vous de sa situation ?

G.M : Les pépins, on n'en parle pas trop. Chacun est différent par rapport à son corps. On se soutient moralement, parce qu'on sait qu'à chaque fois ce n'est pas facile. Lui, il était en pleine bourre, donc j'essaye de le soutenir. Mais ce n'est pas trop grave apparemment, donc je suis très content. Et je sais qu'il va revenir encore plus fort.

Est-ce que l'attente justement est parfois "lourde" à gérer ?

G.M : Là, il y a un peu de polémique, donc disons que c'est bien de ne pas y être pour une fois ! (rires) La roue tourne. On se concentre sur Jo et Richard en ce moment, peut être que bientôt ce sera mon tour si j'arrive à bien rejouer.

Est-ce que vous connaissez d'ores et déjà ton programme entre Monte-Carlo et Roland-Garros ?

G.M : Je vais à Munich la semaine prochaine, et après je ne sais pas exactement…

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 24 Avr 2008 - 12:36


Monfils: "J'ai une chance de gagner"

Eurosport - Propos recueillis par Krystel Roche, à Monte-Carlo - 24/04/2008 13:40

S'il ne veut surtout pas sous-estimer Roger Federer, Gaël Monfils ne fera pas de complexe face au N.1 mondial, qu'il jouera au 3e tour de Monte-Carlo. Cette saison, le Français a déjà croisé la route du Suisse, qui l'avait battu à Miami.

Que pensez-vous de votre performance face à Ivo Karlovic ?


G.M : Pas mal... Au début, j'étais un peu tendu par rapport à la façon dont j'allais jouer, j'étais un peu trop défensif, voire même beaucoup trop... Je voulais juste mettre la balle dans le terrain en pensant qu'il allait faire beaucoup de fautes, et finalement je me suis trompé, ça m'a tendu, mais après j'ai réussi à me libérer. Ce n'est pas très facile de jouer Karlovic, parce que parfois il met la balle vachement bien dans le terrain. Il a beaucoup progressé, aux moments importants il arrive à bien la tenir dans le terrain donc ce n'est pas facile...

Par rapport à votre jeu, êtes-vous satisfait de votre prestation ou davantage de ce que vous avez fait au 1er tour ?

G.M : Ce sont deux matches différents. Je suis satisfait d'avoir gagné, parce que c'est encore un peu un match au couteau, et je m'en suis bien sorti. Après, par rapport à la manière de jouer, aujourd'hui, il y a encore beaucoup d'améliorations à apporter, je pense que je n'ai pas fait un très très bon tennis… Mais j'ai réussi à gagner.

C'est votre deuxième victoire de suite, cela doit vous faire du bien de retrouver la dynamique...

G.M : C'est la deuxième, mais ce n'est pas super. Je n'ai pas joué un grand tennis. Comme je le disais le match était au couteau, et j'ai eu un peu de réussite. Après, c'est sûr, ça fait du bien. Je suis content, mais rien de plus, je ne m'enflamme pas...

Le match était tendu au début, vous étiez stressé ?

G.M : Non. En fait, j'étais stressé par son jeu. Je voulais le faire jouer un maximum, c'est là où il est le moins fort. Mais penser à cela m'a stressé, et je jouais trop court.

Ce tie-break fou, remporté 10 points à 8, vous a-t-il libéré ?

G.M : Oui, mais pas totalement. Pas à 100%.

Vous avez changé votre jeu à 4-3, en allant plus au filet...

G.M : Oui, pour prendre des risques et pour exploiter ses failles.

Vous avez suivi la fin du match de Roger Federer ?

G.M : Oui, c'était marrant ! J'ai gagné beaucoup de restos ! (rires)… J'ai bien pensé que l'autre (ndlr : Ruben Ramirez Hidalgo) allait être tendu sur la fin, et Roger est connu pour faire moins de fautes et pour forcer en fin de match. Il a fait un super coup droit et l'autre a peut-être mal joué cette amortie… Federer reste numéro 1. Il a prouvé à de nombreuses reprises qu'il avait d'énormes ressources mentales.

Comment abordez-vous la rencontre face au N.1 mondial ?

G.M : Ce sera un autre match... Mais c'est un match "comme d'habitude". Je l'ai déjà joué deux fois, ça a été un énorme match à chaque fois, encore une fois j'aurais peut-être une chance de le gagner. De toute façon je m'attends à un très gros match, ce sera encore sympathique, en Masters Series en plus, donc on va essayer de faire au mieux.

Le fait de l'avoir joué il y a un mois, cela peut vous aider?

G.M : Non, parce que c'est totalement différent. J'arrive sur terre battue, donc ça ne va pas m'aider à grand-chose...

Il a failli passer à la trappe, c'est le genre de résultat qui vous dope, de voir qu'il est "prenable" ?

G.M : Pas du tout, parce que chacun est différent. Aujourd'hui est un jour, demain ça sera autre chose. Et même... J'ai vu un peu les derniers points, sur sa fin de match il jouait très bien, donc s'il reste sur cette dynamique ce sera d'autant plus dur. Chaque fois on dit qu'il est prenable, mais il n'a encore pas perdu une fois...

Pour vous, ce n'est pas forcément sur terre qu'il reste le plus "prenable" ?

G.M : Ben… non. C'est pareil que sur les autres surfaces. A part contre Nadal, il ne perd pas sur terre. C'est aussi dur. Il reste quand même sur deux finales à Roland-Garros… Donc ça reste encore un bilan très positif pour lui. Je crois qu'il joue extrêmement bien partout.

Roger Federer ne semble plus aussi invulnérable… Vous en parlez entre joueurs ?

G.M : De mon côté, je n'en ai jamais parlé avec d'autres joueurs. Je pense qu'à chaque fois il a perdu sur des mecs qui jouaient très bien... Attendez, il a le droit de perdre un tout petit peu ! Mais ça reste quand même Roger... Moi je vais essayer de prendre ma chance, si j'en ai l'occasion.

Qu'est ce qu'il représente justement ?

G.M : C'est le N.1 mondial, qui joue très bien et qui est serein. Après, qu'on me dise qu'il est plus touchable ou quoi, je n'en sais rien. Je sais juste que ça reste un grand champion avec de grandes qualités, donc quoi qu'il arrive je sais que ce sera un gros match.

Certains disent qu'il fait tout de même moins peur qu'avant, quand un adversaire rentre sur le terrain, il se dit c'est jouable, alors qu'avant ce n'était presque jamais le cas...

G.M : De mon côté, je n'ai jamais eu peur. Je peux jouer contre n'importe qui, je n'ai jamais vraiment peur, donc je n'ai jamais ressenti ça.

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

didine17


Top 5
Top 5
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : 73

Membre n° : 6
Nombre de messages : 1698
Inscription : 08/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 29 Mai 2008 - 19:32

Interview service-volée avec Gaël Monfils

mercredi 28 mai 2008
Par Benjamin Adler

Votre film culte ?

“Remember the Titans” avec Denzel Washington.

Votre CD de référence ?

Pas un en particulier, j’écoute beaucoup de mixtapes de Rap et de Dance&Soul.

Votre lecture préférée ?

Je lis de tout, mais j’ai un faible pour les romans policiers.

Prix orange et prix citron ?

Franchement ils sont tous sympas, y’a pas de gros enc…

Votre équipe de football favorite ?

J’en ai plusieurs. J’aime bien le PSG, Arsenal et Chelsea.

Votre idole sportive ?

Michael Jordan.

Votre site web préféré ?

Orangeblog.fr, j’ai mon blog dessus, pseudo Sliderman.

Votre premier baiser ?

A 21 ans (il rigole, puis réfléchit)… Je dirais à 5 ans, en maternelle. J’avais une amoureuse mais je ne me souviens plus de son nom.

Votre ville préférée ?

Miami.

Votre rêve le plus fou ?

J’en ai 1000.

Votre plus belle victoire ?

Contre Marcos Baghdatis à l’Open d’Australie il y a deux ans.

Votre pire défaite ?

A Monte-Carlo contre Stepanek. Je m’étais blessé avant et je n’arrivais pas à courir.

rolandgarros.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nanou74


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : annecy

Membre n° : 115
Nombre de messages : 5196
Inscription : 09/12/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 3 Juin 2008 - 14:00

"Mon objectif? Gagner!"

Gaël Monfils n'a pas froid aux yeux. Qualifié lundi pour les quarts de finale de Roland-Garros face au Croate Ivan Ljubicic, le dernier Français encore dans le tournoi annonce la couleur: il veut gagner le tournoi.

"C'est très bien d'arriver en quart de finale, mais l'objectif n'est pas atteint. C'est superbe, mais il reste encore quelques matches pour atteindre l'objectif. L'objectif, c'est gagner", a-t-il lancé après sa victoire en quatre manches sur l'ancien numéro 3 mondial (7-6 4-6 6-3 6-2).

Il faudra cependant pour le Parisien, confiance retrouvée après une longue série de blessures, se défaire au tour suivant de l'Espagnol David Ferrer, inlassable renvoyeur du fond de court que beaucoup considèrent comme un petit Nadal.

"Dans ce tournoi, j'ai un peu mieux joué au tennis que d'habitude mais je me cherche encore un peu. Il va falloir passer plus de coups droits contre Ferrer. Mais j'espère que ça va venir ", a-t-il concédé.

Ferrer, tête de série numéro 5, s'est défait du Tchèque Radek Stepanek dans une longue partie en cinq sets.

Mais le Parisien semble n'avoir peur de rien et pourrait imposer la fraîcheur de ses 21 ans à l'Espagnol, de cinq ans son aîné.

Les deux hommes n'ont pas du tout abordé le tennis de la même façon: tandis que Monfils était couvé par son entraîneur Thierry Champion avant d'user une demi-douzaine de coaches et de revenir à ses premières amours au sein du Team Lagardère, Ferrer avait tout lâché voilà quelques années pour devenir ouvrier du bâtiment dans sa ville de Valence.

La motivation ne sera pas la même, mais la décontraction du Français pourrait faire la différence. Il a montré que son esprit était à nouveau au beau fixe en exécutant à la fin de son 8e de finale une danse inspirée de Souljah Boy et de son tube "Crank Dat".

"J'arrive à un moment où toutes les étapes de ma vie se mettent en place et je me sens un peu mieux", a-t-il dit.

"Je crois que c'est le gros travail que j'ai pu effectuer avec le team (Lagardère), la musculation, la recherche, le temps passé sur le terrain, le travail plus sérieux, qui fait que je suis plus fort aujourd'hui", a-t-il dit.

Avec Thierry Champion, ses parents et un nouveau préparateur physique, le blessé de la saison dernière s'est refait une santé et un moral.

"Déjà le team a été généreux d'accepter de me reprendre et puis je me suis construit pierre par pierre, avec mes entraîneurs successifs. J'ai construit de la confiance et je sais ce qui est bien ou moins bien pour moi", a-t-il dit, sanglé dans un maillot des Miami Hurricanes.

L'ambition affichée doit désormais se frotter au test de vérité que va lui présenter David Ferrer.

"C'est un quart de finale, mais je n'y pense pas vraiment comme ça. C'est un gros match, mais seulement un match de plus qui peut m'envoyer en finale", a-t-il dit.

www.latribune.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MK9


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : Meudon

Membre n° : 158
Nombre de messages : 4151
Inscription : 25/02/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 3 Juin 2008 - 16:13

je pense pas que monfils puisse gagner RG s'il bat Ferrer il sera en demi contre fed ou gonzalez si c'est fed qui passe je pense que Gael aura aucune chance si c'est Gonzalez les portes de la finale lui sont ouverte mais la il rencontreras Nadal qui va l'éclater
donc rêve pas trop c'est pas pour cette année
_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 3 Juin 2008 - 17:50

Mdrrr c'est clair que la victoire, euh ça me paraît complètement impossible!
Mais une demi-finale contre Federer oui je pense qu'il peut y arriver Smile
Et j'espère
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romain


Numéro 2 mondial
Numéro 2 mondial
avatar

• Profil •


France
Masculin Localisation : Désertines

Membre n° : 135
Nombre de messages : 2484
Inscription : 15/01/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 3 Juin 2008 - 17:54

*marion* a écrit:
Mdrrr c'est clair que la victoire, euh ça me paraît complètement impossible!
Mais une demi-finale contre Federer oui je pense qu'il peut y arriver Smile
Et j'espère

De même =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nanou74


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : annecy

Membre n° : 115
Nombre de messages : 5196
Inscription : 09/12/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 3 Juin 2008 - 19:05

Romain a écrit:
*marion* a écrit:
Mdrrr c'est clair que la victoire, euh ça me paraît complètement impossible!
Mais une demi-finale contre Federer oui je pense qu'il peut y arriver Smile
Et j'espère

De même =)

QUOI ? monfils peut battre Rodge en demi-finale !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Romain


Numéro 2 mondial
Numéro 2 mondial
avatar

• Profil •


France
Masculin Localisation : Désertines

Membre n° : 135
Nombre de messages : 2484
Inscription : 15/01/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 4 Juin 2008 - 9:42

Nanou74 a écrit:
Romain a écrit:
*marion* a écrit:
Mdrrr c'est clair que la victoire, euh ça me paraît complètement impossible!
Mais une demi-finale contre Federer oui je pense qu'il peut y arriver Smile
Et j'espère

De même =)

QUOI ? monfils peut battre Rodge en demi-finale !!

Nan ta pas compris, une demi contre Rodge oui mais qu'il le batte non Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 4 Juin 2008 - 11:23

Mdrrrr non j'ai pas dit qu'il pouvait le battre
Mais il peut battre Ferrer et arriver en demi contre Federer c'est tout lol
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nanou74


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Suisse
Féminin Localisation : annecy

Membre n° : 115
Nombre de messages : 5196
Inscription : 09/12/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 5 Juin 2008 - 19:40

"Battre Federer et gagner le titre"


Gaël Monfils, qualifié pour les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière, revient sur son exploit. En toute décontraction, comme d'habitude...


GAËL MONFILS, que ressentez-vous après cette première qualification en demi-finale de Grand Chelem, qui plus est à Roland-Garros?

G.M: Je suis juste très content mais l'objectif n'est pas encore atteint: il faut encore battre le numéro 1 mondial et gagner Roland-Garros.

Que pensez-vous de votre match?

G.M: J'étais plus frais que lui puisqu'il avait deux matches en cinq sets dans les jambes. Et puis, on avait mis au point une tactique avec Thierry (Champion, son coach NDLR): c'était ouvrir sur mon côté coup droit et le forcer à jouer des revers. Vu que 99 fois sur 100, il les joue croisés, j'avais le temps de bien couvrir mon terrain. Parfois, je me suis fait avoir mais en général, ça s'est bien passé (rires).

Comment vous sentez-vous?

G.M: Je ne suis pas fatigué. Je sens que je monte en puissance: je sens mieux mon jeu, mon coup droit marche lui aussi de mieux en mieux. Je peux courir à 100% et ça, ça me fait du bien mentalement.

Après huit mois de blessures à répétition (poignet puis genou), quand avez-vous eu le déclic?

G.M: Je pense que c'est arrivé au début de la saison sur terre, à Valence (mi-avril NDLR). Juste avant, je ne voulais pas aller jouer à Indian Wells mais Thierry m'en avait dissuadé. En Espagne, j'ai encore eu une grosse discussion avec lui, on s'est même "embrouillé", puis on s'est mis à beaucoup travailler. Et on a trouvé de la sérénité.

Prochain match, Roger Federer, contre qui vous avez perdu en avril à Monte-Carlo (6-3, 6-4 en 1/8 NDLR). Sur quels points devez-vous progresser pour espérer passer ce cap?

G.M: Il faut que je serve mieux. Mon pourcentage de premières balles n'est pas assez élevé, mon deuxième service n'est pas encore assez rapide. Il faudrait que je monte un peu plus à la volée aussi, que j'améliore mon jeu vers l'avant.

Julien Benneteau disait avant de l'affronter en 1/8 que ce serait comme un France/Brésil...

G.M: Je dirais plutôt Lakers contre Boston (rires) ! Ça sera très très dur, un gros match. Mais je le répète: on est prêt de l'objectif mais ce n'est pas encore le "game seven" puisque le match des matches c'est la finale... Ça fait 21 ans que je suis conçu pour "bander" dans des moments comme ça, alors je serai forcément très motivé (rires).

www.eurosport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LaRa


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


USA
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 2
Nombre de messages : 6113
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 5 Juin 2008 - 21:32

et après on se demande pourquoi j'aime Gaël !... Rolling Eyes :smiling:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 7 Juin 2008 - 8:19


Roland-Garros - Monfils : "Pas une seule pensée négative"



Gaël Monfils était entre la frustration de ne pas être "passé loin" lors de sa demi-finale perdue face à Roger Federer et le plaisir d'avoir vécu une superbe quinzaine à Roland-Garros.

Quel sentiment prédomine, la frustration d'avoir perdu ou la satisfaction d'avoir réussi un superbe tournoi?


G.M. : "Ah, la frustration, vraiment, parce que je ne suis pas passé très loin, peut-être pas du match mais au moins d'un cinquième set. Et après, dans un cinquième, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Je suis content, mais pas totalement, il y avait de la place."

Vous avez eu un problème aux yeux?

G.M. : "J'avais mal à l'oeil depuis ce matin, j'ai dû péter ma lentille. J'en ai mis une autre mais il y a dû y avoir un petit morceau de la première qui restait dans l'oeil. Ca m'a vachement gêné au début. Je ne voyais pas la balle d'un côté. Mais ça a fini par partir."

Est-ce que ça explique votre mauvais début de match?

G.M. : "Je veux pas me trouver d'excuses, mais ça m'a gêné. A 3-1, je me suis aussi moins focalisé sur son revers. Finalement, quand on le joue plein coup droit, il a du mal. Et moi, ça ne me dérangeait pas."

Avez-vous des regrets sur vos balles de break au quatrième set?

G.M. : "J'ai des regrets sur une, surtout, où je fais "le connard" sur un revers croisé. Derrière, il fait une montée pourrie et le passing, je l'avais. Ceci dit, il a bien volleyé pendant ce match. Mais celle-là, elle m'a fait mal."

Avez-vous l'impression d'avoir été à la hauteur de l'événement?

G.M. : "Mentalement oui. Je n'ai pas du tout été dépassé. Au contraire, ça a été un grand plaisir. Ça me motive encore plus. Je n'ai pas lâché. Je n'ai pas fait un faux "kif", genre tu arrives, tu mouilles, et tu prends 2, 2 et 2. Je suis arrivé sur le terrain pour gagner, je n'ai pas eu une seule pensée négative. Je suis resté dans le moment présent, bien concentré, toujours positif. Mais franchement, ses amorties, c'est pas des amorties, 'y a un méchant effet rétro... Il faut qu'il m'explique. Je cours bien mais là, je ne peux dire que bravo".

Si vous deviez retenir une image de votre quinzaine, ce serait laquelle?

G.M. : "Il y en a tellement! Je ne peux pas en dégager une seule. Ce que je retiens, c'est la joie de ma famille, l'émotion que j'ai pu procurer chez mes proches. Même quand ça n'allait pas bien... Enfin moi ça allait, mais eux étaient tous paniqués. Quand j'ai pris un avertissement par exemple, Thierry (Champion, son entraîneur) était effondré."

Vous sentez-vous un nouveau joueur?

G.M. : "Je ne sais pas. Forcément, j'ai fait un très bon tournoi. Mais je ne serai qu'un nouveau joueur quand j'aurais gagné un Grand-Chelem. Ceci dit, j'ai retrouvé un bon niveau, une bonne confiance et surtout beaucoup de plaisir sur le terrain. Je sais maintenant que je peux gagner un tournoi du Grand Chelem. Avoir perdu en quatre sets en demi-finale ici face au N.1 mondial me montre que je peux tenir physiquement et dans la tête un tel tournoi mais j'attends de pouvoir prendre ma revanche. Je sais que je serai plus attendu maintenant, mais je ne crains rien du tout."

Vous avez réussi à vous adapter au niveau de jeu d'adversaires de plus en plus forts...

G.M. : "Thierry (Champion) dit la même chose mais il faut que ça change. Il faut que j'arrive à imposer mon jeu. J'ai fait un match correct aujourd'hui mais je peux jouer encore mieux, faire plus de choses en termes de jeu. Je peux mieux servir aussi car, vraiment, ma deuxième balle n'a pas été terrible. J'ai un gros travail à faire là-dessus. C'est bien, ça va me servir pour Wimbledon. Il faut aussi je prenne plus mes chances. Que sur une balle courte, j'y aille franchement, que je prenne plus ma chance, que je monte plus."

Quel est votre programme maintenant?

G.M. : "Tennistique? Je vais reprendre à Nottingham. Quant à l'autre programme, je suis fatigué mais il faut aller fêter ça quand-même. Derrière, je pense qu'en fin de semaine je vais peut-être aller voir ma chérie (Dominika Cibulkova) en tournoi, à Barcelone."

Et les Jeux Olympiques de Pékin?

G.M. : "Mais je ne suis pas sûr d'y aller encore! Vous n'arrêtez pas de me parler des Jeux, alors je vous en voudrais si je n'y vais pas (rires)! Si j'y participe, ce serait super, c'est sûr."

Un pronostic pour la finale?

G.M. : Je trouve qu'on ne parle pas beaucoup de Rafael, pourtant il met de sacrées "branlées" à tout le monde depuis le début du tournoi! Roger, il m'a battu aujourd'hui, il joue très bien aussi. Ce sera un moment exceptionnel de toute façon: le Grand Chelem pour Federer et un quatrième titre d'affilée pour Nadal, qui égalerait Börg je crois. C'est énorme."

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/07062008/70/roland-garros-monfils-pas-une-seule-pensee-negative.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 7 Juin 2008 - 8:22

C'est dommage pour lui il avait les armes.

Le pire je crois c'est Nelson et son tact légendaire qui lui fait "attendez Gael vous avez quand même fait une demie, bientôt la frustration laissera place a de la fierté ..." je sais plus quoi le mec il fait "nan j'ai perdu j'aurais pu faire mieux je suis trop frustré" putain mais des fois Nelson franchement faudrait lui foutre des baffes le mec il joue Fed avec un niveau de jeu super bon il sait qu'il peut mieux faire et peut être le sortir et l'autre il lui dit c'est déjà bien mais casse toi Nelson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 23 Juin 2008 - 22:53


An interview with Gaël Monfils

G. Monfils - 23 June
Monday, 23 June 2008


Q. If I could ask, what was the nature of the injury? How did it happen?
GAËL MONFILS: I've got inflammation with my shoulder, my right shoulder.

Q. How does this settle with you coming here, Wimbledon, having to bow out?
GAËL MONFILS: I mean, I know it's an injury because I've been an injury for long. I think now with more experience I'm sad, but still, I know it's the right decision. So I stay confident in my decision and I'm not worried about because I know it will be a couple weeks, but still will be good after.

Site Officiel
http://www.wimbledon.org/en_GB/news/interviews/2008-06-23/200806231214229602406.html


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N'amande


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Eysines

Membre n° : 170
Nombre de messages : 1983
Inscription : 21/03/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Juil 2008 - 10:15

Monfils s'explique



Pour la seconde fois en moins de deux ans, Gaël Monfils a décidé de se séparer de Thierry Champion, son coach, celui avec qui il avait fait ses classes, celui encore qui lui avait permis d'atteindre les demi-finales à Roland Garros il y a deux mois. Ce divorce, qui s'ajoute à la longue liste des changements de coach du Parisien, fait beaucoup parler, et "La Monf" est largement critiqué pour cette instabilité chronique. Le 31e joueur mondial a tenu à répondre, en tout cas à se justifier en accordant un entretien publié mardi dans L'Equipe.

Sur sa relation avec Champion et Barbarin, son préparateur physique, les choses sont claires, ça ne passait plus: «Il y a eu des incompréhensions, un malaise s'était installé, c'était tendu. Après notre discussion à Wimbledon, j'ai compris que c'était cassé. Avant d'ajouter, quand même: «Mais je veux remercier le Team et Thierry. Je ne suis pas un ingrat.» Sur la présence controversée de Philippe Manicom, son acupuncteur accusé d'être à l'origine de tous les maux: «C'est bizarre. Quand j'ai fait la demi-finale à Roland-Garros, ça ne gênait personne que Philippe soit là. Et après, bim ! On l'a traité comme un bouc émissaire. Après mon forfait à Wimbledon, ça a été scandaleux. Philippe s'est fait descendre. Il y avait un clan qui disait que je pouvais jouer et l'autre non. Comme j'ai dit "non", on a dit que j'étais sous l'influence de Philippe. J'avais mal à l'épaule et on ne joue pas si on a mal.»

Une ambition intacte

Voilà pour l'autodéfense. Monfils ajoute aussi que toute ses décisions sont guidées par le désir de progresser: «Chaque fois que je changeais, c'était pour aller chercher plus haut. Et cette fois, c'est pareil. Je ne quitte jamais pour quitter. Je ne me suis jamais trompé et jamais je n'ai eu un seul regret. C'était toujours la bonne personne au bon moment.» Enfin le joueur entend tordre le cou à la réputation de dilettante qui lui colle à la peau, et qui est censée être un frein à sa carrière: «Je veux qu'on arrête de croire que je suis une marionnette. Je sais ce que je fais. Alors, quand j'entends que je suis un gosse ingérable, que je suis un branleur qui fout en l'air sa carrière, que je suis influençable, ça me scotche.»

La mise au point est claire, et Monfils entend désormais clore ce chapitre de la polémique. Son avenir reste pourtant flou, et le nom de son futur entraineur n'est pas encore choisi, même si son profil est défini («Il me faut un meneur d'hommes» avoue-t-il). Il reste que Monfils n'a pas perdu son ambition, et voudrait maintenant répondre aux critiques sur le terrain: «Mon but ultime, c'est d'être un très grand joueur de tennis.» Dont acte.

L'Equipe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N'amande


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Eysines

Membre n° : 170
Nombre de messages : 1983
Inscription : 21/03/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Juil 2008 - 10:20


Monfils : " Je ne suis pas un branleur ingérable "



publié le 09/07/2008 - 09h01, par SPORT / Florent de Corbier

Le demi-finaliste de Roland-Garros revient sur sa séparation d'avec son entraîneur Thierry Champion et le team Lagardère. La présence controversée de son kiné, le " coaching kleenex ", le nom de son futur coach, tout y passe.

Cela devient une habitude. Depuis deux ans, Gaël Monfils ne tient pas en place. Aussi bien sur les courts de tennis -et c'est tant mieux- que dans la gestion de son entourage sportif. Et là, les interrogations se posent. Pourquoi une telle instabilité ? Cela peut-il nuire à sa carrière ? Depuis septembre 2006, la " Monf' " a changé cinq fois d'entraîneur. Le dernier en date? Thierry Champion, remercié samedi 5 juillet, quittant par là même la structure du Team Lagardère.

" Il y a eu des incompréhensions, un malaise s'est installé, c'était tendu. Après notre discussion à Wimbledon, j'ai compris que c'était cassé ", raconte Monfils dans les colonnes de L'Equipe. La raison de ce malaise semble tenir en un nom : Philippe Manicom, le kiné et acupuncteur personnel du 31ème mondial. C'est l'omniprésence de ce dernier qui aurait posé problème au Team Lagardère, entraînant une guerre des clans : " C'est bizarre. Quand j'ai fait la demi-finale à Roland-Garros, ça ne gênait personne que Philippe soit là. Et après, bim ! On l'a traité comme un bouc émissaire, défend Monfils. Après mon forfait à Wimbledon, ça a été scandaleux. Philippe s'est fait descendre. Il y avait un clan qui disait que je pouvais jouer, l'autre non. Comme j'ai dit non, on a dit que j'étais sous l'influence de Philippe. "

" Je ne suis pas une marionnette "

Le Parisien rejette aussi l'idée que son changement chronique d'entraîneurs puisse nuire à sa carrière : " On me fait passer pour le mec capricieux qui pratique le " coaching kleenex ". Et c'est faux ! Chacun de mes coaches m'a apporté un truc extraordinaire. Chaque fois que je changeais, c'était pour aller chercher plus haut ", argue Monfils. Il en profite pour se défendre contre les attaques faites à son manque supposé de professionnalisme et un certain " je m'en foutisme " : " Souvent les gens parlent pour moi, et moi je me tais. J'ai décidé qu'il fallait que ça change (...). Je veux qu'on arrête de croire que je suis une marionnette. Je sais ce que je fais. Alors quand j'entends que je suis un gosse ingérable, que je suis un branleur qui fout en l'air sa carrière, que je suis influençable, ça me scotche ", s'emporte Monfils.

Encore blessé (il a dû déclarer forfait pour le tournoi de Bastad), Monfils espère retrouver les courts dans deux semaines à Toronto. Avec ou sans entraîneur ? " J'ai plusieurs pistes : des neuves et des anciennes. Je ne resterai pas mille ans avec la personne (sic) mais je sais que le choix que je vais faire sera le bon ", pense-t-il. Les noms de Brad Gilbert (ancien coach notamment d'Agassi, Roddick ou Golovin) et de Tarik Benhabilès (les deux hommes ont déjà travaillé ensemble en 2007) circulent pour épauler Monfils, qui veut " un meneur d'hommes, avec un discours bien rock ".

A 21 ans, le jeune Français a encore de longues années devant lui. Elles ne seront pas de trop pour garnir un palmarès uniquement rempli à ce jour d'un titre, acquis à Sopot en 2005. Et peu importe qui l'accompagnera...

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Juil 2008 - 22:43


Monfils se justifie

09/07/2008 - 09:34

De nouveau qualifié de joueur "instable" après avoir quitté son entraîneur, Thierry Champion, ainsi que le Team Lagardère, Gaël Monfils a tenu à se justifier dans les colonnes du quotidien L'Equipe. Le Parisien, demi-finaliste à Roland-Garros, explique que l'on a traité son acupuncteur, Philippe Manicom, "comme un bouc émissaire" après son forfait à Wimbledon, alors que le joueur souffrait encore de l'épaule. "Personne n'a le droit de commenter ma décision, personne !" a-t-il ajouté, précisant qu'il avait déjà ciblé le profil de son futur entraîneur: "Quelqu'un qui a la gnaque, qui croit en moi et me mène à la dure !". Il n'oublie pas pour autant son ancien coach: "Je veux remercier le Team et Thierry. Je ne suis pas un ingrat".

www.sports.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 18 Juil 2008 - 22:00


Monfils : «Intégrer le Top 15»

18/07 22h52 - Tennis, ATP

Gaël Monfils, à peine coaché par Roger Rasheed, a déjà donné ses objectifs.

«Je voulais quelqu’un qui a de l’expérience avec des joueurs de haut niveau. Roger est un coach moderne, un mentor et surtout un homme de tempérament. Je veux arriver aux Jeux Olympiques au maximum de mes moyens pour ensuite, pourquoi pas, finir l’année dans le Top 15», assure Monfils sur Marca.

www.sport24.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 6 Aoû 2008 - 15:39


«C'est extraordinaire»


Gaël Monfils rêve de ramener une médaille de Pékin (Panoramic)

Arrivé en début de semaine à Pékin, Gaël Monfils est excité par le fait de vivre au village olympique. Le Parisien n'en oublie pas pour autant le tournoi à venir et rêve de décrocher une médaille pour ses premiers pas en équipe de France.

le 06 Août 2008 par Emmanuel Quintin
Envoyé spécial à Pékin

Gaël, qu'est ce qui vous a marqué depuis votre arrivée ici à Pékin ?
Gaël Monfils : Le village olympique (sourire). Voir tous les sportifs du monde entier, l'ambiance... J'ai vu Tyson Gay, ça ma fait plaisir. J'ai vu aussi des basketteurs, Pau Gasol, Dirk Nowitzki... C'est bien de pouvoir échanger avec d'autres sportifs, de voir ce que les Jeux représentent pour eux.

Cette ambiance enlève-t-elle un peu la pression de l'évènement ?
Gaël Monfils : Non, pas vraiment. La pression est toujours là, on a l'habitude de la gérer. Le plus difficile en fait, c'est l'excitation. Par exemple, je sais qu'aujourd'hui je ne suis pas à 100% mais j'ai envie de jouer !.

Comment allez-vous faire pour redescendre de ce petit nuage pour disputer un match de tennis qui, lui, sera ordinaire ?
Gaël Monfils : Ça ira, ce sera comme d'habitude. C'est surtout sur le terrain qu'il faudra que je fasse attention de ne pas vouloir trop bien faire, de vouloir trop représenter les couleurs françaises. Mais être là, c'est extraordinaire, c'est beau.

Avez-vous déjà été aussi excité avant une épreuve ?
Gaël Monfils : Oui, avant ma demie à Roland Garros (rire). Mais là, c'est un esprit un peu différent car on vit avec d'autres athlètes. C'est une super expérience.

Jouer pour la France, qu'est-ce que cela représente pour vous ?
Gaël Monfils : Je n'ai jamais joué pour la France. J'ai été remplaçant en Coupe Davis mais entre regarder et jouer ce n'est pas pareil. Cela va me faire plaisir d'honorer pour la première fois le drapeau français. Et je veux vraiment ramener une médaille pour mon pays. Je sais que j'en ai les moyens.

Au village, vous vous trouvez dans une ambiance d'équipe alors que le reste de l'année, le tennis c'est plus individuel...
Gaël Monfils : Cela me rappelle l'INSEP. La majeure partie des athlètes français, je les ai connus à l'INSEP. Avec Gilles (Ndlr : Simon), par exemple, on se connaît depuis cette époque. J'adore cette ambiance, cet esprit d'équipe. Cela va motiver encore plus, m'aider aussi dans les moments difficiles.

Vous avez échangé avec d'autres athlètes au village ?
Gaël Monfils : Un petit peu. Je vais le faire encore dans les prochains jours. Je trouve ça extraordinaire de parler avec d'autres sportifs, de partager nos expériences. J'ai discuté avec Olivier Girault (Ndlr : le capitaine de l'équipe de France de handball) par exemple. Il y a aussi des sportifs qui viennent vers moi. C'est vraiment sympa. Ce matin, je me suis levé tôt et j'ai croisé un athlète. Je ne sais même pas de quel pays il venait et quel sport il pratiquait, mais on a parlé un peu. C'est vrai aussi que j'ai la communication facile (sourire). Et avec mes cheveux, on me reconnaît.

sport24.com
SOURCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 6 Aoû 2008 - 21:20


Monfils : «J’ai les moyens»

6/08 20h29 - JO 2008, Tennis

Gaël Monfils est très motivé avant les Jeux et espère bien décrocher une médaille pour la France.

«Je n'ai jamais joué pour la France. J'ai été remplaçant en Coupe Davis mais entre regarder et jouer ce n'est pas pareil. Cela va me faire plaisir d'honorer pour la première fois le drapeau français. Et je veux vraiment ramener une médaille pour mon pays. Je sais que j'en ai les moyens», a avoué la Monf’ en conférence de presse.

www.sport24.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 6 Aoû 2008 - 21:22


Monfils : « Un bonheur »

Rédaction Sport365 - mercredi 06 août 2008 - 20h42

Oublié les récents remous ayant agité sa vie de sportif. Gaël Monfils est à Pékin et savoure. Le trublion parisien, demi-finaliste à Roland-Garros, ne parvient pas à réaliser qu'il participe aux Jeux Olympiques.

« C'est quelque chose de spécial. Le tennis n'est pas encore dans la culture tennis mais ça arrive. C'est un bonheur et un rêve qui se réalise. Je trouve cela incroyable. »

www.sport365.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 11 Aoû 2008 - 10:26


JO - Tennis - Les réactions

11/08/2008

Gaël Monfils (FRA), qualifié pour le 2e tour : «C'était un beau match contre un bon joueur. Il n'avait pas beaucoup de matches dans les jambes, ça m'a servi. J'ai eu un petit coup de pompe physique au deuxième set, un peu de chaleur aussi. J'espère me sentir mieux physiquement au fur et à mesure du tournoi. Je reste sur une défaite contre Hanescu. J'avais pris une bonne sanction. Ca va être un gros match. Les Jeux commencent de la meilleure des manières pour moi. Je bats un très bon joueur dès le premier tour. Je me sens hyper bien au village olympique. Je côtoie plein d'athlètes. C'est bien de pouvoir échanger. C'est une super expérience.»

SOURCE


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9 Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Gaël Monfils -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit