RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Auteur Message

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 25 Nov 2010 - 23:05


Davis Cup - Monfils : "Si j'avais vraiment mal au pied..."



Gaël Monfils a besoin de repos, et de journalistes qui ne cherchent pas midi à quatorze heures. "Physiquement, tout va bien, je n'ai pas mal au pied, et si j'avais eu mal, le capitaine vous en aurait parlé", lance le N.1 français, toujours "maître des incertitudes", du contexte ou de son jeu.

"Vous aussi vous avez envie qu'on la gagne cette finale ? Alors, je ne comprends pas pourquoi on monte des trucs tous seuls. Moi, ça va très bien, je n'ai pas à me justifier. Je n'ai jamais été inquiet", Gaël Monfils évoque le petit buzz de la veille autour de ses examens médicaux dans l'après-midi de mercredi. "Un check-up normal, tout va bien", poursuit-il en ajoutant un peu agacé : "La presse a monté un gros truc alors qu'il n'y a rien. Même ma mère s'est inquiétée ! Si j'avais vraiment mal au pied, le capitaine vous en aurait parlé". Ce jeudi, Monfils en a assez de se justifier, il veut profiter de ce temps de stage avant de "rentrer dans le vif du sujet" dimanche soir à Belgrade.

S'il n'est pas question de paranoïa autour de l'équipe de France, les blessures de Jo-Wilfried Tsonga et de Julien Benneteau ont trop bouleversé le visage du groupe pour ne pas déclencher une vigilance peut-être exagérée ce mercredi autour de la santé du finaliste de Bercy. Autour de celui qui est l'incontournable N.1. Et qui veut se protéger et protéger le groupe : "Imaginez que j'ai mal au pied, on va en Serbie, les Serbes savent que j'ai mal au pied, c'est encore une information..." Bon, le Docteur Montalvan avait fait son diagnostic la veille, sans être alarmant, et tout avait été déjà désamorcé. Ce qui reste aujourd'hui, c'est un Monfils qui veut prendre son temps, et ne pas être court-circuité par des histoires d'infirmerie.

Dimanche, on sera dans le vif du sujet

Ni par les Masters où officie Novak Djokovic, Gaël a jeté un coup d'oeil sur les résultats et la NBA ces derniers soirs, mais il est dans une phase de récupération : "J'avais prévu une dizaine de jours de repos". "Mercredi, j'ai fait un peu de basket, j'ai fait deux heures d'entraînement ensuite, et petit à petit je vais prendre des charges de plus en plus lourde". Monfils est encore très loin de Belgrade.

"Aujourd'hui, on ne sait rien, lance-t-il. On nous parle vachement de l'ambiance, mais on n'est même pas là-bas. La on s'entraîne sur une surface mais on ne sait pas sur quoi on va jouer là-bas. On n'en sait rien. Il y a beaucoup d'incertitudes. Donc, moi je le prends normalement, on est là pour bien se sentir et dimanche on va vraiment entrer dans le vif du sujet."

Du repos

Bien se sentir... Justement, après une coupure, où en sont ses sensations ? "Cela revient progressivement, mais il fallait couper, car je suis fatigué. C'est pas facile de savoir s'il faut beaucoup s'entraîner ou pas. Je vais pas me mettre dans le rouge et en même temps il faut que je supporte de bonnes charges. J'essaie d'écouter mon corps, mais ce qui va prédominer, ce sera le repos. Physiquement, si je me sens mieux, ce sera toujours un plus. Je vais peut-être jouer moins, mais je vais garder du jus."

Comme à Bercy, où il avait souligné son côté "bizarre", "imprévisible", il explique : "Ma force entre guillemets, c'est que du jour au lendemain, on ne sait pas trop ce qu'il peut se passer avec moi. Je peux beaucoup m'entraîner et très mal jouer. Et je peux ne pas avoir beaucoup de tennis et bien jouer longtemps !" Avec les matches en cinq sets de la Coupe Davis, Monfils veut surtout anticiper les éventuels changements de surface, et veut faire attention à ses genoux.

yahoo.fr
http://fr.sports.yahoo.com/25112010/70/davis-cup-monfils-si-j-avais-vraiment-mal-au-pied.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 25 Nov 2010 - 23:20

Ah c'est énorme

Monfils : «Un peu chiant»

25/11 19h39 - Tennis, Coupe Davis

Sur le site de RMC, Gaël Monfils est revenu sur la vraie fausse affaire de son coup de froid contracté en début de semaine.

«Très bien, mais ce qui est un peu chiant, c’est que des proches m’ont appelé en panique. Je leur ai dit : « Peut-être que les journalistes ont un problème ou ont envie que j’ai un problème. En tout cas, tout va bien. » Comme tout le monde, j’ai des rhumes. Si je me mouche, c’est que je suis humain. J’ai le droit de me moucher sans qu’on pense que j’ai un virus de dingue.»

www.sport24.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 5 Déc 2010 - 9:56


Monfils: "J'ai bien géré"

Créé le 03/12/2010 à 17:59 Par la rubrique Tennis
De Sports.fr, avec la collaboration de la FFT

Vainqueur très autoritaire de Janko Tipsarevic (6-1, 7-6, 6-0), vendredi, à l'occasion du premier match de la finale de Coupe Davis en Serbie, Gaël Monfils s'est dit surpris par son relâchement malgré la pression. Le Français, efficace au service et très difficile à déborder, se félicite de son niveau de jeu et d'avoir réussi à faire craquer son adversaire.


Gaël Monfils savoure une victoire qui le rend bien heureux. (Reuters)

Gaël, ce match s'est passé comme dans un rêve...
Oui, un petit peu. J'ai bien commencé le match. Tipsarevic m'a un peu aidé car il était vraiment très tendu au début. Il m'a donné un premier jeu toute de suite. Cela m'a montré qu'il était tendu. Cela m'a relâché et permis tout de suite d'installer mon jeu et de me sentir bien. J'ai pu lui mettre la pression d'entrée. Je me suis encore une fois étonné car j'ai tout de suite lâché mes coups. Je me suis senti à l'aise dans la salle. Après, j'ai bien géré le match.

Vous maitrisiez parfaitement la situation ?
Je pense, oui. J'étais bien, je me sentais bien sur ma ligne. Je faisais des choix tactiques. Parfois j'accélérais, je ralentissais ou je le faisais jouer davantage. Aujourd'hui, c'est passé et je suis très content.

Comment se fait-il que la pression était davantage sur les épaules de Tipsarevic que sur les vôtres ?
Elle était sur les deux. Il a craqué tout de suite avec ses deux doubles fautes d'entrée. Mais je pense que j'avais autant la pression que lui. En commençant un match de ce niveau là avec deux doubles fautes, il m'a montré qu'il était super tendu. Et même si je le suis aussi, je me force à me dire: «Je vais te rentrer dans la gueule, quitte à faire une faute sur le point d'après. Je vais te faire jouer tout de suite dès le premier jeu.» De fil en aiguille, je me relâche. Je me concentre sur mon service. Je sais que je sers fort à ce moment là. C'est beaucoup plus facile pour moi d'attaquer le match.

Dans le deuxième set, Tipsarevic paraît plus solide. Et dans le tie-break, le public vient se mêler à l'affaire. Et pourtant là, vous prenez la mesure...
Dans le deuxième set, il est bien rentré dans son match. De mon côté, j'avais un peu plus de mal à le relancer. J'ai dû sauver quelques balles de break. Il fallait faire attention, il jouait mieux. Après, dans le tie-break, le public s'en est mêlé un petit peu, mais je ne suis pas sûr que cela l'ait arrangé. Il n'aimait pas forcément le bruit. Il était agacé quand je prenais trop de temps pour servir à cause des sifflets. Je pense que ça l'agaçait plus qu'autre chose.

Le premier jeu du troisième set est très important. Il est longtemps indécis, puis tourne en votre faveur...
Oui... Le tie-break du deuxième set lui a fait mal. A deux sets à rien contre lui, il savait que, derrière, s'il perdait le premier jeu du troisième, je n'allais plus lâcher. Au début, j'ai essayé de temporiser un peu, de le faire jouer, d'être très agressif au niveau du regard. Ça l'a fait un peu craquer.

sports.fr
http://www.sports.fr/cmc/tennis/201048/monfils-je-me-suis-etonne_319529.html?featurestennis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 5 Déc 2010 - 15:14


Monfils : « Novak était plus fort que moi »



| RMC.fr | 05/12/2010

Battu sèchement 6-2, 6-2, 6-4 par Djokovic lors du 4e match de la finale de Coupe Davis, Gaël Monfils a reconnu la supériorité de son adversaire : « Je suis très déçu, a déclaré à chaud le Français au micro de France Télévision. J’ai tout donné mais je n’ai pas réussi à convertir sur mon service après avoir fait deux fois le break dans la 3e manche. Novak jouait très bien. Il était plus fort que moi. Maintenant on est tous derrière Mika (Llodra). Il a bien récupéré. Il joue le meilleur tennis de sa carrière. Il va donner plus que 100% »

SOURCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 21 Déc 2010 - 17:27


Gaël Monfils : L'interview sans tabou sur l'argent, la Suisse et les filles !

News publiée Aujourd'hui, Le Mardi 21 Décembre 2010 à 13:37

Peu avant sa terrible défaite en finale de la Coupe Davis contre les Serbes, Gaël Monfils a répondu aux journalistes de Men's Heatlh. La rencontre a eu lieu dans les Antilles, où le tennisman français était venu se ressourcer après sa belle prestation aux Masters Series de Paris où il a sorti Roger Federer avant de s'incliner en finale face à Robin Soderling. Monfils, 24 ans, répond le plus naturellement possible à nombre de questions que certains trouveraient embarrassantes, sur la Suisse par exemple :

"Je n'ai aucun problème à en parler. Un jour, mon agent a expliqué à mes parents qu'il faudrait peut-être songer à m'installer là-bas et il leur a exposé les différents avantages économiques. Moi, au départ pas forcément chaud, je me suis laissé tenter, mais je voulais être sûr de pouvoir m'y plaire. Je suis donc parti pour voir et, contre toute attente, je me suis fait très vite de nouveaux amis. J'ai découvert un pays où je me suis senti bien. J'y ai mes repères, mes boutiques, mes restos et, je le dis haut et fort, j'adore la Suisse et les Suisses. Ils sont zen et ouverts. Comme moi !"

Ce qui le rend moins zen, c'est son célibat - "je suis célibataire, même si ça me fait mal de le dire !" - et Gaël Monfils d'évoquer avec sincérité ses difficultés avec les filles : "Avant [la célébrité, ndr] c'était différent, plus spontané... Le genre 'ça passe ou ça casse'. Aujourd'hui, une fille qui me plaît, je n'essaie même pas de la draguer, car draguer, pour moi, veut dire se justifier. Avant même de lui faire comprendre qu'elle me plaît, il faut que je subisse le type d'interrogatoire 'pourquoi moi et pas une autre ?', 'tu dois avoir plein de propositions, comment je peux savoir si tu es sincère ?', 'tu voyages tout le temps, comment je peux être sûre de ta fidélité ?'... Bref, le véritable casse-tête ! J'ai carrément l'impression de devoir payer pour tous les mecs pas réglos ! (...) Et encore, je ne vous parle que des filles bien... Parce qu'il a aussi toutes les autres : les profiteuses, les filles intéressées et j'en passe."

"[Je recherche] la simplicité, la confiance... Quelqu'un avec qui je peux construire. Quelqu'un qui comprenne et accepte ma vie. Je sais que ce n'est pas une mince affaire. Comme je suis sans cesse mis en avant, c'est difficile pour l'autre d'être toujours dans l'ombre. Quand j'allais en soirée, par exemple, avec certaines de mes ex-copines, il fallait toujours être vigilant pour qu'elles ne se sentent pas exclues."

On lui souhaite de trouver la bonne, qui connaisse un peu le tennis donc, accepte de le voir parti régulièrement, et aime la Suisse.

Source

Vous pouvez trouver d'autres articles tout aussi intéressants concernant Gael sur le lien. :laugh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 21 Déc 2010 - 18:45

Comme celui là. :laugh:

Gaël Monfils n'aime plus draguer

Le 21/12/2010 - 15h14
Par SPORTWEEK / Mélanie Pontet


Gaël Monfils, numéro un français-Panoramic

Spontané, Gaël Monfils n'est pas du genre langue de bois. Alors quand il donne une interview au magazine Mens'Health pour parler drague ou filles, le numéro un français ne fait pas dans la dentelle.

On a beaucoup entendu parler Gaël Monfils ces dernières semaines. Finaliste à Bercy en novembre, leader de l'équipe de France de Coupe Davis défaite par la Serbie il y a trois semaines, Gaël Monfils a fait la une de l'actualité sportive dans les médias français. Loquace, direct, le Guadeloupéen a l'habitude de dire ce qu'il pense. Quand il s'agit de tennis, c'est intéressant... Quand il s'agit de parler des filles, c'est encore plus croustillant. Celui qui a partagé un temps la vie de la joueuse de tennis Dominika Cibulkova est aujourd'hui célibataire. Et ça lui pèse : " Je suis célibataire, même si ça me fait mal de le dire ! " a-t-il confié dans une interview accordée au magazine Men's Health. Avant (ndlr d'être célèbre) c'était différent, plus spontané... Le genre " ça passe ou ça casse ".

Aujourd'hui, une fille qui me plaît, je n'essaie même pas de la draguer, car draguer, pour moi, veut dire se justifier. Avant même de lui faire comprendre qu'elle me plaît, il faut que je subisse le type d'interrogatoire "pourquoi moi et pas une autre ?', 'tu dois avoir plein de propositions, comment je peux savoir si tu es sincère ?', 'tu voyages tout le temps, comment je peux être sûre de ta fidélité ?'... Bref, le véritable casse-tête ! J'ai carrément l'impression de devoir payer pour tous les mecs pas réglos ! (...) Et encore, je ne vous parle que des filles bien... Parce qu'il a aussi toutes les autres : les profiteuses, les filles intéressées et j'en passe. " Pour les amatrices seraient sensibles au charme du joueur français, voilà quelques indices : Gaël recherche " la simplicité, la confiance... Quelqu'un avec qui je peux construire. Quelqu'un qui comprenne et accepte ma vie. Je sais que ce n'est pas une mince affaire. " Pour résumer donc, jeune homme drôle et attentionné cherche relation sérieuse avec une femme non jalouse et indépendante. Avis aux amatrices.

SOURCE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 19 Jan 2011 - 17:06


Monfils à deux faces



Bien dans ses frappes malgré une grosse saute de concentration au troisième set, Gaël Monfils domine (6-4, 6-3, 1-6, 6-2) Frederico Gil pour rejoindre Stanislas Wawrinka au troisième tour.

Il y a le Gaël sérieux pendant deux sets. Il y a le Gaël excédé au troisième set. Et il y a le Gaël très solide pour conclure. Finalement, il y a Gaël Monfils, victorieux (6-4, 6-3, 1-6, 6-2) de Frederico Gil, pour rejoindre Stanislas Wawrinka au troisième tour. Pour réchauffer les spectateurs du Margaret Court, c'est parfait. En 2h29', ils ont vu toutes les facettes de la personnalité du Français : la meilleure et la pire. « Mes coups sont là. Je me sens bien, parfois trop bien et j'essaie de trop briller au lieu de jouer plus simple, explique le protégé de Roger Rasheed. C'était un peu un dernier match de réglage car on va rentrer dans le vif du sujet au prochain tour. »

Comme sur le court, il faut d'abord se débarrasser du pire pour garder le meilleur. Dans la troisième manche, le 12e mondial se transforme en petit diable pendant trente minutes. Le Portugais joue son va-tout, lâche tous ses coups et le Français s'agace, s'énerve pour finir par faire n'importe quoi. Mais ce n'est pas de la demi-mesure. C'est du grand n'importe quoi. « Je m'énervais de voir que je m'énervais et que je commençais à perdre un peu les pédales, déplore La Monf' qui arrive avec une poche de glace sur chaque poignet. C'était pénible. Même si j'ai laissé aller le troisième set ce qui n'est pas terrible, je me suis bien rattrapé.» Dans son box, Roger Rasheed ne bronche pas. Mais l'entraîneur australien doit bouillir avant de redescendre en pression...

«Je me permets même des service-volée ou des demi-volées. Quand je le fais, c'est le signe que je me sens bien.»

Pour le meilleur, il faut garder l'esprit offensif de Gaël Monfils. Face à un adversaire sans grandes armes pour le déstabiliser, le Tricolore peut se permettre de tenter. Alors il vient conclure au filet avec une belle réussite (38 points gagnants sur 54 montées). Dans le langage monfilien, c'est un vrai bon signe : «Je me sens vraiment bien et son jeu me permettait de le faire. J'avais un peu moins de pression. Jusqu'au troisième set, j'ai dû rater un retour de service car il ne me faisait pas mal du tout. Je me suis donc permis de tenter des choses un peu plus dures pour moi. Je me permets même des service-volée ou des demi-volées. Quand je le fais, c'est le signe que je me sens bien. »

Il ose sans perdre ses qualités premières de couverture de terrain avec une défense exceptionnelle et de qualité de frappe : « Physiquement, je me sens pas mal. Je couvre bien ma ligne. Je tape vraiment bien mes coups même si je commets quelques fautes bêtes. C'est rare que la frappe soit aussi pure.» Il sait désormais qu'il ne doit garder que le meilleur pour battre son pote, Stanislas Wawrinka. - Sophie DORGAN, à Melbourne

www.lequipe.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 20 Jan 2011 - 20:31


Monfils: "Entrer dans le vif du sujet"

19/01/2011 - 14:30

Satisfait de sa qualification pour le troisième tour de l'Open d'Australie suite à sa victoire contre le Portugais Frederic Gil (6-3, 6-4, 1-6, 6-2), Gaël Monfils n'élude pourtant pas la troisième manche, perdue sèchement 6-1: "Au 3e set, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. Je me suis un peu énervé et ça m'a énervé de m'énerver", constate le Français sur le site internet de la FFT. "Sinon, je ne suis pas mal. Je colle bien à ma ligne. Je me prête même au service-volée, ce que je fais quand je suis bien. Je suis beaucoup monté au filet. C'était un dernier match de réglages car après on va rentrer vraiment dans le vif du sujet. Contre Stan (Stanislas Wawrinka, son prochain adversaire, ndlr), ça va encore être un match sympa à jouer. Avec Stan, on se connaît par cœur. On se voit aussi souvent en dehors du tennis. On aime nos types de jeu. C'est toujours à celui qui change, qui ose, qui provoque un peu."

www.sports.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 21 Jan 2011 - 15:37


Monfils : «C'est un échec»

Tennis - AUS

Après sa défaite contre Stanislas Wawrinka, Gaël Monfils estime avoir mal joué tactiquement. Malgré l'échec, il se sent sur la bonne voie.


«Je n'avais pas le petit truc en plus» concède Gaël Monfils.(REUT)

« Gaël Monfils, quel sentiment prédomine ?
C'est un peu de frustration. Tactiquement, je n'ai pas bien joué. Je n'arrivais pas à jouer plus vite et à essayer de prendre la balle tôt. Je me retrouvais loin et je ne voulais pas du tout faire ça au début. Je me suis usé tout seul. J'avais des opportunités que je n'ai pas saisies. Au début du deuxième set, je suis usé car je jouais contre-nature. Stan était vraiment dans son tempo, il distribuait, il me repoussait. J'essayais d'avancer, mais je n'y arrivais pas du tout et je me suis crispé de plus en plus pour essayer de revenir sur ma ligne. Puis j'ai peiné, même si je pense être très fort physiquement. J'ai connu dix minutes difficiles sur le terrain. Je n'avais pas le petit truc en plus aujourd'hui. En plus, je servais très, très mal, cela ne m'a pas aidé. Je ne sais pas si j'ai déjà servi aussi mal.

Comment expliquez-vous ce manque de peps ?
Parfois, l'adversaire joue bien (sourires). Tactiquement, il a gagné. Il m'a emmené dans sa filière de jeu et je n'ai pas vraiment réussi à m'en sortir. C'est un peu traître pour moi parce que c'est une filière que j'aime bien, même si j'essaie d'être de plus en plus offensif. C'était sa tactique du début et ce n'était pas ce que je voulais faire. A la fin, c'est celui qui met sa tactique en place qui gagne.

«C'est un échec, mais cela ne m'atteint pas parce que je me sens bien.»

Qu'auriez-vous aimé faire ?

Je voulais être plus près de ma ligne, le contrer davantage et ne pas le laisser manoeuvrer dans les rallyes avec son revers. Il gagnait vachement de terrain avec son revers croisé. Il distribuait et je courais. J'aurais aimé tenir ma ligne et ne pas le laisser s'installer dans ses gammes croisées. Je me suis laissé manipuler dans ses gammes croisées.

Stanislas Wawrinka s'est montré particulièrement solide. A-t-il passé un cap ?
J'ai toujours trouvé qu'il jouait très bien. Aujourd'hui, je ne pense pas qu'il ait réalisé un match extraordinaire, il joue très bien, mais je l'ai fait briller. J'étais pile dans sa tactique et il est en confiance. Il a réalisé un bon match, suffisant pour me battre.

Une défaite au troisième tour, est-ce forcément un échec ?
C'est un échec, mais cela ne m'atteint pas parce que je me sens bien. J'ai fait ce que j'avais à faire, mais ce n'est pas passé. Ce n'est pas comme d'habitude où je me dis : c'est pas terrible, la tête, etc. C'est rare que je dise cela, mais je me sens vraiment bien, je joue bien, j'ai encore du mal à bien m'imposer, mais cela ne me fait pas vraiment peur. Quand je vais arriver à fixer tous ces petits détails, ça va passer. Je travaille trop pour que cela ne passe pas à un moment. » - Recueilli par S.D., à Melbourne

Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

*marion*


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Douai/ Nord

Membre n° : 208
Nombre de messages : 4726
Inscription : 08/05/2008


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 9 Fév 2011 - 9:13


Gaël Monfils > Sampras:"Juste une question de temps"

Par Marion Chervy, mardi 08 février 2011 à 11:27

Gael Monfils s'est imposé lors du match exhibition contre Pete Sampras 7-6(4), 6-4. L'Américain, qui a gagné le tournoi à deux reprises (1996 et 1997), revient sur ce match insolite et sur son adversaire.

"Gael est un joueur qui se déplace vraiment bien sur le court. Il retourne bien, m'a posé des problèmes sur mon service, mais je suis content de la façon dont j'ai joué [...] Gael a beaucoup de talent, il a le jeu pour inquiéter les touts meilleurs. Il sert bien et peut s'appuyer sur son service aux moments importants. Il retourne bien mais pour gagner des Grands Chelem il faut avoir quelque chose en plus. Il a du talent, c'est juste une question de temps. Il est encore jeune, et a encore du temps pour en gagner".

We love tennis


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Fév 2011 - 10:13


San Jose-Monfils: "Un mois et demi que j'ai cette douleur..."

12/02/2011 - 09:04

Gaël Monfils, qui souffre d'une blessure au poignet gauche, a quitté frustré vendredi le tournoi de San José après sa victoire (6-4 7-6) sur l'Américain Tim Smyczek en quarts de finale. Le joueur français, tête de série n°2, a déclaré forfait quelques heures après sa qualification pour les demi-finales du tournoi. "Cela fait un mois et demi que j'ai cette douleur", a déclaré Monfils aux journalistes. "Je ne peux pas faire mon revers. J'ai essayé mais mon revers est très mou. J'ai un meilleur revers que ce que j'ai pu montrer ici, plus puissant."

www.sports.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Sam 12 Fév 2011 - 15:26


Monfils est « bien dégoûté »

| RMC.fr | 12/02/2011

Une blessure au poignet droit a obligé Gaël Monfils à déclarer forfait pour la suite du tournoi de San Jose après sa qualification pour les demi-finales : « Retour a la maison demain. Je suis bien dégoûté » a écrit le Français sur son compte Twitter. Selon le site internet du tournoi californien, la blessure de Monfils nécessiterait un repos de 4 à 6 semaines qui lui ferait manquer le premier tour de Coupe Davis face à l'Autriche.

SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 1 Mar 2011 - 16:13


Monfils: "Encore quelques petites douleurs"

En stage à l'Ile Maurice avec son conseiller Patrick Chamagne et le rugbyman Maxime Mermoz, Gaël Monfils récupère de son inflammation au poignet gauche qui l'a contraint au forfait pour le premier tour de Coupe Davis en Autriche et le Masters 1000 d'Indian Wells. "J'ai encore quelques petites douleurs sur certains mouvements, a-t-il confié dans une interview à paraître mercredi sur Sports.fr. Je dois encore attendre quelques jours avant d'essayer de faire à nouveau des revers." Pour le Masters 1000 de Miami à partir du 23 mars, il prendra une décision "au dernier moment. Je dois voir comment mon poignet va réagir, si j'arrive à enchaîner trois ou quatre jours d'entraînement." Et s'il n'a pas souhaité s'exprimer sur la polémique qui entoure l'équipe de France de Coupe Davis, le 11e joueur mondial revient sur la dernière finale perdue à Belgrade: "On aurait vraiment aimé la gagner. On est passés tout près et ça nous a fait un peu mal."

www.sports.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 4 Mar 2011 - 21:29


Monfils: "Une période frustrante"

Créé le 02/03/2011 à 09:28, modifié le 04/03/2011 à 12:14
Propos recueillis par PAUL ROUGET
De Sports.fr, à l'Île Maurice

A l'arrêt depuis le tournoi de San José en raison d'une inflammation au poignet gauche, Gaël Monfils prend son mal en patience à l'Île Maurice en compagnie de son préparateur physique Patrick Chamagne et du rugbyman Maxime Mermoz. Frustré, le nouveau numéro 11 mondial, qui est d'ores et déjà forfait pour Indian Wells mais pourrait être opérationnel à Miami, reste toutefois ambitieux et pense à ces "gros objectifs qui vont arriver très rapidement".


Gaël Monfils est frustré de ne pas pouvoir défendre ses chances sur le court. (WS/Sports.fr)

Gaël, donnez-nous tout d'abord des nouvelles de votre poignet gauche et de cette inflammation qui vous a contraint à déclarer forfait pour le premier tour de la Coupe Davis ainsi que pour Indian Wells ?
Jusqu'à maintenant, je n'ai pas trop essayé de faire des revers. J'ai toujours quelques petites douleurs sur certains mouvements. Le docteur m'a dit qu'il fallait attendre encore quelques jours avant de réessayer. Je dois voir comment mon poignet va réagir, si j'arrive à enchaîner trois ou quatre jours d'entraînement, et je prendrais une décision au dernier moment pour Key Biscayne.

Comment vivez-vous cette nouvelle période d'inactivité liée à une blessure ?
Mal. Un sportif blessé n'est plus vraiment un sportif. Je ne fais pas ce que j'aime, ce que j'ai envie, donc je ne pense pas qu'on puisse le vivre très bien. Après, il ne faut pas non plus se prendre la tête au point d'en devenir dingue. Par contre, si à chaque blessure, je dis que je reviendrais avec plus de fraîcheur, là ça fait peut-être un peu trop.

Vous êtes actuellement à l'Ile Maurice. Comment ce passe ce séjour et quels types d'exercices avez-vous le droit de pratiquer ?
Ça se déroule tranquillement, mais ce sont des vacances un peu forcées. Ça fait quand même du bien d'être dans un superbe cadre. Mais j'aurais bien évidemment préféré être en tournoi, donc je ne profite pas à 100%. Après, cela aurait peut-être été mieux de rester complètement au repos pour éviter les vibrations au poignet. Mais je ne peux pas rester plusieurs jours sans faire de sport. Il faut que je coure, que je fasse des abdos et de la musculation adaptée à mon poignet. Ce sont des choses importantes. Et puis je reste dans ma saison, j'ai des gros objectifs qui vont arriver très rapidement donc je pense que le reste de mon corps doit toujours rester en alerte.

"La Coupe Davis ? On va bosser pour gagner la prochaine..."


Vous êtes remonté cette semaine à la 11e place du classement ATP, le fait de revenir dans le Top 10 fait-il justement partie de ces objectifs ?

C'est plus frustrant qu'autre chose de savoir qu'on a gagné une place sans jouer. Je suis content mais j'aimerais bien pouvoir défendre tout de suite mes chances pour intégrer ce Top 10 à nouveau. Donc là, c'est un peu une période frustrante pour moi. Après, en ce qui concerne mes objectifs, c'est déjà suffisamment dur de les relever, et si en plus tu les expose, ça peut donner encore plus de pression. Mais je rêve par exemple de gagner Roland-Garros et Bercy et, plus généralement, de toujours viser le plus haut possible.

Le plus haut possible, cela pourrait être le Top 3 mondial occupé par Nadal, Federer et Djokovic. Est-ce que vous pensez, au même titre que leurs autres poursuivants, pouvoir parvenir un jour à venir chatouiller ce trio de tête ?
Ils sont quand même là, et bien là. Et ils ont vachement d'avance au niveau des points. On est tombés sur une génération où il y a deux légendes du tennis. Entre Roger (Federer), qui a remporté tellement de Grand Chelems, et Rafa (Nadal), qui fait des choses extraordinaires, ce n'est pas facile pour ceux qui sont derrière de les accrocher, voire de les faire tomber. Mais, petit à petit, on progresse et on commence à mieux les comprendre... Et puis Roger, il prend un peu d'âge aussi (Sourire)... On attend donc patiemment, en continuant à travailler et à y croire nous aussi.

Vous évoquiez votre frustration actuelle, est-ce également le sentiment que vous avez quand vous repensez à la dernière finale de Coupe Davis perdue en Serbie ?
Même si Belgrade restera un endroit où j'ai pu découvrir plein de choses à l'occasion de cette finale, que ce soit sportivement ou mentalement, on aurait vraiment aimé la gagner. On sait à quel point on est passés tout près et ça nous a fait un peu mal. Mais comme tout sportif, on doit rebondir. Maintenant, on va bosser pour gagner la prochaine...

Enfin, comment réagissez-vous lorsqu'on vous dit que vous êtes peut-être un petit peu à part dans le monde du tennis français ?
Ce sont souvent les personnes en dehors qui jugent comme ça. Pfff... Mais je n'écoute pas trop les jugements, et je pense être normal. J'avance, ça glisse... (Rires)

sports.fr
SOURCE


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Ven 15 Avr 2011 - 8:09


«J’avais envie d’offrir un autre tennis»


Gaël Monfils Gaël Monfils ne s'inquiète pas après sa défaite contre Federico Gil (Panoramic)

Battu par Federico Gil en 8es de finale à Monte-Carlo, Gaël Monfils ne s’en formalise pas trop et se donne du temps pour revenir au top niveau.

par Krystel Roche, le 15-04-2011
Envoyée spéciale à Monte Carlo


Gaël, vous aviez raison finalement la veille de votre match lorsque vous disiez qu’il fallait faire attention à ne pas laisser briller Federico Gil. Etes-vous trop resté dans sa filière de fond de court, là où, finalement, il est le meilleur…

Gaël Monfils : C’est exactement ça. C’est ce que je pensais mercredi… Vous ne pensiez pas la même chose, mais je me connais un petit peu (…) et je savais que j’allais entamer le match de cette manière- là. Je n’ai pas encore énormément de confiance pour bien finir mes points, mais je tapais mieux. Mais lui jouait bien, était en confiance, avait gagné pas mal de rencontres. C’était un adversaire compliqué sur terre, solide. Je n’ai pas su changer de rythme, monter un peu plus au filet, quitte à venir rater quelques volées. Comme je laisse pas mal de balles courtes, lui s’est bien jeté dedans et n’a pas beaucoup raté. C’était un peu le genre de match à éviter… J’ai donné le maximum, mais je n’ai pas réussi, il a été le plus fort.

On voyait que vous vouliez accélérer la balle, mais que celle-ci ne partait pas comme vous le souhaitez de la raquette…
Gaël Monfils : Oui. Je pense que j’avais la capacité de le faire, mais je n’y arrive pas encore vraiment à 100%. Notamment quand il joue croisé sur mon coup droit, la balle a vraiment le temps de redescendre et je suis déjà très loin… Je n’ai pas eu le «peps» suffisant et la confiance pour essayer de prendre la balle plus tôt et le faire plus courir. Quand il faisait des cloches sur mon revers, j’aurais dû taper plus fort dans la diagonale. Mais au fur et à mesure, ça va revenir !

Il est normal que les choses reviennent doucement, après deux mois d’arrêt. Vous vous attendiez vraiment à mieux rejouer tout de suite ?

Gaël Monfils : On espère toujours… Après, j’essaye de ne pas forcément penser que c’est une reprise. J’essaye de bien jouer au tennis tout de suite, de me fixer des objectifs élevés d’entrée. Mais comme je l’avais dit, ça a été un match compliqué. Retourner à la compétition et jouer des mecs comme Gimeno-Travers et Gil, ce n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux pour moi. Jouer des attaquants purs aurait été plus facile. Là, j’ai dû batailler du fond du court, et si je ne suis pas en confiance en fond de court, ce sont toujours des matches-pièges pour moi, parce que je vais m’installer et je ne vais pas agresser mon adversaire. Et si je n’ai pas de confiance, je vais passer à la trappe. A vrai dire, je me suis plutôt agacé : j’avais envie d’offrir un autre tennis, d’essayer d’autres choses, et je n’avais pas forcément la confiance pour…

Vous n’avez a priori jamais joué un set (et un tie-break) aussi long…
Gaël Monfils : C’est vrai que c’était long. Après, je ressens un peu de frustration. Le 1er jeu part un peu vite. Après je tente quelques trucs, lui continue à bien jouer, et je me mets à m’agacer moi-même. A ce moment-là, je me dis «si tu veux gagner, tu devrais taper plus fort, avancer, faire quelque chose», et je n’y arrive pas. En même temps, il ne faut pas lui enlever de crédit. Il a vraiment bien joué le coup : le salaud (sic) a bien cavalé ! Je trouve vraiment qu’il a bien joué. Il n’a pas fait le match de sa vie, mais il a fait un match solide.

Etes-vous en retard par rapport à votre programme ?
Gaël Monfils : Je ne me suis pas forcément posé la question. Disons que j’ai fait mon 1er tournoi, et j’ai le temps de voir ce qu’il se passe… J’ai joué deux matches : une victoire, une défaite. J’ai retrouvé le stress, la compétition. Mais il est dur de tirer un bilan dès maintenant.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 8 Mai 2011 - 10:13


Monfils se sent fautif

Victime d’une allergie au fromage mardi, Gaël Monfils avait dû abandonner contre Juan Monaco alors qu’il était mené 6/2 3/0.

«Je me sens un peu fautif», a reconnu Gaël Monfils suite à son abandon contre Juan Monaco en raison d’une allergie au fromage contenu dans les pâtes qu’il avait mangées. Le Parisien n’avait pas les médicaments adéquats sur lui.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 9 Mai 2011 - 17:52


Rome: Monfils "n'a plus d'énergie"

09/05/2011 - 15:54

Quelques minutes après l'annonce de son forfait au Masters 1000 de Rome, Gaël Monfils s'est expliqué au micro d'Orange Sport. "Je ne me sens pas bien, je n'ai pas d'énergie. Je ne sais pas ce que j'ai. J'espère que ça va aller mieux", a confié le n°1 Français. S'il récupère, Monfils pourrait demander une wild-card aux organisateurs du tournoi de Nice, programmé la semaine prochaine et pour lequel il n'est pas inscrit, afin d’emmagasiner du temps de jeu avant Roland-Garros, qui débutera la semaine suivante.

www.sports.fr


_________________

Guess What Nadal Likes!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 18 Mai 2011 - 7:05


«Gaël est sur la bonne voie»

Entraîneur de Gaël Monfils, Roger Rasheed, rassuré par l’état physique de son poulain, se montre néanmoins réaliste quant aux chances de victoire de celui-ci à Roland Garros.

par Nicolas Cerbelle, le 18-05-2011

Gaël a récemment passé des examens après son forfait à Rome. Comment va-t-il ?
Roger Rasheed : Il va beaucoup mieux. Il s’est entraîné aujourd’hui (Ndlr : mardi) pendant deux heures avec Roger Federer et 45 minutes avec Jo-Wilfried Tsonga. Il se sent bien. Il est sur la bonne voie*. Il peut jouer normalement depuis deux-trois jours.

Il se sent prêt à Gagner Roland Garros…
Roger Rasheed : C’est très difficile. Très peu de joueurs ont gagné des tournois du Grand Chelem lors des six dernières années. Ils sont seulement quatre : Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Juan Martin Del Potro. L’important dans un premier temps est de se concentrer sur les premiers tours et de viser la deuxième semaine. A partir de ce moment-là, peut-être qu’il y aura des opportunités, mais c’est un long chemin.

Peut-être est-ce une bonne chose que Gaël n’ait pas joué depuis Madrid (Ndlr : il avait été contraint d’abandonner au deuxième tour contre Juan Monaco en raison d’une allergie au fromage) ?
Roger Rasheed : Non, je ne le pense pas. Enchaîner les matches est la meilleure des préparations. Vous devez vous préparer à disputer des marathons. Gaël n’a sans doute pas disputé assez de matches sur terre battue mais Roland Garros est un long tournoi. Il aura la possibilité de trouver ses marques s’il passe les deux premiers tours. Pour gagner, il faut bien négocier les points importants (balles de break, balles de set), gérer la pression. A Roland Garros, c’est un peu différent pour Gaël. Il adore jouer devant son public. Il joue toujours très bien à Paris. Beaucoup de joueurs ont du mal à s’exprimer quand ils jouent à domicile, mais pas Gaël.

En 2008 et 2009, il n’avait pas non plus beaucoup joué avec Roland Garros. Est-ce bon signe en vue de cette année ?
Roger Rasheed : (Rires) Je ne pense pas que ce soit la meilleure méthode !

L’un des objectifs que vous vous étiez fixés était de faire jouer Gaël plus près de sa ligne de fond. Etes-vous satisfait de l’évolution de son jeu ?
Roger Rasheed : C’est important de jouer sur sa ligne quand vous en avez l’opportunité. Parfois, vous devez reculer. Si vous devez défendre sur cinq-six coups, il faut pouvoir le faire, mais sur les balles courtes et quand vous avez l’avantage dans l’échange, c’est important d’avancer. Je pense qu’il est sur la bonne voie. Il continue son apprentissage. Vous pouvez toujours progresser mais il joue vraiment différemment qu’avant.

Gaël peut-il monter plus souvent au filet ?
Roger Rasheed : Il peut finir les points au filet. Ses qualités physiques sont parfaitement adaptées. Il doit le faire s’il en a l’opportunité. Il faut se montrer agressif. Dans n’importe quel sport, c’est bien d’être agressif.

Qui est votre favori pour cette édition 2011 ? Rafael Nadal ou Novak Djokovic ?
Roger Rasheed : Pour moi, Nadal reste le favori, mais de peu. Il a déjà gagné cinq fois Roland Garros. Il reste le roi de la terre battue. En plus, Roland Garros se dispute au meilleur des cinq sets sur une durée de deux semaines… Maintenant, Djokovic joue vraiment très bien. Et pour la première fois de sa carrière, il n’a plus peur d’affronter Nadal. Il a passé un cap mentalement. Quand il se retrouve face à lui, il n’a plus le sentiment d’être inférieur. Il n’est plus du tout dans le même état d’esprit. Désormais, quand il affronte Nadal, Djokovic joue pour gagner !

* «J’ai eu quelques petits soucis de santé. J’ai passé des examens. Ça va beaucoup mieux. C’est un truc un peu personnel. Je me traite pour… Je ne suis pas loin de mon top. Physiquement, je me sens prêt à attaquer Roland Garros», nous a confié Gaël Monfils.


Source


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 25 Mai 2011 - 19:14


Monfils doit «être plus offensif»

Le 25/05/2011 à 18:30 | Mis à jour le 25/05/2011 à 19:19

Gaël Monfils se trouve encore trop défensif après sa victoire contre Guillaume Ruffin au deuxième tour et attend un déclic pour mettre le cap vers l'avant.

«Gaël Monfils, que pensez-vous de votre match contre Guillaume Rufin ?
Je ne produis pas encore un très bon tennis, j'essaie de trouver mes marques progressivement mais je pèche un peu en termes de jeu. Je ne m'affole pas encore. J'essaie de mettre une petite couche à chaque fois à l'entraînement. Demain (jeudi), je vais disputer un double (Ndlr : avec Josselin Ouanna) où je pourrai travailler mon jeu vers l'avant : service, retours, montées. Je tente de prendre confiance jour après jour en espérant que le petit déclic arrive. Il faut que je sois plus offensif, c'est vraiment le mot que je dois me mettre dans le crâne. J'espère que cela va arriver vite.

Comment qualifiez-vous vos prestations ? Ennuyeuses ? Laborieuses ?
Je suis tranquille. Ennuyeux, c'est méchant parce que je fais quand même quelques beaux points (sourires). Laborieux, ce n'est pas gentil par rapport à mes adversaires. Ils se donnent du mal et il faut quand même les respecter. Je ne produis pas un grand tennis, mais je produis un tennis suffisant pour arriver au troisième tour de Roland-Garros. Je comprends que vous ayez tous envie de me voir plus agressif et avec plus de pêche. Moi aussi. Je travaille pour. C'est dans la tête. Je pense arriver à me lâcher progressivement et j'espère le faire le prochain match.

Arrivez-vous à trouver de la confiance dans le résultat ou avez-vous aussi besoin du jeu ?
C'est une double confiance en fait. Là, j'ai de la confiance en me disant que j'ai réussi à gagner deux matches. J'ai pseudo vaincu mon démon de l'année dernière. Et physiquement, je ne me sens pas trop mal. Je sens que je bouge un petit peu mieux. Après, en termes de jeu, c'est bizarre parce qu'il y a certains points où je me sens vraiment bien. Pendant cinq minutes, j'ai des séquences où je vais arriver à me rapprocher un peu plus de ma ligne. Pendant trois jeux, je vais mieux servir, prendre la balle plus tôt et après, pendant un set, je vais me dire finalement « on met les voiles derrière » et on attend un peu plus la faute. C'est un peu en dents de scie. La confiance, je pense qu'elle arrive en gagnant progressivement. J'attends ce match où je vais être peut-être un peu plus offensif et peut-être que ce sera celui du déclic, avec un jeu un peu plus délié et plus constant et là je pourrai dire que je suis en confiance.

Est-ce tout de même réconfortant de ne pas être trop en danger ?
C'est bizarre. Je joue un coup pas trop mal, un coup pas terrible. Dans l'ensemble, je reste solide car j'ai un gros jeu de défense et cela me fait gagner mes matches. Même si je ne joue pas bien au tennis, je suis très solide en défense, je cours, je la remets tout le temps dans le terrain et ce n'est pas facile de me faire un point. Ce n'est pas le jeu d'avenir et le jeu que j'ai envie de produire, mais c'est quelque chose que je vais changer au fur et à mesure du tournoi avec la confiance.

Que reprochez-vous exactement à votre jeu ?

Ce n'est pas un jeu de 9e mondial, c'est un jeu un peu basique qui me va me faire rester à un classement pas terrible. Au troisième tour, il faudra déjà jouer beaucoup mieux. Ce n'est pas un jeu qui va me procurer du rêve. Ce n'est pas un jeu où je vais mettre des points gagnants, où je ne vais pas me fatiguer et où je vais faire ch*** les plus grands. J'ai besoin de ce déclic pour voir un peu plus loin dans ce tournoi.»

www.lequipe.fr

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mer 25 Mai 2011 - 19:23


Gaël Monfils : ''Beaucoup mieux qu'au premier tour''



mercredi 25 mai 2011

Cela a été difficile aujourd'hui, un peu laborieux, est-ce que tu peux nous expliquer pourquoi ?
Difficile ? Oui... Laborieux ? C'est méchant pour lui. Je pense que ce n'était pas non plus un super match de ma part. Je pense que je n'aurais pas forcément mieux joué mais c'était beaucoup mieux qu'au premier tour. Je suis mieux entré dans ma partie. Lui était plus tendu, c'était plus "facile". Physiquement, j'ai eu une petite alerte avant le match et finalement ça s'est passé, je me suis rassuré dessus. Je pense que je ne joue pas encore un tennis fantastique. Mais un tennis qui m'a aujourd'hui emmené au troisième tour. Ce n'était pas du grand tennis mais c'était correct.

C'était quoi cette alerte ?
Au deuxième set je me suis fait une petite pointe aux ischios et d'ailleurs, j'ai regardé comment je me l'étais faite. Un petit truc... Et cela allait, j'ai joué strappé, cela a tenu.

Dans quelle mesure tu contrôles, tu vois ce qui se passe les 2-3 premiers tour d'un Grand Chelem, on se dit qu'il y a de la marge, est-ce que tu penses à cela ? Tu te disais peut-être "ce n'est pas le moment d'être très bon maintenant, il y a le temps" ?
J'ai un peu de réussite. On ne peut pas dire que l'on contrôle, j'ai un peu de marge du fait de mon classement et par les matches que j'ai gagnés par le passé. J'arrive plus facilement à gérer mes émotions, à gérer un peu la pression. Après, en termes de jeu, je contrôle, mais pas tant que ça, parfois je suis obligé d'en remettre une petite couche aussi. Pour l'instant, ça passe. Mais je sais que je ne joue pas encore un tennis fantastique, voire même je jouais mieux à Rueil-Malmaison. J'espère que le prochain sera un peu mieux quand même.

Au troisième tour, c'est Darcis, tu le connais ?
Je le connais très bien. J'ai eu la chance de jouer pas mal de fois avec lui plus jeune, et l'année dernière à Montpellier au premier tour, et j'avais lutté. Il jouait déjà très bien, il était dans les 50, beaucoup de talent. J'avais gagné 6-4 6-4, j'avais fait un match solide et costaud. Et cela m'avait bien lancé dans le tournoi. Je m'attends à un bon match contre Steeve.

Est-ce que tu arrives à trouver de la confiance dans le résultat ou il te faut aussi le jeu ?
C'est une double confiance en fait. Là, j'ai de la confiance, plus en me disant que j'ai réussi à gagner 2 matches. J'ai pseudo vaincu mon démon de l'année dernière. Et physiquement, je ne me sens pas trop mal. Je sens que je bouge un petit peu mieux. Après, en termes de jeu, c'est bizarre parce qu'il y a certains points où je me sens vraiment bien pendant 5 minutes, il va y avoir des séquences où je vais arriver à me rapprocher un peu plus, pendant 3 jeux, mieux servir, prendre la balle plus tôt et après, pendant un set, je vais me dire finalement "on met les voiles derrière" et on attend un peu plus la faute. C'est un peu en dents de scie. La confiance, je pense qu'elle arrive en gagnant progressivement. Comme je l'ai dit, j'attends ce match où je vais être peut-être un peu plus offensif et peut-être que ce sera celui qui aura le déclic, avec un jeu un peu plus délié et plus constant et là je pourrai dire que je suis en confiance.

Tu en mets des coups droits dans le dernier jeu de retour.
Parce que je me suis forcé. Je me suis dit, il faut y aller.

C'est dans la tête, c'est que ça ?
Oui, c'est dans la tête je pense. A l'entraînement, bizarrement, je joue vraiment bien. Je sens vraiment ma balle, ça fait longtemps que je n'ai pas tapé comme ça. Et quand j'arrive au match, je ne pense pas que ce soit une question de crispation car même quand je mène double break au troisième set, c'est pas encore les coups droits que je veux, pas encore les appuis que je veux, pas les coups tactiquement que j'ai vraiment envie de jouer. Cela vient progressivement et j'attends de retrouver une pleine confiance. C'est con (sic), mais à Barcelone, je trouvais que je jouais bien, même si j'ai lutté sur Haase au premier tour, contre Richard j'ai pas mal joué, même sur Rafa même si j'ai pris une tôle. Je pensais que mon jeu évoluait dans le bon sens et là j'ai un peu de mal à retrouver cette dynamique.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Lun 30 Mai 2011 - 8:13


Gaël Monfils : ''J'irais draguer avec Jo''



samedi 28 mai 2011 par Eric Frosio

Le numéro 1 français, qualifié pour les huitièmes de finale, s'est livré au jeu du "si vous deviez choisir un joueur"…

Gaël, si vous deviez choisir un joueur ou une joueuse pour…

Pour partager une bonne bouteille de vin ?

Je ne bois pas d'alcool donc c'est délicat. Mais pour partager un Magnum de Fanta je choisis Jo (Tsonga).

Pour aller dans votre restaurant favori ?
Je peux encore dire Jo ? Non ! Bon dans ce cas là, je vais dire Juan Monaco. Ce mec est tellement cool, généreux, et gentil que je passerai forcément un bon moment avec lui.

Pour vous accompagner au festival de Cannes ?
Il me faut une nana ! Ou plusieurs ! L'idéal, ce serait d'aller sur le tapis rouge avec 5 nanas.

Pour passer une soirée à Las Vegas ?
Dustin Brown. J'adore ce mec, il est tellement cool. Avec lui ça peut être énorme d'aller s'éclater à Vegas.

Pour être le MC de votre mariage ?
Si c'est pour un mariage décalé, je vais dire Mika Llodra, forcément…

Pour surtout ne jamais vous entraîner contre lui ?
Je ne vois pas. Lopez a répondu Karlovic ? Non, je trouve que c'est bien parfois de s'entraîner face à un gros serveur. C'est toujours intéressant de travailler les retours.

Pour aller voir un match de football ?
Avec Richard Gasquet. Comme il est fan du PSG, ce serait au Parc des Princes.

Pour l'interviewer si vous étiez journaliste ?
(Il réfléchit plusieurs minutes). Les sœurs Williams. Je les connais un peu mais je suis certain qu'elles sont super intéressantes. Elles sont mystérieuses aussi donc ça serait pas mal de pouvoir leur poser des questions.

Pour aller à la pêche ?
Jo (Tsonga).

Pour assister au concert de votre groupe préféré ?
hummm…Je me vois bien avec Svetlana (Kutznetsova) dans un concert de rap. C'est une meuf trop géniale, elle est terrible, je l'adore.

Pour jouer un double mixte ?
Y'en a tellement ! Je préfère ne pas répondre.

Pour aller voir un one man show au théâtre ?
Avec Andrea Petkovic. Une fille très sympa qui a toujours le sourire et qui se marre tout le temps.

Pour ouvrir un bar ?
Avec toute l'équipe de France de Coupe Davis.

Pour être votre porte-parole ?
Gilles Simon, il est tellement bavard.

Pour aller draguer des filles ?
Jo, encore lui. Ce n'est pas le plus grand des dragueurs mais on a un très bon back-up ensemble (il se marre).

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 31 Mai 2011 - 13:01


Monfils : «Je vais jouer ma vie»

Avant d'affronter Roger Federer en quart de finale, Gaël Monfils oublie sa fatigue et veut rester concentré sur des choses simples : le retour, sa première balle et l'agressivité.

« Gaël Monfils, pour la troisième fois à Roland-Garros, vous allez affronter Roger Federer. En quoi ce match est-il différent ?
Il est différent parce que c'est un autre match. Cela reste encore un gros match à faire demain (mardi). On ne parle pas beaucoup de Roger, mais il déchire quand même tous ses adversaires depuis le début du tournoi. Cela va être encore un match dur et peut-être même plus dur que ceux que j'ai eus par le passé avec lui. Les médias n'en ont pas trop parlé, mais j'ai eu l'occasion de jouer avec lui au début du tournoi et de voir ses matches, il est en grande forme, il joue très bien et se déplace bien. Certaines personnes l'oublient un peu, mais il est bien présent, mais je m'attends à un match super dur.

Votre victoire à Bercy change-t-elle la donne ?
Pour la confiance personnelle, c'est important. Je sais que je l'ai déjà fait. Pourquoi pas le refaire, encore à Paris, mais sur un terrain rouge ? Cela compte énormément de savoir que j'ai réussi à le battre à Paris. Ca va me permettre de me relâcher un peu plus. Mais chaque match est différent. Avant, j'y croyais aussi, mais je pense qu'il jouait mieux que moi... J'étais peut-être un peu plus jeune dans la tête, c'était peut-être un peu plus dur.

Comment vous sentez-vous physiquement ?
Je suis un peu fatigué. Mais c'est toujours pareil, à partir du moment où on arrive à Roland Garros qui est un endroit mythique, fatigue ou pas, blessure ou pas, on ne calcule plus. Quand je me suis tordu la cheville, j'ai tout de suite dit à mon kiné : « ne panique pas, même avec une cheville cassée, je rentrerai sur le terrain et j'arriverai à courir ». Je suis un peu mort, j'ai des courbatures mais je vais jouer ma vie demain (mardi) encore sur le terrain et on verra bien.

Que devez-vous améliorer pour battre Roger Federer ?
Je ne me concentre pas trop sur mon jeu de fond de court contre Roger. On parle beaucoup de son jeu de fond de court et tout ça, mais il y a une chose très importante : il faut bien retourner contre lui. Ce n'est peut-être pas très impressionnant mais Roger est l'un des meilleurs serveurs au monde. Son service est très dur à lire. Quand on le retourne, il peut prendre l'ascendant tout de suite. En premier, je vais me concentrer sur mon retour et sur mon pourcentage de premières balles. Pour le fond de court, j'aurai le temps de voir s'il me laisse le temps de voir.

Sur quoi devez-vous rester concentré face à lui ?
Il ne faut pas se focaliser sur certains points parce que ça va très vite avec lui, ça défile. Il prend la balle tôt, fait beaucoup de points gagnants. Je vais essayer de me concentrer sur chaque point, chaque retour de service et essayer de le faire jouer un maximum. Il faut que je fasse des choses très simples : être agressif, mais ne pas tenter la mort en coup droit ou en revers. Jouer simplement. Si j'arrive à engager un gros combat physique, ce serait le rêve. » - Recueilli par S.D., à Roland-Garros

www.lequipe.fr


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Jeu 9 Juin 2011 - 14:38


Interview with Gael Monfils

09/06/2011



Question: It didn’t take you too long today. Also your first round match didn’t take too long either. How are you feeling on grass right now?
Monfils: Good, I’m feeling good, moving good. Now I take time to move on grass. Yesterday and today was good, so I’m quite happy with my game. I think I’m aggressive, I’m moving good. I think I had a good debut on grass.

Q: You will either play Florian Mayer or Lu in the next round. Any preferences? Have you played them before?
Monfils: No, I haven’t. But it will be a tough match either way. Florian is a good grass court player, I think he has a good record on grass, he made some quarter finals in Wimbledon. Lu is also a tough opponent, he plays very solid on grass. Either way it will be a tough match. I just have to focus on my game.

Q: Were do you see the things you have to work on, with a week and a half to go until Wimbledon?
Monfils: I think everything. You know, last year my first match on grass was terrible and now it looks better. But I still have to move better, I can maybe hit stronger. I’m thinking too much on the court, I think I have to work on that as well. Also, I have to work a bit more on my serve, because I can still serve faster and maybe stronger for a longer period. I think my game is good, but I still have a lot of stuff to improve to become very, very good.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Snowdon


Numéro 1 mondial
Numéro 1 mondial
avatar

• Profil •


Italie
Féminin Localisation : Ivry-sur-Seine

Nombre de messages : 9416
Inscription : 10/11/2009


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Mar 21 Juin 2011 - 12:39


G. Monfils - first round
G. Monfils bt M. Bachinger 6 4, 7 6, 6 3

Monday, 20 June 2011

Q. I just want to know how satisfied are you with today's performance?
GAËL MONFILS: It's good to win a first match in slam, especially in grass. It takes a little bit time to feel really good on grass, so I'm happy to win in straight set today.


Q. What about the next round?
GAËL MONFILS: I don't know. I didn't see. I don't know who...


Q. You are playing Slovakian qualifier, Grega Zemlja.
GAËL MONFILS: Who?


Q. Greg Zemlja.
GAËL MONFILS: I didn't check.


Q. Do you know anything? Are you familiar with him?
GAËL MONFILS: You just tell me. I don't know who I'm supposed to play. It wasn't Kendrick or... (In French.)


Q. No. He is lucky loser. Do you know anything about him, the way he plays or something like that?
GAËL MONFILS: No.


Q. Never heard of him?
GAËL MONFILS: Yes, I saw his name, but I don't watch my draw, you know. Just match after match. But I don't know. Just I saw I was playing Kendrick or qualifier, so now you tell me.


Q. Do you think the qualifiers have some advantage because of the bad weather in the past few days and prepare a little bit more matches?
GAËL MONFILS: I don't know if it's advantage, but for sure they have good match because they need to win three matches.


Q. Two.
GAËL MONFILS: Two?


Q. Lucky loser. Yes, now three.
GAËL MONFILS: Yeah. But I played last week as well, so it's the same. It's always tough to play a qualifier and someone you don't really know. Like today, the opponent I played, it was tough because I never saw him playing.

So it's always tough and tricky, but all I can tell you is I will bring my game Wednesday, and then I will try to impose my style. And then for sure I will see how he's playing, and I hope I will have a good match.

Source

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carla04


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Dans un cabanon perdu en Espagne

Membre n° : 3
Nombre de messages : 14210
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   Dim 10 Juil 2011 - 19:05


Monfils : «La fin d’une belle histoire»

Gaël Monfils a commenté la séparation d’avec son entraîneur Roger Rasheed.

Gaël Monfils vient de se séparer de Roger Rasheed. «Nous sommes arrivés à la fin d’une belle histoire. J’ai beaucoup appris de Roger et nous demeurons très bons amis. C’est maintenant Patrick Chamagne qui va s’occuper de moi à plein temps», a-t-il expliqué au Figaro.

www.sport24.com


_________________



"Sé muy positiva siempre. Eso siempre ayuda a que salgan bien las cosas"
F.V. 16/09/2010

"Nadal es para mí un espejo donde mirarme para mejorar"
J.M. 12/05/2010

Toute l'actu de Javier Marti
Le blog Tennis Trotteur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Itw & Conférences de Presse   

Revenir en haut Aller en bas
 

Itw & Conférences de Presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Gaël Monfils -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sports et Passions | Tennis