RAFAEL NADAL FORUM

Un forum complet dédié au numéro 2 mondial Rafael Nadal ainsi qu'à tous les autres joueurs du circuit ATP.
Pour tous les amoureux et passionnés de tennis.

 

 

 Articles Tennistiques 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message

NenYa


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


Russie
Féminin Localisation : MC Bay

Membre n° : 4
Nombre de messages : 9978
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Jeu 16 Oct 2008 - 21:03

Monfils s’offre Roddick

Le Français Gaël Monfils s’est qualifié pour les quarts de finale du Masters de Madrid au détriment d’Andy Roddick (6/4 3/6 6/3).

Après Fernando Gonzalez, Gaël Monfils s’est offert une deuxième tête de série à Madrid, Andy Roddick (6/4 3/6 6/3). Le Français, comme Gilles Simon, se qualifie pour les quarts. Il y retrouvera l’Ecossais Andy Murray.

Source : sport24.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Ven 17 Oct 2008 - 17:42


Tennis - ATP - Madrid - Monfils chute sur Murray

17/10/2008 15:21



Gaël Monfils a échoué en quarts de finale contre l'Ecossais Andy Murray (n°4) en deux manches (6-2, 6-2). Pris dans les mailles du filet du finaliste de l'US Open, le Français n'a jamais trouvé la solution. Murray affrontera désormais le vainqueur de la rencontre opposant Roger Federer à Juan Martin Del Potro.

Andy Murray a un an de moins que Gaël Monfils mais il a, depuis deux saison maintenant, pris un bon train d'avance. L'Ecossais, qui joue aux échecs sur le court comme peu d'autres joueurs du circuit, a de nouveau délivré une partition dont il a le secret et fait vérifier à Gaël Monfils le chemin qui lui reste à parcourir pour revenir à sa hauteur. Le Français a été tellement englué dans la soupe servie par l'Ecossais qu'il en a perdu son timing, son plan de jeu et tout ce qui va avec.

Le match a pourtant bien commencé avec un break d'entrée pour Monfils. Bien en jambes, patient à l'échange face à un Murray encore en phase de réveil, le Français a peut-être manqué le coche en ne convertissant pas ce break (1-1). Au lieu de se trouver sous pression, l'Ecossais a pu tranquillement entrer dans le match et commencer à placer ses pions. La palette du jeu de Murray, quand elle entre en marche, est redoutable : grande longueur de balle, variations en coup droit comme en revers, l'Ecossais ne donne jamais deux fois la même balle. Alors forcément, après avoir joué jeudi contre un Roddick qui tape dans tout ce qui bouge, l'adaptation a été très compliquée pour Monfils.

Monfils pris au piège

Ce dernier a été endormi petit à petit sans s'en rendre compte. La quatrième balle de break à 3-2 a été fatale à Monfils qui voit s'evoler la première manche (6-2). Englué dans un ensemble de balles cotonneuses, Monfils n'a pas pu imposer sa puissance et au contraire s'est adapté à la cadence adverse. Résultat, ses balles ont perdu leur vitesse et leur poids face à un adversaire qui, lui, garde sa faculté à placer des accélérations redoutables quand il le souhaite. La deuxième manche a tourné court très tôt (3-1) avec un Murray de plus en plus en confiance, défendant son terrain bec et ongles avant de porter l'estocade décisive (4-1). Seul un petit excès de confiance de Murray au moment de servir pour le match (5-1) permettra à Monfils d'espérer (5-2) mais il était bien trop tard. Les noeuds au cerveau provoqués par l'Ecossais n'allaient plus se défaire : un passing de coup droit sur un smash avait raison de la dernière résistance du Français qui abandonnait le match sur une double faute.

Et pourtant Monfils a montré de jolies choses et de belles intentions en jouant vers l'avant, en se ruant au filet avec plus ou moins de réussite. Nul doute que c'est bien dans ce sens que son jeu doit évoluer. Alors certes il s'est souvent fait punir par des lobs venus d'ailleurs, des passings de revers croisés dans les pieds, mais il a aussi récolté pas mal de points face à un joueur qu'on doit de toute manière prendre à la gorge pour le battre. Laisser Murray s'organiser tranquillement amène à la défaite. Monfils regrettera en revanche d'avoir été lâché par ce coup droit qui avait fait si mal dans les tours précédents, tout comme par sa qualité de première balle. Si la défaite a été cuisante, elle n'efface pas la balle impression de ces derniers jours et lui servira sans aucun doute pour l'avenir.

Carole Bouchard

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mimylatina


Numéro 2 mondial
Numéro 2 mondial
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Chartres

Membre n° : 334
Nombre de messages : 2222
Inscription : 01/09/2008


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Ven 17 Oct 2008 - 22:55

Dommage! bof
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rafaelito


Top 20
Top 20


• Profil •


Masculin Localisation : Tu connais pas !

Membre n° : 126
Nombre de messages : 757
Inscription : 04/01/2008


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Lun 27 Oct 2008 - 19:00

Tennis - ATP - Monfils : «Ce n'est qu'un début»

27/10/2008 17:09



Avec ses chaussures multicolores et ses lentilles colorées, Gaël Monfils a complété sa panoplie d'une nouvelle couleur : le jaune de sa raquette. Le Parisien vient de signer un «contrat de longue durée» avec Prince et jouera désormais avec la Ex03 Rebel. Depuis un mois, il utilise le modèle qui lui apporte «plus de puissance» et lui permet «de faire avancer la balle plus vite sans trop forcer». A Vienne où il est arrivé en finale, il n'avait même qu'une raquette pour le tournoi mais il voulait la tester en match ! Pour Bercy, l'élève de Roger Rasheed a enrichi son thermobag et se présente avec gourmandise dans un tournoi à sa mesure : une dose de show et beaucoup de sport. Le nouveau Mousquetaire ne s'enflamme pas, mais avoue qu'avec ces «trois potes», Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon et Richard Gasquet, ils commencent «vraiment à se dire qu'en Coupe Davis, ils peuvent peut-être faire quelque chose de très, très bien.» En attendant la folle épopée, son challenge immédiat se situe face à Juan Monaco, mardi au deuxième tour de Bercy. Mais ce qu'il veut, c'est durer.

«Gaël Monfils, ce changement de raquette est-il aussi lié à votre envie de faire évoluer votre jeu ?
C'était pas mal d'avoir une raquette un peu plus puissante par rapport au transfert vers l'avant. Cela me permet d'avoir une petite marge d'erreur supplémentaire. Je force moins quand je dois prendre la balle plus tôt sachant que ce n'est pas encore très naturel. Cela me permet de faire partir la balle plus vite sans trop forcer. J'ai eu de la chance parce que je l'ai sentie tout de suite. Coïncidence ou pas, le fait est que j'ai bien joué avec. Ce n'est pas totalement grâce à la raquette, mais elle fait partie de ces performances. J'aime bien son look. Prince me laisse la possibilité de la designer un peu. Je vais voir ce que je peux faire (sourires).

Vous allez entrer en lice à Bercy. Quelles sont vos ambitions ?
Comme d'habitude. Quand j'arrive dans un tournoi, c'est pour essayer d'aller au bout et de bien jouer plus particulièrement à Paris. Ma première ambition est d'arriver frais pour demain (mardi) et d'être bien concentré pour le premier match.

Vous avez un nouveau statut cette année avec votre 16e place mondiale.
C'est plus agréable. J'ai réussi à enchaîner les matches et avoir une certaine constance. Mais il faut continuer le plus longtemps possible. C'est bien de le faire ces six derniers mois, mais il reste encore une année très dure, la saison prochaine. C'est beaucoup mieux. Mais il me reste à engranger de la constance, du travail pour aller chercher plus haut.

A quel moment situez-vous le déclic ?

C'était après ma blessure. A Indian Wells, j'avais compris pas mal de choses. J'ai voyagé avec ma mère, cela m'a vraiment fait du bien. J'ai réussi à mieux me situer, à mieux m'entraîner, à faire plus attention à certains petits détails. Tout est précis et clair dans ma tête. Maintenant il ne reste plus qu'à bien gérer tout ce qui m'arrive et ce qui reste à faire.

Cette saison, la relève a pris le pouvoir.
Apparemment. On commence à être vraiment bien présents. Il faut confirmer l'année prochaine et je pense que cela va être encore plus dur. C'est bien de prendre le pouvoir mais maintenant il faut le garder. On est un peu tous différents. Mais on est quatre potes. J'attribue notre réussite à notre travail. J'espère que ce n'est qu'un début et qu'on ira plus loin tous les quatre.

Comment cela se passe-t-il entre vous ?

On est tous potes, on se marre tout le temps. J'ai souvent Gilles (Simon) au téléphone, je joue en double avec lui à Bercy. Jo et Richard, c'est pareil. On est contents. On commence vraiment à se dire qu'en Coupe Davis, on peut peut-être faire quelque chose de très, très bien.

Richard Gasquet connaît quelques difficultés. Qu'en pensez-vous ?

Ce n'est jamais facile. Richard est un des meilleurs joueurs du monde. Il traverse peut-être une passe pas facile en ce moment. Mais j'ai toute confiance en lui. Je sais qu'il va rebondir et qu'il sera très fort l'année prochaine.

L'an prochain, allez-vous garder la même structure d'entraînement ?
Roger Rasheed restera mon entraîneur en 2009, c'est sûr. Pour l'instant, mon docteur a quelques petits soucis médicaux. Mais je reste avec cette structure.»

Recueilli par Sophie DORGAN

L'Equipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rafaelito


Top 20
Top 20


• Profil •


Masculin Localisation : Tu connais pas !

Membre n° : 126
Nombre de messages : 757
Inscription : 04/01/2008


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Mar 28 Oct 2008 - 14:58

Monfils autoritaire

Le 28/10/2008 à 14:02



Breaké d'entrée de match par Juan Monaco, Gaël Monfils a vite réagi mardi à Bercy pour s'imposer en deux manches (6-4, 6-4) face à l'Argentin. Qualifié pour les huitièmes de finale du Masters Series de Paris, le Français pourrait avoir pour prochain adversaire le n°1 mondial, Rafael Nadal, si ce dernier se défait mercredi du vainqueur du match Canas-Serra programmé ce mardi.

Le changement a du bon pour Gaël Monfils. Après avoir officialisé lundi dans un hôtel proche de Bercy sa nouvelle collaboration avec Prince, utilisant désormais une toute nouvelle raquette qui lui permet de gagner en puissance, le protégé de Roger Rasheed n'a pas manqué de donner du poids à ses mots ce mardi pour son entrée en lice. Pour sa troisième participation au Masters Series de Paris après une élimination au deuxième tour en 2004 face à Lleyton Hewitt, puis une sortie d'entrée de jeu en 2006 devant Igor Andreev, la « Monf » a su contrer Juan Monaco, finaliste cette saison à Vina del Mar et Pörtschach.

Son début de match n'a pourtant pas été à son avantage. Breaké d'entrée de jeu, le 16e joueur mondial a mis quelque temps à trouver ses marques, lui qui avait pourtant disputé le double la veille avec Gilles Simon pour justement prendre la température de la salle: "J'étais un peu tendu au début et je ne bougeais pas très bien, expliqua-t-il après coup en conférence de presse. Je voulais bien faire mais j'étais un peu crispé parce que Juan joue bien. Il m'a battu deux fois. Après trois jeux, je m'y suis bien remis, j'ai bien soufflé, j'ai bien servi. Et cela m'a tout de suite aidé à retrouver confiance en moi."

"Contre Nadal ? J'ai ma petite idée"


Sur les bons rails après avoir répondu présent lors de ses trois derniers tournois (demi-finale à Bangkok, finale à Vienne et quart de finale à Madrid), l'ancien élève de Thierry Champion rêve maintenant d'un exploit face à Rafael Nadal en huitième de finale, si toutefois le numéro 1 mondial ne manque pas son entrée en lice (ce qui, avouons-le, constituerait une énorme surprise). Le genre de choc que Monfils affectionne tout particulièrement et pour lequel il aime se transcender, en s'appuyant sur ses qualités de showman. "Ce serait la première fois cette année que je l'affronte, précise le demi-finaliste de Roland-Garros (Nadal mène pour l'instant 2 à 0 dans leurs face-à-face, Ndlr). J'ai déjà ma petite idée. (...) Il va falloir trouver les armes. Je sais que Rafa a un jeu que j'aime beaucoup. Il faudra que je le change un peu. Je ne panique pas trop. Je sais que mon coach va m'aider tactiquement."

Un duel auquel sera attentif Ion Tiriac, avec qui le Français s'est engagé il y a quelques jours. "C'est mon agent, ajoute Monfils, invité à se prononcer sur cette nouvelle association. Je suis très fier que Ion ait souhaité travailler avec moi. Il attend que je grimpe au-delà de la 16e place mondiale. On échange pas mal tous les deux, il peut m'apporter plein de choses." Et les deux hommes seront sans doute intarissables sur le dossier Nadal: avant et après le match...

Sports.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rafaelito


Top 20
Top 20


• Profil •


Masculin Localisation : Tu connais pas !

Membre n° : 126
Nombre de messages : 757
Inscription : 04/01/2008


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Ven 31 Oct 2008 - 7:47

Monfils s'écroule face à "Super Nadal"

Jeudi 30 octobre 2008 - 21:59



Gaël Monfils a été éliminé par l'Espagnol Rafael Nadal en deux sets 6-3, 6-2, en huitièmes de finale du tournoi de Paris-Bercy. Le Français n'a pas fait le poids face à la puissance du numéro un mondial.

Gaël Monfils n'a rien pu faire face à la puissance de l'Espagnol Rafael Nadal, vainqueur 6-3, 6-2, en huitièmes de finale du tournoi de Paris-Bercy.

Trahi par sa première balle de service, le Français n'a pas été assez tranchant dans les moments importants. Sur les neuf balles de break qu'il s'est procurées, il n'en a converti aucune.

Le Parisien s'est malgré tout forcé à rester positif dans la défaite. "J'ai perdu un peu sèchement, mais en faisant un bon match. Dans les échanges, je n'étais pas si loin. J'ai réussi à trouver de l'agressivité et à me rapprocher de la ligne."

Monfils a perdu ses dernières espoirs de disputer le Masters. Ses chances étaient de toute façon très réduites puisqu'il était obligé de remporter le tournoi pour s'inviter à Shanghai.

Avec ce match tout de même un peu décevant, le Français a tiré un trait sur une saison réussie, dont on retiendra surtout une belle demi-finale à Roland-Garros.

"Vu d'où je suis parti en début d'année, peu de monde m'aurait vu là où je suis en ce moment. J'ai eu des hauts et des bas, des blessures, des changements d'entraîneur, des choix à faire. Je trouve que je m'en suis bien sorti. Je suis resté fort dans la tête."

Relancé par Thierry Champion après une longue période de doute, Monfils a pourtant changé de coach en milieu d'année pour s'associer à l'Australien Roger Rasheed, ancien entraîneur de Lleyton Hewitt. Plus récemment, il a confié ses intérêts à l'homme d'affaire et ancien joueur roumain Ion Tiriac.

"Je pense à avoir une équipe très forte autour de moi, bien structurée. Il faut continuer pour aller chercher plus haut. J'en ai envie et je crois que j'en suis capable", a assuré Monfils, qui finira l'année dans le Top 20, après l'avoir commencée à la 38e place mondiale.

Sport.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Ven 14 Nov 2008 - 20:10


Monfils rejoint la Fédération !

14/11 17h21 - Tennis, ATP

Selon le site internet du Parisien, Gaël Monfils a signé un contrat avec la Fédération Française de Tennis.

Gaël Monfils a décidé de rejoindre Gilles Simon et Jo-Wilfried Tsonga. Comme les deux représentants du tennis français au Masters de Shanghaï, le Parisien rejoint le giron fédéral. A la recherche de nouvelles structures d’entraînement suite à son départ du Team Lagardère, Monfils a signé en faveur de la FFT mais conserve son entraîneur, l’Australien Roger Rasheed.

www.sport24.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rafaelito


Top 20
Top 20


• Profil •


Masculin Localisation : Tu connais pas !

Membre n° : 126
Nombre de messages : 757
Inscription : 04/01/2008


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Sam 29 Nov 2008 - 8:28


Monfils : «Être numéro 1»

27/11 13h27 - Tennis, ATP

Actuellement en stage à Douarnenez, Gaël Monfils est revenu sur sa saison 2008 dans les colonnes de Ouest-France.

«C'est une saison pas trop mal mais, je ne peux pas la qualifier de «très bonne» puisque je n'ai pas pu réaliser une année pleine. Ensuite, j'ai mis un peu de temps à construire mon équipe autour de moi (depuis juillet, le Français est entraîné par Roger Rasheed, l'ancien coach de Lleyton Hewitt). Et surtout, je n'ai pas gagné de tournoi. Quatorzième, c'est pas mal mais mon objectif n'est pas d'être quatorzième mondial. Je ne peux pas me satisfaire de ça. Je veux rentrer dans le top 10 et, comme tous les joueurs, après c'est d'être numéro 1. Tant que tu ne l'es pas, ça ne sert à rien !», a déclaré Gaël Monfils.


Sport24


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Dim 7 Déc 2008 - 10:42


Monfils dans toutes ses largesses (1)

07/12/2008 - 12:00

En 2008, Gaël Monfils a montré de quoi il était capable : atteindre une demi-finale de Grand Chelem et diriger sa carrière. Richard Warmoes, son premier entraîneur et ami, nous a expliqué comment il comprenait le parcours de ce jeune homme de 22 ans, entre désir d'indépendance et générosité.

PREMIERE PARTIE : MONFILS PROGRESSE A SON RYTHME

Les largesses témoignent par définition de la générosité du Roi. Gaël Monfils, qui a bâti sa réputation dans les largeurs des courts de tennis, n'est pas en reste en termes de générosité sur et en dehors des courts. Lui qui vient de passer chez Prince pour travailler avec une nouvelle raquette, il ne lui reste plus qu'une couronne (un titre majeur pour le moins) pour atteindre la consécration. En 2008, il a remis de l'ordre dans son royaume en devenir et montré de quoi il était capable, avec notamment une demi-finale de Grand Chelem à Roland-Garros. Nous avons interrogé Richard Warmoes, son premier entraîneur, qui envisage avec optimisme la suite de sa carrière.

"A 22 ans, il est mûr", affirme Richard Warmoes. Le Directeur Général du Paris Jean Bouin, qui a suivi Gaël Monfils de six à 13 ans au TC 12 de la Porte de Charenton (Paris), connaît bien le bonhomme. Selon lui, les choix de carrière du Parisien ne sont déroutants que pour ceux qui l'observent de l'extérieur : "Gaël fonctionne beaucoup de manière instinctive, en tenant compte de ses sensations, mais il est également très exigeant quant à son encadrement."

"Jeune, il cherche déjà à travailler avec sa propre structure"

Quand les médias ont souligné la valse des entraîneurs auprès de Monfils depuis deux ans, Warmoes nuance que ses décisions ne sont pas prises à la légère. Il rappelle par exemple qu'au moment où la FFT lui propose d'intégrer le Pôle France à Reims - il a une douzaine d'années - il préfère expliquer à R.Warmoes : "Je reste avec toi et si dans un an je suis assez bon, je les rejoindrai". Il retrouvera ensuite l'INSEP pour trois ans avant d'intégrer le CNE en dernière année juniors.

"Il exprime déjà pendant cette période son désir de travailler avec sa propre structure. Il n'aime pas trop les intermédiaires", précise Warmoes, ce qui éclaire assez bien les décisions prises ces derniers temps. Monfils veut cultiver son indépendance tout en recherchant le cadre idéal, assez flexible pour s'adapter à sa personnalité. Avec les erreurs que cela impliquent. A 20 ans, le Team Lagardère lui apporte la structure qu'il attendait avec Thierry Champion et Rémi Barbarin. R.Warmoes a participé au rapprochement entre Arnaud Lagardère et un joueur qu'il considère comme faisant partie de sa famille. Gaël monte dans le top 30 en 2006 puis connaît un an et demi de fluctuations entre le top 80 et le top 40 avant le printemps dernier.

"Gaël apprend à son rythme"

"Gaël apprend à son rythme. Il n'a pas toujours été à 110% sur le tennis pendant une saison entière mais il avance". Richard Warmoes, ému par le parcours de Monfils à Roland-Garros, se souvient encore des sceptiques : "Ils étaient nombreux à dire qu'il ne serait pas bon. Et pourtant, quand je voyais son potentiel physique - A 13 ans, c'était difficile de contrôler ses passings à la volée, alors imaginez maintenant ! - et cette envie de se battre, c'étaient des atouts considérables."

A 22 ans, il possède déjà une expérience considérable du plus haut niveau "avec une bonne marge de progression technique au service, en retour, dans la diagonale revers et plus globalement dans la finition, dont bien sûr la volée" ajoute Richard Warmoes, qui le voit réussir un coup au classement début 2009 car il n'aura pas de points à défendre.

RICHARD WARMOES est Directeur Général du Paris Jean Bouin. Il a été entraîneur de tennis pendant 20 ans au TC 12 (Paris) puis au Paris Jean Bouin jusqu'en 2002.

SON EVOLUTION AU CLASSEMENT ATP TECHNIQUE

14e : Décembre 2008
38e : Décembre 2007
46e : Décembre 2006
30e : Décembre 2005
239e : Décembre 2004
801e : Février 2004

Eurosport - Propos recueillis par Julien CARRASCO

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Dim 7 Déc 2008 - 10:45


Monfils dans toutes ses largesses (2)

07/12/2008 - 11:00

Gaël Monfils n'a pas changé, son désir d'indépendance est le même depuis l'adolescence. C'est ce que Richard Warmoes, son premier entraîneur, a souligné dans la première partie. de notre article. Ici, il nous explique en quoi la liberté et la générosité sont essentiels dans ses choix de carrière.

DEUXIEME PARTIE : CHANGER, GAGNER ET RESTER SOI-MÊME

Difficile à déborder sur le court, difficile à cerner dans la vie, c'était le cliché de "La Monf'". Il faut certainement revoir l'homme à la lumière de sa saison 2008 et sous l'éclairage de Richard Warmoes. "C'est en suivant ses propres sensations, en restant lui-même qu'il progresse", avance ce dernier. L'épanouissement de Monfils, c'est cette générosité permanente. Celle qui lui a valu d'être catalogué spectaculaire et trop inconstant par certains, et qui font de lui un des joueurs les plus électriques du circuit. Loin des sorties un peu potaches en 2006, il s'est exprimé pleinement en 2008. "Gaël est capable d'écourter ses vacances pour venir aider son club sans contrepartie financière", raconte Warmoes. Il est aussi capable d'atteindre les demi-finales d'un Grand Chelem et de prendre une nouvelle direction en quittant Lagardère pour rejoindre l'Australie Roger Rasheed.

Après un Roland-Garros réussi, tout le monde est surpris par ce contre-pied. Le joueur blessé pendant l'hiver, flottait un peu avant d'être récupéré par le tandem Thierry Champion/Rémi Barbarin, et ils avaient fait du bon boulot ensemble. Le problème ? La présence de Philippe Manicom qui court-circuite visiblement le suivi médical du Team et l'envie de changement encore. Warmoes tente de lui opposer ses arguments pour rester dans un cadre qui lui a été profitable mais il sait aussi que c'est ainsi qu'il fonctionne. "La priorité, c'est son bonheur", convient-il. Comme les dirigeants du Team, qui ont dû se faire une raison.

A la recherche d'un encadrement fort mais où il se sent en liberté

Entre son père Rufin, qui lui a présenté Philippe Manicom juste avant Roland-Garros et qui le conseille sportivement, et sa mère Sylvette, qui lui "remet les pieds sur terre" si besoin est, Gaël Monfils a choisi sa propre voie : un cadre fort, ses proches et désormais une agence de management (celle de Ion Tiriac comme Marat Safin), un entraîneur sévère (qui a eu affaire à Lleyton Hewitt) et une liberté de décision totale. Ce joueur-là n'est plus la caricature que l'on a pu en faire.

Tous ses entretiens à la presse cette année confirment cette tendance. Monfils a justifié ses changements d'entraîneurs et a toujours affiché ses ambitions. A Roland-Garros par exemple, il a répété patiemment à chaque tour qu'il voulait aller au bout, et c'est bien la déception qui a été de mise après sa défaite devant Roger Federer. Il y a démontré qu'il sait bien faire circuler l'énergie du public lors des grands matches. Alors pourquoi cette image de dilettante qui lui a longtemps collé aux baskets ? Parce que la communication des joueurs passe souvent mieux par les résultats.

Monfils vit un moment décisif dans sa carrière. Il dispose de toutes les cartes entre ses mains : il a stabilisé sa situation et choisi son encadrement, il bénéficie d'une image positive suite à son parcours à Roland-Garros et possède suffisamment d'expérience pour supporter la pression l'année prochaine. Lui qui n'a plus gagné de titre depuis 2005, lui qui n'a jamais joué en Coupe Davis, qui n'est jamais entré dans le top 10 et qui a suivi avec attention les exploits de ses "potes" Gasquet, Tsonga et Simon ces deux dernières années, il peut changer de dimension, tout en restant lui-même...

LE PALMARES DE GAEL MONFILS

Titre : 1. Sopot en 2005.
Finales : 5. Metz, Lyon (2005), Doha (2006), Poertschach (2007), Vienne (2008)
. Grand Chelem, meilleures performances : Open d'Australie (3e tour en 2007), Roland-Garros (demi-finale en 2008), Wimbledon (3e tour en 2007), US Open (4e tour en 2008).
. Masters Series, meilleure perf' : MS Rome (demi-finaliste en 2006).

SON PARCOURS A ROLAND-GARROS (2008)

1er tour, bat Arnaud Clement (FRA) 7-5, 6-3, 6-1
2e tour : Luis Horna (PER) 7-6(5), 6-4, 7-5
3e tour : bat Jurgen Melzer (AUT) 4-6, 7-5, 4-6, 6-0, 6-2
4e tour : bat Ivan Ljubicic (CRO/N.30) 7-6(1), 4-6, 6-3, 6-2
1/4 : bat David Ferrer (ESP/N.5) 6-3, 3-6, 6-3, 6-1
1/2 : battu par Roger Federer (SUI/N.1) 2-6, 7-5, 3-6, 5-7

Eurosport - Propos recueillis par Julien CARRASCO

Source


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Mer 10 Déc 2008 - 10:19


Monfils se sépare de Manicom

09/12/2008 - 11:05

Gaël Monfils et Philippe Manicom ne travailleront plus ensemble, les deux hommes ayant décidé de se séparer à l'amiable selon le quotidien L'Equipe. Le Français, demi-finaliste à Roland-Garros cette année, avait fait appel à l'acupuncteur peu avant les Internationaux de France. Rappelons par ailleurs que Gaël Monfils a intégré le Groupe France 2012 mis en place par la Fédération Française de Tennis, bénéficiant à cette occasion d'un suivi médical.

www.sports.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cyrielle


Moderateur
Moderateur
avatar

• Profil •


France
Féminin Localisation : Metz

Membre n° : 13
Nombre de messages : 7736
Inscription : 10/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Mar 16 Déc 2008 - 12:18


Monfils est déjà en Australie

16/12/2008 - 09:25

Gaël Monfils a la ferme intention de démarrer la saison en trombe. Pour ce faire, il a pris la direction de l'Australie dès lundi. Une arrivée trsè en amont des premiers tournois qui va lui permettre de bien travailler avec son coach, Roger Rasheed qui lui a préparé un programme d'entraînement particulièrement chargé. Tant mieux car Monfils a de grosses ambitions pour 2009.

Source

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Adeline


Administrateur
Administrateur
avatar

• Profil •


Espagne
Féminin Localisation : Paris

Membre n° : 1
Nombre de messages : 40583
Inscription : 02/08/2007


MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   Mar 16 Déc 2008 - 16:14


Quel est le secret de Monfils ?

Par Jérémy Alen, mardi 16 décembre 2008 à 10:53

Dans un papier assez intéressant signe Frank Ramella dans l'Equipe de ce jour consacré à la "trêve" de Gaël Monfils on apprend que la "Monf" a bossé comme un forcené, qu'il est super motivé pour la saison à venir. Et qu'il sera aussi le premier français à s'envoler pour l'Australie. Gaël explique aussi avoir un grand objectif pour 2009: "Gagner mon 2ème tournoi ATP. Le reste est secret". Le secret doit avoir un gout de terre battue, selon nous, dernier point, Gaël voit aussi Richard et ses compères faire une grosse saison, il n'aurait pas lu GC10, Gaël ?

www.welovetennis.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





• Profil •



MessageSujet: Re: Articles Tennistiques 2008   

Revenir en haut Aller en bas
 

Articles Tennistiques 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4 Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RAFAEL NADAL FORUM :: RESTE DU CIRCUIT :: AUTRES JOUEURS :: Les Français :: Gaël Monfils -

Weborama mesure d'audience et statistiques

Ce site est listé dans la catégorie Tennis : Joueurs de tennis de l'annuaire Referencement et Dictionnaire Tennis

Annuaire gratuit

Free counter and web stats
eXTReMe Tracker
annuaire tennisannuaire tennis est la référence des sites sur le tennis et des blogs sur le tennis
Tennis
Gralon
liens en durannuaire babulle est un annuaire gratuit généraliste de sites web avec les catégories suivantes : blog gratuit, sites sexy, internet gratuit, immobilier, jeux sympa, des sites pour les féminin, rencontresen ligne, casinos et autressites.
1001forums - Annuaire des forums
referencement gratuit
referencement gratuit
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit